Puella Magi Madoka Magica

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Chadauw
Pitit LEGO
 
Messages: 314
Inscription: Dim 26 Oct 2008, 16:05
Localisation: XXXX

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Chadauw le Ven 22 Avr 2011, 19:18

Le final aura échoué à faire en sorte que Madoka laisse vraiment son empreinte.

Cette fin aura été une déception, pas une déception totale mais une déception tout de même. Le principal problème est que la résolution est beaucoup trop facile : tout est sauvé par le vœu de Madoka. Le concept des vœux étant déjà en soi très flou (après tout, quelles en sont vraiment les limites?). J'aurais préféré que Madoka réussisse à résoudre la situation sans devenir Magical Girl, en encore que son vœu lui donne les armes pour amener le dénouement. Les questions sur la nature de Walpurgis Night restent sans réponses, bien que de maigres indices soient donnés.

La fin reste quand même très ouverte, et amène à se poser de nouvelles questions... J'espère maintenant que l'annonce de la série "tranche de vie" était un troll, et qu'une réelle suite (ou une histoire se déroulant dans le même univers) soit prévue. Il y a encore trop d'éléments qui peuvent être exploités, et la fin en offre même de nouveaux! Ça ne m'étonnerai pas de la part du scénariste.

Au final, pas déplaisant mais loin des attentes.

On aura quand même eu des révélations intéressantes sur l'histoire de France.

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Ven 22 Avr 2011, 19:27

Cet épisode 12 sonnait un peu comme un immense sabotage.
La réponse que donne la série à tout ce qu'elle proposait jusqu'à maintenant est stupide, ni plus ni moins. Ou alors, c'est moi qui suit profondément stupide (ce qui est une possibilité à envisager avec tout le sérieux dont on puisse faire preuve sur internet) :

[Montrer] Spoiler
Cette histoire de tuer toutes les sorcières, on s'en fiche. On ne comprend même pas en quoi ce vœu est particulier. Dans Hoshi no Samidare, on a un héros qui creuse des trous dans la montagne pour piéger ses ennemis, ce qui va finalement finir en running gag éculé. Et pourtant, en partant d'un simple gag, l'auteur arrive à en retirer quelque chose (c'est du spoil, mais rien de réellement si gênant).
Là, on nous propose de la purée méta-physique et du lol-art Shinbo-esque, mais où est le sens dans tout ça ? A quel moment de cette histoire dont le tenant et les aboutissant reposent sur des loi universelles incompréhensibles ? En voyant ça, j'ai l'impression que quelqu'un se paie ma tête, en me faisant croire que cette série est supposée vouloir dire quelque chose alors que ce n'est rien de plus que de l'esbroufe.

On radote des fatalités sur douze épisode pour en arriver à la conclusion que si on change les règles, c'est pas nécessairement mieux, mais au moins c'est différent. Génial.
En dehors de ça, la narration typique de shinbo est bien à l'image de cette intrigue : complétement décousue. J'aurais envie de mettre la faute encore une fois à toutes ses abstraction sans intérêt qui polluent l'écran et empêche nécessairement de s'identifier complétement à ce qu'il se passe et rend le moindre défaut plus évident. Du coup, impossible de ne pas voir les derniers essais de combler les trous de l'intrigue, les scènes qui sortaient de nulle part, les énième radotement de Kyubey et les tentatives désespéré de nous faire s'attacher à Homura. Ce n'est apparemment pas le cas de la majorité, mais chez moi, la sauce n'a pas prit, du tout.


Et pourtant, j'espérais honnêtement que ce double épisode puisse finir la série en beauté.
Dernière édition par Rhyvia le Sam 23 Avr 2011, 00:30, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Ven 22 Avr 2011, 21:08

Fin satisfaisante pour moi, à défaut d'être grandiose ou éblouissante, c'est plus ou moins ce que j'attendais depuis un bon moment
[Montrer] Spoiler
Madoka qui résout tout sans combattre, mais en utilisant le pouvoir de l'Espoir, l'Amitié et l'Amour en vraie magical girl. Dans un sens ça me donne une partie du méta-commentaire que j'espérais sur le genre et sur ses errements actuels, mais c'est clairement pas le propos ni d'Urobuchi, ni de Shimbô. Pas plus qu'un commentaire sur n'importe quoi, à commencer par les jeunes filles actuelles.
Et puis c'est pas aussi bien exécuté que le Mugen Silhouette de Heartcatch Precure!, qui était non seulement l'aboutissement de ce que la série avait été pendant un an durant mais était aussi infiniment plus sincère, mais ça reste à mes yeux une sortie vers le haut en refusant une fin désespérée et nihiliste attendue par tant de fans, ou pire la fin où Homura remonte le temps une fois de plus qui aurait invalidé tout ce qui se serait passé pendant 12 eps.
Y avait clairement mieux à faire, pour moi la série saute le requin une fois l'épisode 6 fini, mais les 3 épisodes finaux remontent quand même la pente après les 7-8-9 au fond du trou avec leur lolscience et autres personnages qui perdent toute cohérences dans leurs actions.
La fin apporte quand même son lot d'imprécisions et de glissements dans les concepts qui sont pas forcements idéaux.
[Montrer] Spoiler
On se sait pas trop ce que chasse Homura & Co à la fin ou bien ce que Kyubey utilise à la place pour lutter contre l'entropie.
Quand à la révélation sur les précédentes puella magi, hohoho. Au delà du coté phallocrate évoqué par Amrith, reste le fait que les femme qui ont eu un rôle majeur sur l'histoire de l'humanité sont bien peu en comparaison des hommes. Et puis pas mal des femmes "importantes" montrées semblent souvent bien loin des adolescentes qui sont censés êtres celles capable de produire le plus d'énergie lors de leur transformation si l'on en croit Kyubey. Cette révélation est pas aussi suicidaire que celle sur l'entropie, mais reste gratinée et de trop.

Reste qu'au final on sait pas qui était le protagoniste central de toute cette histoire, Madoka qui, à la manière d'un Shinji dans The End of Evangelion, n'a été qu'un gros boulet pour les autres protagonistes avant de faire LE choix qui détermine tout et que seule elle pouvait faire. Ou Homura qui a tout subi et endurée mais sans pouvoir rien faire. En un sens c'est là le vrai problème de l'épisode 10, aussi réussit fut-il, de foutre le doute sur le vrai propos de la série.
Ho et il y a aussi un petit coté Nurse Angel Ririka SOS dans cette fin, de part
[Montrer] Spoiler
le sacrifice ultime de l'héroïne et son effacement de la mémoire de ses proches. Même si ici le fait que Homura se souvienne d'elle (et puis un peu tous les autres quand même) nuance pas mal la chose comparé à la série de Daichi.


Je regrette quand même que
[Montrer] Spoiler
le vœu de la Madoka n-1 (que l'on a vu mais pas entendu) n'ait pas servi de deux ex machina à un point du final. Urobuchi avait là un plot device ultime et tout puissant. Je me demande d'ailleurs si il s'en est rendu compte ou pas en fait.


Reste quand même une série sympa, grand huit niveau sensation, globalement efficace. Elle n'a pas su être à la hauteur de ce qu'elle avait pu faire miroiter, mais reste une œuvre intéressante malgré une exécution faillible.
J'ose espérer qu'elle ne fera pas école et que d'ici un an on ne verra pas se multiplier les séries de magical girls sombres et désespérées parce que c'est cool et que ça vend.


Sinon, pour ceux qui n'ont pas déjà lu: http://twitpic.com/4j9pch
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Tabris
Pilote de Bebop
 
Messages: 199
Inscription: Ven 07 Jan 2011, 21:46

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tabris le Sam 23 Avr 2011, 01:59

La série semble diviser particulièrement ceux qui l'ont vue : d'un côté ceux qui ont apprécié dans l'ensemble une oeuvre intéressante mais avec de nombreuses failles, de l'autre ceux qui font preuve d'un fanboïsme absolu et - pour moi - incompréhensible.

Je dois bien dire que tout au long de la série, les moments (supposés) émouvants m'ont laissé de marbre, le nombre de fois où Madoka se met à pleurer n'y est peut-être pas étranger : trop de surenchère émotionnelle tue l'effet recherché. Pourtant, je suis habituellement bon public pour le drama forcé dans le genre...Je rejoins Rhyvia sur ce point, tout semble fait pour que l'on s'attache à Homura, et perso, ça m'est complètement passé au dessus de la tête. Pour le coup, j'ai trouvé Mami plus touchante sur ses 3 épisodes, que Homura sur l'ensemble de la série.

J'ai également du mal avec cette fin, et surtout avec cette partie où :
[Montrer] Spoiler
Madoka dit considérer Homura comme sa meilleure amie. Même si en y réfléchissant ça se comprend, cela semble tellement jeté comme un pavé dans la mare, étant donné que la relation Homura/Madoka n'est vraiment développée que dans ces 3 derniers épisodes.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9381
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Sam 23 Avr 2011, 16:02

Rhyvia en rajoute mais a soulevé un point non-négligeable.

[Montrer] Spoiler
L'autre problème, traitement mis à part, c'est que l'on ne sait pas vraiment ce que la série avait à dire, après avoir simulé non sans brio une profondeur méta-analytique enfouie que l'on imaginait surgir sur la scène au dernier moment.
Madoka devient Dieu et se sacrifie... pour remplacer les sorcières par des démons. Okay. Où est le message, ou même, plus modestement, le sens ? Quel est le rapport avec cinquante ans de production magical girls ? Les fans ont-ils autre chose à écrire là-dessus que "BADASS" ou "EPIC WIN" ?

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Sam 23 Avr 2011, 19:28

Les fans ont-ils autre chose à écrire sur ce point que "BADASS" ou "EPIC WIN" ?


Si, ils ont quelque chose à dire. Un bon moyen de prendre tout le monde pour des idiots, un immense sophisme animé qui n'a aucun sens. Et c'est pratique que ça n'est pas de sens, on peut dire sans aucun problème balancer des "You’re either brainless or you can’t be stuffed thinking" avec juste des montagnes de wall'o text pseudo explicatives. Ca aurait tendance à confirmer que tout ce show se basait bien des intellectualismes gratuit et faciles afin de donner l'impression au spectateur qu'il regarder quelque chose d'intelligent. De l'auto-satisfaction, en gros.

On m'a déjà reproché de m'acharner sur cette série, alors pour être honnête, en tant que personne qui s'intéresse d'assez près à la narration (et la narration séquentielle, sûrement moins bien) Madoka est l'exact opposé d'à peu près tout ce que je défend. J'aurais tendance à penser qu'une histoire bien racontée, dans l'idéal, le serait de manière tellement simple qu'il n'y aurait rien besoin d'expliquer (ce qui ferait qu'essayer prouver qu'une intrigue n'a pas de faille serait la meilleure preuve qu'il y a effectivement des failles) et se baserait des symboles (ou des clichés) pour se donner du sens qui pourrait ensuite être ré-interprété à l'échelle personnelle sans jamais trahir le propos original. Si on enlève tout le travail de mise en forme, la narration serait plus un exercice personnel qu'autre chose (le moe m'a jamais dérangé, c'est la production en plastique, froide et sans âme, qu'il engendre qui me gêne). Et Puella Magi m'a donné l'impression d'être aussi froid que le carrelage de mes WC, exactement comme le reste de l'animation sur mesure, supposée être destinée à un public précis, mais d'une autre manière. C'est exactement la même chose que des tas d'auteur amateurs qui essaient tellement de faire quelque chose de sombre, d'original ou de choquant qu'ils donnent l'impression de perdre complétement de vue de faire quelque chose qui leur ressemble, tout simplement. C'est de l'histoire concept, comme tout le monde l'appelle si bien. On peut trouver plusieurs très bon auteurs qui affirment qu'ils n'inventent pas leur histoires, au mieux, ils ne font que l'arranger, la mettre sur papier.

Si les quatre premiers épisodes (et j'ajouterai le 10, au passage) paraissent intéressant, c'est parce que c'est là que se situe le réel propos de la série : surprendre pour surprendre. Presque tout tourne autours de cet épisode et il constitue jusqu'à l'épisode 10 le réel cœur de l'intrigue, là où il pourrait y avoir un réel propos, là où les rêves d'une bande de gamine va affronter la réalité. Et après, plus rien. Ca devient même pire lorsque Shinbo affirme qu'il aimerait raconter la vie de ses personnages dans une autre série, ce qui vient révéler artificielles des deux premiers épisodes dont c'était le rôle attitré. Dans l'idée d'essayer de tendre un piège au spectateur, l'exposition est complétement oubliée et c'est bien à l'épisode 3 les que les traits les plus déterminants des personnages vont apparaître, les premiers épisodes sont même étranges dans leur manière de définir les personnages (les répliques complétement contradictoire de Sayaka sur son vœux que j'ai déjà dû citer quelque part). En plus des abstractions de Shinbo sur lesquelles j'ai pas franchement envie de revenir, ça va empêcher à la série d'avoir la vivante, vraie. a la place, tout repose sur deux choses, ou plutôt deux révélations :

[Montrer] Spoiler
La mort de Mami et l'identité d'Homura, certainement les deux meilleurs épisodes de la série.

Le reste, c'est un écran de fumée gigantesque. Ces histoires de vœux, de désespoir, d'entropie, de corps sans âme ou de steack, ça ne veut rien dire. Ce qu'on interprété les fans dans ce non-sens, c'est exactement ce qu'ils voulaient, c'est à dire evil always exist. Les trois quart diront que Puella Magi est le seul magical girl qu'ils n'ont jamais aimé. Et si on considère une série comme devant se conformer à la volonté de son public (et pas de son créateur), Shinbo aurait certainement tient certainement une série très pertinente, mais aussi très vicieuse puisqu'elle devient difficile à remettre en cause.

Bon je commence dangereusement à m'étaler alors que je voulais faire court, alors pour résumé cette purée de mots, je dirais que si je devais tirer quelque chose de cette série, c'est qu'elle illustre parfaitement bien l'histoire que je veux ne jamais écrire.
N'hésitez pas à venir démonter ce message (j'en referai un mieux juste après :evillaughter.mp3:).

Ps : Après avoir passé trois heures à faire mon wall of text, je remarque soudain le :

Rhyvia en rajoute


Et là, je me sens très stupide.
Mais comme j'ai pas envie d'avoir perdu mon temps alors je répond quand même.
Mais je te hais.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Sam 23 Avr 2011, 20:40

Il y a cette scène dans The Empire Strikes Back où Luke demande à Yoda ce qu'il va rencontrer dans la grotte du coté obscure, et Yoda lui répond "Ce que tu y apporteras.". Madoka Magica c'est un peu la même chose, le flou artistique dans lequel baigne la série permet à quiconque d'y voir ce qu'il veut.

Par exemple moi et mon obsession pour un retour à la magical girl traditionnelle, j'y ai vu un appel comme quoi la combattante magique et ses rivalités shônenisante qui font s'affronter entre elles les héroïnes n'est pas la solution et qu'il faut revenir à la magical girl qui célébrait l'amitié, l'espoir et la joie de vivre.
Ce type voit en Madoka, Jésus, en Homura son prophète et en Kyubey le Diable.
Celui là fait des parallèle avec le bouddhisme.
Et sur Aroui.fr on célèbre le yuri.

Quelques réflexions intéressantes :
-Sur Madoka, son vœu et son sacrifice.

Sinon pour répondre à Rhyvia, le gros défaut de la série c'est sa caractérisation inexistante. L'héroïne est un plot-device qui n'existe que pour la fin (et pour balancer des soul gems sur le périf'), Sayaka et Kyôko n'ont aucune cohérence dans leurs comportements, Homura a des circonstances atténuantes mais s'effondre aussi dans la 2eme partie, reste Mami comme seul perso cohérent, et pour cause elle est la première à quitter le Loft. Dès le début la seule chose que ces personnages ne connaissent est la tragédie des Puella Magi et le drame invisible autour d'Homura et Madoka. De là difficile de s'attacher réellement à eux, puisqu'ils ne semblent pas consistants, réels.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Fenriyl
Ryo versus Massue
 
Messages: 603
Inscription: Ven 30 Juil 2010, 00:16

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Fenriyl le Sam 23 Avr 2011, 20:47

La grande question finalement, c'est : est-ce que la série mérite d'être vue ? J'avais simplement regardé le premier épisode à l'époque, déjà conscient du bordel que cet anime allait provoquer.
~ The cruel yet gentle embrace of time will wash everything away... ~
~ Someday, at the promised place... We'll meet again... ~

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Sam 23 Avr 2011, 20:55

Clairement, il est loin d'être médiocre ou quoi que ce soit de proche, et si tu arrives à te détacher de ceux qui crient au 5eme impact de l'animation japonaise ou des haters qui rejettent en bloc, tu pourras même, selon ce que tu y apporte, y trouver des éléments intéressants.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Soren
Pilote de Bebop
 
Messages: 210
Inscription: Mer 10 Mar 2010, 23:03

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Soren le Sam 23 Avr 2011, 20:56

Elle le mérite parce que malgré tous les défauts justement enoncés ici elle reste quand même intéressante et divertissante. C'est assez overhypé par sa fanbase et loin d'être un must see mais je ne pense pas que ce soit une perte de temps.

En passant, j'ai quand même du mal à imaginer ce qui se passe dans la tête de Shinbo. Déclarer qu'il veut faire une série tranche de vie avec les personnages de Madoka Magica alors que la plus grosse faiblesse de la série est le maigre développement de ceux-ci(il aurait du regarder Heartcatch), ça me fait me demander s'il sait vraiment ce qu'il fait.

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Sam 23 Avr 2011, 21:01

Fenriyl a écrit:La grande question finalement, c'est : est-ce que la série mérite d'être vue ? J'avais simplement regardé le premier épisode à l'époque, déjà conscient du bordel que cet anime allait provoquer.


Plus que tout ce que j'ai vu de Shinbo jusqu'à maintenant, sans aucun doute.
J'ai pas envie de dire que c'est une série qu'on aime ou qu'on déteste, parce que tout le monde dit ça de n'importe quelle série à u point où ça en devient ridicule, regarde la série pour te faire ton avis dessus.

Même si j'ai pas aimé, je vais pas m'amuser à décourager ceux qui ne l'ont pas vu.

Par contre, ne regarde jamais Digimon Savers.
JAMAIS.

Edit :

(il aurait du regarder Heartcatch)


Precure était mentionné dans une des interviews avant la sortie de la série.
Alors je sais vraiment pas où ça à foiré, parce que tout l'aspect quotidien très présent dans la franchise s'est perdu en chemin.

Encore un mystère de l'univers.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Sam 23 Avr 2011, 21:04

Soren > Shimbô réalise ce printemps-ci Dempa Onna to Seishun Otoko et Maria Holic -Resurection-, et il supervise Astarotte no Omocha!. Je veux bien donner au premier le bénéfice du doute, ne l'ayant pas vu, mais les autres on sait déjà quel déchets hautement toxiques ça sera. La parenthèse Madoka est terminée, il reprend ses bonnes habitudes et automatismes en adaptant mangas et light novels à la chaine.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9381
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Sam 23 Avr 2011, 22:26

Fenriyl a écrit:La grande question finalement, c'est : est-ce que la série mérite d'être vue ?


Oui, certainement.
En tenant compte de l'impérieuse nécessité d'ignorer la liesse des fanboys kyoanistes. Suivre un anime doté d'un scénario a dû faire perdre les pédales à nombre d'entre eux, d'où ce récital excessif aux quatres coins du net.

Tetho a écrit:J'y ai vu un appel comme quoi la combattante magique et ses rivalités shônenisante qui font s'affronter entre elles les héroïnes n'est pas la solution et qu'il faut revenir à la magical girl qui célébrait l'amitié, l'espoir et la joie de vivre.


Les dernières secondes de la série qui voient Homura transformée en Kenshiro - du fait qui plus est des choix de Madoka - prônent exactement le contraire de la vision ordinairement associée aux micro-scale magical girls. En y ajoutant le kewl surdimensionné de la scène, l'intention des auteurs me semble être tournée à quelques 180° de cette exégèse-ci.

Avatar de l’utilisateur
Calypolite
Fool Sensei
 
Messages: 3739
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 20:39
Localisation: Macôn (Saône et Loire)

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Calypolite le Sam 23 Avr 2011, 23:05

J'ai bien aimé les 3 derniers épisodes qui reléce clairement le niveau après un milieu de série assez mou et un peu bancale.
Et puis je trouve les combats finaux assez bien menés et le choix de Madoka assez touchants.
[Montrer] Spoiler
J'aime bien les passages ou elle apparait aux Magicals
Vous n'êtes pas contents? Alors allez vous plaindre au kirin, c'est lui qui m'a élue!

Avatar de l’utilisateur
Soren
Pilote de Bebop
 
Messages: 210
Inscription: Mer 10 Mar 2010, 23:03

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Soren le Dim 24 Avr 2011, 00:44

En tenant compte de l'impérieuse nécessité d'ignorer la liesse des fanboys kyoanistes.


Thalie crie au best.anime.ever, all's right with the world. Jusqu'à la prochaine fois.

Avatar de l’utilisateur
Tabris
Pilote de Bebop
 
Messages: 199
Inscription: Ven 07 Jan 2011, 21:46

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tabris le Dim 24 Avr 2011, 01:45

HS mais : vous les trouvez où tous ces articles ? animenano ? parce que des réflexions dans le genre c'est pas vraiment vers chez nous (ie. nanami/sama) qu'on en trouve

Avatar de l’utilisateur
Mr_Kzimir
Petit yôkaï
 
Messages: 19
Inscription: Dim 09 Jan 2011, 13:17

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Mr_Kzimir le Lun 25 Avr 2011, 12:24

Soren a écrit:
En tenant compte de l'impérieuse nécessité d'ignorer la liesse des fanboys kyoanistes.


Thalie crie au best.anime.ever, all's right with the world. Jusqu'à la prochaine fois.


:roll:

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Lun 25 Avr 2011, 13:32

Attends le billet d'Amo où il ne manquera pas de dire que dans la série "globalement RIEN n'est loupé dans cette série. La musique, l'ambiance, la narration, même les personnages que je considérais comme faibles au tout début, la gestion parfaite du contraste "kawaii-rose" VS "trucs super glauques" etc etc... Et évidemment le scénario." avant de poster ça :P

Amrith >
[Montrer] Spoiler
reste qu'elle a purifié le système. Oui les puella magi doivent encore se battre et finissent quand même par mourir, mais ce n'est plus un combat désespéré et elles ne risquent plus de se transformer dans les entités mêmes qu'elles combattaient. En mourant elles ne mettent plus la vie d'autres personnes en danger et ne participent plus à un système qui s'auto-entretient. Leur mission est redevenu une mission positive, elles peuvent enfin se battre pour défendre leurs proches comme le voulait Sayaka.
Je vois plus ça comme un message "c'est vers ça qu'il faut aller", même si encore une fois je suis sûr que Urobuchi et Shimbô ne l'avaient pas en tête quand ils ont pensés ce dernier épisode.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Fisico
Ryo versus Massue
 
Messages: 903
Inscription: Ven 30 Juil 2010, 16:22
Localisation: Tokyo

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Fisico le Lun 25 Avr 2011, 15:01

Tetho a écrit:Attends le billet d'Amo où il ne manquera pas de dire que dans la série "globalement RIEN n'est loupé dans cette série. La musique, l'ambiance, la narration, même les personnages que je considérais comme faibles au tout début, la gestion parfaite du contraste "kawaii-rose" VS "trucs super glauques" etc etc... Et évidemment le scénario." avant de poster ça :P


Et dieu merci tout le monde n'est pas forcément d'accord avec lui sur Thalie.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9381
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Lun 25 Avr 2011, 15:28

> Tetho
D'accord à propos de la reconstruction d'un système plus sain, mais je ne vois pas pour autant où se trouvent dans ce nouveau postulat les magical girls qui célébraient [...] la joie de vivre. L'amitié admettons, à travers les souvenirs de Homura. L'espoir, peut-être également eu égard à quelques répliques de l'épilogue. Mais la joie de vivre ? Explicitement non... et en ne conservant que l'amitié et l'espoir, Puella Madoka nous renvoie, non pas aux standards du Studio Pierrot, lesquels incorporaient ton troisième critère, mais à Nanoha. Même pas Pretty Cure ou Sailor Moon, chez qui cette insouciante espièglerie n'était pas complètement absente, mais à Nanoha. Du coup pour moi les séries de Shinbo ne remettent aucunement en question le statut des magical girls de combat, elles le confortent, le flattent et le pérennisent - en appelant d'ailleurs les doujinkas à produire une "séquelle" qui ne tournerait qu'autour de ça.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mer 27 Avr 2011, 12:59

Mais j'ai pas dit que c'était parfait comme interprétation, je suis d'accord que ça se tient pas parfaitement et que c'est tout sauf ce que Urobuchi et Shimbô ont voulu transmettre. Mais c'est ce que j'y ai vu lorsque j'ai vu l'épisode.


Sinon, et en vrac :
-Le premier BD est sorti au Japon et, shaft oblige, avec son lot de retakes. L'appartement de Mami a été lourdement modifié, au point qu'on peut considérer que sa caractérisation a été lourdement changée :
http://img251.imageshack.us/img251/8962/1303890622928.jpg
-Avec venait aussi un drama CD qui révèle une information capitale:
[Montrer] Spoiler
le vœux d'origine de la Madoka de l'univers d'Homura :
[Révéler] Spoiler
sauver le chat de l'OP d'un accident de la route.
si si

-Je suis tombé sur ça sur le Madoka wiki. Y a plus de dévelopement pour le perso de Madoka pendant les 3 minutes que prennent la lecture de cette page que pendant les 12 épisodes de la série, mais c'est pas grave~
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Gemini le Mer 27 Avr 2011, 13:06

Houla, gros changements chez Mami. Dans la série, je me disais aussi que son appartement faisait très vide et impersonnel, c'est un peu moins le cas maintenant.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9381
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Mer 27 Avr 2011, 13:30

Et voici en avant-première l'ultime retake de la série :

[Montrer] Spoiler
Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mer 27 Avr 2011, 17:47

On parle aussi de cette fin alternative :
[Montrer] Spoiler
Image



Gemini >
[Montrer] Spoiler
L'appart vide collait bien à ce que disait Homura "quand on est Puella Magi on a pas le temps pour le reste.", avec la série TV on tendait vers le fait que Mami ne faisait que ça (elle dit bien "c'est toujours mieux que d'être morte"), là elle a clairement une vie à coté.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10567
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Gemini le Mer 27 Avr 2011, 17:55

Tetho > Je trouve aussi que nous y perdons au change. Même si pour moi, cela signifie plus que Mami a cessé de vivre comme tout le monde, comme si elle avait perdu goût à la vie dans cet accident.

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron