Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Culturama : Interviews, reportages, artbooks, doujinshis, quizz...

Retourner vers Culturama

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Zêta Amrith le Dim 28 Juil 2013, 12:50

Lux a écrit:Au passage, le coût de la "volonté".

Ha ça devient personnel.
Il y a une chose que je n'aime pas par-dessus tout, ce sont les petits justiciers du dimanche qui veulent faire les beaux sur l'estrade au détriment d'autrui, quitte à laisser entendre ici et là que ces derniers approuveraient des comportements abjects. Et cela m'agace peut-être davantage encore lorsqu'ils le font sur un forum consacré au hobby le plus misogyne de la culture de l'un des pays les plus misogynes au monde, c'est-à-dire, incapables d'assumer jusqu'au bout leur soit-disant conviction ardente.
La chose la plus "féministe" que tu puisses faire sur un forum de mangasse plutôt que de te rincer sur le dos des autres, c'est d'envoyer le moe dans les cordes matin, midi et soir. Ou mieux, à l'exception de Miyazaki, Oshii et deux autres, boycotter l'ensemble de l'animation japonaise.

Quand tu auras cette cohérence et cette radicalité dans ce "combat" qui visiblement déchire ton âme, peut-être que tes liens foutraques lancés dans un même saladier auront une portée qui dépasse celle de l'indignation promo.

Avatar de l’utilisateur
Lux
Pilote de Bebop
 
Messages: 176
Inscription: Mar 25 Nov 2008, 00:51
Localisation: Île-de-France

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Lux le Dim 28 Juil 2013, 13:19

C'est un comble, quelque part, que tu m'attaques ainsi sur mes convictions car des gens comme toi ou bien Drig m'ont largement permis d'avoir un oeil critique sur l'univers otaku, ce que j'ai d'ailleurs exprimé dans un ou deux articles il y a quelques années de cela. Je ne souscris pas à l'idée qui veut que l'on doive abandonner entièrement une passion sous prétexte que des choses nous dérangent, sinon tu l'aurais toi-même fait depuis longtemps. De plus, s'il faut parler des femmes, n'est-ce pas justement, comme tu le dis, là où la misogynie est la plus forte, autant chez les amateurs que dans les oeuvres qu'ils consomment que chez les artistes qui les créent ? Ou bien devrions-nous en discuter entre gens convaincus ?

Ton message frôle le procès d'intention (en utilisant en plus l'un des pires clichés contre les hommes de sensibilité féministe, à savoir qu'ils voudraient choper - mais c'était sans doute du second degré), mais je veux bien penser qu'il y a eu une incompréhension : je ne sous-entend absolument pas que tu valides l'exemple d'agression que je t'ai donné, mais simplement que la volonté (mot que tu avais certes mis entre parenthèse, je l'ai bien vu) n'est pas un mot magique, et que parfois des gens ignorent sincèrement que non, les barrières ne sont pas les mêmes pour tous et toutes, et qu'il y a parfois de nombreuses raisons d'être dégoûté par un univers en tentant d'y entrer. (mon exemple était extérieur au milieu geek, bien qu'Internet est en cause - mais les femmes qui jouent au JV et le disent reçoivent ça en permanence)

Le reste de ton message, c'est un peu "Dieu vomit les tièdes", et je n'adhère pas à cette vision des choses, pour la simple raison que nos opinions et leur force évoluent dans le temps, et qu'on ne va pas attendre d'être irréprochable (qu'est-ce que ça veut dire, d'ailleurs ?) pour les formuler. Je t'ai donné des choses à consulter, histoire de déclencher une réflexion, la réflexion qui pour moi n'est pas forcément un processus bien ordonné et qui nécessite une absolue cohérence, les sources peuvent venir d'ici, de là, l'important c'est le cheminement que l'on prend ensuite. J'apprécie tes messages dans l'ensemble pour leur clarté et la force de tes opinions, mais il est permis à tout le monde de douter, de remettre des choses en cause et d'être dans un processus évolutif - cela n'invalide pas les sources sur lesquelles on se base. Sources que tu as d'ailleurs choisi de ne pas discuter, à l'arrivée. Mais si elles servent à d'autres ici, ça sera déjà ça de pris.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Zêta Amrith le Dim 28 Juil 2013, 14:31

D'accord.

J'ai lu la totalité des bourdieuseries sur le sujet, ainsi que Baudelot et Establet etc... je connais donc bien ces thèses "existentialistes" selon lesquelles les identités sexuelles seraient le produit des instances de socialisation, des pressions normatives et consorts, qui firent la joie des intellectuels des années 70'. Seulement depuis, la neurologie a fait des progrès considérables et largement atténué, pour qui ne se voile pas la face, cette idée du 90% culturel et de l'inculqué par la force. Dès la naissance, c'est-à-dire avant le plus petit début de commencement de conditionnement social, cerveaux mâles et femelles sont différemment constitués dans le règne animal. Produit de l'évolution, les petites filles ont une hypertrophie de l'hémisphère gauche, et les petits garçons une hypertrophie de l'hémisphère droit ; le premier correspond au langage et au lien social, le second à la visualisation spatiale - ce n'est pas un hasard si les bébés filles apprennent la parole plus tôt que les garçons. Dès l'âge de quelques jours, soit bien avant d'avoir pu subir un quelconque lavage de crâne, les petites filles vont se tourner machinalement vers la poupée, car elle est un jouet humanoïde appelant à la communication, et les petits garçons vers la voiture car en tant qu'objet mobile et géométrique il sollicite l'espace - un résultat strictement identique est visible chez les nourrissons bonobos, qui pourtant ne s'embarassent pas de savoir s'ils sont mâles ou femelles pour copuler en permanence. Ca ne signifie pas que 100% des petites filles/petits garçons se conduisent de la sorte, mais ce sont des tendances écrasantes qui ont un effet sur l'existence des êtres jusqu'à leur mort. Qu'une chape sociale, que des stéréotypes sociaux soient à l'oeuvre et entérinent cette différence par le biais de la culture, c'est une évidence que personne ne nie, mais en faire l'origine de tout revient à mettre la charrue avant les boeufs. C'est l'aboutissement logique d'une société confusionniste amalgamant égalité et similarité.

Tout ça pour dire que la sous-représentation des femmes au sein du public de la SF et leur sur-représentation parmi les lectrices de romances diverses et variées, tient à cet attrait "tristement" inné de la plupart des membres de la gente féminine pour l'intercommunication, et dans un deuxième temps seulement à l'ordre en vigueur - le premier engendrant le second davantage que l'inverse, même si ça n'en diminue pas la crétinerie des insulteurs sus-cités dans le topic. Et qu'à moins de les forcer légalement à consommer de la SF, le sex-ratio demeurera toujours déséquilibré, avec ou sans machisme ambiant. Quant à mon appréciation du dit sujet, elle est particulièrement jemenfoutiste : tant mieux si de nombreuses femmes créent/se procurent de la SF, mais avoir 50% d'hommes et de femmes dans tous les domaines de la vie, y compris les plus insignifiants/marginaux, ne peut constituer un progrès que si les choses se font tout logiquement parce que les individus le souhaitent en leur for intérieur. En revanche, ne peut être considéré comme un progrès quelque chose de planifié en amont qui voudrait rediriger les uns et les autres vers tel ou tel champ pour obtenir des statistiques paritaires partout, à commencer par les bûcherons.

Si certain(e)s se sentent l'âme "féministe" sur ce forum, ils ont tellement mieux à faire sur le moe, vision infantile et chosifiante du féminin qui a pris l'ascendant sur la quasi-totalité de l'animation japonaise, que de déplorer l'absence de soldats femmes jouables dans Call Of Duty 14 ou autres bêtises qui ont tout à voir avec le marché.
Dernière édition par Zêta Amrith le Dim 28 Juil 2013, 17:56, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Lux
Pilote de Bebop
 
Messages: 176
Inscription: Mar 25 Nov 2008, 00:51
Localisation: Île-de-France

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Lux le Dim 28 Juil 2013, 15:08

Zêta Amrith a écrit:Quant à mon appréciation du dit sujet, elle est particulièrement jemenfoutiste : tant mieux si de nombreuses femmes créent/se procurent de la SF, mais avoir 50% d'hommes et de femmes dans tous les domaines de la vie, y compris les plus insignifiants/marginaux, ne peut constituer un progrès que si les choses se font tout naturellement parce que les individus le souhaitent en leur for intérieur. En revanche, ne peut être considéré comme un progrès quelque chose de planifié en amont qui voudrait rediriger les uns et les autres vers tel ou tel champ pour obtenir des statistiques paritaires partout, à commencer par les bûcherons.


Il y a toujours eu des personnes avant-gardistes qui font des choix contraires à l'ordre dominant et qui ne se laissent pas démonter, des Woolf, des Malala, mais derrière ces fortes têtes reste le poids des normes sociales, de la pression familiale, des insultes, menaces, violences, diverses et variées. Ce qui a un double effet : d'une, que les filles finissent par être elles-mêmes persuadées de n'être pas faites pour ceci ou cela (ce qui touche aussi les garçons, mais c'est différent), et de deux, qu'il faut parfois se préparer à être attaquée et questionnée non pas sur ses compétences, mais sur son sexe. Le profond désir de participer à la culture dont on parle n'est donc pas forcément absent. Mais il peut être brimé. (comme je le disais plus haut, briser la chaîne n'excuse pas le boulet, ou celui qui a fermé le cadenas)
De plus, mais je l'ai déjà dit, cette idée marcherait véritablement si les personnes en place ouvraient la porte aux candidates, or l'entre-soi masculin semble être une chose très précieuse pour certains, la femme étant un "autre" celle qui se fait tuer dans les slashers ou qui n'est que "boobs". Si l'on écarte ça, alors l'argument est incomplet. Cela me fait penser aux homosexuels dans certains sports : l'envie profonde d'en faire n'occulte pas le fait qu'ils risquent de se faire insulter voire exclure (ça s'est vu) s'ils le déclarent. De même que malgré un apparent problème de compatibilité, un homme puisse aimer un homme, idem pour une femme, et faire l'amour avec. Il y a peut-être des déterminismes biologiques, mais ils sont à la fois questionnés et dépassés (par les gens). La conservation des rôles est souvent un moyen pour les hommes de conserver le pouvoir et d'exclure les femmes de manière désobligeante.
Je trouve qu'au fond de tes messages on trouve l'idée que les choses sont ce qu'elles sont, et que tout le reste n'est que dommage collatéral car subi par des personnes vu comme extérieures, qui souhaitent faire valoir leur appréciation d'un univers, et éventuellement en faire leur métier.

Pour ma part, j'en ai eu marre de l'entre-soi masculin, je ne cherche pas à "choper" mais à entendre autre chose que "rape", "boobs", "femelle", et j'en passe. Des choses que j'ai pu d'ailleurs moi-même pratiquer dans une certaine mesure - au fond, la première de mes "cibles", c'était moi. Je pense que la culture geek mérite mieux que ça, dans tous les domaines, mais je ne peux m'empêcher d'y voir d'un certain côté une communauté qui permet aux hommes d'entretenir encore et toujours 1) les mêmes clichés 2) la même chosification (je dirai aussi "décomposition" de la femme, commentée sur ses attributs - que l'on parle d'un personnage fictionnel ou de nos collègues de passion, celles en chair et en os). Quand on aime une culture, n'est-ce pas normal de vouloir le meilleur pour elle ? Je ne pense pas qu'elle doive se conformer, perdre sa spécificité et éventuellement ses aspects transgressifs, mais ce n'est pas une raison pour ne pas pointer certains comportements. D'ailleurs, comme tu parles du moe, j'avais déjà exprimé ailleurs l'impression que même ici, les codes du moe et le mélange d'infantilisation et de sexualisation qu'ils font pénétrait largement certains cerveaux. Je suis bien d'accord que c'est un mouvement débilitant.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9320
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Zêta Amrith le Dim 28 Juil 2013, 15:40

Lux a écrit:Je trouve qu'au fond de tes messages on trouve l'idée que les choses sont ce qu'elles sont, et que tout le reste n'est que dommage collatéral subi par des personnes qui souhaitent faire valoir leur appréciation d'un univers.

Tout dépend de l'univers en question. Il n'y a rien à voir entre un amateur de SF et un jeune connard du XBox Live. Cela m'étonnerait beaucoup que le fan-club de Philip K.Dick soit un repaire de machos qui traitent les femmes de salopes en comité. Au mieux on trouvera ces gens là parmi les fans de Star Wars, c'est-à-dire parmi les consommateurs de pop-culture bien lourde, mais pas dans les cercles authentiquement SF. Oui les cons sont partout là où réside la médiocrité culturelle. Ca n'est pas spécifique aux milieux dits geeks.

Quand on aime une culture, n'est-ce pas normal de vouloir le meilleur pour elle ? Je ne pense pas qu'elle doive se conformer, perdre sa spécificité et éventuellement ses aspects transgressifs, mais ce n'est pas une raison pour ne pas pointer certains comportements.

Le meilleur que je puisse souhaiter à une sous-culture, c'est qu'elle reste conforme à ses fondations et à ce pour quoi elle est apparue. Au moment où elle se confond avec le zeitgeist, elle n'est déjà plus une sous-culture. C'est évidemment une approche qui ne peut pas faire l'unanimité.

Avatar de l’utilisateur
Lux
Pilote de Bebop
 
Messages: 176
Inscription: Mar 25 Nov 2008, 00:51
Localisation: Île-de-France

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Lux le Dim 28 Juil 2013, 16:04

Zêta Amrith a écrit:Tout dépend de l'univers en question. Il n'y a rien à voir entre un amateur de SF et un jeune connard du XBox Live. Cela m'étonnerait beaucoup que le fan-club de Philip K.Dick soit un repaire de machos qui traitent les femmes de salopes en comité. Au mieux on trouvera ces gens là parmi les fans de Star Wars, c'est-à-dire parmi les consommateurs de pop-culture bien lourde, mais pas dans les cercles authentiquement SF. Oui les cons sont partout là où réside la médiocrité culturelle. Ca n'est pas spécifique aux milieux dits geeks.


C'est une belle idée que la culture de qualité élève l'homme, cependant je n'en suis pas si persuadé. De plus, et on l'a vu ces derniers mois en France, certaines personnes aisées, bien mises, avec un capital culturel élevé, peuvent sortir des horreurs. Elles seront juste formulées différemment que par un ado de 13 ans. Le sexisme ce n'est pas juste dire salopes, justement - et c'est vrai pour toute autre forme d'insulte, raciste, homophobe, etc.

Zêta Amrith a écrit:Le meilleur que je puisse souhaiter à une sous-culture, c'est qu'elle reste conforme à ses fondations et à ce pour quoi elle est apparue. Au moment où elle se confond avec le zeitgeist, elle n'est déjà plus une sous-culture. C'est évidemment une approche qui ne peut pas faire l'unanimité.


Ce qui n'empêche pas que les fans de la première heure aient un regard critique. Encore une fois, je pense qu'on peut aimer des choses qui nous font parfois tiquer, cela ne fait pas de nous ceci ou cela. En revanche, on doit pouvoir faire face à une analyse.
(et sachant que maintenant, Internet oblige, les sous-cultures apparaissent de plus en plus au grand jour, cet eden de permissivité - dans le bon comme dans l'affreux - vit à mon avis ses dernières heures.)

En parlant d'analyse, pas d'avis sur Mechademia ? :D (merci pour les autres, au passage)

Avatar de l’utilisateur
Windspirit
Ryo versus Massue
 
Messages: 624
Inscription: Jeu 18 Sep 2008, 22:14

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Windspirit le Dim 28 Juil 2013, 18:11

[Montrer] Spoiler
Image

Il fallait la poster.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9845
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Aer le Dim 28 Juil 2013, 20:49

Le vieux débat de l'Innée VS l'Acquis quoi. L'un de mes rares professeurs ayant une portée nationale, développementaliste de profession (c'est notamment eux qui disent que les bébés font ceci ou cela de telle manière avec tels impacts) a revu sa copie depuis une dizaine d'année pour proposer des solutions entre-deux, malgré un passé "tout-Innée". Tout ne s'explique pas avec un seul coté ou un autre du problème donc les scientifiques sont bien obligés de prendre des deux cotés.

C'est une belle idée que la culture de qualité élève l'homme, cependant je n'en suis pas si persuadé.


J'ai lu également mon Bourdieu qui en parlait fort bien, les même qu'Amrith je suppose, et si la culture et le degré de culture influe grandement sur les capacités, mentales en premier lieu, d'un être humain. Nous avons facilement à l'esprit cette idée-reçue d'un émigré parlant mal, écrivant mal, et sa progéniture qui, selon les strates sociales, n'aura pas forcément un très bon accès à tout cela et donc pas les moyens de se développer également. Ce n'est pas un hasard si le pauvre s'exprime comme un pauvre et le riche comme un riche. Va faire lire de la philosophie à quelqu'un qui n'a que difficilement des bases en Français.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10559
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Gemini le Dim 28 Juil 2013, 21:04


Avatar de l’utilisateur
Lux
Pilote de Bebop
 
Messages: 176
Inscription: Mar 25 Nov 2008, 00:51
Localisation: Île-de-France

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Lux le Dim 28 Juil 2013, 21:28

Aer : Les capacités intellectuelles ne te font pas forcément attraper l'humanisme de manière automatique ;) Des antisémites ou des homophobes ont beaucoup de culture et d'éducation.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9845
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Aer le Dim 28 Juil 2013, 21:32

Culture =/= éducation. Tu m'excuseras de répondre rapidement, j'vais voir un film dans la minute, je développerais après si tu veux.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
a-yin
Pilote de Bebop
 
Messages: 175
Inscription: Jeu 22 Déc 2011, 23:36

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede a-yin le Dim 28 Juil 2013, 21:34

Zêta Amrith a écrit:Si certain(e)s se sentent l'âme "féministe" sur ce forum, ils ont tellement mieux à faire sur le moe, vision infantile et chosifiante du féminin qui a pris l'ascendant sur la quasi-totalité de l'animation japonaise, que de déplorer l'absence de soldats femmes jouables dans Call Of Duty 14 ou autres bêtises qui ont tout à voir avec le marché.

Merci pour le conseil!
Simple fan (autoproclamée) de Akimi Yoshida

Avatar de l’utilisateur
Milvus
Soul of Chogokin
 
Messages: 1565
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 19:06
Localisation: Paris

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Milvus le Dim 28 Juil 2013, 21:52

On débat, on débat. Et puis certains agissent :

Ce qui n'est pas technomagique n'est pas post-moderne.

Avatar de l’utilisateur
a-yin
Pilote de Bebop
 
Messages: 175
Inscription: Jeu 22 Déc 2011, 23:36

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede a-yin le Dim 28 Juil 2013, 22:02

C'est impressionnant! Je me suis toujours demandée si il y a des effets niveau santé quant à ces opérations. Peut-être aussi qu'en pratiquant l'opération relativement jeune, c'est plus réussi? Là, on va plus loin que dans F Compo :).
Simple fan (autoproclamée) de Akimi Yoshida

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1186
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Rhyvia le Mar 30 Juil 2013, 01:17

a-yin a écrit:C'est impressionnant! Je me suis toujours demandée si il y a des effets niveau santé quant à ces opérations. Peut-être aussi qu'en pratiquant l'opération relativement jeune, c'est plus réussi? Là, on va plus loin que dans F Compo :).


Une belle poignée, oui.
J'ai pas pris le temps de vérifier, mais c'est le principal argument contre ce genre de traitement. En tête, y'a la stérilité, même simplement suite à des prises d'hormones. Ces jolies histoires tendent à faire un peu oublier qu'il s'agit bien d'un traitement, il ne s'applique vraiment que dans des cas particuliers, le reste du temps il fera plus de mal que de bien.

Et les résultats ne sont pas toujours aussi probants (même si de manière générale, ça change beaucoup de choses), ça dépend effectivement de l'âge. C'est plus simple quand ta famille à des moyens, aussi.

Avatar de l’utilisateur
Milo
Ryo versus Massue
 
Messages: 961
Inscription: Sam 15 Déc 2012, 14:42
Localisation: Tau'ri

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Milo le Ven 02 Aoû 2013, 06:39

Effectivement tous les extrêmes sont disponibles. Kim Petras traitée aux hormones depuis toujours, et qui fait sont opération à 12 ans, ça rend bien. En comparaison, décider ça à 30 ans passés et à partir de rien risque plutôt de transformer en Mme Garrison. Commencer jeune, c'est une base pour bien des choses.
"J'adore trop les doubleurs japonnais de la nouvelle saison de ce manga. Faut que je voye s'il est licencié !" ಠ_ಠ

The Smash Brothers, à peine 4h18 20 min, facile 8)

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9845
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Aer le Mer 23 Juil 2014, 19:17

Du coup, avec son intervention dans l'émission de France Inter Le Grand Bain qui m'avait fortement impressionnée, j'ai pris le bouquin de Pierre Pigot sur le manga et l'animation.
J'en suis rendu au quatrième chapitre, grossièrement à la moitié, et c'est diablement intéressant. Faut bien se dire d'entrée de jeu que le monsieur est un historien de l'art qui écrit un livre relativement académique (après tout c'est édité chez PUF), mais ça reste globalement accessible, même si certaines références n'éveillent rien dans mon cas, d'autres sont littéralement archiconnues et ne posent pas de problème - ou alors vous ignorez qui sont Picasso ou Foucault.
A travers le prisme de sa formation, il développe donc dans son Apocalypse Manga LE thème sous-jacent du manga moderne : la bombe atomique et ces conséquences directes et indirectes. En piochant dans un corpus d'auteurs ultra-solides (Tezuka, Matsumoto, Nakazawa, Takahata, Miyazaki, Otomo, Ishinomori, Umezu, Oda...), il trace les lignes de l'évolution historique et politique du Japon à travers son représentant culturel le plus direct et le plus industriel. Il parle peu, voir pas du tout, de la période pré-atomique pour ce que j'en ai lu, à par en citant Hokusai vite fait mais la on est dans la préhistoire, pour vraiment se concentrer sur les générations d'auteurs et ce qu'ils ont amenés à chaque fois suivant un schéma assez bien ficelé : les générations directement touchées, tentant de représenter l'horreur de la guerre, de la bombe, le traumatisme du pays (notamment avec The Cockpit et Le Tombeau des Lucioles en anime et Gen d'Hiroshima en manga), les seconds venus qui n'ont plus que la destruction (notablement avec une dissection d'Akira assez puissante) pour s'exprimer, et ceux qui cherchent par delà le cataclysme ce qui peut être sauvé (Le voyage de Ryu et L'école Emportée). S'ensuivent des chapitres autour de trois personnalités : Miyazaki, Matsumoto et Oda, que je n'ai donc pas encore parcourues mais qui me semblent remplies d'idées intéressantes (rien que son introduction à Miyazaki qui commence par un "Les occidentaux se trompent complètement sur Mononoke Hime, en le prenant pour un début chez l'auteur vu qu'il s'agit de son premier succès ici, alors qu'il s'agit d'une fin." pose le truc).

L'auteur est clairement un passionné, connaissant son sujet sur le bout des doigts sans noyer le lecteur sous un trop plein d'information. Evidemment, c'est remplis de divers spoils sur les œuvres qu'il aborde mais ça semble logique vu que nous sommes dans une démarche de contextualisation et d'analyses. Il évite autant que faire se peu les à peu prêt pour vraiment placer le manga (et l'animation qu'il met plus ou moins sur un même pied égalitaire d'entrée de jeu via un : "Si un anime transcende parfois un manga, un manga transcende lui aussi parfois un anime." ; je ne crois pas que l'on puisse être plus clair) dans son statut d'art et virer d'un coup de pied fort bienvenue les divers réactions primaires qui ont pu émaillé sa diffusion dans notre pays avant d'attaquer le vif du sujet : comment les auteurs de manga arrivent à jongler entre leur travail et cette "sombre caverne", résultante de l'apocalypse atomique, que toute la société et la politique japonaise tente d'éviter - mais pas qu'elle au fond -, qui gronde de manière sous-jacente dans tout le medium depuis les années 50.

Passionnant pour le moment.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10559
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Gemini le Mer 23 Juil 2014, 19:33

Aer a écrit:après tout c'est édité chez PUF
Je préfère quand c'est édité aux Presses Régionales de l'Observatoire de l'Université de Toulouse.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9845
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Aer le Mer 23 Juil 2014, 19:41

De la finesse, aujourd'hui.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Merlin le Jeu 24 Juil 2014, 08:34

C'est quoi le problème de l'éditeur?

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19177
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Tetho le Jeu 24 Juil 2014, 09:12

Tu m'as convaincu de prendre le bouquin (putain, 22 neuro-brouzoufs quand même). Entre l'angle de la Bombe qui recoupe complètement mes analyses et la phrases sur Miyazaki qui montre une vraie lucidité vis à vis du bonhomme ça promet une lecture enrichissante.


Merlin a écrit:C'est quoi le problème de l'éditeur?

Gemini a fait une référence au 3615 Usul, regarde l'anagramme formé par les mots de son éditeur à lui.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9845
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Aer le Jeu 24 Juil 2014, 10:42

Ouais le prix pose aussi le truc :(. Mais bon PUF kwa.
Bientôt terminé et c'est encore plus mieux après, en traversant les univers de Miyazaki, Matsumoto et Oda il enchaine une vraie progression, assez terrifiante quand on saisit pourquoi Miyazaki est situé au début, mais qui permet de garder cette lueur d'espoir propre aux grands écrits et - en règle général - au manga : une lente remontée depuis les tréfonds de l'apocalypse pour glorifier l'Aventure (il est d'ailleurs intéressant de joindre son intervention sur France Inter avec son passage sur Miyazaki, vu qu'à l'écriture du bouquin il n'avait pas encore vu Kaze Tachinu).

L'un des derniers points que je n'avais pas abordé est aussi la place assez importante qu'il dévolue aux rites religieux japonais, au shinto, ses particularités ressortant continuellement dans l'univers imaginaire des auteurs japonais. Ca me fait voir d'autres séries d'un nouveau regard en tout cas, genre Gantz et son "éternel matin ensoleillé, même si ta vie dépend de ma logique bande de larves".
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10559
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Gemini le Jeu 24 Juil 2014, 11:18

Tiens Aer, pour compenser ma blague foireuse : http://www.franceculture.fr/emission-ma ... 2013-10-26

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9845
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Aer le Jeu 24 Juil 2014, 11:34

J'irais écouter ça.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Afloplouf
Apprenti Kirin
 
Messages: 1011
Inscription: Lun 12 Avr 2010, 13:24

Re: Thèses, articles, et autres trucs compliqués

Messagede Afloplouf le Jeu 24 Juil 2014, 11:45

Dommage : toujours à la pointe du progrès, PUF ne propose pas de version e-book de ces livres.
Image
"Une fréquentation même irrégulière des sites et des forums de la Toile laisse sur un malaise. C'est qu'y règnent souvent la sottise et l'intolérance. On est sûr d'avoir raison contre le reste du monde puisqu'on est entre soi." Gérard KLEIN

PrécédenteSuivante


Retourner vers Culturama

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités