Crowdfundons l'animation japonaise

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Culturama : Interviews, reportages, artbooks, doujinshis, quizz...

Retourner vers Culturama

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8325
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Crowdfundons l'animation japonaise

Messagede Zêta Amrith le Sam 04 Nov 2017, 10:21

Tetho a écrit:Et c'est pas le trou noir intellectuel et artistique qu'est devenu le cinéma japonais qui va tirer la chose vers le haut.

C'est un sujet très intéressant et qui va dans le sens d'un contexte politique plus large.

Deluxe a écrit:Après tout, pour nous Makoto Shinkai c'est déjà plus très frais mais pour beaucoup d'autres c'est une révélation.

Si les premières générations de fans en France avaient découvert l'animation japonaise par le biais de la naphtaline de Shinkai elles auraient déjà tiré un trait sur cette culture, ou tout du moins n'y aurait conféré aucune importance particulière. C'est pas une phrase lancée pour le plaisir d'être lapidaire, c'est juste une question de demande. L'animation japonaise, peu importe que ce soit sur le fond ou la forme, lorsqu'elle n'est pas l'alternative à quelque chose d'autre ne rayonne pas.

On ne peut pas avoir la même exigence entre le milieu du cinéma d'animation et celui des séries.

Aujourd'hui c'est dans la catégorie des productions TV que l'animation japonaise domine artistiquement le reste du monde. L'offre des autres pays est concentrée sur l'enfance donc même avec 2% à 5% de séries dignes d'intérêt l'archipel enjambe tout le reste. Sur grand écran, sa suprématie n'est en revanche plus du tout un postulat.

L'état de l'industrie des séries est bien plus problématique, car elle est entre les mains de sociétés (Aniplex, Bandai, les éditeurs...) et non de créatifs.

Ben thread oblige, aucun créatif un tant soit peu connu (à part Yuasa) ne s'est appuyé sur le système du crowfunding pour émettre une idée neuve ou audacieuse à l'endroit du public. Le bagage culturel, pas celui qui sait la masse atomique du cobalt mais simplement la conscience de ce qui est et de ce qui a été en animation, est assez bas dans l'industrie japonaise. Le souci ne vient pas d'Aniplex mais des créatifs eux-mêmes, qui sont pour beaucoup de moins en moins de vrais réalisateurs, et de plus en plus des directeurs de l'animation promus. Lis quelques interviews de Shinkai ou Aoki. Ils n'utilisent pas le langage des concepts ou des idées comme un Rintaro ou un Anno, or un réalisateur c'est avant tout ça, et tout le reste devrait venir après.

Le jour où les Coréens ou les Chinois parviendront à créer des animes plus cools que ceux des Japonais, ces derniers seront obligés de se sortir les doigts.

Ils n'y "parviendront" pas parce que 1) ils n'ont jamais été occupés par les USA 2) ce n'est absolument pas le créneau qu'ils ont choisi. L'animation japonaise du fait de son histoire matérielle est de très loin la plus occidentale des trois, la plus compatible avec les attentes du marché mondial. Les chinois fabriquent essentiellement des produits familiaux en 3D car ils se rêvent à terme (et là on rit) en opposition directe à Pixar. En-dehors du circuit du court-métrage et de quelques exceptions notables comme les films indépendants de Jian Liu qui abordent la délinquance ou la pauvreté, c'est encore un cinéma d'animation relativement bateau et lisse, aussi uncool que le gouvernement qui le chaperonne - et dont les traits d'humour sont culturellement incompréhensibles pour un public français. Le cas du cinéma d'animation coréen est plus contrasté ; quelques productions dotées de davantage de moyens singent les graphismes nippons parce que sur un malentendu ça peut marcher, mais il y a aussi tout un versant plus "social" imbriqué dans la description de la société coréenne, à la technique rudimentaire mais qui dégage l'énergie du désespoir. C'est souvent maladroit et fauché, même pour les plus vendeurs comme Sang-Ho Yeon, mais si les budgets et la qualité d'animation locale devaient augmenter prochainement il y aurait là une animation bis avec une vraie identité pour un public de niche en recherche de choses plus crues.

Avatar de l’utilisateur
Eltreum
Pitit LEGO
 
Messages: 337
Inscription: Ven 17 Jan 2014, 21:09

Re: Crowdfundons l'animation japonaise

Messagede Eltreum le Sam 04 Nov 2017, 19:05

Il faudrait carrément qu'un de "our guy" gagne à l'euromillions et produise lui-même des anime à contre-courant (c'est pas l'imagination et les idées qui manquent) en prenant la crème des "bros" res(is)tants encore de l'industrie de l'animation japonaise. C'est pourtant pas dur de se démarquer (faire l'inverse ou tenter/expérimenter des "concepts"), originaux dans le meilleur sens du terme mais pouvant s'inspirer de l'ensemble du monde ou de ses racines sans complexe. Les gens veulent vraiment de l'alternative à cette farce qu'est devenue Hollywood. Après oui, il y a les moutons qui n'aiment que la même herbe comme partout.

Le problème, n'est pas seulement que les anime ne font que se regarder le nombril mais qu'ils se limitent eux-mêmes et n'ose plus "se démarquer", "se renouveler". Alors que son image "cool" et "différente" diminue à force de stagner et de préserver ses règles/codes bref se reposer sur ses acquis, son histoire (assez ralentie). Mais bon, c'est plus simple avec des remakes, reboots, suites, spin-off, adaptations ligh et visual novels/4koma...etc (allez financements).

Les manga s'en sortent mieux (facilités et libertés) et avaient aidé jadis les anime à se développer. Un Tezuka, un Leiji... Le temps où on rêvait et pas fantasmait, enfin il faut prendre en compte Internet, qui nous plonge en plein dans des réalités qu'on choisit sous un flux constant d'informations banales.

PS1 : les jeux-vidéo, des titres comme Resident Evil, Silent Hill, Metal Gear Solid... On penserait qu'ils ne sont pas japonais tellement ils sont occidentalisés.

PS2 : la révélation des animefans de l'ère d'Internet c'était Haruhi et on a vu ce qu'elle a engendré...
[Montrer] Spoiler
rien (de bon).
Comme si on avait encore besoin d'une nouvelle religion et d'une déesse casse-bonbons...

PS3 : la concurrence, plus simple, les ricains)/européens( qui commenceraient à réaliser des "anime" (quoique qu'hybrides) en séries, mais les japs se contenteront de leur "glorieuse histoire passée" et des "quelques perles par années".
Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 17487
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Crowdfundons l'animation japonaise

Messagede Tetho le Sam 04 Nov 2017, 22:43

Je garde énormément de sympathie pour Shinkai. C'est un mec qui a quitté son taf en 2000 pour réaliser un anime seul dans sa chambre et y est arrivé. Une OVA certes esthétiquement inégale (*keuf*keuf*) et à l'animation 2D minimaliste mais aux intentions sincères, aux inspirations nobles (Gundam, Top wo Nerae!, The Forever War...) et à la narration élégante. C'est une vraie OVA des années 80 mais réalisée par un mec seul avec les moyens que le numérique ont permis.
Par la suite il s'est un peu perdu en route et a fini par devenir une caricature de lui-même au point que son dernier film n'est à son meilleur que quand Shinkai se force à ne pas faire du Shinkai. J'aimerais le voir revenir à une SF aux accents littéraires, comme ses deux premiers films, mais j'y crois moyen. J'ai peur que le succès de Kimi no Na ha. le force à se cantonner à ce genre de films familiaux parce qu'il y a des attentes placées sur ses épaules. Mais il est jeune et une bonne partie de sa carrière est encore devant lui, il a plusieurs décennie pour me donner tord.


Mais justement, si en 2000 Shinkai s'était tourné vers le financement participatif pour financer Hoshi no Koe hé ben j'aurais adoré l'aider. Même si à l'époque je n'avais pas les moyens de foutre tout ce que j'ai pu donner à des projets au delà d'anecdotique en face de l'anecdotique comme Santa Company. Je suis un peu facile, un créateur vient vers moi en me disant "hé cousin, tu veux être le mécène de mon dessin animé chinois", ben je l'aide. Le plus souvent à hauteur pour avoir le blu-ray dans mes étagères.
Je ne pense pas que le financement participatif permettra de financer de vrais animes ambitieux comme Amrith en attend, parce que ça demande plus de moyens que ce que le financement participatif peut lever (le plafond actuel semble à un million de dollars avec une campagne solide et des noms connus pour supporter). Mais c'est pas ce que j'en attends. Il y a une raison pour laquelle j'ai déjà du parler du "nouveau Birth" dans ce sujet, c'est parce que Birth c'est par excellence l'anime où le fond est insignifiant en face de la forme. C'est un anime qui n'a été produit que pour célébrer le style d'un animateur que tout le monde kiffait à l'époque, le reste, les personnages, le conflit planétaire et la course-poursuite, n'est que prétexte à créer des séquences qui mettent en avant les forces du style de Kanada, rien de plus. Et c'est cool pour cette raison et je ne demande pas plus. La même chose mis aux gouts du jour (donc avec des lesbiennes qui se combattent à coup de pouvoirs magiques) ça m'ira.
Si le financement participatif peut aboutir à la création d'un nouveau Birth, ben ça sera vraiment cool je trouve. Si ça permet à des réalisateurs d'émerger, comme la Okamoto Sae de Mecha-Ude, ça sera déjà pas mal. Et en attendant c'est cool que ça ait permis à Mappa de boucler la prod de Kono Sekai no Katasumi ni sans faire de compromis.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 17487
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Crowdfundons l'animation japonaise

Messagede Tetho le Jeu 16 Nov 2017, 01:03

Under the Dog Special Edition pourrait être financé. Si on regarde l'avancée du financement ils ont levé 8000 et 7000$ hier et aujourd'hui. Il reste encore 39H et leur manque 17 000$, mais voila.
Ce rebondissement dans une campagne qui n'intéressait personne, au point d'avoir plusieurs journées dans le rouge, est déjà louche mais ce qui l'est encore plus c'est qu'il n'y a que 15 et 24 nouveaux backers par jour, faisant d'hier une journée où le pledge moyen est de plus de 500$. Pour moi Exit Tunes injecte volontairement de l'argent pour sauver sa campagne et la série avec.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Sch@dows
Emperor of Schumiland
 
Messages: 11896
Inscription: Mer 11 Avr 2007, 12:12

Re: Crowdfundons l'animation japonaise

Messagede Sch@dows le Jeu 16 Nov 2017, 01:21

Oui, c'est devenu assez courant pour récupérer ce qui peu l'être des backers, mais en général, c'est plus discret
Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 17487
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Crowdfundons l'animation japonaise

Messagede Tetho le Ven 17 Nov 2017, 17:44

Et donc c'est financé, à à peine un peu plus d'1% au dessus de l'objectif et après trois derniers jours des plus louches.
Réjouis-toi Nexus, plus d'Under the Dog arrive :lol:
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Nexus
Ryo versus Massue
 
Messages: 870
Inscription: Lun 02 Jan 2012, 17:02

Re: Crowdfundons l'animation japonaise

Messagede Nexus le Ven 17 Nov 2017, 18:16

S-u-p-e-r.
Au moins je me console en me disant que leur projet aura été financé en bonne partie par leurs thunes, ce qui montre un bel échec.

Avatar de l’utilisateur
Sch@dows
Emperor of Schumiland
 
Messages: 11896
Inscription: Mer 11 Avr 2007, 12:12

Re: Crowdfundons l'animation japonaise

Messagede Sch@dows le Sam 18 Nov 2017, 01:42

Ouais enfin, quand tu n'arrives pas a financer un short avec 50 000$ sur kickstarter, sans y mettre de ta poche ... il y a des question à se posée sur la viabilité d'un tel projet.
Image

Précédente


Retourner vers Culturama

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité