Le topic cinéma

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Snack Bar chez Léon : Venez parler sur tout et rien voir surtout de rien

Retourner vers Snack Bar chez Léon

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19589
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Le topic cinéma

Messagede Tetho le Lun 30 Mar 2020, 12:11




Image
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10711
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic cinéma

Messagede Gemini le Lun 30 Mar 2020, 14:46

Pendant ce temps, le gouvernement japonais nous fait un remake de Shin Godzilla.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19589
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Le topic cinéma

Messagede Tetho le Lun 30 Mar 2020, 16:06

Remake ? Je pensais que c'était un documentaire, moi :18:
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10711
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic cinéma

Messagede Gemini le Mar 31 Mar 2020, 17:00

Je ne crois pas que la vidéo a déjà été partagée :


Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4215
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Ven 03 Avr 2020, 17:12

Effectivement, la vidéo n'avait pas encore été partagée jusque là, tu as eu raison de donner le lien Gemini. :)

Ce documentaire a été réalisé par Nicolas Ramade, le réalisateur du fabuleux et hilarant moyen métrage On s'est fait doubler ! qui rendait un bel hommage au doublage Français, dont j'avais donné le lien dans le topic "les trucs marrants et étonnants du web"...

La plupart des comédien(ne)s ayant été interviewés dans ce documentaire ont par ailleurs travaillé sur ce documentaire. C'est dans celui ci qu'on découvre donc les toutes dernières interviews de Patrick Béthune, Pierre Hatet et Odile Schmitt...
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3078
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Le topic cinéma

Messagede Ramior le Mer 08 Avr 2020, 21:29

Hommage au Toku par le compositeur Michael Giacchino:


Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10711
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic cinéma

Messagede Gemini le Ven 17 Avr 2020, 21:57

Massacre au camp d'été : Long-métrage évoqué dans le documentaire In Search of Darkness, dont j'avais parlé dans le sujet dédié. Comme le titre l'indique, nous suivons Angela et son cousin en colonie de vacances, avec un tueur en série dans la nature.

Elle fait partie des nombreuses productions horrifiques nées dans la foulée des Vendredi 13, et si elle a effectivement donné lieu à des suites, elle ne bénéficie pas non plus de l'aura populaire d'autres sagas de l'époque. Elle a toutefois gagné le statut de petite œuvre culte, ce que je peux comprendre.

L'environnement où se déroule l'histoire pousse à la comparer à Vendredi 13, et par rapport à ce-dernier, Massacre au camp d'été possède de véritables atouts. A commencer par son ambiance.
Le cinéaste présente le camp d'été comme une société en miniature, ce qui fait que nous allons trouver aussi bien des individus chaleureux attachants que des personnages détestables, et ce qu'il s'agisse des enfants ou du personnel encadrant ; nous sommes bien loin de l'image d'Epinal avec des moniteurs et monitrices faisant ce travail pour partager de bons moments avec des enfants, et certains ne devraient même pas avoir le droit de s'approcher de personnes mineures. Pour quelqu'un comme Angela ne rentrant pas dans le moule - elle ne participe pas aux activités, parle peu, et nécessite un traitement spécial - il s'agit d'un lieu extrêmement anxiogène, et présenté comme tel par le réalisateur. A tel point que Massacre au camp d'été pourrait se passer de meurtres et conserver une ambiance malsaine à souhait. C'est donc une réussite.

Plus anecdotique, le film propose un renversement des codes concernant les moniteurs et monitrices. Ces dernières ne sont pas spécialement mise en valeur (hormis lors d'une scène de douche), tandis que leurs alter ego masculins possèdent pour la plupart des corps très musclés coincés dans des hauts moulants et des mini-shorts. C'est très inhabituel, puisque les productions de ce type sont surtout connues pour objectifier leurs nombreux personnages féminins.

Les meurtres ne sont pas tous très inventifs, mais leur mise en scène fonctionne, et ce d'autant plus que l'équipe chargée des maquillages et des effets spéciaux a fait de véritables efforts et cela se sent à l'écran. Nous voyons peu de sang, mais les corps des victimes se retrouvent dans un état suffisamment lamentable pour impressionner le public.
Le seul trucage moins réussi survient réellement lors de la scène finale, mais participe à rendre sa dernière image immédiatement iconique.
Car oui, ce film se ferme sur une image risquant de se graver sur votre rétine et dont je ne vous dirai évidemment rien ; donc évitez de regarder le documentaire si Massacre au camp d'été vous intéresse, car lui ne se gène pas.
Cette image elle-même pose plusieurs problèmes, notamment vis-à-vis du scénario. Mais sur le coup, cela fait son petit effet.

Après, je ne souhaite pas non plus prétendre que ce long-métrage est plus qu'un slasher du début des années 1980, d'autant qu'il lui manque la présence d'un John Carpenter ou d'un Wes Craven pour magnifier son récit. Il reste beaucoup de passages obligés, de moments plus lents ou tout simplement gênants, et le jeu de certains acteurs est à la ramasse. Par contre, il tient son histoire jusqu'au bout, s'avère assez soigné dans sa conception, et propose suffisamment d'éléments originaux lui permettant de se distinguer du tout-venant de l'époque.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3078
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Le topic cinéma

Messagede Ramior le Ven 17 Avr 2020, 22:24

Pas vu le film, mais j'ai vu une video sur le film sur la chaine youtube Dead Meat, où il résumer le film.

Et je confirme la scène final marque.

J'avoue que j'ai eu du mal à dormir suite à son visionnage. :30:

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4215
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Jeu 21 Mai 2020, 12:13

Image

La version originelle du Justice League de Zack Snyder sera disponible sur HBO Max l'an prochain:

https://oniri.fr/2020/05/20/zack-snyder ... NLUnzd1yiM

Pour ma part, je n'ai toujours pas vu le film à ce jour, ne souhaitant pas voir un monstre de Frankenstein mutilé et remonté par les exécutifs de la Warner...
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10066
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Le topic cinéma

Messagede Aer le Jeu 21 Mai 2020, 12:17

Vivement, comme ça on verra que c'était aussi nul et on pourra passer à autre chose.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4215
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Jeu 21 Mai 2020, 12:23

Pour ma part de Zack Snyder, j'avais déjà trouvé Man of Steel extrêmement nul et complètement raté (son pire film à ce jour) et j'ai très modérément apprécié son Batman V Superman. Mais je n'ai vu ce dernier que dans sa version amputée, la version longue est paraît il meilleure (ou moins mauvaise).

Après, je me suis dit que cette nouvelle intéresserait les membres du forum fans de Zack Snyder.
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9660
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Le topic cinéma

Messagede Zêta Amrith le Jeu 21 Mai 2020, 14:45

Imagine, le mec se lève le matin en pensant "Je suis fan de Zack Snyder".
Image
ゆけゆけ ワンダースリー

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10066
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Le topic cinéma

Messagede Aer le Jeu 21 Mai 2020, 15:37

Tu rigoles mais j'aimais bien ces débuts, jusqu'à Sucker Punch (c'était très nul okay, mais ça envoyait pas mal et le délire m'a prit). Mais alors depuis les débuts des super zéros, oskour.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4215
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Jeu 21 Mai 2020, 17:28

Il avait pourtant déjà réalisé une adaptation cinématographique de comics de super héros avant Sucker Punch en l'occurrence Watchmen qui adaptait le chef d'oeuvre de Alan Moore et Dave Gibbons.

Après, son meilleur film demeure encore à ce jour L'Armée des Morts son excellent remake de l'ultra culte Zombie de George Romero.

En revanche oui, Man of Steel est un abominable navet, sûrement le pire Blockbuster des années 2010 que j'ai vu, talonné de près par l'infâme Jurassic World de Colin Trevorrow.
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19589
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Le topic cinéma

Messagede Tetho le Jeu 21 Mai 2020, 17:54

Je suis très fan de son 300, qui est le film sur lequel sa tendance à trop travailler la plastique de ses films et à préférer les instants et les plans forts au détriment du récit fonctionnent à merveille. Ça donne un film constamment dans l’excès, qui ne recule devant rien et qui régulièrement arrive à sublimer le comics de Miller avec ses plans super esthétisés.
Ça reste bien sûr un film de facho et ultra débile en soit, mais je connais peu de plaisirs régressifs aussi jouissifs.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4215
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Jeu 21 Mai 2020, 18:00

J'étais allé le voir avec une bande d'amis lors de sa sortie au cinéma, j'en garde en effet de bons souvenirs, on a trouvé 300 très divertissant. Plusieurs de mes potes avaient bien déliré dessus quand on est sorti de la séance.

Et c'est dingue comme le THIS IS SPARTA!!! de Leonidas est instantanément devenu un meme sur Internet !
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Geoff34
Soul of Chogokin
 
Messages: 1856
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Le topic cinéma

Messagede Geoff34 le Dim 31 Mai 2020, 20:42

Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19589
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Le topic cinéma

Messagede Tetho le Dim 31 Mai 2020, 22:00

Le nombre de versions de Blade Runner est souvent exagéré, il n'y a en réalité que trois version majeurs. Le montage ciné original avec la voix off et le happy end, avec en variation la version non censurée internationale et la version encore plus censurée pour la télé américaine, la director's cut et la final cut. Cette dernière étant la version la plus légitime, puisque la seule sur laquelle Scott a eu le contrôle créatif complet (en 92 Scott était pris avec la production de 1492 et s'est contenté de superviser la Director's Cut plutôt que de s'en occuper lui-même).
Pour le reste, il n'est pas rare qu'un film "normal" de moins de deux heure ait un montage préliminaire de plus de 3H, une fois les bonnes prises choisies et que le travail de montage à proprement parler n'a pas encore débuté. Et la version de travail, qui a tué le film en 82 suite aux mauvaises réactions du public et qui connue une sortie limité en 91, a été reniée par Scott qui considère son montage grossier et incomplet. C'est suite à ça que la Director's Cut fut mise en chantier.

Une autre différence majeur de la Final Cut avec les autres montages, dont Gorkab ne parle pas mais qui est évident à travers sa vidéo, c'est que la palette du film a été complètement réétalonée, elle tend désormais bien plus vers les tons rougeâtres et est plus saturée. Les contrastes ont été boostés aussi. Ça permet de l'identifier immédiatement, même sur des plans identiques aux autres versions.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Grendel Prime
Petit yôkaï
 
Messages: 33
Inscription: Mar 16 Mar 2010, 12:08
Localisation: Belgique

Re: Le topic cinéma

Messagede Grendel Prime le Dim 31 Mai 2020, 23:10

Tetho a écrit:Une autre différence majeur de la Final Cut avec les autres montages, dont Gorkab ne parle pas mais qui est évident à travers sa vidéo, c'est que la palette du film a été complètement réétalonée, elle tend désormais bien plus vers les tons rougeâtres et est plus saturée.

Personnellement, j'avais surtout trouvé que les teintes bleutées étaient devenues verdâtres et le soleil orangé au début du film, jaune.

Geoff34
Soul of Chogokin
 
Messages: 1856
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Le topic cinéma

Messagede Geoff34 le Mer 24 Juin 2020, 10:14

une interview de Michel Hazanavicius qui nous fait part d'anecdotes sur La Classe américaine
Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Geoff34
Soul of Chogokin
 
Messages: 1856
Inscription: Mer 23 Oct 2013, 12:12

Re: Le topic cinéma

Messagede Geoff34 le Sam 18 Juil 2020, 16:51

Michael Youn vient de voler le rêve de Christophe Gans, ce projet de film Rahan s'annonce déjà comme maudit
https://twitter.com/SkriptFr/status/1284181621583773702
Wow- Wow War- Wow War tonight
Wow- Wow War- Wow War forever

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10711
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic cinéma

Messagede Gemini le Jeu 27 Aoû 2020, 18:51

Les Nouveaux Mutants : Avouez, cela vous avait manqué. Non pas que je ne regarde plus de films, mais déjà que je ne crois pas que mes avis sur les dernières sorties intéressent grand monde, alors sur Massacre au camp d'été 3 (ce film existe), n'en parlons pas !

Jusqu'à hier, j'ignorais que ce film était sorti. Je savais qu'il existait, je savais qu'il avait échappé à l'enfer de production (Stan Lee est encore crédité comme producteur exécutif), je savais qu'il devait arriver sur nos écrans... mais pas maintenant. En même temps, pour qu'il nous soit balancé maintenant, fin Août, en pleine pandémie, j'imagine que son studio ne croit pas beaucoup en lui, et cherchait surtout à s'en débarrasser. Ce qu'il ne mérite clairement pas, c'est plutôt une bonne surprise.

Le film prend le contrepied de la plupart des long-métrages impliquant des personnes dotées de super-pouvoirs. Déjà, parce qu'il les montre utiliser les super-pouvoirs en question, généreusement, ce qui n'est pas toujours une évidence. Ensuite, parce qu'il ne s'agit pas d'un film d'action. Il repose sur un casting réduit d'adolescents dotés de pouvoirs, devant apprendre à contrôler leurs pouvoirs, mais aussi à faire face à leur passé et aux actes qu'ils ont pu commettre. Cette approche apporte du changement, et montre qu'il reste d'innombrables possibilités pour exploiter les super-pouvoirs au cinéma, si tant est que les studios veulent bien prendre le risque (sauf qu'ils détestent prendre des risques).
Or, Les Nouveaux Mutants tient bien son concept jusqu'au bout, et s'avère solide dans sa réalisation. Il ne parait pas avoir de grandes ambitions, mais ce qu'il fait, il le fait bien. C'est plaisant à regarder.

Si vous avez lu les comics, les secrets du scénario n'en seront pas pour vous. A une révélation près, et pour cause, cela ne correspond pas aux bouquins. La révélation en question introduit de nouvelles pièces dans l'univers X au cinéma, mais cela n'est absolument pas exploité dans ce film, et je ne crois pas que le studio ait annoncé quoi que ce soit qui pourraient les exploiter. Donc cela me parait assez vain, et seules les personnes connaissant les comics comprendront réellement de quoi il retourne. C'est donc assez bizarre... Je suppose que le studio a changé ses plans depuis le début de la production.

Par contre, il y a au moins une énorme faille dans le scénario :
[Montrer] Spoiler
Les scénaristes ont voulu inclure Magik. Pourquoi pas ? Par contre, nous montrer qu'elle possède un pouvoir de téléportation, pour ne jamais l'exploiter lorsque la situation l'exigerait, c'est une solution de facilité. D'autant qu'à aucun moment, elle nous explique pourquoi elle ne peut pas s'en servir pour s'enfuir du centre, alors qu'elle ne pense qu'à ça.

D'un côté, j'apprécie que les scénaristes ne nous expliquent absolument tout dans le détail - comme la nature exacte de certains pouvoirs - mais de l'autre, je suppose que cela leur évite de répondre à des questions fâcheuses...

Les Nouveaux Mutants est un bon petit film. A 100 millions de dollars de budget (d'après wiki), mais qui ressemble à un petit film. J'ai passé un bon moment, d'autant plus qu'il change de ce qui se fait la plupart du temps avec un sujet similaire.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4215
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Jeu 27 Aoû 2020, 20:19

Ta critique donne bien envie en tout cas de voir ce fameux New Mutants. :)

Ce long métrage m'a toujours fortement intéressé depuis l'annonce de son projet et les extraits m'avaient emballé: un film se déroulant dans l'univers super héroïque en ayant une approche horrifique ?

Voilà qui est singulièrement original et pas banal !

Et ce que tu en dis correspond à l'idée très positive que je me fais de celui ci.

Pour ma part, je voulais vraiment voir ce film au cinéma, de même que Tenet de Christopher Nolan et je voulais profiter de la même occasion pour redécouvrir le très culte Akira de Katsuhiro Otomo...

Mais il va falloir que je renonce à cette idée, Jean Castex le premier ministre ayant déclaré hier que le port du masque est dorénavant obligatoire à l'intérieur de la salle de cinéma.

Ah franchement bravo les politicards, comme si les salles de cinéma ne galéraient pas suffisamment comme ça, maintenant vous voulez les achever en contraignant les spectateurs à porter le masque ! :x

Surtout que bon, la distanciation physique entre les spectateurs était plus que respectée dans les salles car quand je suis allé redécouvrir The Blues Brothers et que je suis allé voir Scooby! le mois dernier, on était entre 10 et 15 spectateurs dans des salles de 200 places.

Je dois déjà le porter 8 heures par jour au travail (contraignant mais nécessaire) et le porter quand je fais les courses... Mais le porter dans mon temps libre de loisir pour voir des films au cinéma qui durent 1H30, 2H00 voire 2H30 ?

Pas question !

Je ne retournerai dans les salles obscures que quand le port du masque ne sera plus obligatoire, ce bout de tissu serait le moyen idéal pour casser mon "immersion" quand un film me passionne et me fascine.

En bref, je pense que pendant quelques semaines, je privilégierai mes DVDs, Blu-Rays, Netflix, Disney Plus et Itunes pour regarder des films.

Et quand tu es allé voir New Mutants en Angleterre au cinoche, tu as pu le voir à visage découvert ou bien tu as été obligé de porter le masque ?
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10711
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Le topic cinéma

Messagede Gemini le Jeu 27 Aoû 2020, 20:34

Le port du masque est obligatoire ? Dans ce cas, ce n'était pas du tout suivi dans la salle où j'étais... Et alors qu'elle était immense, et que nous n'étions pas nombreux, les personnes arrivées après moi ont trouvé le moyen de se mettre à seulement quelques sièges d'écart, sur une des deux rangées derrière moi.

Pour ma part, je ne sors pas sans masque, obligatoire ou non. Mes parents appartiennent à une population fragile, je les vois souvent et ne souhaite prendre aucun risque. Donc je porte un masque au cinéma, et cela ne me dérange pas.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4215
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Le topic cinéma

Messagede Xanatos le Jeu 27 Aoû 2020, 20:43

Je vois. Pour ma part, je porte le masque, mais uniquement sur mon lieu de travail, en RER, métro et taxi, dans les supermarchés où je fais les courses et dans les lieux publics fermés. Le reste du temps, je me balade à l'extérieur à visage découvert, notamment quand je suis allé à la plage et à la montagne durant mes dernières vacances en Corse ou dans le parc de mon quartier durant les week ends.

Oui, au vu de ce que tu dis, ce ne sera pas évident pour les gérants de salles et leurs employés de s'assurer que les spectateurs respectent le port du masque.

Pour tes parents, je comprends tout à fait que tu prennes des précautions et que tu souhaites ne leur faire courir aucun risque.
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

PrécédenteSuivante


Retourner vers Snack Bar chez Léon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron