Puella Magi Madoka Magica

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Mar 23 Oct 2012, 21:06

Demande ma permission avant de sortir mes propos de leur contexte, s'il te plait. C'est pas comme si j'étais un argument d'autorité, mais c'est pas une raison pour empirer les choses. Je me souviens assez clairement que Mai Hime avait été cité à la fin du premier épisode. C'était avant tout une prédiction de plot reader exceptionnel.

Si tu veux balancer un des trucs avec lesquels j'ai matraqué un bon millième du net (en restant prétentieux), va donc lire Hoshi no Samidare pour comprendre en quoi Mizukami pulvérise Shinbo et Urobuchi réunit.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2733
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Mar 23 Oct 2012, 23:20

Ouais, c'était à la fin du premier ep (et du second aussi) d'ailleurs, je me rapelle qu'a l'époque "naif que j'était à croire que Shimbo et Urubochi tiendrait leur promesse de faire du bon magical girl différent", je t'avais sorti que ça allait surement changer et que ça n'allait rien avoir en commun au final.

Mais non, en fait, tu avait totalement raison, tu avais prévu la quasi intégralité de la série dès le premier épisode (moi, il m'a fallut attendre la fin du 4 pour ça).

Je le fait rarement, car je suis quasiment jamais d'accord avec toi mais je souhaitait te féliciter pour ça.

Au passage surpasser Shimbo et Urobochi réuni, c'est pas très dur.
C'est juste la réunion d'un opportuniste égocentrique hautain et paresseux et d'un auteur, certes humble, mais ne sachant faire autre chose que des emo qu'il torture.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2733
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Ven 11 Oct 2013, 02:55

KARAFACTORY a écrit:Bin pas d'accord. J'ai adoré, et j'ai trouvé ça original.


Où est l'originalité, Gen Urobuchi ne sait faire que ça. C'est même sur ça que sont basé ses hentai (Saya no Uta), faire souffrir ses personnages , c'est une masturbation pour lui.
Le traitement des personnages qu'il nous a montré, il a toujours le même. (Fate Zero fait pareil)


Oui, ça reprends des lieux communs du genre et c'est normal, car c'et pour mieux les détourner.

Mouais, enfin, c'est détourner de façon grossière, Mai hime en faisait autant (pourtant Mai hime et subtilité, ça va pas ensemble) le pétage de plomb et les mort violente de certain persos sont très similaire, certain persos font même repompé.
Et même souvent, c'est même pas detourné mais utilisé de façon trash.
Le coup de la mascotte qui se sert de la magical girl qui pense être libre mais n'est qu'un instrument de la mascotte/personne lui filant ses pouvoir, ça déjà été fait.
Princess Tutu en est le meilleur exemple (et là c'est bien plus subtil dans le traitement), Mai Hime aussi faisait ça avec Nagi et même largement avant, l'extra terrestre Pino Pino dans Creamy faisait aussi ça avec Yu.
Et je ne parle même pas des éléments de scenar repompé de sailormoon sans être detourné d'un poil
[Montrer] Spoiler
Genre la magical girl très proche de l'heroine venu du futur pour changer le passé, les griel seed qui agissent comme les star seed sur les magical girl ou encore le sort final de Madoka qui rapelle le background de Sailor Galaxia

J'ai effectivement vu venir quelques twists. Mais pas forcément à cause du DA en lui-même, mais par le nombre de doj. que j'ai vu, et qui m'ont déflorer certains éléments. Donc, c'est pas dit que j'aurais deviné à l'avance.

Perso, dès ce qui s'est passé à la fin de l'ep 3, j'ai tout vu venir à l'avance.

Et mis à part le look parfois trop space de certains boss, Akiyuki Shinbo m'à encore scotché par sa réal. Un des rares actuels à avoir son style à lui. Qu'on aime où pas.

Perso, même si je reconnais que Shinbo a un vrai style, on ne peut nier qu'il est dans une ipasse artistique, il n'arrive plus à faire evoluer son style et à l'utiliser de façon différente pour s'adapter au style de la série dont il s'occupe.
Il fait toujours la même.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19238
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mer 22 Jan 2014, 23:23

Quelque chose d'intéressant sur laquelle j'étais tombé pendant le dernier donwtime du forum et que javais oublié de signaler.
Un reviewer spécialisé dans la SF TV s'est vu commissionné par deux fan de faire tout Madoka Magica. Le type n'est absolument pas familier avec les codes de l'animation japonaise, il a bien déjà traité GITS (fil + qq épisodes de SAC) et un peu de Cowboy Bebop, mais ce sont de œuvres très proche de son univers. Alors que Madoka est profondément anime. Du coup ses réactions en face de la série sont assez intéressantes.

http://sfdebris.com/videos/animation/madoka.php

Ce qui est assez dommage c'est que comme beaucoup de reviewers nord-américains, il passe plus de temps à bêtement raconter ce qui se passe au lieu de commenter ou analyser, du coup ça dure un peu longtemps (135mins, pas loin de la moitié de la durée de la série), sans pour autant avoir la pertinence que peuvent avoir les vidéos de Mr. Plinkett sur Star Wars. Mais il a une analyse assez fraiche, car pas mal détachée du contexte culturel de la série (sa réaction face au couples Sayaka/kyôko ou Madoka/Homura est assez caractéristique). Les contradictions du discours du bunny-cat de Kyubey qu'il pointe sont assez intéressantes.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9383
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Mer 22 Jan 2014, 23:28

140 minutes...

Avatar de l’utilisateur
Eltreum
Pitit LEGO
 
Messages: 348
Inscription: Ven 17 Jan 2014, 21:09

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Eltreum le Jeu 23 Jan 2014, 18:28

Madoka Madoka...
Dès l'OP, je sentais que ce n'était pas "happy".
[Montrer] Spoiler
La révélation que Kyubey "n'est pas humain".
C'est une Soul Gem, une Soul Gem.


De l'espoir au/contre désespoir, du souhait au/contre fardeau.
Puis ça parle du karma
[Montrer] Spoiler
A la fin Madoka atteint le Nirvana :mrgreen:


Sinon, ça me rappelle Sailor Moon (dont la fin du manga) malgré qu'elles s'entraident pas et ne se battent pas pour la justice et l'amour :lol:
[Montrer] Spoiler
Ultimate Madoka et Sailor Cosmos.
R....

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19238
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mer 17 Déc 2014, 18:57

Bon, Madoka Magica Re-re-re-re-redux

Je me suis refait la série en vue du revisionage en vidéo du 3e film, histoire de. C'est la 5e fois que je la vois, 6e en comptant les films, mais comme là ça fait bien deux ans que je ne l'ai pas revue, contrairement à ce que j'ai pu faire en 2012, c'est bien passé.

Bon, à ce niveau mon avis sur la série ne peut plus vraiment évolué, je la connais dans ses moindre recoins depuis. Elle ne sera jamais un de mes animes préféré, loin de là, mais je continue à y voir un objet culturel fascinant. Assez pour y revenir de temps en temps.
Au delà de ses défauts et facilités parfois grossiers, la série est d'une efficacité rare et sait offrir des images vraiment percutantes. Ça fait partie de ces séries de ces dernières années qui ont su vraiment exploiter les possibilité de l'animation en tant que média et il y a des scènes qui sont visuellement somptueuses. J'ai beau avoir du mal avec le style Shaft/Shimbô, on a là une des rares séries, avec les Monogatari, qui arrivent à lui donner une pertinence. Dommage que le chara design soit lui si raté et que dès que les persos ne sont pas comme sur les model sheets, ils semblent hors modèle.

En face toujours le problème de ces personnages qui n'en sont pas vraiment sonnent creux, là faute à une série qui n'arrive pas à les faire vivre et les rendre attachants comme il faudrait. Sentiment renforcé par les décors surréalistes à la Monogatari qui donnent à la série un rendu artificiel.

Mais la série a vraiment de très bons moments malgré ça, en premier lieu desquels l'épisode 10 qui à lui seul mérite probablement de se faire la série. J'aime aussi énormément le prologue de l'épisode 1, vraiment parfait. A contrario je placerais le passage à vide de la série quelque part entre les épisodes 7-8, tout l'arc sur la chute de Sayaka, vraiment plombés par cette campagne de pub vivante pour l'euthanasie qu'est Mikki Sayaka.
J'aime aussi énormément les scènes avec la mère de Madoka, les rares moment vraiment humains de la série.


La rencontre entre Homura et les Kaname à la fin reste ma scène préférée de toute la série. Il s'en dégage une vraie mélancolie aigre-douce, à la fois un sentiment de satisfaction pour l'issue qui a été atteinte mais avec ce pincement au cœur vis à vis des sacrifices faits pour y arriver. En guise de conclusion c'est vraiment très bon.
Image
Et toujours cette question qui me hante, pourquoi Tatsuya se souvient-il de sa sœur comme d'une magical girl ?


D'ailleurs, avec le recule, je préfère le choix des anglophones de traduire mahô shôjo par magical girl plutôt que puella magi. Déjà parce que ça nous épargne ce pluriel puella magis qui me donne envie d'étrangler des chatons, mais aussi parce que ça donne l'impression que la série a vraiment un méta-commentaire sur son genre, à coup de phrases comme "les magical girls célèbrent les rêves et les espoirs", qui disparait immédiatement si on met puella magi. Alors oui ce commentaire est en réalité complètement absent de la série, mais l'ambiguïté étant là en VO, autant la préserver.


Allez, ce soir j'attaque enfin Hangyaku no Monogatari, voir ce que ce film donne avec un an de recule et en sachant clairement ce qui m'y attend.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

KARAFACTORY
Apprenti Kirin
 
Messages: 1387
Inscription: Dim 01 Juil 2007, 23:45
Localisation: 3ème planète en partant du Soleil.

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede KARAFACTORY le Mer 17 Déc 2014, 19:17

Perso, le troisième film m’a laissé sur le cul. Autant à la fin du second, je me suis dit :"bon, OK, on peut pas aller plus loin, ils ont épluché leur concept jusqu'au bout, on fera jamais mieux dans le genre". Et bin nan, ils sont allés encore plus loin ! Et quant à l'annonce d'un possible 4ème film, je me suis dit :"Bon bin, pourquoi pas hein ? C'est rassurant de voir qu'en fait, on peut toujours aller plus loin..."
Mon site rempli de dessins fait avec des mains pleines de doigts : http://karafactory.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19238
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mer 17 Déc 2014, 19:23

(toi t'as pas vu la série TV, je me trompe ?)

La fin de la série était parfaite en soit et se suffisait. Arrêter là aurait été très bien, rien n'appelait une suite. La plus grosse réussite, voir la seule, du 3e film c'est probablement d'avoir réussi à éviter le hors-sujet et trouver une certaine pertinence et renvoyer un écho à la série.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

KARAFACTORY
Apprenti Kirin
 
Messages: 1387
Inscription: Dim 01 Juil 2007, 23:45
Localisation: 3ème planète en partant du Soleil.

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede KARAFACTORY le Mer 17 Déc 2014, 19:31

J'ai vu les deux films, pas la série, mais on m'a dit que la seule différence, c'est 20mn en moins (les films font 2h chacun quand même), et certaines scènes refaites techniquement pour que ça fasse plus cinéma, quoi.
On m'a jamais dit que les fins étaient différentes de la série aux films.
Perso, le 3ème film avec son graphisme "plus grand public" (bon parce que faut aimer le style original quand même...), m'à mis KO niveau trouvailles scénaristiques et twists en série.
[Montrer] Spoiler
Le coup de la "démone" à la fin, merde, fallait y penser.
Mon site rempli de dessins fait avec des mains pleines de doigts : http://karafactory.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Adnae
Apprenti Kirin
 
Messages: 1137
Inscription: Mar 09 Avr 2013, 12:16

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Adnae le Mer 17 Déc 2014, 20:11

KARAFACTORY a écrit:J'ai vu les deux films, pas la série, mais on m'a dit que la seule différence, c'est 20mn en moins

20 min d'op/ED en fait, ce sont les épisodes mis bout à bout

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19238
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mer 17 Déc 2014, 20:15

C'est les films qui sont plus longs en fait, de tête d'une 20aine de minute combinés, mais rien de significatif en soit.


Sinon j'ai du mal à voir en quoi le 3e film est plus grand public, visuellement parlant. C'est le même charadesign, à peine plus allongé, les mêmes mondes hallucinés par Gekidan inu curry dans les mondes des sorcières et les mêmes décors urbains vides. C'est plus travaillé, parce que c'est un vrai film cette fois, mais en soit ça reste la même direction artistique, et c'est exactement ce que les spectateur, otakus ou grand public, voulaient car la série s'est aussi faite connaitre pour ça.

[Montrer] Spoiler
Et en soit si la révélation finale était surprenante dans son contenu, elle était aussi attendu dans la forme. Car l'autre chose pour laquelle la série s'est fait connaitre, c'est ses twists scénaristiques et autres deus ex machina.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9877
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Aer le Mer 17 Déc 2014, 20:19

La fin de la série était parfaite en soit et se suffisait.


Image
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
emixas
Pilote de Bebop
 
Messages: 99
Inscription: Jeu 21 Juil 2011, 00:38

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede emixas le Mer 17 Déc 2014, 20:20

Tetho a écrit:En face toujours le problème de ces personnages qui n'en sont pas vraiment sonnent creux, là faute à une série qui n'arrive pas à les faire vivre et les rendre attachants comme il faudrait. Sentiment renforcé par les décors surréalistes à la Monogatari qui donnent à la série un rendu artificiel.

Je placerais le passage à vide de la série quelque part entre les épisodes 7-8, tout l'arc sur la chute de Sayaka, vraiment plombés par cette campagne de pub vivante pour l'euthanasie qu'est Mikki Sayaka.
J'aime aussi énormément les scènes avec la mère de Madoka, les rares moment vraiment humains de la série.

La rencontre entre Homura et les Kaname à la fin reste ma scène préférée de toute la série. Il s'en dégage une vraie mélancolie aigre-douce, à la fois un sentiment de satisfaction pour l'issue qui a été atteinte mais avec ce pincement au cœur vis à vis des sacrifices faits pour y arriver. En guise de conclusion c'est vraiment très bon.


Voilà les défauts principaux et qualités pour lesquels je ne peux qu'aller dans ton sens :) Les personnages sont vraiment peu voir pas attachants et c'est dommage: avec un minimum d'implication émotionnelle, cette série aurait certainement été une série bien plus emblématique pour moi.

Sayaka en est effectivement l'exemple le plus flagrant: on s'en cogne qu'elle sombre. Elle n'a peu de cohérence (okay, elle n'est pas la seule dans ce cas) et irrite plus qu'elle ne touche. C'était usant.

Mais c'est vrai que les peu de scène avec la famille de Madoka étaient intéressantes, justement parce que d'une coup, les persos n'étaient pas que des prétextes à pathos, comme tu le dis ça rendait Madoka humaine et c'était touchant de voir cette relation mère-fille et ces scènes du quotidien.

Le final de la série m'a aussi beaucoup plu (et effectivement la rencontre Homura-Kaname était très touchante et renvoyait à la mélancolie de plus anciennes séries mahou shojo).

KARAFACTORY
Apprenti Kirin
 
Messages: 1387
Inscription: Dim 01 Juil 2007, 23:45
Localisation: 3ème planète en partant du Soleil.

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede KARAFACTORY le Mer 17 Déc 2014, 20:38

20 min d'op/ED en fait, ce sont les épisodes mis bout à bout

Voilà, c'est ce qu'on m'a dit.

Sinon j'ai du mal à voir en quoi le 3e film est plus grand public, visuellement parlant. C'est le même charadesign, à peine plus allongé, les mêmes mondes hallucinés par Gekidan inu curry dans les mondes des sorcières et les mêmes décors urbains vides. C'est plus travaillé, parce que c'est un vrai film cette fois, mais en soit ça reste la même direction artistique, et c'est exactement ce que les spectateur, otakus ou grand public, voulaient car la série s'est aussi faite connaitre pour ça.

Bin perso, je trouve les design des personnages plus "grand public", avec des proportions plus "normales", plus académique du design "grozyeux" nippon. Après c'est un ressenti perso. Le film garde encore une identité très forte, mais de là à le montrer "à la ménagère de 50 ans", non tout de même pas ^^

[Montrer] Spoiler
"Et en soit si la révélation finale était surprenante dans son contenu, elle était aussi attendu dans la forme. Car l'autre chose pour laquelle la série s'est fait connaitre, c'est ses twists scénaristiques et autres deus ex machina."
absolument, c'est une marque de la série. Mais elle arrive encore à me surprendre et ça fait du bien.
Mon site rempli de dessins fait avec des mains pleines de doigts : http://karafactory.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Eltreum
Pitit LEGO
 
Messages: 348
Inscription: Ven 17 Jan 2014, 21:09

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Eltreum le Jeu 18 Déc 2014, 22:21

Que ce soit la fin de la série ou celle du 3ème film, elles sont pas mal du tout.
Ils peuvent encore s'amuser à continuer :89:

Une suite était appelée que ce soit niveau scénario (qui d'ailleurs reste cohérent avec la série)
[Montrer] Spoiler
"On se reverra" ou les changements des lois de l'univers que le sacrifice de Madoka a engendré à la fin (cf. Homura avec Kyubey la nuit).

ou simplement pour satisfaire à la demande.
R....

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19238
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Ven 19 Déc 2014, 00:06

Donc,

Madoka 3.0 : You can (yes, you can) redo

Image


Il y a un an, à la sortie de la projo au Rex, alors que l'incompréhension et les "srsly dudes, wtf did we watched?" dominaient parmi les spectateurs, j'avais dit que ce film ne pouvait être une déception car il était tout ce qu'on pouvait légitimement attendre d'un film de Mahô Shôjo Madoka Magica.
Ça reste mon avis un an plus tard.


Pour le reste passons en mode full spoilers, puisque n'importe quel commentaire sur le contenu du film peut être vu comme une révélation potentielle.

[Montrer] Spoiler
Le film suit une structure exactement similaire à celle de la série TV, d'abord une introduction gentille et idéalisée où le spectateur sent que quelque chose ne va pas, les épisodes 1 à 3 et le premier acte, ensuite une plongée progressive dans ce qui ne va pas avec révélation progressive de l'ampleur de la chose, les épisodes 4 à 9 et l'acte 2, une grosse révélation suivi d'une grosse bataille, les épisodes 10-11 et l'acte 3 avec la transformation d'Homura et son acceptation de cet état de fait, puis enfin la recréation du monde et ses conséquences, le final et l'épisode 12. C'est exactement la même chose, le contexte et le point de vue ont changés et tout, mais narrativement parlant c'est exactement la même histoire.

Et je crois que c'est là le principal problème de ce film. Sous des dehors ambitieux et provocateur, il est en réalité incroyablement conformiste et se contente de donner aux fans ce qu'ils veulent. Pas la moindre prise de risque, rien, juste l'objectif de plaire aux fans pour s'assurer qu'ils retournent voir le film plusieurs fois, et achètent le blu-ray, et les produits dérivés...
C'est le plus gros défaut du film, dès ses intentions il est déjà en partie vicié.

A l'image de ce qu'on peut voir chez Nanoha, tout semble pensé pour donner au fan ce qu'il veut. Le film surprend, voir choc au premier abord, mais en réalité ne s'éloigne pas du sentier balisé par la première série, et en plus il réalise tous les fantasmes du fandom. Dans le fond même les surprises étaient attendues, on savait qu'à un moment il y aurait un plot twist énorme qu'on attendait pas.
Plus de séquences avec Madoka et Homura ensemble, Mami et Kyôko officialisées comme couple, la sorcière Charlotte, devenu un mème sur internet, devient le familier de Mami, puis une 6e magical girl qui ne sert strictement à rien, si ce n'est transmettre des information que Sayaka aurait pu donner de toute façon. Le film cites aussi énormément la série TV, et ce de façon souvent assez gratuite, façon "les vrais sauront reconnaitre".


Pourtant il y a de bien bonnes choses dedans.
Visuellement il est irréprochable. Le charadesign revu corrige le principal problème de la série à ce niveau en faisant en sorte que les visages ne semblent plus constamment hors-modèles, c'est probablement ce que Kara mentionne en disant qu'il est "plus grand public", et contribue à donner un vrai rendu de film ciné au film. Ensuite l'animation est au top, les combats sont dantesques et les effets somptueux (merci Hashimoto de t'occuper à toi seul de 50% des FX de folie de la prod actuelle). Mention spéciale à celui entre Homura et Mami, qui si il en fait milles fois trop est quand même vraiment impressionnant.
J'aime bien aussi la première moitié du film, les arcs 1 et 2. Le premier arc arrive vraiment à déstabiliser le spectateur qui attendait le contexte de la fin de la série. Tout ne va pas et les personnages agissent comme si c'était normal. Forcément au revisionage ça s'atténue, mais au cinéma j'était fou devant tant d'absurdité. Pour le coup Urobuchi a vraiment réussi son coup. Le second arc et le mystère du labyrinthe de la sorcière est bien construit aussi, la progression de la réflexion du spectateur jusqu'à la révélation finale fonctionne super. D'autant que cette partie est aussi celle qui donne un bon rôle à Kyôko et Sayaka, comme pour compenser ce à quoi elle sont servies dans les série TV.

Mais après ça le film retombe dans les pires travers de la série TV. Deux ex machina et plot devices à gogo ("alors on a construit une barrière impénétrable, mais elle est pénétrable dans un sens quand même, mais elle reste impénétrable hein"), réinterprétation ouverte de ses propres concepts comme ça arrange le récit (mention spéciale au "ce n'était pas le désespoir qui souillait ma soul gem, mais l'amour" d'Homura à la fin). A partir de ce moment là le film part complètement en sucette sans espoir d'être sauvé, c'est le twist pour le twist, la révélation choc pour le plaisir de la révélation choc.
Voila en gros ce qui représente le mieux mon état d'esprit devant la fin, quand Homura explique ce qui se passe à Kyubey :
Image
Fuck. This. Shit.

Pourtant, pourtant, le twist final n'est pas si mal trouvé. Déjà dans la série il était évident qu'Homura avait déjà craqué et que même la fin de sa quête désepérée ne la sauverait pas. Ce qui est assez ironique vu qu'elle dit elle même à Madoka "ne confonds pas gratitude et responsabilité" quand cette dernière veut sauver Sayaka à tout prix. Donc cette déchéance ne sort pas de nul part, elle n'est pas hors sujet ou artificielle pour autant. Je salue la chose.
Il y a aussi le motif intéressant du vœux égoïste d'Homura pour sauver une personne contre celui désintéressé de Madoka pour sauver toutes les magical girls. Homura et Madoka étaient déjà des figures opposées dans la série, la première était la protagoniste active mais impuissante à changer la situation quand la seconde était l'héroïne passive mais qui résolvait tout en une action. L'épisode 10 mettait bien en parallèles leurs évolutions respectives au fils des itérations de l'histoire.
Je salue aussi la conclusion qui montre déjà qu'Homura a perdu, que quoi qu'il arrive Madoka va se souvenir de ce qu'elle était. Que tout ça n'a servie à rien, ou pas grand chose. Amère victoire.

Ce qui nous amène donc à la fameuse hypothétique suite, déjà quasiment officialisée par Urobuchi lui-même.
Pour moi nul doute qu'elle se fera, car Homura est la véritable héroïne de cette histoire. La série TV est l'histoire de son émergence, le film celle de sa chute, le chapitre suivant est donc logiquement son salut.
D'autant plus que l'épilogue permettrait de se lancer directement en plein dans le récit et donc d'économiser du temps d'écran.

Mais le fait que dès ce film Urobuchi pose l'idée que tout ne pourrait avoir été d'un rêve me fait dire que quoi qu'il arrive, cette suite est déjà corrompue. En posant déjà cette issue de secours lui permettant un twist digne de la saison 9 de Dallas urobuchi sape toute possible crédibilité vu qu'à tout moment il peut sortir l'excuse du rêve pour faire n'importe quoi. Dommage...



tl:dr : C'est Madoka Magica sur grand écran. Suivant l'adage qui veut que les mêmes causes produisent les mêmes résultats, ce film a les mêmes qualités et défauts que la série. Le tout étant magnifié et exacerbé par le grand écran et le format plus compact. Impossible d'être déçu, on savait dès le début ce qui nous attendait dans le fond.


Allez Gen, fais péter la suite. Come on! Montre nous ce dont tu es capable et donnes moi tort. Je ne demande que ça.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2733
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Ven 19 Déc 2014, 05:02

Si suite il y a, ça se fera sans Gen, il l'a confirmé. L'aventure Madoka est finie pour lui (et il était d'ailleurs opposé au twist final qui a été imposé par la prod pour produire une suite)
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19238
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Ven 19 Déc 2014, 10:02

Source ? Surtout pour la "confirmation" de la première affirmation.
[Montrer] Spoiler
Pour la seconde, oui c'est Shimbô et Iwakami qui ont poussé cette fin contre celle "Homura rejoins Madoka" qu'il envisageait. Mas il a aussi dit qu'il avait pas mal bloqué sur l'écriture et que c'est Shimbô qui l'a aidé à s'en sortir. Ça fait parti des aléats d'une production ça.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Athena18
Apprenti Kirin
 
Messages: 1213
Inscription: Dim 22 Avr 2012, 13:33
Localisation: Quelque part dans le centre. ^^

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Athena18 le Ven 19 Déc 2014, 14:14

Merci Tetho pour ton avis. :)

En tout cas, j'ai hâte de recevoir le coffret collector de Dynit (il est sorti ojd en Italie).

http://www.amazon.it/Madoka-Magica-Movi ... oka+magica

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2733
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Ven 19 Déc 2014, 21:01

Tetho a écrit:Source ? Surtout pour la "confirmation" de la première affirmation.
[Montrer] Spoiler
Pour la seconde, oui c'est Shimbô et Iwakami qui ont poussé cette fin contre celle "Homura rejoins Madoka" qu'il envisageait. Mas il a aussi dit qu'il avait pas mal bloqué sur l'écriture et que c'est Shimbô qui l'a aidé à s'en sortir. Ça fait parti des aléats d'une production ça.


la source

http://adala-news.fr/2012/10/une-nouvelle-serie-animee-madoka-magica-en-consideration/

et avant adala, c'était sur anime news networks. Il va superviser, mais ne serait plus le principal scénariste.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19238
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Ven 19 Déc 2014, 21:14

Il dit qu'il superviserait, pas qu'il quitterait totalement l'équipe.
Et l'info date d'octobre 2012, plus d'un an avant Hangyaku no Monogatari, entre temps tout a pu changer, donc de là à parler de "confirmation", tu t'avances beaucoup. Tu te souviens quand il avait annoncé qu'il aimerait que la suite se fasse sous forme de tranche de vie ? On a vu le résultat.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2733
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Sam 20 Déc 2014, 02:11

Tetho a écrit:Tu te souviens quand il avait annoncé qu'il aimerait que la suite se fasse sous forme de tranche de vie ? On a vu le résultat.

C'était Shinbo, ça... Pas Urobochi. Et Shimbo, c'est un peu le roi des troll (enfin le prince, le roi, c'est Tite Kubo)
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Athena18
Apprenti Kirin
 
Messages: 1213
Inscription: Dim 22 Avr 2012, 13:33
Localisation: Quelque part dans le centre. ^^

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Athena18 le Mar 23 Déc 2014, 11:45

J'ai reçu le coffret collector (OST + DVD + BLU-RAY) du dernier film édité par Dynit.

Le coffret est très sympa, il se compose :

- D'un fourreau cartonné.
- Un coffret très rigide.
- Un dipipack réunissant l'ost, dvd, blu-ray.
- Un livret de 56 pages (interview de l'équipe technique + images des personnages + guide des personnages + storyboard du générique + settei).

Voici les images du coffret (désolé pour la qualité).

Fourreau

Image

Image

Coffret

Image

Image

Digipack

Image

Image

Livret

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9877
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Aer le Mar 23 Déc 2014, 14:46

(désolé pour la qualité)


Je serais toi, je m'excuserais plutôt pour le watermarking dégueulasse en plein milieu.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités