Avis sur les derniers animes vus

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

guwange
Soul of Chogokin
 
Messages: 1672
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede guwange le Dim 28 Fév 2021, 22:03

T'inquiètes, il y a bien des titres où on se retrouve. 8)
Toujours potes, bien entendu. :D
Il faut se serrer les coudes entre mata weber.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3188
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Ramior le Dim 28 Fév 2021, 22:49

De mon coté je continue de regardé le remakes des Aventures de Dai et après chaque vision je vais sur cette chaînes qui fait le comparatifs entre la version moderne et celle des années 90.

https://www.youtube.com/channel/UCe_3TZ ... SfzkVDFKXA

Et il y à pas à dire, malgré les qualités indéniables de l’adaptions de 2021, celle de 90 la surclasse sur bien des niveaux, la colorisation, la musique et la voix de Kill-Vearn.

Pas contre il y à un truc qui saute c'est que les scène fanservice avec Matorif qui tripote Mama on complétement était effacé.

C'est sûr que des gag avec un monsieur lubrique qui tripote des jeunes filles contre leur consentement ça fait moins rire après le #Metoo. :lol:

Par contre ils ont garder les scènes avec Pop, mais filmé de façon différente.

En tout cas bien hâte qu'il dépasse l'anime d'origine, parce que c'est à se moment que la série devient vraiment intéressante!

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3188
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Ramior le Mar 02 Mar 2021, 20:17

Bon visiblement jeter un froid :lol: .

Sinon, en parlant de Dai ? Est ce annoncer combien ils vont faire d'épisodes ? Vont il découper la série en plusieurs saison comme cela ce fait de nos jours ou couvrir toute l'histoire en un coup ?

guwange
Soul of Chogokin
 
Messages: 1672
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede guwange le Mar 02 Mar 2021, 23:01

Aucune idée sur le nombre d'épisodes prévus.
Je suis toujours la série, je dois être à l'épisode 18 et je laisse toujours 2 à 3 épisodes d'avance pour pouvoir les enchaîner.
Je suis toujours dr stone, shingeki no kyojin et sk8 même si ce n'est pas du bones mémorable.
Et comme ça sort le dimanche comme shingeki no kyojin, j'ai besoin de légèreté juste derrière les titans et sk8 remplit ce rôle là.

Après oui, si tu veux retrouver de l' animation, peut-être que la nouvelle saison anime apportera son lot de discussion . On a un mecha anime par trigger pour les mecha lover du forum, un godzilla par le studio bones, la seconde saison de megalo box.
Des curiosités comme le brain base to your eternity, du vampire comme mars red, joran the princess snow and blood. Bref, juste de quoi tester et voir si ça vaut la peine de continuer.

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Ryo versus Massue
 
Messages: 546
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Deluxe le Jeu 04 Mar 2021, 17:23

Il n'y a pas que vous qui regardez des animes des années 90 :

Slam Dunk (1993)

Adaptation du manga populaire de Takehiko Inoue, dont un nouveau film a récemment été annoncé de nulle part. La série télé a été produite par Toei pour un total de 101 épisodes, et ne couvre que les deux-tiers du récit. Néanmoins, cela n'empêche pas cet anime d'être un excellent anime de sport qui se concentre sur l'authenticité. Les personnages sont attachants, les matches sont tendus à souhait et la rivalité virile déborde de partout, ce qui n'est pas étonnant sachant que le réalisateur avait produit l'adaptation de Sakigake Otokojuku quelques années plus tôt.

La série a par ailleurs bénéficié d'une remasterisation Blu-Ray, vous savez à quel point les Japonais sont doués pour ce genre de chose et ça ne loupe pas ici, le style de Inoue associé à celui des animes de cette période, c'est une explosion de charisme à l'écran. Chaudement recommandé.

Tetsuwan Birdy (1996)

Une fliquette de l'espace débarque sur Terre pour poursuivre les méchants aliens, et se retrouve à partager le corps d'un mâle beta Japonais ordinaire. S'en suivent combats et quiproquo pour quatre épisode d'OAV. Les scènes de baston sont impressionnantes et on retrouve la maîtrise totale du Madhouse de cette époque qui dominait complètement l'industrie, en revanche passé la technique il n'y a pas grand-chose à regarder. Le réalisateur est Yoshiaki Kawajiri mais son style si spécifique est complètement absent, comme si lui aussi avait vu son corps habité par un alien le temps de produire la série. Vite regardé, assez vite oublié.

Sanctuary (1996)

Adaptation en un OAV du célèbre manga de mafieux de Buronson et Ikegami Ryo, dans lequel deux jeunes hommes se font la promesse d'atteindre les sommets du pouvoir, l'un par la politique et l'autre par la pègre. A l'époque où il est sorti cet anime n'était sans doute pas moins choquant que ce l'on pouvait trouver dans le milieu de l'OAV, mais aujourd'hui il est clair que ça passerait un peu moins : sexe, viol, meurtre, et surtout une critique acerbe de la politique japonaise et sa corruption ; c'est typiquement le genre de production que le Japon actuel serait incapable ne serait-ce que d'envisager. C'est ce qui rend cet OAV si précieux malgré un contenu finalement assez banal dans le genre.

D'ailleurs je vous invite à vous pencher sur le dernier manga de ces deux auteurs qui vient de se terminer, Begin, dans lequel un yakuza d'Okinawa prend un fusil pour buter de sang-froid les migrants chinois ainsi que les expatriés américains afin de nettoyer le sol Japonais de toute cette crasse étrangère. Un pamphlet nationaliste en neuf volumes qui plaira sans doute à certains ici.

guwange
Soul of Chogokin
 
Messages: 1672
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede guwange le Jeu 04 Mar 2021, 17:47

Deluxe, oui j'ai lu ta critique de slam dunk sur anime-kun mais je n'y vois pas ta critique de birdy.

Cela me revient, j'avais aussi vu burn the witch au mois de janvier. 3 épisodes rondement bien menés par le studio colorido qui a mis les moyens pour que ça ait un rendu au-dessus de la moyenne, digne des oav.
C'est l'adaptation d'un manga de tite kubo, cela se passe dans le même univers de bleach mais du côté occidental, à Londres plus précisément.

Avatar de l’utilisateur
VpV
Pitit LEGO
 
Messages: 435
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 21:54

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede VpV le Jeu 04 Mar 2021, 18:37

L'un de mes doux rêves d'amateur de basket (et d'animation), ce serait une nouvelle adaptation animée de Slam Dunk, avec les moyens et le savoir-faire actuel. Genre la technique et le dynamisme d'un Haikyû! Ce serait royal. L'annonce de ce film est une lueur d'espoir. Parce que si on retrouve l'esprit et les péripéties du manga dans la série de l'époque, l'intensité des matchs n'est clairement pas la même. Par rapport à ce que suggérait le manga, j'ai toujours une impression de légère mollesse.
Sinon, gamin :wink:, un perso a-t-il réussi à faire brûler ton cosmos dans Slam Dunk ? Mitsui per semper.

Dans la saga Tetsuwan Birdy, c'est souvent Decode qui a la faveur des suffrages. Il faisait souvent figure d'hidden gem sur feu la blogosphère.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19725
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Tetho le Jeu 04 Mar 2021, 18:46

Il y a eu une restauration HD digne de ce nom de Sam Dunk ? Par les mêmes Toei et Shûeisha qui ont refusé la chose à Saint Seiya ou Dragon Ball (Z) ? Je suis surpris :shock: Doublement quand ta capture d'écran fournie pointe plutôt vers un upscale plutôt destructeur :?


Pour Birdy, j'ai du mal à voir en quoi le style Kawajiri est absent de la série tant on y retrouve son exigence dans la mise en scène et les storyboards.
Les OVA, réalisées une décennie après que Yûki ait abandonné son manga pour se consacrer à la préparation des différentes incarnation de Patlabor, souffrent du fait qu'elles adaptent fidèlement le manga et que donc comme ce dernier elles s'arrêtent in media res alors que les choses deviennent intéressantes. C'est pas vraiment la faute de l'équipe de l'anime, mais c'est la grosse limite de ce projet. Je n'ai jamais trop compris ce que Bandai et la Shôgakukan voulaient faire avec, espéraient-ils pouvoir relancer la série avec ce projet et continuer avec une suite inédite ?
Mais une fois accepté que ça ne dépassera donc jamais le stade d'OVA jetable malgré toutes ses qualités, ça se pose pas mal en tant que série d'action-comédie des années 90. Surtout si tu comprends qu'il s'agit en réalité d'une parodie d'Ultraman où l'agent de la police anti-Kaijû est remplacé par un lycéen et l'extraterrestre géant et surpuissant par une bonasse (doublée par Mitsuishi Kotono !) un peu dépassée par les événements qu'on lui à demandé d’enquêter. Et la série cartonne plutôt à ce qu'elle entreprend de faire, l'action est au top grâce à Kawajiri et la comédie efficace. Surtout que dans cette version la famille de Tsutomu est bien là quand 10 ans plus tard Akane choisira de s'en débarrasser pour ne pas avoir à se prendre la tête avec dans sa série à lui.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

guwange
Soul of Chogokin
 
Messages: 1672
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede guwange le Jeu 04 Mar 2021, 21:28

Birdy par kawajiri, encore un anime dans ma watchlist.

Dernièrement, je me suis dit tiens, que devient Shigeyasu Yamauchi. Figurez-vous qu'il est derrière un ova sorti théoriquement depuis hier.
Son nom, alice in deadly school.
Pas le genre d'oav qui me branche, il mérite pourtant qu'on lui file de meilleurs projets.

Sinon, j'avais bien apprécié l'oav riding bean.
Le projet kickstarter bean bandit fait une dizaine de minutes et est apparemment disponible pour les backer sur vimeo depuis janvier 2021.

guwange
Soul of Chogokin
 
Messages: 1672
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede guwange le Mer 10 Mar 2021, 16:23

Image

Encore un projet avec netflix en cell shading, ils nous font une belle affiche 2d pour mieux nous poignarder derrière.
Dommage de voir tous ces projets roots sans slice of life passer à la moulinette cell shading.



Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19321
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Ialda le Mer 24 Mar 2021, 03:09

Wonder Egg Priority continue de satisfaire; ça parle toujours suicide et maltraitance, avec des passages dramatiques qui risquent d'être durs à encaisser pour les personnes concernées, mais sinon la plupart du temps c'est fait avec relativement de doigté pour ne pas être vulgaire. Et là, l'épisode 11 a décidé de nous faire une Penguidrum avec un petit info-dump croustillant revenant sur plusieurs années de manipulations, de relations sacrifiées, d'expériences moralement tellement loin dans l'autre côté de l'horizon des événements de la moralité ordinaire que ça a creusé un trou dans l'espace-temps, et autres joyeusetés expliquant les fondations de l'univers fictif de la série. C'était chouette, plus qu'un épisode, normalement la réaction normale à avoir c'est de se dire que c'est dommage que ça se termine aussi vite.

En tout cas, dans un genre très spécifique (euh... le magical girl allégorique ?), c'est plus réussi que les deux dernières tentatives en date de Ikuhara.

Et nom de Zeus que Mushoku Tensei est... aussi libidineux impuissant qu'un rayon entier de LNs à la librairie japonaise du coin, mais que ses décors sont beaux et sa réalisation soignée ! Bon moins là depuis qu'ils sont passés chez les kangourous, certes, mais avant ça on a eu droit à certaines des plus jolies villes médiévales jamais vu dans un anime.

Deluxe a écrit:Tetsuwan Birdy (1996)

Une fliquette de l'espace débarque sur Terre pour poursuivre les méchants aliens, et se retrouve à partager le corps d'un mâle beta Japonais ordinaire. S'en suivent combats et quiproquo pour quatre épisode d'OAV. Les scènes de baston sont impressionnantes et on retrouve la maîtrise totale du Madhouse de cette époque qui dominait complètement l'industrie, en revanche passé la technique il n'y a pas grand-chose à regarder. Le réalisateur est Yoshiaki Kawajiri mais son style si spécifique est complètement absent, comme si lui aussi avait vu son corps habité par un alien le temps de produire la série. Vite regardé, assez vite oublié.

Sanctuary (1996)

Adaptation en un OAV du célèbre manga de mafieux de Buronson et Ikegami Ryo, dans lequel deux jeunes hommes se font la promesse d'atteindre les sommets du pouvoir, l'un par la politique et l'autre par la pègre. A l'époque où il est sorti cet anime n'était sans doute pas moins choquant que ce l'on pouvait trouver dans le milieu de l'OAV, mais aujourd'hui il est clair que ça passerait un peu moins : sexe, viol, meurtre, et surtout une critique acerbe de la politique japonaise et sa corruption ; c'est typiquement le genre de production que le Japon actuel serait incapable ne serait-ce que d'envisager. C'est ce qui rend cet OAV si précieux malgré un contenu finalement assez banal dans le genre.

D'ailleurs je vous invite à vous pencher sur le dernier manga de ces deux auteurs qui vient de se terminer, Begin, dans lequel un yakuza d'Okinawa prend un fusil pour buter de sang-froid les migrants chinois ainsi que les expatriés américains afin de nettoyer le sol Japonais de toute cette crasse étrangère. Un pamphlet nationaliste en neuf volumes qui plaira sans doute à certains ici.


Pour l'OVA Birdy le choix des couleurs lors des scènes d'action font très Kawajiri de l'époque pourtant (pour le reste il a effectivement méchamment mis de l'eau de son vin).

Ce qui est d'intéressant avec Sanctuary c'est d'imaginer à quel public cette OVA pouvait s'adresser en 96 - à l'instar de l'anime de Crying Freeman une décennie auparavant, j'ai beaucoup de mal à imaginer les spectateurs d'une expérience aussi "seinen manga de salarymen brut de décoffrage" autrement que sous forme de gros yakuzas tatoués. Ou alors le marché de la location de l'époque permettait de toucher des publics que je ne soupçonnait pas ?

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2691
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Darkge999 le Dim 04 Avr 2021, 16:21

Derniers trucs regarder:

LBX Girls: Machin avec des filles qui se battent dans un univers parallèle avec des armures en pièces de simili-gunpla sur elle contre des pseudo-insectes assimilateurs venus d'ailleurs et pas sympa. Sur le papier, c'est assez amusant, animé (en 3D), ça l'est nettement moins tant que cela est fait à l'économie... Surtout que par moment, j'avais l'impression de regarder un dépliant publicitaire pour des spécialités culinaires tant les filles ne font que du tourisme...

Les Brigades immunitaires - Saison 2: Dans la continuité de la première saison, la surprise en moins. C'est toujours assez intéressant à regarder, mais par moment, on se perd un peu dans les termes médicales...

Les Brigades immunitaires - Black: Version "trash" du précédent avec un corps en très mauvaise santé, bien plus amusant (et tragique) à regarder que la version classique à cause de cela.

Gekidol: Théâtre, idol, ambiance apocalyptique, SF et soupçons légers de lesbianisme, un bien étrange cocktail qui fonctionne assez bien, mais la fin laisse un petit goût d'inachevé... Un épisode supplémentaire pour mieux conclure et posé plus clairement les enjeux auraient pas été du luxe...

Mushoku Tensei - partie 1: Autant le pitch de base est assez intéressant, tout comme l'univers, autant le héros, une partie de son comportement passe mal chez moi... A voir sur la suite...

Sorcerous Stabber Orphen - Battle of Kimluck : Saison 2 du reboot en anime d'Orphen, bien meilleur que la saison1. Je suis désormais motivé pour une saison 3 si cela se fait...

Wandering Witch : Une bonne petite surprise apparut par magie chez mon dealer de VOD. Je n'y attendais rien, j'ai été conquis dés le premier épisode, la magie s'opérant sans aucun soucis sur moi. S'il y a une saison 2, une sortie du manga ou du LN chez nous, je signe tout de suite.

Geoff34
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2030
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Geoff34 le Jeu 08 Avr 2021, 11:33

Odd Taxi - épisode 1 : le titre le plus curieux de cette saison, on pense tout de suite à Aggretsuko ou Beastars pour ces animaux anthropomorphe, mais avec une ambiance d'un polar, il est intéressant de voir OLM à la production de cette série, dans une autre direction que les séries à licence du studio, à voir comment ça va évoluer.
Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Ryo versus Massue
 
Messages: 546
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Deluxe le Dim 09 Mai 2021, 16:31

Yasuke

Lorsque N*****x débuta ses investissements dans l’animation japonaise il y a quelques années, les réactions furent ambivalentes. Pour certains il s’agissait de l’opportunité pour les studios de s’extraire du système délétère des comités de production japonais qui placent tout le pouvoir entre les mains des producteurs, diluant la responsabilité et la prise de risque, transformant la japanime en une vaste entreprise de marketing auto-alimentée. Pour d’autres, l’entrisme de N*****x n’est qu’une énième offensive du Grand Capital américain pour imposer son modèle et sa mentalité à une culture qui jusque-là lui faisait l’affront de lui résister encore.

Les années ont passé et le bilan de N*****x en japanime est pour le moins mitigé. N*****x est à son meilleur lorsqu’il s’agit de financer ou promouvoir des séries originales ou portées par des créatifs forts, comme c’est le cas avec les séries de Science Saru (Devilman Crybaby, Japan Sinks) ou de Trigger (BNA, Cyberpunk Edgerunners), des animes qui ne verraient sans doute pas le jour en passant par les canaux habituels nippons qui refusent tout investissement s’il n’y a pas marqué "isekai" sur la boîte. Ces projets ne constituent toutefois que les arbres qui cachent la forêt. L’essentiel des animes estampillés N*****x sont des produits vite consommés vite oubliés, à l'image d'un public qui accorde plus d’importance à la nouveauté qu’à la qualité ; il faut bien justifier ces quinze euros par mois après tout, même si c’est dégueulasse. On aura donc droit à des resucées de vieilles licences profanées à coup d’images de synthèse (GitS SAC_2045, Les Chevaliers du Zodiaque…) et à des adaptations de seinen prometteurs mais là aussi massacrés par la 3D cheap de Polygon Pictures (Sidonia, Levius…) voire des animes en 2D mais lestés par des choix de production à côté de la plaque (Goshufukudo). La qualité coûte du temps et de l’argent et ce n’est pas ce N******x est venu chercher dans cette industrie.

L’annonce de Yasuke était porteuse d’un certain espoir. Une collaboration américano-japonaise, six épisodes de trente minutes, un samurai black, Takeshi Koike au chara-design, on pense forcément à la grande époque de l’OAV roi, celle des animes qui en avaient sous le pantalon. L’époque des Animatrix, l’époque des Afro Samurai. Toutefois il ne suffit pas d’avoir les bonnes références pour s’élever à leur niveau.

Le personnage de Yasuke a réellement existé ; il s’agit d’un esclave africain amené au Japon par des missionnaires portugais, et entré au service de Oda Nobunaga qui l’aurait anobli durant la période Sengoku, faisant de lui le premier et dernier samurai étranger (avant Tom Cruise et Keanu Reeves évidemment). Les sources écrites le concernant sont rares ce qui autorise de combler avec légendes et fiction, comme le fait cette série d’ailleurs. Si on aborde l’histoire d’un point de vue américain, l’intérêt thématique est évident. L’actualité montre que la question raciale se pose encore régulièrement aux États-Unis et l’idée de traiter cette histoire d’un esclave noir admis il y a quatre siècles dans la noblesse du pays le plus connu pour son isolationnisme et son ethno-nationalisme, il y avait de quoi faire.

Il est donc d’autant plus curieux de voir que la série choisit d’incorporer de la fantasy dans son histoire, et pas à petites doses. Dès les premières minutes du premier épisode on a des mages onmyoji qui tirent des lasers contre des robots géants, le tout sous le commandement de généraux doués de pouvoirs télékinétiques qui se battent contre les sorciers. Un peu plus tard le déballage continue avec une femme qui se transforme en ourse, un mecha doué de conscience et un chaman qui se bat avec son stand de Jojo’s Bizarre Adventure. Un espèce de grand fourre-tout qui sape toute tentative de la série de raconter quoi que ce soit de pertinent. Si l’idée était de proposer Yasuke comme un exemple de l’acceptation de la différence, ça ne fonctionne pas ici car l’univers fictif prend largement le pas sur la vraisemblance historique. Il y a bien quelques scènes où des samurais traditionalistes interpellent Yasuke sur le fait qu’il ne sera jamais considéré à sa juste valeur en raison de la couleur de sa peau, mais cela sonne faux parce que fondamentalement ce n’est pas ce que la série raconte. Quand tu as des robots géants qui tirent des lasers et des sorciers avec des pouvoirs magiques, un renoi qui se balade j’ai envie dire c’est pas le truc le plus ouf du monde quoi.

Du coup ça raconte quoi finalement Yasuke ? Un homme taciturne tourmenté par son passé qui doit aider une petite fille à voyager à travers le coin pour trouver la solution au problème du monde. Attends c’est pas le scénario de The Last of Us, du film Logan, du film Light of my Life, et d’à peu près toute la fiction américaine depuis dix ans ? Bien sûr que si, mais il ne fallait pas en attendre bien plus d’un récit écrit par les algorithmes de N*****x. Le seul intérêt c’est que par rapport à ce qui se fait dans l’animation japonaise actuelle c’est plutôt rafraichissant, le héros n’est pas un adolescent autosatisfait mais un adulte en quête de rédemption ; mais s’il s’agit de remplacer les clichés japonais par d’autre clichés en provenance d’Amérique, ce n’est pas forcément meilleur.

L’animation est produite par le studio Mappa, qui a récemment montré qu’il connaît son affaire en matière d’animes sur le Japon féodal (Dororo) et en matière d’anime de baston (Jujutsu Kaisen). Ceux qui espèrent trouver ici une performance technique digne des OAV de la grande époque seraient néanmoins avisés de reconsidérer leurs attentes. A vrai dire les combats sont plutôt sympas, notamment dans les premiers épisodes avec un Yasuke qui doit affronter seul des adversaires tout droit sortis de Metal Gear Solid, ça donne des séquences assez inattendues. Par la suite c’est beaucoup moins stimulant lorsque les combats se résument à des mechas énormes en 3D qui prennent tout l’écran et des tirs de lasers de DBZ. En vérité c’est surtout le style graphique qui interpelle, au niveau du design et même de la mise en scène ça ne fait pas vraiment "anime japonais" on se croirait plutôt devant un de ces cartoons américains qui cherchent à singer l’animation japonaise tel que le récent Castlevania. Le générique de l’anime, sorte de trip psychédélique où le réalisateur défoncé à la beuh vomit ses couleurs fluos à l’écran sur un son RnB totalement hors-sujet représente bien la proposition esthétique de la série ; des Américains trop contents de faire joujou avec la culture et le savoir-faire japonais et qui font absolument n’importe quoi au point que ça en devient étrange et donc presque intéressant à regarder.

Mélanger la culture japonaise et américaine pour raconter quelque chose de pertinent et en faisant un anime de haute qualité au passage c’est possible, cela a déjà été fait par le passé. Nul doute que LeSean Thomas et ses potes avaient les bons modèles en tête mais quelque part en chemin ils ont été arrêtés dans leur élan, peut-être par leur propre pusillanimité, qui les a empêchés de raconter quelque chose et tout recouvert sous des lasers et des robots géants pour achever de ridiculiser l’ensemble. On n'exigeait pas que ce Yasuke soit un pamphlet politique, juste un bon anime aurait suffi, mais pour N*****x c’était déjà trop demander.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10195
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Aer le Lun 10 Mai 2021, 19:17

Ouais mais Samurai Champloo ca a été fait dans l'autre sens, aussi. Puis c'est plutôt une dilution de la culture ricaine dans le japon d'Edo.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Grendel Prime
Petit yôkaï
 
Messages: 38
Inscription: Mar 16 Mar 2010, 12:08
Localisation: Belgique

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Grendel Prime le Mar 18 Mai 2021, 13:02

Deluxe a écrit:Le personnage de Yasuke a réellement existé ; il s’agit d’un esclave africain amené au Japon par des missionnaires portugais, et entré au service de Oda Nobunaga qui l’aurait anobli durant la période Sengoku, faisant de lui le premier et dernier samurai étranger (avant Tom Cruise et Keanu Reeves évidemment).

Le premier et dernier d'origine africaine, sans doute, mais certainement pas le seul samouraï d'origine étrangère, comme l'indique Wikipédia. William Adams est un exemple très célèbre, mieux connu que Yasuke.

guwange
Soul of Chogokin
 
Messages: 1672
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede guwange le Mar 25 Mai 2021, 13:51

J'avais une certaine attente envers Yasuke et j'ai été déçu. Lesean Thomas a peut-être pioché dans des bonnes références du genre comme samurai shamploo ( que j'ai vu ) et afro samurai ( que je n'ai jamais vu ) mais le melting pot ne prend pas.

A contrario, j'avais dans mon disque dur le film kimetsu no yaiba qui avait fuité dans le psn, j'ai bien fait de ne pas le regarder à la maison pour privilégier une séance au cinéma. Du coup, je l'ai vu au cinéma hier avec mes neveux qui ne connaissaient pas la série. Bien qu'il s'agit de la suite de la série tv, ça n'a en rien entaché leur compréhension de l'univers. Il faut dire que les flashback distillés sous forme de songe, ça permet une séance de rattrapage pour les novices et donne ainsi une consistance aux personnages. Comme défaut, je relèverai peut-être ces songes qui s'éternisent un peu mais elles ont leur utilité car sans cela, la fin aurait sûrement un moins grand impact sur le plan émotionnel. L'idéal aurait peut-être été de raccourcir un peu ces songes...
Quoiqu'il en soit, je ne connaissais que la série tv et pas le manga, donc j'avais la surprise de l'intrigue et de son dénouement. Sans le dernier combat, ça méritait peut-être un 5 sur 10 mais la dernière partie de l'histoire me le fait remonter à 7 sur 10.
Vous pensez sûrement que je suis généreux mais le fan service fonctionne sur moi quand dans un shonen, un perso adulte classe ayant une certaine expérience du combat, jette toute ses forces dans la bataille contre un ennemi de taille. Pour que cela marche sur moi, le héros ne doit pas avoir un cheat de puissance en le deshumanisant à travers une transformation monstrueuse. Rien de tout cela ici, ce perso reste droit dans ses bottes en pratiquant sa displicine martiale avec ses forces et faiblesses.
Profitons de cela pour le moment car je crains des power up à l'avenir avec l'énième transformation cheate que l'on voit dans plusieurs shonen récents.
Une chose que je déteste dans plusieurs shonen, c'est quand un morpion inexpérimenté a des power up pour se taper des ennemis de classes supérieures.
Bref, dans ce film de kimetsu no yaiba, c'était peut-être une parenthèse enchantée pour moi, avant que ça dévie plus tard sur du cheat à l'expansion infinie.
Naruto a tellement du potentiel que je ne comprends pas pourquoi le studio Pierrot n'ait pas sorti un film d'animation en écartant les jeunots pour se concentrer sur des adultes expérimentés comme shodaime, yondaime etc...
Bref, du naruto qui laisse place aux adultes. :lol:

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10797
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Gemini le Dim 27 Juin 2021, 16:44

Slime Taoshite 300-nen, Shiranai Uchi ni Level Max ni Nattemashita : Ou, en Français : cela fait 300 ans que je tue des slimes, et j'ai atteint le niveau maximum (même si le manga est sorti en France sous le titre La Sorcière Invincible).

Azusa meurt de surmenage après plusieurs jours sans dormir. Elle se réincarne en sorcière dans un autre monde, et décide de mener une petite vie rangée et reposante, se contentant d'éliminer quelques slimes tous les jours afin de gagner de quoi subvenir à ses quelques besoins. Après 300 ans de ce régime quotidien, elle va atteindre le niveau 99 et attirer sur elle une attention dont elle se serait bien passé.

Exit le puceau frustré profitant de l'isekai pour combler ses rêves de puissance, voici venue une femme adulte n'aspirant qu'au repos et à la routine. Mais nous restons totalement de l'ordre du fantasme, du besoin d'évasion d'une vie contraignante. La puissance phénoménale de l'héroïne ne sert que deux propos : faire de nouvelles rencontres - puisqu'elle attire désormais les personnes voulant l'affronter ou désirant son aide - et s'assurer qu'absolument rien ne représentera un obstacle risquant de mettre en péril son univers.

La série fonctionne à la fois sur la découverte des quelques spécificités du monde magique, mais surtout sur la rencontre avec de nouveaux protagonistes, qui le plus souvent viendront habiter chez elle. Uniquement des filles, aux personnalités marquées et disposant d'une espérance de vie aussi absurde que celle de notre héroïne.
C'est à travers cette nouvelle famille qu'Azusa sera amenée à sortir de son cocon voire de voyager, choses qu'elle a priori pas fait en 300 ans passés dans les plaines.

Et c'est tout. Pour la grande aventure, vous repasserez. Si la sorcière des plaines peut être amenée à faire usage de ses pouvoirs, c'est uniquement pour régler les situations sans trop se fatiguer. Et à l'instar de Onepunch-Man, nous ne pouvons pas dire qu'elle rencontre beaucoup de difficultés... sauf qu'elle ne cherche pas la reconnaissance, mais au contraire que personne ne la dérange.

Il s'agit avant tout d'une série relaxante, avec une héroïne ne trouvant le bonheur que dans les petits plaisirs du quotidien, et au fur et à mesure dans ses relations avec sa famille de substitution. Même si celle-ci ne montre rarement de tout repos, entre la nature magique des unes, les rivalités des autres, et la maladresse crasse de l'elfe à gros seins. Pas d'autre ambition que de reposer, et de ce point de vue, c'est réussi.

Image

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Ryo versus Massue
 
Messages: 546
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Deluxe le Ven 02 Juil 2021, 21:09

Un peu de romance dans ce monde de brutes :

Omoi, Momoware, Furi, Furare

Long-métrage adapté d'un shôjo manga de Io Sakisaka, principalement connue pour Ao Haru Ride. Une histoire de romance classique dans laquelle deux jeunes filles aux caractères divergents se retrouvent embarquées dans le tourbillon de l'amour.
Alors que le shôjo pur jus a été pratiquement éliminé de l'animation japonaise récente, cela fait du bien de voir ce genre de film qui aborde son sujet de manière sobre, sincère, avec juste ce qu'il faut de mélodrame et une réalisation compétente quoique sans réelle recherche stylistique. Alors que nous n'avons plus guère le choix qu'entre le pathos de Mari Okada, la mièvrerie de Shinkai ou la vulgarité d'un Kimi no Suizo, ce film nous rappelle aux bons souvenirs d'un genre shôjo à l'ancienne certes un peu suranné mais toujours confortable. Recommandé.

Ijiranaide, Nagatoro-san

Un garçon geek et asocial se retrouve plus ou moins harcelé par une fille braillarde et extravertie qui n'aura de cesse de lui faire toute sortes d'avances sexuelles. Douze épisodes plus tard, ils ne se tiennent même pas encore par la main.
Une comédie standard qui exploite le même gag en boucle, à savoir la fille qui tease le protagoniste avant de se cacher derrière sa pudeur pour remettre les compteurs à zéro. Amusante au départ, l'idée s'essouffle vite et la réalisation quelconque n'aide pas vraiment.
Si je devais résumer cette série je dirais que c'est les trois premières pages d'un doujin étalées sur douze épisodes.

Rent-A-Girlfriend

Un étudiant qui vient de se faire larguer par sa meuf décide de louer une fausse petite amie sur un site d'escort pour atténuer sa solitude. Malheureusement il se fait choper au bras de sa fausse compagne par ses amis, sa famille ainsi que son ex, et tente alors de leur faire croire que sa relation est bien réelle alors qu'elle n'est basée que sur l'argent.
Une autre comédie romantique qui cherche à tirer son épingle du jeu en proposant des personnages un peu plus âgés que la moyenne (ils sont à la fac) mais le niveau n'augmente pas lui, au contraire c'est vraiment bas. Les personnages sont tous insupportables, l'intrigue est d'une bêtise totale et vers la fin ça s'oriente vers un harem. A regarder pour ceux qui apprécient l'humour cringe mais je peux pas dire que j'ai passé un bon moment devant ce machin.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2915
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede chevkraken le Lun 05 Juil 2021, 00:55

Pour Nagatoro, les chapitre dans le désordre de la version animé n'aide pas, la scène finale de l'anime étant carrément issue du volume 1 du manga.

Reste qu'en 12 épisodes la plupart des love com progresse moins.

Il s'est passé quoi en 12 episode de ranma, de orange road, de love hina, de ah my godess, de maison ikkoku?

Après oui, c'est de la lovecom classique et c'est ce qu'on en attend vu comment on a plus eu de bonne lovecom bien fun depuis des années
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19321
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Ialda le Lun 05 Juil 2021, 03:29

Dans la catégorie des lovecom la seule qui ne prends pas trop ses persos (et le lecteur) pour des cons, parmi celles que j'ai pu lire récemment, je vois que 14 Sai No Koi de Mizutani Fuka de toute façon.

Nagatoro, j'ai l'impression d'une série qui tourne avec le même gag sur plusieurs dizaines de chapitres. Ça aurait été un 4koma à la rigueur ça m'aurait semblé plus pertinent.

Deluxe a écrit:Il s'agit avant tout d'une série relaxante, avec une héroïne ne trouvant le bonheur que dans les petits plaisirs du quotidien, et au fur et à mesure dans ses relations avec sa famille de substitution. Même si celle-ci ne montre rarement de tout repos, entre la nature magique des unes, les rivalités des autres, et la maladresse crasse de l'elfe à gros seins. Pas d'autre ambition que de reposer, et de ce point de vue, c'est réussi.


Dans le genre tranche de vie, le manga se lisait plaisamment lors des premiers chapitres et puis j'ai eu l'impression que ça part en quenouille (ou plutôt, laissez cette pauvre sorcière et sa famille recomposée peinards au lieu de persister à lui envoyer des souçis sur le rable).

Dans le genre isekai où il se passe rien, j'ai déjà mon poison avec Isekai nonbiri nouka de toute façon.





Image

Image

Sousou no Frieren

Prix nouveau créateur au Tezuka de cette année.

Frieren est la mage elfe du groupe des héros qui ont réussis à vaincre le terrible roi démon. Elle décide de prendre une petite période de vacances d'une cinquantaine d'années pour se livrer à ses activités favorites (apprendre des nouveaux sortilèges, se faire bouffer par des coffres mimiques, glander) mais a la surprise, à son retour, de découvrir que ses anciens compagnons, devenus des vieillards, sont sur le point de passer de vie à trépas.

Pour la première fois en plus d'un millénaire de vie, notre elfe insouciante prends conscience de la brièveté de la vie des mortels. Accompagnée de Fern, la jeune disciple du clerc de son ancien groupe, elle décide de se lancer dans un pélérinage à travers le continent, retraçant de cette manière les pérégrinations de son groupe précédent...

Le manga a l'air de cartonner sur l'archipel, ça m'étonnerais pas qu'il finisse en anime. On a une base d'univers fantasy à la draque (même si l'intrigue principale prends place plusieurs décennies après le décès et du héros, et du roi-démon), mais revisité sur un mode plus lent, plus typé iyashikei, presque élégiaque par moment. Je suis moins fan du tournoi d'arts martiaux des derniers chapitres en date, par contre. Bonne lecture sinon, conseillé.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2915
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede chevkraken le Lun 05 Juil 2021, 10:47

Je sais pas si tu lis le manga pour Nagatoro, mais dans l'anime cette sensation est renforcée avec l'adaptation de chapitre bonus qui font 4 et 8 pages voir même des gags en 4 case.
Et plus généralement, les chapitres non bonus sont de longueur très inégale, faisant de 10 à 20 pages.
Faut se dire que c'est un manga prepublie sur le web.

Et quand un épisode mix parfois 5 ou6 chapitres en 1 seul, surtout quand ces chapitres sont pas supposés se suivre, ça se ressent.

L'adaptation anime essaye d'accélérer plein de choses en rajoutant plus vite gamo, yoshi et sakura en perso principaux et en mettant ensemble des gags qui semblent mieux correspondre à la période de l'année où se passe la série, mais en même temps, elle rallonge inutilement certains gags et casse le rythme et la progression de la relation qui va plus vite dans les premiers volumes du manga.

Après le volume 5, le manga est aussi plus structuré avec comme on a put le voir sur la fin de l'anime des arc narratif complet qui s'étendent sur un volume
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Geoff34
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2030
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Geoff34 le Lun 05 Juil 2021, 13:54

Oddtaxi episode 13 : il ne suffit de pas grand chose pour faire une bonne série, la production n'est pas folle mais elle fait son boulot, sachant qu'elle se concentre sur son écriture et ses dialogues, on sent aussi une satire de la société japonaise, notamment sur l'addiction des jeux du mobile, la police qui travaille avec les yakuza ou les producteurs d'idols aux méthodes douteuses. cependant, difficile d'imaginer une saison 2, vu que la série a révélé sa vrai nature.
Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2691
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Darkge999 le Lun 05 Juil 2021, 15:39

Fin de simulcast:

The Saints magic power is omnipotent: Un isekai remplit de bon sentiments, avec une petite dose de romance, et une héroïne des plus simples qu'on apprécie suivre durant toute la série. Rien d'innovant, mais sa douceur fait qu'on suit l'histoire les yeux fermés (au sens figuré), se laissant porter par son rythme...

Les Combattants seront deployés: Mon destructeur de neurones de la saison... Tout y est prétexte pour y voir son cerveau se suicider en se tordant de rire... Que se soit l'histoire ou les personnages, le sérieux n'arrive pas à s'installer, devant sans cesse s'éclipser...

Vivy - Fluorite Eyes Song: Des robots humanoïdes, une révolte de machines, un voyage dans le temps, des relations hommes/IA, un soupçons de tragédie, que des ingrédients classiques, mais parfaitement mélanger avec une superbe bande-son.

Shadows House: Une très bonne adaptation du manga qui m'a donné envie d'investir dedans (j'ai quelques priorités avant, mais je le ferais), en faisant une bonne vitrine qui a su parfaitement retranscrire son ambiance emplit de mystères. Même le filler final était de qualité, contant une histoire qui aurait put être dans l'œuvre originelle.

Avatar de l’utilisateur
VpV
Pitit LEGO
 
Messages: 435
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 21:54

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede VpV le Mer 07 Juil 2021, 15:28

Après avoir lu le message de Geoff, je vais sur anidb et MAL pour en savoir plus sur Odd Taxi : "Tiens, marrant, des animaux anthropomorphes ! Simple effet de mode ou choix véritablement au service de sa narration ?" *méfiance*
Et puis, le choc, les évaluations et les notes de l'anime : 9/10 de moyenne. La vache ! *badum tss*

Bien sûr, série visiblement pas aussi suivie que les gros shônen qui tâchent, mais un vrai succès d'estime, avec une popularité qu'on imagine allant crescendo.

J'en suis à l'épisode 7, et c'est le genre de série qui s'avale d'une traite. Geoff a bien résumé ses points forts : écriture, dialogues et satyre. J'ajouterais belle ambiance de polar (c'est lié à l'écriture et aux dialogues) et satyre, certes, mais un brin réac par moments. Hâte de boucler la boucle, pour en connaître le fin mot et s'assurer que les différentes pièces du puzzle s'emboîtent toutes bien. Et même si le dénouement devait accoucher d'une souris, on retiendra quoi qu'il arrive un anime au ton singulier, a priori sans fioritures et vraiment bien articulé.

En tout cas, merci de l'avoir signalée Geoff. :wink:

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités