Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Snack Bar chez Léon : Venez parler sur tout et rien voir surtout de rien

Retourner vers Snack Bar chez Léon

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19481
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Mar 27 Aoû 2019, 14:55

Rey s'en fout initialement. Elle passe une bonne partie de The Force Awakens a refuser l'appel à l'aventure et demander qu'on la redépose sur Jakku pour qu'elle puisse continuer à y attendre sa famille. Ce n'est qu'ensuite, une fois qu'elle a rencontré Kylo Ren, qu'elle fini par réaliser qu'elle appartient à un tout qui la dépasse et accepte cet appel à l'aventure. Elle passera la moitié du second film à demander à Luke de la former avant de décider qu'elle ferait mieux de partir et voir ce qu'elle peut faire par elle-même si ce dernier ne veut pas l'aider. Et en soit tout ça n'est rien d'autre que le début du Voyage du Héros de Campbell, l'appel à l'aventure, son refus puis l'acceptation plus ou moins forcée par les circonstances.
Luke de son coté a passé 20 ans élevé par son oncle pendant qu'Obi-wan et Yoda attendaient qu'il soit prêt. Ces deux derniers n'avaient pas de plan B, à part peut-être Leia, n'ont pas tenté de créer une école cachée pour former une nouvelle génération de Jedis sur des bases plus saines ou je ne sais quoi. Ils ont attendu 20 ans que les événements poussent Luke à être impliqué dans cette histoire afin qu'il puissent éventuellement renverser Palpatine et Vader alors que la tradition Jedi de leur époque voulait qu'un Jedi soit formé depuis sa plus jeune enfance. Tu ne peux faire plus prédestiné que Luke, il est devenu un des plus puissants Jedis qui fussent parce qu'il était le fils de et rien d'autre.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10032
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Aer le Mar 27 Aoû 2019, 15:32

Ce dont on se fout, c'est des explications jusqu'auboutistes pour dire que "oui mais [tel personnage] a eu un jour de plus, alors [tel personnage] est fondamentalement mieux réussi".

La vrai différence, c'est que Luke Skywalker mets trois films à vaincre sa némésis, et donc le spectateur suit son évolution sur trois films ; la ou Rey a déjà gagné dans le premier.

Même si mon visionnage de la première trilogie remonte un peu, je n'ai pas souvenirs qu'Obi-wan ou Yoda soient particulièrement hypés par l'idée de former Luke et d'en faire un chevalier Jedi, mais plutôt qu'eux aussi sont forcés par les évènement à agir. Si R2D2, rien ne serait arrivé à Luke Skywalker imho et il serait toujours en train de traire des chèvres sur Tatooine.

On peut balancer ensuite tout ce qu'on veut sur la destinée et la causalité, ça ne change pas grand chose à l'affaire.

--------------------------------------

L'autre vrai différence étant bien évidemment que, l'époque oblige, les fights et les pouvoirs sont survoltés et que donc on voit une différence d'ampleur entre les personnages et ce qu'ils peuvent faire.

Edit : ceci étant dit, vu ce qu'ils font de Kylo Ren et de Rey, et de leur relation, dans le 8, il est possible que l'objectif final soit tout autre. A voir.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19481
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Mar 27 Aoû 2019, 15:46

Je ne dis pas que l’odyssée de Rey est plus réussie que celle de Luke, elle ne l'est pas, mais le coup de la formation express sur te tas a déjà été au cœur de la saga et que donc la critique de l'utilisation de ce poncif là en particulier n'est pas très légitime.

Aer a écrit:Même si mon visionnage de la première trilogie remonte un peu, je n'ai pas souvenirs qu'Obi-wan ou Yoda soient particulièrement hypés par l'idée de former Luke et d'en faire un chevalier Jedi, mais plutôt qu'eux aussi sont forcés par les évènement à agir.


Episode III :
OBI-WAN: I will take the child and watch over him. Master Yoda, do you think Anakin's twins will be able to defeat Darth Sidious?
YODA: Strong the Force runs, in the Skywalker line. Hope, we can . . . Done, it is. Until the time is right, disappear we will.


Encore une fois, c'est la seconde trilogie qui fout la merde à tous les niveaux et ruine toutes les lectures cohérentes et pleines de sens qu'on pouvait avoir des trois premiers films. Si on ne prend que ces trois là par eux même, oui ça se tient très bien, Luke se retrouve sur le chemin des Jedis par accident et va choisir de devenir Jedi afin de venger le meurtre de son père avant de découvrir que ce dernier et son meurtrier présumé ne font qu'un et décider de le sauver de lui-même. Dans l'Empire Contre-Attaque Yoda ne veut absolument pas entraîner Luke, et cherche même toutes les raisons de ne pas le faire avant qu'Obi-Wan l'en convainque. Mais tu y ajoutes la seconde trilogie et tout devient bancal au possible parce que Lucas a fait n'importe quoi sans vraiment penser aux implications de ses choix au delà du film/trilogie sur lequel il travaillait à ce moment.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10032
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Aer le Mar 27 Aoû 2019, 16:47

La malédiction de la prélogie, jusqu'au bout 05:
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9581
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Zêta Amrith le Mar 27 Aoû 2019, 20:23

La base du voyage du héros, c'est quand même l'apprentissage. Mais Rey n'apprend presque rien dans cette histoire. Elle sait déjà tout faire dès le début, du pilotage de vaisseaux à la maîtrise de la Force en passant par l'humiliation au sabre laser qu'elle inflige à Kylo la première fois qu'elle dégaine - je me demande qui peut vibrer à la vue de l'affiche du IX, après que ce dernier ait été dominé finger in the nose par l'héroïne. Elle n'est même pas, comme l'était un Luke, quelqu'un de naïf, petit paysan qui découvre les conflits du monde après avoir grandi à l'écart ; son existence est déjà, depuis l'enfance, marquée par la survie, elle ne fait que retrouver dans l'espace une bataille à plus grande échelle. Elle n'apprend pas, ne découvre pas, et excepté ce besoin de s'aligner à une figure paternelle - seul aspect vaguement construit du VII mais oublié dès le VIII, elle se débrouille déjà très bien en fait. C'est un propos très contemporain que je vois dans ces médiocres produits. Je vois bien ce que Rey apporte à l'univers, mais je ne vois pas trop ce que l'univers apporte à Rey et qu'elle ne sache déjà.

Tetho a écrit:Luke de son coté a passé 20 ans élevé par son oncle pendant qu'Obi-wan et Yoda attendaient qu'il soit prêt.

Ca c'est la réécriture de la prélogie, hem vaste sujet dont je ne me ferai pas le défenseur.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2555
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Darkge999 le Mar 22 Oct 2019, 09:37

Nouvelle bande-annonce, nouveau débat :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10686
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Gemini le Mar 22 Oct 2019, 10:16

C'est beau le progrès. Maintenant, ils font même des films Star Wars, en plus des jeux vidéo, des comics, des figurines, des t-shirts, et de la ligne de Lego :mrgreen:

PS : Non je n'ai pas regardé la bande-annonce :P

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9581
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Zêta Amrith le Mar 22 Oct 2019, 12:15

Image

Du cinéma Steve Jobs bricolé par des pillards sans vision et qui ne raconte rien.

Avatar de l’utilisateur
Milvus
Soul of Chogokin
 
Messages: 1567
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 19:06
Localisation: Paris

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Milvus le Mar 22 Oct 2019, 16:12

Ils ont même osé pillé Yamato. :x
Ce qui n'est pas technomagique n'est pas post-moderne.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19481
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Mar 22 Oct 2019, 16:22

Pas regardé, comme j'avais esquivé la seconde bande-annonce. Mais qu'espérer de ce film après le retour de J.J. Abrams qui tente visiblement de redresser la barre pour revenir à sa vision après le passage de Johnson au milieu de sa collection de jouets vintage.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Lion_Sn@ke
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2079
Inscription: Ven 24 Oct 2008, 10:13

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Lion_Sn@ke le Mer 23 Oct 2019, 01:36

Tetho a écrit:Pas regardé, comme j'avais esquivé la seconde bande-annonce. Mais qu'espérer de ce film après le retour de J.J. Abrams qui tente visiblement de redresser la barre pour revenir à sa vision après le passage de Johnson au milieu de sa collection de jouets vintage.


Autant je peux comprendre pour se garder l'effet de surprise, autant je peux te le dire, de toi à moi, et sans spoiler, ça craint, mais genre grave :/

Cela craint d'ailleurs tellement que même après l'avoir vue, je n'ai rien retenu de probant de cette bande annonce, d'une platitude et d'un montage d'une banalité confondante de nullité.

Sauf surprise de dernière minute, Star Wars est clairement et définitivement mort.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10032
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Aer le Mer 23 Oct 2019, 11:00

Y'a deux trois scènes qui ont l'air d'avoir une plastique sympa.

Mais noyées (héhéhé) dans un océan de rien.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9581
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Zêta Amrith le Mer 23 Oct 2019, 12:05

C‘était déjà cataleptique. Puis c'est mort le jour où Luke Skywalker est décédé parce qu'un "amiral" aux cheveux violets, qui passait par là, a préféré la jouer "Je vous emmerde tous, bande de manants" plutôt que de prendre cinq secondes pour dire à ses hommes quel était son plan. C’est mort quand la bêtise ou l'incompétence des personnages est devenu l'élément unique justifiant l’irruption de 95% des évènements. On pourrait bien exhumer puis nommer Kubrick à la barre de l’Episode IX en place d’Abrams que ça n’en changerait plus la valeur des dés lancés par NeoDisney. Le film va nier en partie le VIII, qui niait déjà en partie le VII, qui était un rip-off du IV.

La saga a été mondanisée, arrachée à l’essence de la légende pour quelques effets de twist TV gratuits. Les héros y trépassent pour faire avancer une ou deux micro-storylines bloquées au point mort plutôt que pour achever un sens, échangeant l’idée centrale de mythe pour l'inconséquence dramatique. Les faux rebondissements sont à présent d’ordre technique, à base de pisteurs à vaisseaux warp qui rétrécissent l’univers au lieu de l’agrandir. Abrams va nous endormir sous une pluie de fan-service, puisque c’est ce à quoi se résume son cinéma de copiste, mais ça n’y fera pas de différence ; le sujet est de réaliser la conclusion d’une histoire qui n’a pas connu son développement, de refermer un monde qui n’a jamais été ouvert (Le First Order règne, compris mec ?), de dire au revoir à des protagonistes qui n'ont pas pu sortir de l’ombre des prédécesseurs. On nous annonce l’apogée de rien. Le point final d’une phrase sans mots. Cette "trilogie" restera un fiasco d’amateurs historique, un fatras dispendieux soutenu à bout de bras par le bruit de troisièmes couteaux attachés à garder leurs entrées et à participer au spectacle permanent, dussent-ils pour ça oblitérer jusqu’à l’écume de la déontologie. Les vieux s'en fichent, les gosses aussi, nous voici en fin de course face à un blockbuster parmi trente autres et l'un des deux ou trois les plus mal écrits de sa génération par-dessus le marché.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19481
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Mer 30 Oct 2019, 01:04

Plot-twist digne de Shyamalan : Alors que tout le monde s'imaginais voir Rian Johnson placé sur le siège éjectable par Bob Iger dans le cadre de la "restructuration" des plans de Disney pour la saga, après l'arrivée de Kevin Feigg à bord pour un film (on y crois tous, le mec est connu justement pour sa capacité à planifier des films à la chaîne sur une décennie entière) et sa déclarations ambigue posant le doute sur le devenir de sa trilogie annoncée depuis deux ans, c'est en réalité Benioff et Weiss qui quittent le navire pour aller s'occuper de leur deal à 200 millions de dollars avec Netflix.
Du coup Johnson rassure les fans, sa trilogie est toujours prévu, sa langue a juste fourchée :twisted:



De toute façon dans 15 ans le temps aura parlé et The Last Jedi sera reconnu unanimement pour ce qu'il est : le meilleur Star Wars depuis The Empire. Deal with it 8)
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Lion_Sn@ke
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2079
Inscription: Ven 24 Oct 2008, 10:13

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Lion_Sn@ke le Mer 30 Oct 2019, 02:27

Tetho a écrit:De toute façon dans 15 ans le temps aura parlé et The Last Jedi sera reconnu unanimement pour ce qu'il est : le meilleur Star Wars depuis The Empire. Deal with it 8)


J'ai pris plus de plaisir à regarder La revanche des Siths, perso (oui en VF).

Mais bon c'est choisir entre la corde et le poison à ce niveau.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9581
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Zêta Amrith le Mer 30 Oct 2019, 12:56

La trilogie de Johnson sera, au "mieux", un film Disney + qui ne sortira pas en salles. Un lot de consolation accordé pour la forme, pour une franchise démonétisée au niveau de Jurassic Park.

S'agissant de The Last Jedi... :lol: c'est exactement le déroulé inverse auquel il faut s'attendre : moins les enjeux économiques, et l'impérieuse nécessité de repasser les slips de Disney pour être invités, se feront sentir, plus les langues vont se délier et la "critique corporate" retourner la veste. Quant aux fans, ils ne pardonneront jamais les incohérences au kilomètre, à la fois intrinsèques et vis-à-vis de ce qui précède. Surtout lorsqu'elles n'existent au bénéfice d'aucun enjeu fort.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19481
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Mer 30 Oct 2019, 14:25

Image
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10032
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Aer le Jeu 31 Oct 2019, 12:22

Les écrits apocryphes ont eu raison de la foi, mec.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19481
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Mer 18 Déc 2019, 02:44

Séance de révisons ce soir à mon ciné avec double programme The Force Awakens puis The Last Jedi. Malheureusement pas suivis de The Rise of Skywalker en séance de minuit comme avec Avengers :(
Je n'avais pas revu le premier depuis la fin de son exploitation en salle et le second depuis une bonne année. Et je suis plus que jamais convaincu que The Last Jedi s'imposera à terme comme un des Star Wars incontournables, le troisième pour le moment, car en réalité il n'invalide pas tant que ça ce que son prédécesseur à construit et avec le recule je réalise que son propos n'est pas une déconstruction quelconque de Star Wars mais au contraire l'affirmation du mythe. Vu sous cet angle là, c'est un film très cohérent dans son propos. Bien joué Rian.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9581
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Zêta Amrith le Mer 18 Déc 2019, 13:40

(Toujours plus optimiste le titre du thread).

Incontournable, oui dans le mauvais sens du terme pour moi. En ce qu’il porte au fronton chacune des erreurs d’écriture qu’un débutant est supposé éviter pour un court-métrage tourné dans son garage.

"Je ne sais pas comment faire entrer ce nouveau personnage inutile dans l’histoire... ha, oui je vais mettre Leia dans le coma pendant trente minutes puis la réveiller plus tard, ce sera logique."

'Ma Première Fanfiction... En s'Amusant !', éditions Gallimard 2018.

La réduction de Star Wars à un partage démocratique de la Force façon ZZ Gundam, avec des mômes de huit ans qui pratiquent la télékinésie dans des écuries quand Luke a mis trois piges pour bouger un sabre en y étant pourtant destiné, n’est sûrement pas la vision du monde développée dans les mythes. Le récit mythique est un récit anti-égalitaire en puissance ; historiquement il existe d'ailleurs pour ça, 'justifier' la séparation sociale et la division en castes des collectifs humains. Les médiocres créatifs que sont Abrams et Johnson ont fait dans le politiquement souhaitable, pas dans le mythe fondateur. TLJ et sa méthode d'écriture TV contemporaine (zeitgeist oblige, on y considère qu'un personnage est intéressant s'il est sombre ou "ordinaire"), son refus du temps long (tout prend place moins de deux jours après TFA, avec la cuve d'incohérences que cela amène) donc de la progression, roulent en direction inverse du mythe.

En attendant que Rise Of Fanservice batte le record, mais ça je ne le saurai pas avant un bon moment. Cette trilogie sans fil conducteur que nous aurait épargnée une bonne vieille loi antitrust comme il n'en existe plus n'a sans doute pas fini d'être fustigée... Bonne nouvelle pour Johnson : le travail de sape organisé par TLJ pour détruire rétroactivement les enjeux des batailles de l'OT avec un twist d'attaque-lumière kamikaze semble avoir été allègrement dépassé dans TROS.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19481
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Jeu 19 Déc 2019, 19:05

Star Wars : The Rise of Skywalker

Je partage ci-dessous l'avis argumenté et exhaustif d'un expert sur le film.

Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10032
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Aer le Jeu 19 Déc 2019, 19:36

Je n'en attendais pas moins de ta légendaire finesse d'analyse.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9581
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Zêta Amrith le Jeu 19 Déc 2019, 19:51

Image

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10686
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Gemini le Jeu 19 Déc 2019, 20:00

Je ne me prononcerai pas sur le film, ne l'ayant pas vu (et ne comptant pas le voir au cinéma). Mais je voudrais réagir sur les nombreux médias qui parlent avec cet opus de "fin" de Star Wars près de 40 ans après le début de la saga. Non les mecs, ce n'est pas une fin, pas après que la firme aux grandes oreilles a déboursé 4 Milliards de $$$ pour cette licence. Vous allez en bouffer ad nauseam. Et le même cirque critique et médiatique recommencera à chaque fois.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19481
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Jeu 19 Déc 2019, 20:06

C'est la fin de la saga telle qu'on l'a connue jusque là. On a une vrai conclusion, nulle à chier mais une vraie conclusion quand même. Après ça les aventures de Luke, Leia, Han et toute la famille des Marcheleciel c'est terminé, sauf à produire un nouveau film avec des acteurs numérique à la Tarkin dans Rogue One.
Maintenant il faut accepter de lâcher prise, laisser le passé mourir, le tuer si il le faut et partir explorer Star Wars sous d'autres formes. Le The Mandalorian de Favreau a très bien compris la chose et est pour le moment la plus belle réussite du Star Wars sous Disney après The Last Jedi, bien entendu.


Amrith > En toute honnêteté les films Star Trek ont été tués par les films de The Next Generation, à coté de Generations ou Nemesis le Star Trek de Abrams est un bon space opera hyperactif dont le plus gros défaut est son nom quand en réalité il n'a rien en commun avec Star Trek, Star Wars a déjà été tué par Lucas et sa seconde trilogie qui a sapé complètement la porté évocatrice du personnage de Darth Vader et Superman par tous les films après le second, même Snyder n'a fait que violer un cadavre déjà bien décomposé.
(Et pendant ce temps le Star Trek de Tarentino semble compromis pour de bon, monde de merde)
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

PrécédenteSuivante


Retourner vers Snack Bar chez Léon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités