[Topikirox] Birth of the Cool.

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Jeux vidéo : Amis des pixels ou de la Next generation bienvenues !

Retourner vers Jeux vidéo

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9590
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

[Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Aer le Jeu 22 Nov 2012, 22:51


Petit coup de pub et pour se chauffer les oreilles

Nous en parlions avec Ialda mais vu qu'il n'existe qu'un sujet sous forme de quizz musical, voici un sujet pour parler de l'âme de nos chers JV : la musique.

Avant de poster des listes et des listes de vidéo youtube, j'avais envie de faire un petit coucou à un type qui c'est bien fait chier fin 2011, ce brave Kurt Kalata de HG101, qui s'est amusé avec toutes les personnes de bonnes volontés (et il y en avait, le forum a prit un boost d'inscription fantastique) à faire un espèce de listing des "meilleurs musiques du JV", d'après un truc vu sur 2ch à l'époque. Il a d'ailleurs récidivé peu après sur les musiques de jeux occidentaux pour des raisons simples à comprendre (bâtards de japs qui nous font acheter leurs chimpokomon).

Voila, et ce qui m'a donné envie de faire ce thread, c'est l'écoute des musiques de Demon Souls/Dark Souls, à défaut d'y jouer. Autant Dark Souls, c'est du dark Motoi Sakuraba, rien d'autre à en dire quoi, autant les musiques du premier sont dans l'ensemble pas mal, mais la musique d'intro est juste fantastique.



Ce coté distordu et organique m'a rappelé tout ce bonheur à l'écoute de l'ost démente de Drakengard. Dommage que le reste ne suive pas le même chemin.

Donc si vous voulez parler de musak, c'est par ici les amis, j'attends de pied ferme vos MIDI de Yuzo Koshiro. Ah si, j'ai failli oublier, si vous aimez les trucs vieux et moins vieux, je vous conseille cette chaine youtube, The OSTation, qui va de Megaman à Luigi's Mansion en passant par Road Rash, et tellement plus encore.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18620
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Ialda le Ven 23 Nov 2012, 00:56

(un classement de musiques de jv qui débute par Time's scar, tout va bien sur la terre)

Le thème de Demon's Souls est un peu flippant, entre les ruptures de rythme, la juxtaposition de la voix de fausset de la nana et les percus : ce thème est l'oeuvre d'un grand malade.

Je viens de passer des heures et des heures sur youtube à revivre des sensations auditives vidéo-ludiques àcause de toi ! C'était bien bon :lol:
Pour rigoler un peu et éviter de reposter les mêmes thèmes que d'hab, Square (Soukaigi en tête) et autres Castlevania, j'ai essayé de me limiter à la génération de console finissante et mine de rien il y a eu un paquet de très très bonnes OST. Tuons le pc de Tetho d'il y a trois ans à coups de liens youtube ! Taiaut !

Tip hat aux indés chez qui le son est souvent un aspect soigné de leur titre, ça va du thème trippant et un tantinet halluciné où les chakras ne demandent qu'à s'ouvrir sur l'espace infini pour jeu d'aventure hipster (intégration twitter incluse dans le jeu, si si).



évidemment, le plateformer agité :



ou l'OST carrément pondue par un vrai groupe chiptune et qui arrive presque à sonner encore plus NES dans l'esprit que de vrais jeux jeux NES.



Du côté des jeux occidentaux au moins les prods AAAA auront du bon sur ce point là, je retiens par ex Red Dead Redemption



et un Deus Ex HR virant ici plus vers les sonorités world d'une Lisa Gérard que le Vangelis promis par contrat pour tout bon titre de SF cyberpunk (trahison !) :



Xenoblade avec ces thèmes aériens d'aventure ensoleillée qui fait du bien quand on est plongé en hiver :



Mais à part ça, le gros de la production japonaise de qualité et les musiques qui vont avec était sur portable, illustration avec un Radiant historia qui jusqu'à dans ses thèmes semble s'être trompé d'époque.



Ghost Trick le nouveau Shu Takumi et ses sonorités modernes, très mode, un peu à la Persona, d'un Masakazu Sugimori qui a suivi Shu depuis l'époque Gyakuten :



Pleins d'autres, encore et toujours les mêmes, Solatorobo (Chikayo Fukuda a chanté sur .hack, ça s'entends), Monster Hunter qui surprennement a aussi ses thèmes sympas, Kota Hoshino pour l'ensemble de son oeuvre sur Armored Core (Thinker et ce côté hymme rock digne d'un Open your eyes de Guano Apes, on s'en lasse pas - mais pas que et loin de là)


Evidemment, le meilleur pour la fin ;p



Aer a écrit:Yuzo Koshiro


Ah merde, loupé pour l'effet de surprise. Mais les nouvelles musiques de Etrian 4 sont vraiment bieng, avec ces thèmes des combats toujours dans l'esprit bien péchu des précédents et qui donne envie de secouer la tête sur sa (3)DS quittes à passer pour un fou dans le métro.


Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8995
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Zêta Amrith le Ven 23 Nov 2012, 02:16

Dans ce cas un spécial Naofumi Hataya pour commencer.
Thématique sinon rien.


Golden Axe II (Megadrive)
Description : Fillon et Copé en viennent aux mains.


Kiss Shot (Megadrive)
Description : coup à trois bandes.


Virtua Racing Deluxe (32X)
Description : la 32X n'aura pas existé en vain.


Burning Rangers (Saturn)
Description : le prochain film DBZ n'aurait pas fait mieux.


Space Channel 5 Part 2 (Dreamcast)
Description : la bande-son que Michael Jackson a estimé "trop cool".


Sonic Heroes (GameCube, Playstation 2, XBox)
Description : un morceau qui aide à supporter le level associé.


NiGHTS : Journey Of Dreams (Wii)
Description : le verre de vodka en trop.


Rhythm Thief (3DS)
Description : c'était mieux hier.
Dernière édition par Zêta Amrith le Ven 23 Nov 2012, 02:27, édité 3 fois.
"Je voudrais une animation qui nous aide à observer le monde."
Ryousuke Takahashi

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9590
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Aer le Ven 23 Nov 2012, 02:17

Ial a écrit:(un classement de musiques de jv qui débute par Time's scar, tout va bien sur la terre)


What else ?

Ialdounet a écrit:Le thème de Demon's Souls est un peu flippant, entre les ruptures de tons, la juxtaposition de la voix de fausset de la nana et les percus : ce thème est l'oeuvre d'un grand malade.


C'est justement ça qui m'attire. Ca pue vraiment la dark fantasy poisseuse et pleine d'hémoglobine et de trucs pas nets que tu vas rencontrer. Et puis bon, quand tu t'enfiles des trucs comme ça à longueur de journée :



Takayuki Aihara et Nobuyoshi Sano au sommet de leurs arts. Après être passé par des Tekken, Soul Edge et autres Ridge Racer, ça force le respect.

La SMB est très sympa, et je suis surpris par la Read Dead Redemption, je m'attendais vraiment juste à des random chansons @Morricone.

Baka-Ial a écrit:et un Deus Ex HR virant ici plus vers les sonorités world d'une Lisa Gérard que le Vangelis promis par contrat pour tout bon titre de SF cyberpunk (trahison !) :


C'est l'inéluctabilité de Matrix, qui a remplacé des We fuck the system pour du World Music Beat à la Juno reactor. Pas que ça me dérange en soit non plus, j'aime beaucoup le groupe (merci Texhnolyze aussi :p).

Le reste est très sympa et je note surtout Xenoblade qui me fait penser à du Chrono Cross (mêmes artistes ?) et les Armored Core qui dépotent bien dans leurs genres. J'oublie toujours ton petit coté méchaphile que tu cherches si habilement à dissimuler sous tout le reste.

Bon par contre le headbang sur du Yuzo, c'est définitivement Fighting in the Streets.

Pour terminer, parce que tout le monde l'oubli et que j'avais adoré ce jeu ; et qu'un rpg d'horreur gothique nippon, ça court pas les rues non plus.



Quelle ambiance il avait ce foutu jeu, je serais toujours dèg de l'avoir revendu à l'époque. D'ailleurs faudrait que je le rechoppe, j'étais loin d'avoir tout vu.

Amrith > Yaaaaahh Space Channel 5 ! Samba ^_^.
J'édit fourbeusement pour souligner que la Rythm Thief est fantastique aussi, j'avais pas du tout écouté et woah woah.
Sur ce, si tu veux du thématique, je m'en vais préparer un petit Hitoshi Sakimoto des familles.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18620
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Ialda le Ven 23 Nov 2012, 03:31

Selon la légende, Secret of Mana cessera de puer du derche le jour où la série sera réunie avec Kikuta. Nan, et puis de toute façon c'est ça ou du Touhou pour le pauvre homme (quand ce ne sont pas des productions Ciel dessinnées par Tony), sauvons-le, lançons une pétition à l'intention de SE, faisons quelque chose !

Le Kiss Shot est classieux et sexy comme un club select d'un quartier chic de la capitale, il me donne des envies de verre de gin, d'éclairage tamisés et d'ambiances feutrées.
Surpris par le Virtua Racing. Depuis le temps qu'on entends parler de ses prouesses 3D, je ne pensais même pas qu'une OST existait ni qu'elle fût de qualité.
Le Burning Rangers est un délire complet, de l'énergie en barre bouillonnante de bout en bout. Fan !
Le Rhythm Thief est mignon comme tout.
Le Fighting in the Streets me donne des envies de voyage dans le temps.
Le Drakenguard est aérien comme de l'Escaflowne.

Et évidemment Space Channel 5 Part 2 ! :oops:

Ps : je suggère Splatterhouse pour les deux François.

La SMB est très sympa, et je suis surpris par la Read Dead Redemption, je m'attendais vraiment juste à des random chansons @Morricone.


Triggernometry a en outre une ligne de basse bougrement sexy :oops: mais toute l'OST est bien foutue, les grands classiques du western dans l'inspi sans chercher la copie-carbone, c'est vraiment appréciable.
C'est aussi pour ça qu'elle a une replay value bien supérieure à celle du jeu proprement dit ;p

Personne pour proposer une petite thématique Nier ? Je suis grave preneur ! :)

On va crasher le thread à vitesse grand v à ce rythme-là.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9590
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Aer le Ven 23 Nov 2012, 04:37

Burning Ranger quoi !

Les thèmes sont étonnamment très variés dans Drakengard. Enfin avec une base pareille aussi.



Nier je n'y ai malheureusement pas joué (c'est pas faute de vouloir le faire celui la aussi >_<). J'ai entendu quelques chansons à droite à gauche mais jamais trouvé le temps de réellement me pencher dessus. Donc je ne sais pas trop lesquelles sont vraiment bien ou pas. Mais ce que j'ai ouï avait quand même sacrément de la gueule.

Cette tafiole de Ialda a écrit:On va crasher le thread à vitesse grand v à ce rythme-là.


C'est le but non ? :D

Bref, ça réclamait du thématique, alors laissons les dés rouler.

Edit : en spoil pour éviter la surcharge, on y va trop comme des bourrins je crois :p.

[Montrer] Spoiler


A mon sens et sans fanboyisme aucun, la meilleur chanson d'introduction à une baston de tout les temps : "Attention, ça va être quelque chose que les légendes raconteront encore des années plus tard."



Je connais assez mal l'ost du jeu préféré de Queen, mais cette chanson a ce petit coté épique qu'affectionne particulièrement l'artiste. Ceci dit, ça ne nous rajeunit pas.



Qui mieux que cet homme pour rendre le coté démentiellement SF du meilleur shmups de tout les temps, après tout. C'est rigolo d'entendre que ça transpire complètement de son style mais quand même temps il y a une certaine recherche pour proposer d'autres ambiances.



Impossible pour moi de ne pas foutre du Vagrant Story et ses mélodies enchanteresses. Limestone Transportation Ditch, surement la chansons la plus sombre de l'ost et par ailleurs la meilleur sans doute possible. Tu la vie ta balade solitaire dans les catacombes d'une ville hantée.



Un nouveau tour SF pour le Breath of Fire le plus conspué de la saga (et pourtant le plus génial/original). Ca fait partie des compos les plus éloignées de son style habituel.



Facile mais bon, on continue dans le shmups de bon aloi avec encore des compos assez originales pour lui. Je suppose que si oncque ne sait pas qui les a faite, c'est pas forcément évident à deviner du premier coup d'oreille.



Dans la liste des jeux auxquels personne n'a joué, celui ci à une bonne place. Il n'est certes pas exceptionnel mais proposait un univers fortement original et un design épuré très intéressant. Petit chansons sombre pour illustrer.



Complètement son style, mais je ne m'en lasse jamais de celle la. Il y a vraiment ce coté "ah, la, tu viens de chier sur les bottes d'un être multidimensionnel par très joyeux, prépare ton dentier".



Plus ou moins en guise d'épilogue, une petite chanson d'Odin Sphere. Mais ce jeu m’ennuie parce que je préfère en faite énormément les compos de Masaharu Iwata :p.

Pour conclure, une preuve qu'il est capable de faire aussi des chansons orchestrales de longues durées et pas juste des petites chansons de deux minutes.



L'epic shit dans ta face à 08:10 et, surtout, à 09:33 est juste incroyable je crois.

En bonus, parce que j'ai posté du Odin Sphere alors soyons chauvins et célébrons la bouillie de français qui servait d'intro. Cette chanson est tellement jolie dans le fond.




(Tu kiffes Tetho ? :3)
Dernière édition par Aer le Mer 28 Nov 2012, 03:07, édité 1 fois.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8995
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Zêta Amrith le Ven 23 Nov 2012, 13:14

Sakimoto est incontestablement dans le coup mais j'admets que ça n'est pas trop mon registre.
Trop orchestral, je préfère les OST qui font immédiatement penser "Jeu-Vidéo" comme le Gradius V.

Je sens que l'ordi va planter alors balises...

Un spécial Bosses Epiques s'impose maintenant.
Ils sont si nombreux que je me contenterai de poster les premiers qui me passent par la tête.


[Montrer] Spoiler

Space Harrier (Master System)
Spécifique à la mouture Master System, Haya-Oh est le dernier boss tellement difficile qu'il met neuf fois sur dix un terme à la partie. Ce track, c'est juste le signe qu'il est temps d'arrêter.


WonderBoy : Monster Lair (PC Engine Version)
Le mal-aimé de la série des WonderBoy de WestOne est un jeu d'action matiné de phases shoot'em up. On retrouve Shinichi Sakamoto derrière la console, même si cette version autrement plus furibarde a été remixée par un tierce intervenant. Le côté ahuri transcende l'enjeu opaque de l'histoire et du coup on y croit.


Megaman X5 (Playstation)
Tout ce que doit être un Boss est résumé dans ce morceau bref et percutant : agressif sur les bords certes, mais avant tout menaçant et mystérieux. On ignore si c'est le chaud ou le froid qui domine ici, ce qui prouve la qualité du track. Mais la série des Rockman n'est qu'excellence de ce point de vue.


Rocket Knight Adventures (Megadrive)
L'un des jeux de plateforme/action les plus impressionnants de son temps, avec une mise en scène terrible. Et qui dit mise en scène terrible dit musique cataclysmique pour rythmer les pugilats de l'opossum chevalier. Quant à celle-ci mieux vaut ne pas s'en lasser car elle revient souvent.


Alien Storm (Megadrive)
Coup de coeur, avec le Boss Theme le plus original d'entre tous. Quasi-expérimental, ce titre psychotique déchaîne sa folie eschatologique toutes les huit mesures. Pendant cinq secondes, l'intensité dramatique et émotionnelle est alors énorme, presque mystique. Pas sûr que d'autres partageront mon opinion tant c'est spécial.


Turtles In Time (Super Nintendo)
Le meilleur jeu TMNT jamais produit, meilleur encore que la version arcade sur laquelle il s'appuie - et au summum du fan-service cf la présence de persos tels que le Seigneur Des Rats, Leatherhead ou même Slash. Les compositeurs sont parvenus à garder la patte du DA tout en conférant une touche serious bizness au tout.


Contra : Hard Corps (Megadrive)
Toujours Konami et à jeu hardcore, bande-son hardcore - à regarder les playthrough je me demande encore comment j'ai pu le terminer naguère. Le cauchemar dystopique, poisseux et cyberpunk au sommet : il faut voir surgir les robots gigantesques à l'écran pour trembler d'effroi à l'arrivée de ce track qui signifie "Game Over".


Mystical Ninja Goemon (N64)
Efficacité avérée d'un rythme entêtant associé à des tons cartoons et folkloriques. J'aime bien quand un jeu mignon comme tout te met au défi de franchir tel obstacle sans crier gare.


Sonic The Hedgehog 2006 (XBox 360/Playstation 3)
Quand le hérisson bleu se la joue Final Fantasy, cela donne un track héroïque fort réussi contre un dernier boss fort décevant. Le jeu fut une véritable purge lynchée à travers la presse du monde entier mais sa bande-son était comme souvent assez remarquable, supervisée cette fois par Tomoya Ohtani.


Super Smash Bros Brawl (Wii)
Qui pensait que Nintendo créerait l'un des Boss Theme les plus épiques de tous les temps ? Dès la première seconde, le concept même de "Boss" saute à la figure - c'est le sort de l'univers qui se joue ici. En mode Extreme la moindre erreur contre ces mastodontes est fatale. Personne n'a fait mieux depuis.
"Je voudrais une animation qui nous aide à observer le monde."
Ryousuke Takahashi

Avatar de l’utilisateur
Himura_Battousai
Pitit LEGO
 
Messages: 376
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 19:36
Localisation: Saint Michel sur Orge

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Himura_Battousai le Ven 23 Nov 2012, 14:23


Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9590
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Aer le Ven 23 Nov 2012, 15:42

Amrith a écrit:Sakimoto est incontestablement dans le coup mais j'admets que ça n'est pas trop mon registre.
Trop orchestral, je préfère les OST qui font immédiatement penser "Jeu-Vidéo" comme le Gradius V.


C'est un style clairement particulier. On kiffe ou pas, et j'ai lu bien trop de discussions sur le bonhomme pour savoir que mon fanboyisme était loin de faire l'unanimité. J'ai été tellement élevé à ses compos qu'elles passent toutes seules en faite.
Sinon ça me fait marrer comme tes posts hurlent J'AIME SEGA continuellement :p.

Pour la dernière sur Brawl, toute l'ost est démentielle en même temps. Les chansons inventées pour le coup sont plus que solide et la plupart des remix sont de la folie pure. J'ai juste récup le cd des remix de Zelda et le thème principal revisité fait régulièrement trembler les fenêtres des voisins.

> Himura Battousai : Nice one. Et la vidéo 3D de l'époque bien cheapos est juste génial par ailleurs :p.

Bon des musiques de boss alors hmmm...

Edit : Pareil qu'au dessus.

[Montrer] Spoiler


Bonjour, humain.



Facile, je sais, mais elle est quand même franchement génial. Et puis il fallait bien un pignouf pour mettre du feufeu quelque part.



Ce qui j'aime bien avec les musiques de Grandia, c'est qu'elles ont toujours un coté funky, ça sied bien avec l'univers et l'histoire déconne à fond de nos jeunes aventuriers.



Ca c'est surtout pour l'aspect nostalgique. Mon premier jeu acheté donc...(j'aurais pu commencer plus mal, certes)



Parce que le Yuzo Koshiro se mange sans fin. Et puis bon, il a de la gueule ce thème.



Hop la, tout le monde l'avait oublié celui la avouez. Viens te battre Léviathan !


Bon j'avoue, je sais pas trop pourquoi, mais les musiques de boss me font rarement plus tripper que ça dans les JV en faite (je savais même pas reconnaitre One Winged Angel aux premières notes il y a quelques années, s'te honte).
Dernière édition par Aer le Mer 28 Nov 2012, 03:09, édité 1 fois.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8995
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Zêta Amrith le Ven 23 Nov 2012, 22:41

Aer a écrit:Sinon ça me fait marrer comme tes posts hurlent J'AIME SEGA continuellement :p


La Master System/Mark III fut ma première console. Pas la première à laquelle j'ai joué, mais la première à m' appartenir. Une console héroïque, qui face aux manoeuvres de Nintendo – lesquels faisaient signer des contrats d'exclusivité illégaux aux éditeurs tiers – ne pouvait compter que sur ses propres forces ou presque. Ca n'enlève
rien au mérite de Nintendo, mais ça en ajoute beaucoup à SEGA.

Le Boss Theme de Streets Of Rage est un classique dont je savais qu'il viendrait sur le tapis.
Pour le Boss Theme de Sonic 3 & Knuckles, faut impérativement checker le remix 2011 de Sonic Generations 3DS
par Cash Cash et Jun Senoue. La variation à partir de 1.42 transporte le morceau à un autre niveau d'epic style.
[Montrer] Spoiler


Le seul gars qui peut tenir le choc face au groove de Yuzo c'est Hideki Naganuma.
Et là... bad dancing, it's a killing comme dirait Ulala.

[Montrer] Spoiler

Jet Set Radio (Dreamcast)


Ollie King (Arcade)


Sonic Rush (DS)


Sega Rally 2006 (Playstation 2)


Super Monkey Ball Banana Blitz (Wii)
"Je voudrais une animation qui nous aide à observer le monde."
Ryousuke Takahashi

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9590
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Aer le Ven 23 Nov 2012, 23:44

Comme je le soulignais habillement, ce fut le même cas mais pour la Megadrive. La Master System j'y jouais avec l'adaptateur Megadrive (que je ne retrouve plus d'ailleurs, tristesse). D'ailleurs anecdote en passant, j'ai mis super longtemps avant de me décider à prendre une play, et seulement au début pour... un jeu 2D. Plus jeune je supportais pas la 3D, je trouvais ça trop compliqué à manier.

Pour le Boss Theme de Sonic 3 & Knuckles, faut impérativement checker le remix 2011 de Sonic Generations 3DS par Cash Cash et Jun Senoue. La variation à partir de 1.42 transporte le morceau à un autre niveau d'epic style.


Je connaissais pas mais c'est juste :24: (a vrai dire je connais à peu prêt aucun Sonic post Sonic 3D Flickies' Island).

Sinon groovy le Naganuma effectivement. Je note particulièrement la chanson de Ollie King (jamais entendu parler de ce jeu d'ailleurs, mais la BO a l'air super). Jet Set Radio c'est presque du cheat code à ce niveau.
Pour revenir sur ta liste de Boss Fight, le Rocket Knight est évidemment une tuerie (comme le jeu en lui même). Le Alien Storm est effectivement space, mais je comprend très bien à quel point il doit marquer quand tu dois latter un boss la dessus.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8995
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Zêta Amrith le Sam 24 Nov 2012, 02:14

Aer a écrit:Comme je le soulignais habillement, ce fut le même cas mais pour la Megadrive.


Tellement habilement que j'avais pas compris. La Megadrive... indicible.
Le lancement de la Saturn n'a pas été aidé par la presse, qui a raconté éditos après éditos que la console était beaucoup trop chère par rapport à la Playstation... omettant que dans le pack Saturn y avait un jeu et un câble péritel HQ fournis quand la Playstation nécessitait en sus une carte mémoire... vantant les mérites de Tekken contre Virtua Fighter alors que seuls les caves jouent encore à Tekken pendant que Virtua Fighter est toujours la référence hardcore gaming du jeu de combat en 2012... une fois n'est pas coutume, la presse avait tort sur à peu près tout.

Je connaissais pas mais c'est juste :24:


Je sais :43:

Sonic Flickies Island mouture Megadrive donc ?
La version Saturn possède un soundtrack de Richard Jacques.

[Montrer] Spoiler

Morceau sublime dans la veine de Donkey Kong Country. A part dans la saga.


Je note particulièrement la chanson de Ollie King (jamais entendu parler de ce jeu d'ailleurs).


Normal, c'est un jeu de skateboard jamais sorti de l'arcade.
Aucun d'entre nous n'y a joué. Et ça vaut peut-être mieux parce que l'équilibre sur planche...
"Je voudrais une animation qui nous aide à observer le monde."
Ryousuke Takahashi

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9590
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Aer le Sam 24 Nov 2012, 02:43

La Saturne ne m'avait jamais vraiment tenté en faite. C'était comme la play à l'époque, les jeux 3D bla caca (et c'est vrai qu'elle était plus chère :p). Après, il aura fallu d'un jeu pour me faire tomber dedans. Et puis Suikoden. Et puis FF7. Pareil pour la Dreamcast, même si elle me tentait, le mal était fait, et en face sortait DmC alors que j'étais remplis de relents boutonneux. Ce que je ne regrette absolument pas, en fan de rpg nippon, j'ai eu ma dose avec la Play2. Après... j'ai quand même acheté une PSP en console récente pour un jeu estampillé SEGA. Comme quoi.
A contrario, même si j'ai énormément joué sur Nintendo, la seule console d'eux que j'ai possédé c'était un Game Boy, mais qui n'en avait pas à l'époque à par les losers du fond de la cours de récré.

Sonic Flickies Island mouture Megadrive donc ?
La version Saturn possède un soundtrack de Richard Jacques.


Yes sir.
J'ai déjà entendu des morceaux de cette BO je crois, j'avais noté il y a quelques années qu'elle était différente. Et effectivement elle est très bien.

Et ça vaut peut-être mieux parce que l'équilibre sur planche...


... doit offrir des moments de fous rires géniaux. Ceci dit je n'oserais pas arguer du faite que j'ai fais du skate, les sensations doivent être totalement différentes.

Pour boucler la boucle sur la 3D, j'ai d'ailleurs toujours trouvé regrettable que Sonic y passe. Epoque oblige, évidemment, mais déjà le Flickies m'avait moyennement convaincu, et quand j'ai tâté des Adventures sur Dreamcast c'était vraiment pas ça. J'ai joué à a peu prêt tout ce qui était possible en pré Flickies donc, et mon fanboyisme c'est malheureusement arrêté la. Et quand je vois les nouveaux jeux de la licence qui sortent année après année j'ai pas l'impression de rater grand chose (un hérisson-garou, seriously ?).

Afin de ne pas trop dévier du thread quand même, vu que j'en parle et qu'il y a peu j'ai soulevé le nom de l'artiste.



Parce que se cacher dans les roseaux, c'est la classe depuis plus de mille ans.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2657
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede chevkraken le Dim 25 Nov 2012, 19:31

Nan, et puis de toute façon c'est ça ou du Touhou pour le pauvre homme (quand ce ne sont pas des productions Ciel dessinnées par Tony), sauvons-le

heu, même si il y a Tony(et surement en partie grace à lui vu leurs collaboration), maintenant, Kikuta bosse sur une grosse licence, Shining, c'est pas rien.

Serieux, ce morceau est superbe


Perso, ça me derange pas qu'il reste sur les Shining, c'est une license que j'adore et il fait du bon travail (même si je préfère le boulot que Motoaki Takenouchi et Shiro Sagisu ont fait sur la licence)
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9590
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Aer le Mer 12 Déc 2012, 05:10

Attention, ce post contient de vrais bouts de déchirement cosmique.

Bon, je pars du principe que toute personne jouant un minimum aux jeux vidéo à touché à des jeux japonais, et que toute personne de gout s'est essayé au moins une fois dans sa vie à Suikoden (et si non, jouez y au lieu de râler sur les forums/twitter sur le dernier SquareEnix, oui, même toi dans le fond qui n'aime pas les RPG nippon-pon).
Comme vous le savez peut être, c'est Higashino Miki, du temps ou elle était encore compositrice à temps plein et qu'elle bossait chez Konami, qui a composé les OST des deux premiers titres. Elle est aussi notablement connue pour avoir bossé sur des hits comme Gradius.
Comme elle l'explique dans cette interview récente, elle a cherché à l'époque des thèmes qui pourraient coller aux influences asiatiques/chinoises mais également occidentale que proposaient le titre. Ca n'a pas échappé aux gens de chez Konami qui ont sortit durant ses dernières années divers albums reprenant majoritairement des compositions des trois premiers titres (dans une idée d'unité vis à vis de l'action qui se "poursuit" sur ses trois titres et du réalisateur, Murayama), faisant effectuer divers arrangements par de talentueux compositeurs/trices de leur boite, et les nommant fort à propos "Asian Collection" et "Celtic Collection".

Vu que c'est de la tuerie, je vous propose une petite sélection avec les versions originales puis les versions réarrangées. For your pleasure, comme dirait Brian Eno.

[Montrer] Spoiler


Il est juste au dessus, je sais, mais j'éprouve un profond attachement pour ce thème transcendant qui se joue lors des rares ballades en montagne du jeu. Il y a un coté absolument apaisant dans la rythmique de ce morceau, et la flute qui s'envole rend le tout simplement magique.



Voici ce qu'en a fait Kubota Mina dans le Celtic Collection I, en mettant l'accent sur la flute de fort belle manière en doublé canonique, gardant la composition originale et proposant une guitare bien plus profonde. Une sarabande aux accents effectivement plus occidentale mais avec toujours un petit grain de souffle de vent et de paysages bucoliques. Le violon final est juste une manière d'achever les oreilles.


[Montrer] Spoiler


Varions directement les plaisirs avec un thème de Suikoden II. Avec un nom pareil, tout le monde se doute déjà un peu de l'influence indienne du titre, et à forte raison. Géographiquement parlant, c'est pas très logique d'avoir placé un thème de ce genre dans la ville choisie (même si c'est effectivement une ville du sud, je me comprend), mais ne boudons pas notre plaisir.



Thème asiatique, donc Asian Collection, avec cette fois si dif-ref comme compositeur (?). L'adjonction de voix donne un coté bien plus brumeux à l'ensemble, et l'introduction de véritables sons de cithares renvoie évidemment bien mieux à l'Inde. Une très bonne réussite dans l'ensemble.


[Montrer] Spoiler


Le thème de la forteresse des Dragons. Pourquoi ce choix ? Bonne question. A titre informatif, il s'agit de l'un de ses étranges morceaux ou l'introduction stridente n'était entendue qu'en rentrant dans la zone. Le thème à ce petit coté mélancolique fort judicieux pour le lieu par contre, les dragons étant loin d'être des créatures aussi féroces que dans d'autre jeux de "fantasy".



Expurgé de son introduction, remanié en un duo guitare sèche + flute (avec un discret violon, peut être violoncelle je ne suis pas sur), le thème garde ce coté mélancolique en encore plus poussé, avec un tempo ralentis et une profondeur bien plus marqué. Composition par RAIN BOOK pour le Celtic Collection (avec un nom pareil de toute façon).


[Montrer] Spoiler


Voici le thème des... nains. Je rigole pas. Un thème fort joyeux et rythmé par le son des marteaux battant le fer dans les lointaines mines, avec force violon et cors pour reproduire cette idée de grandeur immémoriale. Il est généralement crédité par Kagesita Mayuko qui a du réaliser la composition seul.



Une reprise très étrange par RAIN BOOK encore une fois, pour l'Asian Collection ce coup ci. Même s'il garde la même ligne mélodique, le tempo est encore diminué et l'ambiance qui s'en dégage complètement différente, bien qu'un son métallique fort à propos émaille le morceau. Dur de dire quel était le but de cette reprise.


[Montrer] Spoiler


L'un des morceaux les plus emblématiques, pour son caractère volontiers joyeux et sa position dans le jeu. Le bruit incessant des vagues renforce l'immersion de ce village côtier que l'on traverse pour aller affronter le terrible Millich Oppenheimer. Le rythme récurent de la basse renforce encore ce coté cyclique et la cassure provoquée par ce que je suppose être un xylophone donne un aspect des plus plaisant au morceau.



La raison principale qui m'a poussé à faire ce post, Yuji Yoshino m'a délivré un orgasme musical avec ce thème revu et corrigé. Une première partie toute en douceur, avec une flute douce qui reprend la mélopée, la guitare au loin qui refait la cassure, et le mix de voix au milieu. Une vrai réussite.
Puis viens la moitié de la chanson et la c'est juste la Chouginga Dai Gurren Dan qui attaque le Gouffre de Helm pendant que Thanos fait exploser le multivers. Un survoltage inopposable du thème repris avec force violon, flutes zé tambours, plus la basse reprenant du service, qui s’emmêlent dans une frénésie ne trouvant sa conclusion qu'en une explosion de puissance et un rythme quasi tribal qui fait bouillir le sang.
Je me suis mis à imaginer ce que pourrait donner ce genre de musique sur un nouveau Suikoden, et je comprend que Konami ne veuille rien faire à par des spin-off moisi. Le monde n'est pas prêt.


[Montrer] Spoiler


J'ai choisis le thème du premier par pur fanboyisme, mais ça pourrait être celui de n'importe quel jeu vu qu'il s'agit surement du morceau le plus emblématique de toute la saga, étant présent à peu prêt partout (à par peut être dans les spin-off, je ne me suis pas penché dessus). Intervenant plus que souvent à l'aune de moment tragiques, il inspire toujours un moment de calme avant la tempête, et son tambour fatidique dans le lointain provoque un sentiment de mélancolie fort judicieux dans le calme de la nuit.



Et encore un coup de Yuji Yoshino pour finir, dans le Celtic Collection III. La transformation en un morceau quasi "jazz" est une idée assez géniale, et la rythmique prend son temps pour venir se poser sur les arpèges de guitare. On pourrait presque croire à un thème sortit d'un Cowboy bebop, avec son harmonica aux plainte tantôt lancinantes, tantôt renvoyant à une époque révolue. La fin du morceau est plus que surprenante, avec une envolée à la Gotan Project, mais je vous laisse découvrir ça au repos.


[Montrer] Spoiler


Un thème très orchestral, qui commence doucement pour finir par une belle envolée. Couramment employé dans les moments scénaristiquement importants (pas forcément tristes comme les sonorités de début pourraient le laisser entendre, ni spécialement joyeux), il vient rajouter ce petit cachet épopée à ses moments. Le monde est en train de tourner, et vous le vivez en direct.



Un autre remix de dif-ref, sur le Celtic Collection II. Partant sur une base très proche, avec l'adjonction de voix lointaines pour donner un petit effet sympathique, et une flute bien plus lancinante ainsi que quelques ruptures de rythme.
La suite part sur... quelque chose d'autre. Un rythme plus énervé qui au final colle super bien et rend le morceau bien plus "epic" comme on dit outre manche. Ce n'est pas d'une exagération aussi prononcée que pour Rising Tide et l'effet est bien différent, mais également fort bienvenu, surtout que la mise en place est lente à venir en une belle montée (principalement le final).


Il y a évidemment encore beaucoup de morceaux, le Asian Collection ne comprend qu'un cd mais le Celtic en a trois en tout et il y a eu de nombreux autres albums produits (les divers Piano Collection, Voice et ceux dédiés à certains compositeurs). Une petite compilation qui je l'espère vous aura plu.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18620
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Ialda le Jeu 13 Déc 2012, 01:59

Râler, râler, pourtant s'il y a bien un point sur lequel SE et Konami se rejoignent c'est bien sur cette fantastique faculté qu'ils ont à laisser dormir un fantastique trésor de licences fabuleuses. On devrait les fusionner, tiens, Square-Enix-Konami-Hudson, afin de pouvoir ainsi désigner d'un seul coup et au besoin un bouc émissaire à la vindicte populaire à chaque fois qu'une mauvaise nouvelle arrive du Japon, comme la future non-sortie occidentale de Bravely Default. Les gains de temps seraient prodigieux.

J'aimerais entendre les cover philarmoniques des thèmes de Gradius, ça doit bien péter.

Vu que j'ai bien replongé dans EU3 (Saint empire bourgignon FTW), j'en profite pour placer deux/trois thèmes :

[Montrer] Spoiler


Toujours une valeur sûre au moment d'aller envahir un voisin avec des forces dix fois supérieures en monde pour mieux les vassaliser grâce à un CB subjugation et donc sans le contrecoup du déshonneur diplomatique qui rends plus ardu d'aller faire marier tes arrières petits neveux et nièces aux quatre coins des cours royales européennes à chaque fois que tu as besoin de faire signer un contrat commercial, si si.

De EU2, un grand classique qui a su traverser les ages tout en restant festif :

[Montrer] Spoiler


interprété dans une version que je connaissais pas mais qui est bien sympatique.

Aer a écrit:et que toute personne de gout s'est essayé au moins une fois dans sa vie à Suikoden


Echec critique.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9590
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Aer le Jeu 13 Déc 2012, 03:07

Ce n'est plus dormir à ce point là. Murayama est partit depuis bien longtemps et même le type à la tête des 4-5 est aller voir ailleurs s'il faisait beau. Au final ils nous sortent un spin-off tout les trois ans (et encore c'est même pas sur qu'on ait le second, ça va faire un an qu'il est sortit et même pas de release américaine en vue).
Ca fait six ans qu'il n'y a strictement rien eu autour de la saga principal, donc on peut la considérer comme morte et enterrée.

La j'essaye de passer outre ma répulsion instinctive et voir ce que ce Tierkreis peut donner (après trois ans à hésiter quand même). J'y place aucune forme d'espoir mais on verra bien, une surprise peut toujours arriver.

Très sympa la Falalan :).
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18620
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Ialda le Jeu 13 Déc 2012, 03:17

Chute des ventes constante sur les derniers épisodes édités, du coup faute de volonté, de moyens, de renouvellement d'équipe et tutti quanti lui imprimer à cette dernière un bon coup de fouet sur le croupion, on préfère l'oublier lâchement dans un coin. Ça me parait juste tellement typique du Konami contemporain :(

(j'aime énormément aussi la guitare sèche de la old irish song alt. que tu as posté; j'aimerais bien te dire que ça m'a donné envie de me faire la série - c'est pas faux - mais je sais que je n'aurai. juste. pas. le. temps >_< )

Je viens de me revoir l'émission de Usul consacré à la musique de jv, ça me parait opportun <3


Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8995
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Zêta Amrith le Ven 14 Déc 2012, 00:10

C'est au tour de Richard Jacques d'avoir son post.
Compositeur britannique ayant officié dans le jeu-vidéo, la télévision et la publicité, aujourd'hui freelance, il est surtout réputé pour avoir été le musicien de prédilection de Sega Of Europe durant la seconde moitié des années 90'. Ses pièces les plus connues sont sans aucun doute celles qu'il composa pour la série Sonic durant l'ère difficile de la Saturn, mais d'autres franchises mythiques de la firme bleue passèrent également par ses mains, notamment Outrun, Shinobi, Jet Set Radio ou Sega Rally...


Metropolis Street Racer (Dreamcast)
Dix-huit véritables morceaux, dont une bonne moitié de chansons pop, c'est le panier total de titres produits par Richard Jacques pour la radio fictive du très solide Metropolis Street Racer. De la dance au jazz en passant par le "rock FM", les genres musicaux sont très diversifiés, induisant un choix arbitraire - ici une piste très... Barry White. Pour beaucoup, il s'agit du soundtrack le plus ambitieux du compositeur, puisque largement tourné vers le songwriting.


Headhunter (Dreamcast)
Third Person Shooter ayant eu son petit succès d'estime sur Dreamcast au point de générer une suite quelques années plus tard, Headhunter s'est notamment signalé par sa bande-son orchestrale au budget conséquent et de grande qualité. En voici l'un des morceaux les plus mémorables.


Jet Set Radio (Dreamcast)
Si Hideki Naganuma est devenu une vedette auprès des geeks grâce à Jet Set Radio, tout le monde ne sait pas que le bonhomme était accompagné de plusieurs invités. Le pouvoir de SEGA.


Sonic R (Saturn)
Jeu controversé au gameplay bancal mais au charme graphique irrésistible, Sonic R a aussi divisé les fans de par son soundtrack eurodance inédit dans la série. A l'origine, un salon du jeu européen pour lequel la branche locale de SEGA avait commandé une chanson à Richard Jacques : il pondit alors en trois jours le célèbre Super Sonic Racing. Yuji Naka, de passage dans les allées, accrocha au morceau et demanda à ce que le compositeur se charge d'assurer la bande-son du jeu en cours de finalisation.


Shinobi X (Saturn)
Lorsque Shinobi X (aka Shinobi Legions) parut au Japon et aux Etats-Unis, les fans incendièrent à l'unisson le soundtrack du jeu, bâclé par un compositeur nippon inconnu au bataillon. Sega Of Europe prit alors l'hallucinante - mais pour une fois étrangement salutaire - décision de recréer l'intégralité des musiques du jeu pour l'édition européenne, en convoquant Jacques pour ce faire. Le résultat, à mi-chemin entre techno à la façon 'Yuzo Koshiro' et les instruments folkloriques asiatiques, s'avère bien supérieur à la version initiale.


Sonic 3D : Flickies Island (Saturn)
Pour son relifting sur Saturn six mois après la parution de l'original, Sonic 3D : Flickies Island hérite de graphismes plus fins, d'un special stage en vraie 3D, de nouvelles cinématiques... et surtout de musiques entièrement neuves en qualité CD. Ayant déjà posté plus haut la pépite de la collection, je me rabats sur une autre option.


Sega Rally 2006 (PS2)
Si Sega Rally 2006 n'a pas franchement marqué les esprits par rapport à ses prédécesseurs, il était toutefois un véritable who's who musical de la compagnie, avec les participations survoltées de Hiro, LE Takenobu Mitsuyoshi, Tomoya Ohtani, Naofumi Hataya, Hideki Naganuma, Jun Senoue... Quant à Jacques, seul non-japonais à avoir rejoint la partie, il y signe tout simplement le meilleur track du lot !


Outrun 2 (X-Box)
Suite du classique éponyme, Outrun 2 fut le véritable successeur arcade du hit de l'AM2. Tout d'abord converti sur X-Box par Sumo Digital - ce qui, à l'instar de Panzer Dragoon Orta, fit de la console de Microsoft le repaire des orphelins de la Dreamcast - le jeu profita de plusieurs nouveaux modes, de parcours tirés d'autres licences SEGA et de quelques remixes supplémentaires, plutôt chiadés sur les bords.


Sonic And The Black Knight (Wii)
La bonne nouvelle de ce Sonic And The Black Knight piétiné par la critique et médiocre en tous points fut sans doute l'éclair de lucidité qui conduisit Jun Senoue a faire appel en guest-stars, et ce bien des années plus tard, à Howard Drossin (Sonic Spinball) et à Richard Jacques qui, une fois n'est pas coutume, balance deux morceaux heroic-fantasy au-dessus de la mêlée. Paru en 2009, le jeu aura donc eu le mérite de réintroduire le musicien dans la ludothèque Sonic.


Sonic Generations (360/PS3 + Version 3DS)
Episode anniversaire, Sonic Generations rendait hommage aux trois principales périodes de la saga. A cette fin, le compositeur britannique fut de nouveau sollicité par Jun Senoue, lequel lui confia ni plus ni moins, outre plusieurs remixes, que la responsabilité du thème du boss final. Parmi les re-créations de Richard Jacques, le track du combat contre Silver, écrit par Hideaki Kobayashi en 2006 et aux accents industriels, reste particulièrement impressionnant.

Et un zest de fan-service pour les plus téméraires.

[Montrer] Spoiler
"Je voudrais une animation qui nous aide à observer le monde."
Ryousuke Takahashi

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18620
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Ialda le Jeu 07 Fév 2013, 03:29

L'OST de Hotline Miami est fantastique dans le genre barrée et sous acides. J'arrive plus à décrocher.



Dingue de Hydrogen. L'OST vidéoludique la plus maladivement sexy de l'année 2012.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18620
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Ialda le Mer 08 Mai 2013, 22:07

L'OST de Soul Sacrifice balance beaucoup entre la mélancolie et l'épique; pertinent pour un univers dark-fantasy maintes fois brisé et parcouru par des sorciers déments, où les orques sont des chats mutants géants et où le moindre humain peut devenir un monstre grotesque large comme une ville - façon apôtre de Berserk.

Hopeless Overture


The Sky Once Blue


A Certain Magician's Life

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9590
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Aer le Jeu 09 Mai 2013, 00:42

Bon ok, j'vais me servir de ton PM ~~. J'aime beaucoup la première, presque au niveau de l'intro de Demon soul, et la seconde est au poil. Moins fan de la voix féminine comme ça la par contre.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Mattosai
Nanakiroxxe Cultist
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:36
Localisation: A l'auberge

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Mattosai le Jeu 09 Mai 2013, 20:28

J'ai vu Xenoblade plus haut, perso le thème épique de la série, comme j'en ai rarement entendu de telles (depuis Valkyrie Profile et les sonorités de Sakuraba sur Requiem to a predicament - Sky Gate )



Bon youtube ça pique un peu les oreilles ceci dit (dans l'ensemble, pas vraiment opti pour les zics à la base et c'est un sourd qui le dit :mrgreen: )

pour rester dans l'épique , saber's edge de ff13 bien aimé aussi mais pas autant que celle-ci dessus.



Et une derniere plus occidentale et répétitive mais qui était bien effrayante avec la bêbête quand on la rencontrais :mrgreen:

Image

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8995
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [Topikirox] Birth of the Cool.

Messagede Zêta Amrith le Lun 20 Mai 2013, 18:30

Un post spécial Yakuza pour célébrer la réconciliation de Toshihiro Nagoshi et Satoru Iwata.
Si ce n'est déjà fait ça finira dans votre liste mp3.

[Montrer] Spoiler
YAKUZA 2

Tracker (Hideki Sakamoto)

YAKUZA : DEAD SOULS

Akiyama Battle Theme (Mitsuharu Fukuyama)

YAKUZA 3

Another Demiworld (Hiroyoshi Kato)

YAKUZA : BLACK PANTHER

Panther In The Storm (Skankfunk... aka Hideki Naganuma ?) Absolument fantastique.

YAKUZA 4

For Faith (Hidenori Shoji)

YAKUZA 5

Receive And Slash You (Hidenori Shoji)


Utilisons les balises Spoilers les gens, cette page lag' à fond.
"Je voudrais une animation qui nous aide à observer le monde."
Ryousuke Takahashi

Avatar de l’utilisateur
Yo-Dan
Ryo versus Massue
 
Messages: 861
Inscription: Mer 24 Aoû 2011, 01:08

OST - Il est Midi.

Messagede Yo-Dan le Sam 10 Aoû 2013, 23:35

Je n'ai trouvé qu'un topic vaguement dédié aux musique de jeux vidéo, pour un contenu plutôt centré sur le jeu qui ne permet a priori pas trop de déballer des coups de cœur.
Je me suis donc permis un classement très particulier puisque :

1 – Il comprend 17 places, soit un chiffre absolument pas rond à faire hurler les puristes du classement sur Internet. Pour les messages d’insultes, merci toutefois de préférer les MP.
2 – Il voit certains jeux être fusionnés en une seule et même “entité musicale” par pure commodité personnelle, et pour des raisons parfaitement subjectives que je développerai dans la plus franche mauvaise foi ci-dessous. Pour les messages d’insultes, merci toutefois de préférer les MP.
3 – Je n’ai donc pas fait un classement par pistes, mais par jeux. J’évoque donc des OST complètes dont je tire quelques moments forts pour les besoins du topic.
4 – Vous y trouverez beaucoup de doublons pour une raison simple : il s’agit uniquement de jeux que j’ai suffisamment parcourus pour les rattacher à des souvenirs. Je sais donc pertinemment qu’il y manque des incontournables (Chrono Trigger, Final Fantasy...), mais ces “trous” ne sont que l’incarnation de mes impasses en tant que joueur. Certaines seront réparées dans les années à venir, ce qui pourra venir bousculer ce classement. Pour les messages d’insultes...
5 - J'avoue avoir au préalable écrit ce post pour un autre forum (il m'arrive de recycler) et je m'adressais à un lectorat moins "spécialiste", d'où quelques évidences au détour de certaines phrases. Forcément, c'est un peu moins à sa place ici, mais j'avais la flemme de réadapter le propos.

17
[Montrer] Spoiler
Addams Family Values

Traduire l’étrangeté de cette famille lugubre sans forcer le trait n’était pas si simple. Le pari est réussi, même si quelques thèmes se détachent plus particulièrement. Je n'ai d'ailleurs pas trouvé celui que je considère être le meilleur du jeu...
A noter quand même que je fais partie des 12 personnes sur cette planète à beaucoup aimer ce jeu, largement critiqué par ailleurs.


Des ambiances festives, à conseiller pour des soirées de gala ou de grands événements.


Même commentaire que ci-dessus.


16
[Montrer] Spoiler
Street Fighter II

Des thèmes inégaux mais particulièrement colorés, qui jouent finalement un rôle sensible dans le jeu : ils participent au charisme des perso’ auxquels ils se rattachent. C’est d’ailleurs pour ça que personne n’aime Zangief : il a un thème de merde.
Pour ceux qui connaissent ce grand Classique, à chaque nouveau combat vous vous rendez effectivement dans un pays différent et les musiques participent indiscutablement au voyage. Deux exemples marquants :


Des fois que le patronyme de la combattante ne vous ait pas mis plus que ça sur la voie, la musique devrait au moins vous aider à situer l’action sur le bon continent.


“Guile’s theme goes with everything” et pour cause : vous êtes en Amérique là, et cette mélodie aux accents héroïques saura vous rappeler pourquoi on parle parfois d’impérialisme Hollywoodien.



15
[Montrer] Spoiler
Teenage Mutant Ninja Turtles

Diantre, un jeu 8 bits ! Largement sous-estimé et exagérément haï pour sa difficulté, ce bon jeu (j’assume cette prise de position) décline des musiques à la fois énergiques et variées, qui en font l’une des meilleures OST sur cette console. C’est parfois un peu sombre, donc plus proche de ce que le comics évoquait à ses débuts, ce qui n’aura pas été du goût de tout le monde. La jaquette présente d’ailleurs des tortues oldies en mode “pas contentes”, dans une version qui ne permet pas encore de les distinguer par couleurs. (Mais comme rien de tout ça n’est très logique, le jeu lui-même opère bien cette distinction).


Le thème d'intro', pour se mettre dans le bain : on comprend vite que ça ne rigole pas.


Ah, les rythmiques quasi-Punk lors des combats contre les Boss...


Ça ne veut toujours pas rire et si vous y aviez joué, vous comprendriez pourquoi.


14
[Montrer] Spoiler
Banjo & Kazooie

Sorte de Mario 64 like, Banjo & Kazooie signe l’un des plus grands succès des fantabuleux et sublimifiques Rare, sur une console qui doit définitivement son salut à ce genre de perles. Musicalement étonnant, le jeu alterne entre ritournelles entraînantes et colorées, et ambiances plus mystérieuses rappelant presque Tim Burton. C’est d’ailleurs le point sur lequel l’élève dépasse clairement le maître Super Mario 64 : les musiques.


Le jeu - bien que pas simple - est doté de musiques sautillantes.


Pondre un thème aussi proche mélodiquement de "C'est la fête au village" des Musclés ne pouvait que mériter sa minute de gloire ici.


Le meilleur pour la fin. Comprendre : c'est ce qui rythmera le combat final.


13
[Montrer] Spoiler
Megaman X

Minimaliste mais "urgente", l’OST du probable meilleur volet de la série (quoique certains opus NES mériteraient certainement d’en discuter plus en profondeur) a le mérite de soutenir l’action avec une efficacité jamais prise à défaut. Plutôt pourvoyeur de titres Action/Arcade, le Capcom de la grande époque avait la classe de la sobriété.


Un des meilleurs thèmes du jeu d'action ever. J'ai dit.


Il en existe une version a cappella qui vaut son pesant de cacahuètes.


Une pauvre boucle de quelques secondes mais tout est dit. Ce genre de thème outrancier hyper speed a pour ainsi dire disparu, et une part de la spécificité du jeu vidéo avec lui.


12
[Montrer] Spoiler
Super Metroid

Il suffit de tendre l’oreille pour comprendre ce que cette saga possède de plus précieux : son atmosphère sépulcrale, ses silences, ses contrastes. L’OST se devait d’être minutieusement calibrée pour ne pas trahir cette atmosphère sans équivalent, chose qu’elle réussit haut la main.


Si Metroid devait m'être conté avec des notes, il serait ce prologue. Il définit l'ambiance du jeu à la perfection.


Un des thèmes les plus "action" du jeu.


11
[Montrer] Spoiler
Axelay

Shoot’em Up magnifique et racé, Axelay propose une OST au diapason. Jamais bêtement bourrines, les musiques installent des ambiances futuristes subtiles aux mélodies inspirées, qui accompagnent merveilleusement ce qui se passe à l’écran. De l’action intelligente signée Konami.


Une composition aux progressions mélodiques particulièrement abouties, qui mérite d'être entendue jusqu'au bout.


Vous aurez noté la parenté avec le thème ci-dessus puisque sans couper bêtement l'ambiance, voici comment il évolue lorsque vous croisez la route du Boss de fin de niveau.


Un thème un peu plus héroïque, vous êtes proche d'en finir...


10
[Montrer] Spoiler
Starfox Adventures

Connu et reconnu pour son travail sur un autre jeu que vous retrouverez quelque part dans ce classement, David Wise s’est ici attelé à composer une pure OST d’ambiance. Pas mal de pistes sont donc difficilement détachables de leur environnement ludique, mais le résultat est à la hauteur des attentes. Il fallait bien ça pour soutenir le dernier chef d’oeuvre signé Rare pour une console de salon Nintendo. Depuis, on est d’ailleurs sans nouvelle des surdoués de ce regretté studio, partis s’enterrer pour quelques-uns chez Microsoft, et pour quelques autres chez personne (ou presque).

[/b]
Un des thèmes les plus mélodiques et "détachables" du jeu.


Pour les connaisseurs, on reconnaît ici la patte de David Wise.


09
[Montrer] Spoiler
Zelda Twilight Princess

Pas le plus marquant de la saga en termes de compositions musicales, cet épisode demeure toutefois très très très au-dessus de la moyenne du genre. Facile d’en ressortir donc quelques grands extraits et d’affirmer avec assurance qu’une OST Zelda, c’est jamais très loin de la grosse claque.


Meilleur thème possible pour parcourir de vastes contrées à dos d'Epona.


Des gens ont pleuré là-dessus. Sûr et certain.


08
[Montrer] Spoiler
Super Mario Bros 1, 2, 3

Sorte de trilogie 8 bits, les trois premiers opus du plombier à moustache – bien aidés par l’inspiration sans faille du grandissime Koji Kondo, omniprésent dans ce classement – ne manquent pas de thèmes intemporels. Démonstration.


Si vous n'avez pas deviné quel genre de niveau tel thème peut illustrer, il est probable que notre amitié soit à renégocier.


Du (quasi) jazz midi. Inimitable.


Repris des centaines de fois, un thème inépuisable, ici dans sa version que je préfère.


07
[Montrer] Spoiler
Zelda Ocarina Of Time / Majora’s Mask

Absolument mémorables, les deux épisodes N64 offrent deux ambiances différentes mais familières, pour une foule de grandes mélodies.


Tout fan de Zelda connaît ce thème. S'il ne remplit pas cette condition, ce n'est pas un fan. Et c'est parfaitement non-négociable.


A siffloter dans les forêts si jamais vous vous êtes perdus. Ça peut aider.


Une mélancolie qui caractérise assez bien le statut à part de Majoras's Mask.


Une illustration de la facette un peu trouble et angoissante du jeu.


06
[Montrer] Spoiler
Super Mario World 1 & 2

Pas forcément comparables pour pas mal de joueurs, ce jeu et sa suite ont pour autant des points communs les ayant conduits à porter le même nom. Le premier sera sorti à grands fracas avec la machine, le second nous sera parachuté pour son baroud d’honneur, en 1996, histoire de boucler la boucle. Deux monuments de plate-forme et une énième démonstration signée Koji Kondo.


Même dans Mario, les Palais sont sinistres.


Un exercice sympathique, pour les joueurs de piano.


Le début ressemble au "Song Of The Storm" de Zelda, puis en fait, non.


05
[Montrer] Spoiler
Zelda The Wind Waker

Peut-être mon volet préféré. Et nul doute que les musiques y sont pour quelques chose : en marge d’un héritage brillamment recyclé depuis le tout premier opus, Wind Waker dégaine quelques uns des thèmes les plus marquants de toute la saga.


Dans un genre similaire, voici le thème Zelda-esque qui explose celui des Gerudos. Je lui voue un culte particulier tant à chaque fois qu’il résonne, il me donne envie de rebrancher ma Gamecube.


Un thème relax' qui fait se sentir bien partout. Mon antidépresseur préféré.


Voici le genre de thème sur lequel tout fan de Zelda aime tant se prendre la tête à chercher des clés, actionner des mécanismes et résoudre des énigmes dans des donjons.


04
[Montrer] Spoiler
Donkey Kong Country 2

Une des meilleures OST jamais réalisées pour un jeu de plate-forme. Refusant la monotonie des thèmes invariablement calqués sur le rythme (supposé) de jeu, David Wise – encore lui – se risque à des compositions longues et lentes, qui se donnent le temps de progresser. La magie opère au-delà de toute espérance, au point que l’annonce de son retour sur le volet Wii U est probablement la meilleure nouvelle qui entoure le jeu. Notons que les autres épisodes (signés Rare, tiens donc) sont également très bien lotis sur ce point. Mais j'ai préféré sortir celui-là du lot, tant il est abouti.


Un thème véritablement digne d'un RPG tant il est immersif.


Une musique qui détend avec cette classe quand les choses se corsent manette en main, c'est bien.


Un thème tout en tension, sans trahir l'esprit du jeu.


03
[Montrer] Spoiler
Zelda 3 - A Link To The Past

S’il ne fallait en garder qu’un... Ce troisième volet ne contient rien de moins que les thèmes les plus évocateurs et symboliques de toute la saga. En 1991 déjà, le pic de composition était atteint et la suite ne consisterait dès lors guère plus qu’à développer et décliner un socle musical en or.


Thème éternel repris et décliné dans des épisodes ultérieurs.


Un vrai thème d'aventurier, imparable pour aller croiser le fer dans le monde des ombres.


A ce moment du jeu, vous vous baladez au milieu de montagnes pas franchement accueillantes, et ça s'entend.


La forêt en question est aussi étrange que cette musique peu champêtre.


02
[Montrer] Spoiler
Secret Of Evermore

J'en ai déjà parlé (voir le Topic sur les Seiken), et je ne suis pas le seul. Jeremy Soule s'est fait un nom grâce à ce jeu, son travail de composition réussissant le tour de force de se faire à la fois épique, trouble et mélancolique. Singulière et courageuse, cette OST aura même connu l'honneur d'une réorchestration partielle (pas forcément du meilleur goût, d'ailleurs), preuve qu’elle aura profondément marqué ses contemporains. Pour moi ce n’est rien de moins qu’une des meilleures bande-son 16 bits jamais composées, dans un style relativement unique.


Je ne peux même pas expliquer à quel point ce thème est parfaitement inscrit dans la scénarisation du jeu. il faut y jouer et s'y plonger pour comprendre.


Sorte de quintessence de l'ambiance si particulière du titre, ce thème à la fois mélancolique et plein d'une émotion contenue met tout de suite dans le bain.


Le niveau de composition pour atteindre ce degré de subtilité est hors du commun.


Si à ce moment là du jeu, ce thème ne vous touche pas, allez d'urgence vous acheter un cœur.


J'étais obligé de faire cette dédicace à l'album d'un groupe comptant parmi les plus mésestimés au monde.


Encore des pirates.


01
[Montrer] Spoiler
Secret Of Mana / Seiken Densetsu III

Sans surprise, c'est l’œuvre de Hiroki Kikuta que je choisis de couronner ici. Parce que les deux OST concernées ont largement contribué au culte de la saga, et qu'elles suscitent encore aujourd'hui l'admiration. Plus qu'un modèle de la bande-son RPG pure et parfaite, le boulot de Kikuta est l'aboutissement d'un cheminement créatif totalement centré sur les émotions. "Lorsque je crée une musique, le thème arrive comme par magie dans ma tête" affirme-t-il en effet. Autrement dit, le mec compose comme nous jouons : en laissant parler les mondes imaginaires, avant de les traduire en notes.
L'anecdote qui tue : Kikuta et le staff technique du jeu sont partis un temps sur l'île Fidji baptisée "Mana", histoire de trouver l'inspiration... Ça c'est pour ceux qui imaginaient qu'une malheureuse OST de jeu vidéo se composait sur le pouce. Pas toutes non, et certainement pas celles-ci.


Le meilleur écran-titre du monde et à jamais.


La pureté des glaces...


Ça n'en donne pas forcément l'impression là, mais ce thème accompagne l'un des passages les plus difficiles du jeu.


J'ai un ami qui m'a dit un jour qu'il ne voyait pas le côté malsain et oppressant de ce thème. Il a même ajouté que lui entendait une berceuse. Il a dû passer une enfance curieuse...


Un thème plus "neutre" mais tout aussi ensorcelant.


Sorte de miroir du "Meridian Dance" de Secret Of Mana, ce thème débute quand vous avez déjà infligé pas mal de dégâts au dernier Boss et que vous commencez à entrevoir la victoire...


L'ambiance Heroïc Fantasy en quelques notes.


Comme toujours avec Hiroki Kikuta, les musiques apportent un soutien de choix aux ressorts dramatiques de l'histoire.


Un thème épique qui mérite bien que l'on en finisse de ce classement avec lui.



PS : Hors concours. Évidement.



Tout est là. Et ce ne sont pas les The Rabbit Joint (et non System Of A Down) qui me contrediront.

Suivante


Retourner vers Jeux vidéo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Tetho et 5 invités