BD + film : Tintin, la licorne et les tintinophiles

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animation internationale, bédés & comics : Actu et critiques sur l'animation hors-Japon

Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18803
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

BD + film : Tintin, la licorne et les tintinophiles

Messagede Ialda le Mer 02 Nov 2011, 18:30

Image

imdb
trailer
________________________

Pirates des Caraïbes La fontaine de Jouvence : Bon bah... un film de pirates et tu mets 3 personnages des précédents pirates des caraïbes dedans et voila... aucun intérêt en soit, hormis les sirènes le fantastique passe à la trape et l'aspect décale de Jack Sparrow ne rattrape en rien le film (au passage, petit faux raccord, la scène dans le bateau entre la fille et Jack qui tient un crochet).


Et aussi des problèmes de rythme avec des vrais gros passages où le spectateur s'ennuie profondément entre deux pitreries de Jack Sparrow; mais ça, c'est un motif récurrent de la série.

Pour rester dans les blockbusters et vu que je ne suis pas sûr qu'on en ait parlé ici, j'ai bien aimé Tintin. Alors oui, malgré la présence de petits détails visuels tout le long du film nous ramenant au reste du canon de l'oeuvre d'Hergé, je conçois tout à fait que le tintinophile militant fasse régulièrement des sauts de cabri devant Uncharted : Tintin's Deception. J'ai surtout regretté les gags un peu scato façon grosse comédie US; et utilisation copieuse de l'ordi oblige, la caméra a un peu trop tendance à virevolter dans tous les sens durant tout le film. Mis à part ça, le quotat de divertissement est là, on retrouve le Spielberg des films d'aventure à la Indy, les scènes de la course-poursuite en ville ou l'abordage de la Licorne sont assez formidables, j'ai pas perdu ma soirée.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic cinéma

Messagede Gemini le Mer 02 Nov 2011, 18:43

Je suis tintinophile, mais j'ai supporté. Et j'ai même adoré. Sauf les rots...

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4016
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Mer 02 Nov 2011, 18:50

Ialda a écrit:J'ai surtout regretté les gags un peu scato façon grosse comédie US;


Ben à l'exception d'un gag ou je suis totalement d'accord avec toi
[Montrer] Spoiler
c'est celui ou Haddock rote dans le moteur en utilisant son haleine d'alcoolique pour le faire démarrer, j'ai trouvé ce gag très lourd et pas de très bon goût
, je n'ai pas trouvé qu'il y avait des gags scatos, l'humour du film étant globalement assez fidèle à celui de la BD:
Les âneries et et les gaffes des Dupondt m'ont autant fait rigoler que dans la BD et le capitaine Haddock est resté fidèle à lui même, haut en couleurs, extravagant et irascible à souhait.
J'ai aussi apprécié le fait que, contrairement à la très moyenne série animée de 1991, l'alcoolisme d'Haddock n'a absolument pas été occulté, notre brave capitaine raffole toujours autant du whisky et en boit des litres tout au long de l'histoire!
Et ses jurons restent définitivement cultes (BACHI BOUZOUK, MACAQUE, ECTOPLASME!).


Ialda a écrit: et utilisation copieuse de l'ordi oblige, la caméra a un peu trop tendance à virevolter dans tous les sens durant tout le film. Mis à part ça, le quotat de divertissement est là, on retrouve le Spielberg des films d'aventure à la Indy, les scènes de course-poursuite en ville ou l'abordage de la Licorne sont assez formidables, j'ai pas perdu ma soirée.


Tout à fait d'accord, j'ai moi aussi beaucoup aimé ce film que j'ai trouvé bien écrit, drôle et passionnant, et il y a une bonne osmose entre l'esprit de la BD d'Hergé et celui des meilleurs films d'aventures de Steven Spielberg.
J'ai en tout cas passé un excellent moment et je n'ai pas été déçu. :)
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Le topic cinéma

Messagede Merlin le Mer 02 Nov 2011, 19:17

Forcément j'ai entendu les critiques d'amis sur le tant prévisibles Indy-Tintin-Uncharted qui eux par contre n'ont pas du tout aimé cet aspect et ressortent déçu du film.
En dehors de ça si quelques uns des très vieux extrémistes tintinophiles dans l'absolu pouvaient faire des malaises en voyant ce film, j'en tirerais une certaine joie. :twisted:

Avatar de l’utilisateur
Fenriyl
Ryo versus Massue
 
Messages: 603
Inscription: Ven 30 Juil 2010, 00:16

Re: Le topic cinéma

Messagede Fenriyl le Mer 02 Nov 2011, 19:58

Je ne suis pas un extrémiste militant, même si j'ai grandi en lisant les albums de Tintin et en regardant la série animée. Il reste que j'ai été déçu et que je me suis profondément ennuyé devant cette course poursuite à n'en plus finir et l'effort désespéré de Spielberg de faire tenir 18 albums en 1h30. Je n' ai jamais réussi à me détacher du fait que ce que je regardais n'était pas Tintin (trop de cascades, de poursuites, d'armes à feux et de bazooka, de duels au sabre...).

[Montrer] Spoiler
Sans compter le combat final de grues de chantier que j'ai trouvé proprement grotesque...


Après, comme certains ont pu le dire, peut-être que l'esprit naïf des albums, adapté tel quel à l'écran aurait donné un film médiocre et pas du tout raccord avec les standards de notre époque. Il n'empêche que si Steven Spielberg avait envie de faire Indiana Jones 5 en CGI, il avait pas besoin de la licence Tintin pour le faire, même si ça partait probablement d'un bon sentiment (probablement le même qui avait animé James Cameron avant de pondre Avatar remarque...).
~ The cruel yet gentle embrace of time will wash everything away... ~
~ Someday, at the promised place... We'll meet again... ~

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4016
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Mer 02 Nov 2011, 20:14

Fenriyl a écrit:
[Montrer] Spoiler
Sans compter le combat final de grues de chantier que j'ai trouvé proprement grotesque...



[Montrer] Spoiler
Des trucs grotesques, il y en avait déjà dans la BD, comme Tintin qui fait exploser à coups de bâton de dynamite un rhinocéros dans "Tintin au Congo" ou encore dans "On a marché sur la Lune" deux hommes qui se retrouvent juste sous le réacteur de la fusée de Tournesol atterrissant sur Terre, et ensuite on les voit les vêtements en lambeaux mais vivants alors qu'ils auraient du périr grillés. le duel de grues du film n'est pas plus ridicule que ces scènes de la BD...
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic cinéma

Messagede Gemini le Mer 02 Nov 2011, 20:37

Il était évident que ce film proposerait plus d'action que les BD. Évident. Tout simplement car il fallait un "produit d'appel" justifiant le budget, afin de ne pas limiter l'attrait du film aux seuls lecteurs ; sans parler des Américains, qui en dehors d'un (excellent) épisode des Simpson (avec Moore, Clowes, et Spiegelman) n'ont pour la plupart jamais entendu parler de Tintin. Y aller sans cette idée en tête était naïf ; même Hergé en avait conscience, puisqu'il avait donné son accord pour une "américanisation" de sa licence, selon lui indispensable. Sans compter que la technique du "motion capture" offrant des possibilités nouvelles, impossible de reprocher à un homme qui a tout de même réaliser les 3 Indiana Jones de vouloir s'amuser.

Selon ces critères, Tintin réussit malgré tout à conserver le plus gros de son identité, grâce au soutien d'artistes qui rendent hommage aux aventures du jeune reporter ; d'ailleurs, Tintin justifie bien plus son souvent son titre de journaliste à travers les mains de Spielberg et ses potes qu'à travers celles de son créateur, c'est assez savoureux. Sur le plan de l'identité, j'ai surtout été marqué par le côté "so british" - et pour cause, tous les scénaristes sont issus de la nouvelle vague du cinéma anglais - notamment à travers des Dupondt qui parlent d'aller prendre "une bonne tasse de thé" :mrgreen:

Je suis le premier à trouver le duel final d'un ridicule achevé, mais aller voir ce film en s'attendant à une adaptation fidèle sans plus d'action que dans les albums, c'est naïf.

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Le topic cinéma

Messagede Merlin le Mer 02 Nov 2011, 21:33

Gemini a écrit:impossible de reprocher à un homme qui a tout de même réaliser les 3 Indiana Jones de vouloir s'amuser.

Si si. D'avoir fait Indiana Jones 4.>_>

j'ai surtout été marqué par le côté "so british" - et pour cause, tous les scénaristes sont issus de la nouvelle vague du cinéma anglais - notamment à travers des Dupondt qui parlent d'aller prendre "une bonne tasse de thé" :mrgreen:

Ca par contre même si ça reste du détail, c'est un peu abusé.
Tu peux américanisé l'ensemble mais remplacer le coté franco/belge par du rosbeaf. Merde quoi. C'est un crime de lèse majesté.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4016
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Mer 02 Nov 2011, 22:10

Merlin a écrit:Si si. D'avoir fait Indiana Jones 4.>_>


Moi j'ai bien aimé Indiana Jones 4 :oops: .
OK c'est pas le meilleur volet de la saga (je préfère nettement "Les Aventuriers de l'Arche Perdue" et "La Dernière Croisade"), mais ce n'est pas non plus le plus mauvais, le pire épisode est selon moi "Le Temple Maudit", j'ai détesté son ambiance excessivement glauque, et Willie est un insupportable boulet, elle passe son temps à geindre et est un perso inutile à l'histoire. Marion était bien plus intelligente et drôle, Henry Jones infiniment plus attachant, et même Mutt le fiston d'Indy n'est pas une tête à claques et a su se rendre utile...
En tout cas moi, le film m'a bien diverti et fait rire et sa mauvaise réputation est selon moi extrêmement exagérée, bien que je ne nie pas qu'il ait des défauts indéniables.

Cependant, pour moi, ses qualités l'ont emporté sur ses défauts.
Et il reste nettement supérieur à la plupart des films d'aventures américains des années 2000 comme les calamiteux Tomb Raider, ou encore les décevants "La Momie 2 et 3" (alors que le 1 est excellent!). Et puis il y a largement pire comme mauvais films de Spielberg ("Always", "Hook", "Le Monde Perdu"...)
Dernière édition par Xanatos le Mer 02 Nov 2011, 22:22, édité 3 fois.
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Fenriyl
Ryo versus Massue
 
Messages: 603
Inscription: Ven 30 Juil 2010, 00:16

Re: Le topic cinéma

Messagede Fenriyl le Mer 02 Nov 2011, 22:12

Après y a ridicule qui provoque un sourire comme les exemples que tu cites ou ridicule qui provoque la consternation comme cette scène finale. Ça reste mon opinion mais on avait plus l'impression d'une démonstration technique très désordonnée (regardez comme on fait voler le verre en 3D) qu'autre chose. C'est aussi pour moi un des gros points noirs du film : je n'ai proprement pas ri une seule fois alors que c'est quand même une des composantes essentielles de Tintin et même de tout bon film d'aventures qui se respecte. Et pourtant, je suis pas spécialement difficile...

Gemini a écrit:Je suis le premier à trouver le duel final d'un ridicule achevé, mais aller voir ce film en s'attendant à une adaptation fidèle sans plus d'action que dans les albums, c'est naïf.

Comme dit dans mon message précédent, j'étais parfaitement conscient qu'une adaptation au pied de la lettre n'aurait rien donné, et surtout pas un bon score à l'international où les gens n'ont absolument aucune idée d'où vient la licence. Mais enfin, y a quand même un monde entre "un peu plus d'action" et la course-poursuite permanente pendant 1h30 qui en vient à asphyxier (camoufler les manques ?) le scénario.
~ The cruel yet gentle embrace of time will wash everything away... ~
~ Someday, at the promised place... We'll meet again... ~

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4016
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Mer 02 Nov 2011, 22:13

Fenriyl a écrit:Après y a ridicule qui provoque un sourire comme les exemples que tu cites ou ridicule qui provoque la consternation comme cette scène finale. Ça reste mon opinion mais on avait plus l'impression d'une démonstration technique très désordonnée (regardez comme on fait voler le verre en 3D) qu'autre chose. C'est aussi pour moi un des gros points noirs du film : je n'ai proprement pas ri une seule fois alors que c'est quand même une des composantes essentielles de Tintin et même de tout bon film d'aventures qui se respecte. Et pourtant, je suis pas spécialement difficile...


Ben pourtant, l'humour est globalement très fidèle à la BD. Les Dupondt par exemple sont fidèles à eux mêmes, au même titre que l'album "Le Secret de la Licorne", la scène ou ils pourchassent et se font avoir par le pickpocket m'a fait autant rire que dans la BD.
Et on retrouve leurs phrases rigolotes habituelles:

"Cette enquête sera d'une simplicité enfantine!"

"Je dirai même plus, cette enquête sera d'une simplicité infantile!" :lol:
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Le topic cinéma

Messagede Merlin le Mer 02 Nov 2011, 22:59

Xanatos a écrit:
Merlin a écrit:Si si. D'avoir fait Indiana Jones 4.>_>


Moi j'ai bien aimé Indiana Jones 4 :oops: .
OK c'est pas le meilleur volet de la saga (je préfère nettement "Les Aventuriers de l'Arche Perdue" et "La Dernière Croisade"), mais ce n'est pas non plus le plus mauvais, le pire épisode est selon moi "Le Temple Maudit", j'ai détesté son ambiance excessivement glauque, et Willie est un insupportable boulet, elle passe son temps à geindre et est un perso inutile à l'histoire. Marion était bien plus intelligente et drôle, Henry Jones infiniment plus attachant, et même Mutt le fiston d'Indy n'est pas une tête à claques et a su se rendre utile...
En tout cas moi, le film m'a bien diverti et fait rire et sa mauvaise réputation est selon moi extrêmement exagérée, bien que je ne nie pas qu'il ait des défauts indéniables.

Cependant, pour moi, ses qualités l'ont emporté sur ses défauts.
Et il reste nettement supérieur à la plupart des films d'aventures américains des années 2000 comme les calamiteux Tomb Raider, ou encore les décevants "La Momie 2 et 3" (alors que le 1 est excellent!). Et puis il y a largement pire comme mauvais films de Spielberg ("Always", "Hook", "Le Monde Perdu"...)

Nan Hook c'est sympa. C'est bien le style de l'époque. Une sorte de Goonies. A l'époque quand on était petit on adorait ces films fait pour nous.
Maintenant c'est un peu mal fait mais ça garde ce petit cachet de l'époque fin 80 début 90.

Indiana Jones 4 c'est simplement très bof et ça culmine avec cette scène finale honteusement pompée à X-Files le film.
Le fils n'est pas si chiant mais l'histoire et les gags entre père et jeune fils c'est du vu et revu.
Au final un film bien décevant compte tenu de la qualité des 3 premiers autant drôles que bourrés d'aventure.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4016
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Mer 02 Nov 2011, 23:07

Merlin a écrit:Le fils n'est pas si chiant mais l'histoire et les gags entre père et jeune fils c'est du vu et revu.
Au final un film bien décevant compte tenu de la qualité des 3 premiers autant drôles que bourrés d'aventure.


Mouais, "Le Temple Maudit" ne cassait tout de même pas des briques, son humour était bien plus lourd que dans les autres épisodes et il souffrait de quelques longueurs, d'ailleurs Spielberg lui même déteste ce film.

J'ai bien plus pris mon pied devant "Le Royaume de Crâne de Cristal" qui ne m'a absolument pas ennuyé et qui m'a fait passer de très bons moments. Je ne l'ai pas du tout trouvé "bof" et je persiste à penser que sa mauvaise réputation est over too much.

Pour Hook, je suis peut être un peu dur, c'est vrai qu'étant gosse, je l'avais adoré, mais j'ai été déçu quand je l'ai revu plus tard...
Alors que d'autres films de Spielberg qui m'ont plu étant plus jeune, je les aime toujours maintenant ('"Rencontre du 3e Type", "1941", "Les Dents de la Mer"...)
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9383
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Le topic cinéma

Messagede Zêta Amrith le Jeu 03 Nov 2011, 01:45

Tintin

Ouais, pas trop mal.
Moffat vaut un peu mieux que ce script passé à la moulinette hollywoodienne, mais j'imagine qu'étant donné la pression du gros budget derrière le produit il ne pouvait pas faire les choses à sa guise. Les séquences impliquant les Dupondt sont assez drôles, plutôt fidèles à l'original, pour le reste le bon grain et l'ivraie se mêlent en alternance. A plusieurs reprises l'équipe semble cocher la case du "C'est tiré d'une BD donc on a le droit de faire n'importe quoi", notamment lors d'un voyage aérien qui n'a pas grand-chose en rapport avec Tintin. Les explosions, course-poursuites, scènes de démolition fusent mais c'était attendu. L'alcoolisme patent de Haddock n'a pas été édulcoré, bien au contraire, et c'est là qu'on reconnaît le british aux manettes du scenario. L'histoire se laisse suivre, sans plus, les moments sympathiques succèdent aux baisses de rythme et vice-versa. On sent qu'en dépit de quelques loupés l'intérêt des auteurs du film pour la BD originale n'est pas feinte. Techniquement, ou devrait-on dire technologiquement, le résultat est effectivement impressionnant - bien plus que Avatar, même si l'on n'échappe pas complètement au syndrôme du (bon) réalisateur faisant joujou avec son nouveau logiciel : les plans sont hyper-chargés, éparpillés dans une multitude d'actions parallèles, ce qui fonctionne en tant que divertissement mais ne correspond ni au style d'Hergé, ni à l'idée que je me fais du raffinement cinématographique idoine. D'un autre côté, on pourra me rétorquer à raison qu'il aurait été inutile d'user de cette technique là si c'était pour réaliser un film traditionnel et "posé".

Paradoxalement, alors que les puristes de Tintin vont sans doute détester, je crois que de la même manière les gens ne connaissant pas la BD, à commencer par les américains, n'y trouveront pas leur compte non plus. Les personnages m'ont l'air de marcher d'abord parce que nous les connaissons déjà. C'est en fait un public intermédiaire, non fétichiste d'Hergé mais disposant des bases, qui est susceptible d'apprécier cette lecture parcourue de détails fan-service - genre les avions en partance pour l'Île Noire - sans faire de chichis. Ah, et bon générique d'ouverture.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18803
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Le topic cinéma

Messagede Ialda le Jeu 03 Nov 2011, 12:22

Je ne suis pas un extrémiste militant, même si j'ai grandi en lisant les albums de Tintin et en regardant la série animée. Il reste que j'ai été déçu et que je me suis profondément ennuyé devant cette course poursuite à n'en plus finir et l'effort désespéré de Spielberg de faire tenir 18 albums en 1h30. Je n' ai jamais réussi à me détacher du fait que ce que je regardais n'était pas Tintin (trop de cascades, de poursuites, d'armes à feux et de bazooka, de duels au sabre...).


On a tous grandis en lisant les albums, en regardant la série, voir même avec les films live montrant Jean-Pierre Talbot dans le rôle principal, donc même si ça influe forcément sur nos attentes vis-à-vis d'un nouveau film Tintin, je pense qu'en relativisant un minimum le fait qu'il s'agit d'un film américain réalisé par Spielberg, il n'est pas impossible de l'apprécier en tant que tel et de passer un très bon moment devant.
D'accord avec toi pour le duel de grues (mais je lui ai trouvé un petit côté Tale of Two Robots de Robot Carnival, ça m'a amusé :lol: ) et les armes à feu - sur ce dernier point, je me soigne en me rappelant que Tintin se baladait déjà avec un fusil dans certains albums (au Congo, par exemple, hi hi (j'attends d'ailleurs avec impatience les accusations de glorification du colonialisme et d'eurocentrisme méprisant qui seront faites au film pour montrer des légionnaires en garnison au Sahara ou quand la Castafiore parle de pays du tiers-monde)).

Paradoxalement, alors que les puristes de Tintin vont sans doute détester, je crois que de la même manière les gens ne connaissant pas la BD, à commencer par les américains, n'y trouveront pas leur compte non plus. Les personnages m'ont l'air de marcher d'abord parce que nous les connaissons déjà. C'est en fait un public intermédiaire


C'est sans doute ça.
J'ai d'ailleurs été assez surpris par l'inclusion d'Aristides le pick-pocket dans le film et la manière dont ça a été fait, j'ai eu l'impression que le spectateur qui ne connaissait rien à la la bédé originale risquait de se perdre avec cet épisode secondaire sans lien direct avec la trame du film - qui à part ce point précis, se tient plutôt bien avec des moments comme tout le bidule Sakarine/Rackam qui m'ont rappelé le Moffat astucieux du Doctor Who.

Nan Hook c'est sympa. C'est bien le style de l'époque. Une sorte de Goonies. A l'époque quand on était petit on adorait ces films fait pour nous.
Maintenant c'est un peu mal fait mais ça garde ce petit cachet de l'époque fin 80 début 90.

Pour Hook, je suis peut être un peu dur, c'est vrai qu'étant gosse, je l'avais adoré, mais j'ai été déçu quand je l'ai revu plus tard...


Tout pareil que vous.
Après, le film reste sans doute culte pour son Robin Williams dont on se demande comment il a fait pour rentrer à nouveau dans ces superbes collants, ce cher Peter.

Si si. D'avoir fait Indiana Jones 4.>_>


Et de ne pas l'avoir basé sur l'intrigue de Fate of Atlantis, alors que ça faisait juste dix ans que j'attendais ça :twisted:

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic cinéma

Messagede Gemini le Jeu 03 Nov 2011, 12:54

Les armes à feu ? Relisez les albums, les gens : Tintin est souvent armé, et il sait tirer. Pèle-mêle, il est armé dans L’Île Noire, Les 7 Boules de Cristal, Tintin en Amérique, Le Crabe aux Pinces d'Or, etc... Son arme de prédilection est le Browning, mais si un adversaire fait tomber un Luger, il n'aura aucun scrupule à l'utiliser. Le capitaine Haddock utilise lui-aussi une arme, un Browning pour être exact dans Les 7 Boules de Cristal.
Donc Tintin armé, cela ne me choque pas.

Image

Ensuite, vous remarquerez que, contrairement à la majorité des films à grand spectacle américains, il n'y a aucun mort. Alors qu'il y en a dans les albums de Tintin, comme dans Le Cabre aux Pinces d'Or ou On a Marché sur la Lune.

EDIT : Cool 8)

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19238
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Le topic cinéma

Messagede Tetho le Jeu 03 Nov 2011, 16:29

(pas encore vu le film, je ne fais que passer)
Ialda a écrit:
Si si. D'avoir fait Indiana Jones 4.>_>


Et de ne pas l'avoir basé sur l'intrigue de Fate of Atlantis, alors que ça faisait juste dix ans que j'attendais ça :twisted:

Adapter le jeu vidéo aurait été la pire erreur de Lucas et Spielberg, mais les fans de l'age d'or de Lucasart ne semblent pas avoir le recule pour s'en rendre compte. Certes ça aurait été mieux que le film qu'on a eu (pouvait-on avoir pire ?) mais ça aurait été d'un ennuis monstre parce qu'on en connaitrais déjà tous l'intrigue.
The Fate of Atlantis avait tout son intérêt parce que justement il était une aventure inédite. Faire d'un des films, le cœur de la franchise, une adaptation de ce jeu aurait été rabaisser l'ensemble.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: BD + film : Tintin, la licorne et les tintinophiles

Messagede Gemini le Jeu 03 Nov 2011, 16:54

Aparté Indy : Frank Darabont avait pondu un scénario de Indiana Jones parait-il génial, qui avait énormément enthousiasmé Ford et Spielberg. Trop génial apparemment : Lucas a rejeté l'idée en bloc.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19238
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: BD + film : Tintin, la licorne et les tintinophiles

Messagede Tetho le Jeu 03 Nov 2011, 17:28

Ouais enfin dire ça c'est adhérer à la théorie de Rafik Djoumi comme quoi Lucas sabote sciemment toutes ses créations. Ce qui est un peu fort de café.
M'est avis que Lucas l'a surtout refusé parce que ce scénario n'était pas de lui, même si il y a pioché pas mal d'idées pour son scénario, de la même façon qu'il a réalisé et écrit la 2eme trilogie Star Wars seul comme pour se prouver qu'il pouvait le faire comme un grand et sans aide.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18803
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: BD + film : Tintin, la licorne et les tintinophiles

Messagede Ialda le Jeu 03 Nov 2011, 17:41

Adapter le jeu vidéo aurait été la pire erreur de Lucas et Spielberg, mais les fans de l'age d'or de Lucasart ne semblent pas avoir le recule pour s'en rendre compte. Certes ça aurait été mieux que le film qu'on a eu (pouvait-on avoir pire ?) mais ça aurait été d'un ennuis monstre parce qu'on en connaitrais déjà tous l'intrigue.


En fait, l'envie de voir le docteur Jones affronter les périls d'Atlantis ne vient pas tant de mon goût pour le jeu vidéo que d'une rumeur du début des années nonante et qui voulait que le très prochaine quatrième Indy se déroule sur les terres du Timée (et en attendant le cinquième volet qui devait se dérouler dans la caverne à Ruka, c'est Gainax qui a repris le projet, une histoire compliquée).
Au final on a attendu un peu plus longtemps que prévu, et la brochure publicitaire à laquelle j'avais cru plus jeune s'est avérée être un faux.
Mon Dieu, du recul, infamie, pas de ça chez moi !

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: BD + film : Tintin, la licorne et les tintinophiles

Messagede Gemini le Jeu 03 Nov 2011, 19:16

Tetho a écrit:Ouais enfin dire ça c'est adhérer à la théorie de Rafik Djoumi comme quoi Lucas sabote sciemment toutes ses créations.
Soit ça, soit Lucas est très con. Ce mec s'est quand même pavoisé avec un t-shirt "Han Solo shot first" sur un tournage, après avoir justement modifié cet aspect dans les DVD...

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19238
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: BD + film : Tintin, la licorne et les tintinophiles

Messagede Tetho le Jeu 03 Nov 2011, 20:02

Ialda > C'est vrai qu'on en a vu passer des rumeurs sur Indy IV, qu'elles soit fondées ou non. Là j'en suis à espérer que le 5eme annoncé rencontre tellement de problème qu'il aboutira à qq chose de filmable quand Ford sera trop vieux pour le faire ([url=http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Harrison_Ford_Césars_2010.jpg]déjà que maintenant...[/url]).

Gemini > mon dieu, un peu d'auto-dérision :89: (mais c'est vrai que cette notion t'es inconnue donc on t'en veut pas)
A mon avis Lucas pense vraiment avoir fait de son mieux sur Indy IV et la 2eme trilogie. C'est juste qu'il l'a fait seul, sans Coppola et les autres pour relire ses scripts et le conseiller et sans Kershner pour tenir la caméra à sa place, du coup c'est pas beau à voir. Il cherche pas à tuer son père, juste à se prouver que c'est bien lui qui a la plus grosse.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Le topic cinéma

Messagede Merlin le Jeu 03 Nov 2011, 20:14

Gemini je me garderais bien de tout commentaire sur Lucas car surtout depuis l'épisode I, il y a une jolie cabale contre lui et il est passé de divinité à... un truc plus bas que terre.
Certaines choses sont fondées et on peut très sérieusement le lui reprocher voir le détester mais depuis on voit tout et son contraire.
Si je ne trouvais pas ça idiot j'admirerais presque le coté très girouette et inventif des gens pour démolir quelqu'un.
Bientôt on nous dira que c'est Lucas qui a recruté Orlando Blum dans L.O.T.R. :lol:

Ialda a écrit:
Zêta Amrith a écrit:Paradoxalement, alors que les puristes de Tintin vont sans doute détester, je crois que de la même manière les gens ne connaissant pas la BD, à commencer par les américains, n'y trouveront pas leur compte non plus. Les personnages m'ont l'air de marcher d'abord parce que nous les connaissons déjà. C'est en fait un public intermédiaire

C'est sans doute ça.

Pas con.
Quoi qu'on fasse en film les puristes resteraient sur la BD. Reste les moins de 40 ans qui ont grandi et connaissent bien l'univers sans pour autant être aficionado.
Ca les ramènerait eux et leurs enfants vers la licence car depuis quelques années déjà ils boudent sévèrement Tintin.
(En même temps avec l'odieuse stratégie sur les droits et commerciale de Moulinsart et de l'autre empaffé à sa tête... :roll: )

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: BD + film : Tintin, la licorne et les tintinophiles

Messagede Gemini le Jeu 03 Nov 2011, 20:31

Hier, je suis allé dans une librairie BD, ils avaient une énorme pile de Tintin sur leur comptoir : depuis la sortie du film, ils ont été dévalisés et ont été obligés de passer commande pour approvisionner leurs étagères ^^'
L'effet film, ça fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Yo-Dan
Ryo versus Massue
 
Messages: 959
Inscription: Mer 24 Aoû 2011, 01:08

Re: BD + film : Tintin, la licorne et les tintinophiles

Messagede Yo-Dan le Sam 05 Nov 2011, 19:03

Je suis quelqu'un pour qui Tintin a compté, étant plus jeune. J'ai lu toutes les BD un petit paquet de fois, et vu toutes les adaptations animées qui en découlé. Y compris les pires.
Pour autant, je ne suis pas un puriste, ni un expert. Juste un nostalgique qui correspond certainement à la cible visée par Spielberg, comme le soulignait Amrith. Et globalement, je suis très soulagé de voir ce qu'ils ont fait de ce que j'ai craint être une horreur absolue. Juste un excès de pitreries acrobatiques à mon goût, comme si Tintin s'était soudainement métamorphosé en Indy sous amphétamines, mais c'est un moindre mal. Le rythme est alerte, presque trop, et en ces temps où la psychologie de comptoir est introduite de force un peu partout, j'ai apprécie ce focus exclusif sur l'aventure et ses péripéties. Quant au respect de la BD, je l'ai trouvé judicieux, c'est à dire sensible sans tourner à la contrainte un peu lourde.
Rosseur compulsif de Liévros depuis 1994.

Suivante


Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités