9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animation internationale, bédés & comics : Actu et critiques sur l'animation hors-Japon

Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19223
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Ialda le Lun 24 Nov 2014, 14:23

A moins de prendre à revers toutes les attentes des lecteurs (c'est à dire en éludant à la fois pirates, assaut sur les Barbades, nouvelles aventures dans les ruelles de Venise, voyage à destination de Mars, Venus ou le centre de la terre), je ne vois pas non plus comment un nouvel arc pourrait être autre chose qu'accessoire :?

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10772
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Gemini le Mar 02 Déc 2014, 14:53

Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19721
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Tetho le Mar 02 Déc 2014, 15:30

En fait le seul qui fait l'age de ses albums c'est Lucien.

Image
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10772
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Gemini le Sam 20 Déc 2014, 19:34

Le Bâton de Plutarque : Il y a la saison des marronniers, et il y a celle de l'album annuel de Blake & Mortimer. Un album appréciable, mais qui partage le même défaut que son prédécesseur : une déférence absurde, absolue, et presque maladive à l’œuvre de Jacobs - ici au Secret de l'Espadon - ce qui pourrait ne pas être une mauvaise chose si les auteurs ne se sentaient pas obligés de multiplier les références, de manière tellement grossière que nous nous devons de sentir qu'il s'agit à chaque fois de référence. Les personnages font exploser une base militaire au début du Secret de l'Espadon ? Nous apprenons ici que le système vient d'être mis en place. C'est de ce niveau.
L'album n'est pas à jeter pour autant, car les auteurs se sont fendus d'intéressantes recherches historiques afin de nous plonger dans les services de décryptage alliés durant la WWII, et l'histoire se laisse suivre sans déplaisir.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19223
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Ialda le Ven 30 Jan 2015, 23:55

Image

Le dernier Florence Magnin est un bien beau pavé de 250 pages sous couverture rigide qui pèse son poids. L'histoire est relativement simple : une jeune fille de onze ans, en vacance d'été à la campagne et influencée par le folklore local, apprends à fabriquer des masques qui vont lui permettre de voyager dans d'autre mondes, dans un dédale sous-terrain, dans la cabane de Baba-yaga, avalé par une baleine ou même sur la Lune; un don à double-tranchant car on ne dérange pas impunément les esprits, et ses pérégrinations attirent l'attention d'un ogre bien réel, héritier d'un baron médiéval responsable de la disparition de plusieurs enfants. C'est simple et efficace, l'action est bien rythmé par la succession entre les voyages de l'héroine vers le monde des esprit et les scènes de vacances dans le monde réel - même plus tard quand les deux univers commencent à se mélanger de plus en plus -, on pense à un croisement entre Lavondyss (les masques permettant de voyage vers des univers passé et oubliés aux racines d'anciens mythes) et Le labyrinthe de Pan (l'imbrication réel/imaginaire, le "monstre" finalement bien réel), le style est presque sobre pour du Florence Magnin mais joue sur les changements de style pour suggérer des visions phantasmagoriques plus inquiétantes.

Image

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10772
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Gemini le Jeu 19 Fév 2015, 21:18




C'est marrant comme, dans la seconde partie, nous avons vraiment Métal Hurlant d'un côté, et L'Echo des Savannes/Fluide Glaciale de l'autre.

"L'allée Zyve aux cent cimes, c'est vraiment l'allée Zyve miracle."

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10772
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Gemini le Ven 20 Fév 2015, 21:43

Petit extrait de Pilote :

Image

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19635
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Merlin le Mer 25 Mar 2015, 21:29

Et la suite? :p

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10772
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Gemini le Mer 25 Mar 2015, 21:42

Dans Pilote.

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19635
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Merlin le Jeu 26 Mar 2015, 02:16

Prochainement en librairie en 1967... oh zut alors. Un peu tard.

Sérieux c'est un peu grave inutile de mettre la première page d'une histoire courte introuvable par la suite. :roll:

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19721
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Tetho le Jeu 02 Avr 2015, 19:39

Papyrus vient de se terminer cette semaine dans Spirou, après 40 ans d'aventures et 33 albums. Même si ça n'a jamais été à mes yeux une BD majeur, j'aimais bien. Ne serait-ce que pour le cadre original et le fait que les héros ont grandit avec le temps, enfants dans les premières aventures, jeunes adultes dans les dernières.

Et cette fin est la pire qu'on pouvait imagine. En fait c'est juste la pire façon de terminer un récit tout court.
[Montrer] Spoiler
Tout n'était qu'un (ou plutôt des) rêve. Voila.
Papyrus n'est en réalité qu'un modeste égyptien qui n'a jamais eu de glaive magique d'Horus ou connu la princesse royale, IL A TOUT RÊVÉ.
Fin de merde, vraiment. Comment invalider 40 ans d'aventures en une page pour un effet naze qui aujourd'hui ne surprend plus personne.

On ne le dira jamais, le "tout n'était qu'un rêve" ça a marché chez Lewis Caroll car il a été le (/un des) premier à l'utiliser. Aujourd'hui c'est juste la fin la plus facile, paresseuse et naze possible.
Fuck you De Giert, tu viens de balancer l'œuvre de ta vie avec l'eau du bain.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10145
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Aer le Jeu 02 Avr 2015, 19:52

Roh la lose. Bon c'est vrai que j'ai jamais été super assidus, mais ça fait partit des lectures de mon enfance également.
C'était censé avoir une fin en fait ?
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10772
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Gemini le Jeu 02 Avr 2015, 20:34

Putain de fin de merde :shock:

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19721
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Tetho le Jeu 02 Avr 2015, 21:41

Aer a écrit:C'était censé avoir une fin en fait ?

Non. Mais De Gieter a 82 ans et après 40 ans sur son personnage fétiche s'est dit qu'il fallait peut-être faire tomber le rideau tant qu'il en était capable.
Il en parle brièvement ici :
-Pouvez-vous nous parler du prochain Papyrus ?
Eh bien écoutez, le prochain Papyrus sera le dernier. En tout cas, pour moi, ce sera le dernier Papyrus. Je vais faire une histoire qui rappellera peut-être beaucoup ce que j’ai fait : on va y retrouver beaucoup de mes personnages. Mais je vais essayer de faire une fin.
Attention : Papyrus ne va pas mourir, la vie lui sera largement ouverte, mais à titre personnel, j’ai envie de faire ça. C’est un peu un scoop que je vous livre, parce que c’est très rare : la plupart du temps, les histoires s’arrêtent brusquement. Et moi, j’ai envie de lui donner une fin, mais une belle fin, sympathique.

-Mais après ? La série va-t-elle continuer sans vous ou préférez-vous qu’elle s’arrête ?
Ce n’est plus mon problème. Moi j’arrêterai. Peut-être l’éditeur estimera-t-il que ça vaut la peine de continuer d’une façon ou d’une autre, ça je n’en sais rien. Moi, je m’arrêterai à la 33e aventure.

-Mais le personnage vous appartient. L’éditeur ne peut pas faire de suite si vous n’êtes pas d’accord.
Il appartient en partie aussi à l’éditeur. Et si celui-ci voulait vraiment le faire, je ne serais pas contre, mais je ne pense pas que ça se fera. Vous savez, la plupart des personnages ont un temps. Il est vrai que certains –Tintin, peut-être Astérix- parviennent à transcender les siècles, mais la plupart des personnages ont un temps et après trente ans ou quarante ans –ce qui est déjà énorme dans notre société- ils s’arrêtent et il faut du nouveau, incontestablement. Je crois que c’est comme ça.


Si j'en crois les making-of de l'album publié dans Spirou, ça lui est venu en cours d'écriture. Il n'avait pas prévu que ça soit le dernier album, mais une bonne fin lui est venu alors il l'a intégrée.
Je te dis pas ma tête en lisant ladite fin ce matin dans le tram :105:
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10145
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Aer le Jeu 02 Avr 2015, 21:44

:lol:

Il a pas tord sur le reste, ceci dit. Très lucide.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19223
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Ialda le Ven 03 Avr 2015, 00:43

Papyrus existe toujours, vous êtes sûr que ce n'est pas une blague ? :shock:

Tetho a écrit:Et cette fin est la pire qu'on pouvait imagine. En fait c'est juste la pire façon de terminer un récit tout court.
[Montrer] Spoiler
Tout n'était qu'un (ou plutôt des) rêve. Voila.
Papyrus n'est en réalité qu'un modeste égyptien qui n'a jamais eu de glaive magique d'Horus ou connu la princesse royale, IL A TOUT RÊVÉ.
Fin de merde, vraiment. Comment invalider 40 ans d'aventures en une page pour un effet naze qui aujourd'hui ne surprend plus personne.

On ne le dira jamais, le "tout n'était qu'un rêve" ça a marché chez Lewis Caroll car il a été le (/un des) premier à l'utiliser. Aujourd'hui c'est juste la fin la plus facile, paresseuse et naze possible.
Fuck you De Giert, tu viens de balancer l'œuvre de ta vie avec l'eau du bain.


C'est la vraie fin de la série, vous êtes sûr que ce n'est pas une blague ? :shock:


A tout hasard, est-ce que 1/ Yakari aussi est toujours publié et 2/ faut-il placer un contrat sur la tête de l'auteur à titre préventif ?

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19721
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Tetho le Ven 03 Avr 2015, 01:01

Non, pas de blague, c'est dans le Spirou de cette semaine (dont le poisson d'avril est autrement plus énorme).


Sinon Oui Yakari est encore publié. Et le scénariste, Job, a 87 ans. Respect. Mais comme c'est pas prépu dans Spirou, ça doit bien faire 18 ans que je n'ai pas ouvert un album des aventures du petit indien.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19223
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Ialda le Ven 03 Avr 2015, 01:19

Heureusement qu'il reste Le Vagabond des Limbes :24:

Que je n'ai pas lu non plus depuis au moins 20 ans :lol:

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9798
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Zêta Amrith le Ven 03 Avr 2015, 01:25

[Montrer] Spoiler
Le "It was only a dream" est surtout un concept très ringard en 2015.
Ca a été fait un million de fois, et rarement de manière pertinente.


Tu as l'impression de te faire voler l'aventure à laquelle tu as assisté, c'est le pire dénouement possible.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19721
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Tetho le Ven 03 Avr 2015, 01:32

Ialda > On fait le tour des BD que tout le monde a lu à la bibliothèque mais jamais acheté là.

Voyons donc ce que sont devenus le Scrameustache et Natacha...
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Natth
Soul of Chogokin
 
Messages: 1532
Inscription: Mer 24 Mar 2010, 21:56

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Natth le Ven 03 Avr 2015, 01:49

J'ai acheté de vieux albums du journal Spirou, où l'on trouvait de courtes nouvelles écrites par les lecteurs. Il y avait un côté concours, car seuls les meilleurs textes étaient publiés dans la revue (et par extension dans les recueils comportant plusieurs numéros.)

Un des conseils classiques :
[Montrer] Spoiler
Evitez le rêve qui solutionne l'intrigue. C'est déjà fait, passez à autre chose.

Du coup, je me sens très, très blasée. Mais la vieillesse est un naufrage paraît-il.

Avatar de l’utilisateur
hebiko
Apprenti Kirin
 
Messages: 1074
Inscription: Ven 06 Jan 2012, 20:18

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede hebiko le Ven 03 Avr 2015, 02:00

Job je l'avais croisé en séance de dédicace il y a 2 ans, il avait encore la forme, bien qu'il ne dessinait plus.
C'est vrai que certains auteurs devraient savoir s'arrêter à temps, et parfois laisser leurs BD sans fin.
Tintin n'a pas de fin, Asterix non plus....

Papyrus a eu une adaptation animé il me semble également...
Image

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19223
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Ialda le Ven 03 Avr 2015, 02:21

On devrait également accepté le fait que certaines séries ne devraient pas continuer sans leur auteur. Tu cites Astérix, je pense que ça devrait être également vrai pour un Blake & Mortimer.
J'ai longtemps pensé que l'un des avantages de la bédé européenne sur le comics de super-hero US, c'est que les séries n'étaient pas des franchises qu'on pouvait faire passer d'un dessinateur à un autre sans autre souçis de logique et d'homogénité que le respect d'un catalogue de trivia que l'on nomme "canon".
Ça me fait chier de voir que c'est de moins en moins le cas :?

hebiko a écrit:Job je l'avais croisé en séance de dédicace il y a 2 ans, il avait encore la forme, bien qu'il ne dessinait plus.
C'est vrai que certains auteurs devraient savoir s'arrêter à temps, et parfois laisser leurs BD sans fin.
Tintin n'a pas de fin, Asterix non plus....


Valérian non plus...

Quoi ? :lol:

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19721
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Tetho le Ven 03 Avr 2015, 02:57

La question des reprises est épineuses. Blake & Mortimer est l'exemple parfait de la reprise sympathique au début qui a fini par vider l'œuvre. A coté les Spirou & Fantasio de Franquin et Tome et Janry sont des reprises. Les Lucky Luke de Pennac aussi (et dans un sens ceux de Goscinny aussi).
Au moins les reprises de franco-belges restent entres les mains d'une seule équipe, contrairement aux comics qui sont entre 50 mains à la fois. (sauf Blake et Mortimer, justement, pour tenir le rythme d'un album par an)


Je crois qu'il y a plusieurs types de BD. Astérix, Tintin, Les Schtroumpfs ou je ne sais quoi, chaque album est un épisode à part entière, indépendant, un lonner. Il n'y a pas à avoir de fin, l'aventure continue à jamais, même si la série d'arrête. Parfois l'auteur organise une sortie de scène plus ou moins réussie, mais sans réelle importance. Sérieux, vous imaginez une fin aux aventures de Largo Winch ou Buck Danny ? Donc peu importe que ça continue ou pas. Il n'y a pas vraiment d'œuvre au sens un tout avec un début et une fin. D'autant plus quand les auteurs eux-même ont déjà dilapidé l'héritage comme Uderzo.
Et à coté on a les séries feuilltonantes ou à cycles. Les XII, L'Incal ou L'oiseau du temps. Où làa continuer une fois la conclusion atteinte c'est bien risquer d'endommager ce qui a déjà été construit (coucou Lanfeust).

Je veux dire, peu importe si Les Tuniques Bleues se terminent au prochain album ou pas, la finalité on la connait : les fédérés gagnent la guerre. Et Blutch et Chesterfield la finiront indemne.
Bon maintenant il y a des séries épisodiques que j'aimerais voir avoir une vraie fine propre. Genre Yoko Tsuno, où Roger Leloup commence a vraiment se faire vieux.
Mais là sur Papyrus ce qui est dommage c'est surtout la façon dont ça donne l'impression d'invalider 40 années d'aventure. Il n'y aura probablement pas de suite, mais sérieusement qui veut lire une éventuelle suite après ça ?

Dans les reprises intéressantes il y a eu Alix Senator, sorte de version Murenaisée des aventures du héros de Jaques Martin qui à la cinquantaine est devenu sénateur et confident d'Auguste.
C'est pas très bon, mais ça donne une continuité aux aventures du gallo-romain tout en accompagnant un lectorat qui a vieilli et sans invalider ses aventures de jeunesse. J'aime la démarche.


Ensuite c'est vrai que bon, qui a envie de lire du Gaston écrit par Laurent Gerra ?
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 19223
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Kamurochô

Re: 9ème Art: (BD) le sujet Littérature à Narration Séquentielle

Messagede Ialda le Ven 03 Avr 2015, 03:21

Tu as bien sûr raison sur tous ces points - en particulier pour Alix Senator, ou quand la reprise adopte une rupture de ton tout en ayant suffisamment de qualités à côté pour tenir la route même sans ça.

Astérix, Tintin, Les Schtroumpfs, ou Les tuniques bleues, je sais pas. Il y a beaucoup de vrai quand tu décris leur fonctionnement comme des machines infinies à histoire avec retour à l'état initial à chaque fois, mais je suppose que peu de séries peuvent vraiment survivre, et longtemps, sans rapidement tomber dans l'automatisme et la facilité, et qu'il y a toujours un moment où le filon d'histoires intéressantes que tu peux raconter dans un setting donné fini par s'épuiser. Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'exceptions, talent aidant, et à commencer par tout ce qui est canards. Mais même dans le meilleur des cas, dans le fond je trouve les séries reposant sur cette ficelle suspectes de n'avoir rien à raconter puisque de toute façon rien n'a de conséquence.

Tu vas rire mais sur Les Tuniques Bleues je me suis posé la question d'une fin qui irait à l'encontre du reste de la série et qui se terminerait tragiquement, sur une dernière charge de Stark (je pense avoir repris inconsciemment l'idée de Blackadder Goes Forth, le dernier épisode de cette série). Je ne sais pas si ça me choquerait vraiment.

Pour Papyrus j'aurais bien imaginé une dernière aventure/épreuve inspirée du livre des morts, mais je crois me souvenir que ça servait d'inspiration d'une des toutes premières aventures du héros :)

Pennac a fait du Lucky Luke ?

Sur Yoko Tsuno on commence à sentir le passage des années ou bien ? Les héros qui ne subissent pas les contraintes du temps, au bout de quarante ans, ça devient un peu ridicule :lol:

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animation internationale, bédés & comics

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron