Puella Magi Madoka Magica

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Lun 21 Fév 2011, 01:57

Et puis reste, on te met pas à la porte de la discutions, hein. Si ce genre de débats un peu houleux te fait peur, tu vas malheureusement pas faire long feu ici car on aime le choc des idées.


Pas de problème, c'est pour ça que je suis venu.

Et justement, c'est le seul endroit où je vois la série abordée de cette manière (et effectivement, c'est pertinent, j'ai même du mal à comprendre où je voulais en venir exactement avec la phrase que tu cites). Majoritairement, il a abordé par des types qui affirment sans jamais en avoir vu un seul représentant mais qui adorent Madoka parce que c'est "trop dark". Ca donne à la série un côté un peu artificiel qui lui vaudra certainement un jour le titre de magical girl pour ceux qui n'aiment pas le magical girl (et c'est à peu près l'impression qu'elle me faisait jusqu'à maintenant).

Du coup, je préfère largement aborder la série de manière purement formelle. Les codes eux-même n'ont pas tant d'importance, c'est aussi arbitraire que remplaçable. A la limite, ça donne un impact en plus qui permet de compenser un peu les décors déplacés de la série.
L'ambiance y aurait cent fois meilleur dans un décors contemporain classique et familier, dans lequel n'importe qui peut s'y retrouve, qui aurait facilité à la fois l'identification du spectateur et la confusion avec le magical girl plus ou moins traditionnel. A la place on se tape ça.

Et ça rageant, parce que la série aurait pu être géniale. D'ailleurs, l'épisode 3 était même très bon (et sur pas spécialement grâce à la fin, qui même si elle aussi réussie que le reste de l'épisode reste très classique).

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Ven 25 Fév 2011, 16:36

Episode 8 : Pourquoooooi ?!

[Montrer] Spoiler
On le savait déjà plus ou moins, mais c'est confirmé : Kyubey est le méchant de l'histoire. D'après ce que j'ai compris, y'en aurait même toute une armée.
Sale bestiole. =<

Je devrais pas me plaindre, parce que ça renforce ce que j'avais dis avant. Le guide/organisateur qui se révèle être le grand méchant de l'histoire, on le retrouve de Mirai Nikki à Fate Stay Night en passant par presque tout ce que j'avais cité sur le sujet. C'est réellement typique e ce genre d'intrigues, mais venant d'une série qui se vendait comme du magical girl, quelque part, j'aurais voulu voir autre chose.
Si on ajoute à ça tout ce qui joue sur les aller-retours dans le temps et/ou cette notion de "partie précédente". Encore une fois, on retrouve ça dans presque tout ce que j'ai cité.

En fait, j'ai surtout l'impression que Urobuchi a écrit l'histoire qu'il avait envie d'écrire et qu'on magical-girl-isé le tout pour la subversion. Je veux pas être mauvaise langue, mais au vu de ce que fait Shinbo, ça ne m'étonnerait même pas. Ca a souvent un mauvais arrière goût d'artificiel, de créatif sur mesure. surtout que c'est un Anime no Chikara.

M'enfin, histoire de ne pas trop râler, c'était certainement l'épisode le plus réussi de la série jusqu'à maintenant. Ca se suit malgré quelques défauts (comment fait Homura pour ne pas réussir à rattraper Sayaka ? Comment elle trouve Madoka ?) et l'animation m'avait l'air de meilleur qualité. Mais pourquoi ne pas l'avoir utilisée plutôt pour rendre certains affrontement plus intéressants ?
La trame se dote quand même d'un nouvel élément douteux, à moins que je sois très stupide. Si ce sont les Magical Girl qui font des sorcières, alors qu'est-ce que sont les familiers exactement ?

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9381
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Ven 25 Fév 2011, 18:44

Episode 08.
Plutôt bien mais on a l'impression que la paire Shinbo/Urobuchi pratique ce que j'appelle le syndrôme Naze-U-TypeMoon : on n'a tiré comme bilan de Evangelion que "La mélancolie, la dépression c'est kewl" mais dans les faits, même si on la placarde partout, on ne sait pas comment ça s'écrit, on ne sait que la montrer encore et encore jusqu'à écoeurement. La série perd aussi quelques bribes d'originalité en confirmant une distribution des rôles proche de celles de Mirai Nikki ou Bokurano, et en invoquant la plot-line la plus éculée de l'histoire de l'animation japonaise, celle du...

[Montrer] Spoiler
... déplacement temporel de Homura, même si induite par ses pouvoirs.
On peut aussi regretter que la série repose toute entière sur le fait que Homura sache plein de choses... mais ne dise rien, juste parce qu'elle est emo. Elle aurait dit le quart de ce que l'on sait à Madoka et Sayaka en début de série, il n'y aurait pas eu pacte... et pas de série non plus.


En me relisant je ne trouve que des reproches, et pourtant j'ai bien aimé cet épisode.
Des miasmes démoniaques et suborneurs s'en échappent malgré les excès de réalisation usuels de Shinbo.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9381
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Ven 04 Mar 2011, 16:27

Madoka Magica Episode 09.
Déçu. Je m'attendais à mieux.
Rien dans le traitement ne souligne le caractère tragique de l'évènement. Il y a un déficit d'exploitation de la situation.
Même le combat final, qui démarre pourtant fort bien grâce à cet orchestre en carton-pâte assez tétanisant, ne va pas au bout de ses promesses et confirme l'inutilité du personnage à doujin que je mentionnais deux posts plus haut. Les scènes de Kyubei dominent largement le reste, et il est dommage que la série n'ait pas su se relancer - c'était là l'occasion - de manière aussi forte qu'avec la fin de l'Episode 04, moment emblématique qu'elle n'a pas su réitérer.

Et le plan sur toutes les chaises vides de la chambre de Madoka est définitivement un aveu de l'influence majeure de Bokurano.

Avatar de l’utilisateur
LuLu
Rédac : membre du Chupa Club
 
Messages: 1731
Inscription: Mer 19 Sep 2007, 22:48
Localisation: Mahora

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede LuLu le Ven 04 Mar 2011, 17:07

:twisted:

Image

LuLu
Rejoignez le groupe K-On France sur Facebook !!!
[img]>mettre_sign_K-ON_ici<[/img]

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Ven 04 Mar 2011, 17:30

Image


Déception aussi, les deux derniers épisodes placent clairement la série sur une pente descendante. La série se vide petit à petit de ce qui faisait son originalité pour se diriger vers quelque chose de plus convenu et prévisible.

[Montrer] Spoiler
Kyubey en créature au service d'un système déshumanisé comme Koemushi de Bokurano, mouais. Ça lui donne un vrai rôle de méchant quoi qu'il arrive, de ceux qui font de l'ingérence chez les autres espèces à la Anti-spirale, ça aurait été bien mieux de le garder en agent neutre d'un système dont on ne sait rien.
D'ailleurs le sacrifice des vies des héroïnes pour sauver l'univers, autre concept piqué à Bokurano, expliqué par ces histoires d'entropie c'est assez vaseux pour justifier tout ça. Venir foutre un concept physique au milieu de ces histoires de vœux et de pouvoirs magique, ça me semble foireux et maladroit.
Surtout qu'en y réfléchissant bien le système Puella Magi/Sorcière a une grosse faille. En comptant que chaque Puella Magi va éliminer plusieurs sorcières durant sa vie, on tombe sur un système pyramidale qui est forcé de s'effondrer, même en tenant compte des familiers. Et le "Pourquoi faire tant de bruit pour quelques morts ?" de Kyubey devient encore plus invalide quand on prend en compte les morts dont les familiers et sorcières ont besoin pour grandir.

Sinon au final j'ai bien aimé le personnage de Kyôko, elle aura su éviter de devenir l'antagoniste-rivale facile pour évoluer vers un personnage attachant dans ce dernier épisode. J'ai pas tout pigé à ce qu'est l'espèce de clef qu'elle détruit avant de se suicider, mais bon...

Par contre le vrai problème de la série est son coté déconnecté du réel. Déjà parce que à part les (rares) scènes entre Madoka et sa famille ainsi que le shopping dans l'épisode 1, les héroïnes n'ont passé leur temps que dans le drame des Puella Magi, mais aussi parce que les décors à la bakemonogatari n'aident pas. Au final le monde réel semble aussi irréel que celui des sorcières.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Tabris
Pilote de Bebop
 
Messages: 199
Inscription: Ven 07 Jan 2011, 21:46

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tabris le Ven 04 Mar 2011, 20:08

Tetho a écrit:
[Montrer] Spoiler
Sinon au final j'ai bien aimé le personnage de Kyôko, elle aura su éviter de devenir l'antagoniste-rivale facile pour évoluer vers un personnage attachant dans ce dernier épisode. J'ai pas tout pigé à ce qu'est l'espèce de clef qu'elle détruit avant de se suicider, mais bon...


[Montrer] Spoiler
C'est sa soul gem en forme de pendentif non ? Elle fait une surcharge de magie pour pouvoir vaincre Sayaka, et explose sa soul gem en même temps pour pas qu'elle se transforme en grief seed

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Ven 04 Mar 2011, 20:30

:52:

Ca fait quand même du bien de voir quelqu'un confirmer ce que j'avais eu l'impression de voir depuis les premiers épisodes. Au final c'est pas mauvais, c'est même typiquement le genre de série que je regarde d'habitude mais ça ne fait que me rappeler que j'attends surtout une bonne adaptation d'Hoshi no Samidare.
Au final, Puella Magi, c'est une série commande qui ne colle pas du tout à ce quelle aurait du être et ça synthétise tout ce qui m'énerve chez Shinbo : ce type fait du buzz, pas de l'animation.

Mais bon faut quand même avouer, même en rigolant, j'aurais jamais osé penser à Kyubey de cette manière :

[Montrer] Spoiler
Un extra-terrestre ? Ils sont sérieux ?
Je veux dire, ça avait quelque chose d'épique dans une série à la base tordue qu'Higurashi mais là, je trouver rien de pertinent à faire à part hurler de rire.
En effet, c'était pas spécialement prévisible, dommage que ce soit ridicule.

M'enfin, tout ça ne répond pas à une question essentielle : pourquoi que des filles ?

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9381
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Ven 04 Mar 2011, 21:06

Rhyvia a écrit:M'enfin, tout ça ne répond pas à une question essentielle : pourquoi que des filles ?


Parce que selon la série les petites filles sont pleines de rêves et que la désillusion qui s'ensuit n'en est que plus forte.

[Montrer] Spoiler
Quant à la nature de Kyubei, elle n'a rien d'exceptionnel, ni de ridicule.
L'ambassadrice des magical girls, Creamy Mami, avait déjà pour mascottes deux aliens kawaii.

Le problème, malgré l'efficacité générale du titre, c'est combien cette série qui se voulait originale à la base est devenue la transposition du post-Evangelion le plus littéral - Bokurano, Bokurano, Bokurano - sur un sous-courant lui-même impulsé par Nanoha. Par conséquent, son over-hype est déjà en train d'en agacer certains.

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Ven 04 Mar 2011, 21:25

C'est pas tant la nature de Kyubey qui me dérange mais le fait que ce soit une révélation tout à sérieuse. Si quelqu'un avait lancé une théorie de ce genre y'a deux semaine, ça aurait fait rire tout le monde.

Parce que selon la série les petites filles sont pleines de rêves et que la désillusion qui s'ensuit n'en est que plus forte.


=<...
(Episode 9)
[Montrer] Spoiler
Ce que je voulais dire, c'est si tout ça n'a que pour but de sauver l'univers, pourquoi ne se restreindre à aller voir que des filles alors qu'un Kamijou aurait lui-même été plus apte à faire un contrat par la force du désespoir. Jusqu'à maintenant, le TGCM faisait son œuvre, mais maintenant ?


Mais de manière général, on est d'accord sur les mêmes points (d'ailleurs, j'espère que ça dérange personne que je fasse des mass quote d'ici, parce que c'est un peu le seul forum où il y a effectivement quelqu'un qui partage mon avis).
Ce problèmes de décors, c'est vraiment ce qui m'avait le plus dérangé dans les premiers épisodes.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Sam 05 Mar 2011, 05:02

C'est le paradigme de la série qui veut ça, c'est chez les petites filles que les émotions sont les plus fortes. Rien n'est dit chez les garçon, donc soit c'est inexploitable, soit à la Monster Inc. ils ont bêtement pas testé.

Tabris >
[Montrer] Spoiler
c'est étrange quand même, elle tire son épingle à cheveux, la serre dans les mains, puis paf lâche un truc qui y ressemble avec un joyau au milieu... C'est confus je trouve.
Et l'explosion aide pas trop à piger. J'avais pas percuté que si elle détruit sa soul gem c'est pour ne pas se transformer, j'y voyais plutôt le moteur de l'autodestruction.


Rhyvia a écrit:Au final, Puella Magi, c'est une série commande qui ne colle pas du tout à ce quelle aurait du être et ça synthétise tout ce qui m'énerve chez Shinbo : ce type fait du buzz, pas de l'animation.

Malgré le fait que 90% de le com de Shimbô et Urobuchi sur la série soit de dire n'importe quoi pour préserver leurs surprises, je pense que la série est bien né d'une volonté de Shimbô de refaire de la magical girl, et cette fois d'en faire une bien à lui et non un truc de commande comme Nantoka en son temps.
Et ça se sent, malgré quelques fautes comme les décors, rarement le style Shimbô n'a été aussi pertinent.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Dim 06 Mar 2011, 01:58

Malgré le fait que 90% de le com de Shimbô et Urobuchi sur la série soit de dire n'importe quoi pour préserver leurs surprises, je pense que la série est bien né d'une volonté de Shimbô de refaire de la magical girl, et cette fois d'en faire une bien à lui et non un truc de commande comme Nantoka en son temps.
Et ça se sent, malgré quelques fautes comme les décors, rarement le style Shimbô n'a été aussi pertinent.


Sauf que je trouvé que Nanoha était quelque part bien plus convaincant que Puella Magi.

Si cette série est bien de la volonté de Shinbo, j'ai surtout l'impression que c'est le scénario qui fait ce que lui veut. Ce magical girl plus noir que noir, il m'a l'air un peu forcé. Personnellement, je suis pas fan de ce genre de démarche, se contenter de reprendre les codes d'un "genre" pour faire l'exact opposé, c'est un peu vide. Ne serait-ce qu'en terme de méta-fiction, j'ai du mal à y trouver quelque chose que l'autosatisfaction. Surtout en japanime, où ces genres se codifies de manière assez spontanée sans jamais personne ne décide un jours "tiens, on va faire du real robot et ça va marcher comme ça" (et d'ailleurs, ça rend très chiante la classification de ce genre de séries...). Du coup, ça peut-être ré-interprété à volonté, puisqu'aucun code n'est réellement imposé. Je veux dire, il n'y a pas besoin d'en faire autant. A un moment on m'avait remarqué que la série partait comme un magical girl banal et qu'au final la suite ne pouvait qu'être mieux et j'ai l'impression que c'est effectivement ça que la série essaie de viser. Ca renvoie un peu à cette distinction de l'anime qui est bien parce qu'il est mature face à celui qui nécessairement médiocre parce que c'est une série pour gosses.
C'est peut-être un peu capilotracté, mais j'arrive pas à me faire avec "propos" de la série.

Par contre, pour cette histoire de décors, c'est clairement pas juste quelques fautes. Tout la dimension dramatique de l'histoire est complétement sabotée par cette ambiance qui ne sait pas ce qu'elle veut. ce qui a marché avec les épisodes 3 et 4, c'est l'effet de surprise, mais suffit de voir l'épisode 9 pour voir que sans cet effet de surprise, il n'y a plus grand chose.

[Montrer] Spoiler
Et Kyoko commençait sérieusement à collectionner les death flag.


Enfin, si cette série aura réussit à accomplir quelque chose, c'est d'achever définitivement mon intérêt pour les plus vieux magical girl.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Dim 06 Mar 2011, 06:14

C'est dommage, à petite dose c'est très sympathique et frais ces séries. Il y a, par exemple, dans un Minky Momo un je ne sais quoi d'une joie de vivre assez salvatrice.

Nantoka fonctionnait mieux car plus simple, sans artifices majeurs. La série est centrée sur la rivalité shônenisante Nantoka vs Fate et sur la façon dont Nantoka veut transmettre ses sentiments à Fate. Les défauts de la série passent donc mieux que Madoka qui se veut une mécanique bien huilée et redoutable, mais chez qui le moindre grain de sable se fait sentir.

[Montrer] Spoiler
Tous les persos étaient jetables dans la série, le but étant d'arriver au flash forward du tout début, à Homura qui seule ne peut lutter contre la Nuit de Walpurgis et tombe au combat, et enfin à Madoka seule face à Kyubey qui lui explique qu'elle seule peut faire quelque chose en devenant Puella Magi.
Et c'est là que se trouve le seul vrai enjeu de la série : qu'est-ce que Madoka va alors faire ? Et comment réussira elle à changer son destin ? La série est montée comme une tragédie, tout ne fait que travailler que pour arriver à cet instant là.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9876
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Aer le Dim 06 Mar 2011, 07:27

Bon alors Tetho, c'est devenu du Shakespear Madoka ?

/me attends toujours.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Dim 06 Mar 2011, 16:05

C'est dommage, à petite dose c'est très sympathique et frais ces séries. Il y a, par exemple, dans un Minky Momo un je ne sais quoi d'une joie de vivre assez salvatrice.


Oui, justement, je comptais m'y intéresser de plus près.

Après, c'est effectivement le dernier épisode qui va décider du sort de la série. C'est la version exagérée du syndrome de la série de 13 épisode qui ne tient que sur quatre épisode : deux au début, deux à la fin.
Ca pourrait rattraper la série, mais ça pourrait aussi donner les derniers épisodes d'Occult Academy.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Lun 07 Mar 2011, 01:35

Un billet, en anglais, intéressant qui explique très bien pourquoi la série s'est tirée une balle dans le pied avec la révélation majeur de l'épisode 9.

Rhivia > ouais mais là où Occult Gakuin enchainait les loners plus ou moins intéressants entre ses épisodes 4 et 10, Madoka Magica est totalement plot-drivé et relie tout ses épisodes par des clifhangers et autres fils rouges. C'est incomparable.

Aer > je dirais plutôt tragédie à l'ancienne, comme chez ces yaoi de grecs. On sait que ça va mal finir, mais les personnages sont incapables d'empêcher tout ça et courent à leurs propres pertes. Mais c'est affreusement moins bien foutus qu'un Berserk (manga) ou un Ga-rei -Zero-.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9876
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Aer le Lun 07 Mar 2011, 04:23

Je vois, dommage effectivement. Ga-Rei, ca avait une belle gueule d'oedipe roi sur les bords ouais.

Bon, quand j'aurais le temps je m'y mettrais peut être, si la série vaut le coup au final (et puis mince, si dès le début de l'année il n'y a rien à voir, ou va t'on je vous le demande, ou va t'on ?).
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9381
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Lun 07 Mar 2011, 15:27

Cet article fait grand mal à la série c'est sûr.
On essaie de compenser le concept bancal de l'entropie par le charisme inné de QB - Shinbobo en mode je vais faire mon Bokur-Anno avec son Homéostase/Transistase, vas-y trouve-moi un mot comme ça - mais ça prend la flotte. Ajoute à ça le deux ex machina de Homuka qui prétend vouloir contrer QB mais ne dit rien de ce qu'elle sait du futur à Madoka et Sayaka - conduisant donc la seconde à pactiser - et tu obtiens une autre série wannabe qui menace de s'écrouler.

[Montrer] Spoiler
Image

Avatar de l’utilisateur
Tabris
Pilote de Bebop
 
Messages: 199
Inscription: Ven 07 Jan 2011, 21:46

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tabris le Ven 11 Mar 2011, 02:50

[Montrer] Spoiler
Endless Madoka 10
Bien exécuté, et avec des passages vraiment sympa niveau animation, mais prévisible (ou plutôt prévu depuis un bon moment déjà) l'épisode est donc sans grande surprise quand à son déroulement. ça va d'ailleurs vite, très vite (trop ?)

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9381
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Ven 11 Mar 2011, 02:58

Episode 10.
Bien que la série toute entière ait perdu de sa cohérence avec cette histoire d'entropie, on trouve encore un intérêt poli dans cet anime, y compris dans cet épisode en hommage au Jour de la Marmotte. Shinbobo et son Kitoh-wannabiste de pote n'ont jamais retrouvé l'état de grâce de l'Episode 04, sûr ça n'est plus maintenant qu'ils le feront, mais au moins on s'explique un peu mieux l'attitude de Homura durant l'anime... 'fin, à peu près quoi.

Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Ven 11 Mar 2011, 04:21

Episode 10 :
[Montrer] Spoiler
Probablement le meilleur épisode en date, mais en même temps il aurait mérité 3 fois plus de temps pour vraiment raconter comme il se doit ce qu'il souhaite raconter. Pour montrer en détail (lire "en s'attardant mais pas à la endless eight quand même") chaque itération de l'histoire, les choix d'Homura et comment ils ont mené à la situation finale. Parce que là c'est un peu trop facile, Sayaka et Kyôko apparaissent ou non selon les besoins de l'histoire, sont dans un camp ou dans l'autre, sans que ce soit expliqué... et puis ça aurait permis de mieux souligner ses désillusions et le désespoir dans lequel elle tombe petit à petit au lieu de donner l'impression d'un film résumé où faut remplir les blancs comme des grands.
Bref comme le reste de la série ça manque de place pour respirer, pour laisser ses personnages vivres autre chose que le drame des Puella Magi et pour les développer.


Les deux épisodes qui restent sont probablement pas assez pour sauver la série de là ou les épisodes 7-9 l'ont planté, mais au moins j'espère qu'elle sortira de scène par le haut.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Sam 19 Mar 2011, 21:14

In an article devoted to the ongoing Puella Magi Madoka Magica anime in the 34th issue (2011 Spring/April) of Asukashinsha's Quarterly S magazine on Tuesday, director Akiyuki Shinbo revealed that he wants to do a "Madoka 2" project as a side story to the anime series. While he said that writer Gen Urobuchi's plot scenarios and story for the anime series are excellent, he thinks that the characters' personalities are also well-developed with Ume Aoki's designs and the voice cast's talent. Therefore, he wants to do an ordinary slice-of-life story with the characters instead.

When the interviewer suggested that a different, "heartwarming" version of the story might be enjoyable to watch, Shinbo responded that such a version could have a bath scene, deal with the teacher Kazuko Saotome's romantic life, or cover the attempt of Madoka's mother to join a company. He added that if he can, he would like to do a second season or a side story of their characters' daily lives.

Banane, ta tranche de vie fallait la foutre dès ta première série, que tes persos puissent vivre un peu et qu'on s'y attache vraiment et que les drames soient d'autant plus forts. Madoka a donc bel et bien sauté le requin une fois l'épisode 6 fini.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9381
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Sam 19 Mar 2011, 21:55


Avatar de l’utilisateur
The Drig Overmind
Piou-Piou
 
Messages: 761
Inscription: Jeu 03 Déc 2009, 17:40
Localisation: Universal Century 0079

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede The Drig Overmind le Mar 22 Mar 2011, 01:52

Je viens de me rappeler pourquoi je n'ai jamais aimé ni Shinbô ni Shaft ... :88:

Drig < trop post-moderne pour mes vieux os ... >
Mecchas piou-piou is better than Suzumiya pouet-pouet !
MOE CAPTAIN IS MOE !!!
MOE KOUSAKA-CHAN IS MOE !!!
MOE HOSHINO-SEMPAI IS MOE !!!
Space Drig is ... a Drig in the space !!!

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9381
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Ven 22 Avr 2011, 13:28

Episodes 11-12.

Fin du 5° Impact de l'Animation selon 2chan, Amo et SankaCul Complex.
L'Episode 11, tout en paraissant assez inutile au sens où il ne fait que répéter les éléments déjà mis en place, était de très bonne facture, bavard mais émotionnellement juste et de surcroît doté d'une mise en scène très réussie.

Je suis beaucoup plus circonspect quant au final, arbitraire, interprétant les voeux à sa convenance.
Si le fait de mettre l'amitié au centre de tout est en soi une chose pertinente dans le cadre d'un anime de magical girls, en revanche je ne trouve pas le reste si bien senti. On imaginait bien que la résolution serait un flop d'un point de vue conceptuel, mais on pouvait au moins espérer que le traitement appliqué permette de lui donner du relief ; ça n'est pas vraiment le cas, la lilithisation forcée de Madoka - et qui n'est légitimée par rien - se mariant mal au ton et au contenu de la série d'alors. Qui plus est, la petite Madoka confirme là son statut de plot-device en démentant celui de personnage principal, plot-device dont on ne saisit pas tout à fait le pourquoi des modifications psycho-physiques - et accessoirement intellectuelles. Quelques séquences dans la seconde moitié de l'épisode, notamment s'agissant de la famille de l'héroïne, s'en sortent bien, mais il va sans dire que ceux qui espéraient l'émergence d'une réflexion élargie sur le genre magical girls - comme si Shinbo et son Kitoh bas de gamme pouvaient apporter ce genre de matériel - l'ont eu dans le baba et peuvent retourner cueillir des figues. Les magical girls, l'histoire de l'animation nippone ou toute autre considération d'ordre méta-culturel, en réalité PMMM s'en tamponnait pas mal, à califourchon qu'elle était sur ses trois seules références que sont Nanoha, Bokurano et Evangelion.

En bref, bien que la série ait dénoté avec la médiocrité ordinaire de Shaft et se soit montrée plusieurs fois très intéressante, l'ensemble fini n'a plus la cohérence, la subversion, ni n'exerce la même attraction que les différentes parties qui le composaient ; l'anime n'a pas su transformer l'essai de ces moments fascinants et glacés qu'il a su proposer de manière éparse. Le fanboyisme primaire entourant l'anime a ainsi cherché à masquer sous un épais voile la tangente molle de la série : connaître son apothéose lors de l'Episode 04, et ne plus jamais que redescendre ou stagner par la suite n'est pas vraiment la définition d'un anime abouti. Finalement, qu'un anime aux branchages parfois enthousiasmants mais au tronc principal relativement faillible soit couronné de lauriers par la critique en dit moins sur le produit lui-même que sur l'état actuel de la production.

[Montrer] Spoiler
Alors donc, Cleopâtre et Jeanne d'Arc étaient des magical girls.
Sans cela, elles n'auraient jamais rien pu accomplir...

Ou comment, sans même le comprendre, expliquer le plus sérieusement du monde que les femmes sont des potiches qui sans QB ne pourront jamais produire le moindre petit effet sur l'Histoire. Si c'est pas de l'anime réfléchi ça.
Dernière édition par Zêta Amrith le Sam 23 Avr 2011, 22:45, édité 1 fois.

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités