Les séries TV

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Snack Bar chez Léon : Venez parler sur tout et rien voir surtout de rien

Retourner vers Snack Bar chez Léon

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9496
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Dim 21 Juil 2019, 14:09

Ces autres parties du forum seront sûrement investies parce que les principales s'endorment.

MimS a écrit:Ce que tu as dit sur GoT est l'analyse la plus fine et objective possible tout en restant synthétique, bien joué !

Image

Ha, et reprise de The Expanse le 13 décembre.
Le catalogue Amazon bientôt plus crédible que celui de Netflix.

Avatar de l’utilisateur
MimS
Pitit LEGO
 
Messages: 351
Inscription: Lun 12 Mai 2008, 09:42
Localisation: Région parisienne

Re: Les séries TV

Messagede MimS le Dim 21 Juil 2019, 16:34

Le catalogue Netflix ressemble de plus en plus à des lancements de série très vite interrompues juste histoire de pouvoir prétendre proposer du nouveau contenu original en quantité... mais pas forcément qualitatif.
Enfin me concernant, c'est parce-que je n'ai pas encore d'alternative qui me convienne réellement mais arrêter mon abonnement est une possibilité de plus en plus envisageable.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9496
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Dim 28 Juil 2019, 14:31



Amazon a déjà signé pour une cinquième saison qui devrait rapidement entrer en pré-production.
De son côté, The Orville joue gros en quittant la Fox pour Hulu. Saison 3 au second semestre 2020.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2989
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Les séries TV

Messagede Ramior le Mar 10 Sep 2019, 17:38

Dark Crystal: Age of resistance, ça défonce!

Foncer le voir et parler en autour de vous si voulez montrer que l'age des effets spéciaux à l'ancienne n'est pas révolu!

Geoff34
Soul of Chogokin
 
Messages: 1654
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Les séries TV

Messagede Geoff34 le Mer 11 Sep 2019, 20:48

il y aurait pu avoir une série de Dark Crystal en CGI, projet heureusement annulé,
après il y a aussi quelques effet numérique dans la série, l'équipe Jim Henson ne renie pas l'utilisation de quelques effet spéciaux par ordinateur, un épisode de CGM en parle



Sinon, Netflix propose également le film, ainsi qu'un documentaire de 1H22 sur la série.
Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10630
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Les séries TV

Messagede Gemini le Dim 15 Sep 2019, 21:16

Récemment, la curiosité m'a poussé à tester l'adaptation par Netflix du comics Umbrella Academy. Il ne s'agit évidemment pas de la première série tirée de comics que je regarde, mais jusqu'à présent, l'expérience s'est avérée peu satisfaisante en dehors de l'animation. Ce qui vaut aussi pour les long-métrages. J'avais fini par y voir une forme de fatalité, me détournant de ces séries, en partant du principe qu'elles n'étaient pas pour moi. Pourtant, le processus d'adaptation lui-même ne devrait pas être un problème rédhibitoire, m'empêchant même de donner leur chance à ces œuvres. Selon les personnes en charge d'un projet et les moyens octroyés, cela pourrait tout-à-fait fonctionner.
Umbrella Academy fût une bonne surprise. Déjà, car je n'en attendais rien, je l'ai regardé uniquement car j'avais besoin de prêt-à-consommer à cet instant T. Surtout, une fois que nous avons mis de côté les libertés par rapport aux comics - même si la réécriture est source de quelques incohérences dans le scénario - il s'agit d'une série très appréciable pour elle-même, indépendamment du titre dont elle est tirée. Il y a plus d'idées de mise-en-scène et de soin apporté aux décors, à l'environnement, que dans l'immense majorité des films de super-héros que j'ai pu regarder depuis la Phase I du MCU. Incomparable. C'est souvent inventif, et certains traitements - notamment celui de Hazel et Cha-Cha - ne manquent pas de charme, malgré des personnages trop souvent caricaturaux. Pas la série du siècle, mais j'ai passé un bon moment.

Suffisamment pour que je me dise que cela ne me déplairait pas de tester une autre série TV adaptée d'un comics. Et cette fois, pourquoi ne pas taper directement chez Marvel Comics ou DC Comics ? Am Stram Gram, Pik et Pic, et Colegram (Edmond ?), et j'ai choisi Doom Patrol. Parce que j'aime bien le comics, parce que j'étais hyper curieux de ce que cela pourrait donner en série TV (dans la mesure où leurs aventures les plus célèbres sont celles écrites par Grant Morrison), et parce qu'il y a Brendan Fraser dans le rôle de Cliff Steele. Tout le monde aime Brendan Fraser. Surtout, cela me faisait plaisir de le revoir après ses nombreux problèmes personnels, ces dernières années. Alors c'est sûr, ça surprend. Physiquement, il est plus proche de Steven Seagal que de George de la Jungle.

La série s'inspire principalement du passage de Grant Morrison, mais avec des éléments rapportés et quelques modifications. Impossible de rendre l'essence de l'histoire laissée derrière lui par le Britannique, mais cette adaptation arrive à garder une bonne partie de ce qui faisait son charme, à un point même inattendu. Les responsables de cette série ont apparemment bénéficié d'une liberté surprenante, qui leur permet de ne pas se limiter à des blagues bêtement méta. Cela permet à la fois de placer le lectorat du comics en terrain connu - nous nous attendons à l'apparition de tel ou tel protagoniste - tout en laissant suffisamment de marge pour apporter son lot de surprises. Et des surprises, il y en aura. Pas qu'un peu. Je mets à la place des spectateur·ice·s qui ne connaissent pas la licence, et j'imagine qu'un ou deux détails auront du mal à passer.

Mais je manque à tous mes devoirs. Cliff Steele est un champion de course automobile, et un très mauvais père de famille. A la suite d'un accident, son cerveau - la seule partie de son organisme ayant survécu - est récupéré par le Dr Nils Caulder et placé dans un réceptacle en acier. Bien des années plus tard, il vit encore dans le manoir de Caulder, avec ses autres invités : Rita Farr, actrice à succès dans les années 1950, et Larry Trainor, un pilote d'essai recouvert de bandages. Il fait aussi la connaissance d'une ancienne pensionnaire : Crazy Jane, la fille aux 64 personnalités.

Et ils vont apprendre à devenir des héros. Ou pas. La série tourne à la fois sur les mystères entourant Nils Caulder et son univers, le passé des personnages, et une menace nommée Mr Nobody, criminel raté mais expérience réussie pour un ancien scientifique nazi exilé au Paraguay. Par rapport aux travaux de Grant Morrison, il s'agit d'une œuvre explorant les origines de chacun des membres de la Doom Patrol, et plus uniquement Jane ou les quelques éléments atypiques croisés au fil de leurs aventures. Or, les auteur·ice·s se sont démené·e·s pour en faire des traumatismes ambulants, ce qui est raccord avec l'esprit du comics mais paraitra sans doute lourd, voire larmoyant, pour une partie du public. Je vous aurai prévenu. De nombreux passages paraissent obligés, entre leur quête de rédemption et les relations compliquées avec leur entourage.

S'il n'y avait que ça, ce serait donc plutôt une série dépressive. Et sombre. Effectivement, elle n'est pas très gaie (enfin ça dépend de comment vous l'écrivez), du moins assez souvent. Mais c'est aussi un titre très fantasque et farfelu, avec beaucoup d'idées foireuses et satisfaisantes. De nombreux moments et concepts ne semblent pouvoir exister que dans cette série en particulier et dans aucune autre, avec des pouvoirs improbables, des agences gouvernementales aux activités encore plus improbables, un âne, un cafard, et beaucoup d'humour.
C'est fascinant. Pas autant que pouvait l'être le comics, mais pour une grosse production Warner Bros - enfin, sans doute pas si grosse que cela, compte-tenu du niveau des effets spéciaux - oui, c'est fascinant. Fascinant et fondamentalement différent, avec une réalisation certes inégale d'un épisode à l'autre, mais globalement soignée.

Doom Patrol, ça passe ou ça casse. Si ça passe, il y a vraiment moyen de prendre son pied. Je n'ai pas vu le temps passer.

[Montrer] Spoiler

I think I flexed the wrong muscle.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9496
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Dim 06 Oct 2019, 11:04



Pourra-t-on seulement conjurer le jarjarabrisme kurtzmanéen et ses faussaires.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2522
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Les séries TV

Messagede Darkge999 le Lun 11 Nov 2019, 17:58

The Dark Crystal - Age of Resistance:
C'est un vrai bonheur de replonger ainsi dans le monde de Thra. J'avais vraiment adorer, plus jeune, le film, le regardant souvent chez mes grands-parents ayant la VHS, marquer surtout par la scène de réunifications finale. D'abord déçu par les nombreuses tentatives avortés de faire revenir cet univers, j'avais été assez hyper par les nombreuses bandes-annonce d'Age of Resistance, au point d'investir dans le Blu-ray du film pour disposer de son dernier master (sublime en passant, faisant totalement redécouvrir le film) et dans les comics issus du projet de suite avorté (que j'ai pas encore lu à ma grande honte). Une attente qui valait la peine tant que j'ai savourer cette nouvelle plongée sur Thra... Une madeleine de Proust indescriptible, qui prouve que la full-CG n'est pas obligatoire, me faisant ressentir le même plaisir que devant le film originel... Une préquelle donnant une épaisseur supplémentaire à son matériau d’origine, le sublimant...

Avatar de l’utilisateur
Sora334
Ryo versus Massue
 
Messages: 727
Inscription: Mar 29 Nov 2011, 17:38

Re: Les séries TV

Messagede Sora334 le Ven 15 Nov 2019, 19:52

J'ai en ce qui me concerne decouvert cette franchise avec Age of Resistance, puis j'ai lu la novelisation du film et regardé le film. Je vais bientot mettre la main sur les comics (chez Glenat.)

C'est vraiment un univers féerique que je veux continuer à explorer. Le travail de realisation des décors de la série est ultra impressionnant. Les marionettes des Skeses et des Gelfling sont magnifiques, ça a vraiment été soigné avec des visages regorgeant de mécanismes pour travailler les expressions faciales sans parler du travail plastique des costumes et des textures (morve, pustule et autre dégeulasserie)

Apparement il y aurait une saison 2...
Sur l'eau calme vogant sans rêve,
dans l'éclat du jour qui s'achève,
qu'est notre vie sinon un rêve ?

L. Caroll.

https://myanimelist.net/animelist/sora334?status=7

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2522
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Les séries TV

Messagede Darkge999 le Dim 17 Nov 2019, 15:42

Sora334 a écrit:Je vais bientot mettre la main sur les comics (chez Glenat.)
Il va falloir que je les lise, j'ai les deux premiers tomes qui m'attendent depuis un moment à côté de mon lit. Surtout que le peu que j'ai pu lire dessus, indique que cette adaptation du second film avorté est bonne.
Il y a aussi une série de livres, en cours de traduction en français, qui se déroule en parallèle d'Age of resistance. On y suit Naïa qui délivre son frère.

C'est vraiment un univers féerique que je veux continuer à explorer. Le travail de realisation des décors de la série est ultra impressionnant. Les marionettes des Skeses et des Gelfling sont magnifiques, ça a vraiment été soigné avec des visages regorgeant de mécanismes pour travailler les expressions faciales sans parler du travail plastique des costumes et des textures (morve, pustule et autre dégeulasserie)
La manière dont l'oeuvre de Jim Henson à été respecter est impressionnante. L'usage de la CG à été restreinte pour des effets à l'ancienne de toute beauté, il y a vraiment un plus à ce niveau là.

Apparement il y aurait une saison 2...
Il y a encore beaucoup à raconter quand on voit comment débute le film. Pas qu'il faut que la série s'achève à son commencement, mais il serait dommage de ne pas montrer le génocide... Ni ce qui en découle...

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2989
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Les séries TV

Messagede Ramior le Dim 17 Nov 2019, 16:27

Darkge999 a écrit:mais il serait dommage de ne pas montrer le génocide... Ni ce qui en découle...


C'est très bizarre de lire ça si on ne connait pas le contexte.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2522
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Les séries TV

Messagede Darkge999 le Lun 18 Nov 2019, 00:51

C'est vrai qu'avec le recul, cela prête à confusion...

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 452
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Les séries TV

Messagede Deluxe le Lun 30 Déc 2019, 04:03

The Witcher - Netflix

Je suis un grand fan du travail de CDProject sur les jeux The Witcher dont j'ai fait les deuxième et troisième épisodes, mais je n'ai jamais ressenti le besoin d'aller voir les bouquins originaux de Sapkowski parce d'une part c'est plus l'univers qui est intéressant là-dedans, et puis d'autre part lire des livres en 2020, soyons sérieux.

Ce qui m'a le plus interpellé avec cette série c'est que c'est une mise en scène très moderne et américaine sur une histoire qui n'est ni l'une ni l'autre. Cette obsession du récit pour le "destin", la fatalité et autres grandes déclamations mélodramatiques c'est complètement dépassé et pas du tout dans l'air du temps, qui privilégie plutôt le cynisme et les scripts opportunistes (cf. Game of Thrones). Cela joue aussi en faveur de la série puisque pour une fois les personnages ne sont pas tous des connards violents comme dans toutes les séries américaines, c'est même plutôt l'inverse pour ce qui est de Geralt et Yennefer qui cherchent au contraire à "trouver l'amour" dans ce monde sombre et brutal.

La réalisation est compétente mais trop frileuse pour ce qui est de nous montrer cet univers pourtant si riche. Le meilleur moment de TW3 c'est dans l'expansion Blood & Wine quand tu arrives à Toussaint pour la première fois et que tu montes sur la colline pour voir d'étaler à tes pieds la vallée de la Sans-Retour et ses plaines verdoyantes, avec ces immenses montagnes en arrière-plan et le château de Beauclair qui t'attend au fond. C'est une image qui me reste plantée dans la rétine. Cette série télé manque de ce genre de plans forts, la caméra est collée au visage des acteurs et ne nous laisse pas respirer. On a vu quoi, trois villes qui se ressemblent toutes et deux châteaux vite fait ? Le reste t'avais l'impression que c'était tourné dans les Yvelines quoi.

C'est vraiment le seul truc vraiment à reprocher, le reste bon certes les SFX pouvaient être mieux implémentés mais ça passe, les acteurs aucun problème, Henry Cavill fait très bien le job et les meufs qui constituent 80% du casting sont bien aussi sauf Triss Merigold, j'ai rien contre cette dame elle est sûrement très sympathique mais je suis désolé ce n'est pas Triss Merigold, crois-moi je connais bien Triss Merigold j'ai des paquets entiers de Kleenex qui s'en souviennent.

Du coup The Witcher j'ai passé un bon moment, je vais pas attendre la suite comme un mort de faim non plus mais c'est un univers et des personnages qu'on a toujours envie de retrouver contrairement à d'autres, c'est la force de cette licence depuis des décennies finalement.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9964
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Les séries TV

Messagede Aer le Dim 02 Fév 2020, 15:32

La série est pas trop mal, j'ai trouvé amusant le parti-pris d'avoir des scènes clefs tournées comme des tableaux en clair-obscur. Le coté destin et tout le tralala s'inscrit dans le thème général et malgré ce coté chiantissime du truc, c'est aussi présent dans les bouquins pour ce que j'en ai lu, donc pas hors de propos.

J'aurais plus à redire sur sa temporalité pas clair du tout, certains évènements qui semblent littéralement se passer à coté les uns des autres alors que non, et bon c'est un peu du démerdes toi bien fort.
Mais ça va, Jaskier sauve le game.

A voir sans rien en attendre.

MilleniuM saison 2.

On pourra pas me reprocher de dévorer les séries en mode fast-food.

Amrith a écrit:La Saison 2, reprise en main par la paire Glen Morgan et James Wong, est un chef-d'oeuvre du niveau de la première année de Twin Peaks, l'un des grands moments de bravoure de la TV des années 90. Mais qui chamboule complètement les équilibres de la série dans son ensemble. Tu vas halluciner devant le final et penser "Pourquoi ? Comment on est parti des tueurs pour en arriver là ?".


En effet, j'en ai aucune idée. Putain de final.
J'ai lu que c'était une forme de conclusion ouverte parce que la série n'était pas sur d'être renouvelée, mais, en plus d'être vraiment magistral, ça sort de l'espace intersidéral. Le clip sur Horses était fabuleux, aussi.

Que dire sur cette saison 2 sinon ? Effectivement très différente, avec une tonalité toute autre. Elle se consacre beaucoup moins aux tueurs en série à mon grand dame, et beaucoup plus sur les personnages, les nouveaux introduits (comme Lara), ou les récurrents comme Franck, Peter, Catherine et Jordan. Ceci offre quand même des épisodes de très grande qualité (Monster, The Curse of Franck Black, Midnight of the Century). Le reste est divisé entre loners plutôt très bons (19:19, Goodbye Charlie, The Mikado, Anamnesis, A Room With no View etc...) et épisodes plus ou moins mythologiques qui sont.... Oh boy.

Le premier qui apparait, avec l'introduction du Vieil Homme, pourrait être pas mal mais tu sens déjà que ça déconne un peu, et le reste est à l'avenant, entre la course poursuite débile pour la main de Saint Sébastien, ou le coup de la Croix, mayday. C'est juste très, très mauvais à tout les niveaux. Surtout pour au final envoyer tout ça chier lors des derniers épisodes, tu te demandes bien l'intérêt (et qu'on vienne pas me dire "Oui mais Chris Carter lol", il faisait déjà vachement gaffe à pas exagérer dans la S1).

Y'a une flopée d'épisodes de transition pas terribles également, donc on ne s'étalera pas dessus. Reste le cas des deux épisodes de Darin Morgan. J'avais un peu d'appréhension pour ceux la, même si son travail sur X-files donnait quelques chose de brillant, ça me semblait vraiment pas pouvoir coller à l'ambiance MilleniuM. Son Jose Chung est très bien fait pour la critique pas du tout masquée de la scientologie, mais le coté tellement scooby-doo m'a fait faire un gros no way à la fin. Pour le second, Somehow, Satan Got Behind Me, c'est beaucoup plus positif parce que très bien trouvé, vraiment drôle. La présence fantomatique de Franck Black sur les diables est une bonne idée, qui donne du grain à moudre. Mais in fine, c'est aussi un épisode complètement déconnecté du reste et qui n'apporte rien à l'histoire en général. C'est cool mais beaucoup trop décalé, surtout pour une saison qui ne savait pas, tout du long, sur quel pied danser.

Une seconde saison en demi-teinte donc, qui si elle gagne niveau personnages et inventivité, perd énormément niveau ambiance et essaye d'installer des choses bien inutiles qui sont de toute façon balayées par la fin.

Encore une fois, a voir ce que proposera la suite.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9496
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Dim 02 Fév 2020, 16:29

Ouais ça va, t'as pas couru.
Note que Morgan et Wong ont eu carte blanche. Carter n'a pas participé à cette saison. Il la détestait car pour lui la série devait mettre en scène le Bien qui résiste contre le Mal, et non des histoires de sectes et d'initiation. Il est à l'origine du semi-retcon de la Saison 3.

J'avais adoré le dyptique Les Chouettes/Les Coqs au moment de sa diffusion parce qu'on pensait, à l'époque, que tout cela allait dans une direction savamment construite. Le final, fabriqué pour "conclure" la série alors que tout le monde croyait à l'annulation, suivie d'une troisième saison se démarquant radicalement du sujet, ont diminué l'appréciation en même temps qu'ils ont révélé ce que serait MillenniuM de la première à la dernière minute : un chantier permanent.

Jose Chung's Final Doomsday est pour moi le meilleur épisode écrit par Darin Morgan, le plus riche ne serait-ce que pour ses plusieurs niveaux de lecture. La Selfosophie y joue deux rôles : celui de Scientologie bien sûr, mais c'est aussi une critique déguisée de la FOX et de la presse TV. Qui passaient leurs journées à demander aux producteurs qu'ils rendent la série moins sombre, moins déprimante, parce que les gens veulent se détendre. "Ne sois pas sombre", c'est en fait le leitmotiv des ennemis de la série, et ça rend l'épisode d'autant plus amusant.

Je pourrais m'étendre sur la troisième saison x-filienne, rappeler qu'elle fut haïe par à peu près tous les fans en France en son temps, mais j'ai fini par l'accepter au fur et à mesure des revisionnages. Lorsque je calcule ce qu'on appelle "super séries" de nos jours, je me dis qu'elle n'a pas à rougir de trop et suggère quelques thèmes dérangeants (conspirationnisme hardcore), audacieux (le sujet des fusillades scolaires) ou novateurs (c'est pas tous les quinze jours qu'on voit une série américaine aborder la question du fanatisme juif). La première moitié est assez faible, agaçante dans sa volonté de nier/réécrire les évènements de la Saison 2 parce que Carter rage dans son coin, mais la seconde partie (qui coïncide avec le départ d'un certain co-showrunner) amorce un début de rédemption. La série n'en revient pas à son niveau d'antan, pourtant il y a un petit quelque chose d'émouvant à la voir se débattre en donnant de modestes gages par ci par là. Le dernier épisode est un bordel brinquebalant en tant que final, mais comme un baroud d'honneur, l'ultime scène vise en plein dans le mille : les deux minutes les plus MillenniuM de tout MillenniuM, juste superbe. Une grande série malade toujours interdite de version HD (merci FOX-Disney).

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9496
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Jeu 20 Fév 2020, 01:30

Ce trollage comme ça l'air de rien.

Image

Avatar de l’utilisateur
Yo-Dan
Ryo versus Massue
 
Messages: 984
Inscription: Mer 24 Aoû 2011, 01:08

Re: Les séries TV

Messagede Yo-Dan le Jeu 20 Fév 2020, 12:23

Zêta Amrith a écrit:Je pourrais m'étendre sur la troisième saison x-filienne, rappeler qu'elle fut haïe par à peu près tous les fans en France en son temps, mais j'ai fini par l'accepter au fur et à mesure des revisionnages.


Je n’ai pour ma part jamais trouvé la motivation de revoir la saison 3.
Je pense juste pouvoir dire que, jamais dans la très modeste expérience que j’ai des séries TV, je n’avais vu de rupture de ton aussi abrupte et malvenue. Autant la saison 2 rompt avec la première dans une forme de gradation relativement bien conduite (et j’en pense à peu près autant de bien que Zêta), autant la troisième débute en tendant le majeur à sa devancière. Je ne m’étalerai pas tant les souvenirs que j’en garde sont diffus, mais je ne reconnaissais littéralement plus les personnages, comme s’ils ne s’exprimaient même plus en leur nom. Il m’a fallu surmonter ça pour aller jusqu’au bout, mais ce que je garde de cette série est entièrement contenu dans ses deux premières saisons, à tort ou à raison.

Cela dit, j’ai bien toujours le coffret DVD qui me fait de l’œil, si j’arrive à trouver le temps de m’y replonger…

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9496
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Jeu 20 Fév 2020, 14:11

J'étais déjà partagé après 2005 puis j'ai viré ma cuti avec I Want To Believe.

Les deux premiers épisodes (spécialement le second) sont exécrables en ce qu'ils ignorent purement et simplement la deuxième saison, et ce très mauvais démarrage redoublé d'une errance identitaire (faisons du X-Files) va en partie conditionner la suite. Et puis même au delà de ça, ils ne racontent rien de suffisamment défini.

Au chapitre des circonstances atténuantes, la FOX a constamment muselé cette troisième saison. Interdiction de verser dans le criminel glauque de la première année, interdiction de poursuivre le mysticisme de la deuxième fournée. Contrôle étroit auquel il faut ajouter Michael Duggan, imposé comme co-producteur exécutif alors qu'il n'aimait pas la série, et dont l'absence de vision a quasiment paralysé la première moitié de saison ; son départ du jour au lendemain a occasionné un retard sur le planning d'un mois. Chip Johannessen jusque là caution morale a dû tout reprendre en mains (avec son collègue Ken Horton) à la volée, avec un budget en baisse, sans qu'aucune idée directrice n'ait été entérinée.

Dans ces conditions là, je trouve rétrospectivement la discrète "réorientation" qui suit le médiocre Collateral Damage fort respectable. Patrick Harbinson signe de bons opus, Erin Maher et Kay Reindl sortent un Matryoshka moyen mais dans lequel un certain personnage se comporte enfin comme il devrait, Seven And One fait à voix basse amende honorable... Des histoires comme Bardo Thodol parviennent à être à la fois décevantes et fascinantes, cachées derrière cette opacité des intentions et des symboles qui caractérise la seconde partie. Darwin's Eye est même un véritable bijou, incompris en son temps, un épisode avec un second sens de lecture raillant en creux le conspirationnisme auquel la série se résume à ce moment de son histoire.

Un techno-conspirationnisme qui dépasse ce que l'on a connu par le passé ; et je ne suis pas sûr qu'on ait fait tellement plus après. Ca n'est pas du complotisme folklo à la X-Files, ça baigne presque dans le jus dark net de l'époque. Et ça n'est pas non plus, comme on a pu l'affirmer et moi le premier jadis, du simple nawak improvisé sans thématique derrière.

[Montrer] Spoiler
Il y a clairement un motif récurrent en filigrane dans la Saison 3, qui est la transformation scientifiquement induite de l'Homme, afin de le "sauver" de lui-même. C'est contenu dans la dernière tirade de Peter Watts, et ça correspond aux éléments évoqués dans plusieurs ep antérieurs à compter de Skull And Bones ; Johannessen est même suffisamment fin ici pour connecter ça à la tradition alchimique. A l'heure du rêve/cauchemar transhumaniste et du gouvernement chinois qui tente d'améliorer génétiquement l'intelligence des enfants, il apparaît que la Saison 3 de MillenniuM n'était pas si hors-sujet que ça.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9964
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Les séries TV

Messagede Aer le Jeu 20 Fév 2020, 22:24

Yo-dan > Même pas Twin Peaks ? :lol:
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9496
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Sam 07 Mar 2020, 00:50

The Outsider : mini-série HBO adaptée du roman éponyme de Stephen King. La réalisation élégante compense assez adroitement une histoire éculée, aux ressorts très enracinés dans les années 90. Comme d’accoutumée sous la plume du romancier, l’intrigue débute par une mise en jambes très réussie pour s’affadir progressivement au fur et à mesure que les explications ne fournissent pas la profondeur symbolique escomptée et que le groupe se mue en ersatz de Club Des 5 auquel manquerait le brave toutou. Les relations des uns et des autres sont avares de relief, la dépression et le cynisme régentant plus ou moins tous les rapports humains, et le fait que les personnages aient déjà connu la vraie-fausse medium Holly hors-caméra n’offre pas réellement de plus-value au récit. Il est loisible d’adhérer au style résolument dépassé de King, reliquat qui n’a pas que des défauts puisqu’il permet, chose rare, de s’asseoir devant une production HBO qui n’abuse pas des effets HBO ; ici pas de provocations gratuites ni de palpitations infatuées avec force détails scabreux, pas de mise en scène pédante ou de discours elliptiques censés figurer une insondable intelligence (salutations aux Leftovers) mais juste l’éventail ordinaire des tragédies familiales, des sensibilités enfantines et des légendes folkloriques qui alimentent les pages de l’auteur depuis ses débuts. Ca fait du bien. Mais un spectateur disposant d’un tant soit peu de bouteille aura tôt fait de rapprocher ce qu’on lui propose de films tels que Le Témoin Du Mal, voire de certains épisodes de X-Files (Empedocles en Saison 8 par exemple), puis de faire le calcul : harnachée depuis vingt ans à l’illusion du faux réalisme mais de la vraie redondance, la fiction TV contemporaine lui livre en dix heures ce que les scénaristes des années 90 lui proposaient d’acquérir en une heure trente et des poussières. Sans entrer dans chaque méandre, mais certainement pas moins bien. Une TV du va-et-vient, qui serpente plutôt que de se déployer, sans autre bénéfice concret que la simulation sentencieuse d’un cadre naturaliste à même de convaincre les modeleurs d’opinion. L’économie de l’attention est un monstre bien plus inquiétant que celui parcourant cet honnête produit situé dans la moyenne haute des adaptations de King, mais que 140 minutes auraient suffi à faire exister sans dilution du sujet.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9496
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Ven 13 Mar 2020, 14:00



Quand :

- tu crois qu'avoir Memory Alpha dans tes signets fait de toi un producteur exécutif dispensé d'une étude de fond.
- l'axiome élémentaire sur lequel vont intégralement reposer les dix épisodes de ta série est faux.
- ton "message" doit avoir le primat sur tout, quitte à fracturer le canon et les personnages.
- tu lances des sophismes à fanboys sur Facebook, en invoquant un monde à l'opposé de celui que tu écris.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19365
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Les séries TV

Messagede Tetho le Ven 13 Mar 2020, 21:40

Donc en gros les fautes d'écriture du JJverse débarquent dans l'univers prime. La joie quoi.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9496
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Ven 13 Mar 2020, 21:58

Ben ouais, ne sont pas Rick Berman et Brannon Braga qui veut. Mais les erreurs de continuité (déjà omniprésentes dans Discovery, qui contrairement à Picard n'a même pas pour elle d'être une série de SF décente) pèsent finalement moins que la dénaturation de l'esprit. L'utopie trekkienne qui avait prévalu jusqu’en 2005 est bazardée pour le grimdark facile d'une néo-Fédération devenue obscurantiste et indifférente, composée de politiques et d'officiers idiots sans qu'aucune explication ne suffise à le justifier. Le ST d'après ENT propose des univers calqués sur les tropes de 2020, aux antipodes de celui de TNG/DS9/VOY, dans lequel les persos sont des meurtriers, des alcooliques, des dépressifs, où les méthodes de la Section 31 sont devenues la norme, où les Romuliens ne sont plus de froids calculateurs pragmatiques mais divisés entre moines religieux de fantasy et méchants de latex aux relations incestueuses. Sans même recourir ici à l'inventaire des figures connues qu'on fait revenir cinq minutes pour les tuer, ou de la direction artistique "moderne" gris-bleuâtre.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9496
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Les séries TV

Messagede Zêta Amrith le Dim 22 Mar 2020, 15:43

Picard s'acheminant vers un final fastidieux à la Discovery, autant revenir aux fondamentaux.

Le documentaire de fans "Millennium After The Millennium", consacré à la-meilleure-série-malaimée-des-années-90'-que-le-temps-réhabilite, est à l'achat sur iTunes et Amazon pour les anglo-américains... mais pas chez nous, obviously. Ce qui ne saurait m'empecher de partager son opening chiadé et truffé de références aux trois saisons.

https://vimeo.com/397436023

Précédente


Retourner vers Snack Bar chez Léon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités