Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18304
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede Tetho le Ven 13 Juil 2018, 19:10

Enfant Karen a promis à son amie Hikari qu'elles joueraient ensemble dans la comédie musicale Starlight.
12 ans plus tard Karen étudie de son mieux au sein du conservatoire Seishô dans l'espoir de tenir cette promesse. C'est alors qu'Hikari rentre du Ryaume-Uni, semble avoir changée et évite Karen. En cherchant à comprendre ce qui est arrivé à son amie cette dernière va percer les mystère du conservatoire et découvrir un tournois secret où les élèves s'affrontent pour la position de Top Star.

Réalisateur : FURUKAWA Tomohiro (Assistant-réalisateur sur Yurikuma Arashi, Storyboardeur sur Penguindrum, Assistant Action Director sur Symphogear)
Assistant-réalisateur/Design des costumes de scène et des armes : KOIDE Takushi
Chef d'écriture : HIGUCHI Tatsuto (Cross Ange, Schwarzesmarken)
Character designer : SAITA Hiroyuki (Kumamiko)
Décors : AKIYAMA Kentarô/Studio Pablo (Penguindrum, Flip Flappers)


Visiblement pas de simulcast francophone mais l'épisode est disponible librement sur Youtube sans soustitres...




La série tient toute ses promesses sur ce premier épisode. Que ce soit techniquement avec un storyboard irréprochable, des layouts incroyables, des décors magnifique et une animation à la hauteur des plus de 18 mois de production annoncés.

Narrativement aussi. D'un coté la partie escrime sur scène est irréprochable avec ses décors et mises en scènes surréalistes ou ses combats nerveux. L'influence d'Utena est partout, des combats d'escrime aux ascenseurs qui vous emmènent toujours plus profondément en passant par ce moteur qui vrombit depuis les Confins du Monde. On retrouve l'absurdité et l'exubérance ikuharesque, même si la séquence de transformation aurait mérité un peu plus de soin, et l'épisode emprunte à Utena la structure de son premier épisode.
De l'autre coté l'aspect série-chorale à la LoveLive! aussi remplis toute ses promesses, ou menaces, avec beaucoup trop de personnages pour le bien d'une série de 12 épisodes. La série semble déjà vouloir s'assurer que tout le monde soit bien présent dès le début et de ne pas nous les faire oublier.
J'imagine que tout se jouera sur les choix du staff, est-ce que la tranche de vie va grignotter le reste ou est-ce que les histoires de promesses oubliées et les drames individuels auront le dessus ? A moins qu'une seconde série soit déjà prévue histoire de tout saborder en invalidant tout à la LoveLive! justement.
Réponse dans 3 mois, mais pour le moment je veux y croire.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9441
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede Aer le Ven 13 Juil 2018, 21:11

Vu aussi et c'est pas mal. Je suis circonspect sur l'aspect chorale également mais en même temps ça semble s’agencer sous forme de paires de personnages, du coup c'est potentiellement moins dérangeant. Simoun avait prouvé que ça pouvait marcher superbement bien.
Niveau technique rien à redire, même si l'effet moe blob est présent à mon grand dam, tout le reste tient la route.

Faudra que je le revoie avec des sous titres quand même, histoire de capter les quelques dialogues inutiles entre personnages so damn important. En attendant, nous verrons ce qu'ils proposent et si les gokigenyô seront de sortit pour plus de baston fratricide sur les planches à fantasme.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
ElKa
Pilote de Bebop
 
Messages: 130
Inscription: Mar 30 Mar 2010, 18:55

Re: Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede ElKa le Ven 13 Juil 2018, 22:50

Les personnages fonctionne en couple (voir en triangle) donc ça réduit le nombre de duel, de crêpages de chignons et vaissele en tout genre, mais je dois avouer bien déchanter et flipper en apprenant que nous n'aurons droit qu'à 12 épisodes, we will see.

Ne comprenant pas l'anglais j'ai pas tout pigé mais me semble pas y avoir le faut de gout de vouloir expliquer le pourquoi du comment du contexte a grand coup de plan sans vie et de monologue barbant. Au final c'est j'ai quelques petites critiques à faire c'est sur le chara design de certains perso qui ne se démarque pas assez l'un de l'autre à mes yeux. Un peu dommage alors que la plupart des personnages sont bien identifiables. L'autre remarque c'est la musique au moment où le personnage s'élance sur la piste de duel, une voix nasillardes faisant immédiatement sortir le spectateur de la scène.

Épisode 1 assez intriguant pour ma part, ça me donne envie d'attendre le prochain et c'était pas la tendance des derniers animés de cette années.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18304
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede Tetho le Ven 13 Juil 2018, 23:21

Les règles des duels ne sont pas expliqués. Est-ce qu'une compétitrice dont le manteau est tombé est éliminée pour de bon ou est-ce qu'il y a des poules avant les phases finales ? Parce que si c'est le premier cas ça veut dire 8 combats (9 si il y a un boss final qui invaliderait le duel Karen/Hikari) et laisse dont 4 épisodes de tranche de vie, de comédie ou potentiellement pour des doubles épisodes si les enjeux sont plus élevés que d'habitude (genre le duel Karen/Hikari justement).


Les persos sont un peu le point faible de la série. Quand Ikuni créé les persos de ses séries il engage une mangaka pour créer les personnages, amenant son univers dans sa série, puis une animatrice (ou un animateur dans le cas d'Utena) repasse derrière pour l'adapter à l'écran. Ça a particulièrement payé sur Penguindrum où aussi bien Hoshino Lily et Nishii Terumi sont deux artistes de très grand talent. Sur Utena Saitô a sans doute été engagée pour son trait proche de celui Naoko Takeuchi mais Hasegawa a vraiment tiré ses designs vers le haut. Sur Yurikuma c'est moins ça, Morishima et Sumimoto étant pas vraiment aussi doués que les quatre autres.
Ici Saita est pas un mauvais, Kumamiko c'était meugnon au possible et les 9 héroïnes ne sont pas moches ens soit, c'est même sur certaines assez réussit (j'aime bien cheveux rose et sa tête d'otokoyaku première de revue au Takarazuka, son actrice sur scène est parfaite pour le rôle d'ailleurs), mais qu'est-ce que ça maque de personnalité. On sent qu'elles incarnent toutes un archétype pensé pour optimiser l'adhésion des fans à la série. Encore une fois le syndrome série-chorale/LoveLive! n'est pas loin.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8776
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede Zêta Amrith le Sam 14 Juil 2018, 00:09

Aer a écrit:Même si l'effet moe blob est présent à mon grand dam, tout le reste tient la route.

Image

J'attends des subs anglais, français ou péruviens.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10362
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville

Re: Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede Gemini le Sam 14 Juil 2018, 08:57

Hum, je crois que je fais attendre le fansub :lol:

Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18304
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede Tetho le Sam 14 Juil 2018, 13:14

Tu ne réalises pas ce que tu manques

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18304
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede Tetho le Sam 14 Juil 2018, 19:36

Je viens de voir les sous-titres anglais officiels. Je crois que je leur préfère ceux générés par Youtube, au moins ils sont drôles.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9441
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede Aer le Sam 14 Juil 2018, 22:39

Je veux porter un ventilateur.

On s'approcherait presque des chaises d'en face.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8776
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede Zêta Amrith le Sam 14 Juil 2018, 23:54

Episode 01. Correct ?
Dès le départ, c'est d'une paresse qui ne prête pas vraiment à y croire : cinq minutes montre en main à répéter le "gag" de l'héroïne aimant dormir, suivis de vingt-cinq personnages introduits dans la même scène avec de pauvres inscriptions à l'écran, la nouvelle décrite vocalement comme "mystérieuse" pour surligner ce que le spectateur doit penser au lieu de miser sur la réalisation... on a juste envie de lâcher prise. Par chance, la seconde moitié, plus shoujoïde et lointain écho de Utena et Kaleido Star, est bien plus relevée, et justifie de retenter le coup la semaine d'après. A condition de ne pas se trouver onze fois supplémentaires devant un épisode dont 50% du contenu ont un goût de Tranxène.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9441
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede Aer le Dim 15 Juil 2018, 00:03

Non mais ouais je m'en doutais, mais je pensais que ça serait pas trop envahissant, tout ses mouvements de têtes de l'impossible et ses épaules déboitées.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
ChaosLink
Pilote de Bebop
 
Messages: 195
Inscription: Ven 23 Déc 2011, 19:13

Re: Revue Starlight:Utena The Musical The Animation with giraffe

Messagede ChaosLink le Lun 16 Juil 2018, 00:50

Épisode 01 :
Vu.
Comme je le craignais (m'y attendais ?), le chara-design me sort littéralement par les yeux et me fait vomir du sang. Tout l'enrobage en-dehors de ça est particulièrement réussit (animation, réalisation, musique), même si le design des uniformes et de l'école sont trop "normaux" et donc trop en décalage par rapport aux moments plus ikuharesques. La scène de transformation était également trop courte, et illustre malheureusement que trop bien à quel point la musique est importante pour l'ambiance de ce genre de scène (et pourquoi donc elles défonçaient leur mère dans Utena et Penguindrum)
Mais à mon goût, c'est vraiment dans le fond que ça pèche. J'ai l'impression de voir un shojo random sur lesquel on aurait mit des symboles et un peu de surréalisme parce que c'est cool, sans réfléchir au sens ou à la symbolique. Et les deux parties de l'épisode ont vraiment l'air trop déconnecté dans le style pour fonctionner ensemble.
Et j'attends de voir le pourquoi du comment de la girafe.

Au final, j'ai plus l'impression de voir une production qui essaye vaguement d'imiter un style sans vraiment en comprendre ce qui fait que ça fonctionne. Du coup, je pars vraiment pas rassuré pour la suite.
"Alcohol is humanity's friend. Can I abandon a friend ?" ~ Yang Wen-Li

"l'AEUG est le plus grand club de partouze gay de l'otakusphère mondiale" ~ Mellorine



Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités