SERIE : The X-Files

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Snack Bar chez Léon : Venez parler sur tout et rien voir surtout de rien

Retourner vers Snack Bar chez Léon

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9680
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Zêta Amrith le Mer 06 Jan 2016, 14:04

C'est parce que The X-Files est encore les deux tiers du temps une série construite à l'ancienne manière qu'elle a pu maintenir l'intérêt si longtemps. Ses loners la vieillissent mais ce sont paradoxalement eux qui font que la série sera toujours regardée durant les prochaines décennies. Aujourd'hui elle serait un show high-concept qui ferait l'unanimité pendant trois mois puis déclinerait en qualité au bout d'une saison de treize épisodes pour finir dans les abîmes d'un Dexter. Plus personne dans le futur ne voudra se refarcir LOST en entier pour un final aussi fade, convenu et décevant, mais The X-Files se prétera toujours à des (re)trouvailles sporadiques comme un bon vieux Star Trek des familles.

Les Sopranos et l'école HBO ont en quelque sorte rendu caduque la méthodologie story-driven de la série au profit de l'étude (parfois véridique, souvent feinte) de personnages mais ces shows qui refusent d'être un long film chorale ont aussi leur puissance et leur charme.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19613
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Tetho le Mer 06 Jan 2016, 14:29

Aer > Tony Zhou avait réalisé une vidéo brillante sur comment Vancouver n'est jamais utilisé pour représenter Vancouver au cinéma et à la télé américaine. J'y pense car hier j'ai vu Fallen Angel et le QG du FBI c'est clairement la fac des gouvernements dystopiques dont il parle au milieu :lol:





Yo-Dan >
Deux saisons pour The X-files c'est aussi 4 d'une série contemporain. Et si on prend en compte le fait qu'à la base c'est une série de nature anthologique façon The Twillight Zone ou The Outer Limit, Mulder et Scully n'étant finalement là que pour créer un lien tangible entre tout ces épisodes, et que la première saison était uniquement composé de loners, les épisodes mythologiques n'ayant été recatégorisés ainsi que plus tard une fois la trame de fond de la série clairement définie, on se dit qu'une telle série ne pourrait voir le jour aujourd'hui tout simplement. Aujourd'hui on demanderait aisément une bonne moitié d'épisodes mythologiques dès le début et un world setting plus travaillé que ce monde où se côtoie toutes formes de créatures surnaturelles sans soucis de cohérence. Et aussi un casting récurent bien plus étoffé que le quatuor Mullder-Scully-Skinner-l'Homme à la cigarette.




Ha et Space est un épisodes de merde, putain. Intrigue naze, menace mal définie, décors en studio grossiers, SFX cheaps, dialogues pas crédible du niveau "si la navette ne réussit pas cette mission, le congrès se dépêchera de fermer la NASA !" srsly ?. Et en HD les stock shots piqués à la NASA se voient comme le nez au milieu du visage.
Même en invoquant le charme suranné de la série B des années 70 j'ai du mal à voir comment on peut lui trouver une forme d'attrait.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10083
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Aer le Mer 06 Jan 2016, 14:33

Mords t'en les doigts d'avoir prix du hachedés.

Sympa la vidéo est en effet ^^.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9680
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Zêta Amrith le Mer 06 Jan 2016, 14:40

Tetho a écrit:Les épisodes mythologiques n'ayant été recatégorisés ainsi que plus tard une fois la trame de fond de la série clairement définie.

En fait la "mythologie" est pensée et travaillée comme tout cohérent à partir du dernier épisode de la Saison 1, Erlenmeyer Flask, duquel dépend grosso modo toute la série.

Même en invoquant le charme suranné de la série B des années 70 j'ai du mal à voir comment on peut lui trouver une forme d'attrait.

Le seul élement sympathique de Space mais qui peut difficilement meubler quarante minutes c'est d'avoir fait de Mulder un ex-admirateur du Colonel Belt lorsqu'il était gamin. Pour le reste, c'est probablement un des dix plus mauvais épisodes de la série avec des opus comme Teso Dos Bichos ou Fight Club.

Avatar de l’utilisateur
Yo-Dan
Apprenti Kirin
 
Messages: 1070
Inscription: Mer 24 Aoû 2011, 01:08

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Yo-Dan le Mer 06 Jan 2016, 19:02

Tetho a écrit:Ha et Space est un épisodes de merde, putain. Intrigue naze, menace mal définie, décors en studio grossiers, SFX cheaps, dialogues pas crédible du niveau "si la navette ne réussit pas cette mission, le congrès se dépêchera de fermer la NASA !" srsly ?. Et en HD les stock shots piqués à la NASA se voient comme le nez au milieu du visage.
Même en invoquant le charme suranné de la série B des années 70 j'ai du mal à voir comment on peut lui trouver une forme d'attrait.


Son principal attrait réside en l’intérêt sournois que l’on peut éprouver à ausculter un naufrage. Moi en tout cas, je n’ai toujours accepté de le revoir qu’à cette unique condition, en me demandant quand même à chaque fois comment ils avaient pu se planter autant. C’est d’ailleurs peut-être un des rares épisodes pour lesquels j’ai poussé jusqu’à lancer les commentaires de Chris Carter, histoire de comprendre quand et comment ça leur avait échappé.

Zêta Amrith a écrit:C'est parce que The X-Files est encore les deux tiers du temps une série construite à l'ancienne manière qu'elle a pu maintenir l'intérêt si longtemps. Ses loners la vieillissent mais ce sont paradoxalement eux qui font que la série sera toujours regardée durant les prochaines décennies.


Sans que cela ne préjuge évidemment ni de la forme ni du fond, qu'ils se soient visiblement attachés à maintenir cette cohabitation loner/épisodes mythologique sur 6 épisodes seulement, ça semble indiquer que la formule demeurera un marqueur identifiant du show, jusqu'au bout.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19613
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Tetho le Mer 06 Jan 2016, 19:33

En parlant des commentaires. Si j'écoute ceux de Chris Carter une fois arrivé a la fin de chaque disque, leur intérêt est variable, est-ce que les commentaires audio valent le coup ? Pour le môment je les ignore mais j'y reviendrais bien a la fin de chaque saison. Mais il y a plus de 30 épisodes commentés et les ajouter aux 202 épisodes et aux deux films alongera significativement le révisionage de la série.
Donc est-ce que les experts ici les ont écoutés et est-ce qu'ils en valent la peine ?
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9680
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Zêta Amrith le Mer 06 Jan 2016, 21:00

Venant de Chris Carter, qui est quand même quelqu'un d'assez sage, convenu et axé com' lorsqu'il s'agit de s'adresser aux fans, tu n'y apprendras pas grand-chose de plus que ce que l'on trouvait déjà sur Wikipedia ou sur divers sites sur le net. Les commentaires attachés à des épisodes un peu "artistiques" (Post-Modern Prometheus, Triangle) ou à des réalisateurs moins liés à la série (Rod Hardy sur Vienen) sont un peu plus intéressants car moins dédiés à la brosse à reluire et mieux recentrés sur les conditions de tournage. Mais faut-il encore apprécier lesdits épisodes. Perso ça ne m'avait pas trop passionné, les anecdotes marrantes étaient déjà connues de ceux qui lisaient les guides et le net. L'auto-critique dans les produits officiels... il fallait vraiment questionner les scénaristes lors des conférences données en Europe pour leur arracher ce qu'ils pensaient pour de vrai, notamment à propos de la dernière saison.

Les featurettes "La Vérité Sur La Saison X" dans chaque box sont plutôt sympathiques.
Mais ça peut attendre le générique du dernier épisode.

Apparemment au Japon et uniquement au Japon le coffret inclut les deux films.
Et un fac-similé du script du pilote.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19613
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Tetho le Mer 06 Jan 2016, 23:35

La Fox japon est moins idiote qu'en occident. Mais le coffret japonais est aussi a 67 000¥ (50 000 sur amazon). A ce prix là le coffret français à 130€ et les films à coté me conviennent bien.
Mais la différence du prix du coffret entre les différents territoires est assez incroyable, aux USA il vaut 250$ alors que c'est clairement les mêmes disques à travers le monde. Ils ne sont pas zonés et si je règle mon lecteur en japonais, j'ai accès à la piste audio et aux sous-titres japonais.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19613
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Tetho le Sam 09 Jan 2016, 04:08

Eve était un épisode brillant. Ça commançait l'air de rien avec Mulder qui partait en chasse à l'extra-terrestre-chupacabra puis ça devient tellement plus. Ça fini par être tellement anxiogène sur la fin. Vraiment un super épisode.
Et les actrices qui jouent dans l'épisode sont vraiment fabuleuses, aussi bien la scientifique que les deux jumelles, dont ce fut visiblement le seul rôle devant une caméra.

Ouais, ce genre d'épisodes c'est clairement le X-files dont je me souviens. Ou dont je veux me souvenir.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Jetblack
Comête rouge
 
Messages: 7664
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 16:33
Localisation: Life on Mars

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Jetblack le Dim 10 Jan 2016, 23:32

Information pour ceux ayant acheté le coffret X-Files :

http://www.brandonklassen.com/x-files/x ... ack-crush/

Un souci d'image trop sombre sur les bluray.
Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture populaire : Cinémas, Animations, Mangas, Comics, Jeux-vidéo ...

Blog :
http://carnetdepopculture.blogspot.fr

Forum (dans la joie et la bonne humeur)
http://carnetdepopculture.forumactif.org

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19613
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Tetho le Lun 11 Jan 2016, 00:14

Old news :
Des comparatifs DVD/BD en vrac et des détails divers.

Visiblement il y a du bon et du moins bon. Si les deux premières saisons sont très fortement recadrées, sur les deux suivantes l'image est à peine rogné en haut et en bas mais s'ouvre énormément sur les cotés et révèle une grande partie de l'image coupée jusque là. certains épisodes sont en partie upscalés et ça se voit. Mais dans l'ensemble c'est vraiment du bon travail. A part pour la saison 8 semble avoir été étalonnée avec les pieds avec des noirs complètements bouchés.
La phrase finale du générique qui change sur certains épisodes, détail absent des DVD, est de retour sauf sur deux épisodes. Et la police utilisé sur le logo et les crédits a changé.


Il a été prouve que c'est un problème de flags au debut de la vidéo et pas d'encodage. Sur certains lecteurs avec les bons réglages ça passe comme il faut. Et Fox US remplace les disques touchés.

Par contre la Fox France ne répond pas à mes mails à ce sujet. Va falloir que je demande à la personne qui l'a acheté de contacter Amazon pour moi. Joie.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9680
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Zêta Amrith le Mer 13 Jan 2016, 19:27

Difficile de faire plus classique.
Première minute de la mini-série et dernière bande-annonce.

[Montrer] Spoiler


Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19613
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Tetho le Ven 22 Jan 2016, 11:44

The Verge parle de la nouvelle série, attention il y a des spoils du premier épisode. Mais cette partie, qui n'en a pas, est plutôt intéressante :

These days, we are far less paranoid than when The X-Files first aired, though we are far more surveilled. The first episode of the miniseries makes several ham-fisted mentions of September 11th, which makes sense; September 11th led to much more widespread government spying. But the more important thing that changed between The X-Files' original airings and now was the rise of corporate surveillance. Most stores now have cameras; many outside locations are also monitored. Even streetlights have cameras to catch the license plates of anyone who runs a red.

These days, Facebook and Google are arguably the largest agents of surveillance in the world. People give these companies all kinds of private information — willingly. (J. Edgar Hoover could only dream of the depths of information people add to their Facebook pages.) In the 1990s, surveillance was a fear; now people happily participate without a second thought. That's an enormous shift in attitude, when fear of surveillance gives way not merely to tolerance of surveillance but actual participation in one's own surveillance — to sousveillance, in other words. Being monitored is now so normal that when Edward Snowden revealed the extent to which the US government spies on its own citizens, said citizens essentially shrugged.

The X-Files nods to infosec — Mulder has a post-it over the camera on his computer — though it's clearly inexpert (neither Mulder nor Scully remove the batteries from their cell phones while they have sensitive conversations, for instance — or while they're visiting remote hideouts, where GPS might track them; instead we get some laughable thing about surveillance from planes overhead). But the new episode hasn't quite grasped the massive cultural change around surveillance and the internet — weird, from a show that gave us The Lone Gunmen.




(et la liste des épisodes cités en exemple à la fin semble indiquer que la journaliste s'est contenté de revoir la première saison et demi de la série avant de participer à l'avant première de la nouvelle)
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9680
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Zêta Amrith le Dim 24 Jan 2016, 12:25

Bon c'est peut-être le moment de dire que les premières reviews sont incendiaires, en particulier celles du premier épisode qui parlent de fanfic de George Lucas, et que seul l'opus de Darin Morgan semble susciter le minimum requis d'intérêt parmi les six. Histoire de ne pas y jucher de believing.

Manquerait que ça, que la série s'achève sur un cliffhanger après un come-back rachitique.

Avatar de l’utilisateur
Wonk
Ryo versus Massue
 
Messages: 991
Inscription: Mar 15 Jan 2008, 01:34

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Wonk le Dim 24 Jan 2016, 15:39

Triste, mais si peu étonnant.
On va quand même regarder et se faire son avis.
Well you needn't ...

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19613
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Tetho le Dim 24 Jan 2016, 20:43

Pendant ce temps j'ai fini la première saison moi.

Et dans l'ensemble j'ai été bien plus impliqué au fur et à mesure que la série avance. Je ne sais pas si c'est moi qui me suis réadapté à une écriture qui a plus de 20 ans ou si c'est les scénaristes qui ont compris comment leur format fonctionnait, probablement un peu des deux, mais les derniers épisodes m'ont bien plus intéressés que les premiers. Bien sûr il y en a encore des mauvais, comme Roland, Gender Bender ou Shapes, mais dans l'ensemble les sujets sont mieux choisis et leur traitement meilleur.
On sent aussi que les scénaristes n'hésitent pas à piocher ouvertement dans le cinéma pour avoir des idées, que ce soit The Thing (Ice), Le Silence des Agneaux (Beyond the Sea) ou Le Cobaye (Roland).
Parmi les épisodes que j'ai préféré de cette saison on a donc Ice et Eve, dont j'ai déjà parlé, E.B.E. et sa poursuite d'un camion mystérieux, Darkness Falls, et son utilisation assez brillante d'effets spéciaux assez cheaps en soit, Tooms, bien plus anxiogène que sa première partie, et Born Again, encore un épisode avec une gamine flippante.
Assez déçu par contre du Season Final, The Erlenmeyer Flask, où d'un coup Gorge Profonde n'a plus aucune retenue et se montre ouvertement à Mulder et Scully, et dont j'ai du mal à saisir la logique narrative.
[Montrer] Spoiler
La conspiration va tuer toutes les personnes qui ont eu un contact avec les tissus extra-terrestre, y compris la famille de la scientifique qui aide à l'analyse sans savoir ce qu'elle manipulait, mais épargne Mulder et Scully "parce qu'ils ont encore des preuves". Mais faute de preuve Scully doit aller voler le fœtus cryogénisé pour l'échanger contre Mulder. Donc en fait ils n'avaient rien. Donc en fait ils auraient du être exécutés, comme Gorge Profonde, et ne survivent que parce qu'ils sont les héros :?

Une facilité qui tue un peu un épisode qui veut marquer un changement majeur dans la série et une monté de l'ampleur des enjeux.

Et puis j'ai quand même un peu de problème avec la vision du monde qu'offre la série. Le monde de The X-files est un monde où pèle-mêle coexistent des visites mensuelles des extra-terrestres sur Terre, des insectes millénaires anthropophages, des loups-garous, la pyrokinésie, la télépathie, les fantômes, la réincarnation, les messages de l'au-delà... Au delà du manque de cohérence de l'ensemble ce qui me choque c'est qu'il n'y a aucun doute que tout ça existe, mais personne ne l'a jamais remarqué à part les marginaux. Personne, PERSONNE, n'ai jamais fait d'étude sérieuse sur le moindre de ces sujet, à part le gouvernement sur les extra-terrestre. C'est un peu fort de café.
Et la série donne presque tout le temps raison à Mulder, le mec qui dès que quelque chose de pas normal à lieu se jette sur la première explication irrationnelle (quoi que secrètement rationnelle dans le paradigme de la série) alors qu'il n'a aucun background scientifique sur lequel se baser et ne réalise jamais d'expériences rigoureuses pour prouver son point de vue, "les preuves sont sous tes yeux" dit-il à Scully. Et de toute façon la semaine suivante il trouve un autre chat à fouetter et oublis presque immédiatement ce qui le passionnait tant la semaine précédante. Je regrette vraiment que la série ne joue pas plus sur l'ambiguïté de ce qui s'y passe, elle y aurait probablement gagné en ambiance.

Je suis assez motivé pour la suite, d'autant qu'on me dit à coté que la série est une lente montée en puissance jusqu'à la saison 6. Ce qui augure encore du meilleur à venir.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9680
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Zêta Amrith le Dim 24 Jan 2016, 21:15

[Montrer] Spoiler
Il y a de fortes chances que le foetus alien aperçu dans Erlenmeyer Flask (lequel "réapparaît" dans la Saison 6) soit une "copie", et qu'une grande partie de l'épisode ne relève que d'une opération de la Conspiration visant à forcer Gorge Profonde à sortir du bois pour lui loger une balle dans le buffet.

Quant à Mulder laissé en vie par les organisateurs, c'est une longue histoire qui parcourt sept saisons : l'explication de façade de la Saison 2 ("Ne pas transformer la quête d'un homme seul en croisade") en jouxte une autre que je ne spoile pas des fois que tu ne la connaisses pas.

Il est assez difficile d'évaluer la qualité de certaines saisons. La Saison 4 a un niveau moyen plus élevé que les Saisons 3 et 5, mais les meilleurs épisodes de ces dernières surclassent tout ce que propose la Saison 4. La Saison 6 est d'excellente facture mais très différente du The X-Files déclinaison historique. Mais il est sûr que la seconde année est un bon cran au-dessus de la première.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4253
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Xanatos le Dim 24 Jan 2016, 23:31

Pour ma part, j'ai découvert X-Files via la saison 3 en 1996 et j'étais tombé immédiatement sous le charme de cette série envoûtante.
Parmi les saisons que j'ai vu, elle demeure l'une de mes préférées.
Ce que je trouve aussi intéressant (entre autres) au sujet de cette saison, c'est qu'elle a comme guest star l'excellent Roy Thinnes, l'interprète mondialement connu de David Vincent, le héros des Envahisseurs et qui dans X-Files joue le rôle de Jeremia Smith.

Il faut dire que David Vincent est un peu le "père spirituel" de Fox Mulder avec lequel il partage quelques traits de caractère communs tel que leur paranoïa ou encore leur tempérament méfiant.
Je garde de très bons souvenirs également de la saison 4.
L'épisode qui m'avait le plus marqué était celui centré sur l'Homme à la Cigarette et qui levait le voile sur certains éléments de son passé, il m'avait passionné de bout en bout.

Je suis aussi d'accord sur le fait que la saison 2 est bien meilleure que la première.
De plus, elle introduit deux personnages importants: Alex Krycek et Mr X, le nouvel informateur de Mulder et Scully, bien plus ambigu et nettement moins coopératif que Gorge Profonde...
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10083
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Aer le Lun 25 Jan 2016, 02:48

Mr X ça reste un peu une purge géante la ou j'en suis (fin de la s3). Je sais pas si le perso est censé devenir intéressant mais pour le moment c'est juste un gros crispant.

[Montrer] Spoiler
Par contre l'homme à la cigarette je le trouvais cool au début, mais le coup du flash back ou on le voit avec le père de Mulder j'ai un peu orzé tellement c'était gros >_>
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19613
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Tetho le Lun 25 Jan 2016, 20:42

Saison 10 épisode 1 :

Tout ça pour ça...
[Montrer] Spoiler
La mythologie est balancée aux toilettes avec pour seule justification "on nous a mentis sur toute la ligne !" et Mulder retourne sa veste et change d'avis sur le travail de sa vie en à peine quelques jours sans vraiment enquêter plus que ça sur les nouvelles informations qu'il a eu. La véritable enquête de fond étant parachutée dans l'intrigue en une scène de rencontre avec son nouvel indic.
Et le nouveau complot est juste :20: :20: :20: :20: le gouvernement qui masque une conspiration des grandes entreprises pour prendre le contrôle des Êtas-Unis (?) à l'aide de technologie alien, de la sécurité sociale et de la junk food. Un melting pot de toutes les théories du complot actuelles où le vrai et le faux se mélangent sans avoir aucun sens apparent car tout est balancé en bloc en deux minutes sans explications. Le cœur de la chose est convenu, mais pas sans sens, mais pourquoi lui greffer tout ce gras qui en fait une mascarade ?
Le récit a du mal à avoir du sens sur certains points, pourquoi tuer Sveta après l'avoir retournée ? Au contraire ça renfonce la crédibilité en ce qu'elle avançait avant. Et l'effet "elle n'a pas d'ADN alien" "En fait si" est assez foireux, se contenter d'en donner à Scully aurait probablement été plus intéressant.

Au final cet épisode ressemble surtout à une longe excuse pour avoir les affaires non classées réouvertes tout en écartant immédiatement leurs nouveaux indics pour laisser la place à plusieurs loners. Mais vu l'urgence de la menace cette fois on se demande comment Mulder et Scully vont pouvoir aller affronter le fils de Tooms ou la revanche du Flukeman alors que le temps presse.


Et somme toute il semble impossible que la série arrive a se conclure de façon satisfaisante avec à peine un épisode mythologique restant. Donc soit ça va finir en queue de poisson, soit ça sera une fin ouverte vers une nouvelle série dont l'existence n'est pas assurée... Il faut espérer que les loners soient à la hauteur, sinon ce revival ne sera qu'un coup d'épée dans l'eau.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9680
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Zêta Amrith le Mar 26 Jan 2016, 01:52

Mini-Série The X-Files : 01 - My Struggle

Daté.
Moins nul que ce que j'escomptais au vu des reviews quasi-apocalyptiques, mais ce que Chris Carter nous présente ici comme un bouleversement de paradigme a eu lieu une première fois durant la Saison 5 de la série - par le truchement du personnage de Kritschgau. Il feint ainsi d'oublier qu'il nous a déjà fait le coup du faux retcon mythologique par le passé, avec les résultats que l'on sait, ce qui fait que le fan n'y croira pas de toutes manières, et qu'on a donc un peu l'impression de perdre son temps. L'inadéquation entre le format de l'épisode et ses objectifs produit le reste : entre résumer très grossièrement la situation aux nouveaux spectateurs, étaler des références fan-service et proposer une exécution digne de ce nom, le tout en quarante minutes, le segment n'a malheureusement pas su ou voulu choisir la dernière option. Certains dialogues entre Mulder et Scully - en particulier celui où ils se lancent "I want to believe" et "The truth is out there" en l'intervalle de dix secondes - sont à l'extrême limite d'être agaçants. On se lamente un peu de voir Mulder s'enflammer aussi vite, n'ayant rien retenu des quelques centaines de milliers de fois où quelqu'un l'a dupé directement ou indirectement.

Du côté des choses qui vont diviser, on pourra affirmer que c'est bien du X-Files, à quelques références d'actualité près, tel qu'ils auraient pu l'écrire en 2002. Ca n'a pas beaucoup bougé, à dire le moins, et le niveau de détails ufologiques de l'épisode, au moment même où l'ufologie est devenue la passion ringarde que plus grand-monde ne considère, est assez enthousiasmant tant il est anachronique. La séquence de l'informateur à Washington, qui semble n'exister que pour faire écho aux années Deep Throat et Mr.X, fait partie de ces moments aussi inutiles que sympathiques. Globalement, l'épisode me fait penser à Three Words dans la Saison 8, à savoir un segment pas si mauvais mais très très scolaire, qui essaie à tout prix de mettre en avant les traits caractéristiques de la franchise sans se fouler - qui a dit Star Wars VII ? La boulimie d'informations conspi délivrée par O'Malley est une tentative maladroite de Carter de singer "vocalement" le flux continu de données et de rumeurs du net qui ne passe qu'à moitié à l'écran. En fait, X-Files se retrouve à nouveau confrontée à ses limites : c'est en défrichant la première qu'on devient hasbeen le plus vite. Des séries comme LOST ou Utopia sont passées derrière, en tous points inférieures, mais débarassées du poids mort ufologique qui n'intéresse plus les spectateurs actuels et donc aptes à fournir des scenarii de conspiration plus lisibles.

Sans surprise, tout ce qui posait un peu beaucoup de difficultés dans la continuité est, au moins pour le moment, zappé : les Super-Soldats n'existent plus et le 22 Décembre 2012 est juste nommé au détour d'une phrase à l'intention du fandom. Seul l'enfant de Mulder et Scully pourrait sortir de cette fournée en ayant été un peu plus approfondi qu'auparavant mais est-ce franchement le sujet qui a passionné une génération. Problème, la mini-série se coltine de mauvaises reviews et le risque de fermer boutique au terme d'un come-back famélique et d'un cliffhanger pèse déjà dans la balance ; puissent à ce moment là les producteurs, apparemment en bons termes avec la nouvelle direction de la FOX, négocier au moins un téléfilm conclusif, qui à défaut de briller - je doute qu'il soit possible de sauver la mythologie à ce stade tant elle a filé dans un personnalisme asphyxiant - mettrait un terme aux sujets qui importent le plus.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19613
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Tetho le Mar 26 Jan 2016, 02:06

Zêta Amrith a écrit:Problème, la mini-série se coltine de mauvaises reviews et le risque de fermer boutique au terme d'un come-back famélique et d'un cliffhanger pèse déjà dans la balance

Le premier épisode a été vu par 13,5 millions de personnes hier soir. C'est plus que n'importe quel épisode de Game of Throne en 2015. Faut voir si ça va se maintenir avec le reste de al diffusion le lundi soir mais c'est plutôt le moment pour Carter de monter au créneau négocier une 11e saison plus longue.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9680
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Zêta Amrith le Mar 26 Jan 2016, 02:19

Certes. C'est surtout le nombre de spectateurs du sixième épisode qu'il faudra surveiller, tant la promo de la mini-série a été énorme et la case de ce premier segment (à la suite du match) idéale. S'agissant d'une saison plus longue, Duchovny et Anderson s'y sont opposés, étant donné qu'ils tournent déjà dans d'autres séries pour l'instant. Un deuxième batch en l'état ne devrait donc pas excéder huit épisodes.

Un septième épisode a été écrit pour la mini-série, mais le planning des acteurs ne permettait pas de le tourner pour le moment. Et bien sûr, il y a un script du troisième film qui traîne toujours dans les tiroirs de Carter au cas où. A savoir s'il sera toujours d'actualité après la fin de cet arc.

Ce soir "Founder's Mutation", écrit et réalisé par James Wong.

PS : revu une seconde fois. Pas si mauvais, si l'on a encore en mémoire les épisodes mythologiques des Saisons 7, 8 et 9. Juste moyen. Je crois que l'erreur fondamentale du script - et le format succint de la mini-série a dû jouer - c'est l'emballement soudain de Mulder, la façon dont il empile douze théories les unes sur les autres (les chemtrails, HAARP) sans disposer d'éléments pour les corroborer. Le Mulder de la série aurait attendu un peu avant éventuellement de proposer une explication, pas dix à la fois. Mais le Mulder de la série aurait eu trois épisodes pour le faire au lieu d'un. L'autre élément déplaisant est que Carter n'a pas vraiment réussi à sortir de son storytelling aux sauces Saisons 7, 8 et 9, à savoir : les gens parlent dans un fauteuil mais ne vivent plus l'action ni les révélations. Les informations viennent aux héros et non plus l'inverse, comme si Mulder et Scully étaient le centre du monde, ce qui constituait déjà une faiblesse architecturale des dernières années. Pour autant cet épisode n'est ni ennuyeux, ni niais, et sans nul doute plus intègre que ce à quoi la mythologie avait habitué les fans au cours des cinquante derniers segments donc je serais aussi tenté de dire que c'est toujours ça de pris, d'autant que certaines scènes - l'informateur nocturne et l'ARV notamment - sont précisément ce que l'on attend de la série.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19613
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Tetho le Mar 26 Jan 2016, 23:16

Founder's Mutation

Épisode 2, ou 5 si on en croit l'ordre de production et les annonce qu'il y a 2 mois, de la mini série. Et épisode semi (?) mythologique visiblement.
Et c'est un peu étrange justement de reprendre directement en pleine enquête sans une scène pour montrer explicitement que les affaires non classées ont été réouverte. il y a juste cette phrase de Skinner "Et joyeux retour parmi nous"...

Là à chaud je ne sais pas trop quoi penser de l'épisode. La menace de cet épisode est réussie, et les images de ces gens qui se suicident sans raison m'ont pris aux tripes. L'enquête commence vraiment bien, avec un vrai travail d'investigation, puis tout commence à s'enliser quand l'enlèvement des femmes enceintes et la grossesse de Scully arrive sur la table. Et le final est vraiment anticlimactique.

Et visiblement William sera bien le macguffin de cette saison. Pour le meilleur ou pour le pire. La scène de fin était un peu trop mélodramatique, mais à le mérite de montrer que Mulder aussi souffre de cette absence.


Et en remarque générale, une fois rasé Duchovny aussi accuse le passage du temps, et Anderson sous joue à un tel point que son partenaire semble expressif à coté. Dans l'épisode 1 j'étais tenté de mettre ça sur le dos de l'ambiance de l'épisode, mais là elle peine vraiment.

Zêta Amrith a écrit:Je crois que l'erreur fondamentale du script - et le format succint de la mini-série a dû jouer - c'est l'emballement soudain de Mulder, la façon dont il empile douze théories les unes sur les autres (les chemtrails, HAARP) sans disposer d'éléments pour les corroborer.

La scène avec son indic semble indiquer qu'il enquête depuis 10 ans dessus, même si on se demande comment il a fait sans sortir activement de chez lui. Mais ça aurait demandé d'être placé plus tôt, que quand O'Malley et Sveta parle il puisse mentionner son travail et que leurs informations lui permette d'arriver à ses conclusions au lieu de se les voir offrir comme ça.
Et puis il y a simplement la négation de toute un pan de la mythologie sans explications (pour le moment ?), et sans qu'on voit comment ils vont expliquer alors l'existence d'éléments comme l'huile noire ou les aliens rebels. Si toute la conspiration invasioniste n'était qu'un rideau de fumée, c'est un rideau de fumée d'une complexité inutile qui a employé et sacrifié un peu beaucoup de monde pour tromper les 3 Mulders qui ont vraiment assez creusé le dossier pour en arriver là.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9680
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: SERIE : The X-Files

Messagede Zêta Amrith le Mar 26 Jan 2016, 23:32

Mini-Série The X-Files : 02 - Founder's Mutation

Le cinquième épisode tourné en réalité, mais la série a déjà procédé comme ça par le passé.
Si l'on met de côté l'absence assez préjudiciable de transition entre cet épisode et son prédécesseur, et le fait que la série s'adresse déjà uniquement aux convertis, on se retrouve avec un honnête produit pioché tout droit dans les cinq premières années. Ce segment sans brio mais correctement rythmé renoue avec la catégorie des épisodes "semi-mythologiques", assez pratique dans le cadre d'une mini-série. Elle ajoute ainsi un petit côté horrifique à une chronique possiblement reliée à la trame générale. L'histoire bien que convenue est quant à elle suffisamment jonchée d'effets et de moments glauques pour maintenir l'intérêt pendant quarante minutes. Sans éclat mais toujours mieux que Fringe, et avec du La Planète Des Singes et du 2001 dedans. La résolution est un peu faible, chose pas rare dans cette série, mais compensée par la "réalité alternative" fantasmée par Mulder, avec un Duchovny étonnamment convaincant.

Avec près de dix millions de spectateurs, l'épisode se maintient à un bon niveau d'audiences.
La bonne surprise des deux premiers épisodes c'est d'avoir pour le moment un X-Files qui soit du X-Files, et conforme à ce que voulait Carter aux débuts, autrement dit immergé dans un ethos de simili-science.

PrécédenteSuivante


Retourner vers Snack Bar chez Léon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité