Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Snack Bar chez Léon : Venez parler sur tout et rien voir surtout de rien

Retourner vers Snack Bar chez Léon

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19223
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Ialda le Ven 20 Mar 2020, 21:01

Pendant ce temps, l'extrême-centre lui ne s'arrête jamais : https://twitter.com/MarianneleMag/statu ... 7443524608

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10145
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Aer le Ven 20 Mar 2020, 21:44

Ok les gars ils veulent du feu et du sang.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3157
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Ramior le Mar 21 Avr 2020, 18:20

Un commentaire sur la crise du Pétrole ?

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10145
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Aer le Mar 21 Avr 2020, 18:57

Y'a pas grand chose à en dire, vu que le monde est a moitié à l'arrêt, c'est normal.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19721
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Tetho le Mar 21 Avr 2020, 19:36

Comme quoi les gilets jaunes ont fini par avoir gain de cause.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Koga
Pilote de Bebop
 
Messages: 68
Inscription: Mer 29 Avr 2020, 21:37

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Koga le Sam 02 Mai 2020, 11:28

[Mode Humour noir ON]
Mouais, les gilets jaunes n'arrivaient pas à grand chose en plusieurs mois d'activité.
Un organisme microscopique a réussi dans un même temps à :
-Réduire drastiquement la pollution dans le monde entier;
-Faire épanouir la Nature;
-Faire communiquer les voisins entre eux;
-Montrer les aberrations des "ténors" de notre monde;
-Donner des primes
[/Mode OFF]

Ah et aussi :
Permettre aux "ténors" de ce monde de "liberticider" en paix...
Ok je sors... :87:

Avatar de l’utilisateur
verino
Ryo versus Massue
 
Messages: 667
Inscription: Lun 28 Sep 2009, 07:13

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede verino le Mer 06 Mai 2020, 19:25

Et après, certains feront encore semblants de... Le Sénat vient de voter l’amnistie des élus, des employeurs et des fonctionnaires !
Jamais au bout de nos surprises :roll: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19721
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Tetho le Mer 06 Mai 2020, 20:59

Dans le fond c'est un amendement qui a du sens pourtant, il y a une raison pour laquelle il a fait l'union républicaine autour de lui.

Les prochaines semaines vont être un joyeux bordel généralisé, on va déconfiner mais il n'y a pas de guide sur le comment et quand. Du coup des erreurs vont être commises, souvent de bonne foi. Faut pas se faire d'illusions, le virus est encore là et malgré les masques et les mesures de distanciation le nombre de contaminé va quand même repartir à la hausse, avec le nombre de contaminés, le nombre de malades, et avec le nombre de malades, celui de morts. Le bilan définitif de l'épidémie est loin d'être en vue, quoi qu'il arrive.
Protéger les acteurs du public comme du privé d'éventuelles poursuites à ce sujet c'est éviter de paralyser le déconfinement par peur d'éventuelles procédures judiciaires parce que quelqu'un sous votre responsabilité a été contaminé sans que vous ne puissiez avoir fait quoi que ce soit pour l’empêcher. Donc ne laisser que l'imprudence, la négligence et la violation des consignes réglementaires est logique.
Pour prendre un exemple volontairement exagéré, un malade qui s'ignore qui a contaminé quelqu'un d'autre ne peut être poursuit, même si il lui a refilé le SIDA. Ben c'est la même logique fondamentale qui s’applique là. Parce que même avec les meilleurs efforts possibles, des gens vont quand même être contaminés dans les prochains mois.

L'état actuel est assez anxiogène pour ceux qui vont avoir à gérer des responsabilités de ce genre, les gens sont sous pressions depuis deux mois et la façon dont ont fini par être monté en épingle la paranoïa sur les masques ou la question de quand le gouvernement a été mis au courant (spoil : si on savait tous que le virus était là en décembre, ils le savaient aussi), couplé à ceux qui crient aux procédures judiciaires dans un contexte de méfiance envers le gouvernement post-gilets jaunes, n'aide pas.
Et pire que tout, vouloir tout mettre sur le dos de Macron ou de Phillipe détourne le débat sur la vraie question de notre responsabilité collective en tant que société et la façon dont on peut le corriger à l'avenir. Le gouvernement a fait des erreurs, oui, mais même si il avait géré du mieux possible on n'aurait pas été prêts. Parce que la raison pour laquelle l'occident dans son ensemble a été si frappé de façon si violente par cette épidémie remonte à bien plus loin que les (mauvaises) décisions prises depuis 5 mois.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1266
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Rhyvia le Jeu 07 Mai 2020, 05:12

Si la responsabilité des hauts fonctionnaire doit être collective pas de soucis. Que leur salaire le soit aussi dans ce cas.

Ca fait la deuxième fois que je vois soudainement parler de responsabilité collective sur ce sujet, c'est assez curieux. J'avais l'impression que personne ne voulait entendre parler. Ca fait des années entière que je vois absolument tout le monde tortiller du cul dès qu'on évoque à peine la moindre sombre petite possibilité de l'existence d'une responsabilité collective quand il était question de quelque chose comme la violence dans les banlieues (pour rester sur les sujets les moins polémique).

Là je dois avouer que même en canalisant tout mon gauchisme je la vois pas trop la responsabilité collective. La situation actuelle est le résultat avant tout d'une idéologie très précise, idéologie très largement représenté par le gouvernement actuel. Tu peux tourner ça dans tous les sens, c'est pas de la fautes de ratés cette fois-ci. A vrai dire, je vois pas comment on peut encore essayer de défendre tout un tas de discours encore très communs récemment. Va essayer de dire n'importe quel bougre en quarantaine qu'il doit mériter son salaire et que l'état ne peut pas se permettre de faire de l'assistanat, ça va pas sonner correctement.

Le problème de ce virus et la raison pour lequel le gouvernement doit effectivement y répondre, c'est que contrairement à tout ce qui pouvait le remettre en cause jusque là, un pandémie ça touche n'importe qui sur la base arbitraire de la manière dont le virus se transmet de personne en personne. A partir de là, toutes les inégalité deviennent apparentes. Et je pense que là il y a un vrai sujet : l'important c'est pas de dire qu'il y aurait eu des morts sans les décisions du gouvernement actuel, l'important c'est que les décision du gouvernement auraient fait des morts même s'il n'y avait pas eu de virus.

Après j'imagine qu'il y aura toujours quelqu'un pour tenter d'argumenter que mettre de l'argent dans la santé publique soit du gâchis qui pourrait être investit dans la productivité ou je sais pas quoi, mais eux ils peuvent rester en quarantaine ça me dérange pas trop.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9797
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Zêta Amrith le Jeu 07 Mai 2020, 13:41

La responsabilité collective serait (peut-être) un argument si l’Allemagne n’avait pas trois fois moins de morts que la France à enterrer, alors qu’elle compte 82 millions d’habitants et se distingue par une moyenne d’âge de sa population beaucoup plus élevée. C’est bien l’illustration que la question du virus n’est pas que la question du virus.

Mettons à plus tard la dimension idéologique-économique.

La très opaque responsabilité collective ne peut pas répondre de l’absence de masques, et encore moins des mensonges répétés 24/24 sur leur inutilité qui ont abouti à des milliers de contaminations supplémentaires. Ce n'est pas une décision collective qui a conduit au refus ou à l'impossibilité de mener des tests (la France a bien moins dépisté que ses voisins en dehors de la Belgique) et à la "disparition" du stock de respirateurs – façon courtoise de dire qu’il a été vendu et que des prélats de l’union républicaine autoproclamée ont touché le gros lot. La France est aussi le seul pays au monde à avoir envoyé aux urnes 30 millions de personnes, essentiellement des petits vieux, durant une pandémie qui tuait déjà par milliers à la frontière italienne. Ca fait beaucoup de légèretés, qui n'émanent pas du collectif.

La responsabilité collective signifie dans l'idée partage des pertes et privatisation des bénéfices. On l'invoque également dans le réchauffement climatique, qu'on impute à un concept appelé humanité, alors qu'aucun d'entre nous ici n'a jamais apposé sa signature sur un traité de libre échange de sa vie.

A cela s’ajoute le cas exceptionnel de deux années ininterrompues de mouvements sociaux et de grèves massives au sein desquels les personnels soignants étaient au premier rang. Les difficultés de l'hôpital ont été exposées en long et en large. Le gouvernement et ses relais médiatiques leur ont répondu par un coup de pied au derrière - dans le pire des cas par des mutilations. Deux mois plus tard on retrouvait des ministres, et certains journalistes, ceux qui brocardaient les infirmières "qui ne font que geindre" (Y. Calvi), en train d’applaudir au balcon en agitant leur numéro de comédien. La concorde nationale.

Dire que la responsabilité est collective, c'est en fait nier simplement l'existence d'une responsabilité quelque part. Mais dans ce cas le contrat social est brisé et le renversement du gouvernement devient une option éthique. On peut jouer à ça en Afrique ou en Asie. Mais dans une société "politique" comme la nôtre c'est très dangereux.

Avatar de l’utilisateur
Yo-Dan
Apprenti Kirin
 
Messages: 1129
Inscription: Mer 24 Aoû 2011, 01:08

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Yo-Dan le Jeu 07 Mai 2020, 14:25

Rhyvia a écrit:Ca fait la deuxième fois que je vois soudainement parler de responsabilité collective sur ce sujet, c'est assez curieux.


Je parlerais effectivement plutôt de "continuité idéologique", celle-ci s'appuyant sur une masse de responsabilités diffuses et imbriquées, y compris à "gauche" (pour autant qu'on soit en capacité de distinguer qui en relève vraiment. Exercice délicat). Mais c'est le propre des idéologies imposées par le haut, quand elles portent le faux-nez du "pragmatisme", de la "rigueur" et du concept hyper-distordu de "réalité" : puisqu'on vous dit qu'on ne peut pas transiger avec "la Loi du marché", maquillée en simili-phénomène naturel. Et le "marché", bah il vous dit que l’hôpital coûte trop cher, qu'il faut en disrupter la gestion pour faire mieux avec moins etc.
Dans un topic voisin, Tetho rappelait notamment le tombereau de critiques qui s'était abattu sur Roselyne Bachelot lorsqu'elle était accusée de sur-réagir en 2009 face aux risques épidémiques du virus H1N1, cette dernière n'ayant pas manqué de parader récemment, propos vengeurs et amers à l'appui. En substance : "On m'a traité de folle, mais aujourd'hui on reproche au Gouvernement de ne pas avoir fait ce que j'avais fait". Mais là encore, c'est prendre le problème par le petit bout de la lorgnette. Parce qu'elle s'inscrivait elle-même dans cette politique du moindre coût (faut-il vraiment redéballer ce qu'entérine la Loi qui porte son nom ?), ajoutant de fait sa pierre à ce qui aura mené aux manifestations évoquées par Amrith, dont je rejoins par ailleurs l'analyse.

Je maintiens que les fautes factuelles du Gouvernement en place ne sont pas l'essentiel de nos problèmes - ce serait hélas trop simple - mais je dois bien avouer que l'enchaînement des erreurs qui leur sont strictement imputables fait plus que frôler l'indéfendable.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19721
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Tetho le Jeu 07 Mai 2020, 14:41

Le fondement de la situation actuelle tient en une phrase : l'occident se pensait intouchable. On avait échappé au SRAS, au MERS, à la dernière épidémie d'Ébola et même au H5N1 chez l'homme, alors pourquoi pas cette fois aussi ? Plus que n'importe quoi, le pécher originel de cette pandémie est là, on a été épargné trop de fois et on a cru que c'était la règle. Le rappel à la réalité fait forcément mal.
On s'est TOUS dit que ça ne serait pas si grave, que ça resterait confiné en Asie, puis que c'est juste une vilaine grippe, que ça ne touche que les personnes âgées fragiles... Il suffit de fouiller les déclarations d'avant le 16 mars, Macron est particulièrement coupable avec ses envolées lyriques "on ne sacrifiera pas les soirées aux terrasses des cafés", mais toute la classe politique avec lui, du RN à la France Insoumise, qui ont fait pression pour que ces municipales de tous les espoirs soient maintenues. Et je ne nie pas la mienne, je participe à l'organisation d'une convention associative, on y a très bien vu comment la situation a basculé en à peine 10j, de comment on est passé des blagues en interne "on est trop petit pour être annulé" à "y a plus moyen" puis à "bon ben on a pris la décision pour nous" en à peine 10 jours. Pour l’anecdote, à une semaine du confinement, en réunion de crise, j'avais voté pour le maintiens. Et on est une asso de bénévoles, on n'avait rien à perdre, si ce n'est le temps et les efforts investis pour monter la conv', je n'ose imaginer comment la situation se complexifie à l'infini quand tu dois mettre dans la balance des questions de pérennité économique de ta boite ou des emplois de tes salariés...
On a tous largement sous-estimé le problème, même les experts comme la Grand Panoramix Raoult qui qualifiait en Janvier l'idée d'une épidémie en France comme "pas sérieuse". Je regrette que Les Guignols aient disparus, on aurait pu pointer des sketchs emprunts de racisme ordinaire avec des Mr Sylvestre aux yeux bridés qui nous auraient rappelés comment collectivement on rigolait de cette pandémie à ce moment-là.

On combine cet angle mort, déjà fatal à lui tout seul, avec la mise à sac de l'hôpital public, mis en oeuvre par les gouvernements successifs depuis 15 ans, de droite comme de gauche, et l'effet Bachelot, dont les mesures lors de la crise du H5N1 ont été dénoncées par toute la classe politique et même la cours des compte, qui a entraîné une aversion du monde politique pour le risque d'en faire trop, et voila, on ne pouvait que se la manger dans la gueule.
Et je ne nie pas que Macron a une part de responsabilité dans l'histoire, elle est même conséquente. Le maintiens des municipales ça va le poursuivre jusqu'à la prochaine présidentielle et il l'aura mérité, et c'est pas la seule de ses décisions à remettre en cause, l'Allemagne a montré que les bonnes décisions au bon moment font la différence. Mais c'est une responsabilité politique, pas pénale (que le premier qui envisage de répondre "mais si" se souvienne qu'en France la jurisprudence à ce sujet est celle du sang contaminé pour réaliser à quel point des procédures pénales n'iront nul part).

Et, en soit, j'ai une forme de sympathie pour Macron et Philippe, ce genre de situation quand t'es au pouvoir c'est un double piège. Si tu agis trop tard, on va te le reprocher sans fin et à raison, mais si tu sur-réagit trop tôt, là aussi t'es fini, encore une fois regardez ce qui est arrivé à Bachelot. Alors dans la situation actuelle on ne pouvait pas sur-réagir, c'est certain, mais c'est un paradoxe qui pousse à vouloir rester en position attentiste aussi longtemps que possible. Parce que personne ne veut être celui qui a fermé les frontières et décrété le confinement, et donc paralysé l'économie plusieurs semaines, sans raison valable.
Encore une fois ça n'exonère le gouvernement de rien, mais comme d'habitude il est plus facile d'être dans l'opposition et de dire qu'il était évident qu'il fallait fermer les frontières dès février qu'au pouvoir et d'avoir à assumer la responsabilité des emplois sacrifiés. Parce que malgré ce que la gauche semble un peu trop souvent oublier, l'économie et l'emploi c'est une et même chose.


Et le vrai débat, ce sur quoi il va falloir réfléchir dès maintenant, c'est comment on s'assure que les mesures qui seront prises "pour que ça ne se reproduise jamais" une fois la situation calmée ne seront pas annulée dans 15 années à venir parce qu'on va à nouveau être épargnés par les prochaines épidémies et qu'on va à nouveau se croire intouchable. Parce que la loi de Murphy est une garce et que bien sûr ça reviendra à peine trois ans après qu'on ait décidé de fermer des lits de réa et les usines de masques ou de tests sur le territoire pour cause de non rentabilité.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9797
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Zêta Amrith le Jeu 07 Mai 2020, 15:34

Etrange, cette différence de perception. Je ne connais personne qui ait pris le sujet à la rigolade. J'ai vu beaucoup de gens défiler sur les plateaux télé pour dire que c'était une grippette, mais en dehors du sérail et des experts tamponnés au coin du sceau du macronisme, un grand nombre de médecins recommandaient la méfiance fin février. Si l'élection enregistre 20 points de moins de participation que lors du précédent record d'abstention, c'est bien qu'énormément de gens avaient compris la teneur de la situation, sans autre élément que la lecture de la presse italienne et malgré le déni des appareils idéologiques d'Etat. Je veux bien qu'entre savoir et prendre une décision il y ait un fossé. C'est peut-être un peu trop demander à des comptables ou des banquiers grimés en hommes politiques, habitués à recevoir leurs ordres de l'Allemagne et perdus à la minute où les teutons ne répondent plus au téléphone, mais c'est eux qui ont tenu à être là.

Ne pas avoir constitué de stocks de masques n'est probablement pas passible en soi de poursuites pénales, d'autant que les responsabilités sont cumulatives depuis dix ans. En revanche, avoir menti cinquante fois par jour à la télévision, en faisant délibérément passer la pénurie pour un choix politique (les masques ne servent à rien) relève bien de la cour de justice. C'est la mise en danger consciente de la vie d'autrui, en l'occurrence pour couvrir une faute d'approvisionnement - intrinsèquement moins grave que le mensonge utilisé pour la dissimuler, ce qui est d'une ironie intégrale. L'idée même qu'une telle procédure judiciaire puisse ne pas se dérouler, idée quasiment actée par tout le monde, est révélatrice de la façon dont est perçu, non sans raisons, le pays en 2020. Il n'y a que dans les aspirantes républiques bananières que l'on part du principe qu'un procès qui a lieu d'être n'aura de toutes manières pas lieu.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2661
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Darkge999 le Jeu 07 Mai 2020, 15:48

Zêta Amrith a écrit:Ne pas avoir constitué de stocks de masques n'est probablement pas passible en soi de poursuites pénales, d'autant que les responsabilités sont cumulatives depuis dix ans. En revanche, avoir menti cinquante fois par jour à la télévision, en faisant délibérément passer la pénurie pour un choix politique (les masques ne servent à rien) relève bien de la cour de justice. C'est la mise en danger consciente de la vie d'autrui, en l'occurrence pour couvrir une faute d'approvisionnement - intrinsèquement moins grave que le mensonge utilisé pour la dissimuler, ce qui est d'une ironie intégrale. L'idée même qu'une telle procédure judiciaire puisse ne pas se dérouler, idée quasiment actée par tout le monde, est révélatrice de la façon dont est perçu, non sans raisons, le pays en 2020. Il n'y a que dans les aspirantes républiques bananières que l'on part du principe qu'un procès qui a lieu d'être n'aura de toutes manières pas lieu.

Cela ne relève de rien du tout car c'est un "mensonge pour le bien de tous"... C'est comme le nuage de Tchernobyl, on ment volontairement car dire la vérité serait pire... Il suffit d'un rien pour que les gens panique, on l'a vu avec le PQ, et si un mensonge permet de limiter les dégâts, il faut le faire... La panique peut provoquer plus de dommages, et par extension, de victimes, que dire la réalité...
C'est moche, mais c'est comme ça, cela fait partie des mécanismes qui permettent à petites doses, de s'assurer d'un ordre public et éviter à l'anarchie (et ses dérives) de s'installer...

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19223
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Ialda le Jeu 07 Mai 2020, 21:16

Croire que la communication définit entièrement la réalité est le grand mal des gouvernants français, et le meilleur moyen de créer de l'anarchie. A partir du moment où le mensonge d'état devient systématique, tu créées un terrain favorable où la méfiance vis-à-vis du politique devient la norme et où peuvent pulluler librement toutes les formes possibles de désinformation. Difficile de dénoncer le conspirationnisme quand les institutions sont elles-mêmes de gigantesques machines à générer de la "fake news". Rien que le sujet des masques et son traitement dans la communication officielle suffit à démolir toute forme de légitimité que l'on pourrait encore prêter aux institutions.

On aurait pu décider de faire confiance à l'intelligence des gens, à prendre leurs responsabilités et au sens de l'intérêt commun des citoyens, sauf qu'on sait tous que les décisions prises ces quarante dernières années font que c'est devenu de plus en plus difficile en France, et c'est même très rapidement en passe de devenir impossible. On va donc devoir faire face à toujours plus de répression et de contrôle, car tout autre forme de société est devenu impossible.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2661
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Darkge999 le Ven 08 Mai 2020, 01:03

C'est pour ça que je parle de "petites doses"... L'abus est aussi mauvais que dire des vérités qui doivent être temporairement occulter pour maintenir le calme... Après, c'est l'Histoire qui jugera à tort ou à raison, avec plus de récule qu'au moment où il fallait le faire ou non...

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9797
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Zêta Amrith le Ven 08 Mai 2020, 11:12

Darkge999 a écrit:Après, c'est l'Histoire qui jugera.

Si les uns sont jugés par les juges tandis que les autres ont l'heur de n'avoir de comptes à rendre qu'à l'Histoire, laquelle de toutes façons ne sera pas enseignée, c'est que la nuit du 4 août n'a pas survécu à l'aube. On mentirait en disant qu'une dose de paternalisme n'est pas consubstancielle au fait de gouverner un pays, à la nette différence qu'au paternalisme était naguère associée la capacité d'agir. Lorsque ledit paternalisme devient juste le moyen de dissimuler l'impuissance, c'est l'indicateur qu'il n'y a plus d'Etat - remplacé par une Administration, donc une brêche ouverte vers "l'anarchie". Le contrôle social n'est pas la raison d'Etat et le maintien de l'ordre politique n'est pas celui de l'ordre public. Sauf si l'on est déjà un Etat claudiquant, semi-fictif, qui attend de se décomposer entre la pince de l'"Europe" et celle du "grand marché libre et non faussé", auquel cas la mainmise sur le blabla devient l'Absolu de la politique.

Avatar de l’utilisateur
Koga
Pilote de Bebop
 
Messages: 68
Inscription: Mer 29 Avr 2020, 21:37

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Koga le Sam 09 Mai 2020, 10:21

Tetho a écrit:Et le vrai débat, ce sur quoi il va falloir réfléchir dès maintenant, c'est comment on s'assure que les mesures qui seront prises "pour que ça ne se reproduise jamais" une fois la situation calmée ne seront pas annulée dans 15 années à venir parce qu'on va à nouveau être épargnés par les prochaines épidémies et qu'on va à nouveau se croire intouchable.


Je pense également qu'il faudrait s'attarder sur ça. Qu'on en arrive là, que ça soit collectif et/ou la faute du gouvernement, c'est devenu presque anecdotique.
Ce qu'il convient de voir je pense : une telle situation est déjà arrivée, même si c'était à moindre échelle. Le virus se propage en partie dû à notre mode de vie sociale.
Dans les exemples où cela s'est produit à moindre échelle, rien n'a été changé dans le mode de vie sociale : même cause, même conséquence. A mon avis, la loi Murphy n'y est pour rien : on s'aveugle sur les véritables causes de propagation car ça remettrait en cause tout notre système de vie sociale : mieux vaut alors remettre la faute sur des personnes, sur un collectif, en tout cas diviser l'ensemble pour qu'on ne voit pas que le problème est un ensemble, commun à 100%

Perso ce qui m'inquiète pour la suite, c'est qu'on repart sur les mêmes bases qui amènent ce style d'épidémie, mais encore plus exacerbées : plus de contrôles, plus de répression, encore moins de responsabilisation de chacun, absence de confiance entre tous.
Hormis le fait que cela va rapporter à une certaine caste, ce genre d'épidémie continuera à survenir si nous décidons de continuer ainsi. Ca a été le cas précédemment, plusieurs fois. On ne change rien au fonctionnement de base, on décide donc d'accepter que ces problèmes arrivent régulièrement.

Ca ne me paraît pas plus compliqué que ça. On pourra toujours dire que c'est la fate d'un tel ou d'un tel, qu'on ne peut pas changer le système comme ça, mais comme on n'essaye même pas un peu, on obtiendra toujours les mêmes résultats.
Je ne dis pas que c'est bien ou mal, je suis sûr que certains profitent à fond d'une telle situation et s'en réjouissent, je dis juste qu'on ne peut pas en être surpris et qu'on ne peut pas s'interroger sur la suite, si ça reviendra ou pas : c'est une certitude, à partir du moment où l'on continue de la même manière.

Darkge999 a écrit:C'est moche, mais c'est comme ça, cela fait partie des mécanismes qui permettent à petites doses, de s'assurer d'un ordre public et éviter à l'anarchie (et ses dérives) de s'installer...

Je pense que ce genre de système n'amène qu'un contrôle relatif qui explose à intervalles réguliers et ne construit rien de commun, juste profite à une minorité. Perso je ne vois pas l'intérêt de prôner ce genre de comportement, vu que c'est ce genre qui amène le chaos, le désordre

A partir du moment où l'on sait que ce qu'on met en place est "moche", on devrait se dire : faisons autrement, ça ne pourra fonctionner sur le long terme.

Je serais d'accord si nous étions "neufs", si nous n'existions que depuis peu de temps. Mais là, nous avons l'expérience, le vécu, nous avons déjà expérimenté ce genre de situations depuis des lustres et nous faisons toujours la même chose : mensonge, répression, contrôle. Pourquoi pas? Sauf que visiblement, ça ne fonctionne pas, puisque ça se repéète inlassablement...

Je pense plutôt qu'il faudrait se mettre à la confiance commune, à la responsabilisation de chacun. Evidemment, ça ne pourrait se faire que par étapes, car nous n'avons jamais expérimenté ça, mais il faudrait que les actions menées les oit vers cet objectif.

Là, quand je vois qu'on parle de contrôle à base de caméras à identification faciale de ports de masque, de lois visant à protéger avant tout notre économie et les grosses entreprises au détriment de la santé commune, qu'on vise avant tout à se protéger juridiquement quà protéger sanitairement etc etc, bah je peux faire Nostradamus : une nouvelle épidémie de ce style arrivera dans quelques années :twisted:

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10145
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Aer le Sam 09 Mai 2020, 18:26

Le problème est pas vraiment social, mais économique.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1266
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Rhyvia le Sam 09 Mai 2020, 18:37

C'est mignon tout ça, mais non seulement le débat avait déjà lieu avant la pandémie, mais des épidémies avait déjà lieu, que ce soit dans "nos société actuelles" ou avant. Ce genre de baratin est justement ce dont on a plus besoin du tout.

"La faute de la société", c'est un truc qui plane dans l'air depuis des décennie et qui peut vouloir tout et rien dire. Avec ce genre soupe de mot sans intérêt on se retrouve avec des types qui finances les industries les plus polluantes et viennent sans suer faire des leçon d'éco-responsabilité au reste de la population. Quel débat peut avoir lieu quand ton opposant est à la fois très proche de la majorité de plus grand canaux d'informations et accès à des outils de répressions. C'est ça que le "barrage républicain" des dernières élection. Ils sont où tous les drones qui venait défendre que LREM pendant les élection maintenant que le mot d'ordre que les travailleurs qui vont mourir du COVID-19 dans les prochaines sont un coût raisonnable pour le bon fonctionnement de la nation-entreprise.

Y'a déjà un moyen d'opposition, ça s'appelle la grève et c'est exactement le bon moment pour le pratiquer. Retourner au travail maintenant c'est admettre qu'un employé est définitivement jetable, après tout y'a un surplus de chômeurs pour remplacer ceux qui vont crever. Je suis sûr qu'il faudrait pas chercher très loin pour trouver quelques qui se murmurent que cette pandémie est une aubaine pour régler enfin la surpopulation et si la carrière de Macron est en "danger" (je pense qu'il va s'en sortir quand même, y'a pas trop besoin de s'inquiéter pour son avenir), le "marché du travail" et la "réalité économique" seront certainement pas triste d'avoir moins de bouches à nourrir.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10145
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Aer le Sam 09 Mai 2020, 19:03

When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1266
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Rhyvia le Sam 09 Mai 2020, 19:23

Ah, si Lordon trouve aussi tout ça très mignon je me sens tout de suite moins coupable d'emmerder les gens sur internet.

Avatar de l’utilisateur
Koga
Pilote de Bebop
 
Messages: 68
Inscription: Mer 29 Avr 2020, 21:37

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Koga le Sam 09 Mai 2020, 21:59

Rhyvia a écrit:Y'a déjà un moyen d'opposition, ça s'appelle la grève et c'est exactement le bon moment pour le pratiquer. Retourner au travail maintenant c'est admettre qu'un employé est définitivement jetable, après tout y'a un surplus de chômeurs pour remplacer ceux qui vont crever. Je suis sûr qu'il faudrait pas chercher très loin pour trouver quelques qui se murmurent que cette pandémie est une aubaine pour régler enfin la surpopulation et si la carrière de Macron est en "danger" (je pense qu'il va s'en sortir quand même, y'a pas trop besoin de s'inquiéter pour son avenir), le "marché du travail" et la "réalité économique" seront certainement pas triste d'avoir moins de bouches à nourrir.


La grève est un mouvement mort depuis des lustres, pratiquer la grève c'est s'agenouiller devant tous les industriels gouvernants, faut pas se leurrer. Tout comme tu dis de ce virus et de ceux qui doivent en étre contents, la grève de nos jours fait de même : ça donne l'apparence d'un pouvoir au peuple, ça lui fait plaisir mais dans le fond, ça divise, ça permet d'ejecter ceux qu'on aime pas et ça permet de faire passer de nouvelles lois liberticides ou en faveur du patronat. Les grèves c'est du vent depuis longtemps maintenant, orchestrées par des syndicats à la solde des gouvernements.

La seule grève qui serait utile à mon avis et quil faudrait suivre pour chaque revendication, c'est cette du zèle. Là ni le patron ni le gouvernement ne pourrait dire quoique ce soit vu que tu vas à ton poste de travail et que tu respectes scrupuleusement les procédures écrites qu'on t'impose de suivre mais qui, si c'est suivi à 100pct, te ralentissent la prod comme c'est pas permis.
Et là comme tu suis toutes les règles et que ça ralentit la prod, ça réagit très vite
Alors qu'une grève bidon orchestrées où les gens se divisent et se bloquent entre eux avec les gvts et les patrons qui se frottent les mains, c'est inutile et même participe à notre enfermement.

Alors certes le baratin dont je parle existait avant mais justement : on le sait, comme je le disais, depuis des générations et on change rien. Donc la même chose arrive.
Comme avec ces grèves bidons qui saoulent et ne font rien d'autre que le bonheur des gros industriels.
Les petits trinquent mais aucune importance, comme tu le dis avec les chômeurs, ça sera très rapidement remplacé....

Dès lors le discours de ce Lordon est cool mais là aussi c'est convenu, on le fait que le problème vient de notre système d'existence. Qu'on appelle ça économie, politique, industrie, c'est la même chose, arrêtons de se laisser diviser par du vide !
Je ne sais plus quel scientifique contemporain dEinstein disait : on ne découvrira jamais la réalité de l'existence tant qu'on ne mettra pas l'humain au centre de l'équation.

Il faudrait que je retrouve la citation exacte, mais c'était à la fois troublant et exact : on se perd dans des concepts absurdes et artificiels comme l'économie et la politique, mais on va dire que c'est mignon de mettre l'humain, la société donc, au centre du problème.
Mais c'est aussi plus profond que juste la société, c'est vrai, car au-delà du choix humain de créer une telle société, il convient aussi d'accepter que cette réalité est juste une possibilité et que l'humain peut-être capable de créer complètement autre chose d'un claquement de doigt
C'est sur qu'il est plus facile de faire la grève :lol:

Avatar de l’utilisateur
Sora334
Ryo versus Massue
 
Messages: 763
Inscription: Mar 29 Nov 2011, 17:38

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Sora334 le Sam 09 Mai 2020, 22:07

Même si je suis convaincu, malheureusement, que manifester est devenu inutile aujourd'hui, suffit de voir l'invisibilisation et les coups de flashball qu'on leur réserve. Le traitement mediatique en plus...

Pour ce qui est de la grève. Suffit de voir que tout le monde s'en fou. Ça serre les fesses avec force mais tant qu'il y a encore suffisament de confort de vie, très peu de personnes s'y pencheront. Pas suffisament.

Soyez gentil avec les anarchistes.

Edit : merde

Infantilliser la population et lui mentir parce que la verité est trop dure à entendre. Meilleur moyen pour créer des generations de crétins
Sur l'eau calme vogant sans rêve,
dans l'éclat du jour qui s'achève,
qu'est notre vie sinon un rêve ?

L. Caroll.

https://myanimelist.net/animelist/sora334?status=7

Avatar de l’utilisateur
Koga
Pilote de Bebop
 
Messages: 68
Inscription: Mer 29 Avr 2020, 21:37

Re: Topik politique .... on refait le monde .... Hips !

Messagede Koga le Sam 09 Mai 2020, 22:30

Sora334 a écrit:Infantilliser la population et lui mentir parce que la verité est trop dure à entendre. Meilleur moyen pour créer des generations de crétins


Je suis convaincu que c'est le cas !
Quand on prend l'exemple français, avec la porte parole qui a dit ya quelques années qu'elle n'hésitera pas à mentir pour défendre son gvt et que là elle assure que ce même gvt a fait ce qu'il fallait pour cette crise. Mais à quoi sert un tel système débile ?

Comme la nouvelle porte parole sexy des usa qui dit je vous mentirais jamais aux médias.
Mais sérieux, c'est quoi ce système mondial absurde ?
Encore une fois, on serait nouveau, sans expérience, oui ok
Mais là ? :shock: c'est quoi le but en fait ? Sérieusement ? :D

PrécédenteSuivante


Retourner vers Snack Bar chez Léon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité