Le topic des comics

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animation internationale, bédés & comics : Actu et critiques sur l'animation hors-Japon

Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 3991
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic des comics

Messagede Xanatos le Mer 01 Avr 2015, 13:27

Image

Gotham Girls

GENIAL ! :D

C'est clairement le meilleur album de comics de super héroïnes (et super vilaines ! ) que j'ai lu cette année !

On y retrouve parfaitement l'ambiance de Batman the Animated Series et The New Batman Adventures ainsi qu'une grosse dose d'humour, pour notre plus grand bonheur.

C'est Paul Dini le papa de Harley Quinn qui a écrit les trois histoires publiées dans cet album, quant aux dessinateurs, nous retrouvons Rick Burchett (un des meilleurs dessinateurs de "Batman Magazine" avec des histoires tirées de l'univers de Batman TAS) pour la première histoire, Jennifer Garves pour le deuxième récit et enfin le grand Bruce Timm pour la dernière histoire.

Les dessins des trois artistes sont superbes (mention spéciale à Bruce Timm évidemment) très dynamiques et expressifs et extrêmement fidèles au character design des séries animées.

Quant aux histoires, elles sont très bien ficelées, passionnantes, rocambolesques, hilarantes et palpitantes.

Dans la première aventure, Batgirl doit (la mort dans l'âme) s'associer avec Harley Quinn pour sauver Poison Ivy de terroristes qui l'ont capturé. notre pauvre héroïne va en voir des vertes et des pas mûres avec sa folledingue de "partenaire" qui la fera régulièrement tourner en bourrique (mention spéciale à la fin).

Certaines des conversations entre elles sont extrêmement drôles:

[Montrer] Spoiler
ImageTraduction:

Batgirl: "Toi et Ivy vous êtes... amies...

Harley: Oui ?

Batgirl: Tu sais, Amies comme...

Harley: Comme tout ce qu'on raconte sur toi et Supergirl ?

Batgirl: QUOI ? Qui a dit que... oublie ça oublie ça !!!"

:mrgreen:


Dans la deuxième histoire, Batgirl, Renée Montoya, Harley Quinn, Poison Ivy et Catwoman sont à la recherche d'une fiole contenant un engrais spécifique.
Chacune des protagonistes est bien mise en valeur et aucune d'entre n'est en retrait dans l'intrigue.
La relation entre Renée Montoya et Batgirl est particulièrement intéressante, Montoya étant la femme la plus rationnelle, la plus posée et la plus cartésienne du scénario et son tandem avec notre jeune super héroïne (très intelligente mais aussi intrépide) est crédible. Celle entre Harley et Ivy est parfaite comme toujours, Catwoman en revanche est beaucoup plus solitaire, ne se fiant qu'à elle même.

La troisième histoire est de loin la meilleure de l'album (alors que les deux premières sont excellentes, c'est vous dire le niveau ! ).
Dans le premier chapitre, notre couple doit s'évader de l'asile d'Arkham, dans le suivant elles se retrouvent dans la forêt amazonienne et enfin dans l'ultime chapitre, elles tournent un film à leur gloire !

Ce récit est tout simplement jubilatoire. Il est menée à 200 à l'heure, sans temps mort, et est captivant de bout en bout. Les caractères aux antipodes des deux jeunes femmes (Harley étant explosive, complètement déjantée et délirante alors que Ivy est beaucoup plus posée, terre à terre et caractérielle) donne lieu à des scènes absolument désopilantes et irrésistibles, l'humour résidant aussi bien dans les expressions faciales impayables de notre duo que dans les dialogues savoureux.

[Montrer] Spoiler
A ce titre, la scène de la douche est tordante à souhait ! :lol: Image

Il y a aussi d'excellentes scènes d'action (celle ou elles se bastonnent contre une brute ayant une tronçonneuse) qui sont à couper le souffle.

A noter aussi que Paul Dini et Bruce Timm font une apparition et dénoncent avec beaucoup d'humour les méthodes commerciales agressives des responsables marketing pour imposer leur merchandising, même si celui ci ne sert en rien l'histoire ! :mrgreen:

Enfin, le fait que l'histoire se déroule dans des lieux différents la rend très dépaysante. :)

En bref, un excellent album fun, plein de fraîcheur, drôle et passionnant.

Si vous adorez les séries animées Batman TAS et TNBA, foncez, vous aimerez à coup sûr cet album ! :D
De plus ce sont des histoires complètes, totalement abordables.
L'album a été publié aux éditions Urban Comics. Quant à la traduction française, comme souvent chez cet éditeur, elle est excellente.
Dernière édition par Xanatos le Jeu 02 Avr 2015, 14:22, édité 1 fois.
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
The Drig Overmind
Piou-Piou
 
Messages: 761
Inscription: Jeu 03 Déc 2009, 17:40
Localisation: Universal Century 0079

Re: Le topic des comics

Messagede The Drig Overmind le Jeu 02 Avr 2015, 01:03

:04: :04: :04:

Dis donc, ça a l'air bien tout ça ... :88:

Dans un registre plus classique, moi j'ai lu il n'y a pas si longtemps :

BATGIRL - Année un (Beatty - Dixon - Martin)
Histoire de faire comme Batman - Year One mais avec Barbara Gordon. C'est drôle, mignon, dynamique, bon équilibre/alternance entre situations légères et situations sérieuses. Le dessin il est magnifique et dynamique. Il se rapproche justement du dessin de Bruce Timm pour la série animée, mais il grade tout l'esthétisme et l'élégance du dessin de bande dessinée, ce qui permet de faire des planches et des double-planches magnifiques à coupe le souffle au dessinateur Marcos Martin. Allez le découvrir.

Ms. MARVEL (Willow Wilson - Adrian Alphona)
Synopsis : Jersey City ... la ville la plus pourrie du New Jersey où rien ne se passe vu que tous les superhéros ont un loft à Manhattan au Baxter Building ...
Kamala Khan est une jeune ado de 16 ans, fille d'ex-patriés Pakistanais (un père banquier, une mère au foyer et un grand frère qui, un jour c'est un hippie flower-power, le lendemain c'est un extrémiste-taliban ... le tout pour ne pas aller chercher un travail), élève moyenne, sans histoires, avec son cercle d'amis ...
Mais comme dans tout high-school movie ricain, la cheer-leader blonde bombasse nymphomane et le quarterback de l'équipe de foot l'embêtent tout le temps parce qu'elle ne boit pas d'alcool et que ses parents ne la laissent pas sortir jusqu'à tard ... parce qu'elle est musulmane ... contrairement à tous ces White Anglo-Saxons Protestant dont leur réligion (le capitalisme-consumeriste) les pousse à se bourrer la gueule, consommer tout type de drogues, danser jusqu'à pas d'heure sur le pop et partager leur MST en ayant des rapports non protégés et une sexualité débridé ...
bref ...
Un jour Kamala fait le mur pour aller faire la fête avec ses camarades des classe, mais ça se finit mal et Kamala doit rentrer seule chez elle à pas d'heure ...
Puis elle est entourée par une étrange brume des années 70, parce qu'elle a un trip au LSD et dans son trip elle rencontre son idole : Captain Marvel (celle de Marvel, pas Shazzam de DC) [qui était avant Miss Marvel, avant de monter en grade] et qui lui dit que "Un grand pouvoir entraine une grande responsabilité" et que "Soylent Green is made of people!".
Au reveil, Kamala se rend compte qu'elle peut modifier son corps comme elle le souhaite : s'agrandir, rétrécir, l'allonger ou prendre l'apparence de quelqu'un d'autre ... un peu Red Richards++
Du coup, elle décide de devenir la super héroïne lycéenne de son quartier et avec son pote Bruno (jeune prodige en sciences, mais qui doit bosser à la supérette pour subvenir aux besoins de crack de son petit frère), ils vont utiliser le système D pour combattre le crime à Jersey City ...

Bref, c'est léger, rigolo, bien dessiné et malgré le sujet très cliché du super héros lycéen à la Spidermec ... ils arrivent à faire quelque chose de frais et amusant.
Mecchas piou-piou is better than Suzumiya pouet-pouet !
MOE CAPTAIN IS MOE !!!
MOE KOUSAKA-CHAN IS MOE !!!
MOE HOSHINO-SEMPAI IS MOE !!!
Space Drig is ... a Drig in the space !!!

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2426
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Le topic des comics

Messagede Darkge999 le Ven 03 Avr 2015, 11:05

Xanatos a écrit:Image

Gotham Girls

GENIAL ! :D

C'est clairement le meilleur album de comics de super héroïnes (et super vilaines ! ) que j'ai lu cette année !

On y retrouve parfaitement l'ambiance de Batman the Animated Series et The New Batman Adventures ainsi qu'une grosse dose d'humour, pour notre plus grand bonheur.

[...]

Si vous adorez les séries animées Batman TAS et TNBA, foncez, vous aimerez à coup sûr cet album ! :D
De plus ce sont des histoires complètes, totalement abordables.
L'album a été publié aux éditions Urban Comics. Quant à la traduction française, comme souvent chez cet éditeur, elle est excellente.

Cela donne envie de le lire, il faudra que je jette un coup d’œil dessus à l'occasion. Surtout s'il y a cette bonne vieille Harley au meilleur de sa forme.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 3991
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic des comics

Messagede Xanatos le Ven 03 Avr 2015, 11:37

Harley est la véritable vedette de cet album (même si dans la deuxième histoire, les rôles de chacune des héroïnes et des criminelles sont judicieusement équilibrés).

Dans chacune de ces aventures, Harley est joviale, délirante, très exubérante.
Elle se montre souvent gaffeuse et maladroite, mais il lui arrive aussi d'avoir d'excellentes idées et prouve qu'elle est pleine de ressources.
Et elle m'a valu d'innombrables crises de fou rire au cours de ma lecture tant elle est souvent totalement hilarante ! :lol:

si tu adores Harley Quinn, fonce, cet album est incontournable pour tou(te)s les fans de la sublime et pétillante petite amie du Joker et de Poison Ivy ! ;)
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2426
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Le topic des comics

Messagede Darkge999 le Ven 03 Avr 2015, 14:00

Je pense que je risque de foncer sur l'album rien que pour elle, c'est un personnage que j'ai toujours adorer.

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Le topic des comics

Messagede Merlin le Ven 03 Avr 2015, 23:45

Star Wars - Legacy saison 2 va se terminer avec le 4ème tome... comme c'est bizarre. :roll:

Pour Star Wars - Invasion c'est une autre histoire mais sa fin en plein milieu est aussi casse bonbon.

Bon ça commence à me saouler toute ces séries qui se (vont) finir en queue de boudins pour X raisons.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10559
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic des comics

Messagede Gemini le Mar 21 Avr 2015, 23:17

Harley Quinn : Hot in the City : Je suis faible. En voyant que DC Comics lançait une série Harley Quinn, je n'ai pas pu m'empêcher d'en commander le premier TPB. Mais, une fois le livre en main, mes quelques doutes sur la pertinence de ce titre furent immédiatement levés, puisque nous retrouvons au scénario Amanda Conner et Jimmy Palmiotti (qui vient justement de clôturer son excellent travail sur All-Star Western), soit le couple le plus... J'allais dire le plus glamour du la BD américaine, mais nous parlons de scénaristes de comics (Amanda Conner est aussi une dessinatrice très douée), donc pour le glamour il faudra repasser.
L'album commence très fort, par un épisode #0 hallucinant, dans lequel les auteurs demandent à Harley de choisir un dessinateur pour ses aventures ; s'en suit une succession de pages décalées, chacune servie par un artiste différent : Dave Johnson, Darwyn Cooke, Bruce Timm, Dan Panosian, ils sont près d'une vingtaine à se relayer, je n'avais jamais vu ça. Avec quelques idées savoureuses et pointes d'humour acerbes, entrecoupées de bain d'hémoglobine, et grâce auxquelles nous apprenons qu'un sac contenant le salaire de Jim Lee est beaucoup plus lourd qu'un sac de sable.
Seulement, se pose d'entrée une question : il s'agit d'un délire psychotique de l'héroïne, ce qui l'autorise à faire n'importe quoi sans penser aux conséquences. Par la suite, je craignais que les auteurs mettent le frein sur le carnage et la violence gratuite, puisque même si Harley Quinn est une psychopathe sanguinaire, sa série n'en demeure pas moins un titre DC Comics, qui ne peut donc se permettre de tomber dans un gore trop extrême. D'autant que le personnage est populaire, et que la sortie prochaine de Suicide Squad au cinéma risque d'amener un public moins préparé à ce qu'il risque de lire. C'est le reproche que j'avais fait au nouveau comics de Suicide Squad : cela commence par un carnage, mais après, cela se calme énormément.
Les auteurs dissipent rapidement mes interrogations : Harley a le coup de massue - ou de n'importe quoi d'autre - facile, et va s'employer à envoyer à la morgue ou à l'usine de nourriture pour chien des hordes de quidam. A ceci près que la plupart le méritent, du moins à ses yeux ; ce qui en fait la membre de la plus proactive de la ligue de défense des animaux. En tout cas, il y a du sang, pas de soucis.
L'histoire commence lorsque Harley hérite des biens d'un de ses anciens patients. En l'occurrence, un immeuble à Coney Island, abritant un musée de cires et un spectacle de curiosités de foire ; autant dire un environnement dans lequel elle se sent à son aise, d'autant plus que les locataires sont au diapason. Seulement, elle se retrouve pourchassée par des chasseurs de primes, et doit reprendre ses activités médicales pour renflouer ses caisses.
Pour faire court, c'est du grand délire. Harley s'amuse, profite de la vie, massacre ses poursuivants, aide ses patients, pratique des sports extrêmes, adopte de petits animaux, et rejoue des scènes de film - où elle tire la première, mais avec une fourchette - avec un sens des priorités et une logique qui n'appartiennent qu'à elle. Cela vire souvent au grand-guignol, et il arrive que trop de Harley Quinn tue la Harley Quinn. Mais c'est fait avec une telle débauche d'énergie, et avec un sens de la surprise suffisamment bien rodé, pour proposer un divertissement sortant des sentiers battus et disposant d'un humour globalement efficace (certains passages m'ont fait exploser de rire).

Image

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2900
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Le topic des comics

Messagede Ramior le Mer 29 Avr 2015, 01:39

Bon vu que mon topic initial à pas eu de succès je me permet de poster cette vidéo içi:


Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18766
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Le topic des comics

Messagede Ialda le Jeu 30 Avr 2015, 15:18

A ce propos, on peux sans doute recommander
http://www.franceculture.fr/emission-ma ... -marvel-ro

Du Comte de Monte-Cristo à Super-Dupont, de Nemo à Judex ou Fantomas, héritier de Roland ou du soldat Chauvin, qu'il soit masqué ou tatoué, en frac et chapeau claque ou marcel et béret basque, les super-héros à la française nous racontent mieux que quiconque. Mauvais Genres en accompagnera, ce soir, la fringante parade en compagnie de l'érudit critique et historien Xavier Fournier qui publie, chez Huginn et Muninn, un ouvrage-clé sur la question.D Les monumentaux Marvel de Taschen et Rosny des Moutons électriques en seconde partie d'émission.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10559
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic des comics

Messagede Gemini le Lun 11 Mai 2015, 13:28

Tiré de (l'excellente) série The Exiles.

Image

Geoff34
Apprenti Kirin
 
Messages: 1442
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Le topic des comics

Messagede Geoff34 le Lun 11 Mai 2015, 21:15

Pour les nostalgique des jeux LucasArts :

Image
Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10559
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic des comics

Messagede Gemini le Mer 13 Mai 2015, 09:02

Image

J'en étais sûr !

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10559
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic des comics

Messagede Gemini le Mar 26 Mai 2015, 09:29


Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9846
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Le topic des comics

Messagede Aer le Mer 27 Mai 2015, 23:04

Aer a écrit:Laissez moi vous dire que je m'y connais encore moins en Transformers, j'en ai surement vu étant gamin mais ça n'a jamais été mon truc et on va vite passer sur le premier film de Michael Bay hein mais la du coup, j'ai trouvé ça assez génial. Donc 1/ c'est quoi ? 2/ y'a d'autres trucs à lire autour pour comprendre ? 3/ c'est sortit en France ? 4/ tu sors boire un coup ce soir ? 5/ si c'est pas sortit chez nous, ça se procure d'une manière ou d'une autre ?


Je m'auto-réponds parce que du coup j'ai fini par trouver depuis le temps. Il s'agit de la série More Than Meets The Eye (MTMTE en abrégé), qui est en cours depuis 2012 chez IDW Publishing, la boite qui a récupéré la licence Transformers pour les comics et s'occupe de la publication depuis 2005.
Bon, apparemment y'a pas grand chose à avoir lu avant pour comprendre (voir même rien) vu qu'il s'agit d'un nouvel arc d'aventure. Peut êtrer la familiarité avec les robots, même si tu repères vite la dizaine d'importants.

Et bon sang que ces extraits passés sur twitter annonçaient bien la couleur. C'est d'un débile assez prodigieux. J'ai lu les deux premiers chapitres et on a déjà droit à un torrent de conneries comprenant entre autre une pluie d'autobots, des fusions quantiques et un autobot qui retrouve la lumière du jour après six millions d'années passé sous terre. Sans parler du crew en général qui fait la part belle à des personnages complètement allumés, entre le Second qui est un espèce de croisement entre Robocop, Judge Dredd et un robot de 40 mètres de haut, le Doc qui y va au marteau, l'autobot naze qui se transforme en clef usb géante...
Je pensais pas que c'était aussi fun et décomplexé en fait, du coup je suis plutôt content et je sens que je vais bien m'amuser à lire tout ça.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2900
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Le topic des comics

Messagede Ramior le Jeu 18 Juin 2015, 01:28

J'avais dit que suite à l'ignoble recton; stupide et putassier je ne verserais plus un centime pour les produits estampiller Marvel, surtout les modernes, mais je ne pouvais pas passer à coté de cette excellente surprise concocté par Panini :

Image

Je m'attendais pas à ce qu'ils publient un volume entier dédié au Thunderbolt et je me suis pas privé de le prendre.

Mais avant de parlé du volume je me dois de d'expliquer qui sont les Thunderbolts pour les gens qui pensent que Marvel se restreint à Spider-man au Vengeurs et au Gardiens de la Galaxie, surtout qu'en plus Marvel ne fait rien pour arranger ça :roll: .

Les Thunderbolts sont à l'origines au groupe mystérieux de héros qui profite de l’absence des Vengeurs et des FF (expédie sur une autre terre suite à l'event tout pourri Onslaught.) pour faire parlé d'eux.

On découvrir très vite que ces mystérieux héros sont en faite...les Maîtres Du Mal, une association de super criminelles unis pour détruire les Vengeurs avec à leur tête; le Baron Zemo Jr l'un des pire ennemi de Cap et tout ceci au départ est juste la première étape d'un plan pour conquérir le monde.

Sauf que plusieurs membre de l’équipe se prendront au jeu de l'héroïsme et entre temps les véritable héros disparu refont leur apparition, mais au lieu de se débarrassé d'eux, l'équipe est récupéré par Oeil De Faucon (lui même ancien criminelle devenue héros.) pour les aidé à s’amender.

La série connaitras un énorme succès et deviendra un des pilier de Marvel et pour ce qui aime les comparatifs on peut dire qu'ils sont l'équivalent Marvel de la Sucide Squad de DC (avec cependant une meilleur régularité dans la qualité vu que Suicide Squad en dehors de ce qu'a fait John Ostrander, c'est pas glorieux.)

Donc en plus d'être à propos d'une série qui à rarement un traitement de qualité en France, en quoi cette série vaut le coup... ben déjà elle est écrite par Warren Ellis l'un des meilleurs scénariste actuelle, qui arrive à pondre un scénario "sombre" et "adulte" sans pour autant faire prétentieux, le bête & méchants et n'oublie pas l'humour.

Voyons ça plus en profondeurs :

La série ce passe peut de temps après Civil War, l'équipe est composé de :

Songbird membre fondatrice de l'équipe à l'origine nommé Scream-mimi était une vilaine de troisième zone enrôlé chez les Maître Du Mal, elle seras celle qui embraseras le plus l'idée de rédemption mais plusieurs mauvais choix feront qu'elle ne pourras jamais l’accomplir entièrement, sont pouvoir sont basé sur des cris supersonique qu'elle peut matérialisé.

L’Homme-Radioactif est un des premiers ennemi de Thor est un scientifiques Chinois qui est avec Songbird et Penance le seul qui cherche réellement à faire le bien et de plus au vu de son statue de scientifique étrangers de haute renommé ils reçoit un traitement de faveur, c'est pourvoir sont...assez évident.

Moonstone est comme Songbird une membre fondatrice de l'équipe, mais cherche plus à manipulé et torturé psychiquement les gens qu'à devenir une héroïne; il s'agit d'une psychiatre qui poussé ses patient à la folie ou au suicide, elle est presque dans toute les incarnations de l'équipe et cherche presque à chaque fois à prendre le contrôle, ses pouvoirs sont basé sur une pierre Kree qui lui permette de voler, d'avoir une force surhumaine et de lancer des rayons d'énergie.

Venom un des pire ennemis de Spider-man, ici il est à noté qu'il ne s'agit pas de Eddie Brock mais de Mac Gargan ex-Scorpion devenue famélique à cause du symbiote.

Andréa Von Strucker alias Swordman, fils du Baron Von Strucker qui était un ennemi de Captain America pendant la Seconde Guerre Mondiale, est un nobliau prétentieux qui formé un duo avec sa jumelle appelé les jumeaux Fenris et qui à donné du fil à retordre au X-men*.
En se touchant ils était capablent d'envoyer des éclairs via leur mains, sa sœur étant tué dans des épisodes précédant de Thunderbolt, il ne peut plus utilisé ses pouvoir que grâce... à un morceau de chair de sa sœur accolé au pommeau de son épée. :?

Pénance...n'est pas un vilain c'est un ancien membre des New Warrior (grosso merdo les Teen Titans de Marvel.) sous le nom de Speed-ball et est indirectement responsable de l'accident de Stanford.
Suite à ça il adopte une nouvelle identité qui vient du fait que dorénavant ses pouvoirs se déclenche sous la douleurs (auparavant il projeté des bulles cinétiques qui en plus de le protégé lui permuté de bondir n’importe où.) et il rejoins les thunderbolt en vue de se rédempter dans la douleur.

Bulleyes ennemi mortel de Dardevil et sert de nettoyeur à l'équipe.

Et pour finir tous se beau monde est dirigé par...le Bouffon Vert... oui le gars connu pour avoir balancé une jeune fille par dessus un pont, d'avoir fait vivre l'enfer à son fils et qui veut exterminé Spider-man est à la tête d'une agence du gouvernement connu du publique... sûr que ça risque pas de mal finir. :02:
Mais au moins se rôle lui permet d'être autre chose que le quinquagénaire pervers qui veut anéantir un type habiller en collant bleu & rouget (même si cette aspect reste très présent dans cette histoire.)



L'équipe des Thunderbolts est chargé de capturé les héros récalcitrant, elles se mesurent d’abord à Jack Flag un Captain América de pacotille et sont plus tard confronté à Phoénix à un trio de héros également de cinquième zone , Steel Spider ( bricoleur surdoué fan boy de Spider-man et d'Octopus ) , l'Aigle Américain amérindiens qui s'est retiré du circuit mais est obligé de se remettre en selle et Sépulcre jeune fille mondaine contrôlant la force des ténèbres (en gros elle a les pouvoir de Green Lantern mais en noir.) et... se sont toute des victoires à la Pyrrhus, ce qui ne réjouit pas trop Norman qui ne pense pas que les gens ne voudront pas acheter des produits sur une équipe qui à du mal à battre une bande de loser.

La seconde partie et dernière partie du volume s'attarde sur une attaque surprise d'un groupe de télépathe qui font perdre leur inhibition au pires membres de l'équipe et quand on voit de quoi est composé l'équipe on peut s’assure que ça vas faire mal. :03:

Donc après ce rapide résumé qu'est ce que peut dire de plus concret sur cette BD.

Ben déjà Ellis est excellent dans sa façon de décrire les psychopathes, mais aussi fait en sorte que les personnage moins pourri ont leur mots, ce qui entraine très souvent des confrontations houleuse avec des dialogues au petit oignions.

A noté qu'Ellis n'hésite pas à faire intervenir les soldats qui épaule les Thunderbolts ce qui donne quelque remarque bien marrante et rend l'univers plus palpable et étendu.

Il en profite aussi pour d'écrire une Amérique post 9/11 et guerre d'Irak avec ses débat passionné et son gouvernement qui essayer d'adoucir l'image de la guerre par une propagande kikko lol (en passant par les jouets Thunderbolts qui tabasse Captain América, un Télé-réalité présenté par Stann Lee.)

Coté dessins j'avais un peux peur de Deodato Jr, au vus de son coté très 90's avec des type très musclé et ses femmes au proportion de Penhouse avec leur dos en harpe; mais honnêtement en dehors de certain angle de mauvais goût pour les personnages féminin, de la sur-utilisation des ombrages et de l'encrage assez gras, il s'en sort magnifiquement surtout pour les scènes d'action.

En gros si comme moi vous aimez les méchants mais que vous n'avez pas eu l'occasion de lire beaucoup d'histoires où ils ont le premier rôle, foncer!

C'est bien écrit bien dessiné, c'est sombre sans être lourd, je dirais même ça capte tellement bien l'idée de ce que devrait être les super héros que la plupart des bouquins d'aujourd'hui.

Ici quelque preview si vous êtes encore indécis : http://scans-daily.dreamwidth.org/tag/t ... underbolts.


* l'un des truc bien avec Thunderbolts c'est la variété de son roster, qui n'hésite pas à inclure des méchants des X-mens, et vu que Marvel en dehors de la courtes période "Avengers vs X-men /Axis" ne mélange pas trop les x-men avec le reste des héros, voir leurs méchants coexister et interagir avec les méchants de reste de l'univers est une denrée rare qu'il ne faut pas loupé.

Surtout que dans le run suivant par Jeff Parker le Fléau est de la partie. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10559
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic des comics

Messagede Gemini le Jeu 18 Juin 2015, 08:05

Précisons aussi que la première ébauche des Thunderbolts nait lors de Under Siege (superbe arc des Vengeurs signé Roger Stern), lorsque le Baron Zemo réunit pour la première fois autour de lieu les Maitres du Mal.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10559
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic des comics

Messagede Gemini le Jeu 18 Juin 2015, 10:10

J'en profite pour partager cette intéressante chaine consacrée aux comics.



Sinon, pour les Thunderbolts, j'avais découvert l'équipe en 2000, puisque leur série régulière était publiée dans le même magazine que Iron Man et The Avengers. Elle était alors composée de Hawkeye, Songbird, Mach II, Charcoal, Techno (sous l'identité d'Ogre), et Atlas, et ils affrontaient Scourge, ancien Bucky (le 3ème) rendu fou par le sérum de super-soldat (dans la mesure où il n'avait pas été soumis aux rayons Vita).
Point intéressant à noter, Hawkeye a précédemment reçu une prédiction lui indiquant que Songbird serait une future Avenger. Mais apparemment, ce n'est plus à l'ordre du jour.

Récemment, j'ai lu le run d'Andy Diggle sur la série - il fait toutes les conventions comics près de chez moi, et à chaque fois je repars avec de nouveaux albums. Cela se passe après la création du HAMMER dirigé par Norman Osborn, qui se sert encore des Thunderbolts comme d'une armée personnelle. L'album est très sombre, il y est question de l'affrontement entre Nick Fury et Osborn, avec Black Widow et Songbird. L'équipe de l'époque manque singulièrement de charisme - nous y retrouvons le Ant-Man de l'époque, Paladin, un assassion nommé Mr X, un nouveau Scourge, un anarchiste trouble nommé Ghost, et Headsman, un motard reconverti en super-vilain - et comme le beau rôle est laissé à Osborn puisque le titre tourne autour de lui, ses antagonistes - à savoir Black Widow et Nick Fury - passent franchement pour des abrutis. C'est surtout ce dernier point qui pose problème, car cela va à l'encontre de ce que nous connaissons des personnages.
Dernière édition par Gemini le Jeu 18 Juin 2015, 12:03, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2900
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Le topic des comics

Messagede Ramior le Jeu 18 Juin 2015, 11:49

Gemini a écrit:Précisons aussi que la première ébauche des Thunderbolts nait lors de Under Siege (superbe arc des Vengeurs signé Roger Stern), lorsque le Baron Zemo réunit pour la première fois autour de lieu les Maitres du Mal.


Ça c'est la premiers version de Zemo jr, les 1er Maîtres du mal sont réuni par Zemo père suite suite à la résurrection de Captain America.

Geoff34
Apprenti Kirin
 
Messages: 1442
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Le topic des comics

Messagede Geoff34 le Jeu 25 Juin 2015, 22:49

Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2426
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Le topic des comics

Messagede Darkge999 le Ven 26 Juin 2015, 10:21

Geoff34 a écrit:Red Romance, du Bruce Timm bien trash :

https://klangley.wordpress.com/2011/02/20/bruce-timm-red-romance/

Il y a du niveau là. :shock:

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18766
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Le topic des comics

Messagede Ialda le Mar 07 Juil 2015, 00:07

Grant Morisson aux commandes de Heavy Metal : http://www.ew.com/article/2015/07/06/heavy-metal

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10559
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic des comics

Messagede Gemini le Mar 07 Juil 2015, 09:15

Image

Gotham Academy Vol. 1: Welcome to Gotham Academy : Olive entre en seconde année à la Gotham Academy, l'institution la plus sélecte de Gotham City, grâce à une bourse de la Fondation Wayne. Elle a beaucoup changé pendant l'été, et ses camarades s'en rendent rapidement de compte. Au même moment, les histoires de fantôme qui ont depuis toujours animé l'école prennent une ampleur qu'elles n'ont jamais connu auparavant.

J'étais intrigué. Bien que faisant partie intégrante de la ligne principale de DC Comics et de l'univers Batman, Gotham Academy part sur des bases inédites par rapport au reste de la production de l'éditeur. L'histoire est celle d'une étudiante et de ses amis, dans un établissement centenaire et donc forcément entouré de mystères, liés notamment aux noms de Wayne et de Cobblepot. Outre les secrets l'héroïne, qui nous seront progressivement dévoilés - rien que le fait qu'elle dispose d'une bourse de la Fondation Wayne est suspect - l'académie elle-même n'en manque pas : bâtiments abandonnés, cimetières, fantômes, sociétés secrètes, faites votre choix. Il se dessine très vite une ambiance proche de celle des Disparus de St Agil, mais à Gotham City, donc des particularités très locales.

Le dessin, en apparence plus enfantin, tranche avec le style habituel de la ligne principale DC Comics, et à plus forte raison dans l'univers du justicier masqué. Ce qui n'empêche nullement ce titre de posséder une ambiance très sombre, qui forcément tranche par rapport au style graphique. L'académie est une de ces bâtisses en pierre d'influence gothique, dont nous imaginons fort bien qu'elle aurait pu servir de décor à une production de la Hammer (ou Harry Potter).
Les personnages, quant à eux, deviennent de plus en plus attachants au fil des pages. Olive ressemble de prime abord à une de ces élèves asociales car différentes et traitées comme telle, mais en fait non, c'est plutôt son passé qui la poursuit, et ses camarades la trouvent changée depuis la rentrée. Maps, sa meilleure amie, est aussi la petite sœur de son petite amie Kyle ; c'est une adepte des RPG, dure de dure, qui reproduit dans la vie de tous les jours les comportements qu'elle adopte pour ses jeux, et qui tient son surnom de son sens de l'orientation et de sa façon de toujours planifier minutieusement ses quêtes. Il y a aussi Kyle, donc, mais aussi Colton, le voleur, et quelques autres dont je vous passerai les détails.

Le premier tome est une vraie réussite, inattendue, qui en quelque sorte compense l'arrêt inopinée de Dead Boy Detectives, sur une ligne très légèrement similaire. La série s'oriente vers une histoire de jeunes détectives, mais à la sauce Gotham City, ce qui change tout.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2900
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Le topic des comics

Messagede Ramior le Ven 10 Juil 2015, 23:04

Le rêve humide de nombreux gamin des 80/90 se réalise :



Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9846
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Le topic des comics

Messagede Aer le Mer 16 Sep 2015, 20:12

(j'hésitais à faire un topic web-comics, si les modos estiment qu'il devrait être, il sera)

Je n'ai jamais été un lecteur particulier de webcomics. Quand j'étais ado, je me suis bien fendu la poire sur les aventures d'Elftor (c'est très bête, attention si tu connais pas). Récemment, mon frangin m'avait branché sur le très amusant Gone with the Blastwave, une histoire post-apoc sur des combattants (les Red) qui se battent contre les autres (les Blue évidemment, mais aussi les Yellow, les White...), c'est parsemé de références débiles et de petite saillies sur l'absurdité de la guerre en général.
Evidemment, il y a aussi des trucs très généraux et pas forcément sous forme d'histoire à suivre, comme les XKCD, ou de manière plus chauvines les blogs de Boulet ou de M. Le Chien (qui semble mort, tiens...).

Tout ça pour dire que sans quelque chose de puissamment culte, ça avait peu de chances de parvenir à mes oreilles. Hors, depuis pas mal de temps déjà, un nom revenait assez régulièrement. Sur un coup de tête, j'ai décidé de me renseigner et d'aller lire...

Image

Homestuck raconte l'histoire de John Egbert, un petit garçon de 13 ans, qui reçoit le jour de son anniversaire la copie d'un nouveau jeu vidéo en ligne : Sburb. Prêt à y jouer après avoir affronté de multiples périples (dont le terrifiant PAPA), il va vite découvrir, grâce notamment à son amie Rose, son pote Dave et sa lointaine correspondante Jade, que les évènements du jeu se produisent dans le monde réel, et que celui ci court à l'apocalypse ! Est ce que John et ses amis pourront intervenir à temps grâce aux pouvoirs de l'étrange Sburb ?

Bon, ça a l'air pourris raconté comme ça mais je savais pas trop comment faire un résumé... compréhensible de cette histoire. De toute façon jépafini, c'est long.

Débuté en 2009 sur le site MS Paint Adventures et écrit par Andrew Haussie. Il écrit apparemment depuis pas mal d'années des histoires reprenant les concepts des Livres Dont Vous Etes Le Héros, en offrant aux lecteurs la possibilité de décider ce que vont faire les personnages à la fin de chaque "page" (page web dans ce cas). Le tout est agrémenté de petits dessins - MS Paint Adventures ya kno - et, le temps passant, d'animation et de musique. Si j'étais putassier, j'oserais même dire que c'est un visual novel, et un excellent pour le coup (mais ça été mis à mal, vu que depuis l'acte 4 il aurait repris tout le contrôle de l'histoire d'Homestuck, tssk).

Image

John Egbert, ce héros au regard vaillant et aux dents saillantes.

Écrivant dans un style assez complexe, de par la présence de multiples jeux de mots, allitérations, néologisme (plein, partout) et grossièrement d'un style très personnel : ça a l'avantage d'être fun à lire, l'inconvénient d'être pas du tout friendly si vous n'êtes guère doué en anglais. Son histoire se développe assez rapidement sur plusieurs strates, entre le monde contemporain ou évolues les personnages principaux, le monde du jeu (lui même divisé en un paquet de mondes différents), le passé et le futur (mais pas tant que ça), et tout ce petit monde interagit de manière très tarabiscotée mais satisfaisante, en tout cas la ou j'en suis. En sus, il y a de nombreux concepts assez étranges, comme les Sylladex, le Captchalogue ou les Fetch Modi qui sont juste horrible à comprendre quand on vomit les maths. Sans parler des espèces de méta commentaires autour d'autres histoires in-universe (Sweet Bro and Hella Jeff écrit par Dave) ou qui finissent par le devenir (Midnight Crew, qui fait partie d'une autre histoire de l'auteur et que les enfants lisent, mais dont les personnages finissent par interagir avec Homestuck, ouais je sais #aspirine).

Avec son aspect très ouvert, l'histoire pourrait être un capharnaüm gigantesque, mais l'auteur arrive à la faire évoluer très correctement (même si parfois de manière un peu artificielle - voir Dave et son FRÈRE). Les personnages sont bien développés et en quelques pages arrivent déjà à nous toucher, mention spécial au Wayward Vagabond qui est juste poignant de tristesse. Certainement le personnage qui m'a le plus touché pour le moment (avec les autres personnes de sa "race", si j'ose dire).
Triste est un mot assez important, car l'histoire est loin d'être toute rose. La plupart des personnages ont de sérieux problèmes dans leur quotidien (John vit seul avec son père et il ne l'apprécie pas trop, Rose avec sa mère mono-maniaque, Dave est en colloc avec son frère, Jade avec son grand-père) et toutes leurs aventures vont les amener de découvertes fabuleuses en épreuves terrifiantes. Tout cela vu globalement via le prisme de ses pré-ados qui pensent surtout à s'amuser.

Je viens de finir l'acte 3, et je dois dire que l'émotion était déjà bien présente. Surtout la fin de l'acte 2 qui m'a presque tiré des larmes viriles, hein. Et comme je deviens de plus en plus accro, ben je voulais partager.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2900
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Le topic des comics

Messagede Ramior le Mar 20 Oct 2015, 17:20

Bon vu le vent que c'est pris Aer ça m’étonnerais qu'on me répondre, mais qui ne tente rien n'as rien:

Quelqu'un sait si la BD les 99 du Dr Naif al-Mutawa est édité en France ?

Il l'avait annoncer dés 2009 mais il est difficile de trouver des infos sur cette BD après la dite années.

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités