Avis sur les derniers animes vus

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 375
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Deluxe le Dim 05 Mai 2019, 01:58

Kimetsu no Yaiba - Épisodes 1 à 5 : Ça fait quand même plaisir de voir Ufotable sur autre chose que des Type-Mooneries ou des adaptations de JV à la con. Et la manière avec laquelle cet anime est réalisé illustre bien cette nouvelle façon d'adapter le shônen que l'on a aussi vu dernièrement avec Neverland, à savoir remplacer les feuilletons industriels destinés à remplir des cases télé par des séries plus ramassées, mieux produites, pensées pour l'export.

Au niveau du contenu c'est plutôt dans la moyenne haute, de toute façon on fait confiance au Jump pour ne conserver que la crème de la crème du genre. Difficile cependant d'oublier que le premier épisode vendait quelque chose de très différent de ce que la série est en réalité. On nous présente les démons comme des entités extrêmement dangereuses qui massacrent des familles entières en quelques minutes, et trois épisodes plus tard ces mêmes démons sont littéralement relégués au rang de cibles d'entraînement pour les nouvelles recrues de la Soul Society, paye ta menace. Une série telle que D.Gray-Man, dont Kimetsu no Yaiba veut clairement être le successeur, gérait bien mieux cet aspect.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10517
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Gemini le Mar 07 Mai 2019, 19:45

Sans surprise, il n'existe pas de sujet dédié pour cette série. Et honnêtement, elle n'en mérite pas un.



Le générique est cool :mrgreen: Bernard Minet à son sommet. Mais s'il y a un point fort à retenir de cet anime, c'est bien la musique, y compris les génériques d'origine.

Est-ce que vous vous souvenez de l'époque où Les Chevaliers du Zodiaque était un anime à succès au Japon ? Comme de bien entendu, cela s'est traduit par la production d'autres séries avec des garçons en armure destinés à alimenter la production yaoi. J'en vois au moins deux diffusées en France : Shurato et - donc - Les Samouraïs de l'Eternel.

Alors, le scénario. Le scénario....Euh, le scénario... Roger, je sais bien que le but est de vendre des jouets, mais il ne faudrait pas raconter une histoire ? Je crois qu'il y en avait une dans Les Chevaliers du Zodiaque, genre les personnages avaient un passé, ils se connaissaient, des trucs dans le genre...

C'est vraiment le gros, le très très gros problème de cet anime. Son but semble de nous montrer le plus possible les personnages revêtir leur armure et s'en servir, et ce qui va autour n'a pas été très soigné. Pour ce qui est de l'animation ou de la direction artistique, encore, cela passe. J'ai déjà mentionné que j'apprécie l'OST. Mais l'histoire a vraiment été reléguée au second plan.

La série commence lorsque une sorte d'empire du mal s'empare de Shinjuku, ce qui provoque l'apparition de cinq valeureux adolescents en armure de samouraïs. Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Comment ont-ils obtenu leur armure ? Nous n'en saurons rien. Tout au plus apprendrons-nous au détour d'un dialogue (de mémoire dans le second épisode), qu'ils sont tous descendants de samouraïs ou héritiers d'un art martial particulier. Point. Pour ce que nous en savons, ils se rencontrent pour la première fois dans le premier épisode, et l'instant d'après, ils se comportent comme s'ils avaient toujours été potes. Et les voilà partis pour sauver le monde, accompagnés d'une fille, d'un gamin, et d'un tigre.

Leurs personnalités ne sont pas plus développées, hormis Shu, qui tient le rôle du gros : il est goinfre, idiot, sympa, se prend les pieds dans le tapis, et se repose avant tout sur la force physique. Ryo est le héros générique. Tôma est présenté toute la série comme le sage, l'intellectuel du groupe, celui qui aurait une personnalité opposée à celle du héros, mais cela ne se traduit jamais concrètement dans son comportement ; si ses compagnons ne nous rappelaient pas sans cesse à quoi il sert, nous ne le remarquerions même pas. Seiji pourrait jouer le rôle du poseur mystérieux, puisqu'une mèche de cheveux lui cache une partie du visage, mais cela ne va pas plus loin. Et Shin réussit l'exploit d'avoir encore moins de personnalité que ses petits camarades. En fait, le tigre a plus d'importance dans l'intrigue que la majorité d'entre eux.

Pour ce qui est du récit lui-même, les auteurs paraissent n'avoir aucune idée d'où ils vont. Par exemple, au début, le méchant - la série est très manichéenne, pas la peine de lui donner un autre nom que "le méchant"- veut se débarrasser des héros, puis nous apprenons qu'il doit absolument obtenir leurs armures pour récupérer ses pouvoirs ; ce qui contredit tout ce qu'il avait dit jusque-là. Dans le même état d'esprit, les cinq armures des héros se ressemblent, mais nous apprendrons plus tard que les quatre armures des généraux du méchant ont été créées en même temps, par la même personne, à l'origine pour faire le bien ; sauf qu'elles ne leur ressemblent absolument pas, et que cela sonne comme de l'improvisation. En fait, tout sonne comme de l'improvisation, à se demander comment ils ont pu en faire 39 épisodes. Ce qui peut donner des résultats inattendus. Dans la seconde moitié de la série, trois des héros disparaissent pendant une bonne partie des épisodes, et vers la fin, ils sont tous les cinq fait prisonniers, ce qui oblige à donner les rôles principaux à deux autres personnages. Au moins, cela apporte un peu de diversité.

Cela ne rend même pas la série involontairement comique. Elle propose suffisamment de péripéties pour rester regardable, mais il s'avère impossible de s'attacher aux personnages ou à ce qui leur arrive. Surtout, à la fin, j'en avais tout simplement marre de cette absence d'histoire et d'explications, de ces concepts introduits à la va-vite mais mis de côté aussi sec - par exemple, le méchant a besoin des neufs armures pour déclencher l'apocalypse, mais arrive à l'enclencher même sans avoir toutes les armures - c'était plus que je ne pouvais en supporter. Je n'avais pas de grands souvenirs de la diffusion de l'époque, seulement des bribes ; donc je n'avais pas un fort attachement la concernant, et c'est uniquement la curiosité qui m'a poussé à la regarder. Je ne regrette pas d'être allé au bout, car cela faisait de nombreuses années que je voulais voir ce qu'elle donnait, mais plus jamais je ne m'infligerai ça.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 3979
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Xanatos le Mar 07 Mai 2019, 20:07

Je me souviens des Samouraïs de l'Eternel: j'avais suivi sa première diffusion à l'époque dans le Club Dorothée.

Je me souviens que j'aimais beaucoup, sans toutefois l'adorer pour autant. J'aimais bien le fait que le récit soit plein d'action mais je déplorais un certain manque d'émotion, on était loin des Chevaliers du Zodiaque qui était aussi passionnante qu'émouvante. La série a eu un certain succès en son temps, sans pour autant devenir culte (contrairement aux Chevaliers du Zodiaque et à Dragon Ball).
Je me souviens toutefois que j'étais l'un des seuls dans ma classe à l'école primaire à apprécier la série, la plupart de mes camarades détestaient Les Samouraïs de l'Eternel car d'après eux, c'était une pâle copie des Chevaliers du Zodiaque qu'ils adulaient au plus haut point et qui était entre 1988 et 1990 LE dessin animé Japonais le plus populaire en France.

En tout cas, d'après ce que tu dis, il vaudrait mieux que je reste sur mes souvenirs d'enfance !

Kaiser Panda du forum de Animeland l'avait revu à l'âge adulte et ses propos rejoignaient les tiens: il déplorait la psychologie inexistante des personnages et l'histoire en carton !
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
VpV
Pitit LEGO
 
Messages: 295
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 21:54

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede VpV le Mar 07 Mai 2019, 20:22

Il aime vraiment, il aime vraiment se faire du mal, la, la la la, la la !
Il mériterait, il mériterait...

Maintenant, on saura quelle série ne pas choisir pour compléter une commande anime-store ! :mrgreen:

Quelqu'un a vu Shurato ? Sur le peu d'épisodes que j'ai vu, elle semblait avoir un vrai background et suivre un vrai schéma narratif, mais était-ce constant ?
Dernière édition par VpV le Mar 07 Mai 2019, 20:27, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2869
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Ramior le Mar 07 Mai 2019, 20:26

Ça doit être le seul générique de Bernard Minet que j'aime.

Par contre si je dit pas de bétise, je crois qu'il y à un manga sur cette franchise qui propose une intrigue différente.

Peut être que c'est là que vous trouverez les personnalités des héros. :lol:

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10517
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Gemini le Mar 07 Mai 2019, 20:31

VpV >> Shurato, un isekai avant l'heure. J'avais essayé de regarder il y a quelques années, mais je n'avais pas accroché plus que ça, malgré le fait qu'il y ait effectivement un scénario. Il faudrait que je retente le coup.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2869
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Ramior le Mer 08 Mai 2019, 02:48

Alors j'ai pris le temps de vérifier sur Wikipedia, cela confirme ce que j'ai dit il y à bien eu un manga.

Mais c'était que deux tomes et c’était publier plus ou moins en même temps que l'anime, donc je doute qu'il y est un scénar de ouf.

Par contre chose intéressante, il y aurais plusieurs OAV après la séries.

Reste à savoir si cela remonte le niveau.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Samou ... 3%A9ternel

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9277
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Zêta Amrith le Mer 08 Mai 2019, 10:57

Je n'ai pas le souvenir que ce soit si mauvais que vous les dites. Et lorsque je remarque Gobu au scénario, Shioyama au design et Ikeda à la réalisation, tous des compagnons de route de Takahashi, je me dis que c'est étrange. Mais bon, après je ne me rappelle de rien.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9795
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Aer le Mer 08 Mai 2019, 12:21

J'ai des vagues souvenirs de la série, mais rien de bien glorieux perso. A par son générique et une ambiance relativement sombre, je ne crois qu'il y ait eu grand chose à sauver.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2710
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede chevkraken le Lun 13 Mai 2019, 02:57

Deluxe a écrit:Kimetsu no Yaiba - Épisodes 1 à 5 : Ça fait quand même plaisir de voir Ufotable sur autre chose que des Type-Mooneries ou des adaptations de JV à la con.


Mais tellement(même si j'ai bien aimé God Eater qui faisait quelque chose de différent visuellement), en plus la série a le bon gout de ne pas copier ce style générique qu'ils ont appliqué à Fate, aux tales of et à leur anime de samurai que tout le monde a oublié.

Là, on a du Ufotable créatif
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 375
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Deluxe le Lun 27 Mai 2019, 08:25

Rattrapages de la saison dernière :

Kakegurui saison 2 : la première saison était une vraie réussite sur le plan technique mais l'intrigue sans véritable enjeux ne laissait que le concept de gambling débiles pour tenir la série. Cette deuxième saison est moins flamboyante techniquement, mais l'intrigue est plus élaborée. La série part une sorte de tournoi de shônen manga, ce qui met assez de carburant narratif dans le moteur pour que l'anime s'emballe et devienne le pur divertissement qu'il ambitionne d'être. On recommande fortement les épisodes 07 et 08 qui sont un sursaut de brillance.

Neverland : la série du Shônen Jump qui arrive le mieux à cacher qu'elle vient du Shônen Jump. Contrairement à un Kimestu no Yaiba qui rentre à pieds joints dans les schémas narratifs propres aux genre, Neverland prend des chemins détournés pour raconter ce qui reste une histoire de combats, mais qui tiennent plus de la logique que du power-level. Cette manière de poser les enjeux à court terme et d'y répondre presque immédiatement place également la série quelques coudées au-dessus d'un Shingeki no Kyojin dont presque plus personne n'a grand chose à carrer. La réalisation sobre mais précise de Kambe achève cette réussite.

Vento Aureo : cet anime c'est du caviar, chaque cuillerée se savoure comme le produit de luxe que c'est. Un produit qui demande de gros efforts du studio qui s'est permis quelques semaines à base de récap pour tenir la cadence, mais vu la qualité on les pardonne sans problème. L'intrigue n'est plus grand-chose d'autre qu'une succession de combats, on est loin de la profondeur des personnages de Diamond is Unbreakable mais la mise en scène se suffit à elle-même ; Jojo est un exercice de style et pris tel quel il est formidable.

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 375
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Deluxe le Dim 16 Juin 2019, 17:49

Penguin Highway

Aoyama est un petit garçon de primaire très intelligent, curieux et érudit. Un peu trop même, puisqu’il a déjà tendance à avoir des certitudes sur le monde qui l’entoure. Des certitudes qui sont ébranlées lorsqu’une colonie de manchots débarque subitement dans la banlieue résidentielle où il habite. Intrigué par cette apparition inopinée de sphénisciformes aussi loin de leur habitat naturel antarctique, Aoyama se met au travail pour résoudre le mystère, lequel pourrait être plus surnaturel qu’il n’y paraît.

Penguin Highway fait partie de ces films d’animation qui sortent sans grande fanfare dû à l’absence de licence accrocheuse ou de noms ronflants au générique. Les mieux informés gardaient un œil dessus cependant puisque le film est une adaptation d’un roman de Tomihiko Morimi, le génial auteur de Uchoten Kazoku et The Tatami Galaxy. On retrouve ainsi pas mal de son style, notamment la logorrhée verbale du protagoniste qui commente le moindre évènement en long en large et en travers avec le ton monocorde d’un automate ou encore la fascination de l’auteur pour les nichons des assistantes dentaires. La qualité est également présente, les dialogues sont clairement plus élaborés que la moyenne et le récit en lui-même est une aventure marrante où des gosses pleins de ressources sont confrontés à des forces qui les dépassent complètement. Comme souvent avec ce genre d’histoires la partie où me mystère apparaît et s’épaissit est plus stimulante que celle où le mystère est finalement résolu par ce qui peut s’assimiler grossièrement à un « Ta gueule c’est magique » même si on peut argumenter que le principe même du fantastique c’est justement de ne pas trop rentrer dans les détails.

Le film est produit par le studio Colorido, dont il s’agit du projet le plus important à ce jour et de très loin. Ce studio a été créé il y a quelques années par un producteur désireux de monter une structure où des jeunes animateurs pourraient cultiver leur talents sans être exposés aux conditions de travail horribles et aux compromissions artistiques qui gangrènent cette industrie. Hiroyasu Ishida, le réalisateur du présent film, n’avait d’ailleurs que 30 ans au moment de sa sortie en salles, ce qui est très jeune pour un réalisateur de long-métrage d’animation. Avant cela le studio s’est principalement fait connaître dans le milieu du court-métrage et de la publicité, ce qui leur a permis de développer leur technique d’animation spéciale.

En effet, Colorido s’est spécialisé dans l’animation numérique, un domaine où ils sont actuellement leaders sur le marché. Pour faire simple, la totalité de leur processus de création (du concept art jusqu’au produit final) est réalisé sur tablette numérique et traité par des outils tels que Storyboard Pro ou TVPaint. Ces outils permettent de conserver le savoir-faire des animateurs 2D traditionnels, tout en incorporant les avantages de l’animation numérique, puisque les animateurs peuvent manipuler et assembler leur travail en direct. Cela rend un résultat à l’écran extrêmement propre et compétent, dans un style qui tourne autour de Ghibli, Hosoda et Shinkai, amalgamant toutes les tendances dominantes du cinéma d’animation japonais actuel. Les décors sont riches et détaillés, et l’animation en elle-même est particulièrement réussie avec notamment des effets de morphing et autres prouesses qui raviront les amateurs de sakuga. Le mise en scène est là encore de haute tenue, notamment vers la fin du film lorsque les visuels s’orientent vers le surréalisme, tu sens le travail et ça fait plaisir.

Penguin Highway est un des longs-métrages les plus aboutis techniquement de ces derniers temps, même si le style assez neutre ne le porte pas à l’échelon supérieur qu’occuperait par exemple un Yoru wa Mijikashi, autre roman de Morimi adapté en 2017 par Yuasa. Même si le récit est assez prenant et amusant pour qu’on accorde au film l’après-midi qu’impose sa durée de deux heures, et que le studio Colorido s’impose comme une des maisons les plus prometteuses de l’industrie, ce n’est pas encore tout à fait de quoi échapper au statut de sympathique anecdote.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19112
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Tetho le Dim 16 Juin 2019, 18:36

Les mieux informés attendaient ce film de pied ferme parce que Ishida avait marqué les esprits il y a déjà 10 ans avec son brillant court-métrage Fumiko no Kokuhaku et confirmé, sans égaler malheureusement, avec les suivant, Rain Town, un peu trop "je vise la compétition des courts à Annecy" à mon gout, et Hinata no Aoshigure, trop sage pendant ses deux premiers tiers avant de se lâcher comme il se doit, surtout. Il y avait donc la question de si le jeune prodige arriverait à gérer le passage au format long tout en gardant l'énergie, la vitalité et l'imagination qui avait fait sa patte. Ce film c'est littéralement une fenêtre sur l'avenir de l'animation japonaise. Il faut vraiment ne pas suivre les jeunes talents et résumer l'animation japonaise contemporaine à Yuasa pour s'imaginer qu'il était attendu de pied ferme parce que c'est l'adaptation d'un roman de Morimi.
Quand à Colorido, tu devrais te pencher sur Taifû no Noruda, histoire de

J'ai vraiment aimé Penguin Highway, le film est à la hauteur de ce que l'on pouvait attendre d'Ishida. Une fable haute en couleur qui en le bon gout de proposer du fantastique orienté SF plutôt que fantasy histoire de changer un peu des poncifs habituels. Le film profite à fond du style développé par son réalisateur, les couleurs pète, l'animation très webgen avec ses manchots qui se transforment en plein vol est irréprochable et le rythme irréprochable. C'est indéniable que la personnalité du réalisateur transpire de chaque pore de sa pellicule. Je suis d'accord que la résolution du mystère est un peu facile, mais on sait tous que ça n'a jamais été que le mcguffin, pas le sujet du film. Et justement, le fait que le film parle du passage de l'enfance à adolescence en fait aussi un film infiniment plus J-animation que toutes les autres adaptations de romans de Morimi en anime, autre bon point à mes yeux.
Et puis l'héroïne est sans aucun doute le meilleur personnage féminin que nous ait offert l'animation japonaise cette décennie. Et ça c'est imparable.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2401
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Darkge999 le Ven 28 Juin 2019, 16:18

Darkge999 a écrit:Wise Man’s Grandchild - 1 à 4 : De l'isekai classique avec un héros surpuissant que rien semble arrêter et sa bande de camarades scolaires issue de son académie de magie qui sont majoritairement des filles... Bref, divertissant, mais classique...
Au final, divertissant, mais vraiment pas terrible... Il y a bien mieux (et sans doute pire) dans le genre...

We never learn- 1 à 4 : Adaptation du manga du même nom, de la comédie à harem, mais plutôt dans le panier haut du genre. J'aurai presque envie de jeter un coup d’œil sur le matériaux d'origine.

Pas déçu jusqu'à la fin. Cela reste de la comédie à harem classique, mais elle fonctionne plutôt bien avec de bons personnages. Vivement la saison 2 qui est déjà annoncer.

Fairy Gone - 1 à 4 : A voir comment cela évoluera, mais une bonne surprise pour l'instant. J'aime assez l'ambiance, le contexte et le système de Fées. Il y a moyen d'avoir une bonne histoire originale intéressante.
A suivre en octobre pour avoir la suite... Pour l'instant, je reste sur ma bonne impression.

Afterlost - 1 à 4 : Ma seconde bonne surprise de la saison, une histoire pleine de mystère qui ne demande qu'à se dévoiler avec des personnages intéressants. Comme pour Fairy Gone, à voir comment cela évoluera sur le long...
Cela commençait bien et cela c'est prit les pieds dans le tapis à la fin. Il y avait des bonnes idées, mais la résolution est "bof"...

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2401
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Darkge999 le Ven 12 Juil 2019, 13:44

Darkge999 a écrit:
Darkge999 a écrit:Maerchen maedchen - 1 à 3: Du magical girl basé sur les contes avec une école de magie. Au bout de trois épisodes, il se passe pas grand chose... J'ai l'impression de me revoir regarder Hina Logic sauf qu'il y aura peut-être un peu de mouvement lorsque le tournoi annoncée dans le second épisode, débutera...
Finalement, si cela reste assez mou au bout de 10 épisodes, il y a eu du mouvement... Mais à deux épisodes de la fin, je voudrais bien savoir ce que la série veut raconter à pars que beaucoup des participantes ont de gros soucis dans leurs vies personnelles...
La suite dans quelques mois vu que la série est temporairement stopper (heureusement par ailleurs, vu la qualité déclinante...).

Episode 11 et 12: Après une longue attente, les deux derniers épisodes sont enfin disponible. Après un dernier twist absolument pas prévisible et quelques scènes mielleuses, le pouvoir de l'amitié résout tout et sauve tout le monde...
Bref, au final, il y a bien pire comme série, mais aussi bien mieux... Vraiment mieux...

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 375
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Deluxe le Ven 12 Juil 2019, 23:59

Vinland Saga - Épisodes 1 à 3 : c'est plutôt bon même si je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus crade. Quand on compare à Dororo ou même Golden Kamui, ici ça manque d'impact, c'est trop propre. C'est bizarre parce que c'est le même réalisateur qui a fait Inuyashiki dont la mise en scène percutante était justement la plus grande qualité. Cela dit l'animation proprement dite est de haute tenue, dans un genre réaliste typique de l'école IG Prod qui fait plaisir à retrouver.

Niveau scénario ça se présente simplement et tranquillement, c'est le genre d'histoire qui veut qu'on la prenne très au sérieux donc on va voir si elle parvient à tenir sur la durée, mais y'a pas de raison de pas y croire.

Précédente


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités