EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2018

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Event / Jeux vidéo / Internet... : Conventions, jeux vidéo, tokusatsu, internet, émissions TV et radios

Retourner vers Event / Jeux vidéo / Internet...

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8901
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2018

Messagede Zêta Amrith le Mer 29 Avr 2015, 18:34

Le Festival International Du Film D'Animation D'Annecy 2015 se tient cette année du 15 au 20 Juin.
Voici la liste des long-métrages japonais qui seront projetés durant l'évènement.

La liste des court-métrages, productions TV et films de fin d'études et de commande sont sur le site.

Compétition

MISS HOKUSAI (Japon) [Animation Traditionnelle]
THE CASE OF HANA & ALICE (Japon) [3D + Rotoscopie]

Hors-Compétition

STAND BY ME DORAEMON (Japon) [3D]

Avant-Premières

GHOST IN THE SHELL : THE NEW FILM (Japon) [Animation Traditionnelle]


Long-métrages Compétition Europe/Amériques >

ADAMA (France) [3D]
AVRIL ET LE MONDE TRUQUE (France) [Vectoriel]
MUNE (France) [3D]
POS ESO (Espagne) [Stop Motion Pâte A Modeler]
SABOGAL (Colombie) [3D + Live]
TOUT EN HAUT DU MONDE (France/Danemark) [Animation Traditionnelle]

Long-métrages Hors-Compétition Europe/Amériques >

DESTERRADA (Colombie) [Rotoscopie + 3D]
WARRIOR’S DAWN (Chine/USA) [3D]
EDEN’S EDGE (Autriche/USA) [Stop Motion Figurines + Live]
HISTOIRES EXTRAORDINAIRES (Belgique/Espagne/Luxembourg/USA) [3D + Vectoriel]
MORTADELO CONTRA JIMMY (Espagne) [3D]
LA PETITE DE LA POISSONNERIE (France/Slovaquie) [Stop Motion Figurines]
ROCKS IN MY POCKETS (USA/Lettonie) [Animation Traditionnelle]
THE SNOW QUEEN 2 (Russie) [3D]

Avant-Premières Europe/Amériques >

THE PROPHET (USA) [3D + Vectoriel + Animation Traditionnelle]
VICE VERSA (USA) [3D]
LE VOLEUR ET LE CORDONNIER VERSION FINALE (USA) [Animation Traditionnelle]

Focus 2015 des séances thématiques : réalisatrices au féminin.
Pays à l'honneur des séances spéciales 2015 : Espagne.
Image

Avatar de l’utilisateur
Jehros
Pilote de Bebop
 
Messages: 76
Inscription: Ven 24 Mai 2013, 21:09

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Jehros le Mer 29 Avr 2015, 19:48

Avec retour du festival à Bonlieu, enfin rénové.
En ce qui me concerne, grosses attentes pour Miss Hokusai, Mune, The case of Hana & Alice et The thief and the cobbler. Pas mal hâte d’assister à quelques confs également, celles de Weta et Tartakovsky en particulier ; et le WIP The boy and the beast.

Bref, programme plutôt alléchant a priori, d'autant qu'il y a même du Yuasa en bonus. Vivement 8)

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18509
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Ialda le Jeu 30 Avr 2015, 00:55

Une version finale de The thief and the cobbler ? Par quel miracle ? Je pensais voir la director's cut de Yume Miru Kikai avant de voir ça.

Très grosse envie de faire le déplacement pour une chance de voir Miss Hokusai :)

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18565
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Tetho le Jeu 30 Avr 2015, 11:55

Miss Hokusai sort chez nous à la rentré. C'est clairement pas une exclu absolue immanquable sous peine de devoir attendre la sortie vidéo japonaise pour le voir sur la TV du salon.


Par contre curieux de savoir ce qu'ils appellent la version finale de The Thief and the Cobbler. Un des remontages sorti en salle ? La version WIP non terminée de Williams ? La fan-cut qui a tenté de restaurer le film tel qu'il aurait du être réalisé ?
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Jehros
Pilote de Bebop
 
Messages: 76
Inscription: Ven 24 Mai 2013, 21:09

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Jehros le Jeu 30 Avr 2015, 12:04

Version director's cut, d'après le dossier de presse du festival.

En présence de Richard Williams. Particulièrement connu pour son travail d’animateur dans Qui veut la peau
de Roger Rabbit ?, deux fois oscarisé, le Festival aura l’honneur de recevoir "l’animateur des animateurs" pour deux projections exceptionnelles de Le Voleur et le Cordonnier, film dont la réalisation a commencé en 1964, qui a été distribué en 1995 dans une version tronquée et dont le "director’s cut" a finalement vu le jour en 2013, au terme de nombreuses péripéties.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18509
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Ialda le Jeu 30 Avr 2015, 19:25

Je pensais que Richard Williams était mort en fait, content que ça ne soit pas le cas même s'il n'est plus tout jeune...

Tetho a écrit:Miss Hokusai sort chez nous à la rentré. C'est clairement pas une exclu absolue immanquable sous peine de devoir attendre la sortie vidéo japonaise pour le voir sur la TV du salon.


J'ai un gros coef de sympathie pour ce film, pour le moment et purement sur sa bonne mine c'est mon coup de coeur de l'année :)

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Mitch69 le Lun 04 Mai 2015, 12:35

@Anime, Kodansha et Production I.G ont le plaisir de vous annoncer la projection en avant-première mondiale du film Ghost in the Shell : The movie réalisé par Kazuchika Kise, le 20 juin 2015 au Festival International du film d’animation d’Annecy 2015.

A PROPOS DU FILM

Image

Venez découvrir en avant-première mondiale le nouveau film de la saga Ghost in the Shell.

Co-réalisé par Kazuchika Kise, qui a travaillé sur le premier film (1995) ainsi que sur la série de films Ghost in the Shell : Arise, et Kazuya Nomura (Mind Game, Amer Béton...), soyez les premiers à découvrir le nouvel opus de la plus emblématique saga du cyberpunk. 20 ans après le premier Ghost in the Shell, le studio d'animation Production I.G livre un long-métrage centré sur l'origine du mythe et les débuts de la Section 9…

Faisant suite aux 4 moyens métrages Ghost in the Shell : Arise (déjà sortis en France chez @Anime et Eurozoom), Ghost in the Shell : The movie sortira au Japon le 20 juin 2015.

Ghost in the Shell : The movie sortira prochainement en DVD et Blu-ray chez @Anime en France.


source : @nime

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Mitch69 le Lun 04 Mai 2015, 16:33

Annecy référence mondiale du cinéma d’animation

Un ensemble d’événements positionne Annecy comme la plus grande manifestation mondiale dédiée à l’animation et destinée aussi bien aux animateurs reconnus qu’aux amateurs, aux réalisateurs et producteurs, aux enseignants et étudiants… Un Festival, un Marché et des Rencontres, LE rendez-vous mondial de l’image animée !

CETTE ANNÉE, LES FEMMES SERONT À L’HONNEUR !

Les femmes seront les héroïnes de cette édition, avec une mise en lumière de leur apport et de leur place grandissante dans l’histoire du cinéma d’animation.


Sélection officielle La compétition 2015 en quelques chiffres

Cette année, le Festival a reçu un nombre record d’inscriptions de films : 2 606 films dont 73 longs métrages, provenant de 95 pays différents. Ce sont donc plus de 390 heures de visionnage qui ont été nécessaires à Marcel Jean, délégué artistique du Festival et à l’équipe du service Films & Programmation, pour définir les films présentés en compétition et hors compétition.

Au final, 215 films issus de 40 pays ont été choisis pour la sélection officielle 2015 :
EN COMPÉTITION
8 longs métrages
53 courts métrages
29 films de télévision
35 films de commande
49 films de fin d’études

HORS COMPÉTITION
9 longs métrages
33 courts métrages

Cette année ce sont la France, les États-Unis et le Royaume-Uni qui composent le trio de tête, puis l’Allemagne et la Belgique.

Découvrez les longs métrages en compétition (animation asiatique)

SARUSUBERI: MISS HOKUSAI
Keiichi Hara, Japon Portrait animé de la fille de Maître Hokusai, O-Ei, une femme libre d’esprit, franche et très talentueuse qui change avec les saisons. "Nous sommes père et fille et nous avons deux pinceaux et quatre baguettes. Je pense qu’on peut s’en sortir, d’une façon ou d’une autre." "Primé à Annecy en 2010 avec Colorful, Keiichi Hara est de retour avec un film inspiré de la vie de la fille du peintre Hokusai. Le récit nous transporte au Japon, au cours de la première moitié du XIXe siècle, et trace le beau portrait d’une femme à l’esprit libre." M. J.

THE CASE OF HANA & ALICE
Shunji Iwai, Japon Nouvelle étudiante transférée au collège Ishinomori, Alice entend des rumeurs étranges concernant un meurtre commis par quatre "Judas" l’année précédente. Sa camarade de classe Hana vit juste à côté de chez elle, dans une maison dont tout le monde a peur. Hana, qui a récemment décidé de rester chez elle plutôt que d’aller à l’école, sait sûrement quelque chose à propos du mystérieux meurtre. "Faisant revivre les personnages d’un long métrage de prises de vues réelles qu’il a tourné en 2004, le réalisateur Shunji Iwai (connu pour Love Letter, All About Lily Chou-Chou et pour sa participation à New York, I Love You) fait d’étonnants débuts en animation, créant une esthétique largement inspirée de sa longue expérience de la mise en scène." M. J.

également :
ADAMA
AVRIL ET LE MONDE TRUQUÉ
MUNE
Pos eso
Sabogal
Tout en haut du monde

Sélection officielle Longs métrages hors compétition

Dragon Nest: Warriors' Dawn

Altera, terre paisible, est peuplée d'humains et d'elfes. Soudain, des hordes de bêtes sortent des montagnes sombres et attaquent les villages, ce qui annonce le retour du Dragon Noir et la destruction d'Altera. Les elfes et les humains sont séparés par la méfiance depuis des décennies au sein d'Altera, mais ils forment une alliance improbable


Plus d'infos

Stand by Me Doraemon

Nobita, un jeune écolier maladroit qui n'a aucune aptitude pour les études ou le sport, se lie d'amitié avec Doraemon, un robot-chat venant du futur.


Plus d'nfos

Egalement :
Desterrada
Eden's Edge
Extraordinary Tales
Little from the Fish Shop
Mortadelo y Filemón contra Jimmy el Cachondo
Rocks in My Pockets
The Snow Queen 2


Projections Evènements
Zootopie, images inédites
Vice-Versa
Phantom Boy
Les Minions en 3D
Le Voyage d'Arlo
Le Voleur et le Cordonnier
Le Prophète
La Reine des neiges, une fête givrée
La Montagne magique
Ghost in the Shell, the Movie

DOFUS – Livre 1 : Julith

Venez découvrir l'acte initial du premier long métrage réalisé par le studio Ankama.

Quarante millions de joueurs inscrits sur le jeu DOFUS, 1,5 millions de BD vendues, des séries DOFUS et WAKFU qui ont trouvé un large succès auprès du public...
Telle est l'expérience originale proposée par le studio Ankama : circuler d'un média à l'autre, vous proposer de retrouver vos personnages favoris et vous immerger dans leur monde fictif. Au cours de cette séance événement, découvrez en exclusivité les 40 premières minutes du film DOFUS – Livre 1 : Julith, premier long métrage du studio entièrement réalisé en France.

Synopsis
L'étrange personnage à la capuche bleue est bien connu de l'univers du Krosmoz. Il s'appelle Joris et propose de vous emmener au détour d'une aventure fantastique. Dans la citée de Bonta, notre héros coule des jours heureux dans sa boutique d'objets magiques. Mais un jour, alors qu'il tente d'approcher son idole, une mégastar du Boufbowl, un mal étrange le prend. La sorcière Julith vient menacer sa tranquillité...

Le blog du making of officiel du long métrage en cours de création vous propose une présentation originale du projet : compte à rebours pour la sortie du film, suivi et partage de la réalisation, et jeu concours. Une belle occasion de participer davantage au film !

Plus d'infos


source : www.annecy.org

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Mitch69 le Lun 04 Mai 2015, 16:44

WoRK IN PROGRESS

WORK IN PROGRESS

Moments privilégiés entre un public et une équipe de film où sont abordés le déroulement du projet, l’exploration des techniques d’animation, les recherches scénaristiques et les partis pris graphiques.
Atrapa la Bandera / Capture the Flag
Ballerina
Loving Vincent
Ma vie de courgette
Shero the Bad Cat
Snoopy et les Peanuts, le film
The Red Turtle

Bakemono No Ko / The Boy and the Beast

Shibuya, le monde des humains, et Jutengai, le monde des Bêtes... Un jour, le garçon se perd dans le monde des Bêtes où il devient le disciple de la Bête Kumatetsu qui lui donne le nom de Kyuta. Cette rencontre fortuite est le début d’une aventure qui dépasse l’imaginaire... En présence du producteur Seiji Okuda.


en présence de Seiji Okuda, producteur et Yohann Comte

source : www.annecy.org

Avatar de l’utilisateur
The Drig Overmind
Piou-Piou
 
Messages: 761
Inscription: Jeu 03 Déc 2009, 17:40
Localisation: Universal Century 0079

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede The Drig Overmind le Sam 20 Juin 2015, 00:41

Petit résumé "so far" de ce que j'ai pu voir:

- Miss Hokusai : joli mais pas extra, avec des choix musicaux discutables ...

- The case of Hana & Alice : mon vote du festival. Très joli avec le mélange entre rotoscopie et super-flat. Histoire sympathique avec des personnages attachants. 0% de lolipédomoe, alors vous pouvez y aller avec confiance!

- Stand by me ~ Doraemon : "retelling" de la rencontre entre Nobita et Doraemon. Repensé pour attirer du nouveau public (jeune) vers la franchise, surtout à l'international... Par contre, une 3D CG désuète, mais quelques passages bien pensés pour la stéréoscopie (mais le film était projeté en 2D)

En dehors des Japoniaiseries
- Sabogal : film Colombien en motion-capture sur le conflit armé entre les FARC et le gouvernement et surtout tous les crimes politiques commis par le gouvernement et l'armée colombienne. Le film présent beaucoup de défauts d'un premier film et surtout un doublage original en espagnol assez amateur (avec un doublage par des bons comédiens, le film gagnerait beaucoup en clarté et rythme).

-Avril et le monde truqué : je vois ça demain ...

-Minions 3D : C'est la BANANA!!!

-D-DAY : Normandie 1994 : documentaire destiné pour "tout public" sur l'opération Overlord fait pour des écrans IMAX 3D. Mélange de prises de vue réelles, 3DCG et animations avec du sable. Pédagogique avec des belles scènes aériennes sur les plages de les villages de Normandie. Et la réalisatrice de l'animation avec du sable était très mignonne!

-Le voleur et le cordonnier : Richard Williams présente la copie de travail telle qu'elle était en Mai 1992 (avant la mort de tout le monde). 1h45 de "footage", sans générique, 75% du film est animé et colorisé, le reste ce sont des layout ou des storyboard/sketch. Le doublage des dialogues avait été complètement fini, mais pas toutes les musiques. Pas d'édition, pas de montage. Tout brut de décoffrage d'une copie qu'à pu faire la femme de SWilliams (et co-productrice) à partir des bobines originales non-restaurées et pleines de poussière venant de la machine à éditer ... Le film est plus présenté comme une archive, un témoignage de ce que les plus grands animateurs de l'époque (entre 64 et 92) étaient capables de faire, sans ordinateurs, par le seul pouvoir de #LaPassion.
Certaines scènes sont juste bluffantes avec tous les éléments du décor et les personnages qui bougent de façon super fluide, un rêve humide pour les sakuga-fag! Vraiment le truc à lui seul méritait le déplacement au festival pour se sentir un hipster fan d'animation et d'art et pouvoir mépriser sur sept générations tous des weaboos, arouistes et thalistes de la blogosphère!

- beaucoup de court-métrage allant du drôle au plus fumé en passant par les clips musicaux très cool ...

- Plein de conférences et Work in Progress sur le film de Peanuts, le logiciel Renderman de chez Pixar, le nouveau Disney "Zootopie", le "Artist Program" de Cartoon Network, l'épisode de Adventure Time réalisé par Yuasa et "Bakemono no ko" le nouveau film par le réalisateur des films de Digimon (Mamoru Hosoda)

J'écrirai plus quand je serais de retour chez moi lundi ...
Mecchas piou-piou is better than Suzumiya pouet-pouet !
MOE CAPTAIN IS MOE !!!
MOE KOUSAKA-CHAN IS MOE !!!
MOE HOSHINO-SEMPAI IS MOE !!!
Space Drig is ... a Drig in the space !!!

Avatar de l’utilisateur
Jehros
Pilote de Bebop
 
Messages: 76
Inscription: Ven 24 Mai 2013, 21:09

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Jehros le Dim 21 Juin 2015, 09:26

En ce qui me concerne, dans l'ordre de mes projections :

- The Case of Hana & Alice : Du Iwai pur jus avec ce que cela implique de tranches de vie, d'humour et de protagonistes féminines dont le quotidien très ordinaire va progressivement bifurquer vers quelque chose qui l'est moins. Malgré la cohérence thématique d'un emploi de la rotoscopie, l'animation est aux fraises (Iwai confessant lui-même en conférence de presse qu'elle n'était pas parfaite, ne serait-ce qu'en terme d'inertie), mais ne gène en rien l'appréciation d'un petit film assez sublime dans sa majorité. Bref, une jolie plongée dans la psyché adolescente qui devrait - si j'en crois les 2-3 échos entendus pendant le festival - sortir en vidéo en France dans le courant du mois d'août.

- Tout en haut du monde : Loin d'être fan de l'esthétique du film, de même que le premier tiers souffre d'un manque de vie faisant que j'ai eu du mal à être immergé dans son univers. 2-3 problèmes d'ordre narratif. Mais une réalisation qui montre son envie de faire du cinéma, à le considérer pour ce qu'il est, c'est-à-dire un art de l'image. Au final, un personnage féminin fort et très peu bavard qui se définit par ses actions, des informations véhiculées par l'image seule et, surtout, des personnages marquants dont certaines relations (la fille et son grand-père, of course) parviennent à être émouvantes malgré leur configuration (le grand-père donc, très peu présent dans le film). Bref, chaudement recommandé.

- Miss Hokusai : Mon coup de cœur du festival. Un film d'une densité exceptionnelle qui, lui aussi et à un tout autre niveau, dit ce qu'il a à dire par l'image. Et dit tellement de choses qu'il est assez admirable de voir le film ne jamais se perdre en route. En résulte un film surprenant, biopic qui n'en est bien sûr pas vraiment un (comme Hara nous avait déjà fait le coup avec Hajimari no michi), film d'époque qui là aussi joue avec les codes du genre (au point qu'une bonne partie du public hallucine face au thème musical - moderne - du début du film, quand bien même c'est loin d'être une première et qu'il caractérise le personnage en une seconde et demie) au gré de tranches de vie ayant le même propos commun d'une ouverture spirituelle au monde, allant en cela encore plus loin que ce que Hara véhiculait dans Colorful. Bref, ce film m'obsède.

- Avril et le monde truqué : c'est beau. Et chaudement recommandé en dépit de sa première partie ultra didactique et pas vraiment nécessaire préférant expliquer l'univers du film plutôt que de le définir par l'image. Un solide film d'aventure très agréable à suivre malgré un dernier tiers délaissant l'ambiance de ce qui précédait pour quelque chose de plus vraiment enthousiasmant. Bref, ça passe sans souci.

- Pos Eso : Le genre de films parodiques persuadé que reproduire une séquence à l'identique suffit pour être drôle. Ce qui n'est bien sûr pas le cas, surtout quand le retourné de tête de L'exorciste sert ici de running gag. Bref, c'est ultra référentiel, débile et assumé, mais totalement vain et oublié dans la journée.

- Desterrada : J'imagine bien que montrer deux personnages en train de faire l'amour pendant une émeute, ça a du sens. Mais quand les deux s'embrassent sans que les lèvres ne se touchent ou s'enlacent avec des mouvements complètement désordonnés (sans parler du découpage dyslexique de la scène), je me fous un peu de la symbolique, fasciné par l'amateurisme d'un truc où des groupes de personnages peuvent disparaître d'un plan d'une seconde à l'autre. Bref, c'est rigolo mais pas plus de deux minutes.

- Stand by me Doraemon : "Non, l’international n'était pas notre but, vraiment pas, on n'a pas utilisé la 3D pour ça, ni reboot pour ça, etc etc" me dit le producteur exécutif en interview. On est en droit de ne pas le croire. Ceci étant, c'est mignon comme tout malgré une démarche assez vaine compte tenu de la mise en scène, trop déférente envers le manga dont il cherche désespérément à respecter les cases malgré la liberté permise par les images de synthèse. Bref, c'est attachant mais pas certain que ça supporte plus d'une deuxième vision.

- Les minions : Avant la séance, il est assez facile d'imaginer le film, ses gags, son contexte prenant place à Londres-mais-qui-se-passerait-à-Rio-ce-serait-la-même-chose, son méchant qui n'en branle pas une ou évidemment, ses gélules jaunes dégénérées provoquant et résolvant les emmerdes sans le moindre souci. Hé bien le film, c'est exactement ça. Bref, faîtes-vous le film dans votre tête, ce sera sans doute plus intéressant.

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Mitch69 le Dim 21 Juin 2015, 12:25

Palmarès 2015

Longs métrages
Cristal du long métrage : Avril et le Monde truqué
Prix du Jury : Sarusuberi: Miss Hokusai
Prix du public : Tout en haut du monde

Courts métrages
Cristal du court métrage : Mi ne mozhem zhit bez kosmosa
Prix du jury junior pour un court métrage : Mi ne mozhem zhit bez kosmosa
Prix du jury : Isand
Prix "Jean-Luc Xiberras" de la première œuvre : Guida
Prix Fipresci – Mention spéciale : Guida
Mention du jury : World of Tomorrow
Prix du public : World of Tomorrow
Prix du film "Off-Limits" : Mynarski chute mortelle

Films de télévision et de commande
Cristal pour une production TV : Hello World! "Long-Eared Owl"
Prix du jury pour un spécial TV : La Moufle
Prix du jury pour une série TV : Rita og Krokodille "Fisketuren"
Cristal pour un film de commande : Rotary "Fateline"
Prix du jury production TV : NSPCC "Lucy and the Boy

Films de fin d'études
Cristal du film de fin d'études : My Dad
Prix "CANAL+ aide à la création" pour un court métrage : Edmond
Prix du jury :Edmond
Mention du jury : Brume, cailloux et métaphysique

Divers
Prix de la meilleure musique originale, avec le soutien de la SACEM, dans la catégorie courts métrages : Dissonance
"Aide Fondation Gan à la Diffusion" pour un Work in Progress : Ma Vie de Courgette
Prix André Martin – Mention pour un court métrage français : Yùl et le Serpent
Prix André Martin pour un court métrage français : Rhizome
Prix André Martin pour un long métrage français : Is The Man Who Is Tall Happy?: An Animated Conversation with Noam Chomsky
Prix Fipresci : Teeth
Prix du jury junior pour un film de fin d'études : Roadtrip
Prix Festivals Connexion – Région Rhône-Alpes en partenariat avec Lumières Numériques : Dans les eaux profondes

source : www.annecy.org

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Mitch69 le Sam 04 Juin 2016, 14:17

Annecy 2016 du 13 au 18 Juin 2016

Image

130 ANS D’AMITIÉ ENTRE LA FRANCE ET LA CORÉE CÉLÉBRÉS EN ANIMATION
À l’occasion de l’Année France Corée 2015-2016, Annecy fait le point sur la production récente de ce pays à la tradition culturelle riche et diversifiée.

À découvrir : Seoul Station, long métrage ; The Shaman Sorceress, un WIP Feature, ainsi que deux programmes de courts métrages avec Dust Kid de Yumi Joung (2009), The Father de Lim Choi (2009), Love Games de Yumi Joung
(2012), A Monster in the Reservoir de Sung-gang Lee (2012), Man on the Chair de Dahee Jeong (2014), entre autres.
Ces productions "témoignent de l’émergence de nouveaux auteurs, d’une vivifiante exploration des formes et d’une admirable maîtrise technique", précise Marcel Jean, délégué artistique.
Place donc à l’animation coréenne, jeune et inspirante !

Sélection officielle: SEOUL STATION

Image

Sang-ho Yeon Studio Dadashow, Finecut Co., Ltd., Corée du Sud

Titre original : Seoul Station
Réalisation : Sangho YEON
Pays : Corée du Sud
Année de production : 2015
Durée : 01 h 30 mn
Catégorie : Long métrage
Technique(s) utilisée(s) : Ordinateur 2D
Procédé : Couleur
Public(s) visé(s) : Adultes, Jeunes adultes
Réalisation : Sangho YEON
Production : STUDIO DADASHOW, Sangho YEON, Young-Joo SUH, Dongha LEE, FINECUT CO., LTD
Direction artistique : Ki-hyun Byun
Scénario : Sang-ho Yeon
Musique : Young-gyu Jang
Son : Yoon-seok Oh
Montage : Yeoun-jung Lee, Sang-ho Yeon
Voix : Eun-kyung Shim, Joon Lee, Seung-ryong Ryu
La nuit dernière, un incident, parti d'une petite émeute, s'est répandu dans le monde entier, qui est désormais dominé par les zombies.

LONGS MÉTRAGES HORS COMPÉTITION

GAMBA

Image

Titre original : Gamba
Réalisation : TOMOHIRO KAWAMURA, YOSHIHIRO KOMORI, Yoichi OGAWA
Pays : Japon
Année de production : 2015
Durée : 01 h 32 mn
Catégorie : Long métrage hors compétition
Technique(s) utilisée(s) : Ordinateur 3D
Procédé : Couleur
Public(s) visé(s) : Famille
Réalisation : TOMOHIRO KAWAMURA, YOSHIHIRO KOMORI, Yoichi OGAWA
Production : FILOSOPHIA, Tetsu FUJIMURA, Kenichiro HAYAFUNE, SHIROGUMI INC., Shimamura TATSUO, Avi ARAD
Direction artistique : Komori Yoshihiro
Scénario : Ryota Kosawa
Graphisme : Yuta Hatsushika
Storyboard : Shinya Ohashi
Layout : Tomohiro Kawamura
Animation : Shinya Ohashi
Compositing : Yuta Hatsushika
Musique : Benjamin Wallfisch

Gamba, rat de ville courageux, part à l'aventure pour découvrir l'océan. En chemin, il rencontre une jeune souris perturbée, Chuta, qui lui raconte que sa famille et d'autres souris d'une île voisine ont été tuées par un clan de belettes, mené par le terrifiant Noroi. Gamba promet de sauver l'île, sa famille et les autres souris, et s'allie à ses amis pour vaincre le maléfique Noroi et son clan.

KAI

Image

Titre original : Kai
Réalisation : Sung-gang LEE
Pays : Corée du Sud
Année de production : 2016
Durée : 01 h 36 mn 11 s
Catégorie : Long métrage hors compétition
Technique(s) utilisée(s) : Techniques diverses
Procédé : Couleur
Public(s) visé(s) : Enfants, Preschool
Réalisation : Sung-gang LEE
Production : Sangho YEON
Direction artistique : Ki-jyun Byun
Scénario : Yong-jae Ryu
Musique : Dong-uk Kim
Son : Yoon-seok Oh
Montage : Yeoun-jung Lee

Dans les prairies d'Asie centrale, un frère et une sœur, Kai et Shamui, parcourent une montagne couverte de neige, pourchassés par des loups. Soudain, ils sont emportés par une énorme avalanche. Seul Kai est sauvé par leur mère et sa tribu. Shamui est perdue sur le lac verglacé de Hattan, la tristement célèbre reine de neige.

Manang Biring

Image

Titre original : Manang Biring
Réalisation : Carl Joseph PAPA
Pays : Philippines
Année de production : 2015
Durée : 01 h 27 mn 42 s
Catégorie : Long métrage hors compétition
Technique(s) utilisée(s) : Ordinateur 3D, Rotoscopie
Public(s) visé(s) : Adolescents, Adultes, Famille, Jeunes adultes

Réalisation : Carl Joseph PAPA
Production : Ronald ARGUELLES
Direction artistique : Jigs Ancheta, Jyx Guerrero
Scénario : Carl Joseph Papa
Décors : Matthew Echague
Animation : Eru Petrasanta, Nico Francisco, Sheilah Papa, Matthew Echague, Carl Papa
Caméra : Manuel Abanto, Rap Ramirez
Musique : Dinno Christopher Parafina
Son : Drew Milallos
Montage : Carl Papa

Une vieille dame fougueuse en phase terminale a accepté depuis longtemps l'idée de mourir très prochainement à cause d'un cancer du sein de stade 4. Elle reçoit une lettre inattendue d'un être cher dont elle s'était éloignée, qui lui annonce son retour pour Noël.

The Anthem of the Heart : Jun, la Voix du Cœur

Image

Titre original : The Anthem of the Heart
Réalisation : Tatsuyuki NAGAI
Pays : Japon
Année de production : 2015
Durée : 01 h 59 mn 24 s
Catégorie : Long métrage hors compétition
Technique(s) utilisée(s) : Dessin sur papier, Ordinateur 2D
Procédé : Couleur
Public(s) visés( : Famille
Réalisation : Tatsuyuki NAGAI
Production : A-1 PICTURES, Hiroyuki SHIMIZU, Shunsuke SAITO
Distribution : ANIPLEX, VIZ MEDIA EUROPE, Pascal J. BONNET
Direction artistique : Takashi Nakamura
Scénario : Mari Okada
Graphisme : Masayoshi Tanaka
Animation : Narumi Kabe
Caméra : Hiroyuki Moriyama
Musique : Mito (Clammbon)
Son : Jin Aketagawa
Montage : Shigeru Nishiyama

Jun Naruse porte en elle le poids des regrets. Alors que ses parents lui reprochent d'être la cause de leur rupture, un être magique lui jette un sort qui la rend muette. Au lycée, elle est choisie par son professeur pour créer le Comité régional d'échange et d'amitié. Se dessine alors un collectif au mélange inattendu, composé de personnalités atteintes de troubles émotionnels, tout comme Jun.

Séances évènements

Belladonna

Grâce à une récente restauration, "Belladonna", chef-d’œuvre de l’animation érotique japonaise de 1973, sera à voir – ou à revoir ! – sur grand écran lors du Festival.

Titre original : Kanashimi no Belladonna
Réalisation : Eiichi YAMAMOTO
Pays : Japon
Année de production : 1973
Durée : 01 h 29 mn
Catégorie : Long métrage
Technique(s) utilisée(s) : Dessin sur cellulos
Procédé : Couleur
Réalisation : Eiichi YAMAMOTO
Production : MUSHI PRODUCTION CO. LTD.
Distribution : EUROZOOM
Adaptation de : "La Sorcière", Jules Michelet
Direction artistique : Kuni Fukai
Scénario : Yoshiyuki Fukada
Animation : Gisaburo Sugii
Caméra : Daido Moriyama
Musique : Masahiko Sato
Son : Atsumi Tashiro
Montage : Masashi Furukawa
Voix : Aiko Nagayama

Opéra-rock à la folle imagination réalisé par Eiichi Yamamoto, Belladonna vient d’être restauré par Cinelicious à partir d’un négatif original et d’une copie de la Cinémathèque Royale de Belgique. Les initiés vouent un véritable culte à cette œuvre méconnue qui s’inscrit dans la culture underground de l’époque.
Inspiré de La Sorcière de Jules Michelet, Belladonna met en scène Jeanne, une jolie paysanne violée par son seigneur le soir même de ses noces avec celui qu’elle aime. Hélas, après le drame, son époux la rejette. La malheureuse se laisse alors séduire par le diable et devient Belladone, une redoutable sorcière, avant de tomber dans les griffes de l’Inquisition…
Le film, restauré et projeté dans quelques salles, sera présenté en première française lors du Festival d’Annecy et confirmera que le cinéma d’animation est loin d’être un genre réservé aux enfants.

La Tortue rouge

Premier long métrage du néerlandais Michaël Dudok de Wit, "La Tortue rouge", mené sous la direction artistique du japonais Isao Takahata, ouvrira le Festival 2016.

Après avoir fait partie des Work in Progress 2015, La Tortue rouge de Michaël Dudok de Wit vous est présenté cette année en ouverture du Festival. Le réalisateur néerlandais, notamment connu pour avoir réalisé Le Moine et le Poisson et Père et Fille, signe ici son premier long métrage.

Image

Nul doute que les spectateurs aguerris y reconnaîtront la patte des studios d’animation Ghibli, puisque la direction artistique est signée Isao Takahata, le réalisateur du célèbre Tombeau des Lucioles.

La Tortue rouge raconte l'histoire d'un naufragé qui, échoué sur une île déserte où seuls vivent des oiseaux, des tortues et des crabes, finira par se lier d’amitié avec une tortue géante.

Plongez dans ce film d’animation sans dialogue, qui retrace les grandes étapes de la vie et marquera le coup d’envoi de cette nouvelle édition du Festival d’Annecy !

Titre original : La Tortue rouge
Réalisation : Michaël DUDOK DE WIT
Pays : France
Année de production : 2016
Catégorie : Long métrage en avant-première
Technique(s) utilisée(s) : Ordinateur 2D
Procédé : Couleur
Réalisation : Michaël DUDOK DE WIT
Production : PRIMA LINEA PRODUCTIONS, STUDIO GHIBLI, WILD BUNCH, WHY NOT PRODUCTIONS, BELVISION, ARTE FRANCE CINEMA
Scénario : Michaël Dudok de Wit, Pascale Ferran
Musique : Laurent Perez Del Mar

Projection en plein air


Le garçon et la Bête

Après "Les Enfants loups, Ame et Yuki", largement salué par la critique en 2012, le nouveau film de Mamoru Hosoda a marqué le début de l’année 2016, confirmant ainsi une véritable révélation de l’animation japonaise.

Image

Titre original : The Boy and the Beast
Réalisation : Mamoru HOSODA
Pays : Japon
Année de production : 2015
Durée : 01 h 58 mn
Catégorie : Long métrage
Technique(s) utilisée(s) : Ordinateur 2D
Procédé : Couleur
Public(s) visé(s) : Famille
Réalisation : Mamoru HOSODA
Production : KADOKAWA PICTURES, INC., NIPPON TELEVISION NETWORK CORPORATION, TOHO CO., LTD.
Distribution : GAUMONT
Direction artistique : Takashi Omori, Yohei Takamatsu, Yoichi Nishikawa
Scénario : Mamoru Osoda
Animation : Takaaki Yamashita, Tatsuzo Nishita
Musique : Takagi Masakatsu

Ren, jeune orphelin vivant à Tokyo, refuse l’accueil de ses tuteurs. Livré à lui-même, il rencontre Kumatetsu, un puissant guerrier, et se perd dans le monde des bêtes. Kumatetsu est l'un des deux prétendants au titre de grand seigneur du royaume mais, avant de pouvoir aspirer à cette fonction, il doit former un disciple. Il choisira alors Ren, qu'il renommera Kyota.

Le Garçon et la Bête a connu un immense succès dans les salles japonaises avec plus de 12 millions de spectateurs. Projeté dans un nombre limité de salles dans l’Hexagone, il a pourtant tout autant fait vibrer le public français. Raison de plus pour ne pas manquer cette séance !

Mercredi 15 Juin 22h15 → 23h45 Le Pâquier
Version : VF

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Mitch69 le Sam 04 Juin 2016, 15:16

Courts Métrages Hors Compétition
Behind the Schoolbag Hong Kong - Chun Yu HO
Pa Pa Pa Taiwan - Eden (Kai-Hsun) CHAN
The Poem Chine - Xi CHEN

Courts Métrages en Compétition
"Parade" de Satie Japon - Koji YAMAMURA
One Minute Art History Chine - Shu CAO
Suijungenten Japon - Ryo ORIKASA
The Empty Corée du Sud, France - Dahee JEONG
The Great Escape Singapour - Wei Keong TAN
Wall Dust Chine - Haiyang WANG

La Grenardière

le Japonais Kôji Fukada adapte La Grenadière, un roman éponyme d’Honoré de Balzac, en utilisant un nouveau concept d’animation.

Bien que La Grenadière soit l’œuvre du réalisateur japonais Kôji Fukada, ce film trouve toute sa place dans le domaine de l’animation française à Annecy. En effet, le réalisateur a décidé de transposer à l’écran le roman éponyme d’un des plus grands écrivains qu’ait connu notre littérature, Honoré de Balzac.

La Grenadière est une ravissante bâtisse, en bord de Loire, que Madame Willemsens vient de louer. Tentant de fuir son passé, elle y vit avec ses deux fils et sa dame de compagnie. On ne sait rien d’elle. Seuls les précepteurs de ses fils peuvent fréquenter la maison et parlent de cette famille avec admiration, évoquant son bonheur simple. Pourtant, cette femme se languit d’un mal mystérieux.

Pour mettre en images cette œuvre, la société Toei Animation a mis au point une nouvelle technique d’animation, le "ganimé". Ce terme japonais vient de l’association des mots "ga", qui signifie peinture, et "nime", qui signifie animation. Ce procédé consiste ainsi à harmoniser des images fixes, peintures ou photographies, avec une histoire et une musique.

Cette technique innovante sera à découvrir lors de la projection de ce film animé plein de poésie.

Titre original : La Grenadière
Réalisation : Kôji FUKADA
Pays : Japon
Année de production : 2006
Durée : 48 mn
Catégorie : Long métrage
Procédé : Couleur
Public(s) visé(s) : Tous publics
Réalisation : Kôji FUKADA
Production : ZAKURO PROJECT, TOEI ANIMATION CO., LTD.
Distribution : TOEI ANIMATION CO., LTD., LES FILMS DU PARADOXE
Adaptation de : D'après la nouvelle d'Honoré de Balzac. Tableaux de Ken Fukazawa
Scénario : Kôji Fukada
Graphisme : Ken Fukazawa

Lundi 13 Juin 17h00 → 18h00 Cinéma Pathé Pathé 5
Mercredi 15 Juin 17h00 → 18h00 Cinéma Pathé Pathé 5


source : www.annecy.org

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Mitch69 le Sam 29 Avr 2017, 16:38

Annecy : sélection officielle 2017 (12 au 17 juin 2017)

Long métrage en compétition

A Silent Voice

Image

Titre original : A Silent Voice
Réalisation : Naoko YAMADA
Pays : Japon
Année de production : 2016
Durée : 02 h 09 mn

Réalisation : Naoko YAMADA
Production : A SILENT VOICE - THE MOVIE PRODUCTION COMMITTEE, KYOTO ANIMATION, PONY CANYON, ABC ANIMATION, QUARAS, SHOCHIKU CO., LTD., KODANSHA LTD.
Distribution : VIZ MEDIA EUROPE, ABC ANIMATION

Adaptation de : "A Silent Voice" by Yoshitoki Oima originally seriliazed in the weekly Shonen Magazine published by Kodansha Ltd.

Direction artistique : Mutsuo Shinohara
Scénario : Reiko Yoshida
Graphisme : Mutsuo Shinohara
Animation : Futoshi Nishiya, Kyoto Animation
Caméra : Kazuya Takao
Musique : Kensuke Ushio
Son : Yota Tsuruoka

Shoko, une écolière sourde, change d'école primaire et rencontre un garçon nommé Shoya dans sa nouvelle classe. Shoya, qui n'est pas sourd, incite la classe à persécuter Shoko à propos de son handicap. Des années plus tard, Shoya, tourmenté par son passé, décide de retourner voir Shoko dans l'espoir de se faire pardonner pour ce qu'il a fait à l'école en devenant son ami.

Dans un recoin de ce monde

Image

Titre original : In This Corner of the World
Réalisation : Sunao KATABUCHI
Pays : Japon
Année de production : 2016
Durée : 02 h 09 mn
Catégorie : Long métrage
Technique(s) utilisée(s) : Ordinateur 2D
Procédé : Couleur
Public(s) visé(s) : Adolescents, Adultes, Famille, Jeunes adultes
Réalisation : Sunao KATABUCHI
Production : MAPPA (MARUYAMA ANIMATION PRODUCE PROJECT ASSOCIATION), Masao MARUYAMA, GENCO, INC., Taro MAKI
Distribution : MANGA ENTERTAINMENT UK TLD / ANIMATSU ENTERTAINMENT LTD, Darcy GILES, SEPTIEME FACTORY, Nancy DE MERITENS

La jeune Suzu quitte Hiroshima en 1944, à l'occasion de son mariage, pour vivre dans la famille de son mari à Kure, un port militaire. La guerre rend le quotidien de plus en plus difficile, malgré cela, la jeune femme cultive la joie et l'art de vivre. Mais en 1945, un bombardement va éprouver son courage.

Lou et l'Île aux sirènes

Image

Titre original : Lu Over the Wall
Réalisation : Masaaki YUASA
Pays : Japon
Année de production : 2017
Durée : 01 h 52 mn
Catégorie : Long métrage
Technique(s) utilisée(s) : Autres
Procédé : Couleur
Public(s) visé(s) : Adolescents, Adultes, Enfants, Famille, Jeunes adultes
Générique
Réalisation : Masaaki YUASA
Production : SCIENCE SARU INC, Eunyoung CHOI
Distribution : ANIME LIMITED, Sylvie BREVIGNON, EUROZOOM, Hélène VASDEBONCOEUR
Direction artistique : Hiroshi Ohno
Scénario : Reiko Yoshida, Masaaki Yuasa
Graphisme : Nobutake Ito, Yoko Nemu
Animation : Juan Manuel Laguna, Abel Gongora, Nobutake Ito
Musique : Takatsugu Muramatsu

Kai, un garçon vivant dans un village de pêcheurs, tue le temps en faisant de la musique électronique. Ses créations l'amènent à se lier d'amitié avec Lou, une sirène attirée par sa musique. Son existence devait rester secrète mais, de fil en aiguille, elle est bientôt révélée à tous les citoyens. Malheureusement, certains voient en elle un signe annonciateur de catastrophes à venir. Quelque chose se produit et creuse un énorme fossé entre Lou et les villageois, mettant la ville en danger.

Sortie le 30 août 2017 au cinéma en France avec Eurozoom

Autres longs métrages en compétition

Animal Crackers
Big Fish & Begonia
Ethel and Ernest
Have a Nice Day
Loving Vincent
Téhéran tabou
Zombillénium


source : http://www.annecy.org

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Mitch69 le Sam 29 Avr 2017, 16:56

Longs métrages Hors Compétition

Rudolph the Black Cat

Image

Titre original : Rudolph the Black Cat
Réalisation : Yuyama KUNIHIKO, Moto SAKAKIBARA
Pays : Japon
Année de production : 2016
Durée : 01 h 29 mn
Catégorie : Long métrage hors compétition
Technique(s) utilisée(s) : Ordinateur 3D
Procédé : Couleur
Public(s) visé(s) : Enfants
Réalisation : Yuyama KUNIHIKO, Moto SAKAKIBARA
Production : NIPPON TELEVISION NETWORK CORPORATION, Naoki IWASA
Scénario : Yoichi Kato
Musique : Naoki Sato
Voix : Mao Inoue, Ryohei Suzuki

Rudolf, un chat noir, est soudainement séparé de son maître adoré. Contre toute attente, il se réveille dans un camion routier qui l'emmène jusqu'à la grande ville de Tokyo. Là, il rencontre Gottalot, un grand patron chat craint par toute la ville. Incapable de rentrer chez lui, Rudolf débute une nouvelle vie de chat errant avec Gottalot. Mais son nouvel ami n'est pas exactement celui qu'on croit…

Hirune Hime - Rêves éveillés

Image

Titre original : Ancien & the Magic Tablet
Réalisation : Kenji KAMIYAMA
Pays : Japon
Année de production : 2017
Durée : 01 h 50 mn
Catégorie : Long métrage hors compétition
Technique(s) utilisée(s) : Ordinateur 2D
Procédé : Couleur
Public(s) visé(s) : Adolescents, Adultes, Enfants, Famille, Jeunes adultes
Générique
Réalisation : Kenji KAMIYAMA
Production : NIPPON TELEVISION NETWORK CORPORATION, Naoki IWASA
Distribution : ANIME LIMITED, Sylvie BREVIGNON, EUROZOOM, Hélène VASDEBONCOEUR
Direction artistique : Kaori Hino, Kiyoshi Samejima
Scénario : Kenji Kamiyama
Graphisme : Satoko Morikawa, Christophe Ferreira
Layout : Chiori Satou
Animation : Tetsuya Nishio, Cedric Herole, Toshiyuki Inoue
Musique : Yoko Shimomura
Son : Shoji Hata

Morikawa vit avec son père à Okayama. Depuis peu, elle fait des rêves étranges. Soudain, un jour, son père se fait arrêter. Avec l'aide de son ami Morio, Morikawa est bien décidée à libérer son père, mais aussi à démêler le mystère de ses rêves.

1917 - Der Wahre Oktober
Ana y Bruno
Deep
I'll Just Live in Bando
In the Forest of Huckybucky
Lost in the Moonlight
Pequeños héroes
Richard the Stork
Tadeo Jones y el secreto del Rey Midas
Tea Pets
The Man Who Knew 75 Languages


source : www.annecy.org


Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2015

Messagede Mitch69 le Sam 29 Avr 2017, 17:40

Projections en plein air

Teenage Mutant Ninja Turtles Short 'Strike Hard' Lundi 12 juin 22h10 → 22h15 - Le Pâquier
Ballerina
Découvrez les aventures de la jeune Félicie dans "Ballerina", une ode à la danse et au Paris de la fin du 19e siècle.
Lundi 12 juin 22h15 - Le Pâquier
La Flûte du bouvier / Le Grelot du faon Mardi 13 juin 22h00 → 23h30 - Château d’Annecy, musée lacs et montagnes Cour
Snoopy et les Peanuts, le film Mardi 13 juin 22h00 → 23h30 - Château d’Annecy, musée lacs et montagnes Cour
Gandahar 'Les Années Lumière' Mercredi 14 juin 22h00 → 23h30 - Château d’Annecy, musée lacs et montagnes Cour
Les Minions
Voyage à travers les époques avec "Les Minions" d’Universal Pictures et Illumination Entertainment.
Mercredi 14 juin 22h15 → 23h59 - Le Pâquier
Programme de courts métrages Sacrebleu Productions Jeudi 15 juin 22h00 → 23h30 - Château d’Annecy, musée lacs et montagnes Cour
Kung Fu Panda 3 Immersion au cœur de la somptueuse Chine traditionnelle avec Po, le plus combatif de tous les pandas.
Jeudi 15 juin 22h15 → 23h59 - Le Pâquier
Cars
Avant de découvrir en avant-première mondiale les nouvelles aventures de Flash McQueen, la plus célèbre des voitures, redécouvrez le premier volet de la superproduction Pixar.
Vendredi 16 juin 22h15 → 23h30 - Le Pâquier
Sahara
Entre quête de l’amour et de dépassement de soi, découvrez la formidable épopée d’Ajar le serpent et de Pitt le scorpion en plein cœur du désert saharien.
Samedi 17 juin 22h15 - Le Pâquier


Plus d'infos

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2017

Messagede Mitch69 le Mer 24 Mai 2017, 16:05

ANNECY, LA RÉFÉRENCE MONDIALE DU CINÉMA D’ANIMATION

La sélection officielle, les avant-premières, des nouveaux prix (le prix Jeune public et le prix de la Ville d’Annecy venant compléter la compétition court métrage), la Chine, pays à l’honneur, la réalité virtuelle, Annecy Classics ou encore l’animation érotique…
Une affiche haute en couleurs réalisée par le duo d’illustrateurs Kevin Manach & Ugo Bienvenu, un cristal
d’honneur remis à Georges Schwizgebel
, une des grandes figures du cinéma d’animation suisse aux courts
emblématiques : Le Sujet du tableau primé à Annecy en 1989, L’Homme sans ombre en 2004 ou encore Chemin
faisant en 2013…
Des rencontres exceptionnelles : Kristine Belson, présidente de Sony Pictures Animation, Eric Coleman,
vice-président principal en charge de la programmation originale et directeur général, Disney Television Animation,
Go Nagai, le créateur de GOLDORAK…

Image

2017 : UNE ÉDITION QUI PROMET DE FAIRE VIVRE L’ANIMATION À 360° !

CÔTÉ FESTIVAL
La sélection officielle du Festival est réalisée par le délégué artistique, Marcel Jean et l’équipe Films & Programmation : Laurent Million, Yves Nougarède et Sébastien Sperer. Nouveauté cette année, Peggy Zejgman-Lecarme, directrice de la Cinémathèque de Grenoble, a apporté son concours et un regard féminin sur la sélection courts métrages :
400 heures de visionnage
2 850 films en provenance de 95 pays
217 films en compétition issus de 49 pays ont été choisis pour la sélection officielle 2017.

COMPÉTITION
10 longs métrages
87 courts métrages en compétition,
dont
11 dans la catégorie Off-Limits
21 dans la section Perspectives
10 dans la section Jeune public
Les 3 pays les plus représentés sont
la France, le Canada et la Belgique
❚ 49 films de fin d’études en compétition
❚ 31 films de télévision
❚ 40 films de commande

HORS COMPÉTITION
13 longs métrages

12 salles de projections
4 écrans en plein air
250 films sélectionnés (dont les séances événements et la VR).
Plus de 500 projetés avec les programmes spéciaux et les séances en plein air durant la semaine.

LA CHINE, PAYS À L’HONNEUR

Le cinéma chinois connaît une grande tradition de cinéma d’animation. Les pionniers sont les frères Wan, qui réalisent de nombreux courts métrages dans les années 20 et 30. Fascinés par les dessins animés américains projetés à Shanghai, ils se donnent pour mission de créer des cartoons chinois. Ils s’inspirent à la fois de formes
d’animation traditionnelles et des cartoons américains.
Jusqu’en 1941, ils produisent environ 30 courts métrages. Puis, après la sortie en Chine de Blanche Neige et les Sept Nains des studios Walt Disney, ils réalisent à leur tour La Princesse à l’éventail de fer qui sera projeté à Annecy.

Le cinéma chinois se concentre, jusqu’en 1947, dans les régions nord-est du pays où le Studio de cinéma est créé avec un département spécial pour l’animation : les Studios d’art de Shanghai. Il réunit des professionnels de l’animation mais aussi des peintres et auteurs de bandes dessinées. C’est le départ de l’époque florissante de l’animation chinoise qui, durant une quinzaine d’années, utilise plusieurs techniques, comme les papiers découpés, des peintures traditionnelles, des ombres chinoises, ou encore le dessin à l’encre de Chine, qui fascine le public chinois.
L’animation chinoise prend un nouvel essor à la fin des années 70 et connaît aujourd’hui un développement à la mesure de celui de son économie. Ce qui différencie le cinéma chinois des autres : les films ont
pour point de départ une légende ou une philosophie, une expression ou un proverbe liés à l’histoire du pays.
Depuis la création du Festival, ce sont quelque 85 films chinois qui ont été sélectionnés et projetés à Annecy

PROJECTIONS

La Princesse à l’éventail de fer des frères Wan. Le premier long métrage chinois d’animation
Rock Dog d’Ash Brannon
Trois programmes de films des années 50, 60 et 80-90 seront proposés par Marie-Claire KuoQuiquemelle (historienne et sinologue, ITA-chercheur au CNRS et réalisatrice de documentaires, a consacré une partie de sa carrière à l’étude du cinéma chinois)
Sun Xun, le magicien et le monde
Chine, nouvelle génération
Une rétrospective Xu An, Xi Chen
Le meilleur des courts métrages d’écoles

EXPOSITION
Chine, art en mouvement au Château d’Annecy
Le musée présentera une grande exposition où art contemporain et cinéma d'animation se répondent en écho et témoignent de l’intense mutation économique et culturelle de la Chine. Le pays constitue aujourd'hui un terreau fertile pour des artistes qui, à travers l'image en mouvement, inventent leur propre parcours. Tradition artisanale et art contemporain s’entremêlent, exprimant un basculement idéologique et des ambitions internationales. Des œuvres de Sun Xun (avec sa performance d’une fresque murale, "walldrawing évolutif", la semaine du Festival), Haiyang Wang, Wu Chao, Weilun Xia, Lei Lei, Thomas Sauvin, entre autres, seront exposées.


source : https://www.annecy.org/

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2017

Messagede Mitch69 le Mer 24 Mai 2017, 16:34

LE FESTIVAL S’ENFLAMME ! ANIMATION ÉROTIQUE : DES GOÛTS ET DES COULEURS…

Curiosité, exploration, découvertes…
Érotisme animé… au Festival !
De Tex Avery avec son Putois amoureux (1948), à Raoul Servais avec Papillons de nuit (Grand prix
du court métrage et prix FIPRESCI en 1998), en passant par Sylvia Kristel avec Topor et moi (2004), Florence
Miailhe avec Matières à rêver (2008) ou encore Hefang Wei avec Le Banquet de la concubine (2012), il va faire chaud à Annecy !

MIDNIGHT SPECIALS
Courts mais trash !!! Du noir, du sombre, du spicy, du décalé, du subversif, du sexy… De Spike & Mike’s Sick & Twisted Animation Program/Festival à Perfect Blue de Satoshi Kon ou encore à LastMan cette programmation
nous promet des soirées déjantées

Le Festival au-delà des salles !
Nombre d’événements accueillent le public en dehors des salles de cinéma. Les projections en plein air, les dédicaces ou encore les expositions transporteront petits et grands dans le monde de l’animation.

LE PÂQUIER – 22H15
À la tombée de la nuit, venez-vous installer sur le Pâquier et profiter de projections gratuite, en plein air !
LUNDI 12 : Ballerina, Eric Summer, Eric Warin
MARDI 13 : Snoopy et les Peanuts, le film, Steve Martino
MERCREDI 14 : Les Minions, Pierre Coffin, Kyle Balda
JEUDI 15 : Kung Fu Panda 3, Jennifer Yuh Nelson, Allessandro Carloni
VENDREDI 16 : Cars, John Lasseter
SAMEDI 17 : Sahara, Pierre Coré

CHÂTEAU D’ANNECY – 22H
Comme chaque année, des projections se tiendront dans la cour du Château d’Annecy, musée lacs et
montagnes. Sans compter les séances en plein air à La Turbine (CranGevrier) le vendredi 16 et au Parc des Vignières Pommaries
(Annecy-le-Vieux) à 22h.

EXPOSITIONS

CHÂTEAU D’ANNECY, MUSÉE
LACS ET MONTAGNES : Chine, art en mouvement 1ER JUIN-2 OCTOBRE
Le cinéma d’animation de René Laloux Vernissage durant le Festival 8 AVRIL-2 JUILLET
MUSÉE DU FILM D’ANIMATION Tour de France de l’animation : focus sur Sacrebleu Productions 26 MAI-31 DÉCEMBRE
HARAS Images passages La Town, installation de l’artiste chinoise Cao Fei 11-18 JUIN - 21-25 JUIN, 13H-19H
PALAIS DE L’ÎLE – HORS LES MURS : En sortant de l’école – Paul Éluard 12-17 JUIN
MÉDIATHÈQUE BONLIEU : "Il était une fois… la Vie" : les coulisses d’une série culte (30 ans de la série) 13 JUIN-1ER JUILLET 2017
LA TURBINE : Balade dans l’évolution (quelques épisodes de Il était une fois… l’Homme) 15 AVRIL-30 DÉCEMBRE
LE PÂQUIER : Cinéma d’animation La French Touch, Laurent Valière
PRÉFECTURE : Disney Art Challenge 12-17 JUIN
ART BY FRIENDS : Réalité augmentée : 12-18 JUIN

Des séances de dédicaces de grands noms de l’animation rythmeront la semaine du Festival. Rendez-vous à la boutique BD Fugue, en plein cœur du forum de Bonlieu, pour retrouver Lewis Trondheim, Chronique panoramique, Guy Delisle, S’enfuir, récit d’un otage, Go Nagai, Goldorak, ou encore Lee Unkrich, Darla K. Anderson, Coco et Dave Mullins, Lou (Disney Pixar)

MAKING OF

Découvrir ce qui se passe hors champ, entrer dans l’envers du décor, comprendre les partis pris liés à la création, la fabrication ou la production et les choix opérés… les making of sont des moments rares à ne rater sous
aucun prétexte.

Mazinger Z
de Toei Animation en présence de Go Nagai Avec Yu Kanemaru, producteur, TOEI animation et Ichinao Nagaï,
producteur, Dynamic Planning


Tumble Leaf
Animation en volume pour cette série destinée aux enfants du préscolaire. En présence de Kelli Bixler (productrice exécutive, Bix Pix Entertainment, Inc.) et Drew Hodges (créateur). Distribution : Amazon Studios

From "Rocko’s Modern Life" to "The Loud House"
Une rencontre avec Joe Murray et Chris Savino, Nickelodeon

WORK IN PROGRESS

The Breadwinner (WIP Feature)
Réalisé par Nora Twomey ❚ Production : Aircraft Pictures (Canada), Cartoon Saloon (Irlande), Melusine Productions/Studio 352 (Luxembourg) ❚ Distribution : Westend Films

Petit Vampire (WIP Feature)
Réalisé par Joann Sfar ❚ Production : Autochenille Production (France) ❚ Distribution : Studio Canal

Godzilla (WIP Feature)
Réalisé par Kobun Shizuno et Hiroyuki Seshita ❚ Production/Distribution : Toho Co., Ltd. (Japon)

Wish Dragon (WIP Feature)
Réalisé par Chris Appelhans et Michelle Staphylas ❚
Production : Base FX (Chine)

Kung Fu Space Punch (WIP Feature)
Réalisé par Jorge Gutierrez ❚ Production : Reel FX (États-Unis)

Le Capitaine Morten et la Reine des Araignées (WIP Feature)
Réalisé par : Kaspar Jancis et produit par : Nukufilm
(Estonie), Telegael (Irlande), Grid Animation (Belgique)

Tito et les Oiseaux (WIP Feature)
Réalisé par Gabriel Bitar, André Catoto Dias et Gustavo Steinberg ❚ Production : Bits Filmes, NIP (Brésil)

Ella, Oscar & Hoo (WIP TV)
Série preschool de 52 épisodes x 11 min créée par Michael Dudok de Wit et réalisée par Emmanuel Linderer ❚ Production : Normaal Animation (France)

Un homme est mort (WIP TV)
Unitaire TV ados/adultes de 65 min réalisé par Olivier Cossu et adapté d’Un homme est mort de Kris et Étienne Davodeau, publié chez GallimardFuturopolis
❚ Production : Les Armateurs (France)
❚ Diffusion : Arte France

Zero Impunity (WIP Feature)
Réalisateurs/Producteurs : Nicolas Blies, Stéphane Huber-Blies (a_BAHN, Luxembourg)


source : https://www.annecy.org/

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2017

Messagede Mitch69 le Mer 24 Mai 2017, 16:58

Programme

Annecy Classics : 100 ans d’animation japonaise

L’Association of Japanese Animations célèbre les 100 ans d’animation du pays avec une sélection de courts métrages inédits.

Depuis ses débuts en 1917, l’animation japonaise n’a de cesse d’étendre son influence et de créer l’émulation autour d’elle.

À l’occasion de ses 100 ans d’existence, l’Association of Japanese Animations (AJA) a créé ANIME NEXT 100. Orienté autour des thèmes de l’héritage, de l’éducation et du futur de cette industrie, le projet est entièrement consacré à la promotion des diverses possibilités qu’offre le cinéma d’animation japonais.

Composé d’un large éventail de films animés qui ont marqué l’histoire du pays en transcendant des générations entières et en repoussant les frontières, ANIME NEXT 100 est guidé par l’envie de faire découvrir, ou redécouvrir, les origines de l’animation japonaise.

À travers une sélection de courts métrages rendus publics par le National Film Center (NFC), composante du National Museum of Modern Art de Tokyo, l’association célèbre un siècle de créations animées et rend possible la découverte de dizaines de films datant de 1917 à 1941. Films de propagande, westerns, documentaires animés… De quoi satisfaire la curiosité et les goûts de chacun.

Dans le cadre du Festival d’Annecy, une sélection exceptionnelle sera projetée et offrira aux festivaliers un voyage inédit dans l’histoire du cinéma d’animation japonais.

"Short Cuts" Arte Court-circuit

En début de séance de ce programme d’Annecy Classics, découvrez un cout métrage animé décliné d’un classique cinématographique et réalisé dans le cadre des "Short Cuts" Arte Court-circuit : Short Cuts "L’Empire des sens de Nagisa Oshima", animé par Franck Dion.

Plus d'infos

Annecy Classics : Akira

Immersion dans le monde post apocalyptique d’Akira, œuvre culte de Katsuhiro Ôtomo.

À l’occasion des 100 ans du cinéma d’animation japonais, le Festival vous propose un classique du genre, Akira.

Œuvre culte et intemporelle, Akira a révolutionné le monde de la bande dessinée dès sa sortie en 1982. Tant par son thème de monde postapocalyptique que par la qualité de sa narration au rythme inégalable, le manga a créé l’émulation et reste à ce jour une œuvre clé dans l’histoire du 9e art. Preuve en est, son auteur Katsuhiro Ôtomo reçoit en 2015 le Grand prix du festival d’Angoulême, une distinction qui reconnaît pour la première fois l’importance qu’a pris le manga dans le monde de la bande dessinée française.

Face à l’ampleur du succès, l’auteur réalise lui-même l’adaptation cinématographique de son manga en 1988, et transpose à l’écran les aventures de son héros Tetsuo.

Fidèle à la série de mangas, le film nous plonge en 2019, dans un Tokyo ravagé par une explosion nucléaire qui l’a frappé trente et un an plus tôt. La ville est plongée dans un chaos qui semble sans fin, où manifestations sanglantes et guerres entre gangs de motards rythment le quotidien de ses habitants. Parmi ces motards se trouve Tetsuo, un jeune adolescent orphelin qui voit son destin basculer un soir, alors qu'il essaie d’éviter un étrange enfant au visage de vieillard.

Passé quelque peu inaperçu lors de sa sortie en France en 1991, Akira n’en reste pas moins un film majeur qui a marqué plusieurs générations. Dans le cadre de son programme spécial en hommage à l’animation japonaise, le Festival vous invite à découvrir ce classique de science-fiction futuriste qui a révolutionné le Japon conformiste des années 80.

Plus d'infos

Annecy Classics : Space Battleship Yamato: Resurrection

Suivez les aventures futuristes du cuirassé Yamato dans l’animé Space Battleship Yamato: Resurrection.

Série d’animés au succès phénoménal créée par Leiji Matsumoto, Yamato a été une petite révolution au Japon. Diffusée sur les écrans de télévision du pays à partir de 1974, cette saga de science-fiction n’a eu de cesse, dès lors, de passionner les foules, au point de voler la vedette à l’épisode 1 de Star Wars, qui concordait avec la sortie de la première adaptation cinématographique de la série.

Plus connue sous le titre Space Battleship Yamato, la série relate les aventures futuristes du cuirassé spatial Yamato et de sa flotte, qui parcourent l’univers en l’an 2199 pour lutter contre des civilisations extra-terrestres qui menacent l’humanité.

En 2009, le film Space Battleship Yamato: Resurrection, réalisé par Yoshinobu Nishizaki, sort en salle. L’intrigue se situe désormais en 2220 et le monde est menacé par l’expansion d’un trou noir qui se rapproche dangereusement. Un plan est instauré pour déplacer plus de 300 millions de personnes loin de la Terre. Suite à l’attaque de la dernière flotte de transport, le cuirassé accourt. Le navire est désormais commandé par Susumu Kodai, avec à bord Miyuki, fille de Susumu et Yuki.

À l’occasion des 100 ans de l’animation japonaise, et en lien avec la sortie très prochaine de Space Battleship Yamato 2202, second film de la saga reprenant l’intégralité de la série de 1970, le Festival vous propose d’embarquer à bord de ce cuirassé légendaire.

Plus d'infos

La Chine à l'honneur : Chine, nouvelle génération

À l'occasion de son programme spécial en hommage à la Chine, le Festival vous invite à découvrir les courts métrages d’une génération émergente de réalisateurs.

L’industrie animée chinoise semble être à l’orée d’une nouvelle vague. On constate effectivement depuis dix ans l’émergence importante de réalisateurs de courts métrages chinois, certains issus de diverses écoles d’animation et d’autres venant du monde de l’art contemporain, participant tous ainsi à l’éclosion d’une cinématographie riche et variée, tant sur le fond que sur la forme.

La volonté de ce volet réside dans la traduction de cette diversité apparente chez les cinéastes professionnels, et non pas seulement chez les étudiants, dont la diversité est tout aussi florissante. Consacré à cette nouvelle génération d’artistes, ce volet propose un éventail des principaux films qui ont marqué les derniers festivals d’animation européens, avec également une exposition de ces œuvres au Château d'Annecy, musée lacs et montagnes.

Plus d'infos et Plus d'infos

La Chine à l'honneur : Les années 50

Le Festival d’Annecy rend hommage aux années 50 chinoises avec une sélection de courts métrages animés issus des célèbres studios de Shanghai.

Sous l’égide de la spécialiste Marie-Claire Kuo-Quiquemelle, le Festival vous propose une sélection célébrant le cinéma d’animation chinois des années 50. Un large éventail d’œuvres, oscillant entre dessins animés, découpages articulés et poupées, sera projeté et offrira aux festivaliers l’opportunité de se plonger dans l’âge d’or de l’animation traditionnelle chinoise.

Marquées par la victoire des communistes, les années 50 favorisent le cinéma pour les enfants et, dès mars 1950, l’équipe d’animation alors établie à Changchun est envoyée à Shanghai. Rapidement, elle intègre des personnalités du monde artistique et recrute des jeunes diplômés d’écoles d’art. On décide alors d’y développer un style d’animation original, s’inspirant directement des arts traditionnels chinois. Le gouvernement approuve cette démarche et prodigue les fonds nécessaires.

Emportés par l’optimisme de ces premières années sous le régime communiste, les animateurs chinois brillent en réalisant des films d’un niveau impressionnant. En inaugurant en 1957 une nouvelle structure entièrement dédiée au cinéma d’animation, Les Studios d’art de Shanghai, les autorités reconnaissent officiellement toute l’étendue du travail accompli. Dès lors, les progrès seront très rapides ; on recense une production de 24 films en 1958 et de 16 films en 1959.

À travers une sélection de cinq courts métrages animés, le Festival poursuit son programme spécial La Chine à l’honneur et fait revivre quelques-uns des chefs-d’œuvre du passé.

Plus d'infos

La Chine à l'honneur : Les années 60

Immersion dans les années 60 de l’industrie animée chinoise : entre esprit créatif, innovations techniques, et début de la révolution culturelle.

Encouragé par l’âge d’or dans lequel se trouve le cinéma d’animation chinois, le début des années 60 se poursuit dans la continuité de la décennie précédente. Les effectifs des studios de Shanghai atteignent 380 personnes et deux nouvelles techniques voient le jour, revendiquant cet esprit d’innovation particulièrement affirmé.

La première, le "lavis animé", résultat de plusieurs années de recherches assidues, qui a permis de donner vie aux peintures à l’encre de grands artistes tels que Qi Baishi ou Li Keran. Malgré des résultats impressionnants à l’écran, cette nouvelle technique est particulièrement exigeante et demande d’immenses capacités artistiques ainsi qu’un niveau très élevé de technicité.

La seconde, quant à elle, réside dans la réalisation, en stop-motion, de films en papier plié, instaurée par Yu Zhigung. Très simple dans son support, cette technique exige néanmoins un réel talent afin de créer des personnages attachants et crédibles, émancipés de l’aspect fragile et simpliste du papier.

Cette période de création fertile s’assombrit à partir de 1964, avec la montée des idéologies d’extrême gauche. Ces dernières reprochent à l’industrie d’animation un cruel manque d’investissement politique au sein des films et censurent certaines œuvres cultes, dont La Flûte du bouvier, La Conque dorée et Le Roi des singes. Dès lors, la production est stoppée, les anciens films sont retirés du marché et les animateurs sont envoyés à la campagne afin d’y être rééduqués ; c’est le début d’une révolution culturelle longue de plus de dix ans.

Sous l’égide de la spécialiste Marie-Claire Kuo-Quiquemelle, le Festival vous propose une sélection d’œuvres célébrant cet âge d’or de l’industrie d’animation chinoise, juste avant l’arrivée de la censure.

Plus d'infos

La Chine à l'honneur : Nouvel âge d’or à l’issue de la révolution culturelle

Entre effervescence artistique et énergie créatrice, la renaissance de l’animation chinoise et son nouvel âge d’or.

À l’issue d’une révolution culturelle qui a bouleversé le paysage de l’animation chinoise, les animateurs regagnent peu à peu les studios à partir de 1976. Bouillonnants d’énergie, les cinéastes expriment leur enthousiasme à travers une production massive de films très remarqués, tels que Le renard mystifie le chasseur (1978) ou encore Le Prince Nezha triomphe du roi Dragon (1979).

Pour répondre à cette prolifération filmique, une nouvelle technique est avancée par le cinéaste et concepteur Hu Jinqing, appelée "le lavis déchiré articulé". Cette dernière permet d’animer la peinture chinoise avec une réelle économie de moyens et s’avère particulièrement adaptée à la représentation des poils des animaux.

Galvanisée par l’énergie créatrice de ce nouvel âge d’or, l’industrie de l’animation chinoise est au plus haut jusqu’au milieu des années 80. Dès lors, une période de déclin va s’opérer en raison de la privatisation du cinéma et du règne de la télévision, vecteur de programmes japonais médiocres. La suprématie du modèle chinois s’essouffle et le monde du cinéma d’animation entre dans une ère nouvelle, régie par de nouveaux critères de fonctionnement et une ouverture à l’international.

Pour le troisième et dernier volet de cette trilogie consacrée à l’histoire du cinéma animé chinois, l’experte Marie-Claire Kuo-Quiquemelle a sélectionné un panel de courts métrages représentatifs de ce deuxième âge d’or de l’animation chinoise, seulement quelques années avant son déclin.

Plus d'infos

La Chine à l'honneur : Rock Dog

Le Festival d’Annecy rend hommage au cinéma d’animation chinois avec la projection de "Rock Dog", une superproduction détonante !

Si l’animation chinoise est connue pour ses œuvres traditionnelles et artisanales, elle est à l’origine de productions de plus en plus innovantes et modernes, répondant aux codes narratifs destinés au grand public. Rock Dog fait partie de ces créations à la pointe de la technologie, qui s’imposent sur le marché international de l’animation.

Réalisé par Ash Brannon (Toy Story 2, Les Rois de la glisse), Rock Dog raconte l’histoire de Bodi, un chien tibétain censé prendre la suite de son père comme gardien d’un village de moutons, terrifié à l’idée de ne pas être à la hauteur du modèle paternel. Tout est bouleversé lorsqu’un poste de radio tombe littéralement du ciel et que Bodi entend la chanson d’Angus, une vedette de la vieille époque. Envoûté par ce nouveau monde qui s’offre à lui, Bodi y voit un signe du destin et décide de partir pour la ville à la poursuite de son rêve : devenir une star de la musique.

Produit par Mandoo Pictures et Huayi Brothers, Rock Dog est une superproduction chinoise au budget étonnant. Dans le cadre de sa programmation spéciale dédiée à la Chine, le Festival vous invite à découvrir ce long métrage (prochainement en salle), reflet parfait de la formidable expansion de l’industrie animée chinoise.

Plus d'infos

La Chine à l'honneur : Sun Xun, le magicien et le monde

Découvrez la filmographie du cinéaste Sun Xun, considéré comme l’artiste chinois le plus original de sa génération.

À l’instar du Sud-Africain William Kentridge, le cinéaste Sun Xun est un animateur dont la pratique est ancrée dans le champ du contemporain. À l’origine d’une douzaine de courts métrages depuis 2005, le cinéaste se plait à explorer de multiples techniques pour évoquer des thématiques historiques, mais également des problématiques liées à l’industrialisation dans son pays.

Figure phare de la grande majorité de sa filmographie, le magicien, affublé d’une queue-de-pie et d’un haut-de-forme, symbolise à la fois l’illusion et le mensonge : il se promène à travers l’Histoire – que le cinéaste qualifie de "mensonge du temps" – et ne vend que des utopies aussi inatteignables qu’elles se transforment en situations apocalyptiques.

Flirtant avec le mouvement surréaliste – on peut retrouver l’héritage d’Ernts, Delvaux ou encore Magritte –, l’œuvre de Sun Xun convoque également quelques grands théoriciens occidentaux tels que Marx, Adorno ou Horkheimer. À la fois particulièrement singulière et reconnue de tous, sa filmographie interpelle et marque les esprits de par ses motifs absurdes et fantastiques, mais aussi par la force des messages qu’elle véhicule.

Dans le cadre de son programme spécial en hommage à la Chine, le Festival vous propose de faire connaissance avec l’un des cinéastes chinois les plus talentueux de sa génération.

Plus d'infos

Midnight Specials : Perfect Blue

Égarez-vous entre réalité et fiction avec Perfect Blue, le thriller psychologique multirécompensé de Satoshi Kon.

Adaptation du roman de Takeuchi Yoshizaku, Perfect Blue est le premier long métrage du réalisateur japonais Satoshi Kon. Réalisé en 1997, le film fait sensation et reçoit notamment les prix du meilleur long métrage d’animation au B-Movie Film Festival et du meilleur film d’animation aux festivals FanTasia et Fantasporto.

Jeune idole pop au sein d’un groupe à succès, Mima décide soudainement de se reconvertir pour commencer une carrière d’actrice, ce qui n’est pas au goût de son entourage et de ses fans. Au fur et à mesure qu’elle avance sur sa nouvelle voie, la fiction semble la rattraper et le personnage qu’elle incarne commence à prendre le pas sur la réalité. Peu à peu, Mima perd ses repères pour entamer une descente aux enfers dont elle ne ressortira pas indemne.

Véritable coup de maître, ce long métrage au succès phénoménal séduit avec son esthétique graphique très réaliste, et lance la brillante carrière de ce réalisateur disparu trop tôt. Perfect Blue annonce par ailleurs une thématique récurrente chez le cinéaste, la réalité subjective et cette étroite frontière entre réalité et fiction.

Produit par le studio Madhouse, Perfect Blue fait partie de ces films cultes qui ont marqué l’histoire du cinéma d’animation et qui, 20 ans après, fascinent toujours autant.

Dans le cadre du programme Midnight Specials, le Festival vous invite à vous plonger dans l’univers captivant et déroutant de Perfect Blue.

Plus d'infos


Billeterie

source : https://www.annecy.org/

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2017

Messagede Mitch69 le Lun 12 Juin 2017, 22:18

A Silent Voice et Perfect Blue diffusés à Annecy !

e Festival Annecy qui a lieu du 12 au 17 juin, diffusera 2 films : Perfect Blue et A Silent Voice.

Voici les jours de diffusion :

A Silent Voice :

Mardi 13 juin à 18h VOSTFR (Pathé salle 1) VOSTFR
Mercredi 14 à 10h30, Bonlieu (grande salle) VOSTA
Jeudi 15 à 11h (Pathé salle 2) VOSTA
Jeudi 15 à 20h45 (Novel) VOSTFR
Vendredi 16 à 20h45 (La Turbine) VOSTFR

Adapté de la série éponyme créée par Yoshitoki Oima et publiée en France aux éditions Ki-oon, A Silent Voice est un long-métrage d’animation puissant et captivant, abordant avec délicatesse des thématiques aussi sensibles que le harcèlement scolaire et le handicap.

L'histoire ?
Shoya Ishida est un jeune garçon plutôt casse-cou dont le quotidien est rythmé par l’école et ses amis.Pour combattre l’ennui, il lance des défis toujours plus extravagants à ses camarades. Lorsque Shoko Nishimiya, atteinte de surdité, arrive dans l’établissement en cours d’année et bouleverse le fonctionnement quotidien de leur classe, Shoyay voit le moyen de pimenter un peu plus ses journées. Passant de l’intérêt poli à l’exaspération provoquée par les problèmes de communication, il va entraîner ses camarades à rendre infernale la vie de Shoko : moqueries, brimades, persécutions...tout y passe sous le regard indifférent de l’équipe d’encadrement.Tout bascule lorsque Shoko quitte soudainement l’établissement et que Shoya est convoqué dans le bureau du directeur afin de répondre de ses actes.Considéré comme responsable par ces camarades qui se retournent contre lui, il est isolé et devient à son tour la victime des mêmes tourments. Quelques années plus tard, rongé par les regrets, Shoya se met à la recherche de Shoko pour lui présenter ses excuses.

Perfect Blue :
mardi 13 juin à 21h30 (Pathé 2) VOSTFR
vendredi 16 juin à à 23h (Bonlieu Petite salle) VOSTFR

L'histoire ?
Jeune idole pop au sein d’un groupe à succès, Mima décide soudainement de se reconvertir pour commencer une carrière d’actrice, ce qui n’est pas au goût de son entourage et de ses fans. Au fur et à mesure qu’elle avance sur sa nouvelle voie, la fiction semble la rattraper et le personnage qu’elle incarne commence à prendre le pas sur la réalité. Peu à peu,Mima perd ses repères pour entamer une descente aux enfers dont elle ne ressortira pas indemne.


source : Kaze

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2017

Messagede Mitch69 le Lun 19 Juin 2017, 22:13

Annecy 2017 : Palmarès de la 41e édition

À l’issue de ces six jours de projections intenses, riches en découvertes et en émotions, la traditionnelle cérémonie de clôture vient de dévoiler son très attendu palmarès 2017 ! Rythmée par une pluie de projections inédites, dont l’avant-première mondiale de Puppy!, le dernier court métrage de Genndy Tartakovsky, ou encore le court métrage de Jean-Pierre Jeunet et Romain Segaud, Deux escargots s’en vont, cette soirée a récompensé toute une pléiade de courts et longs métrages.

Au total, ce sont près de 30 films qui ont été couronnés par moult prix, tous plus prisés les uns que les autres. Qui a succédé à Ma vie de courgette et Une tête disparaît, Cristal des longs et courts métrages 2016 ? Découvrez-le sans plus attendre !

Toute l’équipe du Festival international du film d’animation d’Annecy adresse ses plus chaleureuses félicitations à tous les lauréats de cette édition 2017 !

PRIX OFFICIELS

FILMS DE TÉLÉVISION ET DE COMMANDE

> Films de commande

Prix du jury
Moby "Are You Lost in the World Like Me?"
Steve Cutts
STEVE CUTTS
États-Unis, Royaume-Uni

Cristal pour un film de commande
Material World
Anna Ginsburg
STRANGE BEAST
Royaume-Uni

> Films de télévision

Mention spéciale pour une série TV
BoJack Horseman "Fish Out Of Water"
Mike Hollingsworth
TORNANTE PRODUCTIONS, LLC
États-Unis

Prix du jury pour une série TV
The Man-Woman Case "Wanted"
Anaïs Caura
MY FANTASY / 2 P2L, FRANCE TÉLÉVISIONS NOUVELLES ÉCRITURES
France

Cristal pour une production TV
Revolting Rhymes Part One
Jakob Schuh, Jan Lachauer, Bin-han To
MAGIC LIGHT PICTURES
Royaume-Uni

FILMS DE FIN D'ÉTUDES

Mention du jury
Pas à pas
Charline Arnoux, Mylène Gapp, Léa Rubinstayn, Florian Heilig, Mélissa Roux
ESMA (ÉCOLE SUPÉRIEURE DES MÉTIERS ARTISTIQUES)
France

Prix du jury
Summer's Puke is Winter's Delight
Sawako Kabuki
TAMA ART UNIVERSITY
Japon

Cristal du film de fin d'études
Sog
Jonatan Schwenk
HFG – HOCHSCHULE FÜR GESTALTUNG OFFENBACH AM MAIN
Allemagne

COURTS MÉTRAGES ANIMATION OFF-LIMITS

Prix du film "Off-Limits"
Dix puissance moins quarante-trois seconde
FRANCIS
MIYU PRODUCTIONS
France

LONGS MÉTRAGES

Prix du public
Le talentueux Jean-Pierre Jeunet a remis le prix du public à Dorota Kobiela et Hugh Welchman pour La Passion Van Gogh (Loving Vincent). Le film a rencontré un grand succès lors de sa première mondiale le mardi 13 juin dernier.
TRADEMARK FILMS, BREAKTHRU PRODUCTIONS
Pologne, Royaume-Uni

Prix du jury
In This Corner of the World > Dans un recoin de ce monde
Sunao Katabuchi
MAPPA (MARUYAMA ANIMATION PRODUCE PROJECT ASSOCIATION), GENCO, INC.
Japon

Cristal du long métrage
Lu Over the Wall > Lou et l'Île aux sirènes
Masaaki Yuasa
SCIENCE SARU INC
Japon

COURTS MÉTRAGES

Prix du public
Pépé le morse > Grandpa Walrus
Lucrèce Andreae
CAÏMANS PRODUCTIONS
France

Mention du jury
L’Ogre > The Ogre
Laurène Braibant
PAPY3D PRODUCTIONS
France

Prix "Jean-Luc Xiberras" de la première œuvre
Splendida Moarte Accident > The Blissful Accidental Death
Sergiu Negulici
ABIS STUDIO
Roumanie

Prix du jury
Kötü Kiz > Vilaine fille
Ayce Kartal
LES VALSEURS
France, Turquie

Cristal du court métrage
Min Börda > The Burden
Niki Lindroth Von Bahr
MALADE AB
Suède


source : Site du Festival

Avatar de l’utilisateur
Sora334
Ryo versus Massue
 
Messages: 688
Inscription: Mar 29 Nov 2011, 17:38

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2017

Messagede Sora334 le Jeu 29 Juin 2017, 06:38

Je compte furieusement y aller l'année prochaine. Est-ce que d'autres membres du forum aussi ? ça pourrait être intéressant de s'y croiser pour discuter des films surtout que je n'ai jamais rencontré personne du forum, pourquoi pas en cette occasion.
Sur l'eau calme vogant sans rêve,
dans l'éclat du jour qui s'achève,
qu'est notre vie sinon un rêve ?

L. Caroll.

https://myanimelist.net/animelist/sora334?status=7

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19032
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Festival d'Animation d'Annecy 2017

Messagede Mitch69 le Lun 23 Avr 2018, 21:58

La sélection officielle 2018 complète !

Marcel Jean, délégué artistique du Festival d’Annecy, vient d’annoncer les longs métrages en et hors compétition pour l’édition 2018 !

Cette année, ce sont plus de 3 080 films qui ont été soumis pour participer à la sélection officielle du Festival d’Annecy. Un nouveau record !

Découvrez la liste des longs métrages en et hors compétition pour cette nouvelle édition !

Les longs métrages en sélection officielle en compétition à Annecy 2018 :

Funan de Denis DO – Belgique, Cambodge, France, Luxembourg
Gatta Cenerentola de Ivan CAPPIELLO, Alessandro RAK, Marino GUARNIERI et Dario SANSONE – Italie
La casa lobo de Cristóbal LEÓN et Joaquín COCIÑA – Chili
Le Mur de Cam CHRISTIANSEN – Canada
Miraï, ma petite sœur de Mamoru HOSODA – Japon
Okko’s Inn de Kitaro KOSAKA – Japon
Parvana de Nora TWOMEY – Canada, Irlande, Luxembourg
Seder-Masochism de Nina PALEY – États-Unis
Tito et les Oiseaux de Gustavo STEINBERG, Gabriel MATIOLI YAZBEK BITAR et André CATOTO DIAS – Brésil
Virus Tropical de Santiago CAICEDO – Colombie

Les longs métrages en sélection officielle hors compétition à Annecy 2018 :

Captain Morten and the Spider Queen de Kaspar JANCIS – Belgique, Estonie, Irlande, Royaume-Uni
Cats and Peachtopia de Gary WANG – Chine
Chris the Swiss d’Anja KOFMEL – Suisse
Kikoriki: Déjà Vu de Denis CHERNOV – Russie
La Tour de Mats GRORUD – France, Norvège, Suède
Liz and the Blue Bird de Naoko YAMADA – Japon
L’Ultime Fiction d’Ashkan RAHGOZAR – Iran
Maquia – When the Promised Flower Blooms de Mari OKADA – Japon
Marnie's World de Christoph LAUENSTEIN, Wolfgang LAUENSTEIN – Allemagne
North of Blue de Joanna PRIESTLEY – États-Unis
On Happiness Road de Hsin-Yin SUNG – Taïwan
The Angel in the Clock de Miguel Ángel URIEGAS – Mexique
Un homme est mort d’Olivier COSSU – France

Films TV et Commande
B: The Beginning "Episode 1

Plus d'infos


source : https://www.annecy.org

Suivante


Retourner vers Event / Jeux vidéo / Internet...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités