Anime : Armored Trooper Votoms

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9730
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Zêta Amrith le Mar 02 Nov 2010, 16:42

Ryousuke Takahashi
Interview à propos du futur de VOTOMS


- Pourriez-vous nous indiquer d'où provient l'initiative visant à créer de nouveaux anime Votoms ?
L'idée d'organiser le renouveau du monde de Votoms a émané en premier lieu des Quartiers Généraux VOTOMS de SUNRISE (1). Les producteurs actuels sont plus énergiques que ceux de ma génération, et au gré de leurs discussions ils ont pu aboutir à une annonce de type "C'est peut-être pas commode, mais allons-y tout de même, repartons sur du Votoms fringuant neuf !".

(1) Surnom auto-attribué du département en charge de la franchise chez SUNRISE.

- A ce moment là, comment a-t-on abordé le sujet de la relève de l'indissociable réalisateur Takahashi ?
Ca s'est fait très simplement. Je n'ai jamais eu aucune opposition à faire valoir contre une reprise de flambeau. Dès le départ, on m'a considéré à tort comme étant un réalisateur solitaire, spécialisé dans les oeuvres originales et contrôlant le moindre petit détail à ma convenance. Dans le monde de l'écrit, cette peinture trouve un sens plus tangible : publier, c'est effectivement bâtir une oeuvre originale tout seul. S'agissant de l'anime non, puisque peu importe la production, il existe toujours la réalité et l'âme de tout un staff soudé derrière le projet. Par conséquent, si de nouveaux talents veulent entrer dans cette histoire, je leur dis "Foncez !".

- Avez-vous donné des consignes aux responsables de Case;IRVINE et Votoms Finder ?
Absolument pas ! J'ai immédiatement opté pour une politique que certains décriront comme symptomatique de ma personne, à savoir : "Ne me dites rien. Faites ce que vous voulez comme vous le voulez !" (Rires). Deux raisons à cela. D'une, j'ai suffisamment de travail comme ça de mon côté (Rires). De deux, en faisant part de votre opinion, vous influez illico sur le contenu, n'est-ce pas ? Or du coup, l'étiquette "Renouveau Votoms" aurait été mensongère à la racine. Voilà, alors faites ce qu'il vous plaît.

- Dans le passé, vous aviez déjà délégué la réalisation de Armor Hunter Mellowlink à quelqu'un d'autre.
En tant que side-story de l'univers Votoms, cet anime a malgré tout été mené à bien en "famille". C'est Takeyuki Kanda (2), qui a traversé la même époque de l'animation que moi et qui m'avait prêté main forte sur Fang Of The Sun Dougram, qui s'est chargé de la réalisation. Dans ces conditions, la fidélité vis-à-vis de l'original était assurée. Aujourd'hui, la génération en place et la conjoncture de l'industrie étant radicalement différentes, certaines vérifications seront peut-être nécessaires.

(2) Décédé en 1996 durant la production de Mobile Suit Gundam : The 08th MS Team.

- Passons à votre opinion sur ces nouveaux Votoms. Le cadre de Case;IRVINE demeure relativement familier, n'est-ce pas ?
Oui. En fait, le réalisateur a dépassé tous mes pronostics en ce qui concerne l'inscription dans la tradition Votoms. Je ne sais pas trop quoi ajouter de plus, ce serait comme disserter sur ma propre production. Disons que le résultat m'a paru élégant. Mais je me suis surpris plusieurs fois à penser "Vous n'avez pas besoin d'être si Votomesque !" (Rires)

- On sent une certaine forme de respect pour l'original dans ce titre. Lorsque le héros Irvine dit "Le Battling n'est qu'un jeu après tout", son personnage se rapproche de ce que serait la pensée de Chirico en pareille situation.
C'est intéressant, tout comme la refonte graphique. Je pense que les fans de longue date seront surpris par le character-design. Durant les premières minutes, j'ai songé que ces personnages étaient vraiment très modernes dans leur apparence. Puis, au fur et à mesure, l'illusion fonctionne et l'on en vient à penser "Tiens, ils ressemblent un peu aux personnages de Shioyama finalement".

Image

- Effectivement, Votoms Finder paraît plus éloigné des fondamentaux.
Mais le background du titre est intéressant également. J'ai même pensé que le réalisateur Atsushi Shigeta avait fait plus que le nécessaire dans sa description du cadre du récit. Apparemment, il a souhaité en faire une tribune à sa vision de l'action mecha. Selon lui, le développement des ATs dans ce monde là occasionnerait de telles acrobaties.

- Les Altros ont des gimmicks particuliers, un Scopedog ne se comporterait pas ainsi.
Ouais. Ces machines ont l'air de consommer l'énergie à leur manière, ce qui permet quelques séquences très fortes. Elles sont sans doute l'atout principal de l'anime.

Image

- La politique du "Faites comme vous le voulez" n'est-elle pas facteur de contraste entre les titres ?
Oui, et de ce fait, la définition de ce qu'est Votoms est en train de s'élargir. Jusque là Votoms avait suivi une voie balisée et foncièrement étroite, mais son contenu a suffi à lui offrir vingt-huit années d'existence. On peut dire que les fans de la première heure sont bien engoncés dans leurs idées quant à ce qu'est et doit être Votoms. Aujourd'hui, Votoms fait un pas vers l'approche d'un autre récit fameux, un certain Mobile Suit Gundam, qui consiste en une série de branches organisées autour d'un même tronc. Pour ainsi dire, Votoms est aujourd'hui un arbre à trois branches. C'est au tour des amateurs de Votoms de connaître le conflit inter-générationnel des fans. Les fans quarantenaires, les fans vingtenaires vont se disputer façon "C'est mon Votoms à moi qui est le vrai !". C'est marrant, non ?

- C'est vrai. Mais si les branches se multiplient trop rapidement, le public risque à un moment donné de ne plus pouvoir y reconnaître Votoms. En tant qu'auteur, est-ce que vous vous disiez parfois "Si je dépasse cette limite là, je sorts du cadre de Votoms" ?
Hm... non ! (Rires)

- Vraiment ?
Je n'étais pas dans la démarche de confiner Votoms, je n'ai pas cette rigueur implacable, seulement si j'étais arrivé en disant "J'ai pensé à tel projet vraiment frais !" mes collègues m'auraient mis en garde "Ne crie pas comme ça, tu vas te faire voler l'idée !". Ce à quoi j'aurais répondu que le même projet mené par deux personnes distinctes donnera toujours un résultat très différent en définitive. On en revient à pourquoi je n'ai pas voulu m'impliquer sur ces nouveaux titres : ne pas y laisser ma marque par inadvertance.

- Autrement dit, vous aimeriez que les prochains réalisateurs explorent d'autres façons d'être Votoms ?
Oui, et ce peu importe qui ils sont. Quant à moi, l'absence de Chirico ne me fera pas grommeler "Ce n'est pas Votoms !" (Rires)

- Pouvez-vous nous parler du titre sur lequel vous officiez, Alone Again.
Vous pourrez y voir un peu plus de la personnalité de Masashi Ikeda, qui est co-responsable du scénario et chargé du storyboard. Durant la dernière décennie, l'âge aidant, je n'ai plus vraiment été réalisateur au sens de vérificateur du moindre petit élément, mais plutôt au sens de superviseur impulsant une direction au fond et à la forme. Une sorte de producteur exécutif si l'on veut. J'ai procédé de la même façon sur Phantom Chapter et Alone Again. Pour faire court, s'agissant de ce dernier, j'ai expliqué "Tous les ingrédients du plat sont sur la table, ne vous emmêlez pas les pinceaux et rassemblez-moi tout ça !". Après quoi, Ikeda m'a certifié qu'il ne s'emmêlerait rien du tout et qu'il ferait tout son possible.

- Et quels sont ces ingrédients, monsieur le réalisateur ? GROS SPOILERS SHINING HERESY !!!
Il y a deux composantes auxquelles je tenais particulièrement sur ce titre. Premièrement, laisser imaginer au spectateur la possibilité que Fyana vive encore : il était compliqué étant données les circonstances de confirmer sa fin. Il me semble que dans le petit monde du manga, les résurrections en pareilles situations sont monnaie courante (Rires). Deuxio, je voulais régler l'histoire de Teitania, l'ex-rivale de Chirico, qui le suit depuis la fin de Shining Heresy. Ce n'est pas que ces deux personnages s'accordent mal, mais nous voulions faire extérioriser ses émotions à Teitania. Bref le pari était plus que difficile, mais je crois que Ikeda a admirablement atteint son but. SPOILERS END !

Image

- Je pleure à chaque fois que je regarde la fin de Shining Heresy !
En y regardant de plus près, on se rend compte que la chaleur humaine n'a jamais été absente de Votoms. Vanilla, Coconna et Gotoh se sont rapprochés graduellement, et même en tant que personnages aux opinions parfois opposées, ils pouvaient manifester entre eux cette gentillesse. Chirico lui n'est pas du genre à exprimer son amour à tours de bras, mais lorsqu'il s'agit de ses rapports avec ces trois chenapans ou Fyana, tout est différent. Il souhaitait les protéger. Alors pour la troisième fois, nous voulions montrer ce qui lie encore ces personnages à Chirico trente ans plus tard. Un divertissement est meilleur avec une touche d'optimisme. Plutôt que de se laisser glisser vers le total désespoir, une conclusion devrait vous en préserver.

- L'aspect émotionnel mis à part, ces productions proposent-elles une signification cachée quant à la destinée de Chirico ?
Lorsqu'une histoire touche à sa fin, elle dispense forcément un biais de lecture. Dans tous mes travaux jusque là, on a pu trouver, au moins de façon diffuse, le thème du fils surpassant son père. J'ai renversé ce concept dans Phantom Chapter, de façon à voir le protagoniste surpassé par quelqu'un d'autre. De cette manière, le spectateur songera peut-être "Je veux créer la suite de tout ça !". Et dans ce cas merci, qu'il le fasse.

- Comment ça ? Vous ne voudriez pas écrire cette suite vous-même ?
Ce n'est pas ça, pourquoi pas, mais il ne me semble pas que prolonger tout ça avec une série télévisée ou un produit vidéo soit possible dorénavant. Evidemment, la tentation est présente, mais nous souhaitions simplement pour notre part ouvrir une voie. J'ignore moi-même qui pourrait bien reprendre l'histoire à partir de ce point et comment.

- Je vois. Mais quoiqu'il en soit, d'une certaine façon, l'histoire de Chirico et celle de ces nouveaux Votoms ne fait que commencer, n'est-ce pas ?
Exactement ! Durant ces vingt-huit années en partie consacrées à la production de Votoms, j'ai rencontré beaucoup de gens qui m'ont dit "Moi aussi j'adorerais faire un Votoms !". En réalité pour l'instant, parmi cette masse de personnes, deux ont concrétisé ce désir. Et grâce à cela j'ai pu entrevoir les possibilités créatives d'un Votoms qui soit différent du mien. Nous n'en sommes qu'au début. Fans de longue date et nouveaux venus, ne loupez pas ce moment.


Merci à BROhgamilchirou.
Dernière édition par Zêta Amrith le Ven 01 Avr 2011, 03:38, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10738
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Gemini le Mar 02 Nov 2010, 16:59

Excellente interview, sa façon de voir les choses est intéressante (au risque de déplaire aux fans). Ce qui me fait penser que je dois vraiment regarder Shining Heresy.

Avatar de l’utilisateur
Rukawa
Vieux con de Manganimation
 
Messages: 2168
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:08
Localisation: DTC

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Rukawa le Mar 02 Nov 2010, 19:20

çà vient de quel mag ?
kono dengon wa goran no sponsor no teikyou de okurishimasu
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9730
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Zêta Amrith le Mar 02 Nov 2010, 19:57

Ca vient du petit site officiel Votoms Festival.
Les commentaires pleuvent sur le net nippon quant au "final" très mystique de Votoms paru il y a trois jours.

Image

Avatar de l’utilisateur
Saga
Apprenti Kirin
 
Messages: 1269
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 22:03

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Saga le Mer 17 Nov 2010, 23:39

Ai fini Shining Heresy :

Image
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9730
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Zêta Amrith le Jeu 18 Nov 2010, 00:25

C'est tout ce que tu nous dis ?
T'as check les OVAs unitaires avant ?

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9730
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Zêta Amrith le Jeu 02 Déc 2010, 23:50

Final de Armored Trooper Votoms : Phantom Chapter.
Aussi appelé final de l'odyssée de Chirico Cuvie. Aussi appelé FIN.

Je l'ai souvent pensé de mon côté, mais il fallait bien cette conclusion pour pouvoir le confirmer noir sur blanc : en tant qu'ensemble, VOTOMS fait tout simplement partie des cinq meilleurs anime de robots jamais créés. N'ayant jamais pu bénéficier du dixième des moyens budgétaires et publicitaires d'un Universal Century, Ryousuke Takahashi et Fuyunori Gobu laissent pourtant à la postérité une oeuvre complète et méritoire, d'une envergure mythique au sens hellénistique du terme et dont la dimension humaine, réelle tout en étant dénuée de la plus petite espèce d'effusion ou de pathos, aura fait du tort tout de long à cette réputation caricaturale de franchise glauque et lymphatique. Inconnu comme peu d'anime de cette ampleur en Occident, cantonné à un profil d'otakus très particulier au Japon, VOTOMS se traîne une étiquette de série élitiste et austère à cent lieues de son propos : la capacité d'un homme à s'écarter du chemin qui lui est imposé. Une fois de plus, on est loin de l'image un tantinet partielle de nationaliste archi-politique et intransigeant - par opposition au globalisme de Yoshiyuki Tomino - que le public a épinglée sur le costume du réalisateur.

Image

Avec Phantom Chapter - et l'interquelle Alone Again basée sur son light-novel tardif - Takahashi prend sa revanche sur les sponsors frileux qui en interrompant son Shining Heresy (1994) en cours de production, l'avaient contraint à jeter 50% du contenu et à opter pour une fin alternative aussi fascinante que controversée. En effet, le réalisateur aura juste consacré l'année 2010 à reconvertir toutes les idées perdues de cette époque dans le cadre d'un nouvel épilogue, moins décentré que l'OVA maudite, laquelle fut considérée treize années durant comme la conclusion de VOTOMS. A la fois petite balade nostalgique, redite de la série télévisée et passage de relai, Phantom Chapter offre une fausse fin ouverte aux protagonistes majeurs de la saga. Des protagonistes qui sont la raison d'être du récit et qui relèguent les ATs au second plan - "Ici les machines ne passent plus" dixit Shako dans le final. Si la tâche pâtit de l'accélération produite dans les derniers segments, Takahashi et son scénariste fétiche continuent de manier le langage VOTOMS comme il le faut en dépit de contraintes lourdes : explicite sans être limpide, sombre sans être mortifère, sévère sans être distant, pacifique sans rien condamner, sensé sans faire la morale. Au final, et a contrario d'un certain concurrent, l'anime offre autre chose qu'une suite de concepts et de moments forts survolant un traitement de gaucher, il est un véhicule qui roule sur ses quatre roues. Pour autant, il n'est pas sans grosses faiblesses : comme je l'avais imaginé, il lui manque une bonne quarantaine de minutes pour mieux répartir les évènements et permettre à Chirico d'interagir avec autrui, de même qu'un dernier plan sur le Scopedog aurait été préférable à celui sur des personnages de second rang, quand bien même la scène symbolise-t-elle quelque chose. Outre sa technique un peu modeste pour le format - mais bien supérieure à celle de Pailsen Files, certains reprocheront aussi à la seconde partie de Phantom Chapter de n'être que la répétition déguisée du dernier arc de la série télévisée (1983), mais quel autre moyen de finir une aventure de vingt-sept hivers qu'en frappant une ultime fois en plein centre du sujet ? Le réalisateur admet lui-même une composante mini-remake et plus d'un fan de la vieille école a dû exulter dans son coin.

Et je profite de ce post pour lâcher une image magnifique tirée du prochain Alone Again.
Attention, gros spoiler pour ceux qui ne sauraient pas comment se termine le light-novel éponyme - même si Phantom Chapter et la simple logique le laissent parfaitement deviner. La qualité du cliché est moyenne, l'OVA intermédiaire à venir en Janvier sur une poignée d'écrans tokyoïtes n'étant pas prévue en DVD et BR avant quelques mois.

[Montrer] Spoiler
Image


La question que trois ou quatre personnes se posent désormais, c'est ce qu'il en sera de Takahashi à présent qu'il a mis un point final à sa création la plus longue et emblématique. Va-t-il disparaître des radars comme Tomino ? Si c'était le cas, lui pourrait au moins partir sans se retourner : avec Hi No Tori, FLAG, Bakumatsu et la fin de VOTOMS, les années 2000 n'auront eu aucune emprise néfaste sur le "Pape du Real Robot".

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19651
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Tetho le Ven 03 Déc 2010, 02:05

Pendant que Amrith en a fini pour de bon avec Chirico, moi j'ai fini l'arc Woodo de la série TV.
Ça joue un peu trop sur le schéma "un épisode Chirico se fait capturer, un épisode il s'évade" quand même. J'espère que la suite sera plus varié dans ses évènements. A part ça ça commence très bien, le groupe de héros est formé, l'enjeu est défini, vivement la suite. :D
J'espère quand même un peu plus d'action avec des AT par la suite. D'ailleurs à ce niveau là j'ai bien aimé le coté "jetable" des AT (Chirico doit bien en piloter 5 ou 6 en 13 eps) et le fait qu'on a pas un nouveau modèle par semaine, on customise plutôt que collectionner les prototypes sans futur.

Par contre un point de scénario me travaille :
[Montrer] Spoiler
Quand Chirico arrive a Woodo la police le chasse et l'armée les laisse faire. J'ai donc cru qu'ils étaient tous deux mains dans la main du coté de ceux qui ont volé le prototype, l'armée sachant clairement qu'elle était dans les mains de la police. Mais sur la fin on se rend compte que l'armée à Woodo est bien l'armée régulière de Gilgamesh et qu'ils ignoraient que le chef de la police était un agent double.
Donc ils savaient pour le prototype mais n'ont pas essayé de le récupérer avant ? C'est un peu étrange je trouve...


Techniquement a accuse son age mais globalement ça reste constant et y a rien qui pique les yeux, ce qui n'était pas le cas des aventures du robot Bleu-Blanc-Rouge-Avec-Des-Bouts-Jaunes du Grand Chauve. Et puis cette animation low-key avec son shading à coup de hachures colle bien à l'univers carde de VOTOMS, aux mouvements limités des AT et à leur aspect suintant l'huile. Un bon exemple de comment faire d'une force de ce qui aurait pu être une faiblesse.

Mais vu comme l'intrigue est prenante, on passe vite là dessus. Chirico est vraiment un très bon perso et ses monologues internes font beaucoup de l'ambiance de la série. Quand il se cache dans un AT rouillé et sort "Avec juste la froideur du métal entre mes mains une chaleur jusque là morte en moi se mit à revivre. Et tel le bébé contre le sein de sa mère, je m'endormis avant de m'en rendre compte.", plus hardboiled tu meurs.
Image

Ha oui aussi, les AT roses c'était obligé ?
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Saga
Apprenti Kirin
 
Messages: 1269
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 22:03

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Saga le Lun 06 Déc 2010, 12:11

The last Red Shoulder : segment sympathique, notamment pour introduire Ypsilon.
Big Battle : j'ai pas réussi à le finir, n'y voyant aucun intérêt au bout de la moitié - ai-je raté quelque chose ?
Roots of ambition : très sympa et bizarre (la fin de la série semble prendre tout son sens - mais j'attends de voir le gen'ei-hen pour me prononcer). Mais comme je l'ai vu en dernier, c'est a posteriori que j'ai appris à connaître les protagonistes de Last Red Shoulder.

Je ne sais quoi penser de la nature de Chirico. Et je ne trouve "Alone again" nulle part, est-ce normal ?
Image Image

Avatar de l’utilisateur
blackjack78
Rédac : Médecin marron
 
Messages: 3992
Inscription: Lun 09 Avr 2007, 09:11

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede blackjack78 le Lun 06 Déc 2010, 13:59

Il ne sort qu'en janvier si je ne m'abuse le Alone Again.
See you Space Cowboy! Membre de la ligue pro Votoms!
Membre de la ligue anti Ikkitousen !Membre de la ligue anti To Heart !
Membre de la ligue anti Queens Blade !
Image

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9730
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Zêta Amrith le Lun 06 Déc 2010, 16:38

Big Battle n'a pas d'intérêt scénaristique particulier.
C'est un filler 100% action, qui comprend des combats bien animés. Point. De là à couper la vidéo au milieu...
C'est aussi le dernier anime dans lequel est apparu le trio Vanilla, Coconna et Gotho pendant vingt-quatre ans et on peut imaginer qu'en termes techniques Niba soit un peu l'ancêtre de Teitania.

Saga a écrit:Je ne sais quoi penser de la nature de Chirico.


Tu as tous les éléments - c'est-à-dire pas beaucoup - pour le déterminer.
N'oublie pas Pailsen Files - version OVA - et Phantom Chapter, même si tu n'y apprendras rien de capital.

[Montrer] Spoiler
SPOILERS TV - ROOTS OF AMBITION

Chirico est un Overman.
En quelque sorte, une mutation génétique rarissime - un cas pour plusieurs dizaines de milliards d'individus - née au contact de la technologie quentianne, laquelle fut disséminée à travers la galaxie lors de la diaspora des quentians trois-mille ans plus tôt. Le super-ordinateur Wiseman, conçu à partir des consciences des derniers Overmen quentians, déclencha intentionnellement l'interminable guerre entre Gilgamesh et Balarant : il pensait que l'impératif de combat et de survie, étalé sur plusieurs siècles, permettrait à de nouveaux Overmen d'apparaître. Ces Overmen agissent en réalité comme des PS naturels, les contraintes en moins, et se caractérisent par une survie systématique tendant vers l'immortalité. Considérés comme des Survivants Anormaux, ils ont non seulement une endurance, un talent et des capacités d'auto-guérison fantastiques, mais ils attirent aussi la chance par modification inconsciente de leur environnement. Chirico est l'un de ceux-là mais il a quelque chose de plus que les quelques autres spécimens de son espèce : Wiseman l'a choisi et aimerait en faire son successeur pour régner sur Astragius durant les trois-mille prochaines années. Lors du rituel, Chirico commet un déïcide et devient "Intouchable" pour la papauté de Alegium.


Alone Again paraîtra dans quelques salles de Tokyo durant un cours laps de temps en Janvier.
L'opus, qui se situe entre Shining Heresy et Phantom Chapter, sortira en DVD et BR en Avril. Là encore, ne t'attend pas à de folles révélations sur le pourquoi du comment, l'objectif de l'anime, un light-novel à la base, étant avant tout de servir de pont et d'offrir une conclusion au personnage de Teitania.

Avatar de l’utilisateur
Saga
Apprenti Kirin
 
Messages: 1269
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 22:03

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Saga le Lun 06 Déc 2010, 17:12

[Montrer] Spoiler
J'avais compris le coup de la chance comme une intervention directe de Wiseman : la scène de Roots of ambition avec les trois larcars qui tentent de tuer Chirico à bout portant le montre bien, contrairement à celle de Pailsen.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9730
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Zêta Amrith le Lun 06 Déc 2010, 17:38

Même après sa conclusion - qui n'en est pas vraiment une - VOTOMS reste un anime relativement évasif.
Des parts d'ombre et des incertitudes demeurent.

[Montrer] Spoiler
J'ai également pensé ça au premier visionnage.
Mais je ne vois pas comment Wiseman, qui est un réseau informatique vivant davantage qu'un être surnaturel, pourrait contrôler une arme à feu à distance. Qui plus est, avec des pouvoirs aussi étendus et précis, il n'aurait sans doute pas eu tout ce mal à faire venir Chirico devant lui.

A un moment, il est dit dans Pailsen Files que les Survivants Anormaux sont capables d'agir inconsciemment sur leur environnement : si des évènements improbables statistiquement doivent avoir lieu en dernier recours pour assurer la survie de Chirico, ce dernier les provoquera alors sans s'en rendre compte. C'est dit également, dans une moindre mesure, au cours de Roots Of Ambition, lorsqu'un soldat prétend que si Pailsen n'était pas intervenu à ce moment précis, Chirico serait déjà mort et enterré. Ce à quoi Pailsen répond que la façon dont Chirico survit, par ses capacités de combat ou par un coup de chance, n'a aucune importance et atteste au contraire de sa condition.

Je crois que la scène du tir à bout portant manqué est à lire ainsi.
Wiseman tente une approche paternaliste en fin de série lorsqu'il dit "C'est moi qui t'ai protégé tout ce temps".

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19651
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Tetho le Ven 17 Déc 2010, 03:54

Fini l'arc Kummen :
Cet arc c'est un peu tout ce que The 08 MS team essaye de faire sans jamais y arriver. Des robots dans la jungle avec une ambiance Viet-nam (avec des scènes entières piqués au cinéma US d'ailleurs) mais sans les persos cons à bouffer de l'avoine. Bref, pour le fan de real robot que je suis ça été 14 épisodes que j'ai savourés.
L'intrigue est bien foutue et la montée en puissance jusqu'à la bataille finale où ça pète dans tous les sens. Les différents enjeux sont clairs et efficaces (mention spéciale à ceux de Pol Potalia). Le seul point noir c'est le personnage de Kan Yu, qui est la caricature du mauvais officier.
Sinon sans pouvoir réellement la quantifier, j'ai senti une augmentation de la qualité de l'animation.

Par contre j'ai été surpris de l'attachement de Chirico à son Scopedog, vu comment il en changeait plus souvent que de chemise dans l'arc Woodo. Ça donne d'ailleurs des erreurs de mise en scène amusante où les dégâts disparaissent en quelques minutes, voire pire dans le cas du moment où Chirico perd un des bras de son AT et que ce dernier est intact le plan suivant.

Image
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9730
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Zêta Amrith le Ven 17 Déc 2010, 16:36

Takahashi et Gobu ont émis naguère que leurs principales références dans VOTOMS étaient à chercher du côté de gros classiques tels que Apocalypse Now, Mad Max, Blade Runner et l'univers de Dune.

Concernant Kan Yu, les fans un peu sceptiques quant à l'étendue de sa médiocrité opportuniste, moi y compris, se sont fait remettre les idées en place par plusieurs amateurs de VOTOMS et militaires de surcroît, qui leur ont affirmé au contraire que ce genre de caricatures existaient dans toutes les bases armées et que cet enfoiré était assez crédible.

Image

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9730
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Zêta Amrith le Mer 05 Jan 2011, 23:47

Les djeun's pourront bientôt (re)découvrir Armored Trooper Votoms.
La franchise rejoint en effet le casting de Super Robot Wars Z 2 : Hakai-Hen sur PSP.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19651
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Tetho le Lun 24 Jan 2011, 02:22

Fini l'arc Sunsa.

Comme on m'avait prévenu son début constitue le ventre mou de la série. Takahashi semblait en être conscient, car ces épisodes contiennent certains des plus laids de la série au niveau du design des personnages. Mais une fois arrivé sur Sunsa ça devient autrement plus intéressant.

[Montrer] Spoiler
Les enjeux principaux de cet arc furent de rapprocher définitivement Fiana et Chirico, d'en finir avec Ypsilon et de nous révéler la nature newtype de Chirico afin d'expliquer comment à 1 contre 100 il s'en sortait avec juste un peu de sang sur le front.
Pour le premier aspect c'est bien joué, leur relation semble scellée pour de bon malgré le départ de Chirico pour Quaint.
Pour le second aspect Ypsilon est mort, donc pareil.
Pour le 3eme je vois la justification newtype de Tomino pour expliquer le plot armor du héros, mais en bien joué. C'est à dire que ça débarque pas brusquement à 6 eps de la fin. Au contraire les PS sont au centre de l'intrigue et je soupçonnait Chirico d'en être un depuis Kummen.

La présence des 3 mousquetaires m'a semblée un peu forcée, ils ne servent pas à grand chose au fond et auraient pu aisément ne pas être là sans que ça change le déroulement.
J'ai beaucoup aimé par contre la sous intrigue avec Zophie, et la conclusion auquel Chirico parvient à sa fin.


Image
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9730
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Zêta Amrith le Lun 24 Jan 2011, 16:08

Il est vrai que Gotho, Vanilla et Coconna sont beaucoup moins bien gérés durant l'arc Sunsa qu'aux débuts de l'anime - c'est aussi le cas durant l'arc Quent d'ailleurs. Mais au vu de la dernière scène de la série, on comprend mieux pourquoi Takahashi et Gobu ont tenu à les inclure chaque fois qu'ils en avaient l'occasion.

Jusqu'à la démolition de Shining Heresy du moins.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19651
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Tetho le Mar 01 Fév 2011, 18:42

Fini la série TV.

Une réussite jusqu'au bout. Et les parallèles avec Xenogears me semblent en effet maintenant évidents (Wiseman...), c'est d'autant plus notable que le début fait vraiment penser à Front Mission, autre jeu Squaresoft.

[Montrer] Spoiler
Autant l'aspect mystique et divin ne m'a pas trop gêné, autant j'ai regretté que les AT soient vraiment de trop dans cette partie. Chaque fois qu'il y a un combat entre machine ça semble un peu forcé, histoire de rappeler que la série s'appelle Armored Trooper quand même. Même la bataille "Chirico contre le reste de la galaxie" semble manquer d'ampleur en fait.
La narration semble aussi se chercher aussi, j'ai pas compris l'intérêt (aussi bien pour l'intrigue que la narration) de délocaliser l'action pendant 3 épisodes sur la station spatiale avant de revenir sur Quaint pour le final...

Reste qu'a part ça c'est très bon. J'ai hésité sur ce que penser du revirement de Chirico jusqu'a qu'il demande de voir le corps de Wiseman. Et la série réussit à retomber sur ses pattes en faisant un lien un peu abusé, mais tout de même crédible, entre la situation initiale (un soldat des force d'élite se retrouve avec tout le monde sur le dos pour avoir vu quelque chose qu'il n'aurait pas du) et la fin (il est un übermensch destiné à devenir le nouveau Dieu qui régit la galaxie) en expliquant que c'est Wiseman qui a fait en sorte qu'il rencontre Fyana pour lui donner une raison de vivre.


Bref j'ai vraiment aimé la série, du real bien crade ça fait plaisir, et enchaine de ce pas avec les 3 OVA des années 80.

Image

Et en effet la fin touche une certaine perfection, et j'en viens presque à regretter qu'il y ait une suite qui immanquablement va l'invalider (en espérant que ce soit pas un cassage à la Top wo Nerae 2!).
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9730
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Zêta Amrith le Lun 28 Fév 2011, 01:10

Armored Trooper Votoms : Case;IRVINE

Image
RIDER KICK !

Comme avaient prévenu ceux qui ont pu le découvrir en salles en Novembre dernier, Case;IRVINE est donc un anime de divertissement pur, une série B de bonne facture. De consistance très classique, format unitaire oblige, le scénario à base de fiertés salies et de soif de violence suit une pente prévisible, ne prenant le risque ni d'emballer ni de décevoir. Il est en revanche un peu déstabilisant de trouver des bimbos sheryliennes et des petites soeurs moe dans Votoms, sans parler des bishounens traumatisés qu'on aurait aimé laisser à Gundam et Code Gay. Les djeun's hein... La philosophie d'ensemble a changé avec l'époque également : là où Chirico se battait sans plaisir ni scrupules, simplement car là était sa tâche, cet opus nous présente un personnage principal tominéen récalcitrant, hanté par ses actions passées. Quelques touches émises dans la continuité de la série originale - les pluies acides - et le cadre du Battling témoignent toutefois de la volonté de ne pas trop déplaire au noyau dur - beaucoup de réparations de ATs, de pièces de rechange toussa. Bref, c'est du Votoms qui s'est adapté au marché.

La vraie raison pour laquelle il faut checker Case;IRVINE, c'est que Sunrise S8 - ex S7 aka ex les Brave Series - se lâche niveau mecha porn, au point parfois de talonner les animateurs de Gundam Unicorn. Bridés par des années d'emmerde au service de l'hydre moe, les gars ont la rage. Les combats de ATs, en 2D pour la première fois depuis 1994, sont spectaculaires - très vifs à la Knightmare Frames - la tôle froissée, l'acier, les étincelles, le sang, les destructions massives, tout y est. Le combat final too much entre Irvine et l'AT pachidermique et ultra-customisé de Peigan vaut le détour et castagne comme peu d'anime de robots l'ont fait ces dernières années.

Bref scenar' moyen type Big Battle mais opérationnel, scènes d'action balèses, format self-contained de 45 minutes... c'est un petit peu un voyage dans le temps qu'on a là, un retour à l'heure de gloire des OVAs de 1985-1995. Ca s'apprécie grosso modo de la même façon que les productions de l'époque. Un petit pas pour Votoms mais de la grosse munition dum dum pour les mecha-sakugaphiles.
Dernière édition par Zêta Amrith le Jeu 21 Avr 2011, 21:41, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19651
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Tetho le Ven 25 Mar 2011, 01:31

Fini la saga VOTOMS, les aventures de Chirico tout du moins. C'était de la balle, mais j'ai quelques réserves quand même sur l'ensemble.

Les OVA des 80' étaient pas mal, inégales, mais prenantes. The Last Red Soulders et Yabô no Roots creusaient le passé de Chirico et amenait le personnage de Yoran Pailsen alors que Big Battle, même si il n'apporte rien, nous montrait un peu plus de ce Chirico "humanisé" de la fin de la série, celui qui s'excuse auprès de ses amis pour les ennuis qu'il leur attire et qui dit merci à ceux qui l'ont aidé. Dans le lot j'ai préféré de loin Yabô no Roots, le mieux animé, le mieux écrit et celui qui apporte le plus de réponses. Le style real robot Sunrise des années fin 80/début 90 y est assez savoureux et tranche assez avec l'animation low-key typique de la Sunrise des 70/début 80 qui caractérisait la série TV.

Image

Kakuyakutaru Itan est probablement mon segment préféré de la saga, celui qui m'a le plus fasciné. Cette course contre la montre de Chirico centrée sur le personnage de sa rivale, Teitiana, sur fond de lutte de pouvoir au sein de l'Église d'Alegium est fantastique. D'abord pour ses qualités esthétiques et techniques, les fansubs sont atrocement moches et flous mais à l'origine ça devait rivaliser avec un Gundam 0083 ! Mais surtout pour son écriture et ce malgré son annulation bien trop tôt.
[Montrer] Spoiler
Le nihilisme de la fin est assez choquant, comme si Chirico se voyait dire que son pouvoir avait un prix : être seul à jamais. Il s'est battu comme jamais pour empêcher le réveil de Fyana mais au final il arrive juste à temps pour la voir mourir dans ses bras... En parallèle Teitiana voit tout ce qui faisait sa vie s'effondrer et trouve en Chirico une raison d'être, j'attends pas mal de Koei Futatabi pour la développer après ça, et Montwells devient Pape mais perd tout le reste, victime de la malédiction qui touche tous ceux qui essayent de manipuler Chirico Cuvie pour arriver à leurs fins.
En 5 épisodes on a un arc typique de VOTOMS mais avec une fin brutale et sans pitié, ce qui la rend d'autant plus efficace. La silhouette de Chirico s'éloignant dans le désert à la fin, tenant à la main son sac à dos, est probablement l'image que je garderais à jamais de VOTOMS.

Et la conclusion touche une certaine perfection à mes yeux, encore plus que celle de la série TV.

Image

Pailsen Files par contre m'a profondément ennuyé, pendant sa première moitié tout du moins. Déjà parce que l'anime est incroyablement moche, que ce soir la 3DCG molle et plate que l'animation traditionnelle vide, ça sent le budget qui rivalise avec ce que Imagawa avait eu pour Shin Mazinger :(. Chirico bénéficiant d'un double plot-shield assez ultime, il n'y a aucun enjeu autour de lui, et les 4 camarades qui lui sont imposés sont assez inintéressants (mention spéciale au petit gros). J'ai vraiment eu de mal à trouver un élément qui m'intéresse vraiment
Une fois que le groupe part vers le nord y a un mieux et j'ai accéléré le rythme. La bataille dans la neige rend d'ailleurs assez bien (ou pas si mal, au choix). La fin est assez prévisible malheureusement, et a achevée de faire de Pailsen Files le chapitre que j'ai le moins apprécié de la saga.
Le premier épisode en animation traditionnelle aurait été fabuleux, vraiment. Fuck you, Sunrise.



Enfin le final, Genei Hen, le chapitre des spectres en tous genres. Le fait de revisiter les lieux de série TV est sympathique, tout comme revoir les 3 mousquetaires et Shakko, mais au fond la vraie histoire de Genei Hen tient en 3 épisodes, et c'est trop peu.
[Montrer] Spoiler
Le coup de la planète clone de Quaint et le backup de Wiseman m'ont semblé un peu tiré par les cheveux et cette histoire de Fils de Dieu ne m'a pas passionnée. Mais le vrai problème est, à mes yeux, qu'il manque un vrai rival à la Teitiana pour s'opposer à Chirico. Les 3 soldats de Martial avec leurs cerveaux auxiliaires dans leurs Erdspinne font pâle figure et Chirico n'aura aucun mal à s'en débarrasser. Ça manque en général de "moments Chirico", à part quand ce dernier sauve le bébé du pied de l'AT ou quand Montwells vide son chargeur pour finir par se tuer lui même y a pas grand chose :(.
La fin, piquée à 2001 (référence déjà présente dans le final de la série quand Chirico désactive Wiseman) est un peu molle, j'aurais préféré quelque chose de plus grandiose.

Le fait que la présence de Vanilla & co soit gratuite n'aide pas, ils ne sont plus aux cotés de Chirico, ils ne sont qu'observateurs, hors ce rôle est celui de Rochina et de nul autres.
Et puis il y a ce plan final, si peu adapté en effet...
Bref pour un chapitre F Final Kanketsuken je reste sur ma faim. Ensuite je suis sûr que la vielle garde, les fans qui sont là depuis 83, ont autrement plus apprécié ces OVA pour tout ce qu'elles représentent (retour des persos secondaires de la série, le coté nostalgique etc...). Un peu comme avec Gundam UC en face.

Image

Sur l'ensemble de la saga mon gros reproche à VOTOMS est son manque de consistance. Takahashi retcon, modifie, se contredit à gogo, on nage en plein flou et au final pour pas mal de points on a soit trop d'explications soit on ne sait pas si il y a une contradiction ou si ça n'a simplement pas été traité. C'est quand même assez frustrant ça à force.
Reste une histoire passionnante sur l'ensemble, menée par la figure solitaire de Chirico dans son combat sans fin contre toutes les entités qui essayent de le manipuler à leur propres fins. Son charisme seul soutient la franchise de bout en bout, ce qui n'est pas rien.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Babatus
Petit yôkaï
 
Messages: 25
Inscription: Dim 27 Mar 2011, 13:16

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Babatus le Dim 27 Mar 2011, 13:24

Spoil Phantom Arc:
[Montrer] Spoiler
Pour ma part, ce qui m'a principalement gêné dans la fin Phantom Arc, c'est l'impression que Wiseman se fait vraiment "avoir" de manière similaire à la série originale. C'est vraiment faire preuve de naïveté (surtout de la part d'un superordinateur qui aurait influé le destin de la galaxie pendant les 3 derniers millénaires) que de penser que trois pilotes d'AT sous acide puissent avoir la moindre chance de stopper Chirico...
Après, d'un autre coté, on pourrait également émettre l'hypothèse que cette défaite de Wiseman soit « volontaire » , c'est à dire que son but ultime soit de placer son « fils » sous la garde de Chirico, y compris au prix de sa propre destruction, la fin justifiant les moyens...



Son charisme seul soutient la franchise de bout en bout, ce qui n'est pas rien.


Je rajouterais pour ma part le charisme du Scopedog, j'ai vraiment accroché au mecha design. On a vraiment une machine de guerre, jetable (par opposition aux « machines héros » que l'on peut retrouver dans un Gundam par exemple), que l'on peut considérer comme l'évolution des véhicules blindés actuels. Rajoutez à cela des fonctionnalités qui envoient du lourd ( articulations des jambes absolument fantastiques, présence d'une cartouche pour « projeter » le poing de la machine vers l'avant et augmenter l'impact, « pointes » sous les pieds qui peuvent s'enfoncer dans le sol et permettre une rotation plus efficace etc...), ainsi que des bruitages mémorables (la rotation de la lentille, pour n'en citer qu'un), et vous obtenez tout simplement un monstre de charisme.

Sinon, j'ai commencé à visionner Mellowlink, très agréable à regarder pour l'instant, je regrette juste que l'histoire manque un poil d'envergure pour le moment...

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19651
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Tetho le Dim 27 Mar 2011, 13:51

Le Scopedog n'est la vedette que pendant les arcs Woodo à Sunsa (et encore), une fois arrivé à l'arc Quaint Chirico le remplace sans remords par un Rabidly Dog puis un Burglary Dog lors de Kakuyakutaru Itan. Sa présence dans Genei Hen n'est là que pour l'aspect nostalgie qui est la raison d'être de la série. On est clairement les deux pieds dans la désacralisation du Robot voulut par Tomino en 79, celle qui n'apparait vraiment qu'avec Macross en 82, le Scopedog est et reste jusqu'au bout un simple outil pour Chirico mais pas un partenaire irremplaçable. VOTOMS est une série qui parle de ses personnages, pas de ses machines.
Ensuite avec sa triple lentille, vue dans presque tous les OP de la saga, il reste clairement le symbole de la série.

Image
J'veux la même à Noël.

Sinon
[Montrer] Spoiler
Je vois mal Chirico élever le Fils de Dieu pour qu'il finisse par prendre la place qu'il a lui même refusé, pour moi c'est ça le sens de son "Je l'élèverais, mais pas ici !".
Et la réaction de Wiseman est d'autant plus stupide que si pour lui plus de 32 ans se sont passés, pour Chirico ça fait à peine 2 ans que leur confrontation a eu lieu, ce qui rend un changement de sa part encore moins vraisemblable.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9730
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Zêta Amrith le Dim 27 Mar 2011, 17:20

Tout d'abord, j'aime bien Pailsen Files.
Les critiques formulées par Tetho sont en grande partie exactes mais il oublie certains des motifs exogènes qui les engendre : treize années après Shining Heresy, Takahashi ne pouvait pas revenir à son magnum opus avec une séquelle qui aurait rejeté tout un pan du public, notamment parmi les jeunes. Pailsen Files est un test d'équilibrisme, un anime qui tout en s'insérant dans l'ensemble se comporte presque comme un stand-alone compréhensible par tout un chacun. La même année, le créateur écrivait Alone Again, ce qui laisse peu de doutes quant au fait que Takahashi a utilisé Pailsen Files pour tâter le terrain, réunir un fandom inter-générationnel autour de la saga avant de pouvoir éventuellement la conclure. C'est stratégique et pas mal fait.
Malgré une technique à la ramasse complète, SUNRISE ayant préféré se vautrer sur Xenoglossia, Pailsen Files possède une chorégraphie pertinente dans les combats, un caractère old-school - c'est l'arc le plus strictement militaire de la marque avec Kummen - et permet de tisser quelques liens avec les autres chapitres - les derniers mots de Zaki à Chirico expliquent l'expédition menée par ce dernier dans The Last Red Shoulder, la surveillance menée par Rochina, mentionnée dans l'arc Quent de la série TV, est illustrée concrètement, et pour la première fois la mutation génétique est avancée explicitement pour justifier l'existence de survivants anormaux. Quant au Chirico en retrait, cela retranscrit bien l'instrumentalisation dont il était victime quasi-consentante avant de se trouver une raison d'être via Fyana - la version filmique s'achève d'ailleurs sur le visage de Fyana, renforçant l'aspect transitionnel du titre.

Pour ce qui est des contradictions à l'intérieur de VOTOMS, ou des imprécisions la jalonnant, elles sont infiniment moins importantes ou tirées par les cheveux que celles d'un Gundam ou d'un Evangelion par exemples - l'Australie façon 0080, les Titans qui utilisent des Zakus, ou Gendô récupérant l'âme de Kaworu après sa mort pour l'injecter dans l'embryon greffé à sa main sont des points deux-mille fois plus douteux que les quelques pets de la planète Melkia. D'ailleurs, je n'ai jamais vu quelqu'un publier un argumentaire précis énumérant les incohérences de VOTOMS. Tout le monde "sent" que quelquechose cloche ici et là, mais personne ne peut aller vraiment plus loin, la marge de manoeuvre laissée par Takahashi et Gobu - Wiseman et les diverses conspirations qui l'entourent, un personnage principal si taciturne qu'il en devient compliqué de mesurer ce qu'il sait et ce qu'il ignore - étant suffisamment large pour permettre plusieurs voies/interprétations. Comme pour Gasaraki, j'ai l'impression que tout est clair dans l'esprit de Takahashi mais qu'il n'en va pas de même pour l'exécution.

[Montrer] Spoiler
Quelque chose s'est produit entre les deux rencontres opposant Chirico et Wiseman. Fyana est morte.
Wiseman tente donc sa chance auprès d'un Chirico qu'il croit différent. Et si Chirico parvient à anéantir aussi facilement les Erdspinnes alors qu'il n'avait pas réussi à les effleurer jusque là, c'est sûrement parce que d'une façon ou d'une autre l'enfant prend parti pour lui et conjugue ses "pouvoirs" aux siens à ce moment précis.

Avatar de l’utilisateur
Babatus
Petit yôkaï
 
Messages: 25
Inscription: Dim 27 Mar 2011, 13:16

Re: Anime : Armored Trooper Votoms

Messagede Babatus le Dim 27 Mar 2011, 19:33

Spoiler Phantom Arc :
[Montrer] Spoiler
Bah, ce qui me gène n'est pas tant la manière dont Chirico triomphe de Wiseman, mais plutôt que les mesures que ce dernier prend pour assurer sa protection frisent en fait le ridicule: Pour un super ordinateur qui a contrôlé le destin de la galaxie, a mis en place une religion entière "à son service" et a eu 32 ans pour réfléchir à son échec, c'est un peu léger comme mesure de sécurité, surtout quand le sort de la galaxie est plus ou moins en jeu. D'autant que Chirico le neutralise un peu prés exactement de la même manière, j'en viendrais presque à soupçonner l'existence d'un second backup quoi x) .

M'enfin, tout cela pour dire que j'ai était un poil déçu par le grand final, cela reste un point mineur à l'échelle de la saga.

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], toji et 0 invités