Le topic des comics

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animation internationale, bédés & comics : Actu et critiques sur l'animation hors-Japon

Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Avatar de l’utilisateur
Damien
Dragon Ball Gag
 
Messages: 2206
Inscription: Lun 09 Avr 2007, 10:28
Localisation: BZH

Le topic des comics

Messagede Damien le Mer 13 Juin 2007, 10:08

Qu'il s'agisse de nouveautés ou de grands classiques, faites donc partager vos connaissances et vos avis sur des titres liés à cette forme de BD.

Néophyte, je me mets doucement aux comics avec une lecture :

Image

New York dans un futur proche en pleine guerre civile entre les États-Unis d'Amérique et les États Libres fait rage. Le titre fait référence à la Zone démilitarisée, située à Manhattan.

Le héros est Matthew (Matty) Roth, un jeune photographe stagiaire de Long Island, qui entre dans la DMZ avec une équipe de journalistes. A peine arrivée, celle-ci est tuée. Il devient le seul journaliste dans la DMZ, et commence à rapporter la galère quotidienne des citoyens de Manhattan. Il va se trouver confronter à des situations qui lui sont totalement inédites dans les façons dont les gens se réapproprient les infrastructures urbains pour produire en quasi-autosuffisance. Une réussite.

Avis Wart :
Malgré des bulles et un lettrage tout pixelisé, DMZ est indispensable pour les amateurs de conflits, de reportage et de post-apocalyptique. (...) L’instinct de survie en alerte, le récit nous plonge très vite dans une ambiance de guérilla urbaine mêlant civils destroy, milices armées et militaires surentraînés.
En deux mots : Guerres civiles en vrai
De Wood et Burchielli aux éditions Panini – 128 pages – 12€

Et une découverte :

Image

Que se passe-t'il quand un super-héros décide de suivre à la lettre son éthique du combat contre toute forme de criminalité, en plein bourbier irakien ?

Warren Ellis donne très vite le ton et Ryp possède un dessin et un cadrage sur certaines planches bien pensés.

D's©
Life is theater... theater is everywhere.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Messagede Gemini le Mer 13 Juin 2007, 11:49

Je viens de lire une soixantaine de comics liés à Civil War, et je n'ai pas fini. L'histoire est prenante, intéressante grâce à ses plusieurs "fronts" simultanées (puisque tous les personnages ne vivent pas l'histoire de la même façon), et ses thèmes sont plus profonds que ce qu'il paraît au premier abord. Un maxi-crossover qui redonne un coup de jeune à l'univers Marvel, tout en ressortant pas mal de vieux personnages :P
Allez, plus qu'une trentaine de comics pour finir ^^'

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Messagede Merlin le Mer 13 Juin 2007, 11:56

On doit pondre un joli topic sur Civil War uniquement en parrallèle de celui ci qui sera plus orienté sur les différents autres comics... faut juste que je le fasse. :lol:
Laissez moi quelques jours. :lol:

Avatar de l’utilisateur
Calimsha
Pitit LEGO
 
Messages: 418
Inscription: Sam 28 Avr 2007, 23:44
Localisation: 22 décembre 2012

Messagede Calimsha le Mer 13 Juin 2007, 17:28

Coté comics, j'ai un gros gros faible pour ce qui est de la production de Vertigo.
Entre Sandman, The Invisibles, Kid Eternity, Lucifer et Hellblazer, mon coeur balance.

Avant que je fasse un plus gros post ici, vous pouvez déjà jeter un oeil cet article de mon blog, traitant de The Invisibles.
Computer Science: solving today's problems tomorrow.

Avatar de l’utilisateur
Chan
Ryo versus Massue
 
Messages: 720
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 21:32
Localisation: Cloudy world

Messagede Chan le Mer 13 Juin 2007, 18:19

je n'ai qu'un seul nom a vous donner pour donner envie de lire des comics:
Brian K.Vaughan
Parmis ses bouquins: Runaways (Marvel), Ex-Machina (DC/Wildstorm), Y the last man (DC/Vertigo)
c probablement le meilleur scenariste actuel, je recommande tres chaudement

Ed Brubaker est aussi au top actuellement avec Captain America, Uncanny X-men
Mike Carey est tres bon sur X-men
Joss "Buffy" Whedon sur Astonishing X-men et desormais Runaways
Adam Warren avec surtout Planetary
Brian Michael Bendis sur New Avengers et Mighty Avengers (Marvel) est tres bon
Legion of super heroes (DC) de Mark Waid est tres bon
et pour finir Mark Millar sur The Ultimates est un genie
I just wanna love / evils got a grip on my body / I just wanna love / what's taking me so long?

Avatar de l’utilisateur
Calimsha
Pitit LEGO
 
Messages: 418
Inscription: Sam 28 Avr 2007, 23:44
Localisation: 22 décembre 2012

Messagede Calimsha le Mer 13 Juin 2007, 18:45

Coté scénariste de comics, j'ai plutôt tendance à recommander Neil Gaiman, Grant Morrison, Warren Ellis ou encore Mike Carey.

Après, je suis plus fan des productions moins "super-héros" tel que Transmetropolitan, The Invisibles ou encore Neverwhere que des trucs plus classiques de ubermensh en spandex.

Enfin, je dis ça mais ça m'empeche pas d'apprécier des trucs de super héros un peu plus intelligent que la production classique tel que Astro City, The Authority ou Runaways, ou encore des twists de super héros (je pense principalement à Dark Knight Return, Wolverine: Snikt! ou encore à Spider-Man: Reign).
Computer Science: solving today's problems tomorrow.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Messagede Gemini le Mer 13 Juin 2007, 18:51

Si je devais parler de mes goûts globaux en matière de comics, je dirais que j'ai une préférence pour les séries "classiques" comme X-Men ou Avengers. Après, j'aime beaucoup les Marvel Ultimate, Sin City, Calvin et Hobbes, Black Hole, et les séries d'Alan Moore. J'avoue ne pas non plus avoir fait le tour de l'univers comics, mais dans ce que j'ai lu, c'est là que vont mes préférences.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18803
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Messagede Ialda le Mer 13 Juin 2007, 19:43

On devrait rendre obligatoire la lecture de Calvin et Hobbes dans toutes les écoles.

Sinon en comics j'aime énormement Arkham Asylum, Sandman et Watchmen, Hellboy m'a fait énormement trippé, et il doit y avoir encore 2/3 autres titres que j'aime bien, mais à part ça je suis hermétique aux comics US at aux histoires de super-héros en collants :P
Dernière édition par Ialda le Jeu 14 Juin 2007, 15:05, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Himura_Battousai
Pitit LEGO
 
Messages: 376
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 19:36
Localisation: Saint Michel sur Orge

Messagede Himura_Battousai le Mer 13 Juin 2007, 19:45

par exemple superman, ialda ?? ;)

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18803
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Messagede Ialda le Mer 13 Juin 2007, 19:49

Merde je vais me faire taper >_<

Avatar de l’utilisateur
Calimsha
Pitit LEGO
 
Messages: 418
Inscription: Sam 28 Avr 2007, 23:44
Localisation: 22 décembre 2012

Messagede Calimsha le Jeu 14 Juin 2007, 06:47

Bah, tu ranges Dark Knight Returns, Spider-man: Reign ou encore Marvel 1602 dans les comics de super héros en spandex, Ialda ?
Computer Science: solving today's problems tomorrow.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Messagede Gemini le Jeu 14 Juin 2007, 19:28

Je ne pensais pas trouver cet album dans ma bibliothèque de quartier (pas assez "politiquement correct").

Image

Depuis que Dwight a été limogé par son journal, il s'est reconverti en détective privé minable, spécialisé dans les adultères. Alors qu'il pensait l'avoir oublié depuis longtemps, Ava refait surface dans sa vie ; elle est seule, elle a peur, son mari est un homme violent et pervers. Après leur nuit d'amour - la première ensemble depuis des années - Dwight jure à Ava de la protéger.

J'ai Tué Pour Elle s'inscrit dans le cycle Sin City ; même si nous ne retrouvons pas cette histoire dans le film, nous reconnaissons certains personnages, voire des passages comme les différents récits de Sin City ne cessent de se croiser. Le graphisme est étrange ; je n'en suis pas fan, mais je lui trouve un certain style. L'histoire et la façon qu'a Frank Miller de raconter font la différence dans ce comics lugubre et violent ; Basin City - alias Sin City (la Ville du Pêché) pour ses habitants - est un endroit dangereux où règne la mort. Prenant et étonnant, cet album est une grande réussite.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Messagede Gemini le Ven 15 Juin 2007, 20:08

Image

Voilà 10 ans que Batman a pris sa retraite. Voilà 10 ans que Bruce Wayne voit Gotham City sombrer dans le chaos. Puis vint ce nouveau groupe - les Mutants - et dans le même temps la mystérieuse disparition d'Harvey Dent, anciennement Double-Face et théoriquement guéri par ses psychiatres. La bête gronde au fond de Bruce : Batman veut sortir. Et Batman finit par sortir.

Je reste dans les classiques du comics - et dans les travaux de Frank Miller - avec ce Batman Dark Knight ; ma deuxième incursion dans la version comics des aventures du Chevalier Noir, après l'assez décevant Batman Absolution (où ce-dernier ressemble plus à Terminator qu'à un justicier). Graphiquement je ne suis pas fan, mais l'histoire et l'ambiance sont sombres et prenantes. J'ai découvert un Batman affaibli mais violent, plus déterminé que jamais. Un bon scénario, des personnages mythiques, et une fin aussi surprenante que réussie. J'ai adoré.

Avatar de l’utilisateur
Damien
Dragon Ball Gag
 
Messages: 2206
Inscription: Lun 09 Avr 2007, 10:28
Localisation: BZH

Messagede Damien le Ven 15 Juin 2007, 20:23

Life is theater... theater is everywhere.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Messagede Gemini le Ven 15 Juin 2007, 20:29


Il ne devait pas faire une carrière d'acteur, après son interprétation magnifique dans Heroes ? Son rôle de conducteur de bus restera dans les annales ; Chris Claremont en forgeron spécialisé dans les sabres anciens, par rapport à ça, c'est de la gnognote :lol:

La point positif dans tout ça, c'est que cela montre qu'il a encore envie de mettre sa main à la pate ^^ Et puis, c'est peut-être très bien ce qu'il va faire. Je verrai bien Paris Hilton dans un remake de Howard the Duck :lol:

Image

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Messagede Gemini le Ven 22 Juin 2007, 23:03

Il y a des jours où nous avons de bonnes surprises. Quand je me suis inscrit à la bibliothèque de mon quartier pour y emprunter les BD que je n’ai pas les moyens de m’acheter, je ne pensais pas y trouver autant de comics ; et coup de bol, je me suis justement lancé dans une découverte plus poussée de cet univers il n’y a pas si longtemps.


Image

Ultra

Dans un monde où les héros sont légions, où la plupart sont sous contrat avec des agences, et où certains sont à la fois de véritables stars, pourchassées par les paparazzi, et des produits marketing. Pearl Penalosa, alias Ultra, est une des héroïnes les plus célèbres. Si sa vie professionnelle est une réussite, sa vie privée est morne, rythmée seulement par les coups de fil de sa mère, et les sorties avec ses collègues Liv et Jen.

Dans le registre « variation sur un même thème », je demande Ultra. Les auteurs reprennent le bon vieux concept des super-héros, et l’arrangent à leur sauce. Ici, « héros » est un métier comme un autre – il suffit juste d’avoir quelques dispositions à la base – et parfois très lucratif grâce à la pub et aux produits dérivés ; dans les faits, ce ne sont guère plus que des chanteurs avec un nom de scène, les pouvoirs en plus. Bref, voilà un monde plutôt original dans le vaste univers des héros. L’histoire elle-même se concentre sur les problèmes de Pearl. Des problèmes classiques, si on exclue le fait qu’elle est connue, riche, et qu’elle peut envoyer n’importe quel homme normal à l’hôpital.
Ultra est un mélange des genres fort agréable à lire, servi par un dessin réussi et quelques réflexions amusantes sur les héros. Une curiosité.
Je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager cet échange savoureux tiré de ce comics :
- Pour un homme, c’est dur d’être comparé à Captain Steel ; c’est quand même l’unique survivant de la planète Druida.
- Druida n’a jamais existé, cela fait seulement parti de son plan marketing. En réalité, il est originaire d’un village paumé de l’Ohio.


Image

Runaways – Les Joies de la Famille

Cela fait des années que 6 familles huppées de Californie se réunissent régulièrement. Tandis que les parents s’enferment dans la bibliothèque, les enfants font de leur mieux pour ne pas s’ennuyer. Mais pas cette année. En voulant savoir ce que leurs parents font exactement lors de leurs réunions, les 6 adolescents découvrent une société secrète, et un sacrifice humain. Pour eux, cela ne fait aucun doute : leurs parents sont des super-vilains.

J’avais découvert cette série avec Civil War, vu que je tenais à lire tout ce qui se rapportait à ce crossover, mais je n’avais pas été séduit par ce titre ; les bandes de paumés à la « Fallen Angel », je me suis dit que c’était du déjà-vu. Mais j’ai tout de même entamé cette genèse avec curiosité, puisqu’il s’agit ici de l’histoire de base de la série. L’impression que j’en ai est tout de suite bien meilleure. Le concept est vraiment sympa : des gosses qui découvrent que leurs parents sont des super-vilains. J’ai beaucoup aimé, j’essayerai de lire la suite.


Image

Hellboy

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, un projet nazi – le Ragna Rok – conduit à l’apparition sur Terre de Hellboy. Récupéré par l’armée américaine, puis par une agence spécialisée dans le paranormal, il va devenir un des détectives les plus calés sur le sujet. Mais un jour, ceux qui l’ont invoqué refont surface.

J’avais vu le film, et je l’avais beaucoup aimé. C’est donc avec envie et curiosité que j’ai entamé les deux premiers volets de la série : les Germes de la Destruction et au Nom du Diable. Je vous avouerai d’entrée que je n’ai pas du tout accroché au graphisme, même si j’ai dû finir par m’y faire. L’histoire est intéressante, avec ses créatures, ses nazis timbrés, et ses conspirations ; un sacré mélange pour un comics qui m’a vraiment plu. Vivement que je me procure la suite !

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Messagede Merlin le Ven 29 Juin 2007, 18:11

C'est quoi déja les bons Batman sortis qui montrent bien le coté sombre du héros?

Il y en a eu il y a quelques temps mais je ne me souviens plus des titres.^^"

Avatar de l’utilisateur
Chan
Ryo versus Massue
 
Messages: 720
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 21:32
Localisation: Cloudy world

Messagede Chan le Ven 29 Juin 2007, 18:26

Dark Knight Returns principalement

sinon, y a pas mal de titres qui ont une ambiance sombre dans l'univers Batman comme "Arkham Asylum" ou "The killing joke"

apres, faut voir ce qu'on appelle un Batman sombre parce que DC l'a traite de toutes les manieres possibles imaginables, je pense ...
I just wanna love / evils got a grip on my body / I just wanna love / what's taking me so long?

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Messagede Gemini le Ven 29 Juin 2007, 19:22

En Batman sombre, tu as Batman Absolution, mais pour autant, je te déconseille ce comics où notre homme chauve-souris est plus proche de Terminator que de Batman ^^' Pas un indispensable.


Image

Cet Enfant de Salaud

John Hartigan n'est qu'à quelques heures de la retraite, mais il lui reste une tache à accomplir. Quelque part, dans Sin City, une raclure s'en prend une nouvelle fois à une petite fille, et il pense rester impuni car son père est sénateur ; mais cette parenté n'émeut pas Hartigan. Il sauve la fillette, et abat cet enfant de salaud, non sans y laisser des plumes. Seulement le père de ce-dernier, lui, n'est pas disposé à laisser crever le flic sans lui faire payer.

Je reste dans mon cycle Sin City ; c'est vraiment une série exceptionnelle, à la fois par ses histoires sombres et tordus, et ses dialogues. "Cet Enfant de Salaud" fait parti des histoires reprises dans le film, avec Bruce Willis dans le rôle d'Hartigan. Si je la connaissais donc déjà, sa lecture n'a pas été déplaisante pour autant, car Frank Miller exprime ici toute l'étendue de son talent.
Si vous ne devez lire qu'un seul comics dans votre vie, lisez du Sin City. Ou du Alan Moore :P


Image

Valeurs Familiales

Les filles de la vieille ville chargent un homme d’enquêter sur le massacre qui a eu lieu dans un petit bistro grec quelques jours auparavant. Pour l’aider, elles lui adjoignent un ange gardien, la mortelle petite Miho.

Pas le meilleur tome de la série, loin de là ; sans doute même le plus mauvais que j’ai pu lire depuis le début. Néanmoins, le mot « mauvais » ne colle pas à Sin City, donc je dirais plutôt de ce volume qu’il est quelconque. Il est basé sur une enquête dans les bas-fonds de la ville, et sur les prouesses de Miho ; enfin, par prouesses, je veux dire carnages : ce volume n’est qu’un long bain de sang. Ceux qui sont fans de la tueuse japonaise seront contents. Niveau scénario, c’est faiblard. Indispensable pour ceux qui veulent découvrir toute la série, dispensable pour les autres.

Dans la lignée des Sin City, j'ai aussi lu Le Grand Carnage, une des histoires adaptées dans le film. Mais j'ai la flemme d'en parler ; je dirais juste qu'il est excellent ^^


Image

Y le Dernier Homme

Quelques minutes avant le drame. Par téléphone, Yorick demande à sa petite amie si elle veut bien l’épouser.
Deux mois après le drame. Yorick tente de rejoindre Washington, où doit se trouver sa mère. Autour de lui, un paysage dévasté : tous les hommes sont morts, il ne reste que des femmes. Mais lui est encore là. Pourquoi ? En attendant, peut-être le dernier homme sur la planète, Yorick doit survivre et se cacher.

Une nouvelle fois, ce comics apporte la preuve que les BD américaines savent parler d’autre chose que de super-héros, même si elles le font bien. Mais c’est avec la même qualité que les auteurs nous présentent un monde désolé, une population qui tente de se reconstruire, et un garçon perdu, pourchassé. Une grande réussite graphique et scénaristique.


Image

Ultimate X-Men Deluxe 1

Les mutants, les Homo sapiens superior, sont considérés comme des abominations pour les uns, comme la nouvelle étape de l’évolution pour les autres ; mais pour tous, ils font peur. Et ils font peur d’autant plus que Magneto, le chef de la Confrérie des Mutants, a déclaré la guerre à l’humanité. Mais Charles Xavier, lui, prône une autre voie : la coexistence pacifique entre mutants et humains.

Avant de devenir l’auteur de The Ultimates et de Civil War, Mark Millar attaqua la série Ultimate X-Men pour donner un sacré coup de jeune à une série qui, au bout de 40 années de plus ou moins bons et loyaux services, commençaient à stagner. L’auteur reprend les plus grands mythes de la série, et les arrange à sa sauce. Le résultat est dynamique, moderne, et passionnant. Ce premier recueil contient les 12 premiers numéros de la série, avec les histoires liées aux Sentinelles, à la Confrérie, et à l’Arme X ; on ne change pas des concepts qui marchent, même si ce n’est pas original.
Dernière édition par Gemini le Ven 29 Juin 2007, 19:44, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Chan
Ryo versus Massue
 
Messages: 720
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 21:32
Localisation: Cloudy world

Messagede Chan le Ven 29 Juin 2007, 19:27

je ne peux pas etre d'accord pour Ultimate X-men, j'ai tente de suivre, j'ai les 18-20 (jusqu'a l'arc dessine par Chris Bachalo en tout cas) et je deteste absolument
je suis tres fan des X-men mais pas les Ultimate X-men, peux pas, impossible
ca ressemble plus a une bande de jeune racaille qu'autre chose, je suis tres tres decu (et au vu des critiques des differents storyarcs par differents medias, je suis conforte dans mon idee)

sinon, je viens de lire justement le debut de "Endangered species" ainsi que Xm-en #200; Carey fait un travail brillant, vraiment
I just wanna love / evils got a grip on my body / I just wanna love / what's taking me so long?

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Messagede Gemini le Ven 29 Juin 2007, 19:43

Je trouve vraiment que Ultimate X-Men donne un coup de jeune à la série. C'est vrai que ça peut paraître facile de reprendre des concepts et des personnages existants depuis longtemps, mais cela leur fait du bien d'être remis au goût du jour.
Il me semble que cette série, à l'époque de sa sortie (j'ai les premiers numéros en édition simple d'origine), est venue peu de temps après (ou avant) X-Tinction, Stacy X, Cassandra Nova, Genosha et tout le toutim. J'ai détesté cette partie ! Si tout ce que les nouveaux auteurs - annoncés par Wizard comme les "sauveurs" - ont trouvé pour relancer X-Men était de détruire Genosha dans une histoire peu convaincante, de polluer l'Institut avec des trucs aussi idiots que le Bec, de prendre des dessinateurs au style que je n'apprécie pas, et de transformer Emma Frost en diamant, je préfère mille fois la version Ultimate. Et je préfère aussi les X-Treme X-Men - avec quand même une équipe qui a la classe - et les Exilés ; même X-Force et X-Static étaient meilleurs à mes yeux, c'est dire...

Avatar de l’utilisateur
Chan
Ryo versus Massue
 
Messages: 720
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 21:32
Localisation: Cloudy world

Messagede Chan le Ven 29 Juin 2007, 19:51

le run de Grant Morisson dont tu parles avait ses faiblesses (la new Angel, Beak ... houlala sauvez moi au secours @_@) mais pris dans son ensemble une quarantaine de numeros, on a un run tres fort scenaristiquement
et plutot que de chercher a repartir de zero, Morisson a reussi a donne un sacre coup de fouet au statut quo X-men; la deuxieme mutation, x-corps, Cassandra Nova, etc ....
Par contre, l'horreur supreme, c'etait le dessinateur Frank Quitely; desole pour ses fans, mais ce qu'il fait est extrement moche, ca ... ca ressemble pas a grand chose ... sa Jean Grey n'etait pas une femme mure mais une grand-mere ...

A part X-statix, les titres que tu as aime, m'ont plutot degoute des X-men, comme quoi :p
I just wanna love / evils got a grip on my body / I just wanna love / what's taking me so long?

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Messagede Tetho le Ven 29 Juin 2007, 19:52

Je suis asser d'accord avec Chan, j'ai pas accroché aux Ultimate X-men. Au delas du coté djeun'z au lycée j'ai trouvé sur ce que j'ai lu les arcs plutot courts et pas forcéments hyper bien liés. Dans le même registre Utlimate Spiderman s'en sort bien mieux
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Messagede Gemini le Ven 29 Juin 2007, 20:14

Chan a écrit:A part X-statix, les titres que tu as aime, m'ont plutot degoute des X-men, comme quoi :p

Tous les goûts sont dans la nature :) Par contre, j'ai moi aussi bien aimé X-Corps.

Ce qui me dégoûte un peu dans les 198, pour en revenir à la série récente, c'est que presque aucun X-Man n'a perdu ses pouvoirs. Jubilee, Polaris, Feral, et Felina (peut-être d'autre, je n'ai pas énormément cherché), sachant que deux n'ont même pas fait parti de l'équipe principale, que les deux autres n'y étaient plus depuis des lustres, et que de toute façon, Polaris a déjà retrouvé ses pouvoirs. C'est juste anecdotique. Aucun mutant en activité dans une équipe de héros américaine n'a perdu ses pouvoirs, que ce soit dans les X-Men, X-Factor, X-Force (à priori), Avengers, New Warriors, ou les Héros des Grands Lacs. Pourtant, 99% des mutants se sont retrouvés dépossédés de leurs facultés. Statistiquement, cela aurait dû tomber sur eux aussi. Dans X-Men, c'est en utilisant Cerebra qu'ils se rendent compte qu'il n'y a presque plus de mutants :roll:
C'est typique des comics : les auteurs veulent faire des changements forts, mais soit ils ne les assument pas et ne les font qu'à moitié, soit leurs successeurs reviennent en arrière. Vous allez voir que d'ici quelques années, nous aurons revu Maggott, Joseph, Moira, Kelly, les Raspoutine, Pyro, Jean Grey, et que Jubilee aura de nouveau ses pouvoirs.
En attendant, j'attends le retour de Cecilia Reyes. Je suis sûr qu'elle est vivante, et pour elle, ce serait presque crédible ; la nouvelle Arme X sera redoutable :twisted:

Avatar de l’utilisateur
Chan
Ryo versus Massue
 
Messages: 720
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 21:32
Localisation: Cloudy world

Messagede Chan le Ven 29 Juin 2007, 20:18

Iceman, Prof X, Scarlet Witch, Quicksilver, Magneto entre autre avaient perdu leurs pouvoirs, c pas rien (oui j'ai utilise le passe, vous l'aurez compris, ils les ont recupere en un temps record (sauf Scarlet Witch qd meme) :p)

Maggot, Joseph sont morts soit dit en passant
Comme Jean mais elle, j'espere une enieme resurrection :p
I just wanna love / evils got a grip on my body / I just wanna love / what's taking me so long?

Suivante


Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité