EVENT : Carrefour de l'Animation 2018

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Event / Jeux vidéo / Internet... : Conventions, jeux vidéo, tokusatsu, internet, émissions TV et radios

Retourner vers Event / Jeux vidéo / Internet...

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19773
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

EVENT : Carrefour de l'Animation 2018

Messagede Mitch69 le Sam 18 Nov 2017, 12:12

CARREFOUR DU CINÉMA D’ANIMATION – 15ème ÉDITION DU 13 AU 17 DÉCEMBRE 2017

Créé par le Forum des images, le Carrefour du cinéma d’animation aborde sa 15ème édition avec un programme des plus riches : de nombreux invités français et internationaux, des longs métrages en avant-première ou inédits, des secrets de fabrication, un festin de courts métrages, des séances familiales et, pour la première fois, une journée professionnelle. Une nouvelle année placée sous le signe du pays du soleil levant pour fêter les 100 ans de l’animation japonaise.

LE JAPON À L’HONNEUR

Le Forum des images se devait de célébrer dignement le centenaire de l’animation japonaise, que sa programmation illustre déjà d’année en année. À cette occasion, le réalisateur Keiichi Hara est l’invité d’honneur de cette édition, avec le soutien de la fondation franco-japonaise Sasakawa. Sa venue permet de se pencher en détail sur sa carrière, lors d’une master class exceptionnelle (animée par le journaliste Alexis Hunot), et des projections, en sa présence, d’Un été avec Coo, de Colorful et de l’inédit Crayon Shin-Chan

Trois œuvres majeures du cinéma d’animation japonais seront à voir ou à revoir lors d’une soirée « films cultes » : Nausicaä de la vallée du vent, premier grand succès d’Hayao Miyazaki, Souvenirs goutte à goutte d’Isao Takahata, une œuvre intimiste entre nostalgie de l’enfance et réalisme du quotidien, et Tokyo Godfathers du regretté Satoshi Kon, qui démontre de manière virtuose tout son talent et son originalité.
Trois films importants pour trois cinéastes que le Forum des images a eu à cœur d’accueillir par le passé.

À découvrir également dans les espaces du Forum des images pendant toute la durée du festival et jusqu’au 31 décembre, l’exposition The Art of Anime, co-organisée avec Ynnis Editions et AnimeLand. Un panorama exceptionnel de dessins originaux provenant de séries inoubliables - Albator, Les Chevaliers du Zodiaque, Dragon Ball Z… - qui retrace les évolutions de l’animation japonaise dans la deuxième moitié du XXe siècle.

UNE SÉRIE DE LONGS MÉTRAGES EN AVANT-PREMIÈRE

Trois films japonais seront proposés en avant-première au cours du festival : après Lou et l’île aux sirènes, récompensé du Cristal du long métrage au Festival d’Annecy, le génial et prolixe Masaaki Yuasa signe Night is Short, Walk on Girl, présenté en soirée d’ouverture. Une comédie romantique haute en couleurs, qui se déroule l’espace d’une nuit dans les rues de Kyoto.

En soirée de clôture : Fireworks, réalisé par Akiyuki Shinbo et Nobuyiki Takeuchi. L’histoire de deux lycéens intrigués par la forme que prennent les feux d’artifices une fois vus de côté. Par l’équipe de Your Name, ce long métrage démontre à nouveau une grande maîtrise dans la lignée des œuvres de Makoto Shinkai.
A Silent Voice de Naoko Yamada, premier long métrage émouvant d’une jeune réalisatrice sur la différence et le harcèlement : pris de remords, un garçon tente de retrouver la jeune fille qu’il a persécutée à l’école, des années plus tôt, en raison de sa surdité.

Le bédéiste Guillaume « Run » Renard présente Mutafukaz, film de science-fiction trash et survolté, dans la veine des Kassos.

Le réalisateur chinois indépendant Jian Liu, qui avait présenté au Forum des images son premier long-métrage Piercing I, revient avec un film controversé sur la société chinoise et interdit de diffusion à Annecy : Have a Nice Day.

UN FESTIVAL DE COURTS-MÉTRAGES

Comme chaque année, le Carrefour du cinéma d’animation fait découvrir une sélection éclectique de courts métrages réalisés à travers le monde. Trois séances mettent en lumière des films français où jeunes artistes et vétérans de l’animation déploient leurs univers très personnels, comme dans le charnel Vibrato de Sébastien Laudenbach, hommage érotique au Palais Garnier et à son architecte, ou La Dent du bédéiste Guy Delisle, qui s’amuse des petits mensonges qui jalonnent le quotidien des parents.

Les cinéastes d’animation qui utilisent leur art pour évoquer les oppressions, conflits et injustices sont également mis à l’honneur dans une séance spéciale « politique et animation ».
Parmi eux, Loup Blaster présente Al Hurriya – Freedom – Liberté, vision délicate des conditions de vie des personnes exilées à Calais. Dans 3013, Borislav Sajtinac traite du sort d’un évadé de prison perdu dans le désert.
Amer Albarzawi nous plonge dans le monde d’un petit vendeur de mouchoirs qui se rêve inventeur dans Yaman.

Les trois réalisateurs échangeront sur les spécificités de leur travail et leur thématique au côté de Pierre Puchot, journaliste spécialiste du Moyen-Orient.

Et aussi : la reprise du palmarès des European Animation Awards, en présence des créateurs de l’évènement, Didier Brunner et Jean-Paul Commin, les Cour(t)s d’écoles et leurs quatre panoramas de fin d’études, un programme exceptionnel pour les 10 ans de la résidence de Fontevraud et le best-of du SIGGRAPH Computer Animation Festival.

LA FABRIQUE DE L’ANIMATION

Le « Cadavre exquis animé », court métrage, réalisé pendant le festival par une cinquantaine d’étudiants en cinéma d’animation, est parrainé cette année par le bédéiste Bastien Vivès, remarqué pour son œuvre foisonnante, allant du drame intimiste à l’érotisme en passant par le manga. Le succès de ses romans graphiques, tels que Polina (adapté au cinéma l’an dernier) ou Le Goût du chlore, le place parmi la relève de la bande-dessinée française. Vendredi 15 décembre, il reviendra sur sa carrière et ses influences, extraits à l’appui, lors d’une rencontre exceptionnelle.

Le festival offre au grand public l’opportunité de découvrir, en présence de leurs auteurs, les images de films en cours de production : les très attendus Dilili à Paris, de Michel Ocelot, plongée dans le Paris de la Belle Époque, et Les Hirondelles de Kaboul d’Éléa Gobbé-Mévellec et Zabou Breitman, adapté du roman de Yasmina Khadra.

Peter Dodd, directeur artistique de Ethel & Ernest, reviendra sur la genèse de ce film d’une poésie rare, racontant la vie quotidienne des parents de Raymond Briggs, auteur de la BD dont s’inspire le film, dans le Londres des années 1930 à 1970.
Un hommage à Jean-Christophe Averty, pionnier des effets spéciaux sur petit écran disparu le 4 mars dernier, sera rendu lors d’une conférence animée par Pascal Vimenet, suivie de la projection du film Les Mariés de la tour Eiffel qu’il a réalisé en 1973.

UNE JOURNÉE PROFESSIONNELLE

Nouveauté de cette 15e édition du Carrefour, une journée professionnelle (jeudi 14 décembre) permet d’aborder différentes thématiques propres au cinéma d’animation à travers des rencontres avec les acteurs du secteur, comme le « work in progress » du film Young Perez, à poings fermés de Jean-Jacques Kahn et Franck Van Leeuwen.

À ne pas manquer : la rencontre avec le réalisateur colombien Santiago Caicedo, qui présentera plusieurs de ses courts métrages (Moving Still, Come Coco), ses clips musicaux… mais aussi des images de son premier long métrage, Virus Tropical. Une saga familiale ambitieuse, drôle et décalée, adaptée de la bande dessinée du même nom.
D’autres projets sont également à découvrir comme l’adaptation d’un livre illustré par Benjamin Lacombe dans un projet transmédia, Les superhéros détestent les artichauts, produit par la société Les Valseurs, avec plus de 40 écrans intéractifs, une bande dessinée animée en 3D, 30 minutes de musique et une minisérie d’animation.

Le studio BobbyPils, qui réunit les nouveaux talents de l’animation française, présentera ses trois premiers projets : Crising Jung, Super Fuck Friends et Chmite.

Le Carrefour du cinéma d’animation est organisé par le Forum des images en partenariat avec : la DRAC Île-de-France / HP / TVPAINT / YNNIS EDITIONS / THE ART OF ANIME / Le Bonbon / Senscritique / Zoo Mag / Afca / Animeland / Nolife / Catsuka

TARIFS :
Plein tarif : 6€ - Tarif réduit : 5€ - Carte Forum Liberté : 4€ - 4€ pour les moins de 12 ans - 4€ pour les agents de
la ville de Paris - Carte Forum Festival (pour toutes les séances) : 15€

Forum des Halles
2 rue du cinéma, 75001 Paris



source : Forum des Images

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19773
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

EVENT : évènements 2017 / 2018

Messagede Mitch69 le Sam 18 Nov 2017, 12:39

Night is Short, Walk on Girl de Masaaki Yuasa Soirée d'ouverture / Avant-première le 13/12/2017 à 20h30

Image

(Yoru wa Mijikashi Aruke Yo Otome)
Fiction l Japon l vostf l 2017
93 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K
À PROPOS DU FILM
L’espace d’une nuit enivrée dans les rues de Kyoto, Senpai tente de déclarer ses sentiments à la jeune fille aux cheveux noirs dont il est amoureux. Après son Cristal du long métrage à Annecy pour Lou et l’île aux sirènes, l’expérimentateur génial Masaaki Yuasa, à l’origine du très culte Mind Game, revient avec une comédie romantique haute en couleur.

Un été avec Coo de Keiichi Hara
En présence du réalisateur

le 14/12/2017 à 14h00

Image

(Kappa no Coo to natsuyasumi)
Fiction l Japon l 2008
135 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K

À PROPOS DU FILM
Kôichi découvre une étrange pierre dans le lit asséché d’une rivière et la rapporte chez lui. En la lavant, un kappa, esprit farceur de l’eau, en sort. Ce premier long métrage de Keiichi Hara sorti en France est une belle métaphore sur la nature en péril, évoquant Miyazaki, doublée d’une grande histoire d’amitié.
Séance publique ouverte aux scolaires

Crayon Shin-chan : The Storm Called - The Adult Empire Strikes Back
de Keiichi Hara
le 14/12/2017 à 20h00 En présence du réalisateur

(Kureyon Shin-chan : Arashi o Yobu : Mōretsu ! Otona Teikoku no Gyakushū)
Fiction l Japon l vostf l 2001
89 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K

À PROPOS DU FILM
Un musée sur le XXe siècle s’ouvre en ville pour que les adultes puissent revivre leur jeunesse. Ces derniers se mettent alors à agir de manière étrange et abandonnent leurs enfants pour se plonger dans leurs souvenirs… Un film ovni complètement déjanté à ne pas manquer !

Table ronde "100 ans d'animation japonaise" le 15/12/2017 à 16h15

Une rencontre, proposée par Ynnis éditions et AnimeLand autour du livre « Un siècle d’animation japonaise », centrée sur l’avenir de l’animation japonaise. Après un siècle d’animation et alors que le règne du studio Ghibli semble prendre fin, quelles sont les perspectives d’évolution de cet art ? Quels sont les nouveaux enjeux de distribution de la « japanim » en France ?

Animée par Marc Aguesse (Catsuka) avec Philippe Bunel et Matthieu Pinon (auteurs), Olivier Fallaix (spécialiste de l’animation japonaise) et Amel Lacombe (Eurozoom), sous réserve
Durée : 1h45
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

Mutafukaz
de Guillaume Renard, Shōjirō Nishimi
Avant-première / ​le 14/12/2017 à 21h00 En présence de Guillaume Renard (réalisateur)

Image

Fiction l France / Japon l vostf l 2017
90 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K

À PROPOS DU FILM
À Dark Meat City, la violence est quotidienne. Après un accident, Angelino, livreur de pizza, est pris d’étranges visions… Accompagné de Shōjirō Nishimi, Guillaume « Run » Renard adapte ses romans graphiques avec un sens du rythme et un goût du trash certains. Un film d’animation pour adulte qui détonne, produit par Ankama Animations et Studio 4°C.
Avant-première
​En présence de Guillaume Renard (réalisateur)
En partenariat avec Ankama

Colorful
de Keiichi Hara
le 15/12/2017 à 18h00 En présence du réalisateur

Image

(Karafuru)
Fiction l Japon l vostf l 2011
126 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K

À PROPOS DU FILM
Renvoyé sur terre après sa mort, un esprit intègre le corps du jeune collégien Makoto, et doit vivre en apprenant de ses erreurs. Sous le vernis des couleurs chatoyantes de ce très beau long métrage auréolé de deux prix au Festival d’Annecy, se cachent une sensibilité à fleur de peau et une profonde mélancolie

Have a Nice Day

le 15/12/2017 à 21h00 de Liu Jian

Image

Hao Ji Le)
Fiction l Chine l vostf l 2017
77 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K

À PROPOS DU FILM
Dans une petite ville chinoise noyée dans la corruption, un chauffeur dérobe de l’argent à son patron et se retrouve avec une bande de malfrats à ses trousses. Le réalisateur chinois indépendant Jian Liu, qui avait présenté au Forum des images son premier long métrage Piercing I, revient avec un film controversé sur la société chinoise, interdit de diffusion à Annecy

Souvenirs goutte à goutte
de Isao Takahata
Soirée animation japonaise : films cultes ! /le 16/12/2017 à 18h00 En présence de Keiichi Hara (réalisateur)

(Omoide poro poro)
Fiction l Japon l 1991
118 min l Couleur l 35mm optique

À PROPOS DU FILM
Taeko, jeune employée de bureau ayant grandi à Tokyo, décide de se rendre à la campagne. Durant le trajet et sur place, elle se remémore les souvenirs de son enfance. Entre nostalgie de l’enfance et réalisme du quotidien, le film s’inscrit comme une oeuvre intimiste et naturaliste dans la carrière du réalisateur du Tombeau des lucioles.

Tokyo Godfathers le 16/12/2017 à 20h50
de Satoshi Kon
Soirée animation japonaise : films cultes !

(Tokyo Goddofazazu)
Fiction l Japon l vostf l 2003
93 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K

À PROPOS DU FILM
Gin, Hana et Miyuki vivent tous les trois dans les rues de Tokyo. Le soir de Noël, ils découvrent un nourrisson dans une benne à ordures et se mettent en quête de ses parents. Troisième long métrage du regretté Satoshi Kon, ce film est une oeuvre majeure qui démontre de manière virtuose tout le talent et l’originalité de son réalisateur.

Nausicaä de la vallée du vent de Hayao Miyazaki
le 16/12/2017 à 22h50

Soirée animation japonaise : films cultes !

Image

(Kaze no tani no Naushika)
Fiction l Japon l vostf l 1984
116 min l Couleur l 35mm optique

À PROPOS DU FILM
Alors que la forêt toxique s’étend et menace les humains, Nausicaä doit se battre pour empêcher son monde de s’écrouler. Avec ce deuxième long métrage adapté de son propre manga, Hayao Miyazaki est propulsé au rang de star de l’animation japonaise. Un chef-d’oeuvre qui contient déjà tous les thèmes chers au grand maître.

A Silent Voice
de Naoko Yamada
Avant-première
le 17/12/2017 à 17h30

Image

(Koe no Katachii)
Fiction l Japon l vostf l 2016
129 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K

À PROPOS DU FILM
À l’école primaire, Shoya harcelait la petite Shoko à cause de son handicap auditif. Plusieurs années après, pris de remords, il tente de retrouver la jeune fille pour lui présenter ses excuses. Premier long métrage émouvant d’une jeune réalisatrice qui a déjà fait preuve de son talent à la télévision (Tamako Market, K-On !).

Rencontre avec Keiichi Hara
Animée par Alexis Hunot (journaliste spécialiste du Cinéma d’animation)

Invité d’honneur du festival, rencontrez Keiichi Hara lors d’une master class exceptionnelle autour de son travail et de son brillant parcours d’animateur et de réalisateur. Une occasion unique de découvrir l’étendue de son oeuvre, de Doraemon à Miss Hokusai en passant par Crayon Shin-chan ou encore Colorful.

Animée par Alexis Hunot (journaliste spécialiste du Cinéma d’animation).
Traduction : Shoko Takahashi

Fireworks

Soirée de clôture / Avant-première en présence de Bastien Vivès (auteur de bande dessinée)

À PROPOS DU FILM
de Akiyuki Shinbo, Nobuyuki Takeuchi

(Uchiage Hanabi, Shita Kara Miru Ka ? Yoko Kara Miru Ka ?)
Fiction l Japon l vostf l 2017
90 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K

Les feux d’artifice sont-ils ronds ou plats, lorsqu’on les contemple de côté ? C’est l’étrange question que se posent deux lycéens, Norimichi et Yusuke… Sélectionné au Festival de San Sebastián, Fireworks démontre une grande maîtrise et se place clairement dans la lignée des œuvres de Makoto Shinkai.

Soirée de clôture
avant-première en présence de Bastien Vivès (auteur de bande dessinée)
Sortie nationale le 3 janvier 2018
Précédé de : projection du Cadavre exquis animé réalisé par les étudiants pendant le festival et parrainé par Bastien Vivès


source : Forum des Images

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19773
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Carrefour de l'Animation 2017

Messagede Mitch69 le Sam 24 Nov 2018, 15:05

Carrefour du cinéma d'animation du 12 au 16 Décembre 2018

Cette 16e édition du Carrefour du cinéma d’animation propose une programmation toujours aussi riche en courts métrages et longs métrages, secrets de fabrication et rencontres avec des personnalités de l’animation. Avec cette année, Richard Williams en invité d’honneur !

Le cru 2018

Au programme, des projections quotidiennes de longs métrages en avant-première (Another Day of Life, Seder-Masochism, Miraï, ma petite sœur, Funan, Virus Tropical, etc.), une compétition des meilleurs courts métrages français, des panoramas de films d’écoles, un focus « politique et animation », des « Work in Progress » (Marona d’Anca Damian ou La Sirène de Sepideh Farsi), une soirée animation japonaise culte avec les deux premiers volets d'Animerama (Les Mille et une Nuit et Cleopatra), les 50 ans des Shadoks, un focus sur le studio Miyu Productions et d’autres surprises encore ! Et enfin, parrainé par notre invité d’honneur Richard Williams, le traditionnel Cadavre exquis animé réalisé par 50 étudiants d’écoles d’animation françaises viendra clore le festival en beauté.

Richard Williams, invité d’honneur

Richard Williams commence sa carrière à l'UPA (United Production of America) à la fin des années 1940. En 1971, son court métrage A Christmas Carol remporte un Oscar. Il passe au long métrage avec Raggedy Ann & Andy: A Musical Adventure (1977) d'après les poupées créées par Johnny Gruelle, avant de travailler sur Ziggy's Gift (1982), qui remportera un Emmy. Richard Williams a aussi réalisé la conceptualisation des introductions animées pour Quoi de neuf, Pussycat ? (1965) et La Charge de la brigade légère (1968). Il a animé le personnage de la panthère rose dans Quand la panthère rose s'emmêle (1976). En 1988, il est directeur de l'animation pour Qui veut la peau de Roger Rabbit, qui lui vaut deux Oscars. Il est également connu pour son long métrage inachevé Le Voleur et le Cordonnier.

Invités

Jonathan Hodgson

Le style de Jonathan Hodgson est nourri de graphisme et de collages au bénéfice d’une narration choc. Véritable mentor pour la jeune génération d’animateurs britanniques, il présente son dernier court métrage Roughouse et revient au cours d’une rencontre sur son oeuvre qui n’a de cesse de se renouveler.

Vendredi 14 décembre à 17h

Erick Oh

Erick Oh est un cinéaste d’animation coréen basé en Californie. Ses courts métrages ont été présentés et récompensés dans de nombreux festivals. Il a travaillé chez Pixar de 2010 à 2016 et vient de signer la série PIG: The Dam Keeper Poems, qui a reçu un Cristal à Annecy. Retour sur un parcours et une oeuvre remarquables.

Samedi 15 décembre à 16h30

Richard Williams

Animateur, réalisateur et producteur d’animation, Richard Williams a dirigé l’animation de Qui veut la peau de Roger Rabbit (1988), qui lui a valu deux Oscars. Il est célèbre pour son long métrage culte inachevé The Thief and the Cobbler: A moment in Time. Parrain du Cadavre exquis animé, rendez-vous incontournable du Carrefour, il évoque les temps forts de sa carrière au cours d’une master class exceptionnelle.

Dimanche 16 décembre à 17h30

Milorad Krstić

Peintre, sculpteur, documentariste et artiste multimédia, Milorad Krstić s’est illustré au cinéma en 1995 grâce à son court métrage My Baby Left Me (Ours d’argent à Berlin et Prix du meilleur premier film à Annecy). Il nous fait l’honneur de venir au Carrefour pour présenter en avant‑première son premier long métrage, Ruben Brandt, Collector.

Dimanche 16 décembre à 20h

Une compétition de courts métrages français



Chaque année, les producteurs de courts métrages d’animation français confient leurs dernières oeuvres au Carrefour. Pour la première fois, le festival décernera le prix du meilleur court métrage, choisi par un jury composé de trois membres de l’équipe du Forum des images. Sensations plastiques inédites (Bavure de Donato Sansone), films drôles et touchants (Bamboule d’Émilie Pigeard) ou films apocalyptiques (La Nuit des sacs plastiques de Gabriel Harel), film sur le père (Mon juke-box de Florentine Grelier) ou film sur le deuil (Le Jour extraordinaire de Joanna Lurie), place à la création

> Courts métrages français pro compétition 1 / Jeudi 13 décembre à 19h, en présence des équipes des films

> Courts métrages français pro compétition 2 / Vendredi 14 décembre à 19h, en présence des équipes des films

> Courts métrages français pro compétition 3 / Samedi 15 décembre à 18h30, en présence des équipes

Politique et animation

Mêlant images documentaires et animation, Another Day of Life ouvre le festival avec le récit du cauchemar de la guerre en Angola en 1975 par le journaliste polonais Ryszard Kapuściński. Wardi, long métrage en marionnettes, décrit le conflit israélo-palestinien à travers les yeux d’une jeune refugiée. Dans Funan, son premier long métrage, Denis Do raconte les souvenirs de sa mère sous la dictature des Khmers Rouges. Enfin, un programme de courts métrages dédié met en lumière l’engagement politique de réalisateurs venus du monde entier.

> Another Day of Life de Raúl de la Fuente et Damian Nenow / Mercredi 12 Décembre à 20h, soirée d’ouverture / Avant-première en présence de Marc Bonny (Gebeka Films) et de Jaroslaw Sawko (producteur)

> Funan de Denis Do / Vendredi 14 décembre à 14h, avant-première en présence du réalisateur

> Rezo de Leo Gabriadze / Vendredi 14 décembre à 17h30, inédit, présenté par Olivier Catherin (spécialiste du cinéma d'animation géorgien)

> Politique et animation / Vendredi 14 décembre à 19h30, en présence de Mathieu Robin (co-réalisateur)

> Wardi de Mats Grorud / Samedi 15 décembre à 20h30, avant-première en présence de Patrice Nezan (producteur) et Nadine Buss (chef opératrice additionnelle)

La fabrique de l’animation

Comme chaque année, le Carrefour met les professionnels à l’honneur. Au programme : une rencontre autour du long métrage d'animation adulte aux côtés de spécialistes de l’exploitation et de la programmation, un focus sur le studio Miyu – en présence de son fondateur –, qui développe depuis de 2009 des projets audacieux ; et des séances découverte de longs métrages en cours de production en présence de leurs auteurs (Sepideh Farsi pour La Sirène, Anca Damian pour L’Extraordinaire Voyage de Marona et le studio TAT pour Terra Willy).

> L’exploitation du long métrage d’animation adulte en salle / Jeudi 13 décembre à 17h30, rencontre professionnelle animée par Sabine Zipci (AFCA)

> Focus sur un studio d’animation : Miyu Productions / Jeudi 13 décembre à 20h, en présence d’Emmanuel-Alain Raynal (fondateur et producteur)

> L’Extraordinaire Voyage de Marona – WIP de Anca Damian / Vendredi 14 décembre à 21h, en présence de la réalisatrice

> La Sirène / Samedi 15 décembre à 15h30, séance animée par Jeanne Dubost (AFCA) en présence de Sepideh Farsi (réalisatrice), Zaven Najjar (conception graphique), Javad Djavahery (scénariste) et Sébastien Onomo (producteur)

> Terra Willy de Éric Tosti / Dimanche 16 décembre à 15h30, séance présentée par Francis Gavelle (journaliste) en présence de Jean-François Tosti (producteur et co-scénariste) et Philippe Lux (Bac Films)

Les 50 ans des Shadoks

En avril 1968, alors que la révolte gronde, apparaît sur les écrans une série qui va faire exploser les codes de la télévision et de la bienséance : Les Shadoks. À l’occasion de cet anniversaire, est exposée une vaste sélection de planches originales issues des livres illustrés reprenant les meilleurs moments de la série. Découvrez également en avant-première la web‑série Les Shadoks, droit dans le mur, à toutes pompes, portée par la voix de Benoît Poolevorde, et plongez dans l’univers déjanté et délicieusement absurde de ces drôles d’oiseaux qui ont décidé, un jour, de coloniser la Terre…

> Les Shadoks, droit dans le mur, à toutes pompes / Jeudi 13 décembre à 17h, avant-première en présence de Matthieu Lamotte (producteur chez aaa), Thierry Dejean et Damien Faure (réalisateurs)

Et aussi :
> L'exposition, du 12 au 16 décembre, de planches originales issues des livres illustrés reprenant les meilleurs moments de la série.


source : Forum des Images

Avatar de l’utilisateur
Mitch69
Modo : Alerte à Malibu et K2000
 
Messages: 19773
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:32
Localisation: dans le 44

Re: EVENT : Carrefour de l'Animation 2017

Messagede Mitch69 le Sam 24 Nov 2018, 15:22

Focus animation japonaise

> Miraï, ma petite soeur de Mamoru Hosoda / Jeudi 13 décembre à 18h, avant-première présentée par Wild Bunch (distributeur)

Image

Kun voit son confort quotidien de premier-né perturbé par l’arrivée d’une petite soeur. Mamoru Hosoda revient avec un film poignant sur les mondes imaginaires de l’enfance où transparaissent ses propres interrogations sur la filiation.

Avant-première
Présentée par Sylvie Brevignon (All The Anime)
Sortie nationale le 26 décembre 2018


> Le Château de Cagliostro de Hayao Miyazaki / Vendredi 14 décembre à 20h30, avant-première présentée par Alex Pilot (journaliste et réalisateur)

Image

Fiction l Japon l vostf l 1979
100 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K

À propos du film

Le célèbre Lupin dévalise un casino mais s’aperçoit que les billets volés sont des faux. En compagnie de son acolyte Jingen, Lupin enquête sur cette fausse monnaie qui le conduit au château de Cagliostro. Ils apprennent alors qu’une princesse, enfermée dans le château, détiendrait la clé d’un fabuleux trésor... Le premier film du maître japonais fait son retour en France après une première projection au Forum des images en 2001.

Avant-première
Présentée par Alex Pilot
(journaliste et réalisateur)

Sortie nationale le 23 janvier 2019


> Les Mille et Une Nuits d’Eiichi Yamamoto / Samedi 15 décembre à 21h30, soirée animation japonaise : films cultes ! Présentée par Eurozoom

(Senya Ichiya monogatari) d’Eiichi Yamamoto

Image

Japon fict. vostf 1969
coul. 2h08 (cin. num.)

Premier volet de la série, le film est une réinterprétation psychédélique et sensuelle de l’univers des contes populaires du Moyen-Orient. Ou comment Aladdin, pauvre marchand, devient l’homme le plus riche du monde.
Présentée par Eurozoom
Séance suivie d'une pause de 15min
Séance suivie de "Cleopatra" d’Eiichi Yamamoto


> Cleopatra d’Eiichi Yamamoto et Osamu Tezuka / Samedi 15 décembre à minuit, soirée animation japonaise : films cultes !

Cleopatra
Soirée animation japonaise : films cultes !

Image

À propos du film

(Kureopatora) d’Eiichi Yamamoto et Osamu Tezuka
Japon fict. vostf 1970
coul. 1h52 (cin. num.)

Cleopatra est le deuxième film des Animerama. Trois voyageurs intergalactiques du futur sont ramenés à la cour de l’ancienne reine égyptienne par une machine à remonter le temps.

Soirée animation japonaise : films cultes !

Séance précédée de "Les Mille et Une Nuits" d’Eiichi Yamamoto

> Maquia, When the Promised Flower Blooms de Mari Okada / Dimanche 16 décembre à 16h30, avant-première en présence de Sylvie Brevignon (All The Anime)

Image

Avant-première en présence de Timothy Killian (All The Anime)
Fiction l Japon l vostf l 2018
115 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K
À propos du film

Maquia est un être qui ne vieillit pas. Séparée des siens lors d’affrontements avec un clan rival, elle rencontre un bébé humain et l’adopte. Une histoire de maternité douce-amère dans un univers épique d’heroic fantasy.

Avant-première
En présence de Timothy Killian (All The Anime)


source : Forum des Images



Retourner vers Event / Jeux vidéo / Internet...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité