Anime : Hirune Hime (Rêves Eveillés)

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9347
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Anime : Hirune Hime (Rêves Eveillés)

Messagede Zêta Amrith le Lun 19 Juin 2017, 19:05

HIRUNE HIME
Ancien & The Magic Tablet

Image

Réalisation : Kenji Kamiyama
Scénario : Kenji Kamiyama
Animation : Signal MD

Jeune lycéenne, Morikawa vit avec son père à Okayama. Depuis peu, elle fait une série de rêves étranges. Quand soudain, son père est arrêté chez lui par la police. Avec l'aide de son ami Morio, Morikawa est déterminée à le faire libérer, ainsi qu'à démêler le mystère de ses rêves...

Kazuchika Kise, Shigeto Koyama, le frenchie Christophe Ferreira... a priori que du beau monde sur ce film d'animation, malheureusement un peu pauvre une fois fait le tour de la robe. On n’attendait plus grand-chose de Kenji Kamiyama après le plantage des films Eden Of The East et le fiasco du relaunch 3D de Cyborg 009, et ça n’est pas exactement cet Hirune Hime trop éparpillé pour tenir droit qui redressera la cote en décrue de l’ancienne étoile montante de IG. Tout n'est pas mauvais dans le tas, loin de là, et ce probablement car l'on ressent à moultes reprises l'influence de Mamoru Hosoda dans cette tentative souvent maladroite d'évoquer le thème fétiche du patron, celui de la cellule familiale. Construit autour d'un système de double-narration en théorie intriguant – d’une part la vraie vie d’une lycéenne, d’autre part ses rêves composés à partir d’un conte de jeunesse, le métrage qui se voudrait pour les enfants mais sans la rigueur et la clarté du propos qu’exige l’exercice tombe rapidement dans les travers connus de Kamiyama ; surchargé, il empile les gros sujets les uns sur les autres (séparation familiale, rivalité industrielle, imaginaires adolescents, intelligence artificielle) sans jamais vraiment les traiter, s’essaie à des analogies un peu casse-gueule entre royaumes heroic-fantasy et corporations automobiles, magical girls et applications iOS, rêves et souvenirs, le tout à l'intérieur d'un univers esthétique disparate allant de la réunion d’actionnaires septuagénaires au nounours pirate en passant par le mecha géant ailé en CGI. Périssable et pas spécialement haletant non plus, cet Hirune Hime survit de ses moments de candeur et des bonnes intentions qu’il laisse parfois transparaître entre les mailles, à l'instar de cette moto high-tech symbolisant l'être perdu. Mais il eut fallu ne pas enterrer cette simplicité sous une trombe de références ou de dérivations SF grimées en sophistication. Ne pas alourdir la réalisation de scènes d’action d’autant plus distantes qu’elles sont fictives à plus d’un titre. Ou en bref, ne pas penser que superposer plein de thèmes certainement très intéressants (pris chacun de leur côté) suffirait à faire un film riche de sens. Ca n'est pas cette fois que le sommeil d'Hosoda sera dérangé.

guwange
Apprenti Kirin
 
Messages: 1479
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Anime : Hirune Hime (Rêves Eveillés)

Messagede guwange le Mar 25 Juil 2017, 04:32

Vu dimanche après-midi.
Sympathique film bien exécuté avec une réalisation technique de haute volée comme on pouvait s'y attendre au vu du staff.
Pour moi, ça a l'exécution d'un anime grand public.
On a le méchant un peu caricatural, tout est élucidé à la fin, on ne ressent pas de tension, cela suit son cours normal. On ne ressort pas de la séance en se questionnant sur le film comme on peut le faire pour un Hosoda.
En cela, je te rejoins, on parle bien de Kamiyama qui avait commencé par des hits comme Gits SAC et Seirei no moribito et c'est vrai qu'il était promis à un tout autre avenir et à boxer à côté des + grands noms de l'animation jap... ( Kon, Oshii etc...)

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9347
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Hirune Hime (Rêves Eveillés)

Messagede Zêta Amrith le Mar 25 Juil 2017, 13:44

Déjà va mater Alien, resquilleur.

guwange
Apprenti Kirin
 
Messages: 1479
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Anime : Hirune Hime (Rêves Eveillés)

Messagede guwange le Mar 25 Juil 2017, 15:39

J'avais la version director's cut, mais Tetho m'a dit qu'il fallait que je regarde le cut d'origine sorti au ciné.
Mais comme je n'ai jamais trouvé ce cut là, bah j'étais passé à autre chose.
Puisque tu ne lâches pas l'affaire et que j'étais parti à ne rien faire d'autre que d'aller dans des forums JV et anime pour suivre la hype Switch and co, DBS and co, boku academia and co, Mary witch flowers and co etc...
Bah, je viens de mettre la seule version que j'ai , la version director's cut... :mrgreen:
J'en suis à 10 minutes à peu près et j'ai mis pause, pour écrire ce message, ça parle de Nostromo, de prime, tiens je savais pas qu'il y avait une seconde gonzesse en dehors de Sigourney weaver.
La suite de mon message dans le topic ciné d'ici ce soir...

Sinon, si vous avez l'occasion de regarder Hirune Hime, allez-y.
Dimanche, mon neveu et moi avons été le voir, puis hier lundi, nous avons été voir Spider man et mon neveu a préféré Hirune Hime.
Donc, si vous avez toujours de l'argent à mettre dans les Marvel ciné, ce hirune hime le vaut bien aussi. ( ok, à 6 euros 50 dans mon ciné Art et Essai :mrgreen: )

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9347
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime : Hirune Hime (Rêves Eveillés)

Messagede Zêta Amrith le Sam 29 Juil 2017, 16:02

Chose intéressante que j'avais zappée, l'animation 2D de Hirune Hime a été réalisée quasi-intégralement avec TVPaint - d'où l'implication du petit studio hexagonal Yapiko. La réussite formelle de plusieurs films d'animation français ces dernières années est peut-être en train d'influer sur la méthodologie logicielle des productions asiatiques.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2455
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Anime : Hirune Hime (Rêves Eveillés)

Messagede Darkge999 le Dim 07 Jan 2018, 16:16

Film vu, malheureusement uniquement sur galette puisque mon cinéma l'avait zapper (le même destin que connu Mazinger Z Infinity et actuellement Fireworks)...
Je trouve que c'est un film sans prétention, qui ne marquera sans doute pas les esprits, mais assez agréable à regarder. L'histoire se suffit à elle-même avec une héroïne qui est loin de briller par son intelligence, ce qui change assez des héros qui savent tout faire. Tout y est assez bien expliquer sauf les passages oniriques dont on ne sait pas s'il s'agit de rêves, de déformations de la réalité, ou bien de visions d'un monde alternatif... Un mystère qui donne un petit plus au film, mais qui aurait put être développer sans trop en dévoiler par quelques allusions... Surtout que ses passages-là, offre une spectacle graphique qui m'a bien plut.
Pas un film incontournable, mais qui fait passer un bon moment devant.



Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités