Futurama: comme les Simpsons mais en mieux (et déprogrammé)

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animation internationale, bédés & comics : Actu et critiques sur l'animation hors-Japon

Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18894
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Futurama: comme les Simpsons mais en mieux (et déprogrammé)

Messagede Tetho le Mar 27 Sep 2016, 21:05

Futurama, la série de Matt Groening et David X. Cohen universellement reconnue comme meilleure que les Simpsons par tout le monde sauf les directeurs de programmation des chaines.


Image


J'avais laissé Futurama après ses direct-to-video sortis maintenant il y a pas loin de 10 ans et un peu ignoré les saisons produites par Comedy Central. Sur la fin de l'été je me suis dit qu'il était temps de s'occuper de ce manque, d'autant que maintenant tout est dispo et c'est fini il n'y en aura pas de plus.
Et j'ai bien fait, dans l'ensemble c'était plutôt cool.
Ces deux saisons sont en réalité composées chacune de deux (demi-)saisons de 13 épisodes se concluant chacune sur un épisode anthologique façon Threehouse of Horror, mais 'y reviendrais.

En règle générale un bon épisode de Futurama c'est un épisode qui prend un poncif/un cliché de SF ou un concept scientifique et en fait le cœur d'un épisode où le contexte SF est prétexte à de la comédie qui se moque de notre société. Là dessus les meilleurs épisodes de ces saisons sont The Late Philip J. Fry, où Fry, Bender et le professeur sont coincé à bord d'une machine à voyager le temps qui ne peut aller que vers le futur, les forçant à chercher un moyen de rentrer à l'an 3000. Et surtout Free Will Hunting, où la réalisation par Bender que le fait qu'il soit un robot le prive de libre arbitre car il ne fait que se plier à sa programmation donne l'occasion à un fantastique épisode sur le déterminisme contre le libre arbitre. Un épsisode vraiment mémorable et parmis les meilleurs 20 minutes produites à la TV américaine. Il y a aussi cet épisode, diffusé en pleine campagne présidentielle de 2012, où un politique compétent est accusé d'être un alien (le jeu de mot est plus efficace en anglais) car il est incapable de montrer son certificat de naissance :lol: Ou encore celui sur la robotsexualité.
Dans ses moins bons moment Futurama est juste une sitcom avec des scénarios qu'on aurait pu voir ailleurs et où le contexte SF sert juste à introduire des éléments absurdes sans avoir à les expliquer ou les justifier. Ces saisons ont leur lot d'épisode de ce cru, comme celui sur la chasse à courre, celui avec la mafia robot...
Puis il y a ces 4 épisodes anthologiques, tous plus nul les uns que les autres. La palme allant à celui avec les documentaires animaliers, 20 minutes d'ennuie sans égal. Mais les autres, ceux avec les parodies de dessins-animés, ne sont pas en reste. Le segment qui parodie scooby-doo est d'un paresseux sans égal, scooby-doo étant déjà devenu une parodie de lui-même il faut faire plus d'effort que ça quand on veut s'en moquer. Et celui qui singe les animes ressemble surtout à l'idée que se fait de l'animation japonaise quelqu'un qui n'en regarde pas.

Plus généralement j'ai bien aimé que ces saisons essayent de faire un peu bouger les situations des personnages. Notamment la relation entre Fry et Leela qui sortent enfin ensemble mais ne sont pas complètement un couple, et qui évoluera lentement jusqu'au dernier épisode.
D'autres personnages ont le droit a ce genre d'évolution, comme Zoidberg (meilleur perso de la série btw) qui est de plus en plus compétent en tant que médecin pour les humains et qui se verra dédier l'avant-dernier épisode de la série. Pas mal pour un personnage qui a longtemps été le dindon de la farce.

Dans l'ensemble la saison 6 m'a semblé autrement plus inspirée que la 7 qui montrait que la série était vraiment à bout et qu'il était temps de raccrocher avant de basculer pour de bon dans la médiocrité. Heureusement le series final est vraiment un des plus réussi que j'ai pu voir, un épisode qui arrive à conclure les aventures du personnel du Planet Express et rendre les sept saisons qui l'ont suivi significative, tout en se terminant sur une ouverture vers d'autres aventures absurdes comme on en a eu pendant 140 épisodes. Et ça c'est pas si commun à la TV américaine.

J'ai continué avec Simpsorama, l'épisode des Simpsons qui fait enfin se rencontrer les deux séries et montre à la fois que Futurama a bien fait de s'arrêter avant qu'il ne soit trop tard et que les Simpsons sont bel et bien en faillite créative. 20 minutes qui n'arrivent à ne rien faire avec tant de personnages aussi hauts en couleurs et enchaine les situations bidons entre les homologues respectifs ? Paresseux au possible.


Et du coup ça m'a donné envie de revoir les épisodes classiques, ce dans quoi je me suis tout de suite lancé, et il n'y a pas à dire la saison 1 était vraiment meilleure que ces deux là. Tout le world building était encore à faire et ça permet à la série de constamment proposer de nouveaux environnements et de nouvelles situations, ce qui la rendait plus créative et lui permettait de dire plus de chose. Ça fait un bien fou de se replonger là dedans :D


Tant que j'y suis, certains de mes cartons d'intro préférés :

[Montrer] Spoiler
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Celui là était génial vu que l'épisode avec le chien de Fry est devenu culte pour son coté touchant mais celui du dernier épisode est vraiment le meilleur des 140 épisodes :

Image
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10473
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Futurama: comme les Simpsons mais en mieux (et déprogrammé)

Messagede Gemini le Mar 27 Sep 2016, 21:42

Image

Geoff34
Apprenti Kirin
 
Messages: 1200
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Futurama: comme les Simpsons mais en mieux (et déprogrammé)

Messagede Geoff34 le Ven 08 Sep 2017, 17:52

Oly oly oly oh, yely yely yely yeah
The uptown Tokyo slammin' night, let's get on
Oly oly oly oh, yely yely yely yeah
The uptown Tokyo slammin' night



Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité