Koe no Katachi/A Silent Voice

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19270
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Tetho le Mer 11 Mar 2015, 23:59

De Oima Yoshitoki, chez Ki-oon.


Image Image



Voila, comme ça ça c'est fait, plus la peine d'y revenir.


Shôya est un élève de CM2 turbulent et chahuteur, toujours prêt à faire les 400 coup.
Le jour où Shôko, une élève malentendante, arrive dans sa classe, il ne la comprend pas. Pour lui c'est une alien, et son incompréhension va vite se transformer en persécution, avec l'aide de ses camardes. Jusqu'au jour où une blague va trop loin et que Shôy, lâché par ses camarades, se retrouve seul coupable.



C'est brillant, vraiment je n'ai pas d'autre mot. Je n'ai que rarement ressenti un tel malaise à la lecture d'une BD, et j'en ai lu des truc glauques ou au dessins explicites. Mais là la transformation d'un gamin un peu agité en véritable sale gosse c'est dérangeant. c'est une descente aux enfers sans que le principal intéressé ne le réalise. Le fait que le manga fasse le choix de coller au point de vue du coupable et non de la victime alors qu'il ne réalise pas la porté de ses action est d'une terrible efficacité. Je suis en complète admiration.

Les personnages sont réussis et attachants, même si j'ai un peu de mal avec la mère de Shôko. C'est vraiment très humain.

spoil vol 2
[Montrer] Spoiler
Le volume 2 arrive à le rendre sympathique sans le victimiser. Le retour de karma qu'il subit est "juste", même si je trouve que Shôko l'accepte un peu vite. Faut voir quel va être le chemin de la rédemption.



Extrait chez Ki-oon.

Lecture chaudement recommandée, mon coup de cœur en de début d'année.
Un film d'animation a été annoncé sans plus de détails, c'est plutôt une bonne nouvelle vu que ce genre de manga fini plus souvent adapté en drama ou en film en prises de vues réelles. A suivre, ça peut être quelque chose de fort.
Dernière édition par Tetho le Jeu 12 Mar 2015, 00:26, édité 2 fois.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18828
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Ialda le Jeu 12 Mar 2015, 00:19

Je n'ai lu que les premières pages, pour le moment c'est convainquant et écrit avec une sensibilité assez juste et plutôt bien vue. Une bonne surprise.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9887
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Aer le Jeu 12 Mar 2015, 00:33

J'allais faire une blague avec Candy Boy mais non, c'est Koi et pas Koe.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2736
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede chevkraken le Jeu 12 Mar 2015, 05:38

j'ai lu l'intégralité du manga en scan lors de sa parution. Ayant un handicap et ayant subit des brimades à l'école à cause de mon handicap, le thème me parlait beaucoup et c'est vraiment un petit chef d'oeuvre.

Ce qui est génial c'est que le titre aborde la situation de manière assez réaliste et crédible sans pour autant trop cruciifier les persos coupable de maltraitance(c'était des gosses) ni les dedouner ni nous faire un portrait plein de pitié de Shoko (j'avais peur de ça, un titre qui fasse du "pauvre petit handipée qui est un ange et qui se fait martyriser par les méchants sales gosses")

Le titre est vraiment intelligent, je me suis même retrouvé à "comprendre" les gamins qui s'en sont prit à Shoko(aller jusqu'à la maltraitance était bien sur une terrible erreur et est reprochable, mais Shoko avec son attitude a provoqué une tension avec les gamins)

En fait, le titre m'a même fait reflechir à ce que j'avais subit gamin et prendre conscience d'une part de responsabilité dans ma maltraitance (habitué à être aidé à cause de mon handicap, je ne faisait aucun effort pour vraiment m'intégrer et je considérait un peu que pas mal de chose m'était du vu que j'était aidé pour.)

Et au passage pour ce que tu as cité en spoil, Tetho
[Montrer] Spoiler
je ne trouve pas ça surprenant. plusieurs années se sont écoulée, les persos ont muri.

Il m'est arrivé la même chose. Au lycée, je me suis retrouvé dans la classe d'un gosse qui m'avait fait changer de collège en 5ème à cause des maltraitance. Il s'est excusé et je l'ai accepté direct et nous sont devenu ami.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Jehros
Pilote de Bebop
 
Messages: 76
Inscription: Ven 24 Mai 2013, 21:09

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Jehros le Jeu 12 Mar 2015, 09:53

Lu que le premier volume pour le moment, et autant j'ai été plutôt convaincu par la première moitié (sans non plus ressentir de véritable malaise), autant
[Montrer] Spoiler
la transition persécuteur-persécuté m'a laissé circonspect.


Il faudrait que je le relise mais il m'a semblé que rien ne justifiait un tel revirement, si ce n'est le fait de
[Montrer] Spoiler
mettre Shôya et Shôko sur un pied d'égalité et ainsi favoriser la relation sur laquelle semble se concentrer le récit-cadre.


Bref, je ne suis qu'à moitié séduit pour le moment, en attendant la lecture du tome 2 qui est visiblement déjà dispo.

edit : (dispo depuis aujourd'hui, précisément)

Avatar de l’utilisateur
shun
Rédac : d'Andromède
 
Messages: 3597
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:49

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede shun le Jeu 12 Mar 2015, 11:15

pour ma part je suis resté de marbre ... l'évolution ne ma pas plus et convaincu, le retour de veste de amis et l'évolution du héros ... sans compter que l'histoire ne pas ma du tout touché, tant pis.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar de l’utilisateur
ChaosLink
Pilote de Bebop
 
Messages: 236
Inscription: Ven 23 Déc 2011, 19:13

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede ChaosLink le Jeu 12 Mar 2015, 14:32

Quand j'ai reçu la série à sa sortie en France, ça m'a un peu attiré que j'avais vu un certain attrait du public sur le titre. Du coup, je m'étais permis de lire le tome 1 avant d'enchainer les scan.
L'histoire est sympathique et on suit plutôt bien l'histoire de ce "couple" si particulier, mais ce qui m'a gêné dans ce manga, c'est le sentiment du trop. Je veux dire, tout les personnages ont l'air d'être des putains d'explosifs qui peuvent péter à tout bout de champ, pour tout et n'importe quand. Ca fait que les personnages passent la moitié du temps à s'engueuler et se détester mutuellement, et ça fait perdre de sa véracité et de sa force au récit. Je ne sais pas pourquoi, mais je n'arrive pas à m'enlever la comparaison avec Onani Master Kurosawa, qui était bien plus juste dans son intention et les émotions de ses personnages.
De mon point de vu, ça se lit, mais sans réellement plus.
"Alcohol is humanity's friend. Can I abandon a friend ?" ~ Yang Wen-Li

"l'AEUG est le plus grand club de partouze gay de l'otakusphère mondiale" ~ Mellorine

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2736
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede chevkraken le Jeu 12 Mar 2015, 17:19

Jehros a écrit:Lu que le premier volume pour le moment, et autant j'ai été plutôt convaincu par la première moitié (sans non plus ressentir de véritable malaise), autant
[Montrer] Spoiler
la transition persécuteur-persécuté m'a laissé circonspect.


Il faudrait que je le relise mais il m'a semblé que rien ne justifiait un tel revirement, si ce n'est le fait de
[Montrer] Spoiler
mettre Shôya et Shôko sur un pied d'égalité et ainsi favoriser la relation sur laquelle semble se concentrer le récit-cadre.


Bref, je ne suis qu'à moitié séduit pour le moment, en attendant la lecture du tome 2 qui est visiblement déjà dispo.

edit : (dispo depuis aujourd'hui, précisément)


Pour ton spoil:
[Montrer] Spoiler
Ca ce justifiera dans la suite
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19270
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Tetho le Jeu 12 Mar 2015, 17:59

je ne dirais pas que Shôya devient un persécuté, n'inversons pas les rôles, mais plus un bouc émissaire. Et une fois le souffre-douleur disparu, c'est à lui que cette place revient. Ce qui est dérangent c'est qu'il fini par être mis au ban même par le prof qui le regarde avec condescendance "tu l'as bien cherché.", payes ton rôle-modèle. Avec la mère de Shôko j'y vois l'autre personnage assez haïssable du récit.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Mattosai
Nanakiroxxe Cultist
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:36
Localisation: A l'auberge

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Mattosai le Jeu 12 Mar 2015, 19:01

J'avais lu ce manga d'un oeil un peu amusé (parce qu'il y a des trucs pas hyper-réalistes mais bon c'est un manga), mais touché aussi par le thème forcément, étant donné que j'ai été dans le quasi-même cas que la fille pendant une douzaine d'années (à un degré moindre, j'arrivais quand même à entendre en me mettant au premier rang) avant l'apparition des appareils auditifs (il faut dire qu'encore malgré ça j'utilise en grosse partie inconsciemment la lecture labiale pour comprendre les gens).

Après il y a une différence très importante entre naître sourd (qui sont en général ok dans leur peau, j'ai fréquenté des personnes formidables dans cette communauté) , et le devenir (qui relève plutôt du cauchemard).

Enfin tant mieux si ca peut un peu élever les consciences sur ce genre de handicap , mais la cible idéale de ce manga ne devrait pas être un public adulte (qui en général a suffisamment de bouteille pour arriver à piger et respecter ces choses là) mais justement les plus jeunes (collège voire lycée) qui ne comprennent pas forcément le handicap ou l'ignore en allant jusqu'à la triste discrimination qui est en grosse partie le message que veut faire passer l'auteur à travers une romance et une remise en question du protagoniste.
Image

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2736
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede chevkraken le Ven 13 Mar 2015, 01:22

Tetho a écrit:je ne dirais pas que Shôya devient un persécuté, n'inversons pas les rôles, mais plus un bouc émissaire. Et une fois le souffre-douleur disparu, c'est à lui que cette place revient. Ce qui est dérangent c'est qu'il fini par être mis au ban même par le prof qui le regarde avec condescendance "tu l'as bien cherché.", payes ton rôle-modèle. Avec la mère de Shôko j'y vois l'autre personnage assez haïssable du récit.


Il va y avoir encore un perso pire. Une petite blonde à lunette.

Mais oui, le prof a ses rsponsabilités dans ce qu'a subit Shoko. Et la mère de Shoko aussi (le fait qu'elle n'ai jamais fait apprendre à Shoko à lire sur les levres et qu'elle lui ait jamais dit qu'elle ne parlait pas normalement ne la pas aidé. Et généralement, ma mère le l'a jamais poussé à communiquer avec les autres d'ailleurs, le fait que Shoko n'ait eu aucune amie au collège montre bien cela)

Sinon si Shoya fini clairement persécuté moralement dans le sens où
[Montrer] Spoiler
quand il est entré au collège, alors qu'il aurait put recommencer à zero et faire table rase du passé, ses anciens camarades de classe ont été raconter à tout le monde ce qu'il avait fait en menacant ceux qui voudraient passer au delà des apparences.
Shoya s'est retrouvé mis à l'écart pendant ses 3 ans de collèges, dénigré, regardé de travers, vu comme un monstre.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19270
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Tetho le Ven 13 Mar 2015, 02:00

Ce qui me choque le plus avec la mère, c'est qu'elle semble ne pas faire d'effort. Le handicape de sa fille c'est un boulet pour elle et elle se le traine au lieu d'agir pour se faciliter la vie, à elle et sa propre fille. Le moment où on apprend qu'elle ne parle pas la langue des signes ça m'a pas mal choqué.
Alors avoir ce genre de handicape dans son foyer c'est dur par moment, mais souvent les parents de ce genre d'enfants sont au contraire bien plus proches d'eux. Tout ce qui a attrait à la vie avec le handicape créant un lien profond. Bon, il y a peut-être des circonstances particulières ici mais pour le moment :?
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2736
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede chevkraken le Ven 13 Mar 2015, 03:31

Oui, et non seulement son attitude ne facilite pas sa vie, mais elle pourrie la vie de sa fille. Comment peut elle avoir envie de communiquer avec les autres quand même sa mère ne communique pas avec elle.

Sinon, oui, je suis bien placé pour savoir qu'un handicap renforce généralement les liens entre parents et enfants. Sauf certaines exceptions où les parents sont vraiment largués (nottament si l'handicap n'est pas bien connu et que les parents ne recoivent aucun soutien)
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
mangakam
Ryo versus Massue
 
Messages: 868
Inscription: Sam 29 Nov 2014, 23:03
Localisation: Saintes

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede mangakam le Ven 13 Mar 2015, 04:58

où les parents sont vraiment largués (nottament si l'handicap n'est pas bien connu et que les parents ne recoivent aucun soutien)


Oui enfin bon être malentendant est un handicape qui est gérable je pense , alors oui c'est sur c'est dur mais il existe des solutions , pour ma part j'ai entendu parler de Koe no Katachi via un doujin que j'ai lu^^ donc je le lirais peut etre .

En parlant de ça avez vu le reportage de C'est Pas Sorcier qui en parle


Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2736
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede chevkraken le Ven 13 Mar 2015, 05:19

En fait, je me demande comment les handicap sont abordé au japon?
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Mattosai
Nanakiroxxe Cultist
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:36
Localisation: A l'auberge

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Mattosai le Ven 13 Mar 2015, 16:34

Si vous voulez voir une triste réalité sur beaucoup de sourds dans le monde , en voilà une, cette vidéo m'avais juste mis en larmes , parce qu'elle représente parfaitement la prison de l'esprit (ce regard perdu dans le vide très dérangeant et la peur permanente) qu'est la surdité sans moyen de communication, mais également formidable.

Image

Avatar de l’utilisateur
ootokoo
Pitit LEGO
 
Messages: 254
Inscription: Mar 05 Juil 2011, 19:42

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede ootokoo le Sam 14 Mar 2015, 15:04

J'ai découvert cette série il y a peu et je dois avouer que j'aime beaucoup.
J'ai dévoré les 2 tomes, hâte de lire la suite.
Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19270
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Tetho le Dim 24 Mai 2015, 15:26

Volume 3

"Je veux lui rendre les opportunité que je lui ai volé."

Ça tourne au mauvais Amélie Poulain et ça commence à tourner en rond, c'est vraiment dommage. Et le nouveau personnage est complètement insupportable.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19270
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Tetho le Ven 09 Oct 2015, 20:19

Volume 5 :

Je crois que je commence à cerner ce qui me dérange avec ce titre : les réaction des personnages sont toujours extrêmes. Ou ils ne disent rien et font paraitre le contraire de ce qu'ils pensent, ou ils pètent un câble et donnent dans des réactions hyper violentes complètement démesurés. Mais pas de juste milieu, non ce sont tous des flacons de nitroglycérine émotionnelle. Du coup j'ai zéro empathie pour une bonne partie des persos secondaires (comme la déléguée ou son pote le bôgoss), ils ne seraient pas là je crois que j'apprécierais plus le manga.
Un bon exemple c'était le flashback sur la mère de Shôko. Ça apporte pas mal de nuances à un personnage assez détestable jusque là, c'est appréciable. Mais le comportement du père n'a aucun sens.
[Montrer] Spoiler
Il renie sa fille à 3 ans passé parce qu'elle est sourde et accuse ouvertement sa femme d'en être responsable ? Ho wow, quel parent oserait faire ça ? Il a donc vécu avec sa propre fille pendant 3 ans sans avoir la moindre affection pour elle ? Et la mère le laisse faire et ne lui demande pas de pension alimentaire pour ses deux gamines ?
C'est n'importe quoi de bout en bout, et ça détruit complètement la crédibilité du récit.
Et puis là le coup de
[Montrer] Spoiler
la tentative de suicide de Shôko
à la fin du volume, non quoi. Ça sort de nul part pour un malentendu qui a un peu trop duré. C'est nul, c'est juste de la surenchère dans le drama sans rien derrière.


C'est dommage, le manga perd beaucoup à cause de ces réactions improbables qui l'envoient sur la touche à chaque fois que l'histoire avance un tant soit peu :?
J'espère que le film coupera un peu dans le lard de la chose et se concentrera sur Shôya et Shôko pour raconter ce qui vaut vraiment le coup dans ce récit.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2736
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede chevkraken le Sam 10 Oct 2015, 01:43

La blonde n'est pas faite pour qu'on ait de l'empathie pour elle, elle est faite pour qu'on ait de la pitié pour elle. C'est elle la pire des personnage et de loin.

Pour le père,
[Montrer] Spoiler
malheuresement ce genre de parent existe. des parent qui fuyent leur responsabilités quand ils apprennent qu'ils vont devoir gérer un enfant handicapé toute leur vie. C'est malheureux mais ça existe vraiment, certaines personnes voit le handicap comme une malédiction. En plus, que sait on reellement de comment sont abordé les handicap au japon? Dans certain pays le manque de communication sur certains handicaps et maladie peut poser de gros problèmes.

Je suis épileptique depuis que je suis petit, et mon neurologue m'a dit que beaucoup de famille se retrouve disloqué quand un enfant a cette maladie (car ce n'est pas considéré comme un handicap) car elle demande beaucoup d'attention et oblige la famille a faire des sacrifices.
Et si dans ma famille, je n'ai pas rencontré d'incompréhension de ma maladie, j'en ait rencontré chez certain amis et chez une instit quand j'était en CM1, Elle avait peur de ma maladie et a dit a mes parents que si je faisait une crise à l'école, elle refuserait de me prendre en cours et qu'il faudrait me mettre en institut pour handicapé car ma maladie traumatiserait les autres enfants. j'avais tellement peur que inconsciemment je décalait toute mes crises et les faisait le week end ou en rentrant de l'école, la seule fois que j'en ait fait une à l'école, c'était pendant la récré et mes amies m'ont protégé, elles savaient que l'instit avait peur et ont justifié mon retard en disant qu'on jouait ensemble et qu'on avait pas entendu la cloche.
Et pourtant, c'était une instit très gentille, mais les handicap peuvent parfois faire ressortir le pire chez certaines personnes.

Et si les gens peuvent être comme ça juste pour de l'epilepsie, j'ose même pas imaginer pour un handicap plus lourd comme la surdité.


Et la tentative
[Montrer] Spoiler
de suicide de Shoko, je voit pas comment elle sort de nulle part, on a vu depuis plusieurs volume que Shoko s'accuse de tout ce qu'a subit Soya et se hait, se considérant responsable. Et là, elle a vu Shoya dont elle est tombé amoureuse perdre tout ses amis à cause d'elle.

Tu sais, les réactions des dépressifs sont toujours extremes et pas vraiment logique. j'ai connu une personne qui avait perdu son fils et son Mari le même jour, on pensait tous qu'elle allait se suicider, mais elle ne l'a pas fait, elle a remonté la pente, s'est remariée... pour se suicider 10 ans plus tard le jour de l'anniversaire de son fils alors qu'elle une vie qui semblait à nouveau heureuse...
Si les reactions des dépressifs étaient logiques et pas extreme, il n'y aurait pas tant de suicides
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19270
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Tetho le Sam 10 Oct 2015, 09:05

[Montrer] Spoiler
Ta prof ne t'as jamais connu qu'épileptique, et en tant que prof, donc dans le cadre de son travail. Donc elle t'a directement rangé dans la catégorie des enfants à problèmes, même si c'était pas de ta faute, ni de ta responsabilité.
(et en soit si elle t'excluait de la classe pour ça c'est probablement elle qui aurait eu le plus de problèmes)

Ici le père aimait sa femme (il l'a épousée, donc on peut penser que...), il a eu un enfant avec elle et a élevé cet enfant (j'imagine en l'aimant) pendant environ 3 ans avant que l'on découvre qu'elle était handicapée. C'est pas comme si elle était née myopathe par exemple, et que pour une raison ou une autre la détection de la chose avait échouée, il a vécue avec elle en pensant qu'elle était normale pendant 3 années. Et seulement à ce moment il demande le divorce de façon unilatérale et en en rejetant toute la responsabilité sur sa femme qu'il a lui-même contaminé avec le virus qui a entrainé le handicape de sa fille, puis sur le mauvais karma de sa fille elle-même. Le mec est un sociopathe au dernier degré, empathie zéro avec la personne avec qui il a construit sa vie ou avec sa propre fille. On est dans un délire entre famille noble "Ton rôle était d'enfanter un héritier pour la famille !", sauf que là ils sont tous de la classe moyenne et l'enfant est une fille.
Je sais pas trop comment ça se passe au japon mais en France l'homme qui fait ça se fera atomiser la gueule jusqu'au dernier atome devant le juge des familles. En fait son avocat fera son travail et l'empêchera de raconter tout ça à la barre pour son propre bien. Et après ça il est bon pour payer une pension colossale tout le reste de sa vie. Et d'autant plus si sa femme attend un second enfant. Et je doute qu'au Japon ce soit fondamentalement différent, hein.

C'est du mauvais drama dans ce qu'il a de plus détestable. Ça tente d'arracher la sympathie du lecteur, mais ça le fait de façon tellement grossière que je n'arrive pas à ressentir quoi que ce soit à part de la frustration envers le fait que son responsable éditorial ait laissé Oima dessiner ça.
Il y avait un million de façon de faire ça de façon plus subtile. On aurait pu le montrer à bout de nerf à cause de ce que le handicape de sa fille implique, et le voir partir parce qu'il n'en peut plus. On aurait pu indiquer que ses parents sont membres d'une secte et que donc ils croient dur comme fer à ces histoires de Karma et que ça a déteint sur le fils. Mais non, ils balancent ça cash comme si c'était des raisons légitimes de couper les ponts d'une façon aussi brutale.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2736
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede chevkraken le Sam 10 Oct 2015, 13:16

bah, comme je t'ai dit,

mon neurologue m'a dit que les familles se séparant à cause d'un handicap comme l'épilepsie c'est très courant, les parents ne pouvant gérer le handicap(ça vient surtout du père) qui impose des contrainte à toute la famille.

Pour la surdité qui est un handicap plus lourd, ça doit être plus grave et on ne sait vraiment pas comment c'est géré au japon (ça m'interesserait d'ailleurs de savoir)
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Jehros
Pilote de Bebop
 
Messages: 76
Inscription: Ven 24 Mai 2013, 21:09

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Jehros le Dim 11 Oct 2015, 14:17

J'en connais qui vont apprécier : un film Koe no Katachi par Naoko Yamada et KyoAni.
Ça me donnera une raison de me bouger pour voir Tamako Market / Love Story.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19270
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Tetho le Dim 11 Oct 2015, 14:27

Ha, il y a peut-être donc moyen de sauver ce qui est sauvable dans l'histoire. Mais du coup j'imagine que ça sera Yoshida à l'adaptation, ça c'est pas gégé.



Sinon oublis Market et attaque directement Love Story.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Jehros
Pilote de Bebop
 
Messages: 76
Inscription: Ven 24 Mai 2013, 21:09

Re: Koe no Katachi/A Silent Voice

Messagede Jehros le Dim 11 Oct 2015, 14:30

Tetho a écrit:Sinon oublis Market et attaque directement Love Story.


J'avais justement commencé Market à une époque, avant de zapper assez rapidement. D'acc, je tenterai ça.

Suivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité