She-Ra: Princesses of Power

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animation internationale, bédés & comics : Actu et critiques sur l'animation hors-Japon

Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10504
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

She-Ra: Princesses of Power

Messagede Gemini le Lun 19 Nov 2018, 13:33

Image

Avant de commencer, je crois qu’il convient de préciser que je ne possède aucun attachement particulier envers les séries originales de She-Ra et Musclor/He-Man. Je connais leurs génériques respectifs, certaines de leurs chansons, et évidemment le design des personnages principaux, mais je n’ai pas souvenir d’avoir vu le moindre épisode dans les années 80/90. Il ne s’agit pas de séries de mon enfance. Je n’ai vu que le premier épisode d’He-Man il y a quelques années dans le cadre de mes activités de club, et celui de She-Ra récemment à l’annonce de cette nouvelle version. Dans un cas comme dans l’autre, je ne suis pas allé plus loin.
Lorsque She-Ra: Princesses of Power fût annoncée, j’ai immédiatement accroché à son univers graphique ; et comme elle serait proposée sur Netflix, je savais déjà que j’y jetterais un coup d’œil. Ce qui m’a réellement rendu impatient, c’est le nom de la responsable de cette série : Noelle Stevenson.
Noelle Stevenson est une scénariste et dessinatrice de comics, à qui nous devons notamment Nimona, ainsi que la création de Lumberjanes. Deux excellents titres se situant dans la veine de ceux qui parlent le plus à l’heure actuelle. Elle a aussi écrit la mini-série du crossover Battleworld consacrée aux Runaways, un titre avec du potentiel mais limité et finalement peu mémorable (malgré la présence de Jubilee parmi les personnages principaux). Il est d’ailleurs intéressant de mentionner que ce Runaways: Battleword partage plusieurs points communs avec She-Ra: Princesses of Power, ce qui ne serait qu’un pur hasard si l’autrice n’était pas la même. Heureusement, personne n’a lu Runaways: Battleword. Ceci étant dit passons au vif du sujet.
Adora a été élevée depuis sa plus tendre enfance au sein de la Horde, afin de devenir soldat d’élite chargée de combattre la menace représentée par les Princesses et la Forêt des Murmures. Mais elle commence à faire un rêve étrange, dans lequel une entité vient l’enjoindre à sauver Etheria. Inexorablement attirée par la Forêt des Murmures, elle y découvre une épée devant faire d’elle She-Ra, la Princesse au Pouvoir.
Pour faire court : j’ai beaucoup aimé. Sans doute pas autant que je l’espérais, il faut dire qu’avoir Noelle Stevenson à l’écriture m’avait donné beaucoup d’espoir. Or, la série souffre de quelques menus défauts, sur lesquels je vais rapidement revenir.
Cette première saison ne dure que 13 épisodes, ce qui ne suffit évidemment pas à boucler tous les enjeux, comme à l’accoutumée avec Netflix. La fin de saison offre toutefois une conclusion satisfaisante pour une partie des enjeux, ceux de la saison suivante ayant été introduits précédemment. Mais j’en aurais voulu plus, une saison de 26 épisodes n’aurait pas été de refus. D’autant que le format oblige à précipiter certains passages – je pense à l’épisode consacré à Perfuma, reposant certes sur un schéma très classique, mais cela ne justifie pas pour autant une écriture aussi brusque. La fin semble mener vers un affrontement binaire entre deux catégories de personnages, ce que je trouve peu judicieux en l’état puisque ce sont bien les décisions de chacun qui les ont amenés là.
[Montrer] Spoiler
Nous nous retrouvons avec d’un côté les princesses liées à une pierre runique, de l’autre celles qui n’en ont pas ou n’y sont pas liées. J’ai trouvé cela dommage comme dichotomie.
A ce propos, l’évolution d’Entrapta est décevante ; je comprends bien qu’elle ne vive que pour la science et se moque des conséquences, de même qu’elle se sente abandonnée par ses compagnons, mais cela ne pardonne pas son comportement du double épisode final, d’autant qu’elle sait pertinemment ce qui va arriver aux princesses (autre que Scorpia).
Ceci étant, comme l’objectif de She-Ra est visiblement de rassembler toutes les princesses runiques (et tant pis pour les autres), que Scorpia n’est pas vraiment méchante, et qu’Entrapta n’a rejoint la Horde que sur un malentendu et car Hordak la laisse jouer avec sa technologie, je n’ai aucun doute sur leur revirement à toutes les deux. Et sur celui de Catra.

Ça c’est fait, nous pouvons passer aux points forts de She-Ra: Princesses of Power. Déjà, il s’agit d’une véritable série d’aventure, avec des enjeux forts et un scénario loin d’être prévisible, qui n’hésite pas à aborder des sujets graves – comme la disparition des proches – tout en demeurant destinée en premier lieu à un jeune public. Et cela fait plaisir de ne pas voir ce public considéré comme des andouilles, par opposition à de trop nombreux titres. Il s’agit d’un dessin-animé traité au premier degré, loin de tout cynisme, avec quelques très rares pointes d’autodérision, ce qui fait encore plus plaisir.
Avec Noelle Stevenson aux commandes, je m’attendais à voir des personnages féminins forts, des rôles positifs, le tout loin du physique de poupées Barbie des héroïnes de la série d’origine. Vous pouvez comparer n’importe quel protagoniste de la série des années 80 avec son équivalent moderne, le changement est saisissant, et se fait au profit de morphologies diversifiées loin des canons de beauté habituels. Un choix graphique que j’approuve totalement, trouvant la première She-Ra limite inhumaine (ce qui vaut aussi pour He-Man) car pensée avant tout comme une figurine articulée.
Les personnages ont des profils eux-aussi très divers, avec des personnalités parfois très standards, et d’autres bien plus atypiques. Comme Mermista, qui semble sans arrêt agacée par le monde qui l’entoure (voire complètement bourrée). Il y a aussi un pyromane, et aussi étonnant que cela puisse paraitre, c’est traité comme un gag. Et cela fonctionne. Adora possède quant à elle une progression forte durant la série, ce n’est clairement pas un personnage monolithique et immuable (comme aucun de ses compagnons d’arme), ce qui en fait une héroïne à laquelle il est possible de s’attacher.
Globalement, la série est très agréable à l’œil, avec ses couleurs associées à chaque environnement, des plus vives aux plus sombres lorsqu’il s’agit de revenir au monde dirigé par Hordak. Elle repose en grande partie sur une palette similaire à celle de Steven Universe, ce qui n’est probablement pas un hasard. Par contre, cela signifie qu’il s’agit d’un choix artistique clivant, auquel une partie du public (adulte) n’accrochera pas.
She-Ra: Princesses of Power ne repose pas uniquement sur son aventure mais aussi sur son humour, beaucoup, parfois trop mais elle sait se montrer sérieuse lorsque la situation l’exige. Il repose essentiellement sur du comique visuel et des personnages souvent très hauts en couleur. Il y a aussi des jeux de mot de temps à autre. Et un personnage à qui il ne faut pas confier une torche enflammée.
Je ne manquerai pas la seconde saison, même si j’ignore si elle a d’ores et déjà été annoncée. She-Ra: Princesses of Power n’est pas parfaite, en particulier en raison de son écriture, mais dispose d’une identité forte à la fois dans son histoire, son univers visuel, ses thématiques, et la façon dont elle les aborde.


Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2856
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Ramior le Jeu 22 Nov 2018, 05:25

La série a vraiment connue une polémique à la con le jour de son annoncement.

Entre ceux qui qui disait que c'était un mauvais exemple pour les filles d'avoir une héroïne garçon manqué et les autre qui disait que cela aller êtres de la propagande "SJW" prouvant encore une fois que ce qui utilise ce terme au 1er degré sont des moutons.

Je n'ai vu que 6 épisodes pour l'instant et cela fait du bien de voir un cartoon d'action classique !

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9231
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Zêta Amrith le Jeu 22 Nov 2018, 14:11

Esthétiquement, c'est aussi beau que Claude Allègre en slip allongé sur la banquette arrière d'une Dacia.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2856
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Ramior le Jeu 22 Nov 2018, 14:15

Intellectuellement ta remarque est aussi pertinente que d'un eunuque qui ferait une évaluation sur quel marque de viagra est la plus efficace.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9231
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Zêta Amrith le Jeu 22 Nov 2018, 14:28

Astreins-toi à la comparaison simple, la métaphore ça a l'air hors de portée.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2856
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Ramior le Jeu 22 Nov 2018, 14:56

Désolé si ma imaginé est trop compliqué à visualiser pour toi.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9231
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Zêta Amrith le Jeu 22 Nov 2018, 15:01

Ramior a écrit:Désolé si ma imaginé est trop compliqué à visualiser pour toi.

Image

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2856
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Ramior le Jeu 22 Nov 2018, 15:20

Trop limité pour pouvoir formuler une phrase ?

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19060
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Tetho le Jeu 22 Nov 2018, 15:36

Image

Pour ton propre bien. Non seulement t'as creusé ta tombe mais tu l'as refermée seul comme un grand.


Sinon j'osef pas mal cette nouvelle série. L'idée d'un She-rah mieux foutus est séduisante mais l'esthétique de la série qui ressemble a Steven Universe et 85% de l'animation TV US actuelle est un tue-l'amour. Je vais plutôt revisioner Utena, ça c'est une série féminine, badass et qui a de la gueule.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2856
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Ramior le Jeu 22 Nov 2018, 16:34

Je referme ma tombe en ailliant raison ?

Au passage ça serait bien que vous arrêtez de juger l'entièreté d'une séries uniquement sur des screenshots.

C'est d'une superficialité sans nom.

Avatar de l’utilisateur
George Isaac Newton
Pitit LEGO
 
Messages: 372
Inscription: Jeu 08 Mai 2014, 21:48

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede George Isaac Newton le Jeu 22 Nov 2018, 22:24

Hé bien, j'ai regardé quelques épisodes de cette modernerie par curiosité et, franchement, c'est assez laid. Et, en dépit de quelques exceptions, les combats sont vraiment patauds et peu passionnants. Si c'est le standard de qualité des séries d'action dans l'animation américaine, ce n'est pas bien réjouissant.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18765
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Ialda le Jeu 22 Nov 2018, 23:49

Pas encore vu la série, le rapport signal sur bruit est par trop bordélique. Je vais attendre tranquilou que les esprits se calment avant de tenter ma chance. Merci Gemini pour ta critique !

Zêta Amrith a écrit:Esthétiquement, c'est aussi beau que Claude Allègre en slip allongé sur la banquette arrière d'une Dacia.

George Isaac Newton a écrit:Hé bien, j'ai regardé quelques épisodes de cette modernerie par curiosité et, franchement, c'est assez laid. Et, en dépit de quelques exceptions, les combats sont vraiment patauds et peu passionnants. Si c'est le standard de qualité des séries d'action dans l'animation américaine, ce n'est pas bien réjouissant.


Une critique qui, il me semble, est parfaitement recevable à propos de She-ra est que le style CalArts (AT, Steven Universe, Gravity Falls) est devenu un peu trop hégémonique dans le cartoon US, et est devenu le style sans risque adopté par défaut plutôt que de courir le risque de développer un esthétisme propre.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10504
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Gemini le Ven 23 Nov 2018, 00:34

Je mentionne bien Steven Universe dans mon message, et d'un point de vue esthétique, c'est tout sauf un hasard. Je n'ai pas (encore) regardé Adventure Times, je suppose ne pas encore m'être lassé de ce style. Et en terme d'animation, par rapport à la série des années 80, il y a de gros progrès :lol:


Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19060
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Tetho le Ven 23 Nov 2018, 00:47

Mon problème avec cette esthétique, au delà de la direction artistique superflat criarde et mal digérée qui te vomie des arcs-en-ciel à la gueule, c'est l'impression qu'on est passé d'une She-ra avec une carrure d'action figure des 80 à une She-ra de Happy Meal. On y perd sans doute rien, mais je ne sais pas si on y gagne quelque chose au change.

Ialda a écrit:le style CalArts (AT, Steven Universe, Gravity Falls) est devenu un peu trop hégémonique dans le cartoon US

Attention, l'appellation "CalArts" pour l'esthétique Gravity Falls/Gumball/Steven est un abus de langage, déjà parce que seulement une minorité de créateurs de ces séries sortent de CalArts mais aussi et surtout parce que la première fois que ce nom a été mis sur la table (2010) c'était pour critiquer le style des Disney post-renaissance. Le mec s'en prenait même au Géant de Fer dans son billet.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9231
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Zêta Amrith le Ven 23 Nov 2018, 01:13

J'y verrais plus une sous-sous(-sous)-mangasse par Kelly treize ans sur DeviantArt qu'un épigone esthétique de Gravity Falls ou Steven Universe - à part le magenta horrible de tous les côtés. Or dans ledit registre, She-Ra Contre Les Grossophobes n'a pas la moitié du niveau requis pour se livrer à pareille imitation. A la différence de ce que proposaient les séries pour enfants de Marathon aux débuts 2000s, qui parce qu'elles étaient coanimées en Corée pouvaient hériter d'un chara-design présentable, ça ne fait même pas l'effort de plaire aux gosses. C'est laid et comme 99% de l'anim' TV US, en phase avancée de showrunnerisation, ça se fait plaisir à soi avant tout.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 3970
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Xanatos le Ven 23 Nov 2018, 01:15

Ialda a écrit:Une critique qui, il me semble, est parfaitement recevable à propos de She-ra est que le style CalArts (AT, Steven Universe, Gravity Falls) est devenu un peu trop hégémonique dans le cartoon US, et est devenu le style sans risque adopté par défaut plutôt que de courir le risque de développer un esthétisme propre.


Ah bon ? Pourtant je trouve que ces trois séries (toutes de grande qualité) ont des graphismes n'ayant rien à voir les unes avec les autres.

Adventure Time a un graphisme très inspiré de la bande dessinée Européenne, notamment le trait de Lewis Trondheim, quant à Souvenirs de Gravity Falls, les dessins me font plus penser à du Matt Groening avec malgré tout une touche qui leur est propre malgré une influence manifeste.

Quant à ce remake de She-Ra, je n'en ai vu que les cinq premiers épisodes et pour le moment, j'accroche bien :) . Ok, l'animation n'est pas mirobolante (c'est clair que les combats ne sont pas aussi épiques que ceux de La Légende de Korra et Young Justice) mais l'histoire est intéressante et les personnages plutôt bien caractérisés pour l'instant. J'en ferai une critique développée dès que j'aurai répondu à celle de Gemini qui est excellente. :)

A noter pour la version française du générique du remake de She-Ra que celui ci est interprété par Claude Lombard, bien connu des Mata Webiens ayant connu plusieurs dessins animés Japonais cultes de la 5 dont elle interprétait beaucoup de leurs génériques. ;)
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19060
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Tetho le Ven 23 Nov 2018, 01:26

Zêta Amrith a écrit:A la différence de ce que proposaient les séries pour enfants de Marathon aux débuts 2000s, qui parce qu'elles étaient coanimées en Corée pouvaient hériter d'un chara-design présentable

J'ai un peu de mal dans mon kokoro à lire "Marathon" et "chara-design présentable" parce que le style Marathon c'est un rouleau compresseur qui uniformise tout sans la moindre forme de procès. Des mecs doués ont bossé à la conception des personnages sur leurs séries et donné parfois des trucs vraiment sympa, puis les charadesigners maisons passent dessus et tout ressemble à du Totally Spies, le faux style mangasse par des mecs qui n'ont rien à battre de l'animation japonaise.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Natth
Soul of Chogokin
 
Messages: 1501
Inscription: Mer 24 Mar 2010, 21:56

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Natth le Ven 23 Nov 2018, 01:29

Bah, comme disait Gemini, le graphisme est clivant. Alors forcément, il clive.

Tetho a écrit:c'est l'impression qu'on est passé d'une She-ra avec une carrure d'action figure des 80 à une She-ra de Happy Meal. On y perd sans doute rien, mais je ne sais pas si on y gagne quelque chose au change.

Le fait que les personnages aient plus de trois expressions faciales et qu'ils aient enfin appris à courir de manière naturelle ? Je ne savais pas qu'il s'agissait de figurines à l'origine (je croyais que les figs étaient arrivées après l'anime), pourtant ça ne me surprend pas. D'accord, ces dessins-animés sont anciens, mais bon... Sur beaucoup de plans des visages, seules les lèvres bougent et les expressions restent fixes.

J'ai débuté la nouvelle version et j'aime bien. J'ai vraiment commencé à l'apprécier au cours de l'épisode 2, j'ai trouvé que le 1er traînait un peu trop. D'un point de vue graphique, ce sont surtout les décors, notamment quand ils prennent tout l'écran, qui me paraissent particulièrement réussis. Je trouve qu'ils savent donner une ambiance et un caractère aux différents endroits que l'on découvre. Les personnages semblent assez classiques pour l'instant, mais je n'ai pas encore vu beaucoup d'épisodes. D'ailleurs, ils m'ont paru plutôt attachants et je pense aussi que l'humour tombe au bon moment sans en faire trop. Il y a pas mal d'action dans cette série et des choses à découvrir, je suis curieuse de voir comment tout cela va tourner.

[Montrer] Spoiler
Il y a une opposition technologie / nature, je ne sais pas si le scénario en fera autre chose qu'un aspect symbolique. A voir donc.


Xanatos a écrit:A noter pour la version française du générique du remake de She-Ra que celui ci est interprété par Claude Lombard, bien connu des Mata Webiens ayant connu plusieurs dessins animés Japonais cultes de la 5 dont elle interprétait beaucoup de leurs génériques. ;)

Vu la réputation des sous-titres de Netflix (déjà dans le titre, les princesses au pouvoir...), je vais suivre cette sympathique VF 8)

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2856
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Ramior le Ven 23 Nov 2018, 01:49

Le problème c'est pas que les gens est du mal avec le graphismes.

Le problème c'est les gens qui juge la qualité de la série juste sur une image.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9231
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Zêta Amrith le Ven 23 Nov 2018, 01:50

Tetho a écrit:Le style Marathon est un rouleau compresseur qui uniformise tout.

Sans nul doute, mais par définition le formatage ne tendra pas vers la laideur. Plutôt vers une forme de neutralité aseptisée, de seuil minimal, que secourt une animation de chiourmes coréens.

Avatar de l’utilisateur
ChaosLink
Pilote de Bebop
 
Messages: 231
Inscription: Ven 23 Déc 2011, 19:13

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede ChaosLink le Ven 23 Nov 2018, 01:55

Ramior a écrit:Le problème c'est pas que les gens est du mal avec le graphismes.

Le problème c'est les gens qui juge la qualité de la série juste sur une image.


Mec, y'a littéralement le trailer dans le premier post du topic. Je sais pas ce qu'il te faut de plus pour juger de l'aspect graphique d'une série avant de la regarder. Perso, j'aime bien le design de l'héroïne mais le reste est assez bof et l'animation à l'air plutôt catastrophique (et je doutes qu'on me contredise sur ce point) A titre de comparaison, il m'a suffit d'un trailer de Gravity Falls pour me donner envie (et quelle série)
Après, j'ai pas vu la série des années 80, je regarderais pas celle-là non plus. J'ai déjà d'autres séries américaines à rattraper d'abord (Star vs the Forces of Evil, Adventures Time et Steven Univers notamment)
"Alcohol is humanity's friend. Can I abandon a friend ?" ~ Yang Wen-Li

"l'AEUG est le plus grand club de partouze gay de l'otakusphère mondiale" ~ Mellorine

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2856
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Ramior le Ven 23 Nov 2018, 02:22

J'ai était témoin des réactions dithyrambique lors de l'annonce de la série où il n'y avait que des images et pas de vidéos.

Donc telle un fosse je suis sceptique vis à vis des gens qui se contente de juger une série uniquement sur l'aspect physique d'une œuvre.

Je comprends parfaitement que des gens est du mal et il est vrai que l'animation est loin d'être top.

Mais rien n'excuse la superficialité.

Avatar de l’utilisateur
ChaosLink
Pilote de Bebop
 
Messages: 231
Inscription: Ven 23 Déc 2011, 19:13

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede ChaosLink le Ven 23 Nov 2018, 02:39

Ramior a écrit:J'ai était témoin des réactions dithyrambique lors de l'annonce de la série où il n'y avait que des images et pas de vidéos.

Donc telle un fosse je suis sceptique vis à vis des gens qui se contente de juger une série uniquement sur l'aspect physique d'une œuvre.

Je comprends parfaitement que des gens est du mal et il est vrai que l'animation est loin d'être top.

Quand bien même, c'est pas twitter ici, c'est un forum, et tu peux partir du principe que les gens ont eu la décence de lire le post de Gemini avant de poster (s i ce n'est d'être un peu plus renseigné)
Et je suis désolé, mais on parle d'animation : l'aspect graphique est le premier point pris et l'un des plus importants pour juger une série. Si la série à l'air moche, j'irais pas voir plus que ça (et c'est le cas de plein de gens)

Ramior a écrit:Mais rien n'excuse la superficialité.

Rien n'excuse surtout que t'agresse directement des gens qui ne font que donner leur avis en te basant sur tes propres aprioris.
"Alcohol is humanity's friend. Can I abandon a friend ?" ~ Yang Wen-Li

"l'AEUG est le plus grand club de partouze gay de l'otakusphère mondiale" ~ Mellorine

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9231
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Zêta Amrith le Ven 23 Nov 2018, 03:06

Ramior a écrit:Mais rien n'excuse la superficialité.

[Montrer] Spoiler
Image

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2856
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: She-Ra: Princesses of Power

Messagede Ramior le Ven 23 Nov 2018, 03:36

Trop limiter pour écrire une phrase ?

ChaosLink a écrit:Rien n'excuse surtout que t'agresse directement des gens qui ne font que donner leur avis en te basant sur tes propres aprioris.


Il ne donnait pas son avis, il se contentai de dire que la série était de la merde parce qu'il n'aimait pas le dessin.

Suivante


Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité