Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Snack Bar chez Léon : Venez parler sur tout et rien voir surtout de rien

Retourner vers Snack Bar chez Léon

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19141
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Dim 12 Juil 2015, 00:39

Puisque l'actu de la saga va devenir dense, sujet dédié pour parler tout ce qui est jedis, wookies,twi'leks et X-Wings.


Et on débute avec la vidéo du comi-con :




Ça va être de la balle, faut voir le scénario mais c'est déjà tellement un meilleur film que toute la seconde trilogie combinée rien qu'avec ses intentions...
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10554
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Gemini le Dim 12 Juil 2015, 08:18

Plus dure la chute sera.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9302
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Zêta Amrith le Dim 12 Juil 2015, 11:29

De JJ Abrams tu te méfieras.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19141
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Dim 12 Juil 2015, 12:21

Pour le moment je préfère voir qu'ils ont fait en sorte de corriger les défauts de la seconde trilogie :
-George Lucas
-Tout filmer devant fond vert
-Persos insuportables
-Histoire complètement OSEF

On tient clairement le bon bout.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Merlin le Lun 13 Juil 2015, 10:25

Gemini a écrit:Plus dure la chute sera.

Les pessimistes qui se veulent prophétiques et qui n'ont rien vu ou n'ont aucun don de voyance certain m'insuportent un peu.
S'il ne faut pas crier au génie pour le moment, y voir une merde sur quelques images n'est clairement pas objectif.
Et même si je me méfie également beaucoup de J.J. Abrams, comme Tetho pour le moment je vois que les premiers signes envoyés sont positifs.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10554
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Gemini le Lun 13 Juil 2015, 10:41

Merlin a écrit:Les pessimistes qui se veulent prophétiques et qui n'ont rien vu ou n'ont aucun don de voyance certain m'insuportent un peu.

Je suis pragmatique. Ayant vu les mêmes débordements avant les sorties de Indiana Jones IV, Jurassic World, ou Star Wars I, je sais pertinemment que plus un film est culte, plus ses nouvelles incarnations sur grand écran sont attendues ; seulement, comme le public possède aujourd'hui une vision nostalgique et fantasmée de ces oeuvres, ils ne peuvent qu'être déçus et proférer des torrents de haine envers ce qu'ils considèrent comme des trahisons. A les écouter, Star Wars I aurait dû posséder toutes les qualités réunies de chacun des volets de la Trilogie, tout en apportant une expérience fondamentalement nouvelle et digne de leurs souvenirs.
Le seul atout de cet épisode VII, c'est qu'il arrive après une Prélogie suffisamment conspuée pour avoir obligé les fans à recevoir leurs attentes à la baisse.

Après, je ne juge pas les images de Star Wars VII, puisque je n'ai même pas vu la bande-annonce.

Avatar de l’utilisateur
Lion_Sn@ke
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2051
Inscription: Ven 24 Oct 2008, 10:13

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Lion_Sn@ke le Lun 13 Juil 2015, 16:20

Merlin a écrit:
Gemini a écrit:Plus dure la chute sera.

Les pessimistes qui se veulent prophétiques et qui n'ont rien vu ou n'ont aucun don de voyance certain m'insupportent un peu.
S'il ne faut pas crier au génie pour le moment, y voir une merde sur quelques images n'est clairement pas objectif.
Et même si je me méfie également beaucoup de J.J. Abrams, comme Tetho pour le moment je vois que les premiers signes envoyés sont positifs.


Ca marche dans les deux sens...

Avatar de l’utilisateur
Deathmes
Ryo versus Massue
 
Messages: 931
Inscription: Ven 11 Mai 2012, 19:49
Localisation: Nantes

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Deathmes le Lun 13 Juil 2015, 22:04

Indy IV je me souviens pas, mais pour Jurassic World, j'avais plutôt l'impression que l'avis général était "Ça va être de la merde".

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19141
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Lun 13 Juil 2015, 22:25

Oui. Au début c'était plutôt "pourquoi pas", puis l'annonce du dino génétiquement modifié a clairement plombé l'attente du film.
Bon il reste encore 5 mois à Lucasfilm pour montrer le clone de Darth Vader qui va tuer le film, mais pour le moment tout va dans le bon sens.


Gemini > à te lire The Phantom Menace est un film injustement boudé par des fans incapable de voir ses qualités.
Mais quand ton film débute par un carton "la taxation des routes commerciales..." puis une scène ou deux Jedi discutent de choses inintéressantes pendant deux minutes à coup de "mais maître Yoda disait que !", tu sais qu'il y a un sérieux problème. Quand tu as un perso comique dont le niveau des gags est "je marche dans le caca", tu sais qu'il y a un problème. Quand tu as une interminable séquence de course pensée uniquement pour permettre un jeu vidéo tie-in, tu sais qu'il y a un problème. Quand ton film s'enlise dans les débats politique qui semblent écrits par un gamin de six ans, tu sais qu'il y a un problème.
C'est pas un problème de nostalgia googles ou d'adultes qui veulent regarder un film pour enfant et être envouté comme quand ils avaient 8 ans. The Phantom Menace c'est une cata intégrale.

Et pourtant en tant que film c'est le meilleur moins pire de la seconde trilogie. Car le seul qui raconte vraiment quelque chose.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10554
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Gemini le Lun 13 Juil 2015, 23:58

Tetho a écrit:Gemini > à te lire The Phantom Menace est un film injustement boudé par des fans incapable de voir ses qualités.
Non non. Je ne dirai pas que le film est bon, mais il n'est pas fondamentalement mauvais non plus. Il est juste médiocre, voire médiocre moins à cause de Jar Jar.

Il n'empêche que j'estime qu'il était condamné d'avance, en raison d'un cas bien plus sujet à débat : Indiana Jones IV. Pour moi, bon nombre de reproches faits à ce film auraient aussi pu concerner les précédents opus, en particulier un Temple of Doom qui bénéficie malgré tout, encore aujourd'hui, d'une relative bienveillance de la part du public. Le MacGuffin n'est pas plus surréaliste qu'une coupe en bois qui guérit toutes les pathologies, Shia Laboeuf est à peine plus crispant que Demi-Lune, et je serais même plus enclin à croire au cas du frigo renforcé au plomb qu'au canot de sauvetage parachute. Nous gardons la même inspiration pulp/serial, nous retrouvons une grande aventure aujourd'hui rare au cinéma, il y a certes trop de CGI mais il s'agit du mal de notre temps. Même s'il n'atteindra jamais le niveau de perfection des premier et troisième volets, cela reste un divertissement efficace qui ne méritait certainement pas tant de haine. J'avais été agréablement surpris. Donc oui, dans ce cas, c'est injuste. Et concernant Star Wars I, cela aurait pu l'être si le film ne l'avait pas, au fond, quand même mérité.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19141
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Mar 14 Juil 2015, 02:39

Pour moi le vrai défaut fondamental de The Kingdom of the Crystal Skull dépasse la nature de son macguffin, loin d'être hors sujet, ou la présence de Shia LeBoeuf, qui a ses bons moments en tant que Mutt.

C'est simplement un film où passé le tiers, Indiana Jones ne fait plus rien pour faire avancer l'intrigue. Et là le film bascule. Indy devient passager dans son propre film et se contente de suivre les autres personnages, moins intéressants que lui, dans des péripéties plus ou moins bien pensées. Et comme ce genre de films reposent beaucoup sur l'identification au héros, il est difficile de s'impliquer dans un tel récit où l'on devient à notre tour un passager et où tout ce qui ne va pas, de la coupe et l'accent de Cate Blanchett à la course-poursuite-combat-d'escrime dans la jungle, devient d'autant plus visible.
Et en en ressortant on en garde l'image d'Harrison Ford, vieilli et fatigué, qui ne fait rien avant de se marier.

Pas vraiment la grande classe ou l'Aventure avec un grand A, quel que soit l'angle pris.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Merlin le Mar 14 Juil 2015, 21:31

Lion_Sn@ke a écrit:
Merlin a écrit:
Gemini a écrit:Plus dure la chute sera.

Les pessimistes qui se veulent prophétiques et qui n'ont rien vu ou n'ont aucun don de voyance certain m'insupportent un peu.
S'il ne faut pas crier au génie pour le moment, y voir une merde sur quelques images n'est clairement pas objectif.
Et même si je me méfie également beaucoup de J.J. Abrams, comme Tetho pour le moment je vois que les premiers signes envoyés sont positifs.


Ca marche dans les deux sens...

Pour l'instant je n'ai vu personne d'optimiste prophétique crier au génie ici hein. ;)

Avatar de l’utilisateur
Jetblack
Comête rouge
 
Messages: 7660
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 16:33
Localisation: Life on Mars

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Jetblack le Mar 21 Juil 2015, 11:14

De toute façon actuellement dans le plan de com' de Disney (c'est a dire films, jeux video...) , c'est "La Prélogie Lucas n'existe pas", tout commence à partir de Star Wars : New Hope. D'ailleurs il n'y a plus de numero non plus chez Disney, simplement le nom des films pour les définirs.

Apres mon avis, sur "le reveil de la force", j'y crois reellement a ce film ! Dans les deux trailers deja montrés, il y a plus d'idée de mise en scene et de cadrage que dans les trois films de Lucas réuni. Maintenant s'il n'y a pas d'Ewok et de Jar Jar ... c'est encore mieux.

Je rêve de retrouver le Star Wars de Garry Kurtz & Laurence Kasdan.
Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture populaire : Cinémas, Animations, Mangas, Comics, Jeux-vidéo ...

Blog :
http://carnetdepopculture.blogspot.fr

Forum (dans la joie et la bonne humeur)
http://carnetdepopculture.forumactif.org

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19141
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Mar 21 Juil 2015, 16:35

Et c'est je pense le bon plan com' pour le moment (au moins jusqu'à la sortie du film). Capitaliser sur des images, des personnages et des idées associées au "bon" Star Wars après des années de sur-exploitation de la période guerre des clone par Lucasfilm qui ont fait décrocher pas mal de fans. Là tout ce qui est montré est là pour rassurer, même les images de Carrie Fischer sur le plateau. Regardez on a des maquettes et des modèles grandeur nature, regardez on a redesigné les stormtroopers sans pour autant changer le design, regardez le prochain jeu EA qui vous place au cœur des meilleurs batailles de la première trilogie regardez Amy Schumer couche avec Z6PO...
C'est peut-être là pour endormir notre vigilance comme le pense Gemini, mais en tout cas ça fonctionne bien. J'ai vraiment hâte de voir le film.

Et dans 2 ans, une fois que tout le monde est convaincu que ça y est, Star Wars est de retour dans la place, ils dégèlent la période pré-épisode IV et annoncent le spin-off sur Obi-wan Kenobi avec Mc Gregor qui reprend son rôle et ça sera le film le plus cool de la galaxie. Le meilleur de la seconde trilogie dans un contexte de domination impériale :04:
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2725
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede chevkraken le Ven 31 Juil 2015, 20:14

Tetho a écrit:
C'est simplement un film où passé le tiers, Indiana Jones ne fait plus rien pour faire avancer l'intrigue. Et là le film bascule. Indy devient passager dans son propre film et se contente de suivre les autres personnages, moins intéressants que lui, dans des péripéties plus ou moins bien pensées.

En fait, quand j'ai reregardé la dernière croisade cette année, j'ai aussi eu cette impression. Un indy subissant les evenements.

Mais quand ton film débute par un carton "la taxation des routes commerciales..." puis une scène ou deux Jedi discutent de choses inintéressantes pendant deux minutes à coup de "mais maître Yoda disait que !", tu sais qu'il y a un sérieux problème.

ininteressante pour toi peut être, pas pour tout le monde. car bon c'est un peu les premisces de ce qui a mené à la chute de la république. j'ai l'impression que tout le monde aurait preféré que l'ancienne république ait été sans faille et que Palpatine l'ait détruite par les armes avec son armée de clone tel un envahisseur.


Quand tu as un perso comique dont le niveau des gags est "je marche dans le caca", tu sais qu'il y a un problème.

Parce que C3P0 est mieux que Jarjar binks? Et l'humour autour des droid n'était pas particulièrement recherché non plus.

Quand tu as une interminable séquence de course pensée uniquement pour permettre un jeu vidéo tie-in, tu sais qu'il y a un problème.

Pensée aussi pour faire une scène tellement cool que dans les années qui ont suivi Star trek et Stargate SG1 ont tout les 2 eu besoin de faire leur épisode "course de vaisseau"
Et ça reprise ne s'est pas limité à ça, des reprise de la cours de pod racer, on en a pas mal vu. Last exile nous en fait une et Oban Star racers est carrement une série entière sur des courses de Podracers.

Et puis mince dès l'épisode 4, Lucas avait conçu son films en pensant aux produits dérivés avec des design conç en partie pour vendre des jouets.

J'ai vraiment l'impression que starwars a toujours été conçu comme des film familliaux voir même jeunesses. Sauf que l'un a été produit en 1977 et un autre en 1999. Et qu'on ne faisait plus une oeuvre jeunesse de la même façon à ces 2 époques.
Mais bon, le public a vieilli, a fantasmé son film fetiche et en plus et très con et considère que la génération de ses enfants doit aimer la même chose que lui. Et que si un film jeunesse ne ressemble pas aux films de sa jeunesse, il est naze

On retrouve sur la prelogie le même discours que l'on retrouve sur tout série qui fait une suite faite lontemps après l'originale et choisi de faire cette suite plus pour nouvelle génération et pas pour l'ancienne (chose que Lucas n'a jamais caché faire, avec la prélogie, ils voulait faire rever une nouvelle génération d'enfant, faire "Leur Starwars")

Ce qu'a toujours subit la prelogie des fans, le film Mission impossible a subit la même chose, Jurassic World subit la même chose, Saint seiya Omega a subit la même chose, Gatchaman crowds pareil, Last Exile 2, idem.

Et ce que que je voit dans la comm de Starwars 7, ben ça ressemble à Lost canvas pour Saint seiya. Un gros amas de fanservice bien gerbant et paresseux pour les vieux fans incapable d'accepter de la difference. Avec en plus un réalisateur crachant sur le créateur de la licence et son travail.

Et dans 2 ans, une fois que tout le monde est convaincu que ça y est, Star Wars est de retour dans la place, ils dégèlent la période pré-épisode IV et annoncent le spin-off sur Obi-wan Kenobi avec Mc Gregor qui reprend son rôle et ça sera le film le plus cool de la galaxie.

Et faire du neuf, ce serait pas mieux...

Arreter de se baser sur des anciens persos, de ressortir les même type de Design pour les vaisseaux et les uniformes.
30 voir 40 ans étaient supposé s'être écoulé, pourquoi avoir repris des design si proches des anciens. Pourquoi faire revenir tout le casting d'origine, un ou 2 perso suffisait. Car là, c'est un peu visite en maison de retraite.

Un des interet de la prelogie c'est tout de même qu'elle osait offrir un mecha design qui changeait, des combats au sabres vraiment differents, un paquet d'environnement clairement differents (en dehors de Tatooine qui revenant, le reste était vraiment different).
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9826
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Aer le Ven 31 Juil 2015, 20:49

Blablabla.

Oban Star Racer a été conçu durant la même période que la sortie de La Menace Fantôme. Y'a pas de piquage de l'un à l'autre.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2887
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Ramior le Ven 31 Juil 2015, 21:01

Merci de remonter le sujet, car on à découvert une vidéo qui va parfaitement avec le sujet:

Dernière édition par Ramior le Lun 05 Fév 2018, 17:26, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Milo
Ryo versus Massue
 
Messages: 961
Inscription: Sam 15 Déc 2012, 14:42
Localisation: Tau'ri

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Milo le Ven 31 Juil 2015, 21:12

Wat.

Counterpick. Match-up 90-10 en faveur de Shimon.

"J'adore trop les doubleurs japonnais de la nouvelle saison de ce manga. Faut que je voye s'il est licencié !" ಠ_ಠ

The Smash Brothers, à peine 4h18 20 min, facile 8)

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19141
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Tetho le Ven 31 Juil 2015, 22:32

Ton Simon, il creuse. Il utilise des extraits de l'édition spéciale, alors que tu peux pas test l'incrustation vidéo so 70's de la version française.
Par contre c'est un complot mondiale ou quoi ces versions chantées ? Je suis tenté de partir en quête des versions teutonnes et ibériques, mais l'idée de ce que je pourrais trouver m'effraie déjà.


Kraken > non, les fans ne fantasment pas l'ancienne trilogie et jugent la nouvelle en comparaison à ces standards idéalisés. La nouvelle trilogie te présente des enjeux politiques confus, qui au final sont tous occulté par "Anakin devient Vader", l'originale avait un récit simple et évocateur du Bien contre le Mal. Quand la première trilogie avait un méchant charismatique et le faisait évoluer, d'exécuteur des basses taches de l'empreur jusqu'à sa rédemption, la seconde en a trois, un par film, et les jette pour faire place au suivant. Même Dooku, celui qui reste le plus longtemps à l'écran, n'a rien à raconter. Il est un antagoniste et rien de plus. C'est vraiment pas la même chose.
Les moment de romance dans l'ancienne trilogie c'est des moments cultes comme "je t'aime !"/"je sais !" ou "je n'aime pas les vauriens."/"je suis un gentil vaurien.". Dans la seconde c'est "non Anakin nous ne pouvons pas, je suis sénateur." (srsly wtf) ou la tirade sur le sable, voir l'inénarrable scène de la pairie.
Même l'humours, contrairement à ce que tu penses il y a un vrai travail derrière les persos de R2 et 6PO. Rien que déjà parce que le premier ne peut pas parler et que ça force une écriture plus travaillée que "je marche dans la merde et un chameau me pète au visage". Regarde à la fin de l'Empire, quand 6PO est attaché au dos de Chewbacca et ne voit rien, il y a des supers gags dans ce qui est pourtant un moment très désespéré.

Non, la seconde trilogie n'est pas à la hauteur, à presque tous les niveaux (à part peut-être les combats de sabre-lasers, et encore niveau dramaturgie c'est pas ça). Ça dépasse vraiment les nostalgia googles des fans, il y a de vrais défauts structurels dans ces films et ils ne sont pas légers.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10554
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Gemini le Ven 31 Juil 2015, 22:58

C'est quoi tous ces gens avec ces versions chantées ? Puisque c'est ça, je ressors ça :


Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9826
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Aer le Ven 31 Juil 2015, 23:33

Okay.

C'est le nouveau topic à flood quoi.

Tetho a écrit:Il utilise des extraits de l'édition spéciale, alors que tu peux pas test l'incrustation vidéo so 70's de la version française.


Tu peux pas test les sous-titrages fr qui apparaissent en plein milieu. :05:
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2725
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede chevkraken le Sam 01 Aoû 2015, 00:36

Tetho a écrit:
La nouvelle trilogie te présente des enjeux politiques confus, qui au final sont tous occulté par "Anakin devient Vader"

Pas au final, dès le départ Anakin devient Vader est le point principal de la prélogie et ce dès le début. l'aspect politique n'a toujours été là qu'en toile de fond pour expliquer comme Palpatine a réussi.
Et même si ce n'est pas parfait, ça fait son travail. Les starwars restes des film familliaux, ce ne sont pas des films où il faut trop creuser

quand la première trilogie avait un méchant charismatique et le faisait évoluer, d'exécuteur des basses taches de l'empereur jusqu'à sa rédemption, la seconde en a trois, un par film, et les jette pour faire place au suivant. Même Dooku, celui qui reste le plus longtemps à l'écran, n'a rien à raconter. Il est un antagoniste et rien de plus. C'est vraiment pas la même chose.

La première Trilogie a aussi eu ses méchants jeté et peu approfondis dans chaque épisodes:
Tarkin dans l'épisode 4
Boba Feet dans le 5
et j'ai envie rajouter
Jabba dans le 6.

Dark Maul et Dooku ne sont rien de plus que ces 3 là.

la Prélogie a aussi deux méchants qu'on fait évoluer. Palpatine déjà et l'autre, ben c'est Dark Vador, qui là suit l'évolution inverse

Tetho a écrit:Non, la seconde trilogie n'est pas à la hauteur, à presque tous les niveaux (à part peut-être les combats de sabre-lasers, et encore niveau dramaturgie c'est pas ça). Ça dépasse vraiment les nostalgia googles des fans, il y a de vrais défauts structurels dans ces films et ils ne sont pas légers.
[/quote]
Que la nouvelle trilogie ne soit pas à l'hauteur de l'ancienne, je suis d'accord, elle est moins bonne (et je suis d'accord pour la romance de Padmé et Anakin raté, c'est con mais au final, le seul moment où leur relation est crédible c'est quand il est gosse dans le premier).
Mais pas à la hauteur de la première trilogie ne veut absolument pas dire nul pour autant.(Saint seiya omega saison 1 et Last Exile 2 sont moins bons que les série d'origine, ils ne sont pas mauvais pour autant)

L'épisode 1 envoie du reve avec des décors somptueux(Naboo est superbe), sa course de Pod racers hyper cool, et ce duel final qui est le meilleur combat au sabre de tout la licence Anakin auquel tout gosse reve de ressembler et d'être à sa place.

Et en plus, il a Liam Nelson et Ewan mac gregor très bons (au passage, si un perso est réussi dans la prelogie, c'est Obiwan dans son rôle de grand frère devant s'occuper de son petit frère suite à la mort de son père)

Et l'épisode 3 est vraiment intense avec une vrai descente aux enfers d'Anakin et des scène culte comme l'execution des Jedi sur l'ordre de l'empereur, Anakin debarquant au temple pour tuer les Padawan ou encore le final de la confrontation entre Obiwan et Anakin avec Obiwan faisant ses reproches à Anakin

Après, oui, l'épisode 2 est moins bon (seul le passage sur Geonosys et sur la planete des clones sont vraiment cool), c'est le seul film vraiment moyen
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9302
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Zêta Amrith le Sam 01 Aoû 2015, 01:02

chevkraken a écrit:La première trilogie a aussi eu ses méchants jeté et peu approfondis dans chaque épisodes.

Ce ne sont pas des méchants au sens cosmogonique du terme, mais des gens qui vivent économiquement de leur position de méchants. Ils permettent de survoler l'univers mais ne signifient rien politiquement ou philosophiquement en tant qu'antagonistes, contrairement aux inutiles Dark Maul et Doku. L'homme qui a créé Jabba ne se prenait pas très au sérieux, celui qui a créé Doku s'est pris pour Kubrick alors qu'il est un réalisateur de troisième zone. Et c'est le même.

Et l'épisode 3 est vraiment intense avec une vrai descente aux enfers d'Anakin et des scène culte comme l'execution des Jedi sur l'ordre de l'empereur, Anakin debarquant au temple pour tuer les Padawan.

[Montrer] Spoiler
Image

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2725
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede chevkraken le Sam 01 Aoû 2015, 02:31

Ce ne sont pas des méchants au sens cosmogonique du terme, mais des gens qui vivent économiquement de leur position de méchants. Ils permettent de survoler l'univers mais ne signifient rien politiquement ou philosophiquement en tant qu'antagonistes, contrairement aux inutiles Dark Maul et Doku. L'homme qui a créé Jabba ne se prenait pas très au sérieux, celui qui a créé Doku s'est pris pour Kubrick alors qu'il est un réalisateur de troisième zone. Et c'est le même.

Autant Jabba, oui, il n'était pas à prendre au serieux(d'ailleurs, je l'ai mis en option), mais Tarkin?

Et Boba Feet, il est présenté comme un dangereux et efficace chasseur de prime, froid et patient, il est celui traque Han solo et le capture et comme il termine, tué par erreur par un Han solo aveugle qui active son jet pack et l'envoie dans le salarck. la difference de traitement du perso entre l'empire et le retour est flagrante. limite on pourrait croire que Lucas trollait les fan de Boba Feet tant il est ridiculisé.
Dernière édition par chevkraken le Sam 01 Aoû 2015, 18:18, édité 2 fois.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9302
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Quand plus rien il ne restera,de Star Wars encore on parlera

Messagede Zêta Amrith le Sam 01 Aoû 2015, 09:47

chevkraken a écrit:On pourrait croire que Lucas trollait les fan de Boba Feet tant il est ridiculisé.

Le culte autour de Bobba Fett est arrivé bien après - avant d'être anéanti par la préquelle, au même titre d'ailleurs que le prestige général de toute la franchise. Ca rejoint de toutes manières l'idée d'une première trilogie durant laquelle Lucas ne se prenait pas au sérieux, faite comme un tryptique de films d'aventure. Les Episodes I, II et III ne sont pas des films d'aventure, les seules péripéties qu'on y trouve sont de l'ordre du combat contre une armée ou du duel. Quant à Tarkin, ce n'est qu'un séide, un subordonné. Il ne se bat même pas. C'est sans comparaison avec les méchants de I-II-III qui sont tous des maîtres bretteurs voulus charismatiques alors qu'ils sont seulement kitsch. Ces films CGI sont aux originaux ce que les OVAs de DBZ sont à DB, des trucs grandiloquents mais qui ne contiennent rien.

L'Episode I est le seul qui réécrit de fond en comble aurait pu être correct.
Les deux suivants sont au-delà de toute rédemption. Ils respirent le vide intersidéral personnifié, et pas au sens minimaliste, mystique ou éthéré du terme.

Suivante


Retourner vers Snack Bar chez Léon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité