[Topik Unique] Les RPG consoleuhhhh

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Jeux vidéo : Amis des pixels ou de la Next generation bienvenues !

Retourner vers Jeux vidéo

Avatar de l’utilisateur
hebiko
Apprenti Kirin
 
Messages: 1056
Inscription: Ven 06 Jan 2012, 20:18

Re: [Topik Unique] Les RPG consoleuhhhh

Messagede hebiko le Lun 07 Mai 2018, 21:29

Marrant je venais poster sur le topic car je viens également de finir Ni No Kuni.
J'ai également trouvé le jeu assez facile, les seules fois où je suis mort c'est limite la faute au jeu et à son système de combat où tes 3 ennemis enchainent des attaques de zones en 5 secondes.
Le jeu est plutôt ric rac sur les PV en fait, du coup on passe beaucoup de temps à se heal, je trouve le système de combat mal foutu dans l'ensemble. Plusieurs fois j'ai pas pu me placer à temps sur "défense" car mon curseur était trop loin sur la roue pour y retourner. De quoi rager :evil:
Mais sinon oui, le jeu fait retourner en enfance avec son histoire simple et "gentillette" malgré un postulat de base assez sombre.
Franchement je pensais que la fin ça serait
[Montrer] Spoiler
qu'en fait tout était dans la tête d'Oliver, qu'il s'était forgé un imaginaire pour s'en sortir. Mais la fin ne laisse pas entrevoir ça.

Au passage, big up à l'adaptation qui a été faite. Les blagues et jeux de mots sont plutôt travaillé, avec des petites références de temps à autre.
Visiblement le 2 ne corrige pas le tir puisqu'il a aussi été qualifié de "facile" par une grande partie de la communauté. Mais bon l'expérience a été très agréable.
Image

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2602
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: [Topik Unique] Les RPG consoleuhhhh

Messagede chevkraken le Mar 08 Mai 2018, 21:07

Tetho a écrit:Ça c'est ce qu'ils ont fait avec FFXII, Masuno et Yoshida c'était un duo qui tranchait avec tout ce qu'avait été la franchise depuis ses débuts, c'était une vraie vision moderne et inspirée des MMO qui émergeaient alors et ça s'est terminé avec un des plus grand jeu inachevé jamais sorti. .

FFXII pue quand même un peu trop la repompe facile dans son gameplay, alors pour un jeu innovant et tranchant dans ce qu'avait fait la saga c'est limite.
80% du gameplay de FFXII c'est le même que celui du XI et les rare élément non piqué au XI(l'arbre de compétence) est tiré du X.
Quant à l'univers, c'est Ivalice donc pas original non plus, vu qu'il était déjà dans les FFtactics

Le seul élément original du gameplay du XII c'est les gambits pour automatiser le gameplay, un systeme qui rappelle déjà beaucoup les macro dans les MMO.

C'est pour ça que j'ai jamais compris l'interet de FFXII, c'est juste un FFXI light et moins bon à tout les niveaux.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Sora334
Ryo versus Massue
 
Messages: 688
Inscription: Mar 29 Nov 2011, 17:38

Re: [Topik Unique] Les RPG consoleuhhhh

Messagede Sora334 le Mer 09 Mai 2018, 22:44

hebiko a écrit:Marrant je venais poster sur le topic car je viens également de finir Ni No Kuni.
J'ai également trouvé le jeu assez facile, les seules fois où je suis mort c'est limite la faute au jeu et à son système de combat où tes 3 ennemis enchainent des attaques de zones en 5 secondes.
Le jeu est plutôt ric rac sur les PV en fait, du coup on passe beaucoup de temps à se heal, je trouve le système de combat mal foutu dans l'ensemble. Plusieurs fois j'ai pas pu me placer à temps sur "défense" car mon curseur était trop loin sur la roue pour y retourner. De quoi rager :evil:
Mais sinon oui, le jeu fait retourner en enfance avec son histoire simple et "gentillette" malgré un postulat de base assez sombre.
Franchement je pensais que la fin ça serait
[Montrer] Spoiler
qu'en fait tout était dans la tête d'Oliver, qu'il s'était forgé un imaginaire pour s'en sortir. Mais la fin ne laisse pas entrevoir ça.

Au passage, big up à l'adaptation qui a été faite. Les blagues et jeux de mots sont plutôt travaillé, avec des petites références de temps à autre.
Visiblement le 2 ne corrige pas le tir puisqu'il a aussi été qualifié de "facile" par une grande partie de la communauté. Mais bon l'expérience a été très agréable.


Perso j'ai trouvé le système de combat excellent. Simple, mais prenant et très nerveux. Quand tu vois les petites flèches te cibler ou l'aura d'un ennemi, d'un coup ton cerveau fait un tour, t'annules ton attaque en cours et tu te précipites sur défense, tout en essayent d'appuyer sur carré en même temps : adrénaline agréable ! Pour éviter le problème de curseur, bien préparer l’organisation du panel de commandes de chaque familier de façon à ce que se soit à coté des commandes habituels. Par contre ce qui est mauvais dans le jeu c'est l'IA des alliés. Je trouve qu'ils font n'importe quoi à foncer tête baissé ou à utiliser un familier inadapté à leurs actions (du genre attaquer physiquement avec un familier magicien...)

Ma technique à moi c'était de toujours commencer avec un familier guerrier pour attaquer et deux tanks défensifs/healer en mode défense/esquive en soutient. Mais même avec ça, je ne parviens pas à terminer la quête des tournois de Salomon.

Sinon j'avais aussi envisager ton spoiler quand je jouais, même si :
[Montrer] Spoiler
Je savais bien en commençant à jouer que sa mère ne reviendrait pas à la vie à la fin en mode happy end, les japonais ont tendance à faire des récits ou on accepte pas la mort, pas de l'éluder. Puis même dans énormément de récit de l'imaginaire, la résurrection à une connotation négative. Mais du coup Lumi est en fait un gros connard de lui mentir à dire à Oliver qu'il peut sauver sa mère XD


Aussi d'accord avec toi sur la traduction, des jeux de mots sympas et fins qui parlent à notre culture française, c'est génial, ils se sont creusés la tête !

J'ai joué avec les voix anglaises et toi ?
Sur l'eau calme vogant sans rêve,
dans l'éclat du jour qui s'achève,
qu'est notre vie sinon un rêve ?

L. Caroll.

https://myanimelist.net/animelist/sora334?status=7

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pilote de Bebop
 
Messages: 212
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: [Topik Unique] Les RPG consoleuhhhh

Messagede Deluxe le Lun 02 Juil 2018, 23:11

Cygames annonce le recrutement du réalisateur de Bravely Default et des producteurs de Danganronpa et Idolmaster. Cette annonce coïncide avec celle de la dissolution de Silicon Studio.

C'est marrant de voir Cygames autant faire les gros titres avec leurs recrutements et leurs partenariats alors qu'ils n'ont pour le moment rien sorti de notable sur consoles et que leur communication agressive n'a débouché que sur du vent.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18431
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: [Topik Unique] Les RPG consoleuhhhh

Messagede Tetho le Mar 03 Juil 2018, 15:30

Je sais pas si j'appellerais deux jeux co-développés par PlatinumGames "du vent". Ou alors l'industrie entière est pleine de vent (ho wai...).

Faut garder en tête que Cygames est une boite qui s'est construite sur de la sous-traitance, à coté de leurs franchises maisons comme Granblue, Bahamut ou Umamusume ils ont bossé pour Bandai, SEGA, Squix et maintenant Nintendo (qui a pris une participation minoritaire dans leur capital).
Je suis curieux de voir comment leur diversification hors du fructueux marché des free to play va se passer, ils montent de vrais studios de développement de vrais jeux vidéo, un studio d'animation... C'est des projets autrement plus risqué qu'un jeu mobile qu'on peut débrancher au bout d'un an si il ne prend pas. D'autres sur ce secteur se sont cassés les dents, comme Zygna ou Ankama.
Et puis ils continuent de pas mal sous-traiter/bosser avec d'autres boites bien installées. Il y a quelques années j'avais fait la gueule en apprenant que Yoshida Akihiko bossait pour eux, mais en réalité Cydesignation, sa boite (dont il est le patron), continue de pas mal sous-traiter pour d'autres société comme Square-Enix. Donc où est le problème ?

J'attends pas mal Re:Link, parce que PlatinumGames restent nos maitres et sauveurs, ainsi que le Project Awakening, dont 2 ans plus tard on ne sait toujours strictement rien (à moins que j'ai manqué quelque chose depuis ?). Mais j'espère qu'ils arriveront à s'imposer comme une force créative majeur au sein de l'industrie du jeu japonais. Que tout le mal que leurs jeux mobiles aient pu faire ne soit pas si vain.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18431
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: [Topik Unique] Les RPG consoleuhhhh

Messagede Tetho le Mer 18 Juil 2018, 13:58

Deluxe a écrit:

Très intéressante vidéo. Tout ce qui permet d'endommager la réputation de Square-Enix et d'exposer leurs cadavres est bon à prendre.




Follow-up par Super Bunnyhop qui revient en détail sur le contenu du jeu, avec des concepts arts à l'appuie, et qui explique mieux les circonstances de son annulations (spoil : le studio était trop ambitieux, trop tôt).
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18388
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Topik Unique] Les RPG consoleuhhhh

Messagede Ialda le Ven 20 Juil 2018, 10:44


Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pilote de Bebop
 
Messages: 212
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: [Topik Unique] Les RPG consoleuhhhh

Messagede Deluxe le Dim 12 Aoû 2018, 20:57

Atelier Sophie - The Alchemist and the Mysterious Book (PS4) : j'avais vraiment rien à faire ces dernières semaines et ce jeu me faisait du racolage passif dans la section Promo d'été du PSN, du coup j'ai approché ma bagnole elle est montée sur le siège passager on est allé à l'hôtel et on a fait notre affaire. D'habitude ce genre de choses ne vaut jamais le prix qu'on y met mais pour une fois, j'ai sincèrement pris mon pied sans regarder à la dépense.

On incarne donc cette fille appelée Sophie qui veut être une alchimiste comme sa mamie décédée. Dans cet univers les alchimistes c'est juste des rebouteuses qui ramassent des herbes par terre, les mettent dans un chaudron magique et il en ressort de la pommade anti-inflammatoire. C'est ça qu'elle veut faire Sophie, mais elle tombe sur un livre magique laissé par mémé qui vole et qui parle (???) et qui est en fait l'esprit d'une alchimiste super puissante enfermé dans le livre depuis 500 ans. Du coup Sophie elle va apprendre l'alchimie pour redonner sa mémoire au livre et l'aider à comprendre un peu comment on en est arrivé là. Et puis il y a d'autres personnages et Sophie elle va préparer des gâteaux et faire du shopping avec les filles et tout ça.

Ça va sans doute être un gros cliché dès qu'on parle de ce genre de jeu et de cette série en particulier, que je n'ai bien évidemment jamais touchée jusque là, mais Atelier Sophie c'est l'équivalent slice-of-life moeblob du JRPG, et je ne dis pas ça de manière nécessairement péjorative. De la même manière qu'il y en a qui avalent du slice-of-life par litres parce que ça les "soigne" et les transporte dans un monde idéal où tout le monde il beau il est gentil, Atelier c'est le jeu de la détente. On va le matin ramasser ses champignons, on essaie deux trois recettes, puis on va boire un café pour se tenir au courant des derniers potins de la région, on fait du lèche-vitrine pour voir si il y a du neuf en stock, puis il est tard les magasins ferment alors on rentre à la maison mais c'est pas grave, parce que demain on va faire la même chose, et le lendemain pareil, et le surlendemain aussi, tant qu'on veut.

Le jeu s'articule autour d'un calendrier qui prend en compte les jours de la semaine mais aussi l'heure de la journée pour déterminer les possibilités offertes au joueurs en termes de PNJ disponibles ou de choses à faire dehors. Sauf que contrairement à un Persona 5 qui te tient par les couilles avec des deadlines affichées en rouge en haut à droite de l'écran, dans Atelier Sophie il n'y a pas de temps limite, tu peux passer autant de temps que tu veux à des mondanités ; si tu rates à un truc parce que le jour et l'heure sont passées tu pourras toujours les retrouver plus tard, le jeu ne te laisseras jamais rien manquer définitivement. J'ai cru comprendre que les autres jeux de la série avaient justement un temps limite, je suis curieux de voir comment ça marche, ça doit rendre un effet différent.

L'alchimie en elle-même est au cœur de tous les systèmes du jeu, et heureusement c'est la partie la plus réussie et addictive. On va se promener dans les différents points de récoltes pour trouver des matériaux que l'on va combiner pour obtenir d'autres matériaux et ainsi de suite. Pour cela il faut en passer par un mini-jeu de puzzle simple mais avec une certaine marge de progression. Un alchimiste pressé n'obtiendra que des matériaux de qualité médiocre tandis que celui qui prend le temps de sélectionner les meilleurs ingrédients, de bien comprendre les subtilités de la cuisine et d'exécuter son art avec patience et perfectionnisme aura des résultats bien plus intéressants. Le déblocage des recettes elles-mêmes constitue le moteur et le carburant du jeu, puisque le scénario principal avance en fonction du nombre de recettes débloquées, qui demandent des tâches diverses telles que réussir parfaitement telle création alchiiste ou vaincre tel ennemi.

Parce que oui il y a des combats, dans un style tour-par-tour classique avec comme gimmick l'idée que les personnages peuvent passer en posture offensive et défensive, ce qui modifie leurs stats et les possibilités de combos. Le problème c'est que les combats sont complètement craqués à cause de l'alchimie, il est possible de stacker des bonus en pourcentages de stats sur toutes ses armes, armures et accessoires ce qui transforme à terme l'équipe en char d'assaut capable de défoncer les bosses optionnels du endgame en Despair Difficulty en martelant la touche d'attaque automatique alors que le dragon légendaire envoie son météore de feu qui explose tout l'écran pour me faire 1 HP de dégâts. Je le sais, parce que c'est ce que j'ai fait.

Ce déséquilibre total ne m'a pas vraiment dérangé, parce que c'est n'est pas ça l'intérêt du jeu finalement. J'ai adoré exploiter les systèmes, farmer des superbosses dans la plus haute difficulté possible pour justement obtenir de meilleurs ingrédients et continuer ma route vers l'abus. Ce n'est pas du tout un jeu qui va te retirer des trucs pour te faire chier et reconsidérer tes options, au contraire, il va t'en donner encore plus. Ils ont même laissé un glitch qui permet de monter ses stats d'équipement au niveau 999 en appuyant simplement sur un bouton au moment du craft, c'est n'importe quoi.

L'aspect moins réjouissant c'est la technique. J'aime bien le chara-design, c'est coloré et flashy, une caricature d'esthétique weeb mais c'est ça qu'on aime (il me semble que c'est un artiste de H qui s'est occupé du chara-design des persos féminins, à vérifier mais ça ne me surprendrait pas). En revanche les environnements sont horribles, ce qui est très dommage pour un titre qui mise à fond sur l’aspect bucolique de son décor, ça ne ressemble à rien et c'est pas vivant pour un sou. Comment tu veux croire à cette ville de campagne où "tous les voyageurs du monde viennent s'arrêter" quand le samedi après midi sur la place du marché t'as littéralement trois PNJ en comptant les marchands ? Cela dit l'avantage c'est que c'est petit et que tu peux quick-travel gratuitement et sans restriction - sauf le temps qui passe, ce qui augmente sensiblement le rythme du jeu et évite l'écueil du back-tracking et des environnements trop grands pour rien qui gangrènent le game-design des JRPG actuels (Tales of Berseria, Nier Automata, FFXV...).

Je dit ça mais moi-même je suis en train de faire long pour un jeu relativement concis (platiné en 50 heures) mais dont j'ai apprécié chaque minute ou presque et qui me donne une appréciation nouvelle pour cette série que j'avais laissée de côté ; après tout s'ils en sont au dix-septième épisode de la saga des Atelier depuis vingt ans c'est que ça doit marcher quelque part.

[Montrer] Spoiler

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2602
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: [Topik Unique] Les RPG consoleuhhhh

Messagede chevkraken le Lun 13 Aoû 2018, 01:14

(il me semble que c'est un artiste de H qui s'est occupé du chara-design des persos féminins, à vérifier mais ça ne me surprendrait pas)

A moins que la direction de la licence ait changé depuis la PS3, je ne pense pas. La série Atelier recrute parmi les artiste populaire de Pixiv, mais pas ceux qui font du Hentai

Mais en parlant de ça, j'ai appris il y a peu la mort de Hiroshi Kajiyama, chara designer de Shining Force CD, Shining Wisdom, des formes promues de Shining forces 3 et des persos secondaires des Golden Sun qui était aussi un artiste de jeu video hentai culte du début des année 90 (et d'un paquet de doujin à tentacule ou de Draque avec des fille à gros seins accompagnés de shota dans les année 2000)

C'était mon chara designer favori de la licence Shining et vu que le créateur de la licence avait exprimé sa volonté de faire Shining Force 4 et qu'il avait commencé l'an dernier son premier manga non H(dans un univers rappelant la licence), j'esperait que Sega ferait appel à lui pour collaborer avec Tony Taka au design(vu qu'il sont dans le même genre, ça aurait put satisfaire tout les fans de la licence)

Dommage, cela ne se fera pas, Rest in Peace, c'était un grand artiste

une preview de son dernier manga (qui restera inachevé)
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Précédente


Retourner vers Jeux vidéo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités