Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Culturama : Interviews, reportages, artbooks, doujinshis, quizz...

Retourner vers Culturama

Avatar de l’utilisateur
Mattosai
Nanakiroxxe Cultist
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:36
Localisation: A l'auberge

Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Mattosai le Sam 12 Déc 2015, 08:03

J'ouvre ce sujet, suite à.. un rêve :lol: , qui m'a fait un peu triturer les méninges, à savoir notre identité en tant qu'individu , dans ce rêve j'expliquais a un groupe de jeunes étudiants (allez savoir :lol: ) , que la crise identitaire allait être certainement un problème de demain.
Certains évoquaient le temps des videoclubs, des rencontres, face à la dématérialisation (des objets), par ex (Tetho et Zêta), mais je pense aussi à un autre type de "démat", nous même.
J''y reviendrai, au même titre que ce forum qu'est mata-web.

Je vous invite d'ailleurs à partager votre vision de l'avenir même si cela peut résonner comme de la pure SF (certaines choses existantes aujourd'hui étaient de la SF il n'y a pas si longtemps (un siecle ou deux à peine). C'est un peu le but du sujet, même si votre vision est celle de Bunkers et de Nuke Cola, pas de soucis :D

En ce qui me concerne, étant proche d'une partie d'un milieu médical (prothèses, qu'elles soient externes comme des aides auditives ou réelles comme celles qui sont développées pour les personnes handicapées), je reste convaincu que la direction que prends l'humanité est assez proche de la vision de M. Shirow ou de ce qui est dépeint dans Deus Ex HR, à savoir un avenir ou les groupes les plus puissants (s'il ne le sont pas déja, quand je vois Mylan faire de la pub a la télé) seront les groupes pharmaceutiques, non seulement vis à vis de l'implantologie cybernétique (qui aujourd'hui sert a palier des déficiences, mais demain ? améliorer votre vue ? , voilà notre catalogue d'implants rétiniens...)

Quand l'éthique médicale aura cédé sur le clonage et la manipulation de l'adn / cellules souches (vous le voulez comment votre enfant ? virer les mauvais facteurs héréditaires, comme la prédisposition au diabète, cancers etc.... jusqu'à aller au catalogue complet , enfant blond, yeux verts, telle morphologie, un peu à la manière dont nous créons des avatars dans les jeux mais par la science.)

Ça c'était pour la partie évolution physique de la chair.


Concernant l'aspect social et phénomènes liés, en préambule, je suis informaticien, et si cela peut paraître paradoxal, la direction aujourd'hui que nous prenons en terme de communication (réseaux sociaux, les modes naissantes liés au nouvelles techno, les selfies, snapchat et j'en passe) m'inquiètent.

Je me suis récemment inscris sur Fessedebouc, dans un seul but, voir des photos de mon neuveu, que mon frère publie à la chaine par ce biais (pas trop le choix), puis j'ai d'abord rajouté ma famille proche, puis des connaissances, puis des membres de ma famille que je ne connaissait même pas.

C'était sans connaître la perversité de ce systeme, à commencer par les publications de publications, qui met un foutoir monstre ou on passe son temps à filtrer ces dernieres (certains me diront que ça se contrôle
via le paramétrage, yes) , le fait que certains se servent de ce réseau non pas comme moyen de donner des nouvelles de leur vie ou activités mais juste comme mur pour y coller leurs opinions politiques (même certains militaires qui sont tenus au devoir de réserve : certains jouent sur le fait que celà s'applique en service et qu'en dehors on peut s'exprimer librement. Sauf qu'aux dernieres nouvelles un militaire d'active est toujours en service, jusqu'à sa retraite (sauf les généraux qui le restent) , c'est d'ailleurs pour cela qu'on parle de permissions. Bref parenthèse fermée.

Lors des attentats j'ai pu constater l'effet de solidarité que je qualifierai plutôt d'echo / effet de ruche / effet mouton , bref l'effet boule de neige. Pourquoi pas, mais quand j'ai vu la plupart des gens mettre en avatar "j'aime la france" (similairement à je suis charlie je suppose.) , je me suis souvent interrogé si les gens le faisaient vraiment par conviction personnelle ou juste pour " suivre" le mouvement social même si au fond ils s'en cognent un peu : le paraître avant tout.

Pour en revenir donc sur ce qui fait de nous des individus a part entière avec des habitudes, caractères bien connus des uns et des autres comme au temps de la vie de quartier où on rencontrais les mêmes personnes, celà m'a amené plusieurs fois a penser que c'était encore le cas même si la rencontre physique est moins présente , avec des micro communautés, comme ce forum par exemple. Beaucoup d'entre nous fréquentons ce lieu depuis des années, nous connaissons bien les habitudes des uns et des autres, au point même parfois d'anticiper des réactions.
J'ai eu le plaisir de rencontrer certains d'entre vous (même brièvement) mais au delà de la découverte de l'aspect physique de l'individu il est amusant de constater que finalement on connais la personne malgré tout, à travers des discussions intéréssantes mais sans réelles surprises, ou des activités, aller se taper du SF2 en arcade avec Tetho ou fouiner les boutique de bd/comics/mangas, voir Schum équipé comme il se doit pour jouer à proje.... Gran Turismo (du moins il y a quelques temps.)
Ouvrir le tiroir secret du Ial ou fouiller sous le lit d'Aer pour y trouver une mine d'ouvrage sympas (ces derniers exemples sont une fiction, toute ressemblance avec des faits réels n'est que pure coincidence :mrgreen: )

Bref je pense que les forums à petite échelle (pas le 15-18 de jv.com) restent un des derniers remparts de formations de communautés où au delà de la passion commune (à divers degrés) que nous partageons nous permet aussi d'affirmer nos personnalités et convictions individuelles.

Pour aborder enfin la dématérialisation du média, abordé par T et Z, avec les lieux de rencontre d'autrefois contre les espaces de discussion virtuels (la K7 et le mp3) , j'irai aussi comparer cela au temps de de consoles+ , joypad, et cie qu'on se refilais a la récré, en comparaison aujourd'hui au sites de JV qui ont remplacé le papier (tests , soluces...).

Me concernant j'ai une philosophie simple, où plutôt, une question : on peut s'attacher a des objets (cd, figurines, etc), mais sauf transmission à notre descendance ou jeunes, ce dont je doute, car les formats évoluent sans cesse (y a eu des videos avec des gamins ou on leur met des objets pas si vieux dans les mains, c'est un ovni pour eux, comme
le walkman), au final est-ce bien important, ne vous êtes vous jamais dit que vos Cd, figs , trucs posés sur vos étagères qui prennent parfois la poussiere, finiraient probablement dans une poubelle tôt où tard ? même une kassdédi l'exemple de l'objet précieux parce qu'il est l'incarnation ou la trace en tout cas de personnes dont on admire le boulot, ces choses finalement qui restent personelles.
Hier j'ai pris un CD , chose que j'avais pas fait depuis une belle lurette puis j'étais en train de me raviser, puis finalement je me suis dit que j'allais le ripper avec EAC, alors qu'au final j'aurais pu prendre l'album en démat sur un store quelconque... je l'ai simplement gardé pour une seule raison : le prêter à mon entourage.

Mais au final en dehors de cet aspect là, je me dit aujourd'hui que compte tenu de l'évolution perpétuelle des formats, supports etc, bien plus rapide qu'autrefois (combien d'années pour le vinyl face au dvd déjà remplacé par le blu ray ? ), et face à notre passage éphèmere dans ce monde que la dématérialisation est finalement probablement le medium le plus adapté. Et je pense que même si un aspect disparait (le pret de K7, dvd etc encore que prenons le jeu video aujourd'hui notamment la derniere gen, t'as une galette, et un code a usage unique qui te permet d'activer et de jouer au jeu, dernier exemple en date : Destiny , tu met la galette, t'as 60€ qui s'affichent au lieu de "jouer" tant que t'as pas mis ton code dans la boite de jeu quid du prêt ou revente ? dans ton C**) , l'aspect communautaire lui est bien resté intact, la preuve en est avec ce forum.

Fin. Alors crois tu que l'humanité se dirige vers une conscience collective comme dans le commonwealth, qu'on se sera dézingués avant ?

*se réveille* tiens j'ai écrit des trucs. :lol:
Image

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9769
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Aer le Sam 12 Déc 2015, 12:45

Tiens un sujet de Matto, voyons ce qu- :23:

(je suis pas sur que Culturama soit vraiment le bon forum pour ça ?)

J'ai une posture assez ambivalente sur le futur, un peu comme Miyazaki et ses dessins de chars qu'il ne peut s'empêcher de faire à la perfection. D'un coté l'idée d'implants cybernétiques, de web total, d'anthropo-virtualité et tout ce que vous voudrez autour ça me fait frétiller à un point inimaginable. De l'autre, on sait tous qu'arrivé à ce point la, ça sera trop la merde générale, et ça me fait peur quand je vois certaines applications déjà existantes.
Sinon sur la question des multicorporations qui possèdent tout, y'avait un article intéressant y'a quelques années durant les JO sur le sujet, avec le fait que l'organisme des jeux était déjà tout puissant (sur le site de silex).

Est ce que tu mets en face à face le forum communautaire avec le réseau social à grande échelle ? Il parait assez évident que les deux ne sont pas au même niveau de familiarité entre utilisateurs. Puis surtout, il faut le répéter, mais un réseau social ne sert que ce que tu en fais. Beaucoup de gens ne l'utilisent que d'un point de vue pratique voir pragmatique, comme toi avec des photos familiales (est ce le meilleur endroit pour partager des photos de famille après...), garder le contact avec des amis etc. De ce point de vue la, c'est triste à dire mais j'ai l'impression que c'est quand même pas mal la chiotte. D'après ce que je lis, je sais pas j'ai plus facebook depuis des années.
Mais les discussions ne peuvent exister qu'autour de quelque chose de concret, chose que j'ai compris à l'époque sur facebook en effet, ou j'essayais de poster des articles, des vidéos etc et puis bon, tout le monde s'en tartinait les corones. La avec twitter, j'essaye de rester plus concentré sur certains sujets, et je suis un cercle assez précis de gens selon mes centres d'intérêt. J'ai très peu de contacts "réels" dessus.

Après que les gens s'en servent pour faire n'importe quoi, c'est pas nouveau. Je pourrais parler des gens qui ont des comptes twitter RP porno wiff, ou des personnes qui s'en servent pour promouvoir.... rien si ce n'est leur vie ("filez moi des sous pour que je puisse déménager" true story), sans parler du rapport au corps, féminin ou masculin, qui se montre sous toutes les coutures avec de moins en moins de pudeur.

Je suis peut être vieux jeu sinon, mais je conçois difficilement une amitié autrement que par le contact physique, ça compte beaucoup pour moi.

J'vais conclure rapidement pour le dernier point, ça commence à être long et l'xp m'appelle. Tu cherches l'illumination via le rejet du matériel ? :p C'est un peu à ça que me fait penser ta question en fait, enfin perso je ne conserve que par soucis de transmission oui, ça me semble assez évident.
M'enfin au fond, même ton corps finira dans une poubelle un jour ou l'autre.

Fin. Alors crois tu que l'humanité se dirige vers une conscience collective comme dans le commonwealth, qu'on se sera dézingués avant ?


Tant qu'on a des machines pour renaitre et changer de sexe à volonté, vive le Commonwealth Interstellaire.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Mattosai
Nanakiroxxe Cultist
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:36
Localisation: A l'auberge

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Mattosai le Sam 12 Déc 2015, 13:30

Pour faire vite non je ne recherche pas l'illumination par le rejet materiel (sinon j'aurais pas 5 consoles et des jeux dont une partie physique), mais simplement que ce que l'on possede a de grandes chances justement de disparaitre avec soi. Fut un temps ou l'on pouvait transmettre ses biens sur plusieurs générations, aujourd'hui a part la pierre (immo) , et quelques bricoles (de mes grands parents on a recupere vetements, vin et quelques bricoles comme un tv qu'ils avaient acheté peu avant, c'est tout). Même l'electromenager avec son obsolescence, ç'est plus super ( a titre indicatif mes appareils auditifs payés 4000 boules , on m'a indiqué que ça tenais 5-6 ans maxi >_> une honte)

Ce qu'on possède aujourd'hui surtout en multimedia sera probablement obsolete dans 20-30 ans, tant au niveau matériel que culturel (sauf si ça reviens a la mode comme le vinyl et encore) , tes petits enfants ils seront pas sur ta vita mais sur aer art online (avec plein de filles pulpeuses inside).

La démat s'affranchit juste de ce risque d'obsolescence et d'encombrer ton grenier, c'est plus dans ce sens que je tire. Bien sûr que j'ai encore un attachement au matos, j'aurais pas mis du fric pour avoir une kassdedi de michiru et iga entre autres mais c'est juste pour ma pomme :p
Image

Avatar de l’utilisateur
Natth
Soul of Chogokin
 
Messages: 1501
Inscription: Mer 24 Mar 2010, 21:56

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Natth le Dim 13 Déc 2015, 05:02

Au niveau du lobbying, je pense que les groupes les plus puissants de demain seront plutôt liés à l'énergie (si ce n'est pas déjà le cas), parce qu'il est impossible de s'en passer. Je ne pense pas voir l'exploitation industrielle de la fusion de l'hydrogène de mon vivant, mais je crois qu'elle bouleversera les équilibres économiques et géo-politiques si on finit par la maîtriser. Au XXIIè siècle peut-être...

Concernant l'éthique médicale, j'ai l'impression que certains éléments vont encore peser longtemps (pas forcément pour le bien de l'être humain d'ailleurs). Il y a évidemment une conception de la morale impliquant cette éthique, mais aussi la religion, une forte résistance face au changement, la méfiance et l'angoisse qui peut naître vis-à-vis d'une science qu'on estime incontrôlable... Je dirais qu'il faudra plusieurs siècles avant de passer au-dessus de tout ça. Au passage, je ne suis pas sûre que la dématérialisation ait tellement plus de succès au niveau mondial. Il y a trop de gens qui la trouvent encore sans intérêt ou qui n'y ont pas accès. Mais pour ceux qui s'y intéressent déjà, les possibilités sont immenses.

En matière de pensée collective, j'ai cru comprendre qu'on était passé dernièrement au digital labour, à savoir l'exploitation économique de la participation bénévole des internautes. Du coup, c'est d'autant moins engageant vis-à-vis de la dématérialisation.

D'un point de vue personnel, je serais ravie de pouvoir dématérialiser la plupart de mes bouquins ou d'échanger encore plus en ligne... Mais je connais de plus en plus de gens dont l'intérêt pour les réseaux sociaux ne résiste pas à l'expérience de la dure réalité. Et je ne parle même pas de la lourdeur persistante des DRM. On achète l'usage d'un fichier plutôt qu'un fichier. Mais quand on s'abonne à un journal, on en achète aussi son usage dans les faits vu que dans 99% des cas on finit par jeter les vieux numéros. Et c'est effectivement pire pour les objets ou les formats qui deviendront illisibles, sans transmission possible.

Dernièrement, j'ai remarqué que l'on s'approchait de plus en plus de la réalité virtuelle type .hack//SIGN ou Strange Days. J'ai lu un article sur une nouvelle technologie de ce type il y a quelques mois, mais impossible de remettre la main dessus. Si une façon d'envisager le virtuel peut bouleverser l'espèce humaine, je pense que c'est plutôt celle-là. C'est le genre de technologie qui me paraît apporter quelque chose d'irremplaçable, car inexistant dans la réalité de tous les jours.

Avec la fusion de l'hydrogène, on envisagera peut-être la terraformation sur des planètes lointaines. Même si on ne pourra jamais dépasser la vitesse de la lumière, je crois que ça ne découragera pas tout le monde. Aujourd'hui, il y a déjà des gens d'accord pour se barrer sur une base martienne sans espoir de retour. Alors des gens prêts à vivre dans un vaisseau tout confort pour offrir à leurs arrière-arrière-petits-enfants un monde nouveau, cela me paraît tout à fait possible.

Avatar de l’utilisateur
Mattosai
Nanakiroxxe Cultist
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:36
Localisation: A l'auberge

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Mattosai le Dim 13 Déc 2015, 11:49

Actuellement, au niveau énergétique, les avancées se font plus sur la récupération de l'énergie solaire, pas tant au niveau des panneaux capteurs, mais au niveau du stockage. Je sais plus si c'est ici que quelqu'un avait posté une video assez impressionnante concernant le projet TESLA, à savoir une génération de batterie avec un rendement tel qu'un simple bloc pourrait suffire à alimenter maison / entreprises, pendant des années, là où nos batteries actuelles deviennent vite obsolètes : voire un pays tout entier (les USA étaient en exemple) si l'on y dédiais l'espace nécéssaire (un pixel sur la carte des USA).



De toute façons c'est aussi le problème actuel pour les voitures, les smartphones etc bref tout ce qui demande du stockage embarqué, on est encore à la rue, le seul progrès concret ce sont les standards de chargements (80% en quelques minutes) , mais la capacité elle n'augmente pas, du coup constructeurs sont obligés de trouver des compromis matériels ou logiciels pour freiner le drainage des batteries.

En ce qui concerne les lobbys de demain la question est aussi de savoir si le type d'énergie produit est-il limité ou non, le problème d'aujourd'hui et pourquoi les lobby pétroliers et gaziers ont un tel pouvoir est simplement parce que l'on sait pertinemment que ces ressources s'épuiseront un jour, en plus du besoin nécéssaire que tu décris.

Je ne me suis pas penché sur la fusion de l'hydrogène, je me renseignerai dessus (tout ce que je sais c'est que certains pays nordiques utilisent l'hydrogène comme carburant pour certains transports mais que c'est compliqué et couteux à produire). Jusque là j'ai toujours pensé que le soleil était la meilleure source à exploiter mais il est vrai que l'hydrogène étant présent également partout est une source potentiellement énorme.

Après je ne sais pas si le monde dépeint par Shirow (ou DR Revolution) sont des mondes où l'énergie est un problème dont l'humanité a pu s'affranchir, d'où la mise en avant des industries pharmaceutiques / cybernétiques / médicales.

En tout cas ton point de vue est intéressant et pertinent , c'est exactement ce genre d'opinions / avis que j'adore lire, cela fait réfléchir et permet de voir l'avenir sous une autre perspective.
Image

Yupa
Petit yôkaï
 
Messages: 17
Inscription: Mer 16 Déc 2015, 14:04
Localisation: Là-haut

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Yupa le Mer 16 Déc 2015, 15:45

Natth a écrit:Au niveau du lobbying, je pense que les groupes les plus puissants de demain seront plutôt liés à l'énergie (si ce n'est pas déjà le cas), parce qu'il est impossible de s'en passer. Je ne pense pas voir l'exploitation industrielle de la fusion de l'hydrogène de mon vivant, mais je crois qu'elle bouleversera les équilibres économiques et géo-politiques si on finit par la maîtriser. Au XXIIè siècle peut-être...

Concernant l'éthique médicale, j'ai l'impression que certains éléments vont encore peser longtemps (pas forcément pour le bien de l'être humain d'ailleurs). Il y a évidemment une conception de la morale impliquant cette éthique, mais aussi la religion, une forte résistance face au changement, la méfiance et l'angoisse qui peut naître vis-à-vis d'une science qu'on estime incontrôlable... Je dirais qu'il faudra plusieurs siècles avant de passer au-dessus de tout ça. Au passage, je ne suis pas sûre que la dématérialisation ait tellement plus de succès au niveau mondial. Il y a trop de gens qui la trouvent encore sans intérêt ou qui n'y ont pas accès. Mais pour ceux qui s'y intéressent déjà, les possibilités sont immenses.


Coucou, Natth, hé oui, encore moi, je viens de débarquer ici.
Sujet vaste et très bien lancé certes par Mattosai, mais ton commentaire est le plus proche de mes suppositions.
Les facteurs hostiles aux avancées de pointe ("cutting edge" en anglais en rend une image assez juste : ça tranche, ça coupe, ça peut faire bobo) sont très nombreux. Tu cites à juste titre à mon avis l'angoisse, la méfiance ("principe de précaution" aime t-on à dire) qui entraîneront à perte de vue des levées de boucliers, comme dans le passé d'ailleurs. La religion, aussi. A une enquête publiée il y a dix ans, 62 % des Français se disaient "croyants" - quoique la France soit considérée comme un des pays les moins pratiquants du monde : que dire des autres pays ?
La morale selon Freud ne dépend que de notre Surmoi, construit dans la petite enfance par les pressions positives et négatives des instances extérieures à la personnalité : en d'autres termes, se prétendre "athée" ne change pas grand-chose à nos dogmes...
Que de possibilités fantastiques dans le progrès, la dématérialisation !
Pendant ce temps-là, à l'échelle mondiale se sont levées les forces anti-progressistes, que nous croyions tous vestiges insignifiants vers le milieu des années 1990. L'écologisme lui-même en fait peut-être partie (selon le philosophe Michel Serres en tout cas, c'est une absurde religion de la Nature, alors qu'elle ne veut aucun bien à l'Homme et peut très bien se passer de lui).
En bref, je ne suis pas "pessimiste", je pense simplement que nous, humains de toute la planète, ne sommes pas du tout encore à l'époque où une lourde influence des technologies de pointe posera des questions évolutives. Au XXIIème siècle oui, bien d'accord. Et encore ! le progrès n'a rien d'une constante dans l'Histoire, et il y a un gouffre entre un citoyen de Rome au temps d'Hadrien et un Parisien au temps de Clovis.
"Make love, not war.
- But love is a war," she answered.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18765
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Ialda le Jeu 17 Déc 2015, 17:09

Pour reprendre une déclaration qui a beaucoup tourné ces derniers temps, "L'homme qui vivra mille ans est déjà né". C'est marrant d'ailleurs, on n'arrête pas d'entendre parler de progrès en panne (et de stagnation séculaire), mais à côté de ça on semble à la veille de progrès extraordinaires - en matière de biotechnologie, mais aussi de robotisation massive de de l'appareil productif - peut-être le sujet dont on parole le moins mais qui aura les conséquences les plus explosives pour la société.

Comme tout bon informaticien, j'ai une propension naturelle au néo-luddisme et suis persuadé que cet avenir sera - est déjà, en fait - profondément inégalitaire, autoritaire et totalitaire.

J'ai du mal à voir l'avenir autrement que découpé en castes, avec des ultra-riches qui concentreront la quasi-totalité du capital, et une sorte de lumpenproletariat qui sera autorisé à survivre avec un "salaire à vie" mais qui n'aura strictement aucun débouché, aucune possibilité d'évolution, et qui sera juste libre d'occuper ses journées avec le nouveau petit écran de l'internet - qui succède donc à celui de la télé - en attendant de se suicider/"choisir l'euthanasie" d'ennui à quarante ans - et encore, dans les pays qui seront encore en place à ce moment-là. Pour les autres, ceux qui auront eu la malchance de servir de débouchés au warfare state des puissances en quête de relai de croissance en faisant de l'humanitaire guerrier, ça sera la barbarie, un régime théocratique autoritaire, ou n'importe quoi d'autre de cet acabit.


Mattosai a écrit:Me concernant j'ai une philosophie simple, où plutôt, une question : on peut s'attacher a des objets (cd, figurines, etc), mais sauf transmission à notre descendance ou jeunes, ce dont je doute, car les formats évoluent sans cesse (y a eu des videos avec des gamins ou on leur met des objets pas si vieux dans les mains, c'est un ovni pour eux, comme
le walkman), au final est-ce bien important, ne vous êtes vous jamais dit que vos Cd, figs , trucs posés sur vos étagères qui prennent parfois la poussiere, finiraient probablement dans une poubelle tôt où tard ? même une kassdédi l'exemple de l'objet précieux parce qu'il est l'incarnation ou la trace en tout cas de personnes dont on admire le boulot, ces choses finalement qui restent personelles.
Hier j'ai pris un CD , chose que j'avais pas fait depuis une belle lurette puis j'étais en train de me raviser, puis finalement je me suis dit que j'allais le ripper avec EAC, alors qu'au final j'aurais pu prendre l'album en démat sur un store quelconque... je l'ai simplement gardé pour une seule raison : le prêter à mon entourage.

Mais au final en dehors de cet aspect là, je me dit aujourd'hui que compte tenu de l'évolution perpétuelle des formats, supports etc, bien plus rapide qu'autrefois (combien d'années pour le vinyl face au dvd déjà remplacé par le blu ray ? ), et face à notre passage éphèmere dans ce monde que la dématérialisation est finalement probablement le medium le plus adapté. Et je pense que même si un aspect disparait (le pret de K7, dvd etc encore que prenons le jeu video aujourd'hui notamment la derniere gen, t'as une galette, et un code a usage unique qui te permet d'activer et de jouer au jeu, dernier exemple en date : Destiny , tu met la galette, t'as 60€ qui s'affichent au lieu de "jouer" tant que t'as pas mis ton code dans la boite de jeu quid du prêt ou revente ? dans ton C**) , l'aspect communautaire lui est bien resté intact, la preuve en est avec ce forum.

Fin. Alors crois tu que l'humanité se dirige vers une conscience collective comme dans le commonwealth, qu'on se sera dézingués avant ?


ce qui serait cool ça serait que chacun transporte avec soi un cloud perso où garder la totalité de nos goûts et de ces "biens" immatériels, avec possibilité de créer des liens, des activités communautaires ad-hoc qui seraient managés par nos secrétaire-IA personnelles. Et dès que tu as un petit peu de temps de cerveau disponible, se plonger dans les "threads" ainsi générés où nos automates se seraient échangés critiques et recommendations, références et dernière analyse krakenienne de Evangelion....

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19076
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Tetho le Jeu 17 Déc 2015, 17:26

Ialda a écrit:J'ai du mal à voir l'avenir autrement que découpé en castes, avec des ultra-riches qui concentreront la quasi-totalité du capital, et une sorte de lumpenproletariat qui sera autorisé à survivre avec un "salaire à vie" mais qui n'aura strictement aucun débouché, aucune possibilité d'évolution, et qui sera juste libre d'occuper ses journées avec le nouveau petit écran de l'internet - qui succède donc à celui de la télé - en attendant de se suicider/"choisir l'euthanasie" d'ennui à quarante ans - et encore, dans les pays qui seront encore en place à ce moment-là.

Pourtant "les nouvelles technologies" permettent de s'enrichir comme jamais avec un capital de départ presque nul. Les Gates, Jobs, Zuckerberg et autres Musk ne sont pas des héritiers de grands groupes industriels ou des princes d'émirats pétroliers, mais de véritables self made men. Pour rester avec un archétype plus proche de nous (européen, geek et pas sorti d'une grande fac américaine), c'est le cas de Notch aussi. Et pourtant ça ne l'empêche pas aujourd'hui d'occuper ses journées avec le nouveau petit écran de l'internet en attendant de se suicider d'ennui à quarante ans.
Il est vrai que les différences de richesses entre "riches" et "pauvres" à travers le monde et les sociétés tendent à augmenter de façon dramatique, c'est probablement lié à l'explosion de la masse monétaire aussi, mais changer de caste n'a jamais été aussi aisé pour peu qu'on soit débrouillard et capable de se saisir des opportunités qui passent. Et en soit le niveau de vie des "pauvres" continue aussi de grimper dans l'ensemble.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Yupa
Petit yôkaï
 
Messages: 17
Inscription: Mer 16 Déc 2015, 14:04
Localisation: Là-haut

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Yupa le Jeu 17 Déc 2015, 23:17

Suis d'accord avec toi, Tetho.
Sans compter que de nos jours, différence de richesse signifie de moins en moins différences de mode de vie !
En réalité de nos jours les riches et les pas riches vivent de façon relativement analogue : ils partent en vacances dans les mêmes zones du monde (même sans se côtoyer tout à fait bien sûr), ils ont de quoi manger, les pauvres ne picorent plus de rares épluchures et les riches ne se gavent plus de viandes en sauce qui leur collait la goutte.
Les gens devraient lire les écrivains du début 20ème siècle ou du 19ème, ouvrir des livres de photos de la "zone" autour de Paris avant 1914, consulter les albums des milieux fréquentés par Marcel Proust ou la princesse de Noailles, etc., et ils verraient que l'inégalité la plus féroce est dans le passé, car ce n'est pas une question de chiffres, mais de vie, d'habitat, de costume, de nourriture, de boissons, de distractions disponibles ! Je n'ai vécu et ne vit que d'expédients et CDD et pourtant je peux m'offrir un Bourgogne haut de gamme n'importe quand, et je vais souvent visiter un pays étranger. D'accord, Bernard Tapie lui peut aller jusqu'à un Mouton-Rotschild 1952, et louer une villa sur Beverly Hills, et alors ?? j'ai des fringues pas rapiécées, voire élégantes, comme lui, une TV, un portable comme M. Toutlemonde en Afrique. La misère est bien loin d'être éradiquée, mais je ne crois à aucune des promesses des gens qui prétendent le faire moyennant, comme par hasard, un petit peu de totalitarisme "momentané" dirigé contre les "bourgeois" :mrgreen: . On a déjà donné...
Pour revenir aux mangas, oui, Masamune Shirow décrit sans doute assez bien un monde futur avec Olympia et le "conseil des sages" plus ou moins cyborgs. Ce monde ressemble à nos sociétés, mais en version plus paternaliste, moins réellement démocratique. Les "experts" ne peuvent s'attarder à écouter des non-spécialistes... C'est bien là qu'est une sorte de danger, dont il faut noter qu'il vient surtout d'un état de siège par certains groupes terroristes extérieurs, fanatiques religieux et bien armés eux aussi en robots de combat. Est-ce prémonitoire ? Il y a de quoi le penser.
"Make love, not war.
- But love is a war," she answered.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9769
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Aer le Ven 18 Déc 2015, 00:49

T'as jamais du entendre parler des problèmes d'obésité ou des déserts alimentaires.

Prend un pays comme le Mexique, vu que je connais un peu indirectement, la bas le coca cola est moins cher que l'eau, du coup tout le monde boit du coca (enfin, les pauvres hein), donc obésité, diabète à tout vas mais aussi gros soucis dentaires... Quand tu vois un gamin de six ans avec des dents en acier parce que ces dents naturels se sont effritées dut à un trop plein de sucre, tu te poses des questions existentielles.

C'est con à dire peut être, mais faut jamais oublier qu'en France, on est l'un des rares pays industrialisé au monde ou l'eau courante est potable.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19076
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Tetho le Ven 18 Déc 2015, 02:34

Aer a écrit:C'est con à dire peut être, mais faut jamais oublier qu'en France, on est l'un des rares pays industrialisé au monde ou l'eau courante est potable.

Heu... non :30:

Selon l'OMS, des gens qu'ils sont sérieux er qu'ils savent ce qu'ils disent :

Principaux faits

En 2015, 91% de la population mondiale avait accès à un point d’eau amélioré, contre 76% en 1990.
Depuis 1990, 2,6 milliards de personnes ont obtenu l’accès à un point d’eau amélioré.

Près de 4,2 milliards de personnes ont désormais l’eau courante amenée par des canalisations, 2,4 milliards ont accès à d’autres types de points d’eau améliorés, comme des robinets publics, des puits protégés ou des forages.
Les points d’eau non améliorés alimentent 663 millions de personnes, dont 159 millions qui dépendent des eaux de surface.


En gras le point important qui va dans mon sens.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9769
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Aer le Ven 18 Déc 2015, 15:24

C'est quoi un point d'eau amélioré ? Je parle de potable ne :/.
Enfin perso j'irais pas boire au robinet aux states hein.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19076
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Tetho le Ven 18 Déc 2015, 16:04

Et t'aurais probablement aucune raison de ne pas le faire.


Un point d'eau amélioré c'est un point de distribution où l'eau potable est amenée de façon satisfaisante et dirable pour éviter toute forme de contamination pour qu'elle soit propre à la consomation. En gros le robinet, une fontaine publique, un puis ou un forage protégé, pas un réservoir ou un puis à ciel ouvert ou un camion citerne.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9769
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Aer le Ven 18 Déc 2015, 16:06

Avec la quantité de réserve de flotte contaminée par leur exploitation du gaz de schiste, tu m'excuseras mais de l'eau inflammable ça m'intéresse moyennement :30:

Tiens paf, quatrième page

Cette valeur est une statistique officielle des Nations Unies mais elle est souvent mal
interprétée. 884 millions est l’estimation à fin 2008 du nombre de personnes dans le monde
qui n’ont pas accès à des sources d’eau « améliorées »5. Il ne s’agit pas d’accès à l’eau
« potable ». De nombreuses personnes utilisent de l’eau « améliorée » non « potable »


5 Les sources d’eau « améliorées » sont définies dans une liste selon leur nature (voir réf. 8). Leur signification la plus aisée à retenir est qu’il s’agit de sources d’eau utilisées également par des animaux. Ce critère « eau partagée avec des animaux » s’applique à 90% de leurs utilisateurs. La distance qui sépare la source du domicile n’est pas prise en considération.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Yupa
Petit yôkaï
 
Messages: 17
Inscription: Mer 16 Déc 2015, 14:04
Localisation: Là-haut

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Yupa le Sam 19 Déc 2015, 16:50

Une chose est certaine : on buvait de la bouillasse (et surtout les pauvres) dans le passé ! Les riches n'étaient pas épargnés : une émission de la chaîne Histoire, enquêtant sur la maison bourgeoise-type victorienne prouvait que les nombreuses tubulures en plomb et les contenants en même métal démolissaient de saturnisme les habitants, et le beau papier peint vert de luxe, bourré d'arsenic, déposait sa poussière à la surface des liquides, entraînant un tas de morts inexpliquées.
Quand j'étais gosse, à la TV on voyait souvent des reportages sur les dizaines de milliers de morts de faim par semaine en Inde, et dont on ramassait en charrettes les corps en haillons dans les rues. L'Inde a changé, qui pourrait le nier ? Quand André Gide ou Albert Londres visitaient l'Afrique noire, ce qu'ils racontent de la condition des "indigènes" fait se dresser les cheveux sur la tête. Récemment on a annoncé partout que pour le seuil de pauvreté sur la planète on vient de passer au-dessous du quart de l'humanité, et il n'y a pas si longtemps on était à bien plus du tiers ! Perso j'en ai assez du slogan politique "Jamais les inégalités n'ont été plus grande", j'appelle ça de l'ignorance pure sur l'Histoire, que je prétend connaître au plus près, étant guide-conférencier.
Pour aller dans le sens du sujet, un site (Business Insider) rappelle un rapport complet sur l'avenir de l'humanité, lequel avait été demandé à la CIA en 2000. On se contentait d'imaginer... 2015 !
L'agence de renseignement a vu à la fois juste et faux, bien sûr, comme nous ne pourrons y échapper vous et moi quelles que soient nos compétences. Bien vu : "Les Etats se verront bientôt concurrencés et menacés par des organisations non nationales, larges et puissantes, qui détermineront les politiques internationales. Les stratégies des groupes terroristes seront très sophistiquées et tournées vers les massacres de masse. La population mondiale ralentira sa croissance exponentielle et arrivera en 2015 à 7,2 milliards (nous sommes à 7,3). Les ressources énergétiques continueront à satisfaire la demande. La Chine sera la 2ème économie mondiale, juste derrière les Etats-Unis."
Pas bien vu : "La population africaine va baisser à cause des famines, des épidémies et des guerres (or les Africains sont 300 millions de plus qu'en 2000 et l'on situe à 10% le taux de croissance économique de l'Afrique, où il n'y a plus de famines massives). Le déclin rapide de la Russie est appelé à se poursuivre (or il est difficile de nier un retour en puissance de Moscou). Le futur profil des organisations terroristes sera celui d'une alliance des triades asiatiques avec la mafia (on n'avait pas encore vu le 11 septembre !)."
Une curiosité, non ?
Cela me rappelle les projections beaucoup plus myopes de 1980 sur l'an 2000 : voitures volantes, maisons robotisées en tout, transports par paquebots overcrafts, etc... et rien sur le cell-phone et le PC domestique :lol:
"Make love, not war.
- But love is a war," she answered.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9769
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Aer le Sam 19 Déc 2015, 16:55

Cela me rappelle les projections beaucoup plus myopes de 1980 sur l'an 2000 : voitures volantes, maisons robotisées en tout, transports par paquebots overcrafts, etc... et rien sur le cell-phone et le PC domestique :lol:


Ce n'est pas la première fois que je vois ce genre de commentaires sur 1980. D'ou provient cette information en fait ? Je veux pas dire mais les projections fantaisistes sur le futur, je m'en souviens surtout soit de trucs début du siècle (1910-1920) soit des films en noir et blanc genre les Tati.
Pasque bon, les téléphones cellulaires ou les ordinateurs, ça existait déjà en 1980 quoi...
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19076
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Tetho le Sam 19 Déc 2015, 17:07

Aer a écrit:D'ou provient cette information en fait ?

D'un documentaire américain :


J'étais trop jeune dans les années 80, voir même pas là au début, mais dans les 90 on avait déjà revu nos ambitions à la baisse pour les années 2000 et le futur en général.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Yupa
Petit yôkaï
 
Messages: 17
Inscription: Mer 16 Déc 2015, 14:04
Localisation: Là-haut

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Yupa le Dim 20 Déc 2015, 12:46

Aer a écrit:
Cela me rappelle les projections beaucoup plus myopes de 1980 sur l'an 2000 : voitures volantes, maisons robotisées en tout, transports par paquebots overcrafts, etc... et rien sur le cell-phone et le PC domestique :lol:


Ce n'est pas la première fois que je vois ce genre de commentaires sur 1980. D'ou provient cette information en fait ? Je veux pas dire mais les projections fantaisistes sur le futur, je m'en souviens surtout soit de trucs début du siècle (1910-1920) soit des films en noir et blanc genre les Tati.
Pasque bon, les téléphones cellulaires ou les ordinateurs, ça existait déjà en 1980 quoi...


Non point, mon bon Aer. Comme je suis un vieux croûton, en 1980 je venais de finir mes études et suis parti au Japon, invité par un ami nippon, et même là-bas il n'y avait pas le moindre ordinateur domestique ni cell-phone (mais à la télé des dessins animés stupéfiants pour moi : on ne connaissait que Disney et Tex Avery alors !) . Je me rappelle avoir vu mon premier téléphone portable (un énorme machin noir à haute antenne) justement aux vaniteuses mains d'un chef d'entreprise japonais qui m'en fit démonstration, et ça ne pouvait pas être avant 1991, voire après car j'y retournais tous les 2 ans avec mon épouse nipponne (mariage en 1990).
Quant aux ordis à la maison c'est encore plus récent ! précédés chez nous par le Minitel des années 90, qui mit la France à la pointe du progrès, même si dans les bureaux américains il y avait déjà quelques ordinateurs de table encore très lourds et lents (voir la série TV "Arabesque").
En 1980, je me souviens d'une grande "projection" dans un journal sur le mythique An 2000, et c'était probablement à cause des 20 ans pile qui restaient.
Tout cela pour attester qu'on se trompe fatalement sur le futur : encore heureux si c'est à moins de 50%, à mon avis. Surtout les économistes, des champions du ratage pour la plupart ! Et jamais d'accord entre eux.
"Make love, not war.
- But love is a war," she answered.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9769
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Aer le Dim 20 Déc 2015, 13:49

The first handheld mobile cell phone was demonstrated by Motorola in 1973. The first commercial automated cellular network was launched in Japan by Nippon Telegraph and Telephone in 1979. This was followed in 1981 by the simultaneous launch of the Nordic Mobile Telephone (NMT) system in Denmark, Finland, Norway and Sweden.[6] Several other countries then followed in the early to mid-1980s. These first-generation (1G) systems could support far more simultaneous calls, but still used analog technology.


Tiens pour les ordi
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Milvus
Soul of Chogokin
 
Messages: 1564
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 19:06
Localisation: Paris

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Milvus le Dim 20 Déc 2015, 16:57

Je crois qu'il y a mélange entre deux choses très différentes ici :
- L'apparition d'une technologie.
- Sa diffusion dans le monde professionnel ou du grand public sous une forme pratique, utile puis indispensable.

Les premiers téléphones mobiles, comme les premiers ordinateurs (mainframe, mini, micro...) sont apparus tôt, mais c'était des appareils rares, exotiques, dont l'utilité pratique était encore un mystère, surtout du grand public.

À titre d'anecdote, je bosse dans l'informatique bancaire (COBOL, JCL, mainframe, toussa...). Il y a pas mal de départs en retraite en ce moment, et du coup pas mal de discussions sur les évolutions vues au cour de leur carrière (75 à nos jours en gros). Et bien dans les années 80, les ordinateurs étaient encore rares, du genre 1 ou 2 par service. Et on parle bien d'un service de développement informatique ! Quelques années plus tôt, c'était encore pire : les gens écrivaient leur code sur papier, qui était ensuite transmis à un autre service pour être reporté sur carte perforée puis compilé. Une simple coquille dans le code, et c'était 24-48H d'attente pour avoir le droit à une nouvelle compilation ! Bref, un autre monde comparé à un IDE moderne qui te compile en permanence en arrière-plan pour t'afficher les erreurs de syntaxe en temps réel.

On vit dans une époque formidable, ou les inventions dans certains domaines passent du labo aux early adopters puis au grand public en quelques années, voire quelques mois. Mais ça reste un phénomène assez récent.

Donc oui, dans les années 80 il y avait un paquet d'inventions mystérieuses qui existaient dans les labos ou certaines entreprises, et un paquet de prédictions, certaines très juste, d'autres à côté de la plaque.
Ce qui n'est pas technomagique n'est pas post-moderne.

Avatar de l’utilisateur
Mattosai
Nanakiroxxe Cultist
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:36
Localisation: A l'auberge

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Mattosai le Ven 01 Jan 2016, 13:44

Yupa a écrit:
Aer a écrit:
Cela me rappelle les projections beaucoup plus myopes de 1980 sur l'an 2000 : voitures volantes, maisons robotisées en tout, transports par paquebots overcrafts, etc... et rien sur le cell-phone et le PC domestique :lol:


Ce n'est pas la première fois que je vois ce genre de commentaires sur 1980. D'ou provient cette information en fait ? Je veux pas dire mais les projections fantaisistes sur le futur, je m'en souviens surtout soit de trucs début du siècle (1910-1920) soit des films en noir et blanc genre les Tati.
Pasque bon, les téléphones cellulaires ou les ordinateurs, ça existait déjà en 1980 quoi...


Non point, mon bon Aer. Comme je suis un vieux croûton, en 1980 je venais de finir mes études et suis parti au Japon, invité par un ami nippon, et même là-bas il n'y avait pas le moindre ordinateur domestique ni cell-phone (mais à la télé des dessins animés stupéfiants pour moi : on ne connaissait que Disney et Tex Avery alors !) . Je me rappelle avoir vu mon premier téléphone portable (un énorme machin noir à haute antenne) justement aux vaniteuses mains d'un chef d'entreprise japonais qui m'en fit démonstration, et ça ne pouvait pas être avant 1991, voire après car j'y retournais tous les 2 ans avec mon épouse nipponne (mariage en 1990).
Quant aux ordis à la maison c'est encore plus récent ! précédés chez nous par le Minitel des années 90, qui mit la France à la pointe du progrès, même si dans les bureaux américains il y avait déjà quelques ordinateurs de table encore très lourds et lents (voir la série TV "Arabesque").
En 1980, je me souviens d'une grande "projection" dans un journal sur le mythique An 2000, et c'était probablement à cause des 20 ans pile qui restaient.
Tout cela pour attester qu'on se trompe fatalement sur le futur : encore heureux si c'est à moins de 50%, à mon avis. Surtout les économistes, des champions du ratage pour la plupart ! Et jamais d'accord entre eux.


En 89 j'avais un Amstrad CPC 6128 (à disquette en plus ! ) , en 87 j'étais au Gabon (qui était sur le plan télévisuel et technologique à la bourre par rapport à la France , tape toi les rediffs de judo boy ou bioman pendant que je savais même pas ce qu'était un chevalier du zodiaque avant qu'on vienne m'apporter une fig de Seiya lors d'une visite famille venue de France) et pas mal de potes avaient déjà un CPC (sans doute cassette, ah la cassette ou il fallait mettre la face B, d'ailleurs j'étais accro à Ghost'n Goblins) à cette époque, l'ordinateur individuel à la maison, ça date plus des années 80 que 90 dans mes souvenirs , sauf si on considère IBM et leur PC et windows comme l'avènement ou l'usage professionnel qui a effectivement proliféré dans les 90 mais ce serait ignorer atari et commodore dans ce cas ^^" (pour ne citer que les plus connus) , pour moi le cellulaire portable satellitaire (le gros machin) est bien plus récent que l'ordinateur à la maison, n'en ayant jamais vu même de personnes plus qu'aisées cette décennie là.
Image

Yupa
Petit yôkaï
 
Messages: 17
Inscription: Mer 16 Déc 2015, 14:04
Localisation: Là-haut

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Yupa le Sam 02 Jan 2016, 11:59

Comme l'a dit Milvus, il ne faut pas mêler l'apparition d'une technologie et sa diffusion dans le grand public, bien plus tardive que son utilisation par des professionnels demandeurs, bien sûr à la pointe de l'info sur celle-ci à sa sortie.
Si je lis ton premier message dans ce topic, Mattosai, tu es informaticien spécialisé dans les prothèses médicales, et il est normal que tu te sois équipé dès 1989, ou certaines personnes de ton milieu particulier dès 1987. Je ne vois donc pas l'objet de ton message : à quoi bon essayer d'affirmer que les PC à domicile pour les gens lambda comme moi étaient déjà là "dans les années 80", autrement dit que je mens ? Je ne comprends même pas de quelles machines tu parles ! Dans mon milieu d'enseignants lettres-histoire-géo à peu près personne n'avait de PC avant le milieu des années 90, où ma femme rapporta du Japon un machin intermédiaire entre un fax et un ordi à tout petit écran allongé, dont je ne me servais pas puisque utilisant les 2000 kanji japonais. Moi comme tout le monde, j'avais un Minitel. Je suis M. Toulemonde.
Ce sujet mérite qu'on se penche plutôt sur son titre bien plus ample : "Humanité, avenir, identité, le melting pot".
Dans quel sens prend-tu ce "melting pot", Mattosai ? Par exemple, j'ai vu récemment affirmer que la Chine est d'ores et déjà la première puissance économique mondiale, et que bientôt les USA seront également derrière l'Inde.
L'intéressant film "Nous trois ou rien" donne aussi à réfléchir sur les migrants et leur intégration.
"Make love, not war.
- But love is a war," she answered.

Avatar de l’utilisateur
Mattosai
Nanakiroxxe Cultist
 
Messages: 4863
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 23:36
Localisation: A l'auberge

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Mattosai le Mar 05 Jan 2016, 05:55

Comme je l'ai dit , si tu relis ce que j'ai mis en gras , la démocratisation professionelle des ordis a bien eu lieu dans les 90 (windows 3.1 , premier office etc), je l'ai connue cette arrivée des services informatiques dans la fonction publique en particulier (je trainais pas mal dans les bureaux, père militaire oblige :b), ce que j'entends c'est qu'une bonne partie de la (jeune) population avait déja un ordi a la maison avant ça (ordi au sens large) principalement pour jouer (un peu les prédécésseurs des consoles) , pas vraiment une affaire de geek ou de specialiste, ni truc si mystique que ça , la plupart des trentenaires/quarantenaires ont connu amstrad/commodore/atari avant l'arrivée d'ibm et ne bossaient pas encore dtf, juste que toi tu étais plus agé avec d'autres intêrets peu être ces années là, moi jeunot collegien, et comme pas mal de jeunots, c'était un peu tendance ces choses là, tiens d'ailleurs tu as probablement bien connu les games&watch si tu étais au Japon, pas des ordis mais déja des ptites consoles a piles plates ;p
Mon objet n'est pas de contredire ton expérience qui est certainement le reflet de la majorité des gens, juste d'en exposer une différente, différent lieux, âge, entourage etc, sans forcément tomber sous la coupe de l'avènement, pour les prothèses auditives, elles étaient déja courantes en 89 , pas vraiment une nouvelle technologie mais ce qui n'empêche heureusement pas le progrès perpétuel même si le marché est davantage pensé pour les personnes agées que les handicapés qui nécéssitent souvent des modèles onéreux dont l'évolution n'est pas super flagrante ces dernieres années (passage au puces numériques, plus de canaux de fréquences, des fonctions plusnou moins utiles, l,avancée notable est sur les fonctions annexes comme pouvoir reçevoir du bluetooth, donc écouter musique ou répondre directement au tel sans sortir le smartphone).

Un exemple pour moi actuel d'appartion de technologie mais non encore démocratisée ce sont les casques VR (occulus etc) , à l'inverse les stents (ces petits ressorts pour élargir les artères après un débouchage par sonde miniature en passant par la fémorale est une technique médicale bien démocratisée (et prise en charge) qui permet de gagner pas mal d'années de vie et d'épargner des opérations plus lourdes (pontages).

Pour la chine, cela ne m'étonnerai pas, "Quans la chine s'éveillera" comme on l'entends souvent, après première puissance économique certes, mais y fait-il bon vivre pour la majorité des chinois, je n'en ai pas la moindre ? Perso c'est plus la qualité de vie qui a une importance a mes yeux que savoir si mon pays est le 5eme ou 6eme puissance éco. Si cela amène a contribuer a,l'élévation du bien être et des moyens des chinois tant mieux.
Concernant l'inde j'ai un bon ami indien (malentendant aussi sauf que lui la prothese il connais pas , et ses traitements sont pas terribles, et il est plutôt aisé niveau social... mais les soins sont chers), qui m'expliquais que la jeune génération indienne est en train se s'affranchir des coutumes parfois bancales et veulent moderniser le pays, réduire au mieux les "slums" (ou bidonvilles) mais c'est difficile parce que les anciens s'accrochent, mais bon il est optimiste en tout cas sur les changements de mentalité dans le pays.

C'est bien un melting pot, principalement tourné vers les visions individuelles de l'avenir par chacun :) Comme tu perçois les choses dans 30/40 ans, voire un siècle ou deux comme,le ialou et d'autres ont cités leurs convictions, les lobbys, l'avancée scientifique (spatiale ou pas), ou si on se tourne vers une inévitable dégradation des ressources sur lesquelles nous vivont déja à crédit,parait-il... la place de religion etc...
Image

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18765
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede Ialda le Mar 05 Jan 2016, 15:00

Assez d'accord avec Matto sur l'informatique dans les années 80 - le marché PC n'existait pas en dehors du bureau du comptable de la boite, mais les micro/mini ordinateurs étaient très répandus (avant de se faire voler la vedette par les console) + le plan calcul dans les écoles, l'enseignement du Logo...

Des magazines comme Science & vie proposaient dans chaque numéro des listings de programmes de calcul ou de mini-jeux, des chroniques de jeux (première fois que j'ai entendu parler de Wizardry c'était par ce biais-là)...

En fait d'un point de vue culturel la relation à l'informatique n'était bien sûr pas aussi symbiotique que maintenant (l'iphone, c'est la connexion neurale + matrice du cyberpunk des années 80s), mais assez ironiquement les gens qui l'utilisaient, grâce à ces listings, cette approche DIY, les architectures plus simples donc plus compréhensibles aussi (encore que, le raspberry essaie de combler cette niche de nos jours) avaient une meilleure compréhension de la manière dont tout celà fonctionnait - contrairement à la génération des digital natives, née certes avec une tablette en main mais qui ne savent pas forcément comment elle fonctionne; en fait, cette "démocratisation" s'est surtout accompagnée du développement de la pensée magique voir du culte du cargo... mettre des ipads dans les écoles et croire que ça va améliorer les choses est une connerie sans nom, un formidable moyen de promouvoir l'obscurantisme contemporain promus par les maitres de notre Brave New World.

salmino
Petit yôkaï
 
Messages: 5
Inscription: Lun 18 Mar 2019, 02:50

Re: Humanité, avenir, identité, le melting pot .

Messagede salmino le Mar 09 Avr 2019, 20:39

C'est quoi un point d'eau amélioré ? Je parle de potable ne :/.
CCleaner Happy Wheels VLC



Retourner vers Culturama

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité