Animé et Manga: Lupin III

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10797
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Gemini le Sam 04 Juil 2020, 22:18


Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19321
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Ialda le Dim 05 Juil 2020, 02:39

Image

Il aura fallu attendre 40 ans mais ça valait totalement le coup :24:

Les actrices galèrent un peu sur les voix, mais à part, j'ai passé un très bon moment devant - et puis les chansons de Zenigata ou du thème de Lupin étaient chouettes. Merci beaucoup pour la vidéo !

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10797
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Gemini le Dim 05 Juil 2020, 08:15

L'esprit de Lupin III est bien rendu, nous sentons que les artistes se donnent à fond - en particulier celles incarnant Lupin et Zenigata - et voir des CRS danser sur scène est délicieusement surréaliste. C'était mon premier Takarazuka, j'ai passé un grand moment.

Par contre, pour le côté historique... :lol:

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19321
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Ialda le Dim 26 Juil 2020, 20:07

C'est passé plus tôt dans la semaine sur twitter, j'avais oublié de le poster ici :

Image
https://www.amazon.co.jp/dp/4768313760/

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4411
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Xanatos le Dim 26 Juil 2020, 21:02

Yasuo Othsuka envers qui Monkey Punch avait énormément d'estime et de respect. :D

Dans une des interviews qu'il a accordé à IDP, il avait ouvertement déclaré que Othsuka comprenait beaucoup mieux son héros que les réalisateurs de la première série animée, en l'occurrence Masaaki Osumi, Isao Takahata et Hayao Miyazaki.

Quand il a appris que Othsuka allait superviser le long métrage d'animation Le Complot du Clan Fûma, il avait dit qu'il savait que la qualité serait au rendez vous :D. Et le mangaka fut enthousiasmé par ce quatrième film ! :D

Je sais que Monkey Punch changeait d'avis comme de chemise au sujet des différents films animés de Lupin :mrgreen: , mais pour "Fûma" il semblait franchement sincère. :D

En revanche, je me souviens que quand il évoquait Le Château de Cagliostro dans l'interview qu'il a accordé à IDP, on le sentait vraiment pas à l'aise, tant il grimaçait et cherchait ses mots pour dire qu'il a été déçu par ce film, sans froisser les innombrables fans de Miyazaki... :30:
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19321
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Ialda le Lun 27 Juil 2020, 01:10

N'oublies pas le pilote de Lupin :o

Plusieurs des dessins de jeep présentés dans l'artbook (et l'histoire de sa fascination pour les vieilles locomotives à vapeur :mrgreen: ) étaient déjà présents dans le doc de 2004 Joy in Motion, ou encore ici en bas de page : http://www.yk.rim.or.jp/~rst/rabo/ohtuka/ohtuka.html

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4411
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Xanatos le Mer 02 Sep 2020, 18:11

Image
Le film d'animation Lupin III: the First sortira beaucoup plus tôt que prévu au cinéma en France ! Initialement prévu pour le 16 décembre, il sortira finalement au cinéma le 7 octobre.

https://www.coyotemag.fr/le-7-octobre-2 ... vtiANI256o

Voilà bien l'unique film où je consentirai à porter le masque au cinéma. Autant j'ai renoncé à l'idée de voir Tenet et New Mutants au cinéma, autant découvrir un film d'animation inédit de l'un de mes héros cultes, je ne PEUX PAS passer à côté et ce ne sera certainement pas un masque sur la figure qui me dissuadera d'aller voir le Roi de la Cambriole !

Lupin the THIIIIIRD!!! :D
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19321
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Ialda le Mer 02 Sep 2020, 18:34

Ça peut effectivement offrir une raison valable de retourner en salle. Je suis assez curieux de voir comment Takashi Yamazaki aura traité le thème, vu à quel point son Dragon Quest m'avait laissé l'impression d'un ovni un peu baroque, perclus d'autant de bonnes que de mauvaises idées.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4411
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Xanatos le Sam 26 Sep 2020, 22:42

Image

Lupin III: the First

Réalisation: Takashi Yamazaki

Au cours de la seconde guerre mondiale, le professeur Bresson confie son journal à son fils et sa belle fille ainsi que leur petite fille car celui ci contient un terrible secret convoité par les nazis. Peu après, ces derniers pénètrent dans la demeure du professeur qui refuse de leur dévoiler l'emplacement du précieux ouvrage. Peu après leur fuite, le couple et sa fille sont victimes d'un accident de la route et seule la petite survit. L'individu qui les a percuté, le professeur Lambert s'empare du bébé et de son amulette mais ne parvient pas à retrouver la trace du précieux journal.

Une vingtaine d'années plus tard, le journal du professeur Bresson est mit aux enchères à Paris. Lupin annonce qu'il va s'emparer du précieux ouvrage, néanmoins, il se fait démasquer et damer le pion par une jeune femme du nom de Laetitia qui dérobe le fameux journal et elle perd ensuite celui ci, récupéré par Fujiko. L'inspecteur Zenigata coince son ennemi préféré et se réjouit à la perspective de l'envoyer en prison, néanmoins sa joie est de courte durée, les éternels complices de notre héros, Jigen et Goemon. Lupin est bien déterminé non seulement à récupérer le précieux ouvrage, d'une part par défi, d'autre part, pour honorer la mémoire de son ancêtre Arsène Lupin qui n'a jamais réussi à le voler. Il aimerait aussi en savoir plus sur l'énigmatique Laetitia.

Lupin III: the First est le onzième film d'animation cinématographique de la saga Lupin III, le premier a être entièrement réalisé en images de synthèses et le troisième a être sorti au cinéma en France après Lupin contre Mamo et Le Château de Cagliostro.

Je suis allé le voir avec ce cher Ialda au MK2 Bibliothèque qui l'a diffusé aujourd'hui en VOSTFR.

Bilan ? Très positif pour ma part, en tant que fan de Lupin, ce long métrage m'a enthousiasmé :D .

Tout d'abord, la réalisation technique est splendide: les décors sont très beaux et détaillés, les personnages sont très expressifs (Lupin a des mimiques à se tordre de rire ! :mrgreen: ) et l'animation est globalement excellente et très fluide. Parmi nos héros, c'est clairement Lupin le plus réussi: ils ont gardé son physique simiesque caractéristique et sa gestuelle cartoonesque est extrêmement réussie et truculente à souhait ! :) Fujiko quant à elle conserve son glamour, son charme et son sex appeal et est vraiment très jolie et mignonne. Zenigata en gros bourru est bien réussi aussi et les passages où il se montre explosif sont irrésistibles. Goemon lui a des traits bien plus asiatiques que les autres personnages, j'avais presque l'impression que les animateurs voulaient le faire ressembler à Bruce Lee ! Seul Jigen me laisse un peu mitigé (tout comme Ialda d'ailleurs).
Le design des autres personnages spécifiquement crées pour le personnage est assez bon, notamment Laetitia franchement très belle et charmante comme tout (même si l'introduction quand elle est bébé, on a l'impression qu'elle est plus tirée d'un film Pixar).

L'histoire quant à elle demeure classique mais efficace, bien menée et prenante. Nous sommes dans le registre du film d'aventures, le long métrage revendiquant clairement ses références, certains moments clés évoquant l'excellent Indiana Jones et la dernière Croisade de Steven Spielberg.

Mais il y a aussi certains passages du long métrage m'ayant fait penser au très bon Lupin III: Mort ou Vif, notamment la base dans laquelle se trouve nos héros, Laetitia et les nazis, dont le design évoque un peu celui de la montagne truffé de nanomachines que Lupin, Jigen et Goemon affrontèrent dans Mort ou Vif.

Le récit a tout de même quelques moments prévisibles:
[Montrer] Spoiler
Par exemple, quand Lupin devait désamorcer la bombe enfouie dans le journal (à cause d'une gaffe stupide de Laetitia), Ialda et moi nous avons deviné que le mot de passe était justement Laetitia
, heureusement, ils n'ont nullement gâché notre plaisir.

Lupin reste fidèle à lui même: jovial, farceur, rigolard, décontracté, mais également intelligent, sensible, observateur et compréhensif. Sa relation avec Laetitia est bien traitée au cours du film et on s'attache à cette jeune fille au fil de l'histoire, tant celle ci s'avère sympathique et touchante. Et, à part une gaffe monstrueuse, elle se montre souvent intelligente et ses atouts sont complémentaires avec les qualités de Lupin. Quant aux interactions de notre héros avec ce brave inspecteur Zenigata, elles sont toujours aussi tordantes et nous ont valu à Ialda et moi de sacrés fous rires ! :lol:

Au sujet des antagonistes, j'ai apprécié Lambert qui avait un caractère ambivalent (
[Montrer] Spoiler
il a adopté Laetitia car elle lui sera utile pour s'emparer du journal mais il s'est attaché à la petite et a tenté d'empêché son collaborateur de tuer la jeune fille
le rendant intéressant mais qui aurait pu être davantage développé et exploité.
Gérald par contre est un méchant assez générique et basique, mais j'aime bien quand Lupin se fiche de la passion et fascination de ce dernier pour Adolf Hitler. ^^

Les musiques du film sont splendides, Yuji Ohno le légendaire compositeur attitré de la saga est toujours aussi en forme, et nous retrouvons aussi bien des musiques et chansons caractéristiques des précédents animés de la licence (quel pied d'avoir entendu "I am a super Hero !" :D ) que des musiques inédites.

Lupin III: the First est pour moi un excellent film, qui certes ne révolutionne pas la saga mais n'en demeure pas moins un divertissement de haute volée et fort réussi, et il peut plaire aussi bien aux fans du héros de Monkey Punch qu'aux spectateurs néophytes. :D

Il y eut d'ailleurs beaucoup de monde lors de cette avant première: les gens riaient de bon coeur face aux gags et aux blagues de Lupin, plusieurs d'entre eux applaudirent à la fin du film et beaucoup d'entre eux semblaient ravis d'avoir vu le film !
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19321
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Ialda le Dim 27 Sep 2020, 21:48

Un Lupin divertissant - pour comparer, on est à un niveau équivalent à la bonne moyenne des téléfilms. On retrouve le style des dernières prods Takashi Yamazaki avec ce style "3D internationale" où mis à part le Lupin-gumi qui du fait de leur statu d'icones de la pop-culture doivent quand même suivre un certain modèle, la plupart des personnages et leurs mimiques semblent sortir tout droit d'une prod Hollywoodienne. Chez Laetitia qui avait déjà les caractéristiques de la donzelle à sauver post-Clarisse, c'est un peu la double peine; les méchants s'en tirent un peu mieux.

A l'instar de Dragon Quest: Your Story, le travail de synthèse des codes et des ficelles de l'original est bien foutu. Contrairement à Dragon Quest, on évite le retournement final un peu méta qui n'avait pas grand chose à faire là. Comme dit Xanatos, juste un bon divertissement d'aventure où Lupin et ses amis profitent de leur passage à la 3D pour briller - je retiens notamment un Zenigata déchainé et une Fujiko plus Fujiko que jamais -, avec son lot de bons gags et quelques scènes vraiment bien amenées (celle où Lupin récupère la canne et le chapeau de son grand-père est top).

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4411
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Xanatos le Mer 07 Oct 2020, 14:11

Jour J ! :D

C'est donc aujourd'hui que sort officiellement Lupin III: the first au cinéma en France ! :D

A ne pas louper si vous êtes fans de Lupin III ou si tout simplement vous aimez les bons films d'aventure ! :D

Il y a eu aussi des spectateurs qui ont été interviewés et qui ont fait part de leurs impressions sur le long métrage:



Même si cette vidéo a été réalisée dans un but promotionnel, je pense que ces spectateurs sont sincères: en tout cas, le public ayant vu le film au MK2 Bibliothèque avec Ialda et moi a été très enthousiasmé par celui ci !

Ah et Takashi Yamazaki a déclaré ceci au sujet de son film "J'espère de tout coeur que ce film deviendra aussi culte que Le Château de Cagliostro".

Alors Yamazaki, je ne sais pas si ce long métrage aura un jour la même aura que Cagliostro auprès du public, mais une chose est sûre: tu as traité les héros de Monkey Punch beaucoup plus respectueusement et fidèlement que tonton Mimi dans son film (vous me direz, ce n'était pas difficile ! :lol: ).
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Tetho le Mer 07 Oct 2020, 17:46

Gros mouif pour ma part, ce film n'est ni ce que j'aime dans Lupin, ni dans l'animation japonaise.


Techniquement le film est quelconque, il court après le rendu des film d'animation 3DCG nord-américains, mais a 5 ans de retard sur Prixar et les autres studios de premier plan, tout en essayant d'y apporter les expressions faciales typiques de l'animation japonaise. Le résultat est mitigé, autant les personnages bougent bien, surtout ce clown de Lupin, mais c'est souvent dans des décors assez vides une fois que le film a quitté Paris.
Ajoutez à ça des personnages à la modélisation hasardeuse, Lupin, Zenigata et Laëtitia s'en sortent très bien, Goemon et Fujiko ont moins de chance et Jigen est un horreur dès qu'il retire son chapeau, et le film ne brille pas vraiment grâce à ces derniers.

Mais tout ça n'est que du détail à coté de ce que raconte le film, qu'on peut poliment résumer à un mauvais plagiat d'Indiana Jones et la Dernière Croisade. Toutes les révélations et les retournements de situation sont téléphonées
[Montrer] Spoiler
"Quoi ? Mon grand-père est un NAZI ?"
quand le film ne plie pas sa logique en quatre pour créé du suspense artificiellement.
[Montrer] Spoiler
Quel intérêt pour Lupin et sa bande de maintenir la mascarade autour d'Hitler quand tous les nazis de l’île ont déjà été maîtrises par Interpol et que Gerald est seul et hors de porté de l'Éclipse ? À part pour créer du suspense bidon et garantir une scène spectaculaire au final du film.
Et je ne parle pas du ridicule absolu de la scène où
[Montrer] Spoiler
Au moment de mourir et après avoir annoncé vouloir devenir le dictateur de toute la Terre, Lambert a le droit à une rédemption en se découvrant de l'amour pour la petite fille qu'il a adopté purement par intérêt.

Si la complicité entre Lupin et Laëtitia est clairement visible à l'écran, la personnalité ingénue de cette dernière clash pas mal avec celle de Lupin. Elle semble découvrir le monde pour la première fois, comme une fleure qui vient d'éclore.
À coté de ce duo, les autres personnages ne font qu'acte de présence, Goemon et Jigen lâchant même Lupin pour laisser au duo central du temps pour se former, et Fujiko n'a même pas la politesse de trahir le groupe au moment opportun et se contente de suivre durant la seconde moitié du film.


C'est un divertissement correcte, il se passe suffisamment de chose à l'écran pour que l'on ne s'ennuie pas, loin de là, mais ce n'est certainement pas un divertissement noble. En tant que film de Lupin il se trouve pour moi dans la moyenne basse de la série, incapable de prendre ses distance avec ses influences cinématographique il en perd toute personnalité, là où Koike sait faire des films sous influences mais sans jamais plagier un film ou un réalisateur particulier. Et en tant que film d'animation japonaise il est le dernier représentant d'une tendance qui ne m'intéresse pas, que je trouve stérile dans sa démarche de singer les films des studios d'animation américains et que j'espère voire disparaître à jamais le plus tôt possible.
Miyazaki était peut être un très mauvais amant qui a maltraité Lupin, mais force est de constater qu'il a eu l'élégance de lui concevoir ses plus beaux enfants dans l'affaire. Yamazaki lui risque d'être vite oublié.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4411
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Xanatos le Mer 07 Oct 2020, 18:52

Tetho a écrit: Et je ne parle pas du ridicule absolu de la scène où
[Montrer] Spoiler
Au moment de mourir et après avoir annoncé vouloir devenir le dictateur de toute la Terre, Lambert a le droit à une rédemption en se découvrant de l'amour pour la petite fille qu'il a adopté purement par intérêt.


[Montrer] Spoiler
Sauf que tu oublies un peu vite qu'au milieu du film, quand Gérald a voulu se débarrasser de Laetitia en la jetant par dessus bord de l'avion, on voyait Lambert véritablement inquiet, il s'était interposé et avait demandé, presque supplié Gérald d'épargner la jeune femme en prétextant qu'elle leur serait encore utile. Or, à ce stade du récit, il n'avait plus vraiment besoin de Laetitia, et si le sort de celle ci le laissait indifférent, jamais il n'aurait réagi ainsi. Le sacrifice héroïque de Lambert à la fin du film aurait été ridicule si il n'y avait pas eu ce passage là plus tôt, or ce n'est pas le cas et ce moment là ne m'a absolument pas donné l'impression qu'il tombait comme un cheveu sur la soupe. Alors oui bien sûr qu'au début, quand il a adopté Laetitia, c'était uniquement par intérêt personnel et par soif de pouvoir ainsi que par cupidité, mais malgré tout, et même si il le cache bien, il s'est attaché à elle au fil des années et à l'aimer. Mais je reconnais que j'aurai aimé voir davantage de scènes montrant son amour envers sa "petite fille". Le caractère ambigu de Lambert me l'a rendu plus intéressant que Gérald, méchant plus conventionnel.


Lupin III: the First est vraiment un Lupin "familial" puisqu'il ne contient rien qui puisse choquer les enfants mais il n'a rien de mièvre ou de puéril pouvant énerver les adultes. Je le rapproche de certains films comme l'excellent Adieu Nostradamus ! mais il est plus équilibré que ce dernier dont certains passages enfantins (ceux avec Julia et Sergio) en côtoyaient d'autres un peu osés ou hard pour les plus jeunes (Fujiko toute nue qui réchauffe Lupin de son corps, le grand père se faisant torturer par les complices de Chris).

Quant aux "plagiats" de Indiana Jones, ça ne m'a pas du tout choqué tant ces sources "d'inspiration" ont été intelligemment intégrées à l'intrigue et ne semblent pas avoir été mises au forceps contrairement à d'autres films/téléfilms de d'autres licences cultes (je pense notamment au très moyen City Hunter: Good Boye My Sweet Heart où le pompage de Speed a débarqué de manière abrupte dans l'intrigue déjà bancale du téléfilm).

Et puis bon, Le Trésor de Harimao de Osamu Dezaki s'inspirait lui aussi très fortement de Indiana Jones et de James Bond (007 était d'ailleurs à la base l'une des principales sources d'inspiration de Monkey Punch pour créer son héros avec Arsène Lupin) cela n'enlève rien au fait qu'il s'agisse selon moi de l'un des meilleurs téléfilms des années 90 tant il est fun, désopilant et divertissant en plus d'être magnifiquement réalisé par Dezaki.

Lupin III: the first n'est certes pas parfait, certains éléments du récit sont très prévisibles, mais ils n'ont aucunement gêné l'immense plaisir que j'ai éprouvé, tant l'ensemble a été fun, drôle, enlevé et prenant. :)

Et au moins les cinq personnages principaux ont tous servi à quelque chose, ce qui n'était pas le cas du Château de Cagliostro (où le rôle de Goemon est tellement anecdotique que dans la version française censurée, les scènes où il fut coupé au montage n'ont aucunement altéré la compréhension du récit) ou même de certains téléfilms (Les Papiers de Hemingway a beau être très réussi, l'histoire aurait très bien fonctionné sans Zenigata tant il ne servait à rien dans le récit! ).

Et je préfère un bon film classique qu'un mauvais film original (coucou Les enfants de la mer ! ).

Après oui, personnellement, je préfère les films de Takeshi Koike qui sont de véritables tueries de par leur côté "hard boiled" et leur animation de haute volée ainsi que leurs histoires haletantes...

Mais je trouve mon compte dans la plupart des films animés cinématographiques de la saga et j'aime indifféremment les films adultes de la licence (Lupin contre Mamo, Mort ou Vif, Le tombeau de Daisuke Jigen, la brume de sang de Goemon Ishikawa) que les films familiaux (Le Complot du Clan Fûma, Adieu Nostradamus, Lupin III contre Détectice Conan, Lupin III: the First).

Et si Le Château de Cagliostro est un Lupin très moyen, c'est (heureusement !) un excellent Miyazaki.

Il n'y a guère que L'Or de Babylone auquel je n'ai pas accroché, mais je tenterai de lui relaisser sa chance (quel dommage qu'il n'ait pas être réalisé par Mamoru Oshii).

Et puis en terme de 3D, je l'ai trouvé beaucoup plus réussi que les films de Albator et de Saint Seiya ou graphiquement, le premier n'avait plus rien en commun avec le design à la "Matsumoto" et dans le second, Seiya et ses amis semblaient tout droit sortis d'un jeu vidéo de Final Fantasy. Là au moins on reconnait bien Lupin et sa bande. Et visuellement, j'ai vraiment trouvé le film splendide et je n'ai absolument pas trouvé que les décors étaient vides en dehors de Paris. Et j'ai apprécié l'aspect dépaysant de l'aventure, nous renvoyant aux meilleurs épisodes de la seconde série animée.

Pour ma part, je n'ai pas boudé mon plaisir face à ce Lupin III: the first et j'ai passé un excellent moment devant et je le reverrai avec joie ! :D
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Tetho le Mer 07 Oct 2020, 19:25

[Montrer] Spoiler
Je n'ai aucune sympathie pour Lambert, que le film présente comme un homme petit, opportuniste et sans talent qui vole les recherches de sa petite-fille et la manipule pour qu'elle reste avec lui, seule moyen pour lui d'accéder à la reconnaissance qu'il désire plus que tout. Pour moi si il veut que Gerald épargne Laëtitia c'est que cette dernière est l'auteur de toute ses recherches récentes et que sans elle il n'est plus rien.
Il aurait été facile pour Yamazaki d'écrire le personnage comme un chercheur passionné qui n'a eu le choix que de s'associer au IIIe Reich pour pouvoir faire ses recherches dans les années 30 et 40 et qui après la guerre se retrouve recherché comme collaborateur et est donc en fuite avec d'autres anciens nazis depuis. Là on aurait pu avoir un personnage plus nuancé qui aurait fini par perdre de vue ce qui était important et s'est fait corrompre par des années à fuir plutôt que d'étudier. À la place on a un personnage qui veut juste renverser Hitler, puis qui cinq minutes plus tard essaye de nous arracher une larme. Alors je suis peut-être un cœur de pierre mais sur moi ça ne fonctionne pas, ce genre de rédemption ça doit se mériter.



Pour le plagiat d'Indy, le film reprend vraiment la même structure.
[Montrer] Spoiler
Recherche du journal du grand-père puis son utilisation pour retrouver la relique et passer les épreuves qui la gardent. La fin change néanmoins, et pas dans le bon sens, puisqu'au lieu d'avoir les nazis punis pour leur cupidité, ici on a le droit à un combat épique pour le contrôle de l'arme de destruction massive qu'est la relique.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10797
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Gemini le Mer 07 Oct 2020, 19:44



J'hésite à aller le voir (puisque deux arsouilles n'ont même pas pensé à me proposer d'aller avec eux à l'avant-première :P )

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19321
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Ialda le Jeu 08 Oct 2020, 03:29

:14:

Je vais faire mon vieux con (cachez votre étonnement), mais au milieu de cette pléthore de projets Lupin, entre les Koike, les Lupin veste bleu et le film en CG, qu'il n'y ait personne pour oser le pari d'un vrai retour aux sources du manga de Monkey Punch d'un Lupin à l'humour Mad Magazine, hardboiled parodique et aux retournements surréalistes m'attriste un peu.

OK ça serait difficile à vendre en 2020, mais...

Tetho a écrit:et Fujiko n'a même pas la politesse de trahir le groupe au moment opportun et se contente de suivre durant la seconde moitié du film.


Il y a son petit boulot pour Lambert au début du film pour établir le côté ambigu de ses relations avec Lupin; le film la traite comme un perso tout à fait secondaire après ça mais j'imagine que la logique était de ne pas faire de l'ombre à Marysuetitia le lead féminin.

Jigen m'a plus perturbé. Je n'ai pas compris non plus le pourquoi de la logique de le transformer en Johnny's.

Après il faut voir le film comme une tentative d'attirer un nouveau public international vers la franchise, et de ce côté là je trouve qu'il réussit parfaitement son coup.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4411
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Xanatos le Ven 09 Oct 2020, 16:59

Vu ta description de l'animé idéal de Lupin III que tu aurais espéré voir se concrétiser mon cher Ialda, ce court métrage d'animation intitulé Play the Lupin-Samba Temperado se rapproche par certains côtés de ton animé parfait de Lupin car il a un humour très burlesque et sa chute surréaliste rappelle fortement les conclusions complètement dingues de certains chapitres du manga ! ;)



Qui sait, un jour peut être on aura une série d'animation où un film dans le même style, sait on jamais. :)

Ceci dit, dans ce court métrage, cela fait tout drôle de voir Jigen et Goemon aussi lubriques ! :30:

Et + 1 avec toi au sujet du film Lupin III: the first qui est totalement abordable pour le public international, sans renier l'essence des personnages de Monkey Punch !

Ah, et autre bonne nouvelle: la série animée Lupin III: Part V arrive ENFIN officiellement en France ! :D
Elle sera diffusée à partir du 20 novembre sur la chaîne Mangas.

Voici la source:

https://twitter.com/Monsieur_Zed/status ... 7404255234

Un grand merci à Routin87 pour l'info. :)

Espérons ensuite qu'elle sortira rapidement en DVD/Blu-Ray et qu'elle sera également proposé sur les sites de streaming tels que Wakanim, ADN, Crunchyroll et Netflix !
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4411
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Xanatos le Mar 13 Oct 2020, 23:52

Tiens tiens tiens !

Avant Lupin III: the First, Lupin (si on exclut les jeux vidéos) n'en était pas à son premier coup d'essai pour la 3D !

Il y a eu par exemple ce court métrage d'un peu plus de deux minutes qui était présent dans le "master file" en 2012:



En tout cas bien avant Lupin III l'aventure Italienne, Fujiko rendait déjà hommage au freinage culte de Kaneda avec sa moto dans Akira. ;)
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
ChaosLink
Pitit LEGO
 
Messages: 308
Inscription: Ven 23 Déc 2011, 19:13

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede ChaosLink le Dim 25 Oct 2020, 16:59

Lupin III The First :

Je suis allé voir le dernier film de Lupin au cinéma avec ma famille et le constat est en demi-teinte. On est dans la moyenne (basse) des aventures du célèbre cambrioleur. Pas la pire, mais on est loin des meilleures tels que les OAV de Takeshi Koiki ou les Part IV et V (de ce que j'ai vu de Lupin, j'en ai encore plein à regarder)

En ce qui concerne la technique, la 3D est okay voir pas mal. Ça varie suivant les personnages, avec Lupin, Laetitia ou Zenigata très bien réussis et animés, mais Jigen, Fujiko ou Goemon n'ont pas cette chance. Les décors sont assez chouettes même si tristement vide dès qu'on arrive sur les lieux du trésor et qu'on passe à la seconde moitié de l'histoire.
L'histoire est simple mais efficace, tout les retournements de situation se voit venir à des kilomètres et il n'y a pas vraiment de surprise. On est dans le pur hommage aux récits pulp qui ont pu inspiré Lupin III par la suite, la plus grosse inspiration venant clairement d'Indiana Jones. Jigen et Goemon sont plus en retrait dans cette aventures pour laissé se créer l'alchimie entre Lupin et Laetitia, qui fonctionne plutôt bien il faut l'avouer. Par contre, les antagonistes sont clairement ratés dans cette histoire. Le professeur étant trop dépeint en scientifique fou de pouvoir qui passe son temps à avoir un rire diabolique pour vraiment croire à son attachement à Laetitia et le nazi étant trop monolithique pour en avoir quelque chose à faire (j'ai déjà oublié le nom des personnages, c'est vous dire leur intérêt)

Sinon, petit point sympa, j'ai vu le film en VF et celle-ci est plutôt réussis. Lupin, Laetitia et Zenigata sont vraiment réussis je trouve, Jigen et Goemon sont okay et le reste du cast varient du bof au mauvais (surtout la pauvre Fujiko qui est la moins réussis sur ce côté-là, mais je ne saurais dire si ça vient de ses dialogues ou du travail de la comédienne de doublage)

Pas un grand film, mais une aventure sympathique de Lupin qui remplit son rôle de divertissement et permet de passer un bon moment. Et qui prouve que les japonais commencent enfin à rattraper leur retard et faire de la 3D convenable en animation (même si mon cœur appartient éternellement à la 2D)
"Alcohol is humanity's friend. Can I abandon a friend ?" ~ Yang Wen-Li

"l'AEUG est le plus grand club de partouze gay de l'otakusphère mondiale" ~ Mellorine

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Tetho le Dim 25 Oct 2020, 19:56

Lupin the IIIrd : Fujiko Mine no Uso



L'existence de ce film avait un peu glissé hors de ma tête et j'avais oublié de regarder si il était disponible en vidéo depuis le temps. Mais la sortie de The First l'a rappelée à mon bon souvenir.

Avant propos : je n'aime pas le personnage de Fujiko Mine. C'est une caricature de la façon dont un adolescent perçoit les femmes adulte. Elle est hyper-sexualisée, égoïste, vénale et ses objectifs sont incompréhensibles. Et combiné au fait qu'elle est le seul personnage féminin du groupe central de la série, elle se retrouve balancée selon les besoins entre l'aide que Lupin et Jigen vont chercher malgré eux quand ils en ont besoin, la traîtresse qui retournera sa veste quand ça servira ses intérêts ou la demoiselle en détresse de la semaine. Les scénaristes ont trop souvent du mal à lui donner un rôle intéressant, et je ne parle pas de la cohérence d'une adaptation à l'autre, et on ne peut même pas mettre ça sur le dos du fait que ce sont généralement des hommes qui l'écrivent, même Yamaoto et Okada n'ont pas été capable de faire mieux dans la série qu'elles lui ont dédiée.

Du coup avec ce film Koike et Takahashi, qui avait déjà écrit la série italienne et ses deux précédents films, arrivent à donner de la nuance au personnage de Fujiko.
[Montrer] Spoiler
Elle est toujours là pour l'argent, et se barre avec à la fin, elle utilise toujours de ses charmes comme d'une arme à part entière, mais il y a de l’ambiguïté en jeu cette fois. Même en me disant que c'est Fujiko, qu'elle joue la comédie, il y a un moment où je me suis demandé si... Et la fin, où le masque du personnage se craquelle et une certaine humanité apparaît à travers est franchement réussie.
Si Fujiko était écrite comme ça plus souvent, je crois que j'arriverais à être fan du personnage, quel progrès depuis "Fujiko fait du catch à poil" dans Jigen Daisuke no Bohyô.
À ses cotés un Lupin plus serious buisness et classe que jamais qui tombe la veste pour de bon (une première à ma connaissance, vous confirmez ?). Et on ne peut que saluer la volonté de Koike de ne pas intégré de façon artificielle dans son récit les personnages dont il n'a pas besoin. Il l'avait déjà montré dans ses films précédents et je pense que les autres réalisateurs qui passent sur Lupin devraient en prendre de la graine.

Cinématographiquement le film est fou. Contrairement à Yamazaki qui se contente de singer le cinéma américain, Koike le comprend, se l'est approprié et le rend sans pour autant faire directement référence à un film précis. Ce film transpire d'une fascination sans nom pour les paysages nord-américains, des étendues sauvages aux environnements urbains, et Koike s'attarde à les mettre en scène avec le respect qui leur est dû. Fascination qui se retrouve aussi dans le choix des voitures utilisées, et animé à la main (par contre nique sa mère pour les explosions et la fumée en 3DCG). J'ai quelques réserves vis à vis de l'antagoniste, dont les pouvoirs me semblent plus ceux d'un personnage sorti d'un anime que d'un film fantastique américain, par contre.
Dommage aussi pour ce découpage en deux épisodes qui nuis un peu à tous les films de Koike. Autant je peux comprendre la volonté d'en faire des moyen-métrages et ne pas s’étaler inutilement sur 90 minutes, autant cet intermède nuis plus à la narration qu'autre chose.

Le meilleur Koike en date pour moi, de par son sujet et ses choix de réalisation. Curieux de voir où il se dirigera par la suite, maintenant qu'une continuité est établie entre ses film et qu'une suite semble inévitable. En se basant sur la conclusion de Jigen Daisuke no Bohyô j'imagine qu'il veut placer sa série comme un préquelle de Mamo et qu'il concluera sur
[Montrer] Spoiler
l'exécution qui ouvre le film
. Reste à voir si il nous reste un ou deux films (Lupin ou Lupin et Zenigata ?) d'ici là.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19321
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Ialda le Dim 25 Oct 2020, 20:14

Il y a de très belles scènes là-dedans et la direction artistique me plait énormément (comme dans tous les Koike), mais ça m'a énormément agacé de le voir recourir à ce bon vieux trope de la franchise Lupin consistant à coller un gamin ou une jeune ingénue dans les pattes de Fujiko pour humaniser cette dernière (l'aventurière et la femme fatale dissimulant la mère frustrée).

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Tetho le Dim 25 Oct 2020, 20:39

Je trouves que Koike et Takahashi ont bien joué cette carte pour le coup.
[Montrer] Spoiler
Au lieu de lui foutre un gamin entre les pattes qui va réveiller ses instincts maternels d'un coup et rendre le personnage plus humain, ils comprennent que Fujiko est toujours là pour le butin, quoi qu'il arrive et que c'est son trait de personnalité essentiel. Donc comme on peut s'y attendre Fujiko est là pour trahir Gene et Randy, depuis le début, mais elle n'avait pas prévu de s'attacher autant à Gene et ce qu'il peut représenter pour elle au delà du pactole dont il a les clefs. À la fin elle part avec son argent, mais aussi ses regrets.

Ils arrivent à respecter le personnage tout en lui apportant une nuance trop rare. J'applaudis.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10196
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Aer le Sam 31 Oct 2020, 10:12

Y'a un moment ou Koike fera autre chose que du Lupin du coup ?
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4411
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Xanatos le Sam 31 Oct 2020, 10:19

Tant qu'il continue à faire du super boulot sur Lupin III (ses films sur Jigen et Goemon sont absolument fantastiques et font partie des toutes meilleures productions animées de la licence de ces dix dernières années et je suis hyper fan de son character design sur la série de Fujiko), ce n'est sûrement pas moi qui me plaindrait qu'il continue à travailler dessus ;) .

Du même Koike, hors "Lupin III" j'ai également absolument adoré son film Redline que j'ai trouvé jubilatoire et enthousiasmant à souhait.

J'espère surtout que Black Box va bientôt acquérir les droits du film de Fujiko réalisé par Koike, sinon, il faudra que j'achète un lecteur Blu-Ray all zone (il n'est sorti qu'en Blu-Ray aux USA et pas en DVD).
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Geoff34
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2030
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Animé et Manga: Lupin III

Messagede Geoff34 le Dim 01 Nov 2020, 21:35

Lupin III Part 5 est disponible en France sur Amazon Prime Video, via l'abonnement de Mangas, par contre, il y a uniquement la VF, faudra attendre une sortie DVD/Blu-Ray pour la VOSTFR.
Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités