Les séries TV

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Snack Bar chez Léon : Venez parler sur tout et rien voir surtout de rien

Retourner vers Snack Bar chez Léon

Geoff34
Apprenti Kirin
 
Messages: 1439
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Les séries TV

Messagede Geoff34 le Mer 08 Mai 2019, 20:33

Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19177
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Les séries TV

Messagede Tetho le Mer 08 Mai 2019, 20:58

Ça a l'air d'avoir à peu près rien à voir avec le comics passé des images... Lindelof strikes again.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Mer 08 Mai 2019, 23:06

Lindelof s'est amendé au cours des dernières années avec The Leftovers. Mais Watchmen ayant déjà été adapté (de façon très/trop exhaustive) en film il n'y a même pas dix ans, ce reboot manque d'arguments à hisser au mât et s'apprête à débouler sans avoir été réellement désiré.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19177
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Les séries TV

Messagede Tetho le Mer 08 Mai 2019, 23:08

The Leftovers vaut la peine d'être vu ? Le synopsis me tentait mais au nom de Lindelof et aux comparaisons avec Lost j'ai détalé comme un lapin.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Mer 08 Mai 2019, 23:23

Je ne partage pas l'enthousiasme frénétique autour de cette série - tout comme avec Breaking Bad, par exemple, et la fin m'a laissé mi-figue mi-raisin, mais c'était plutôt pas mal. Convenablement écrit entre deux excès de dark, bien joué, très supérieur à LOST au sens où l'on n'y promet rien de mensonger et où la qualité va crescendo. Si on avait découvert Lindelof avec ça, sa légende n'aurait pas vu le jour. Encore faut-il éprouver un attrait pour le mystère à tendance émotionnelle et affectionner une certaine provoc'-sinistrose trop "moderne" pour mes goûts.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Dim 12 Mai 2019, 12:36

La Fox renouvelle The Orville pour une troisième saison.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Lun 13 Mai 2019, 18:40

La mini-série Star Trek consacrée au Picard post-Next Generation sera finalement distribuée par Amazon Prime. Il semblerait en dépit des communiqués de presse auto-satisfaits que Discovery soit bien un trou d'audience, au point que chez Netflix on ne veuille plus payer le tarif fort pour diffuser les gesticulations de Kurtzman et Paradise. L’affligeant revival de The Twilight Zone, autre itération hors contrôle de CBS All Access, a dû finir de les convaincre de s'approvisionner ailleurs.

guwange
Apprenti Kirin
 
Messages: 1475
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Les séries TV

Messagede guwange le Ven 17 Mai 2019, 03:02

Oui, j'avais certaines attentes pour ce printemps, du côté US.
Et elles se sont tous révélées en-deçà de mes attentes que ce soit Avengers endgame ou GOT.
Twilight zone, c'est le pompon tant ça a été un calvaire pour regarder les deux premiers épisodes, cela m' a convaincu de ne pas continuer à suivre cette série à 1000 lieues du chef d'oeuvre qu'est la première série des années 60. Traiter moi de puritain si vous le voulez, mais l'un des charmes de la première série était aussi d'avoir un langage soutenu à milles lieues des propos vulgaires lors du premier épisode de cette nouvelle série. On veut coller à la modernité mais cela ne sonne tellement pas Twilight Zone...

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Lun 20 Mai 2019, 12:18

Game Of Thrones, fin d’un phénomène sans comparaison possible.
Comme on l’avait vu venir, la série s’est donc achevée sur une huitième saison empreinte de banalité, aussi spectaculaire sur la forme que terne et convenue sur le plan dramatique. La déception est nette et sans discussion, mais très contenue par rapport aux endormissements chroniques que provoquèrent les péroraisons satisfaites de LOST et Battlestar Galactica, ou le remplissage frimeur de Breaking Bad et The Leftovers. Pendant trois ans, GOT aura su capitaliser sur la solidité inouïe des fondations posées entre 2011 et 2014 pour dissimuler, non sans panache, des protagonistes et une écriture de moins en moins riches ou pertinents. Or la Saison 8 – que l’on peut légitimement soupçonner d’avoir été bâclée en plus d’être écrite sans talent, n’aura pas su faire illusion comme les autres. Cette fois-ci l’impression diffuse s’est matérialisée en évidence, même parmi les rangs des groupies les plus dévouées.

Loin de récupérer la couronne le dernier épisode se repose sur nos souvenirs plus que sur ses forces pour marquer des points, et découragera un revisionnage ultérieur chez ceux qui, déjà échaudés par les raccourcis en pagaille des semaines précédentes, espéraient encore un point d’arrivée cohérent pour les personnages principaux. D’une orthodoxie ronronnante, à la limite du happy end déguisé, le final remplit le cahier des charges sans qu’aucune émotion ne vienne entraver sa route et ferme le ban d’une année rédigée par une grosse IA nommée Hollywood ; tout y est, mais sans le commencement d’une exécution, dépouillé des montées en tension qui caractérisaient le show à ses débuts, de sorte que la scène voulue poignante du lot semble là pour être là et ne suscite guère plus qu’un soupir. La réalisation, les décors, les CGs – Drogon enfoui sous un manteau blanc, la désolation de cendres de la première partie sont tout bonnement exceptionnels et représentent la planche de salut d’une conclusion atone.

Le foirage en bonne et due forme de l’arc des Marcheurs Blancs – et son absence de signification générale dans le récit, immédiatement suivi par l’évolution Chronopost forcée de Daenerys, qu’un showrunner plus consciencieux aurait étalonnée sur deux saisons, sans parler de la redéfinition de Jon en théière, ont affaibli la série dans son ensemble et amoindri ses chances de rejoindre le panthéon qu’on lui destinait. Pour ne rien arranger, au vu du final, plusieurs chapitres antérieurs passent rétrospectivement pour d’accessoires digressions, fort intéressantes mais dénuées de finalité diégétique – dédicace aux Moineaux et à la sapience mystique de Bran. Laissés en rade par les livres de Martin vers le milieu de la cinquième saison, Weiss et Benioff se seront enfoncés progressivement dans les sables mouvants d’un story-telling de blockbuster, transformant ce qui fut durant trois ou quatre années la création la plus stupéfiante du petit écran en soap d’action cinq étoiles, divertissant comme pas deux, parfois épique, mais vidée de son âme au fur et à mesure que le binôme devait manier lui-même le stylo sans pouvoir copier sur le bon élève du rang de devant. Les deux lascars se montreront sûrement à l’aise dans le rôle du nécromancien agitant le cadavre exsangue de Star Wars devant les projecteurs de Disney. Et à défaut d’avoir engendré le nouveau point de rupture narratif des Soprano, ils auront placé sur orbite un monstre de culture populaire dont la construction, les ressorts et les thèmes seront étudiés, décortiqués, analysés pendant vingt ans par tous les producteurs américains dans le vain espoir de rééditer la moitié de son succès. A commencer par ceux qui se chargeront des douze spin-off superflus à venir sur HBO, bien sûr. Le bilan est énorme, quand on y pense.

Le parcours fut dense, pas grand-monde ne le congédiera.
Pour le reste tant pis, The Shield va chauffer quelques années de plus le Trône de Fer.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Mer 22 Mai 2019, 22:58

La série-préquelle The Dark Crystal : Age Of Resistance arrivera sur Netflix le 30 Août.
Grosse méfiance compte tenu du réalisateur mais la direction artistique resplendit.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9845
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Les séries TV

Messagede Aer le Mer 22 Mai 2019, 23:00

J'avoue que c'est bluffant, surtout pour avoir revu le film assez récemment (qui est toujours aussi bien d'ailleurs).
Après, ça n'indique rien sur la qualité de l'histoire et des thèmes qui seront proposés, donc bon.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2899
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Les séries TV

Messagede Ramior le Mer 22 Mai 2019, 23:59

J’espère que les effets à un seul feront suffisamment parler d'eux pour persuader d'autre production d'utiliser les effets spéciaux à l'ancienne et y aller mollo avec les Images de Synthèse.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Jeu 23 Mai 2019, 22:32

Un teaser en forme d'allusion aux flashforwards du dernier épisode de The Next Generation.
On aurait pu se passer de la voix-off qui nous parle comme à des spectateurs de Dora L'Exploratrice.


Geoff34
Apprenti Kirin
 
Messages: 1439
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Les séries TV

Messagede Geoff34 le Jeu 30 Mai 2019, 19:04

Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2426
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Les séries TV

Messagede Darkge999 le Jeu 30 Mai 2019, 23:32

La bonne madeleine de Proust, je me sens rajeunir là. :D

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9845
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Les séries TV

Messagede Aer le Jeu 30 Mai 2019, 23:51

Pourquoi ça semble reprendre complètement la trame du film :(.
Je suis surpris de la qualité d'animation des personnages, à tel point que je me demande si c'est vraiment des poupées. Enfin y'a surement eu des progrès depuis les années 80.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Ven 31 Mai 2019, 12:23

C'est techniquement fortiche mais un peu de nouveauté dans le design et le bestiaire n'aurait pas été de trop. Là ça ressemble beaucoup à un lissage 4K du film.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2426
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Les séries TV

Messagede Darkge999 le Ven 31 Mai 2019, 13:10

Normalement, il y a de la marionnette, mais à la vue du trailer, il y aura certainement une bonne dose de CG.

Quand à la trame annoncer, on part sur une prequelle, bien avant l'épopée du film.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2899
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Les séries TV

Messagede Ramior le Ven 31 Mai 2019, 13:29

D'après un commentaire de la vidéo, l'équipe derrière la série aurait dit qu'ils n'utiliseraient que 10% de d'image de Syntheze.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9845
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Les séries TV

Messagede Aer le Ven 31 Mai 2019, 14:19

Bien avant mais en gardant les personnages principaux et secondaires, en teasant sur le conseiller et toutes ces conneries.
Doit y avoir un plan (l'arbre bleuté) qui n'est pas tiré du film.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
ChaosLink
Pilote de Bebop
 
Messages: 235
Inscription: Ven 23 Déc 2011, 19:13

Re: Les séries TV

Messagede ChaosLink le Lun 17 Juin 2019, 23:28

Good Omens :



Ou de Bons Présages dans nos contrées. L'adaptation télévision du très bon roman de Neil Gaiman et feu Terry Pratchett arrive enfin grâce au financement d'Amazon Prime et de la BBC.
Et on va pas tourner autour du pot, c'est une excellente adaptation. Fidèle en quasi tout point au roman d'origine (grâce à l'écriture et à l'implication de Neil Gaiman durant tout le projet), avec juste une légère réactualisation pour coller à la période actuelle (le roman date de 1990 et bordel ça nous rajeunit pas tout ça), en gardant la saveur des dialogues et des situation absurdes, tout en se faisant un poil plaisir sur le côté visuel. Les acteurs sont très bons, la réalisation est correcte voir bonne par moment et l'OST plutôt bien choisi, quoique un peu trop coupé par moment.

Si vous aimez l'humour anglais, jetez-vous dessus, c'est un régal. Avec seulement 6 épisodes d'une heure pour adapter le roman en entier, ça se regarde assez vite et ça se savoure sans faim.

The Magicians : Saison 1

Quentin Coldwater, jeune adulte en marge du monde, est depuis son enfance attiré par la magie. Il se réfugie dans la lecture de ses romans préférés Fillory et effectue des séjours en hôpital psychiatrique. Il découvre qu'il est un magicien. Invité à passer des tests d'admission en compagnie de son amie Julia, il est admis à Brakebills, une université protégée du reste du monde qui forme en secret de futurs magiciens.
Quentin va, avec l'aide de ses nouveaux amis Alice, Penny, Margo et Elliot, entrer dans une histoire qui le dépasse. Des forces maléfiques vont s'abattre sur eux. Il pourra sortir de certaines situations grâce à sa connaissance des romans de son enfance. Pendant ce temps, Julia, qui a échoué aux tests d'admission de Brakebills, retrouve la mémoire qui lui avait été effacée. Elle n'aura de cesse de vouloir apprendre la magie en suivant son propre chemin. Un chemin obscur et dangereux qui pourrait la mener à sa perte...


Série dont je n'avais jamais entendu parlé jusqu'à ce qu'Aer me casse les couilles avec m'en parle et me pousse à regarder les premiers épisodes avec lui. Et je dois avouer que j'étais assez circonspect au début, les premiers épisodes nous balançant directement dans tout cet univers de magie, de créature fantastique et de multivers sans jamais prendre le temps de nous expliquer comment les choses marchent, ou même qui sont les personnages qu'ont suit. Ils sont là, ça fonctionne et c'est tout. Adapte toi le long de la série pour comprendre.

Mais honnêtement, la série est vraiment pas mal passé le premier épisode. Déjà parce que le plot-twist à la fin du premier épisode pose VRAIMENT l'univers et son fonctionnement (en plus d'être giga-cool), mais aussi parce qu'on apprend à connaître un peu nos personnages. Cette série, c'est vraiment Harry Potter pour les adultes, où la magie n'est pas omnipuissante, où foirer un sort provoque au mieux votre mort/au pire, celle d'autres personnes; et où des drogués de magie vendent leur cul dans des bars lugubres pour avoir un ou deux nouveaux sortilèges. Ça se passe du coup à la fac de magie plutôt qu'au collège et c'est assez rafraîchissant de voir nos personnages galérer pour ne serais-ce que jeter un seul sort, ainsi que l'idée que la magie se lance surtout avec des mouvements de mains extrêmement précis plutôt qu'avec des longues formules ou des baguettes.

L'écriture n'est pas toujours très bonne dans cette première saison et le second personnage principal (Julia) est ultra relou durant toute la première moitié, tandis que le personnage principal l'est durant toute la saison (mais c'est un gros nerd donc on s'identifie assez facilement à lui au final) Mais les autres personnages font grave le taf' (Eliott le best) et l'univers à le mérite d'être intéressant, avec des fois des très bonnes idées d'univers fantastiques qui rendent plutôt bien à l'écran. Il reste juste que certains dialogues sont assez mauvais, et le développement (notamment amoureux) entre les personnages n'est pas toujours ouf. Et la fin de saison est ultra décevante, en mode : "Lol, t'as cru qu'on allait résoudre les enjeux qu'on a mis en début de saison ? Rendez-vous en saison 2 pour ça!"

La réalisation est bonne et gère bien les différents effets spéciaux qui rendent plutôt bien, l'OST est bonne et pour être honnête, il y a un petit feeling qui me rappelle Buffy contre les Vampires (que ça soit le contexte, les personnages ou les piques qu'ils s'envoient dans la gueule en permanence)
En tout cas, je peux vous la conseillez pour le moment si vous aimez bien les univers fantastiques/magiques ou si Harry Potter vous saoule un peu avec tout ses problèmes de logique dans le fonctionnement de l'univers.
"Alcohol is humanity's friend. Can I abandon a friend ?" ~ Yang Wen-Li

"l'AEUG est le plus grand club de partouze gay de l'otakusphère mondiale" ~ Mellorine

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Dim 23 Juin 2019, 23:34

Deadwood : Le Film
Ca n'est pas le premier téléfilm reunion de l'histoire, loin s'en faut, mais peu peuvent se vanter de réunir 99% du casting original et de rebâtir leurs décors à l'identique treize ans après fermeture. L'effort ici est considérable, d'autant que HBO avait sans doute vache plus lucrative à traire. Cette conclusion dénuée de surprises mais assez satisfaisante met donc un terme à l'une des séries essentielles de la décennie 2000. Elle le méritait, pour pouvoir traverser les âges. Le scénario est convenu, prolongeant les deux éléments forts de la Saison 3 qu'étaient la tentative de captation du patelin Deadwood par le puissant Hearst et la rédemption de Swearengen. C'est pas un grand bouleversement narratif, mais c'est fidèle au show que l'on a connu. La nouveauté proviendrait plutôt de la couche de mélancolie douce-amère déposée par le producteur : le langage est moins brutal, la nudité est restée au placard, les personnages semblent perdus dans leurs pensées, l'amoralité a fondu comme neige au soleil. Peut-être est-ce dû à la maladie de David Milch, mais une forme de bienveillance se dégage de cette conclusion. C'était sûrement la tonalité la plus judicieuse. Deadwood et avec elle sa formule - un tiers de western, un tiers de soap-opera cru, un tiers de parabole sur la naissance du capitalisme - se retirent de la table sans pétards ni orchestre mais dans la dignité. Grande série restera grande.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Mer 26 Juin 2019, 20:26

J'ai terminé The Son, cette brève série (deux saisons pour un total de vingt épisodes) qui n'a pas connu le succès malgré la présence au casting de Pierce Brosnan. Ignorée par la critique, qui lui préfère forcément les dragons géants et les plans rapprochés de nichons et de couilles, je la considère pour ma part comme une bonne surprise. Quelques segments sont un peu trop lents, en particulier durant la première année, la réalisation est archi-classique et les dialogues n'essaient jamais de réinventer la roue, mais ce soap multi-générationnel grimé en neo-western ne manque pas de charme. Les nombreuses séquences centrées sur les Comanches rappellent le meilleur des films de Delmer Daves (les plus cyniques diront plutôt Danse Avec Les Loups) et les sujets semés dans la périphérie du récit - la corruption des notables, la pénalisation de l'homosexualité - sont traités sans effets surjoués. L'annulation impromptue a dû chambouler les plans des scénaristes et l'on perçoit très nettement un rush arrivé au dernier tiers de la seconde saison, mais la série finit sa partition sans trop de dommages, tous les chemins menant à ce "fils" polysémique. Vitrine publicitaire, Brosnan campe un personnage assez intéressant, exécrable en bien des points mais que le spectateur ne peut s'empêcher quelque part d'apprécier. The Son a manqué d'une finition et propose des sensations modestes mais valait probablement un peu mieux que l'indifférence générale, perdu sous le bruit de la 87ème hype "geek" artificielle lancée par les plateformes de streaming.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Sam 20 Juil 2019, 22:54



Data, Riker, Troi... et même Seven of Nine de Voyager apparaîtront dans la série.
Sans surprise, en plus du cas de la destruction de Romulus, les Borgs semblent aux premières loges.

Avatar de l’utilisateur
MimS
Pitit LEGO
 
Messages: 344
Inscription: Lun 12 Mai 2008, 09:42
Localisation: Région parisienne

Re: Les séries TV

Messagede MimS le Dim 21 Juil 2019, 02:21

Je me suis dit que j'allais visiter d'autres parties du forum pour une fois (notamment voir comment l'incendie à KyoAnni était traité - encore sous le choc) et je voulais juste dire :
Zêta, ce que tu as dit sur GoT est l'analyse la plus fine et objective possible tout en restant synthétique, bien joué !

PrécédenteSuivante


Retourner vers Snack Bar chez Léon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités