Anime : Patlabor

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9821
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Anime : Patlabor

Messagede Zêta Amrith le Lun 31 Mar 2008, 16:26

Ajout d'un texte à propos de Mobile Police Patlabor sur Review Channel.

En Avril 2008, Mobile Police Patlabor aura 20 ans.
Lire la suite...

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10784
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Messagede Gemini le Lun 31 Mar 2008, 17:34

Excellent article, j'ai appris des choses.
Patlabor fait parti des animes que je souhaiterais revoir dans sa version télévisée ; enfin bon, dès qu'il est précisé que ma chara designer préférée à travailler sur un projet, ça me fait envie. Je possède les deux premiers films en DVD, et je les ai bien aimé ^^

Pour la série TV, c'est bien AB l'actuel détenteur des droits en France ?

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4397
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Messagede Xanatos le Lun 31 Mar 2008, 17:53

Excellent dossier, vraiment passionnant qui donne réellement envie de se plonger dans cet univers.
Parmi toutes les adaptations animées, j'ai uniquement vu le film de Patlabor en VHS il y a une dizaine d'années dont je garde un excellent souvenir: c'était un long métrage sombre, intelligent et passionnant d'un bout à l'autre.
Il annoncait déjà les prémices des films de Ghost In The Shell.

J'aimerai revoir ce film et découvrir les films 2 et 3, je pense que je me prendrai le coffret d' Asian Star.

Au fait, je voulais te demander Zêta Amrith, est ce que la série télévisée adapte des histoires du manga ou s'agit-il de scénarios totalement inédits?

Je me souviens également avoir lu une interview d' Akemi Takada ou elle disait que de tous les animes auxquels elle a participé, Noa Izumi était son personnage féminin préféré. :)
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9821
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Messagede Zêta Amrith le Lun 31 Mar 2008, 21:13

Merci.
Pour AB j'ignore s'ils ont encore les droits :03:

Xanatos a écrit:Au fait, je voulais te demander Zêta Amrith, est-ce que la série télévisée adapte des histoires du manga ou s'agit-il de scénarios totalement inédits ?


Pour l'essentiel, la série TV est faite d'histoires inédites.
Hormis les premiers épisodes, qui ont des équivalents approximatifs dans le manga, et l'arc du Griffon, qui parcourt quasiment la totalité du manga alors que dans la série TV il occupe environ sept épisodes, les histoires sont différentes. Beaucoup plus riches en combats, à la demande des sponsors.

En revanche le second film est inspiré de deux épisodes de la première série d'OVAs.
Et le troisième d'un arc du manga.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19277
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Messagede Ialda le Lun 31 Mar 2008, 22:11

Très bon dossier ^^

Jet m'avait justement montré un épisode de la série TV récemment (le tunnel hanté ^^) et je regrette que cette série ne soit pas dispo en DVD chez nous, surtout que je n'avais pas regardé tous les épisodes à l'époque de leur diffusion TV.

A propos des films, le second reste l'un des chef-d'oeuvres de l'animation japonaise à mes yeux, et le film de Oshii que je préfère avec UY : Beautiful Dreamer. Les deux autres sont très bons, en particulier WXIII qui mélange l'ambiance mélancolique et intimiste de P2 avec la course au gros monstre kaiju : un mélange étonnant mais qui finalement a très bien marché. Vu la durée de production de ce film, je me demande si Oshii a été impliqué dans le pré-projet à un stade ou un autre ?

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9821
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Messagede Zêta Amrith le Lun 31 Mar 2008, 22:39

C'est vraiment une série attachante.
A la fois typique de ces années là et avec une personnalité singulière.
On ne fait plus ce genre d'anime peuplés d'individus presque normaux.

Concernant le troisième film, je ne pense pas que Mamoru Oshii ait été impliqué durant la production, puisque de 1994 à 1997 il était prévu que l'animation soit assurée par Triangle Staff - Serial Experiments Lain. Lorsque le studio a sombré et que Madhouse a repris les commandes un ou deux ans plus tard, le concept de side-story était déjà bien entériné. Peut-être Oshii a-t-il fait part de ses conseils avisés mais apparemment ça n'est pas allé beaucoup plus loin.

Toujours est-il que j'aime beaucoup ce film.
Au contraire des fans américains, qui pour un grand nombre le méprisent.
Personnellement, je trouve l'idée d'en faire une histoire parallèle, une enquête policière menée par deux inspecteurs extérieurs à la saga absolument formidable... les rares séquences où apparaîssent l'Unité Deux et le Capitaine Gotoh n'en sont que plus fortes.

[Révéler] Spoiler
... et je trouve le concept du Kaiju recouvert d'une armure de Labor sous-marin totalement génial.

Avatar de l’utilisateur
Arka_Voltchek
Rédac : Cyclonique
 
Messages: 861
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 20:53
Localisation: Oeil du Cylone

Messagede Arka_Voltchek le Mar 01 Avr 2008, 12:06

Zêta Amrith a écrit:C'est vraiment une série attachante.
A la fois typique de ces années là et avec une personnalité singulière.
On ne fait plus ce genre d'anime peuplés d'individus presque normaux.

Concernant le troisième film, je ne pense pas que Mamoru Oshii ait été impliqué durant la production, puisque de 1994 à 1997 il était prévu que l'animation soit assurée par Triangle Staff - Serial Experiments Lain. Lorsque le studio a sombré et que Madhouse a repris les commandes un ou deux ans plus tard, le concept de side-story était déjà bien entériné. Peut-être Oshii a-t-il fait part de ses conseils avisés mais apparemment ça n'est pas allé beaucoup plus loin.

Toujours est-il que j'aime beaucoup ce film.
Au contraire des fans américains, qui pour un grand nombre le méprisent.
Personnellement, je trouve l'idée d'en faire une histoire parallèle, une enquête policière menée par deux inspecteurs extérieurs à la saga absolument formidable... les rares séquences où apparaîssent l'Unité Deux et le Capitaine Gotoh n'en sont que plus fortes.

[Révéler] Spoiler
... et je trouve le concept du Kaiju recouvert d'une armure de Labor sous-marin totalement génial.


Ce troisième film doit aussi beaucoup à son scénariste, Miki Tori, habitué du genre :)

@+, Arka
Cyclone tropical

Avatar de l’utilisateur
Vollemelk
Pilote de Bebop
 
Messages: 87
Inscription: Dim 30 Mar 2008, 18:27

Messagede Vollemelk le Dim 13 Avr 2008, 14:31

Cet excellent article (conjugué à une baisse de prix :lol: ) m'aura fait craquer pour le collector Z2 anglais de P2.

Et c'est un plaisir, j'ai enfin eu l'impression de profiter à fond du film par rapport à ma version Pathé de 2002.

Pour info ce collector se compose:

- 1 DVD film Anglais/Japonais sub anglais
- 1 DVD Making of (pas encore vu)
- Le storyborad (traduit bien sûr)
- Un manuel PatLabor 2 Archive de 144 pages (contexte-repérage-chara-interview de Oshii etc..).

Grand bravo pour l'article.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10784
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Messagede Gemini le Dim 13 Avr 2008, 14:36

J'en connais un qui aura mis du temps avant de trouver Mata :D
Content de te revoir ;)

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Patlabor

Messagede Tetho le Mar 17 Nov 2009, 23:50

Je me suis lancé dans un grand plan de visionage de tout Patlabor, parce que c'est d'la balle et aussi parceque je n'avais jamais vu la série TV (seul segment inédit à mes yeux avec la partie du manga que ces emparés de Kabuto n'ont jamais publié) et je viens de finir la 1ere série d'OVA :

Je vais pas ajouter grand chose à ce que Amrith dit déjà dans son article, mais Patlabor est une des franchises les plus attachantes du robot anime. Avec une galerie de personnages hauts en couleurs, de la fana des robots au chef trop roublard pour sa hiérarchie qu'on met au placard en passant par la stagiaire que la police de New-York a préférer éloigner faute d'être capable de la maîtriser. Patlabor c'est aussi la série où les robots passent le plus de temps en maintenance et doivent régulièrement subir des réparations de fortune, à ce niveau là seul Macross Plus doit s'en approcher, les mécaniciens sont d'ailleurs régulièrement mis en avant via Sasaki et Shigeo. Mais à ça s'ajoute aussi pas mal d'attente puisque la section 2 des véhicules spéciaux ne peut agir qu'une fois les criminels se sont dévoilés pour agir. Mais pour autant les interventions des labors ne sont pas bâclées et bénéficient d'une animation des plus soignée.
S'ajoute une grosse dose de références à Ultraman, Mazinger, Gundam et plus généralement le cinémas du thriller policier au film de kaijû. Cette série est vraiment l'œuvre de passionnés qui avaient envie de faire une œuvre de grande qualité et différente de ce qu'on pouvait rencontrer à l'époque.

J'ai quand même quelques réserves. En premier lieu sur le style graphique, y a un certain manque de rigueur global dans l'animation des personnages qui leur donne des designs très inconstants, je préfère de loin le style utilisé par Kitakubo Hiroyuki dans le générique. L'autre c'est l'épisode 3 que seul Oshii doit considérer comme l'épisode le plus réussit de la série. Si je reconnais que l'état d'esprit avec lequel il a approché cet épisode est le bon, son exécution est catastrophique, avec un rythme atroce et une fin assez ridicule.


Maintenant à moi la série TV.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9821
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Patlabor

Messagede Zêta Amrith le Mer 18 Nov 2009, 00:28

Je ne désespère pas d'assister un jour à la naissance d'une nouvelle série Patlabor.
J'y ai un peu rêvassé et je me dis maintenant qu'un anime de Patlabor inspiré de la structure des GITS SAC pourrait être vraiment exceptionnel : typiquement vingt-six épisodes, la moitié composée de loners indépendants et portés sur les personnages et la comédie, en totale fidélité avec la mouture télévisée, l'autre davantage story-drivée, plus adulte et politique à l'image des long-métrages. Le tout ficelé par Production IG ou Madhouse. C'est une annonce comme ça qu'on voudrait pour sauver les cinq prochaines années de la déliquescence hertzienne et câblée de l'archipel. Bref, réhabilitons Patlabor et le Capitaine Gotoh, ça vaudra mieux que les films lol de Gundam 00 et de Macross Fail.

La série TV est destinée aux jeunes et donc fait montre de moins de boulimie référentielle, de moins de tenue technique, et plus largement, suggère moins d'ambition. Elle a son compte de segments médiocres. Néanmoins, certains épisodes - notamment ceux très drôles écrits par Oshii himself - sont assez succulents. Et puis, de purs mecha-design animés par Sunrise, notamment les monstres de Schaft, ça ne se refuse pas, de même que les personnages sont à eux seuls, tu l'as laissé entendre, un argument suffisant pour enlacer cette franchise attachante.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Patlabor

Messagede Tetho le Mer 18 Nov 2009, 01:33

Les personnages sont la plus grande qualité de Patlabor. Cette bande d'adultes pas encore totalement matures qu'on a exilés dans un terre-plein de la baie de Tôkyô et qui essayent de comprendre comment la vie tourne. Leurs interactions, leurs doutes et tout le train-train de la vie quotidienne leur donne une vraie consistance et les rend d'autant plus attachants.
Même le 2eme film, segment le plus complexe et éloigné des bases de la série, réussit en nous montrant jusqu'où les héros ont évolués depuis leur débuts (Noa qui dit à Azuma "je ne veux pas être toute ma vie la fille qui aime les labors." ou Shinichi qui dit à sa femme "Si je n'y vais pas, je perdrais quelque chose de bien plus important que mon boulot.", ÇA c'est de la caractérisation de personnage de qualité) a ne pas les oublier malgré une intrigue où ils sont pourtant devenus des personnages secondaires. Et je ne parle même pas de ce que Itô et Oshii y ont fait de Shinobu Nagumo, éternel personnage secondaire, à grand coup de scène mélancolique dans un Tôkyô enneigé sur fond de With Love.


Un nouveau Patlabor, je sais pas. Le fait que la série se déroule entre 99 et 2002 (en réalité entre Shôwa 74 et 77) fait qu'une série actuelle deviendrait de la rétro-fiction, opposée à l'anticipation de la franchise à la base. L'ambiance en serait forcément changée, ne serait-ce à cause de l'arrivée de thématique post 9/11 ou de la tentation de rende la série plus fidèle à ce que fut réellement cette période en y insérant des portables ou internet...
Bien sûr si un nouveau Patlabor était annoncé je serais le premier à m'en réjouir, mais idéalement un collectif similaire à Headgear se créait et tenterait de se projeter 20 ans dans le futur pour y raconter une histoire similaire à ce que leurs ainés ont fait.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9821
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Patlabor

Messagede Zêta Amrith le Mer 18 Nov 2009, 02:15

Dans la série TV, il y a un épisode remarquable sur ce plan là, l'Episode 14, dans lequel le Capitaine Gotoh tente de "resouder" son équipe après un clash en l'invitant à manger - enfin à boire surtout - dehors. C'est traité de façon burlesque mais c'est tellement bien vu quant aux personnages que c'en est presque sérieux. Et les derniers épisodes traitent judicieusement de la place de Noa dans l'Unité Deux. On est loin du degré d'écriture des long-métrages mais pour une série destinée aux gamins c'est très bien fait, light-hearted doux-amer, et hearted tout court en fait.

En dehors des personnages, c'est l'élasticité de l'univers et de l'identité de Patlabor - qui en ont fait à son époque la coqueluche des cercles doujin non-porn - qui est particulièrement enthousiasmante. Tout le monde, tout le fandom a eu envie à un moment d'écrire/dessiner ses propres histoires avec de telles possibilités, de tels robots, de tels personnages. C'est une création très communicative.

S'agissant d'une nouvelle série qui subirait immanquablement la tentation de la modernité, j'en conviens certes, mais on se souvient que WXIII introduisait déjà des "corrections" technologiques a posteriori, avec par exemple ses inspecteurs qui utilisent internet pour récupérer de la documentation scientifique... et personne ou presque n'a remarqué.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Patlabor

Messagede Tetho le Jeu 26 Nov 2009, 13:11

12 épisodes dans la série TV et pour le moment je suis sous le charme. Techniquement la différence avec les OVA ou les film fait mal, notamment pour les designs simplifiés et les couleurs plus criardes, mais on s'y fait vite.
L'avantage du format TV est de pouvoir s'attarder sur des trucs que les OVA n'ont pas le temps de traiter. Entre Ôta amoureux ou la grand-mère de Kanuka on creuse les personnages secondaires et c'est très appréciable. Je regrette par contre que le seul membre mis en avant dans la 1ere unité soit un pilote "parfait" au menton carré façon Buck Danny, un personnage plus en nuance aurait été appréciable.
Y a des trucs vraiment bien sentis, notamment quand Gotô fait comprendre à Ôta que si on lui confie un Ingram c'est plus un choix par défaut que la preuve de ses talents. Ou bien quand Noa fais sa fétichiste devant Alphonse en le marquant et que Azuma et Kanuka lui expliquent que l'âme de son labor est contenue dans ses données de mouvements et non dans le robot lui même.

Le griffon commence à pointer le bout de sa carcasse avec le phantom, j'espère que cet arc sera plus digeste que dans le manga où il s'étalait sur trop de volumes et en devenait vraiment lourd.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9821
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Patlabor

Messagede Zêta Amrith le Jeu 26 Nov 2009, 15:10

Warm series.

Le Griffon et les magouilles de Schaft sauce TV + OVAs sont plus digestes, plus courts et mieux centrés.
Mais aussi beaucoup moins complets - tout le background de Bud s'évanouit dans la nature.

Sinon j'adore les premiers épisodes, très frais mais rarement vains ou inutiles, et leur pardonne donc leur grand nombre d'erreurs de continuité - genre des color-patterns changeants une semaine sur deux ou plus fort le "Alphonse" qui apparait sur l'AV-98 avant que Noa ne l'écrive un épisode plus tard. Les gars de Sunrise n'avaient pas l'air très à l'aise de retrouver leur ancien rôle d'exécutants comme du temps des bons super-robots Toei.

Guette à mi-parcours la façon dont ils ont produit un épisode-résumé qui soit utile à la série, construit et avec pas mal de matériel neuf, l'exact opposé des bouche-trous intégraux de la plupart des autres anime de l'époque. Suivi peu après d'un autre épisode de pure économie de cels, mais écrit dès le départ avec cette nécessité à l'esprit, et donc assez malin. Y a pas à dire, ils ont fait du bon avec le public de mioches courtisé par Bandai.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Patlabor

Messagede Tetho le Dim 29 Nov 2009, 03:18

(ce genre d'erreurs à la Sunrise c'est presque une marque de fabrique, combien de GM/Zakus se sont vu repeint parce que un animateur a été oublieux un instant)

Ep 21 et le retour du Pantom passé.
Les épisodes bancales commencent à faire leur apparition, celui avec l'emir, aussi attachant dans sa 1ere partie que médiocre dans la 2nde, celui à Sapporo, celui avec la baleine... A coté de ça il y en a des très bons comme le 14 de Oshii que tu vantais plus haut, ou le 19 d'Izubuchi même si il m'a un peut fait penser "ENCORE un kaijû dans Patlabor ?!" (il est amusant de voir à quel point cette franchise qui se veut crédible au possible tire la corde du monstre). La série prend le temps de montrer comment Gotô est le premier à dévaluer ses propres actions, à la fois pour qu'on lui foute la paix, mais aussi pour mieux surprendre quand il a besoin d'agir sérieusement.
Le retour du Phantom annonce l'arrivée d'ici une dizaine d'épisodes du Griffon (je les vois mal ressortir des labors test), c'est bien joué de faire ça par petits groupes d'épisodes bien séparés, ça donne un vrai fil conducteur à la série et fait bien passer le sentiment que du temps passe entre les deux rencontres. La série gère d'ailleurs ça bien, Kanuka commence à parler de son retour aux USA ce qui fait dire au spectateur que c'est déjà environ 5 mois qui se sont écoulés.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Patlabor

Messagede Tetho le Mar 15 Déc 2009, 18:23

Fini la série TV.

L'arc du griffon est en effet mieux joué et plus court mais sa (non-)fin est violente. Même si je connais déjà la fin c'est quand même abrupte, surtout qu'il n'y a pas eut tant d'affrontements que ça entre les Ingrams et le Griffon au final. Mais dans l'ensemble c'est bien amené et perd moins de temps que le manga.
J'ai bien aimé aussi la sous-intrigue du modèle destiné à remplacer l'Ingram, commencé en plein arc du griffon et qui se poursuit jusqu'à la fin.

Les épisodes de Oshii sont en effet très drôles et se repèrent aisément. Je me suis trompé seulement 2 fois en cours de visionage d'un épisode en l'attribuant à Oshii alors que non (les Yakuzas et je ne sais plus lequel). Amusant de voire à quel point la plupart de ses épisodes tournent autour des problèmes de nourriture de la SV2, tout de suite le 3eme épisode de Minipato devient bien plus compréhensible.
L'épisode avec Shigeo envoyé aux USA est génialissime, la meilleure parodie offerte par la franchise, loin devant l'épisode Ultraman des 2eme OVA.

Ensuite y a du bon (l'experte en assurance), de l'excellent (les épisodes plus légers de Itô et Oshii) et du plus mauvais (la venue du prince oriental, le retour des 3 criminels à la fin...).
Je regrette que Kumagami plus en retrait que dans le manga, probablement parce que elle passe après une Kanuka haute en couleurs (bien que comparée à celle des OVA cette dernière soit assagie).

J'avais pas mal appréhensions sur la version TV de Patlabor mais en fait c'était infondé. Même si c'est clairement la version la plus "enfantine", c'est aussi celle qui s'attarde le plus sur ses personnages
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9821
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Patlabor

Messagede Zêta Amrith le Mar 15 Déc 2009, 19:04

Tetho a écrit:L'épisode avec Shigeo envoyé aux USA est génialissime, la meilleure parodie offerte par la franchise.


C'est pas faute d'être graphiquement complètement loupé - très USA quoi. Mais on sent la bonne vieille team 80' éprise de pop-culture anglo-saxonne. J'aime bien l'apparition de ECTO-1, car les Ghostbusters sont eux aussi l'archétype de la bande d'amateurs un peu décalés sur lesquels on peut compter. Ca rend la référence plus amusante.

Mobile Police Patlabor c'est chaleureux, plein d'âme, porté par ses personnages sans se foutre du monde niveau robots, mangez-en.

Avatar de l’utilisateur
Aphex
Vieux con
 
Messages: 1552
Inscription: Jeu 27 Sep 2007, 16:41

Re: Anime : Patlabor

Messagede Aphex le Mar 15 Déc 2009, 20:25

Zêta Amrith a écrit: Mobile Police Patlabor c'est chaleureux, plein d'âme, porté par ses personnages sans se foutre du monde niveau robots, mangez-en.


C'est en cours. Depuis le temps que je devais combler cette lacune, je me suis enfin décidé à regarder les OAV et la série.
Pour les OAV, mention spéciale évidemment aux 5-6 qui préfigurent le second film. D'autres sont plus faiblardes mais dans l'ensemble c'est très réussi.
Pour la série télé, j'en suis à la moitié environ. Bien plus léger mais tout aussi divertissant et comme le dit très bien Tetho, ça permet d'étoffer ces personnages déjà bien attachants.
Cleanup Princess !

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10784
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Anime : Patlabor

Messagede Gemini le Lun 17 Jan 2011, 00:39

Patlabor OAV : Excellente surprise. J'étais resté sur le côté très sérieux des films, alors que les OAV sont plus légères et plus drôles, mais tout de même avec une bonne dose d'action. Les personnages sont géniaux, et puis, certaines répliques sont de véritables perles :D

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Patlabor

Messagede Tetho le Jeu 01 Mar 2012, 02:02

En réponse à Merlin.

Je reposte le passage incriminé :

En dessous le script piqué aus soustitre du DVD manga video. En rouge les passages inventés, en vert ceux adaptés très librement et en bleu mes correction (trad un peu bcp à l'arache, merci de ne pas m'accabler pour les approximations qui s'y trouvent). Si un passage rouge n'est pas suivi de bleu c'est qu'il est inventé sans qu'il n'y ait rien en VO (la VO a bien plus de silences que la VF sur ce passage).

Arakawa :
Vous, en tant que représentant de l'ordre, moi, en tant qu'agent du contre-espionnage, à votre avis, qu'essayons-nous de protéger tous les deux ?
50 ans se sont écoulés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ni vous ni moi n'avons pas vécu en temps de guerre. La violence que nous connaissons est criminelle. Nous ignorons ce qu'est un pays livré à la cruauté légale, légitimée. La paix ! C'est la paix que nous cherchons à préserver.
Qu'est-ce que la paix signifie pour ce pays ? Pour cette ville ? Et pour nous ?
Tout les efforts, toutes les souffrances que le Japon a enduré pendant la guerre se sont évanouis avec Hiroshima. Puis les Américains sont arrivés, avec leur force de dissuasion nucléaire et leur guerre froide, leurs chewing-gums et leurs boissons pétillantes, Cette guerre totale et la défaite qu'elle a produite. L'occupation par les forces américaines. Jusqu'à il y a peu c'était la guerre froide menée par dissuasion nucléaire et les guerre par procuration à travers le monde, et aujourd'hui des guerres éclairs éclatent un peu partout dans le monde. Et aujourd'hui une moitié du monde est enfermée dans un cycle de guerre civile, rivalités ethniques et conflits armés. Tout n'est que misère et désolation. Notre pays est un pays riche. Et sur quoi cette richesse s'est elle construite ? Sur les cadavres de ces guerres meurtrières. Ils sont les fondements de notre paix. Nous nous donnons autant de mal à cultiver l'indifférence que nos parents à survivre pendant la guerre. Une paix injuste où nous détournons nos yeux des guerres à l'étranger. Ce sont les pays des autres continents qui paient le prix de notre paix prospère. On nous a très bien enseigné à ignorer leurs souffrances.

Gotô :
Qu'importe le prix de la paix, ce qui est essentiel est de la préserver. Même s'il s'agit d'une paix immorale. C'est peut-être une paix injuste, elle c'est de loin préférable à une guerre juste.

Arakawa :
Je partage votre répugnance pour les guerres justes. La seule qui soit acceptable c'est celle qui a eu lieux contre les nazis. Nos alliés, Capitaine. Les nazis étaient nos alliés. Et combien d'hommes à travers l'histoire sont morts au combat parcequ'on leur a fait croire que la guerre était nécessaire ? Des millions. De par le passé de nombreuses personnes peu scrupuleuses ont utilisées ces mots. Et l'histoire est pleine de gens qui on été abusés par eux et ont souffert en conséquent. Et pourtant il me semble que la différence entre une guerre juste et une paix injuste n'est pas si évidente qu'on pourrait le croire. Si une guerre juste n'est qu'un leurre, à quoi peut-on comparer une paix injuste ? Parceque des menteurs ont utilisés le mot "paix" pour en faire leur cause, nous avons perdu foi en notre paix.
On nous dit que c'est la paix mais si on regarde autour de nous, on s'aperçoit vite que c'est une drôle de paix. On nous affirme que la guerre mène à la paix, et que la paix n'est qu'un embryon de guerre qui sommeille. Ce n'est qu'une question de temps. La dure réalité balaie nos illusions qui nous portent à croire que l'absence de guerre signifie la paix. Une paix vide qui ne se définie que comme l'absence de guerre sera un jour remplacé par une guerre qui ne dit pas son nom. Ne vous êtes vous jamais fait cette réflexion ?
Je vous repose la question. Qu'essayons-nous de protéger ? Nous jouissons de la paix sur nos écrans de télévision, alors qu'en dehors du champ de la caméra, la guerre fait rage. Nous oublions que nous sommes qu'un cliché derrière la ligne front. Alors que nous profitons des bénéfices que nous engrangeons de la guerre, nous la repoussons au delà de l'écran de la télévision en oubliant que nous sommes nous mêmes placées dans les lignes arrières. Non, nous n'oublions pas, nous refusons de nous souvenir. On ne peut pas continuer comme ça. Sinon, un beau jour, nous serons punis.

Goto :
Punis ? Mais, par qui ? Par Dieu ?

Arakawa :
N'importe qui dans ce monde peut remplacer Dieu. Dans un univers pas plus grand que son propre esprit. Présent partout et sachant tout. Mais impuissant à sortir des confins de ses limites. Accédant à d'autres plans d'existence sans même bouger, comprenant des réalités qu'ils n'ont pas atteint, des dieux impuissants. Et là où Dieu ne peut rien faire, des hommes s'y emploient.
À moins, à moins qu'on ne les arrête. Il faut les empêcher de nuire. C'est notre travail et notre devoir. Nous comprendrons tôt ou tard, si nous n'arrivons pas à stopper Tsuge.


CQFD : la plupart de la VF (et des sous-titres) de ce passage sont à coté de son sens original et le dénaturent.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19635
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Anime : Patlabor

Messagede Merlin le Jeu 01 Mar 2012, 22:50

Merci pour la trad et d'avoir retranscrit tout le passage en tout cas. :)

Tetho a écrit:CQFD : la plupart de la VF (et des sous-titres) de ce passage sont à coté de son sens original et le dénaturent.

J'ai relu et finalement je ne trouve pas que ça dénature tant que ça. Li'dée reste la même et même si l'adaptation est parfois très libre, c'est pour nous donner la plupart du temps des "éléments" qui nous parlent à nous, à notre culture occidentale pour mieux nous faire comprendre l'idée développée dans ce passage.
Alors même si la traduction n'est pas fidèle, l'adaptation est bonne je trouve, d'autant que le dialogue pourtant long avec ces longs plans fixes, n'est pas ennuyeux bien au contraire.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19277
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Anime : Patlabor

Messagede Ialda le Ven 02 Mar 2012, 01:07

Fantastique travail. Merci beaucoup :)

Avatar de l’utilisateur
MSZ-006C1
Pitit LEGO
 
Messages: 261
Inscription: Sam 21 Avr 2007, 19:45
Localisation: Si tu veux me parler, envoie-moi un fax !

Re: Anime : Patlabor

Messagede MSZ-006C1 le Dim 04 Mar 2012, 13:13

Rôôôôh, le vieux déterrage ! :lol:
Perso, je ne m'étendrai pas sur les divergences de traduction, les adaptations plus ou moins fidèles, libres ou autre. Je ne serais pas objectif et d'ailleurs, c'est en fait un concept assez subjectif, dans la mesure où c'est soumis à la perception individuelle du traducteur et de ceux qui regarderont l'oeuvre. C'est à dire la façon qu'a le traducteur/adaptateur de percevoir la phrase en VO et sa façon de le restituer en français, ainsi que la façon que le public a de percevoir ce qu'il a écrit.
Bon... Vous voulez quand même mon avis ? Non, l'adaptation n'est pas fausse, car il faut bien que ça colle un minimum au texte original. Si Arakawa s'était mis à parler des rites sado-masochites des escargots bleus mongoloides de la Suède Equatoriale, on aurait pu se doute qu'il y avait un gros problème d'adaptation.
Toutefois, je trouve que dans ce cas précis, l'adaptation est vraiment TROP libre. Un peu "par-dessus la jambe", même. On ne peut même pas faire valoir ces histoires de restrictions au niveau traduction de doublage (temps de parole, mouvement des lèvres, etc.) car quasiment toute la scène est en voix off.
Bref, rien ne justifie donc une telle dénaturation. On peut adapter plus ou moins librement. Mais broder pour "inventer" du texte qui n'existe pas dans la VO, c'est de la dénaturation, pas de l'adaptation.

Au fait, Tetho ! Depuis le temps, as-tu la nouvelle série d'OVA, celle de 16 épisodes qui a suivi la série TV ?

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Anime : Patlabor

Messagede Tetho le Dim 04 Mar 2012, 13:37

Bien sûr, je les avais enchainés après la série TV, puis les deux derniers films et les minipato (et du coup le 3eme épisode que je n'aimais pas trop est devenu lumineux après avoir vu la série TV).

La structure en alternance 1ep pour finir l'histoire du griffon, un ep de tranche de vie, hérité du fait que ces OVA étaient intégrées aux LD de la série, est un peu étrange mais y a de très bons épisodes dedans. Par exemple celui qui fait se rencontrer Kanuka et Kumagami, seul moment dans toute la franchise où ce sera le cas, ou bien celui, plus comique, où Shigeo se la joue SS.
Le dernier épisode, qui par tant d'aspects prépare déjà le 2eme film, est clairement un monument de la tranche de vie en anime. Il ne se passe rien, comme son titre l'indique, et pourtant c'est un épisode très riche au niveau des personnages. La phase de Gotô "Ils ne sont ici qu'en attendant qu'ils trouvent ce qu'ils veulent faire." est fabuleuse.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Suivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 2 invités