Vous jouez à quoi en ce moment ?

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Jeux vidéo : Amis des pixels ou de la Next generation bienvenues !

Retourner vers Jeux vidéo

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3012
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Vous jouez à quoi en ce moment ?

Messagede Ramior le Mar 03 Déc 2019, 01:43

Je me souviens pourquoi j'avias arréter Arcana Heart 3.

Scharlachrot est infernal !!!!! :89: 09: 04: 05:

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 467
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Vous jouez à quoi en ce moment ?

Messagede Deluxe le Dim 22 Déc 2019, 01:20

Judgment (PS4) : un sympathique jeu de mahjong avec un peu de scénario autour.

Image

Judgment est le dernier jeu en date du Ryu Ga Gotoku studio, connu pour la célèbre série de jeux de mahjong Yakuza. On se retrouve une énième fois dans le quartier de Kamurocho mais aucun personnage de Yakuza n'intervient, on part donc sur des bases nouvelles et cela rend le jeu accessible aux nouveaux venus. On y incarne un détective privé nommé Takayuki Yagami (incarné par Kimura du groupe SMAP) qui gagne son pain en résolvant des affaires un peu crasses du genre mon mari me trompe avec sa secrétaire ou ce genre de trucs. Jusqu'au jour où une série de meurtres impliquant des yakuzas frappe la ville et pousse Yagami à mener l'enquête, ce qui va le mener à lever le voile sur une gigantesque conspiration...

Le jeu a deux atouts principaux ; le mahjong d'une part et le scénario d'autre part. Le mahjong est en effet de retour et avec une importance encore accrue depuis les précédents jeux du studio. Trois salles de jeux sont désormais disponibles (plus une table secrète) avec plusieurs niveaux de difficultés, ainsi que l'introduction de plusieurs nouvelles règles. Le "wareme" est un système où un des joueurs est désigné aléatoirement pour obtenir un bonus sur ses éventuels gains et un malus sur ses pertes ; de quoi renverser le cours d'une partie mal engagée ou au contraire détruire ses chances de l'emporter. Le "riichi ouvert" permet quant à lui de déclarer riichi en dévoilant sa main, ce qui augmente les gains mais réduit les chances de conclure puisque les adversaires voient la main et peuvent donc s'arranger pour empêcher sa complétion. Cela dit les adversaires en question sont des IA donc je ne vois pas trop l’intérêt.

Le mahjong constitue donc toujours le cœur du jeu mais il y a également un scénario à suivre et il est de grande qualité. Les personnages sont intéressants, les thèmes sont intéressants, il y a beaucoup de retournements sans que cela tombe dans le ridicule et le ton est moins outrancier que dans la plupart des Yakuza. Le jeu bénéficie d'ailleurs d'une traduction en français, ce qui est je crois inédit pour la franchise en dehors du tout premier jeu sur PS2 il me semble. Globalement j'ai l'impression que le studio n'est jamais meilleur que lorsqu'il lance son histoire de zéro avec des nouveaux personnages, ce qui était le cas avec Y4 et Y0 qui sont les meilleurs de la série, parmi ceux que j'ai faits tout du moins.

En bref Judgment continue d'asseoir Sega comme le meilleur créateur de jeux de mahjong sur le marché, avec un titre de haute qualité accessible au plus grand nombre. Si ces qualités sont reprises dans Yakuza 7 alors on s'en pourlèches les yakus.

Avatar de l’utilisateur
VpV
Pitit LEGO
 
Messages: 349
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 21:54

Re: Vous jouez à quoi en ce moment ?

Messagede VpV le Sam 22 Fév 2020, 00:59

Blasphemous
ou le premier jeu vraiment digne de l’appellation Souls-like.
Image

C'est bien simple, là où beaucoup ont pensé qu'il suffisait d'implémenter une roulade, des parades/ripostes et une jauge d'endurance pour retrouver le feeling et l'essence d'un Dark Souls, les gars de The Game Kitchen ont préféré en reprendre la structure narrative et le sens du level design avant tout. On retrouve donc un jeu scindé en deux parties, dans lequel il faudra dans un premier temps battre un certain nombre de boss pour débloquer l'accès à la deuxième partie du jeu au bout de laquelle on pourra débloquer deux fins. Pendant tout le périple, on pourra remplir des « quêtes annexes » en faisant, par exemple, avancer la quête de certains PNJ.

Bingo ! Couplée à des emprunts à Hollow Knight, dans ses mécaniques d'upgrade ou d'obtention d'aptitudes passives (celles liées aux charmes), la formule élaborée convainc pleinement. Ajoutez à tout cela, une DA de haute volée, un cadre singulier qui fleure bon l'Inquisition et des combats de boss épiques (à défaut d'être vraiment difficiles) et vous obtenez un incontournable, un jeu à la note quasi maximale sur tous les sites spécialisés.

Sauf que, attendez : 7 sur Gamekult, 16 sur jv.com, un score de 77 sur metacritic… il est où, le plébiscite, là ?

Principal élément de réponse : on a plus affaire à un jeu d'artistes, d'esthètes que de développeurs. Non seulement le jeu souffrait et souffre encore de méchants bugs, mais en plus les deux patchs déployés depuis sa sortie corrigent clairement des erreurs de débutants dans un jeu de plateformes/action : rajouter des frames d'invulnérabilité après s'être pris un coup pour ne pas se faire infiniser ou tout simplement prévoir des frames d'invulnérabilité pendant les animations de transition (fin d'ascension d'une échelle, remontée depuis un bord de plateforme) sont des détails, mais de ceux qui font s'envoler certaines morts frustrantes et tout sauf pédagogiques. Si le jeu avait été testé après sa deuxième mise à jour, il aurait facilement pu grapiller un point par-ci par-là sur les notes qu'on lui a attribué.
---> Le changelog du 2e patch pour les curieux.

Les autres défauts sont, à mon avis, inhérents au genre qu'il représente, bien que le jeu en puise aussi un certain nombre de forces. Blasphemous a beau être un souls-like dans l'âme, il reste un Metroidvania dans la forme. Donc, gare au backtracking ! Heuresement, le jeu a plus l'ampleur d'un Super Metroid que d'un bien-trop-gigantesque-pour-son-bien Hollow Knight. La science du raccourci bien placé et des zones judicieusement interconnectées atténue aussi ce défaut. Même si on doit pouvoir finir le jeu sans faire le moindre aller-retour superflu, l'obtention d'un 100 % ou de pouvoirs bien utiles pour la suite ne vous fera pas y couper, d'autant plus qu'il faudra se rappeler où se trouvent les nombreuses choses que vous avez ratées car elles ne seront jamais signalées sur la map (et on ne pourra en aucun cas l'annoter in game).

Finalement, malgré un sérieux manque de finition, sûrement liés à un manque d'expérience et de moyens humains, Blasphemous reste à faire pour quiconque a jamais aimé un Souls, Dark Souls premier du nom surtout. Hormis l'aspect technique, ce jeu pue le soin et les efforts apportés dans divers domaines : malgré sa dimension manquante, son level design s'inspire du mieux qu'il peut de celui de DkS 1, ses quêtes annexes sont variées et plutôt bien pensées, mais surtout son pixel art ne ressemble à nul autre, ses animations de combats sont par moments époustouflantes et ses boss sont macabrement classieux et fun à combattre.

L'un des rares jeux qui me donnent envie de partir à la chasse aux succès. L'un des plus beaux compliments que je puisse faire en la matière.

Avatar de l’utilisateur
Eltreum
Pitit LEGO
 
Messages: 368
Inscription: Ven 17 Jan 2014, 21:09

Re: Vous jouez à quoi en ce moment ?

Messagede Eltreum le Mer 26 Fév 2020, 19:13

Yakuza 6 : je préférerais le 5 niveau contenu/durée et le 0 niveau ambiance/fun. C'est encore un bordel d'intrigues inter-mafias et inter-persos mais évidemment c'est normal depuis le 1, ici l'histoire n'est pas trop mal (l'enfant et un secret mortel à Hiroshima). Pas fan du "nouveau" système de combats, j'ai trouvé qu'il y avait peu de Heats Actions et les substories pas assez prenantes excepté Hiji. Le minijeu principal : créer sa bande et envoyer ses gars par points, fait jeu sur smarphones (lassant à force). Bref, cela finit au moins dans la bonne moyenne.

A suivre : Shenmue III, Persona 5 Royal, Yakuza 7 et les remakes d'avril de Resident Evil 3, Final Fantasy VII...
R....

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 467
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Vous jouez à quoi en ce moment ?

Messagede Deluxe le Mer 26 Fév 2020, 23:01

Heh c'est marrant j'ai platiné ce jeu il y a quelques jours.
Il me semble que Y6 est le premier jeu qui utilise le Dragon Engine, du coup il est à la fois moins complet que Zero qui était un maxi best-of des années PS3 de la franchise, et aussi moins abouti que Kiwami 2 et Judgment qui lui sont postérieurs. L'intrigue est sympathique sans être particulièrement géniale, le plus grosses révélations telles que l'identité du père du bébé ou le "secret de Onomichi" sont assez moyennes, et le boss final est un des plus OSEF de la franchise. Le choix de placer la moitié à récit à Hiroshima est intéressante, ça nous donne cet aspect Japon rural que l'on n'a plus vu dans le jeu vidéo depuis Persona 4. Le créateur de Clan n'est qu'un brouillon de ce que sera Majima Construction dans Kiwami 2, en revanche le mini-jeu de management d'équipe de baseball est assez surprenant, tout comme le live chat avec les actrices de JAV.
Et puis bon il y a Takeshi Kitano dans le jeu, tu peux simplement pas test.

Zero > Judgement > Y4 > Kiwami 2 > Y6 > Kiwami > Y5

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 467
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Vous jouez à quoi en ce moment ?

Messagede Deluxe le Dim 19 Avr 2020, 12:33

Ace Combat 7

C'est la première fois que je joue à un jeu de la série Ace Combat. Il s'agit d'incarner un pilote de chasse émérite durant une guerre entre la Fédération Imaginaire A et la République Fictive B, avec un scénario tellement passionnant que je ne m'en rappelle pas, mais ce n'est pas là l'intérêt.

On pourrait penser que piloter un avion de chasse c'est compliqué, il n'en est rien. Les contrôles sont plutôt simples même en mode "Expert" qui correspond en réalité au mode standard. Le jeu est facile a apprendre mais dur à maîtriser ; il y a un monde entre celui qui se traîne péniblement d'une cible à l'autre et celui qui virevolte entre les nuages en semant mort et destruction. Le design des missions est excellent, les objectifs sont très diversifiés et poussent le gameplay dans ses derniers retranchements ; détruire des cibles en l'air, au sol ou les deux à la fois, dans des conditions climatiques particulières, avec un armement spécifique, dans un temps imparti, avec ou sans interface... Des situations extrêmes et inattendues qui font passer une émotion bien mieux que n'importe quelle narration.

Le jeu propose un mode multijoueur très limité, avec simplement du dogfight en match par équipe ou chacun pour soi. On aurait aimé retrouver en multi la variété proposée par le mode solo, pourquoi pas mettre à l'épreuve les compétences de pilotage ou de destruction de cibles aux sol par exemple. Alors même que ce jeu est si complet et abouti, on voit déjà tout le potentiel qu'il reste à son gameplay si grisant.

Control

C'est la première fois que je joue à jeu du studio Remedy. Il s'agit de parcourir un gigantesque bâtiment secret du gouvernement des USA afin de contenir une menace venue d'une autre dimension.

Le point fort de ce jeu c'est la direction artistique fabuleuse, inspirée notamment par l'architecture brutaliste des années 1970. Chaque nouvelle salle est à tomber par terre, l'environnement déborde de classe et de personnalité, c'est un des trucs les plus saisissants que j'ai vu dans jeu récent. La narration n'est pas en reste, avec une inspiration claire des séries américaines telles que The X-Files (en français ça s'appelle Aux Frontières du Réel, peut-être que certains d'entre vous connaissent ici) mais encore Fringe ou le plus méconnu The Lost Room. Des références que Remedy a digéré et restitué dans un ensemble très réussi sur le plan de l'ambiance et de la mise en scène inventive, mais moins au niveau de l'intrigue proprement dite qui souffre d'un personnage principal transparent et d'une résolution que l'on va qualifier gentiment de "rapide".

Niveau gameplay on est sur du jeu de tir à la troisième personne agrémenté de pouvoirs surnaturels très sympathiques, la télékinésie permet de balancer n'importe quel élément du décor à la gueule des ennemis ou de s'en servir comme protection, on peut léviter au-dessus du terrain pour arroser les adversaires par le dessus voire en manipuler certains pour les mettre de son côté. En revanche l'équilibrage est raté, déjà il n'y pas de mode de difficulté mais en plus il n'y a pas de régénération automatique de la santé ni même de médikits, le seul moyen de restaurer sa vie c'est d'aller chercher les petits cristaux de vie que les ennemis laissent sur le lieu de leur trépas. Un système complètement débile, puisque pour se soigner il faut se mettre à découvert et donc risquer de perdre la santé qu'on est justement allé chercher... C'est étrange qu'un jeu AAA de 2019 commette la même erreur de game design que le Tortues Ninja sorti sur NES en 1989.

Je recommande ce jeu à ceux qui recherchent des expériences avec une patte artistique et narrative forte, mais je préviens aussi que la performance technique sur PS4 est exécrable avec notamment un framerate aux fraises. Clairement c'est le jeu qui montre la limite technologique des consoles actuelles, et probablement de la plupart des PC milieu de gamme.

Devil May Cry 5

C'est la première fois que je joue à un jeu Devil May Cry réalisé par Capcom. Nan parce que j'ai fait celui de Ninja Theory mais je suppose qu'il compte pas, même si moi je l'avais bien aimé à l'époque.

On incarne donc trois personnages qui devront lutter contre le retour du roi des démons en massacrant toute opposition sur le passage, si possible avec SSStyle. Dante possède un arsenal complet et quatre styles de combat, Nero dispose lui aussi de tout un tas d'outils en plus de son épée qui fait vroum vroum, et V est un peu bizarre puisqu'il ne se bat pas directement et laisse ses familiers faire le travail. Le scénario est quant à lui totalement incompréhensible mais on s'en bat la race.

J'ai vingt ans de jeu vidéo derrière moi et je pense être un peu au-dessus de la moyenne, mais je n'ai pas de honte à dire que je genre de jeu est un peu trop pour moi. L'idée ici n'est pas de terminer le jeu, mais de le refaire encore et encore jusqu'à pouvoir réaliser les combos absurdes comme ils font les mecs sur Youtube. Le problème c'est que Capcom a été très généreux et a doté chaque perso d'un nombre écrasant de possibilités ; contrôler Nero notamment demande de manipuler sa manette d'une façon inorthodoxe en laissant certains boutons appuyés tout en frottant d'autres pour essayer de déclencher deux actions en l'espace d'une fraction de seconde. Ce jeu semble fait pour un genre de para-humains disposant de trois ou quatre mains toutes pourvues de pouces opposables et d'yeux capables de voir à travers les frames, malheureusement je ne suis pas de cette espèce.

Après je suis content de l'avoir fait et je le recommande aux fans de jeux d'action, mais avec le temps qu'il me faudrait pour maîtriser toutes ses mécaniques et terminer toutes missions dans tous les modes de difficulté je pourrais lire la Pléiade ou apprendre une langue étrangère, voire mieux, jouer à d'autres jeux vidéo.


Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18944
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Vous jouez à quoi en ce moment ?

Messagede Ialda le Lun 20 Avr 2020, 03:29

Batman Arkham Knight

Pour un titre qui a dû essuyer une réputation de jeu mal branlé et limite pas terminé au moment de sa sortie, B:AK est un jeu particulièrement propre (en tout cas en 2020 soit cinq ans après ladite sortie). Piloter la batmobile, le gimmick de l'épisode qui était pointé du doigt comme source tous les maux techniques, s'avère même fichtrement plaisant à l'usage - avec à la clé une expérience à mi-chemin entre le tank-bolide à la Nolan et l'unité blindée sortie tout droit de kokaku kidotai. On évite l'écueil d"un Grand Thief Batou et on gagne même un moyen de traverser au mieux l'open-world ce qui a toujours été un point mou de la franchise depuis City.

Le scénar est un vrai bordel par contre. J'imagine qu'il y a une logique pour ceux qui connaissent le comics sur le bout des doigts, mais pour le mec qui ne connait que superficiellement le sujet, c'est bourré de clins d'oeils, de références et de retournements dont on devine qu'ils doivent probablement faire sens pour le batouphile averti mais qui tombent un peu à plat sinon. Un bon point quand même, les apparitions de mister J et tous les petits effets de mise en scène visant à montrer le conflit qui a lieu dans l'esprit de notre croisé à longues oreilles sont fabuleux.

Au final, un jeu qui se laisse noté "mouerf+ / Arkham" sans trop d'hésitations. Trouvable à cinq balles comme il l'est en ce moment (je suis pas persuadé que les épisodes DLC - les petits enquètes bonus de Season of Infamy incluses - valent de payer plus), on peut tomber sur pire pour meubler un week-end.

Deluxe a écrit:Ace Combat 7

C'est la première fois que je joue à un jeu de la série Ace Combat. Il s'agit d'incarner un pilote de chasse émérite durant une guerre entre la Fédération Imaginaire A et la République Fictive B, avec un scénario tellement passionnant que je ne m'en rappelle pas, mais ce n'est pas là l'intérêt.

On pourrait penser que piloter un avion de chasse c'est compliqué, il n'en est rien. Les contrôles sont plutôt simples même en mode "Expert" qui correspond en réalité au mode standard. Le jeu est facile a apprendre mais dur à maîtriser ; il y a un monde entre celui qui se traîne péniblement d'une cible à l'autre et celui qui virevolte entre les nuages en semant mort et destruction. Le design des missions est excellent, les objectifs sont très diversifiés et poussent le gameplay dans ses derniers retranchements ; détruire des cibles en l'air, au sol ou les deux à la fois, dans des conditions climatiques particulières, avec un armement spécifique, dans un temps imparti, avec ou sans interface... Des situations extrêmes et inattendues qui font passer une émotion bien mieux que n'importe quelle narration.

Le jeu propose un mode multijoueur très limité, avec simplement du dogfight en match par équipe ou chacun pour soi. On aurait aimé retrouver en multi la variété proposée par le mode solo, pourquoi pas mettre à l'épreuve les compétences de pilotage ou de destruction de cibles aux sol par exemple. Alors même que ce jeu est si complet et abouti, on voit déjà tout le potentiel qu'il reste à son gameplay si grisant.


Simple, simple... n'empêche que faire la campagne en facile une première fois avant de rentrer dans le vif du sujet, ça peut sauver des vies !

Je découvre également la franchise, et je suis tenté de faire les autre épisodes par la même occasion : le mix entre gameplay arcade et prétentions à un pseudo-réalisme passe vraiment bien; et plus généralement, quand on se demande où est passé la SF militaire japonaise des années 90s à la Macross Plus et cie, c'est cool de découvrir qu'elle s'est réfugiée en partie dans cette licence (même chose pour Armored Core).

idealyo
Petit yôkaï
 
Messages: 2
Inscription: Dim 26 Avr 2020, 18:16

Re: Vous jouez à quoi en ce moment ?

Messagede idealyo le Dim 26 Avr 2020, 18:18

Moi en ce moment c'est inazuma eleven :D

Précédente


Retourner vers Jeux vidéo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités