Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Geoff34
Soul of Chogokin
 
Messages: 1713
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede Geoff34 le Sam 27 Juil 2019, 21:29

Comment ? Takanori Arisawa, le compositeur derrière les musiques iconiques de Sailor Moon, était décédé en 2005 :shock: , et on me dit rien ! :oops:
Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Geoff34
Soul of Chogokin
 
Messages: 1713
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede Geoff34 le Ven 16 Aoû 2019, 11:36

Sailor Moon : Eternal Edition va être édité en France, l'édition numérique est disponible, la version papier viendra plus tard
https://www.manga-news.com/index.php/actus/2019/08/14/Pika-annonce-la-sortie-de-Sailor-Moon-Eternal-Edition
Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Avatar de l’utilisateur
shun
Rédac : d'Andromède
 
Messages: 3598
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:49

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede shun le Ven 16 Aoû 2019, 12:10

Voilà enfin une edition qui apporte un plus. Dès qu'elle sort je l'achète
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Geoff34
Soul of Chogokin
 
Messages: 1713
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede Geoff34 le Jeu 23 Avr 2020, 19:50

Sailor Moon sera diffusé sur YouTube demain, mais seulement en VO sous-titré anglais, 10 épisode par semaine jusqu'à Juillet.
Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Avatar de l’utilisateur
Sora334
Ryo versus Massue
 
Messages: 737
Inscription: Mar 29 Nov 2011, 17:38

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede Sora334 le Sam 25 Avr 2020, 01:56

Sur quelle chaine youtube ?

Edit :

À priori ici :

https://www.youtube.com/user/sailormoonofficialch

Mais les vidéos semblent bloquées pour notre pays =/
Sur l'eau calme vogant sans rêve,
dans l'éclat du jour qui s'achève,
qu'est notre vie sinon un rêve ?

L. Caroll.

https://myanimelist.net/animelist/sora334?status=7

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4125
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede Xanatos le Lun 18 Mai 2020, 08:29

Voici une vidéo qui parle des censures dont Sailor Moon fut victime dans divers pays, et, le moins qu'on puisse dire, c'est que l'animé était loin d'être gentillet ! :shock:



Arachnée m'en avait parlé il y a plusieurs années sur Mata et il est clair que si la VF avait traduit fidèlement les dialogues et si rien n'avait été censuré, la série aurait déchaîné les foudres des esprits "bien pensants" !
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10675
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede Gemini le Lun 18 Mai 2020, 12:22

La censure autour de Haruka/Frédérique - seule Sailor dont le nom français ne fait d'ailleurs pas explicitement référence à son nom japonais - était carrément absurde dans la version française. Doublée par Philippe Ogouz, le responsable du doublage, lorsqu'elle porte des vêtements masculins, et par Francine Lainé dès que son genre n'est plus dissimulé par ses vêtements.

Se faisant, Haruka devenait, avant même l'introduction des Sailor Stars, une Sailor s'étant réincarnée dans un corps masculin, et retrouvant son corps d'origine en se transformant. Sachant que nous avions Ranma 1/2 en parallèle dans le Club Do, ce qui légitimait cette interprétation.
Etant enfant, je considérais Haruka comme un personnage trans, et pour en avoir discuté avec d'autres spectateurs de l'époque, je n'étais pas seul. Donc pas sûr que les techniques de margoulin d'AB Prod aient été très efficaces, cela a surtout flingué un des meilleurs doublages de l'époque (jusqu'à la saison 3). Parce que même si Haruka avait vraiment été un homme, Philippe Ogouz a tellement l'air de n'en avoir rien à foutre, qu'il lui donne un ton indolant et blasé. Au bout d'un moment, j'ai fini par passer les monologues d'Haruka en VO tellement je n'en croyais pas mes oreilles.

PS : Je me souviens très bien de la mort des héroïnes à la fin de la première saison, et cela m'a bien marqué en effet.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2776
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede chevkraken le Lun 18 Mai 2020, 17:47

bon après le coup de Haruka doublé par un mec, c'est peut être dû à un staff qui n'avait pas accès à tout les épisodes et n'a rien compris (comme Shun doublé par une fille au début de saint seiya).

Je n'ai plus en tête l'anime d'origine, mais Crystal s'amuse à nous faire croire qu'Haruka est un mec pendant les premiers episodes où elle est là.
Entre le fait qu'elle se balade chemise ouverte sans qu'on voit ses seins ou que sa version civile est carrement dessinée differement que sa version transformé, avec des sourcils plus épais, des yeux plus petits, un cou plus large et carrement une pomme d'Adam, Crystal fait limite la même chose que notre VF.
D'ailleurs, dans la série, Usagi n'arrive pas à croire que c'est la même personne à des différence physique entre les 2.

Au passage, je trouve que le fait qu'Haruka soit une femme réincarné dans un corps d'homme plus interessant actuellement que le cliché de lesbienne s'habillant en homme qu'elle est
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10675
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede Gemini le Lun 18 Mai 2020, 18:53

Il me semble que l'identité d'Haruka est révélée dès sa première apparition avec Michiru. Sa chemise est entrouverte à la fin de l'épisode, donc cela se voit.

Et Haruka n'est pas un cliché lesbien, mais une otokoyaku, nuance.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2776
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede chevkraken le Jeu 21 Mai 2020, 17:44

dans le sens où le perso est une lesbienne, non on passe de l'Otokoyaku au cliché lesbien.

Maria dans Sakura wars est une Otokoyaku, Utena et Oscar aussi, mais Haruka, va au delà.

Et non, le premier episode de sailormoon crystal montre certe Haruka la chemise entrouverte, mais en evitant justement soigneusement de montrer un bout de poitrine, histoire de laisser le doute
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10675
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede Gemini le Sam 23 Mai 2020, 21:13

Sailor Moon Super S : A la poursuite de Pégase, le cheval ailé, le cirque du Dead Moon Clan arrive sur Terre. Celui-ci ne pouvant vivre que dans les rêves des humains, ils partent à la recherche des plus beaux des rêves pour trouver la personne hébergeant leur proie. Mais les Guerrières de la Lune se dressent sur leur chemin.

Il m'avait fallu du temps pour regarder Sailor Moon S après Sailor Moon R. Il faut dire que cette saison m'avait déçu, souffrant de problèmes de rythme et d'épisodes dont seuls ceux faisant progresser l'intrigue arrivaient à maintenir un intérêt supérieur à la moyenne.
S'il m'a aussi fallu du temps pour enchainer avec Sailor Moon Super S, c'est paradoxalement car Sailor Moon S met la barre tellement haute en matière d'écriture, d'émotion, et de réalisation, qu'il parait difficile de passer après. De plus, cela marque pour moi la fin de la VF, en raison du changement de certaines voix pour cette saison.

Si le Dead Moon Clan reste l'antagoniste pendant toute la série, celle-ci peut se diviser en deux arcs, en fonction des ennemis à combattre : l'Amazon Trio et l'Amazon Quartet. Il ne s'agit pas que d'une question de sbires, les différences sont plus profondes.

L'arc Amazon Trio dure 21 épisodes, donc plus de la moitié de l'anime (qui en compte 39 au total). Je louais plus haut l'écriture de Sailor Moon S, ses mystères, et le développement de ses personnages. Comme si les auteurs savaient qu'ils ne pouvaient pas lutter, ils partent ici sur un délire complètement différent.
Hormis une amélioration des pouvoirs des héroïnes, et passé l'apparition de nouveaux enjeux dans le premier épisode, rien ne fera changer le statut quo pendant longtemps. Les héroïnes se contentent de réagir, et d'affronter chaque jour une nouvelle menace.
Pourtant, cela fonctionne à merveille. Comment ? Cela tient à la fois à la forme et au fond de cet arc.

Kinuhiko Ikuhara se prépare pour Utena, la Fillette Révolutionnaire, tout en restant dans le cadre de ce que lui permet cette licence, et en poussant plus loin ce qu'il avait déjà pu développer dans la saison précédente. A l'instar de Phineas & Ferb, comme nous sommes sur une série bâtie sur une structure répétitive, il devient possible de jouer avec les attentes du public, de multiplier les commentaires, et de pervertir les codes. Le résultat ne manque pas d'attrait, voire s'avère franchement hilarant.
La réalisation est très soignée, le cadre regorge de gags et d'idées visuelles, c'est donc un régal. Et pour parachever le travail, les ennemis de la semaine sont tous excellents, il n'y en a pas un seul à jeter. Ils tournent tous autour de la thématique du cirque, mais avec des pouvoirs parfois inattendus - même carrément absurdes - et une vraie présence à l'écran ; ils font des réflexions sur la situation, ainsi que sur les précédents ennemis vaincus par les héroïnes, indiquant au passage qu'ils se connaissent et ont une vie en dehors du moment où ils sont invoqués. Je n'ai pas souvenir d'un précédent dans Sailor Moon.

Dans le fond, cet arc ressemble à une campagne de prévention à destination du public, en particulier des plus jeunes.
Dans chaque épisode, une cible est choisie, et un membre de l'Amazon Trio se charge de s'approcher d'elle pour vérifier si ses rêves abritent Pégase. Leur arme : la drague. Tiger's Eye s'occupe des lycéennes, Hawk's Eye des femmes plus mûres, et Fish's Eye des hommes. Cette série va ainsi se transformer en véritable catalogue des techniques d'approche des prédateurs sexuels, des phrases vides de sens aux rencontres faussement fortuites. Cela marche avec plus ou moins de succès, mais le résultat sera toujours le même : ils arriveront à plonger dans les rêves de leurs proies.
C'est clairement un viol : viol psychologique, puisqu'ils regardent dans ce qu'elles ont de plus secret et précieux, mais aussi viol physique, la réalisation mettant beaucoup d'emphase sur la douleur ressentie par les victimes, au point de devenir dérangeante.
La légèreté de cet arc n'est qu'illusion, et comme souvent dans Sailor Moon, le studio arrive à passer rapidement du rire aux larmes, avec des instants poignants.

Le second arc revient à une recette en apparence plus classique ; à tous les points de vue, puisque les antagonistes n'ont plus besoin de regarder les rêves pour trouver Pégase. Il est plus court, mais c'est aussi celui où le boss de fin entre en scène, laissant moins de place pour les ennemis de la semaine. Cette fois l'intrigue progresse, aussi bien concernant la véritable menace tapie dans l'ombre, Pégase, les origines du Dead Moon Clan, ou les pouvoirs des Guerrières de la Lune.
L'Amazon Quartet est très différent des anciens sbires. Leur irresponsabilité les rend dangereuses, mais nous voyons bien que laissées à elles-mêmes, elles ont d'autres préoccupations que retrouver Pégase.
Les ennemis de la semaine sont d'une nature nouvelle, un peu moins mémorables, même s'il reste quelques beaux spécimens. Et nous conservons une partie de l'humour méta, même si globalement, le vent de folie douce des débuts souffle beaucoup moins sur cette partie. C'est dommage, mais ce que le titre perd en délire, il le gagne en scénario, il fallait bien y revenir à un moment ou à un autre. Toujours est-il qu'à cause de cela, l'arrivée de l'Amazon Quartet constitue une rupture nette.
Le combat final s'étale sur un nombre étonnamment élevé d'épisodes. Cela fonctionne, l'écriture reste soignée, mais nous ne pouvons pas dire qu'il y a de grosses surprises.

J'ai passé un excellent moment avec Sailor Moon Super S. Commencer par un arc à l'ambiance et aux qualités complètement différentes de ce que nous avions pu voir dans la précédente saison m'apparait comme une excellente idée, car cela renouvèle l'intérêt sans devoir souffrir de la comparaison. Pour ensuite revenir à un schéma plus convenu, plus prévisible, mais sur un format plus resserré. Les héroïnes sont toujours aussi plaisantes à suivre au quotidien, la qualité technique reste au rendez-vous - bénéficiant largement de la musique et de la direction artistique héritées des saisons précédemment - mais avec une mise-en-scène ne se contentant pas de faire le travail, c'est drôle, c'est émouvant, bref, tout ce que j'aime dans Sailor Moon.

A deux détails près, que je vais exposer dans une balise spoil :
[Montrer] Spoiler
1) Est-ce que Uranus et Neptune sont en vacances ? Je sais bien qu'elles sont individualistes, avaient leurs propres affaires à régler dans la saison précédente, et doivent s'occuper de Saturne, mais le combat final n'est certainement pas une petite bagarre locale qu'elles auraient pu ne pas remarquer. Quant à Pluto, vous ne me ferez pas croire que ce n'est pas elle qui a fait venir Diana depuis le futur. Elles n'apparaissent qu'une seule fois : dans la bande-annonce de Sailor Stars.

2) J'ai lu le manga. Cela date, certes, mais ma mémoire n'est pas mauvaise au point d'avoir oublié pourquoi les membres de l'Amazon Quarter portent des noms aussi singuliers que Palla Palla, Cere Cere, Ves Ves, et Jun Jun. Pourquoi les avoir conservées si c'est pour faire l'impasse sur les mini-planètes !?

Image

Johnny B.
Ryo versus Massue
 
Messages: 836
Inscription: Jeu 21 Fév 2013, 17:18

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede Johnny B. le Sam 23 Mai 2020, 23:16

Au sujet du parallèle avec le viol, je me souviens du premier épisode vu au Club Do, ils avaient coupé la séquence où Tiger's Eye plongeait dans le miroir d'Unazuki.
Dernière édition par Johnny B. le Dim 24 Mai 2020, 11:51, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10675
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Sailor Moon, Sailor Moon, de tous les dangers elle se moque!

Messagede Gemini le Dim 24 Mai 2020, 00:13

C'est super violent comme image. Certaines victimes sont déjà évanouies à ce moment, la plupart ne le sont pas.

[Montrer] Spoiler
Ils n'ont pas osé maltraiter à ce point la mère d'Usagi, donc elle est évanouie. Par contre, pour Makoto, je me souviens que ça a été particulièrement traumatique.

Précédente


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 2 invités

cron