Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Snack Bar chez Léon : Venez parler sur tout et rien voir surtout de rien

Retourner vers Snack Bar chez Léon

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2732
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede chevkraken le Mer 05 Aoû 2015, 20:28

Tetho a écrit:Parce que quand tu as un méchant qui est le mal incarné et que tu en fais un ado qui rate sa crise d'adolescence, se comporte comme un petit con et se fait manipuler comme un bleu, métaphoriquement ton symbole en prend un coup.

Déjà, le mal incarné c'est Palpatine, pas Vador. A partir du Retour, on sait que Vador n'est pas le mal incarné.
Et que le symbole en prenne un coup, c'est justement ça qui est cool.
C'est comme dans le film mission impossible où le heros de la série trahit. C'est comme la saison 1 de Saint seiya Omega qui snobe totalement Ikki(best idea ever et pourtant, ikki est mon bronze favori). C'est comme DBGT(attention DBGT est moyen, mais la série a de bonnes idées) qui ose faire de Trunks un gamin paresseux et trop gaté(ce qui est logique vu son background) et non une copie de Future Trunks.

Quand on voit le caractère de Luke (colérique, impatient, immature), je ne voit pas pourquoi le caractère d'Anakin est surprenant(c'est pas comme si Yoda repetait pas sans arret que Luke a le même caractère que son père)


L'Empire contre-attaque est un film qui a complètement explosé les frontières de l'univers de Star Wars, en introduisant deux maîtres qui vivent par la Force, en réimposant l'Empire comme une puissance militaire implacable, en faisant plus évoluer ses persos en 2H que tous ceux de la seconde trilogie en 6. L'Empire-contre Attaque prolongeait le cycle Cambelien de Luke, c'est pas gratuit ça, au contraire c'est lourd de sens vu l'état d'esprit avec lequel Lucas a créé sa saga.

Alors, déjà oui, en 2 heures, ils évoluent, ils evoluent trop. Luke en une semaine passe de gros noob ayant juste 2,3 base à apprenti Jedi capable de lutter avec l'un des plus puissant Jedi. on se croirait face à un Shonen.
Et pour le reste, aussi interessant que soit le film, ça ne change pas qu'il n'était pas plus necessaire que la prelogie. l'épisode IV se suffisait à lui même.


Pas quand rien n'a de sens. Le plan de Palpatine est une catastrophe, il y avait au moins un millions de façon dont il aurait pu couper court. Que se serait-il passé si les jedis étaient morts avant de sauver Amidala ? Si le vaisseau royal n'e s'était pas arrêté sur Naboo ? Si le sénat ne l'avait pas élit chancelier et lui avait préféré son concurrent miralukien ? Si Obi-wan n'avait pas remonté la piste de Kamino faut d'indic pour identifier la fléchette ? Si Anakin avait parlé à Obi-wan ? Si Anakin était resté au temple jedi ? Si il avait aidé Mace "mothafucka" Windu à l'éliminer ? si...
La seule chose qui a assuré la réussite de son plan c'est pas tant son génie du mal et sa longue planification sur des années, non, c'est juste que les jedis étaient encore plus incompétents que lui. Yoda est capable de sentir un ado qui pique une crise à l'autre bout de la galaxie, mais un complot qui implique un milliard de clones et à peu près tout le monde au sein de la putain de la galaxie, y compris un seigneur Sith qu'il rencontre trois fois par semaine, non.

A ton avis, si Palpatine avait DarthMaul et Dooku en stock, c'était pour quoi? Il avait d'autres plan, mais les a adapté au vu de la situation.
A celà, il faut rajouter qu'il voit partiellement l'avenir (mais que sa vision de l'avenir est meilleure que celle de Yoda) et exerce un controle mental sur son entourage, le complot de palpatine est celui d'un Sith utilisant ses pouvoirs, pas juste d'un politicien
Et l'incompetence des Jedi a voir des choses simple par peur de sortir des règles, des conventions de prendre des decision risqués avait déjà été abordé dans l'univers étendu avant l'épisode 1 (nottament dans les comics tales of Jedi)
La catastrophe qui a eu lieu était inévitable, l'ancienne république était décadente et affaibli avant que Palpatine arrive(faut dire qu'elle avait 4000 ans) et l'ordre Jedi était trop strict, trop sur de lui, craint trop le côté obscur... (rien que fait qu'on enseigne rien sur les Sith montre l'étendu des erreurs de l'ordre Jedi, la majorité des Padawan ne savent rien sur le côté obscur, on dit qu'il est dangereux et c'est tout)
Même si Palpatine ne s'était pas montré, la république se serait surement effondré laissant les Jedi seuls maitre de l'ordre et qui vu leur façon d'être seraient devenus une dictature de l'Ordre guère mieux que des Sith.

Le fait que j'ai été au courant de l'Etat de la république de de à quel point l'ordre Jedi était mal foutu et inefficace grace à l'univers étendu(c'est limite une religion extremiste l'ordre Jedi) avant de voir la prelogie a surement joué sur le fait que je n'ai absolument pas été deçu par ça.

La prelogie mine de rien se base sur les éléments de l'UE qui ont abordé l'ancienne république et les Jedi dans les années 90
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19177
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Mer 05 Aoû 2015, 20:56

Juste comme ça, t'as conscience que Lucas en avait rien à battre de l'univers étendu et a contredit pas mal de choses qui y étaient établies (du genre plus ou moins tout ce qui était dit sur la guerre des clones) car il a écrit ses films sans se soucier de ce que les autres ont écrit sur Star Wars ?
Lucas ne s'est absolument pas basé sur ce qui avait été écrit sur l'Ancienne République, il a tout inventé lui même. Et c'est bien un des nœuds du problème.


chevkraken a écrit:Le fait que j'ai été au courant de l'Etat de la république de de à quel point l'ordre Jedi était mal foutu et inefficace grace à l'univers étendu(c'est limite une religion extremiste l'ordre Jedi) avant de voir la prelogie a surement joué sur le fait que je n'ai absolument pas été deçu par ça.

Tu bluff, Martonni.
A quelques exceptions près, comme la trilogie Han Solo, Lucas avait interdit l'écriture d'histoires situées significativement avant l'épisode IV. Justement pour éviter de trop grandes contractions avec ce qu'il allait créer. Donc à part si tu as découvert le seconde trilogie en 2005, après avoir dévoré tous les romans, comics et autres jeux vidéo créés autour, c'est impossible.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
George Isaac Newton
Pitit LEGO
 
Messages: 373
Inscription: Jeu 08 Mai 2014, 21:48

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede George Isaac Newton le Mer 05 Aoû 2015, 21:53

Tetho a raison.

Rien qu'en piochant un bouquin de l'univers étendu dans ma bibliothèque, "au hasard" le spectre du passé paru en 2000 chez nous, on peut observer dans petite frise chronologique au début, qu'il n'y a qu'un seul bouquin consacré à la prélogie. Et c'est la version papier de La Menace Fantôme, donc il est facile d'imaginer que l'univers étendu n'a eu qu'une influence réduite, voire nulle, sur la rédaction du scénario de la prélogie.

Ton argumentaire ne tient pas debout. :03:

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2732
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede chevkraken le Jeu 06 Aoû 2015, 01:37

Euh, vous savez que l'univers Etendu se limite pas aux Romans? Et qu'une des série de Roman, l'academie Jedi parlait d'un Sith enfermé il y a des millénaires dans les murs de Yavin 4? Exar Kun.

Et que dans cette série de Roman, Luke avait trouvé des écrits de maitre Jedi et decidait de s'en inspirer sans les appliquer à la lettre pour éviter de reproduire les erreur qui ont mené à la naissance de Dark Vador (en gros, Luke s'est decidé a parler du côté obscur à ses eleves plutôt que d'en faire un deni)

Et que cette série de Roman était écrit par le coauteur de la série de comics Tales of the Jedi(l'autre auteur étant l'auteur de Dark Empire) se passant plusieurs millénaires avant Starwars. Et que cet auteur contrairement à d'autres auteur de roman était en collaboration direct avec Lucas car il allait raconter l'histoire des Jedi et de l'ancienne république.

C'est nottament dans cette série que le double sabrelaser qu'utilise Dark Maul a été créé, c'était l'arme d'Exar Kun et Lucas en a adoré l'idée.

A noter que Tales of the Jedi est à la base des scénario des KOTOR et dans une moindre mesure du MMO the old republic.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19177
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Jeu 06 Aoû 2015, 02:28

chevkraken a écrit:La prelogie mine de rien se base sur les éléments de l'UE qui ont abordé l'ancienne république et les Jedi dans les années 90
chevkraken a écrit:C'est nottament dans cette série que le double sabrelaser qu'utilise Dark Maul a été créé, c'était l'arme d'Exar Kun et Lucas en a adoré l'idée.



chevkraken a écrit:Le fait que j'ai été au courant de l'Etat de la république de de à quel point l'ordre Jedi était mal foutu et inefficace grace à l'univers étendu
chevkraken a écrit: la série de comics Tales of the Jedi(l'autre auteur étant l'auteur de Dark Empire) se passant plusieurs millénaires avant Starwars.



Image


Aller, puis que tu réponds sur des points de détails, je vais le faire aussi.
Tu te souviens que dans l'univers étendu il y a des sabre laser d'à peu près toutes les couleurs du spectre visible. Dans certains jeux vidéo on peut même la personnaliser comme on veut. Tu te souviens peut-être que dans la bande annonce originale de Attack of the Clones on voyait des sabre laser violets ou jaunes, mais pas dans le montage fini du film (à part Mace Windu parce que Jackson avait été très insistant là dessus).
Il est là ton respect de Lucas pour l'UE.

Et si il est plus ou moins confirmé qu'au début des années 90 il validait et donnait son avis sur les idées de comics, jeux et romans que Lucasfilm validait, on trouve aussi des préfaces de divers bouquin où il salut l'imagination et le travail des autres auteurs pour étendre l'univers de Star Wars. Mais une fois qu'il a commencé son travail sur la seconde trilogie il s'est radicalisé et a clairement exprimé que ça ne le regardait pas et qu'il ne se gênerait pas pour l'ignorer royalement.
C'est pour ça que la seconde trilogie invalide à peu près tout ce qui est ditr sur la Guerre des Clones ou Palpatine dans La croisade noire du Jedi fou ou l'Empire des ténèbres. C'est pour ça que dans l'épisode II on nous dit que la république existe depuis 1000 ans et qu'il n'y a pas eu de conflit majeur depuis sa création, ce qui invalide les histoires de guerres mandaloriennes ou Sith. Et c'est pour ça qu'à postériori les auteurs de l'UE déborderont d'idées pour retconer tout ça et faire croire que ça tient alors qu'en réalité tout est patché et rustiné de partout.


There are two worlds here. There's my world, which is the movies, and there's this other world that has been created, which I say is the parallel universe—the licensing world of the books, games and comic books. They don't intrude on my world, which is a select period of time, [but] they do intrude in between the movies. I don't get too involved in the parallel universe.

Lucas, 2001

I don't read that stuff. I haven't read any of the novels. I don't know anything about that world. That's a different world than my world. But I do try to keep it consistent. The way I do it now is they have a Star Wars Encyclopedia. So if I come up with a name or something else, I look it up and see if it has already been used. When I said [other people] could make their own Star Wars stories, we decided that, like Star Trek, we would have two universes: My universe and then this other one. They try to make their universe as consistent with mine as possible, but obviously they get enthusiastic and want to go off in other directions.

Lucas, 2005.

But there's no story past Episode VI, there's just no story. It's a certain story about Anakin Skywalker and once Anakin Skywalker dies, that's kind of the end of the story. There is no story about Luke Skywalker, I mean apart from the books.

Lucas, 2008.

I've left pretty explicit instructions for there not to be any more features. There will definitely be no Episodes VII-IX.

Lucas, 2008.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2732
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede chevkraken le Jeu 06 Aoû 2015, 05:18

Je n'ai jamais dit que Lucas avait un enorme respect pour l'UE et qu'il faisait tout pour le respecter. Je sait qu'il considerait que l'UE devait s'adapter a son travail et non le contraire (et qu'il poussait les artistes a être inventif pour faire du retcon).
Je dit juste que les bases les plus importantes ont été sugérés par Lucas aux auteur de comics et Roman et que si certaines idées des auteur de Roman n'allaient pas à l'opposé des siennes et lui plaisait, il n'hesitait pas à les utiliser(Kaashyyk et sa représentation en est un exemple).

Au dela de ce qui est en gras il le dit il jettait quand même un coup d'oeil pour voir si ça existe (ce qui confirme qu'il s'inspirait en partie de l'UE) et il essaye d'être un minimum cohérent.
Bref, ce ne voulait pas être bridé par l'UE mais il n'a jamais cherché non plus a le bousiller volontairement et il lui est arrivé de sugerer des idées, de s'opposer à d'autre, d'imposer des choix (la mort d'Anakin Solo, fait chier Lucas, il devait être le heros!!!), il était consulté pour les choix important (la mort de Chewbacca par exemple) et il est clair que certaines idée qu'on retrouve dans certain roman ont soit été imposé par Lucas et il a de son côté repris ou s'est inspiré de certains trucs des romans.

Des problème de cohérence dans les longues série à multi auteur, il y en a toujours, les romans de l'UE arrivent aussi à se contredire entre eux. et il y a toujours du retcon

Et pour l'etat de l'ancienne republique,des roman se passant après l'épisode 6 avaient des persos disant que la république était déjà affaibli car trop vieille.
Ce n'était peut être pas exacetement comme ce que que l'on voit dans la prelogie, grace à Tales of the Jedi et les texte trouvé par Luke dans l'academie jedi on savait que l'ordre Jedi était trop strict, vivait dans le deni du coté obscur et des Sith et que cela avait mené à l'apparition de Jedi noir et la chute d'Anakin Skywalker.

Bon laissons ça de côté. j'irais surement voir le film, mais ce ne sera pour moi jamais rien de plus que de la grosse fanfics qui tache et qui ne serait jamais le vrai Starwars qui s'est arreté en 2012(sauf eventuellement dans le Legend) déjà car Starwars n'avait pas besoin de suite (les romans n'ont jamais été des vrai épisodes, ils en auraient de très mauvais c'était des Side story, des spin off, ça aurait put être une série TV, pas plus), je suis d'accord avec les déclaration de Lucas en 2008, l'histoire de starwars etait finie avec le 6. l'histoire principale en tout cas.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Merlin le Jeu 06 Aoû 2015, 12:36

chevkraken a écrit:
Tetho a écrit:Parce que quand tu as un méchant qui est le mal incarné et que tu en fais un ado qui rate sa crise d'adolescence, se comporte comme un petit con et se fait manipuler comme un bleu, métaphoriquement ton symbole en prend un coup.

Déjà, le mal incarné c'est Palpatine, pas Vador. A partir du Retour, on sait que Vador n'est pas le mal incarné.
Et que le symbole en prenne un coup, c'est justement ça qui est cool.

Nan l'Empereur est le mal version fourbe, machiavélique.
Vador c'est le mec qui ne calcule pas. Ne s'occupe pas de politique et étrangle les gens juste parce qu'il ne les aime pas et aime torturer (Han Solo) juste parce qu'il kiffe ça.
Ce n'est vraiment pas le même genre de méchant et l'un ne nuit pas à l'autre.

Alors, déjà oui, en 2 heures, ils évoluent, ils evoluent trop. Luke en une semaine passe de gros noob ayant juste 2,3 base à apprenti Jedi capable de lutter avec l'un des plus puissant Jedi. on se croirait face à un Shonen.
Et pour le reste, aussi interessant que soit le film, ça ne change pas qu'il n'était pas plus necessaire que la prelogie. l'épisode IV se suffisait à lui même.

Capable de lutter avec l'un des plus puissants Jedi?
C'est pas comme si Luke ne se prenait pas une branlée magistrale par Vador sans que ce dernier ne s’essouffle hein.
C'est pas comme si après coup Luke retourne pleurnicher dans les fripes de Yoda qui lui balance un "Je te l'avais dit de pas y aller petit con."

Et puis faudrait harmoniser ton discours. Tu dis que l'épisode IV se suffit à lui même mais que pour toi Star Wars se termine en 2012 soit avec 5 épisodes en plus que ton épisode IV qui se suffit à lui même.

Après pour quelqu'un qui remet souvent en cause l'Univers Etendu et dit que ce qu'il y a réellement de l'importance c'est ce qu'à fait Lucas dans ses histoires, tu te base beaucoup sur l'Univers Etendu dans tes arguments.
On te connait, tu n'es pas à une contradiction près parfois mais essaye de rester cohérent un petit peu si tu veux qu'on arrive à te suivre et à discuter. :)

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2900
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Ramior le Jeu 06 Aoû 2015, 12:50

Merlin a écrit:
C'est pas comme si après coup Luke retourne pleurnicher dans les fripes de Yoda qui lui balance un "Je te l'avais dit de pas y aller petit con."



Tutututu Yoda aurais jamais dit ça! :evil:

Il aurait dit "Pas y aller je t'avais dit petit con."

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2732
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede chevkraken le Jeu 06 Aoû 2015, 15:45

Merlin a écrit:Déjà, le mal incarné c'est Palpatine, pas Vador. A partir du Retour, on sait que Vador n'est pas le mal incarné.
Et que le symbole en prenne un coup, c'est justement ça qui est cool.

Nan l'Empereur est le mal version fourbe, machiavélique.
Vador c'est le mec qui ne calcule pas. Ne s'occupe pas de politique et étrangle les gens juste parce qu'il ne les aime pas et aime torturer (Han Solo) juste parce qu'il kiffe ça.
Ce n'est vraiment pas le même genre de méchant et l'un ne nuit pas à l'autre.

Capable de lutter avec l'un des plus puissants Jedi?
C'est pas comme si Luke ne se prenait pas une branlée magistrale par Vador sans que ce dernier ne s’essouffle hein.
C'est pas comme si après coup Luke retourne pleurnicher dans les fripes de Yoda qui lui balance un "Je te l'avais dit de pas y aller petit con."

Il tient 15 minutes, il fait mieux que Obiwan dans l'épisode IV, ça s'appelle réussir à lutter une Branlée magistrale, ça aurait été Vador qui désarme Luke en 3 coup (ce qui aurait été logique vu que Luke n'a été entrainé qu'une semaine et est clairement montré comme un mauvais élève

Et puis faudrait harmoniser ton discours. Tu dis que l'épisode IV se suffit à lui même mais que pour toi Star Wars se termine en 2012 soit avec 5 épisodes en plus que ton épisode IV qui se suffit à lui même.

Sort les phrase de leur contexte, vas y...
J'ai dit que si les épisodes 1 à 3 était juste des rajouts commerciaux, les épisodes 5, et 6 l'étaient aussi. Après, ils existent et ont une certaines logique et justification il restait des choses à expliquer.

Cette nouvelle trilogie n'a aucune justification. L'empereur est vaincu, Vador est vaincu. il ne reste rien à raconter.

La prelogie déjà elle arrivait dans une série qui debutait à l'épisode 4, mais en plus elle restait sur le même conflit que les épisode 4,5 et 6(Palpatine).

Cette nouvelle trilogie n'a aucune justification. Ce n'est pas en faisant des films se passant 30 ans après qu'on pourra par exemple raconter comment l'alliance rebelle est devenue la nouvelle république, Luke a recréé les Jedi... (et de toute façon, ça aurait pas fait de très bons films, de bonnes série TV, mais pas des bons films)

Et vu que ce n'est plus le même conflit ni la même époque, alors pourquoi rester sur les mêmes persos qui de toute façon sont vieux et n'ont plus rien à raconter


Après pour quelqu'un qui remet souvent en cause l'Univers Etendu et dit que ce qu'il y a réellement de l'importance c'est ce qu'à fait Lucas dans ses histoires, tu te base beaucoup sur l'Univers Etendu dans tes arguments.
On te connait, tu n'es pas à une contradiction près parfois mais essaye de rester cohérent un petit peu si tu veux qu'on arrive à te suivre et à discuter. :)
[/quote]
Attention j'aime beaucoup l'univers Etendu(enfin surtout celui des années 90, dans les années 2000 en dehors des jeux video, de Clones wars et des comics Legacy, j'aime moins)
J'ai un point de vue assez simple sur l'univers étendu pourtant.
L'univers Etendu est à mes yeux, du bonus pour les fan. l'univers Etendu, c'est comme des guide book, Lost canvas ou Episode G, dans saint seiya, DBGT, et certain filler bien foutu pour DB et Hollow ataraxia ou Kagetsu Tohya pour les truc typeMoon.

L'univers étendu ne develloppe non plus la trame principale qui est clairement finie avec les films mais sur des éléments qui n'auraient pas foncièrement fait de bons films.
On s'attarde sur les multitudes de planètes, sur des personnages secondaire, sur des element delaissé par l'auteur, sur de la politiques sur des multitudes de sous intrigues qui casseraient le rythme d'un film et seraient sous develloppé.
bref, comme son nom l'indique, ça develloppe l'univers Starwars et plus l'histoire principale qui est finie

Et le statut qu'il avait par lucas de Semi canon était l'ideal(les spin off de Saint seiya et de Type moon ont le même statut de la part de Kurumada et Kinoko), le fan ne l'aimant pas pouvait dire que ça n'existait pas, le fan qui l'aimait pouvait se dire que c'était vraiment Starwars
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
animan
Pitit LEGO
 
Messages: 415
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 19:51
Localisation: Paris

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede animan le Jeu 06 Aoû 2015, 16:43

chevkraken a écrit:Il tient 15 minutes, il fait mieux que Obiwan dans l'épisode IV, ça s'appelle réussir à lutter une Branlée magistrale, ça aurait été Vador qui désarme Luke en 3 coup (ce qui aurait été logique vu que Luke n'a été entrainé qu'une semaine et est clairement montré comme un mauvais élève


Ok. Au lieu de se prendre une méga branlée, il se prend juste une grosse branlée parce que son adversaire joue avec et ne cherche pas à le tuer. :lol:

En lisant ce topic, je suis bien content de ne pas être fan de Star Wars.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9846
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Aer le Jeu 06 Aoû 2015, 16:55

Soit plutôt content de ne pas avoir à "discuter" avec le kraken.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18766
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Ialda le Jeu 06 Aoû 2015, 17:01

animan a écrit:En lisant ce topic, je suis bien content de ne pas être fan de Star Wars.


J'ai même envie de dire qu'il démontre que si tu as été fan jusqu'à La menace fantôme uniquement, le bénéfice est double :)

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Merlin le Jeu 06 Aoû 2015, 17:52

Bah non justement. Kraken a dit qu'il n'est pas un fan de Star Wars. Il est comme vous. Une personne qui a vu les films mais est extérieur à cet univers. :mrgreen:
(Et puis un fan de Star Wars n'écrirait pas tout le temps "Starwars". :lol: )

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2732
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede chevkraken le Jeu 06 Aoû 2015, 20:42

Merlin a écrit:Bah non justement. Kraken a dit qu'il n'est pas un fan de Star Wars. Il est comme vous. Une personne qui a vu les films mais est extérieur à cet univers.

Euh, non, pas tout à fait. Je suis ce qu'on pourrait appeller un ancien fan.
J'ai été un enorme fan de Starwars (au point d'avoir encore dans ma chambre une maquette de Xwing et de Navette Tidirium, d'avoir eu tout les jeux videos dans les année 90, tout les romans jusqu'au nouvel ordre Jedi (j'ai arreté quand Anakin Solo est mort), d'avoir le jeu de rôle papier starwars, le sabrelaser et le casque de Vador et d'avoir été abonné 5 ans à Lucasfilms Magazine

entre 1994 et 2003, Starwars a été mon oeuvre favorite et encore maintenant, elle a une place de choix dans mon coeur, mais après la revanche des Sith, je suis resté 8 ans sans revoir un des film ni toucher un Roman ou un jeu.

Et quand j'ai revu les films, la magie n'était plus vraiment là, ni sur la prelogie ni sur les anciens. j'ai passé un bon moment, mais rien de mémorable, j'aurai regretté de payer le ciné pour ça.
Je me suis fait chier au milieu de l'empire (l'entrainement de Luke et le passage dans l'asteroide, soporifique), j'ai quasiment oublié tout le contenu de l'attaque des clones et de la revanche.
il n'y a vraiment que la menace fantome, un nouvel espoir et le retour que j'ai toujours apprecié de bout en bout(et encore, le retour, le combat Luke vs Vador pue un peu comme la bataille spatial)

Et pourtant, j'ai revu des film de ma jeunesse que j'avais pas vu depuis une blinde et que j'aime toujours autant (j'ai revu les Goonies après 8 ans sans l'avoir vu il y a 2 semaines et je l'ai toujours autant apprecié, indy 1 et 2 aussi (le 3 se limite trop a des succession de poursuite et combat)

Mais Starwars, non, ça ma fait comme quand j'ai revu Saint seiya en parallele d'Omega, c'est la nostalgie avant tout qui me faisait aimer, ça a beaucoup trop vieilli .

Limite je regrette de les avoir revus, j'aurais du rester avec mes souvenirs.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
animan
Pitit LEGO
 
Messages: 415
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 19:51
Localisation: Paris

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede animan le Jeu 06 Aoû 2015, 20:58

Ou passe à Star Trek : un des meilleurs space opera qui n'a pas mal vieilli (à part quelques épisodes) même après presque 50 ans.

(Oh wait, je fais de la pub Star Trek sur un topic Star Wars :arrow: )

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19177
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Jeu 06 Aoû 2015, 21:31

La première série, et surtout sa troisième saison, quand même. Et pas que pour les scènes qui tournent en boucles sur youtube comme l'homme-lézard.


Par contre TNG c'est la grande classe et la restauration blu-ray est royale.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Wonk
Ryo versus Massue
 
Messages: 986
Inscription: Mar 15 Jan 2008, 01:34

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Wonk le Jeu 06 Aoû 2015, 21:41

Well you needn't ...

Avatar de l’utilisateur
animan
Pitit LEGO
 
Messages: 415
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 19:51
Localisation: Paris

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede animan le Ven 07 Aoû 2015, 02:03

Je veux le costume star trek jaune du gars du fond à droite (mais avec le vrai logo).

Tetho a écrit:La première série, et surtout sa troisième saison, quand même. Et pas que pour les scènes qui tournent en boucles sur youtube comme l'homme-lézard.


La 3ème saison a clairement les plus gros moyens et est mieux réalisée. Mais c'est à mon goût la moins bonne car les épisodes manquent d'originalité par rapport aux précédents. Par contre, certains épisodes comme "Spock's Brain" et "The Way to Eden" sont tellement kitsch qu'ils sont cultes pour moi.



Effectivement, le combat avec l'homme-lézard est ridicule mais rien ne vaut les épisodes "The City on the Edge of Forever" (saison 1) et "Assignment: Earth" (saison 2). 8)
Dans l'ensemble, la saison 1 est génialissime et la saison 2 est très bonne.

Je n'ai pas supporté TNG par contre.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2732
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede chevkraken le Ven 07 Aoû 2015, 02:37

Star trek a pour lui un aspect kitch qui fait que même quand ça vieilli, ça vieilli pas tant que ça. Après, ma seule experience de star trek, c'est les films.

En série, ma seule expérience en Star, c'est Stargate (série que j'adore et film que j'adore aussi)

Sinon, maintenant que j'y repense, je pense que mon désintérêt pour Starwars est venu de ma deception de l'évolution de l'univers Etendu qui a clairement pataugé au début des années 2000.(et a fini par s'autodetruire selon moi au point que pour moi, L'UE post episode 6 s'arrete avec la main de Thrawn)

Je suis un fan issu de l'univers Etendu. J'ai vu pour la première fois un Starwars en 1994 (le Retour du Jedi) et comme tout fan qui a connu Starwars a cette époque, j'ai baigné dans l'univers Etendu qui était juste omniprésent à l'époque. J'ai enchainé sur les jeux Rebel Assaut et Tie Fighter, le Mariage de La Princesse Leia(et tout les roman qui ont suivit jusqu'en 2003 que j'achetait dès leur sortie), le jeu de rôle...

Sans l'univers Etendu a suivre, bah, Starwars n'avait qu'un interet limité pour moi.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19177
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Ven 07 Aoû 2015, 03:06

Picard > Kirk.
Hier, aujourd'hui, demain et à jamais.


La saison 3 est pourtant celle qui a bénéficié d'un budget moindre suite à l'annulation de l'annulation de la série et son déplacement vers un créneau horaire moins porteur. Ce qui a entrainé des économies de partout, moins de bons scénaristes, beaucoup plus d'épisodes tournés sur plateaux. Ça se sent à l'écran.


animan a écrit: rien ne vaut les épisodes "The City on the Edge of Forever" (saison 1) et "Assignment: Earth" (saison 2). :roll:

Je ne crois pas avoir vu le second, mais je ne peut que plussoyer pour le premier qui est un classique parmi les classiques. Il n'a pas volé son Hugo.


Kraken > attends, t'as décroché de Star Wars au début des années 2000 (donc avec le NJO j'imagine) mais tu te plains des choix récents dans la gestion de cet univers étendu ?

En soit si le NJO est aussi ce qui m'a fait décroché 3-4 romans après Vector Prime, avant de replonger en 2006 quand Delcourt a commencé son magazine de BD en kiosques, je crois que c'était une évolution nécessaire. La quasi totalité des aventures dans l'UE jusque la fin des années 90 sont des aventures auto-contenues où le statu quo doit être maintenu coute que coute. Luke, Han et Leia vivent plein de chose, mais à part la prise de Coruscant et le mariage de Han et Leia (tous deux introduits hors-récit dans Heir to the Empire puis racontés directement plus tard) ainsi que le très contesté retour de Palpatine dans Dark Empire tout ce qui se passe est assez insignifiant. Ils affrontent des impériaux ou la pègre, mais au final c'est toujours retour au statu-quo ante. Le NJO et les séries qui lui ont fait suite ont créé des récits feuilltonants où les personnages peuvent mourir (même si à part Chewbacca dans Vector Prime, tous les autres héros des films ont très bien survécus à 15 ans d'aventures à partir de là). Ça a aussi été le début d'une vrai continuité dans l'UE avec la création du comité de supervision qui regroupait des employés de Lucasfilm, Lucasarts Dark Horse, Del Ray et autres pour s'assurer de la cohérence de la chose pendant que Lucas redoublait d'efforts pour invalider à sur grand écran leur travail.
Et avec le déblocage petit à petit de l'autorisation d'exploiter les périodes pré-épisode I, guerre des clones puis règne de l'Empire, ça a vraiment apporté de la diversité.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
animan
Pitit LEGO
 
Messages: 415
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 19:51
Localisation: Paris

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede animan le Ven 07 Aoû 2015, 04:02

chevkraken a écrit:Star trek a pour lui un aspect kitch qui fait que même quand ça vieilli, ça vieilli pas tant que ça. Après, ma seule experience de star trek, c'est les films.


Les films sont clairement inférieurs à la série.

Tetho a écrit:Picard > Kirk.
Hier, aujourd'hui, demain et à jamais.


Kirk est le perso que j'aime le moins de Star Trek donc je ne te contredirai pas. Son côté Don Juan est trop prononcé pour moi.

Spock > McCoy >>> Kirk.

Tetho a écrit:La saison 3 est pourtant celle qui a bénéficié d'un budget moindre suite à l'annulation de l'annulation de la série et son déplacement vers un créneau horaire moins porteur. Ce qui a entrainé des économies de partout, moins de bons scénaristes, beaucoup plus d'épisodes tournés sur plateaux. Ça se sent à l'écran.


Pourtant les effets spéciaux y sont beaucoup plus beaux que dans les 2 premières saisons. En même temps, il est difficile de faire pire que la 1ère saison. En termes d'effets spéciaux, avec l'homme-lézard, le chien déguisé en extraterrestre, c'est sur ces détails (seulement) que la série a mal vieilli. Si on passe outre ces détails, la série reste très bonne.

Image

Tetho a écrit:
animan a écrit: rien ne vaut les épisodes "The City on the Edge of Forever" (saison 1) et "Assignment: Earth" (saison 2). :roll:

Je ne crois pas avoir vu le second, mais je ne peut que plussoyer pour le premier qui est un classique parmi les classiques. Il n'a pas volé son Hugo.


Et encore, je ne me suis limité qu'à 2 épisodes, mais il y en a tellement à citer (par exemple "Errand of Mercy" que j'adore).

Bref, je vais arrêter le HS.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2732
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede chevkraken le Ven 07 Aoû 2015, 04:20

J'ai aimé les Yuuzan Vong à la base et la mort de Chewbacca, je me suis dit "pourquoi pas, ça peut faire evoluer Anakin", mais La mort de Anakin (destiné à être le heros) m'a dégouté tant elle était mal foutue. Anakin aurait dû évoluer à cause de la mort de Chewbacca, le tuer a juste foutue le bordel (surtout tout le teasing sur lui dans les roman des années 90).

Et ce que j'ai lu sur les wiki sur comment a évolué Jacen et ce qu'il a fait ne m'a absolument pas plut. Avoir un Anakin Skywalker bis(donc originalité Zero) qui tue Mara Jade et s'amuse a détruire tout ce que l'UE a fait dans les année 90, non merci (Academie Jedi decredibilisé et fermé, Mara Jade morte, paix en la nouvelle republique et l'empire plus là, Teneniel et Isolder morts, la famille Solo en morceau, la république detruite)


Par contre, de ce que j'en ai lu en comics, Starwars Legacy est vraiment cool en effet même chose pour les Kotor et the old republic.

En fait, j'ai prit conscience que la main de Thrawn était un fin parfaite,Luke et Mara se marient, les principales sous intrigues sont reglés dans le roman et la plus importante, la résolution du conflit avec l'empire est reglé. En plus on avait eu avant la saga les jeune chevalier Jedi pour laisser aux fan le soin d'imaginer les aventures de la prochaine génération.

Sinon, pour ça
tout ce qui se passe est assez insignifiant.

Oui et non... les intrigues en elle même sont en effet souvent insignifiantes, leur persos et l'univers qu'elles develloppent non.
Mara Jade, Mon Mothma (qui est surtout interessante dans l'UE) Corran horn, Talon Kaarde, Kip Durron, Exar kun, Fey lia, Thrawn, Pellaeon, Kyle Katarn, Anakin, les jumeaux
Dathomir, la carrière de Leia, la politique de la nouvelle république, les infos sur Correlia, l'academie Jedi(les serie l'academie Jedi et les jeunes chevalier Jedi de Kevin J Anderson sont mes favoris après ceux de Timothy Zahn).

Je n'ai jamais vraiment attendu un vrai suite a l'histoire de Starwars (car bon pour moi dès que l'empire était definitivement battu, ben c'était fini), ce que j'attendait des roman, c'étaient qu'ils develloppent un univers. et ce qui s'est passé à partir du NOJ, c'est une destruction de l'unvers qui avait été construit, pas un develloppement
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2900
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Ramior le Jeu 13 Aoû 2015, 17:08

Je sais que le débat est fini mais je me permet de reposter cette video du Nostalgia Critic sur les quelques trucs réussi de la prélogie :


Avatar de l’utilisateur
Wonk
Ryo versus Massue
 
Messages: 986
Inscription: Mar 15 Jan 2008, 01:34

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Wonk le Jeu 13 Aoû 2015, 18:33

Un vidéo complètement Chevkrakée en mode : c'est nul, mais c'est bien.
Well you needn't ...

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Zêta Amrith le Jeu 13 Aoû 2015, 18:39

Faudrait penser à dire à ces youtubeurs que présenter leurs vidéos à la façon des maniérés de la MTV des années 2000 "flashloltrodiverti100" ne leur confère pas de plus-value particulière. Le cabotinage n'est pas l'unique moyen de l'enthousiasme.

Pour le reste, la vidéo ne soulève que des choses d'importance tertiaire.
Dernière édition par Zêta Amrith le Dim 16 Aoû 2015, 00:16, édité 2 fois.

PrécédenteSuivante


Retourner vers Snack Bar chez Léon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

cron