Puella Magi Madoka Magica

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Ileca
Sous perv'
 
Messages: 1764
Inscription: Mer 18 Avr 2007, 23:30

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Ileca le Ven 11 Mai 2012, 14:12

Aer a écrit:J'emploie le terme au sens péripatéticiennes you know, pas au sens "j'écarte les cuisses parce que j'aime ça" (c'est un peu le problème de chacun à ce niveau). Donc je ne vois pas bien de quel esprit tu parles.


Si on se réfère à la misogynie, les femmes remplissent leur "fonction" avec plaisir puisqu'elles sont nées pour ça, ce qui complète notre doux parallèle avec le hentaï.
Si on se limite à la mentalité de l'enkō, les lycéennes qui se font payer pas forcément pour du sexe ne le font pas pour se nourrir mais pour subvenir à leur superficialité, cet égoïsme que tu dis retrouver chez les Puella Magi.
Dans les deux cas, je ne suis pas d'accord.

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Merlin le Ven 11 Mai 2012, 14:23

Tetho a écrit:Contrairement à ce que certains insiders nous font croire, Madoka Magica n'est pas acquis pour la France.

Faudrait alors apprendre à mieux lire si on ne veut pas se faire appeler "Chevkraken" à déformer les propos. ;)

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19260
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Sam 20 Oct 2012, 01:38

Madoka Magica les films 1 & 2 :
[Montrer] Spoiler
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Fisico
Ryo versus Massue
 
Messages: 903
Inscription: Ven 30 Juil 2010, 16:22
Localisation: Tokyo

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Fisico le Sam 20 Oct 2012, 01:57

Tetho a écrit:Madoka Magica les films 1 & 2 :
[Montrer] Spoiler

:109:

Avatar de l’utilisateur
toutoune134
Pilote de Bebop
 
Messages: 222
Inscription: Dim 13 Fév 2011, 11:52

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede toutoune134 le Sam 20 Oct 2012, 02:05

J'ai l'impression d'avoir vu tous les épisodes mis bout à bout avec deux trois changements et un nouvel opening.

Oh wait.

Je demandais pas un recap à la Lagann-hen, mais là c'est un peu fort de café.

[Montrer] Spoiler
Et ces batards ont viré la scène d'introduction avec Walpurgis et Magia, c'était limite ça qui me motivait le plus pour me bouger.

Par contre j'ai pris mon pied lorsque Sayaka devient une sorcière, je sais pas si c'est une nouvelle musique mais ça pète beaucoup plus que la série. Qui plus est sur grand écran.

Et je sais pas si c'était à cause de ma place, mais le son était bien trop fort à certain moments, j'avais les oreilles qui sifflaient à la sortie.

Et fuck le public, rire devant la putasserie de Kyubey okay, mais faire une ovation lors de la mort de Mami, voilà quoi.

Enfin bon je regrette pas d'être venu, j'avais pas vu la série depuis sa diffusion, et voir de l'animation au ciné c'est cool. Surtout quand la séance est un succès, ça peut encourager d'autres éditeurs à suivre le pas. Dybex si tu me lis, une petite projection d'eva 3.0
Dernière édition par toutoune134 le Sam 20 Oct 2012, 02:12, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19260
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Sam 20 Oct 2012, 02:10

[Montrer] Spoiler
Le fait d"avoir viré le prologue créé d'ailleurs une incohérence quand Madoka reconait ensuite Homura, MAIS PAS GRAVE.

Y a aussi 2 retcons mineurs mais bienvenus quand même.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Fisico
Ryo versus Massue
 
Messages: 903
Inscription: Ven 30 Juil 2010, 16:22
Localisation: Tokyo

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Fisico le Sam 20 Oct 2012, 11:12

La personne qui a le plus bossé sur les films c'est Kajiura en fait.
Ça et les séquences de Henshin mis à part j'ai vraiment eu l'impression de perdre mon temps,.pas que j'espérais grand chose mais tout de même (et merci pour cette salle 2, une des plus médiocre qu'il m'ait été donner de fréquenter en terme de visuel, acoustique et température)

Et même chose qu'au-dessus, en espérant que ça donne envie à wakanim ou d'autres éditeurs de (re)tenter le coup avec les avant-première mondiale (donc oui Dybex Eva 3.0 iwanttobelieve)

Et encore bravo pour la lisibilité des sous-titres !

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19260
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Sam 20 Oct 2012, 11:16

Y a eu des ratés assez importants, l'horaire de fin et l'absence de clim, mais ouais faut espérer que ça pousse les éditeurs à continuer dans cette voie pour ces films trop de niche pour bénéficier d'une sortie nationale.

Fisico a écrit:La personne qui a le plus bossé sur les films c'est Kajiura en fait.

Non, le département décors de Shaft, qui a été obligé de bosser pour la 3eme fois sur certains. J'espère que ça retakera pas le film pour les blu-ray, ou alors va y avoir du suicide chez ces types.

Image
訳が分からないよ~comme dit l'autre.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
toutoune134
Pilote de Bebop
 
Messages: 222
Inscription: Dim 13 Fév 2011, 11:52

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede toutoune134 le Sam 20 Oct 2012, 11:31

Peut etre que dans les blu-rays ils auront cours au Vatican !

Avatar de l’utilisateur
Fisico
Ryo versus Massue
 
Messages: 903
Inscription: Ven 30 Juil 2010, 16:22
Localisation: Tokyo

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Fisico le Sam 20 Oct 2012, 11:57

Ahah le Vatican bien vu.
Vu pour les décors mais pour ce que ça apporte (on a bien des plans sur le système solaire et un cimetière le tout en 3D aussi, pas compris le délire)

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9887
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Aer le Sam 20 Oct 2012, 13:19

Toujours aussi gerbant les décors.

Sinon vous avez l'air de bien vous être amusé.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
toutoune134
Pilote de Bebop
 
Messages: 222
Inscription: Dim 13 Fév 2011, 11:52

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede toutoune134 le Sam 20 Oct 2012, 14:13

Ce public de folie <3

Image

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2735
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Sam 20 Oct 2012, 14:40

C'est dingue, je viens de lire la page precedente et en dehors de l'aspect artistique/technique, mon avis sur madoka est quasiment le même que celui de Aer, une première.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Lux
Pilote de Bebop
 
Messages: 177
Inscription: Mar 25 Nov 2008, 00:51
Localisation: Île-de-France

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Lux le Sam 20 Oct 2012, 23:07

Visiblement j'ai rien raté !

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4022
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Xanatos le Mar 23 Oct 2012, 15:49

ATTENTION: JE FAIS DE GROS SPOILERS DANS CETTE CRITIQUE.

Puisque Wakanim a permis aux internautes de voir Puella Madoka Magica gratuitement sur leur site pendant une semaine, j'en ai profité pour découvrir la série.

Moi qui ne suit pourtant pas un fan d'animés de magical girls (avec des exceptions notables comme Cutie Honey, Card Captor Sakura et Princess Tutu), je dois dire que j'ai aimé Puella Madoka Magica. :)

Une chose est sûre, c'est clairement une série qui sort des sentiers battus.

En tout cas l'opening est trompeur: en voyant le générique de début, on pourrait croire qu'il s'agit d'un animé humoristique, kawaii et charmant...
MONUMENTALE ERREUR!
La série étant l'exact opposé de ce générique qui démontre une fois de plus qu'il ne faut pas se fier aux apparences.

On va d'abord parler d'un des rares éléments que je n'ai pas apprécié: le design.
En effet, il fait penser au premier abord à plusieurs séries animées "moe" (même si l'animé de Madoka ne l'est absolument pas) et c'est un style graphique auquel je suis franchement hermétique.
Et puis, même les adultes font beaucoup trop jeunes: la mère de Madoka doit avoir 36 ou 37 ans minimum, or, quand on la regarde, elle ressemble physiquement davantage à une grande soeur de notre héroïne qu'à sa propre mère. Elle paraît plutôt avoir 20 ans.
En revanche, l'animation est très bonne et la mise en scène est excellente.
J'ai apprécié aussi les effets de style lors des duels entre les Puella Magicas qui sont très originaux et donne une ambiance particulière aux combats.

Ce qui m'a surtout frappé dans cet animé, c'est le ton et l'ambiance: c'est de loin la série animée de Magical Girl la plus sombre et la plus angoissante qu'il m'ait été donné de voir jusqu'à présent!
La plus violente, tout de même pas, Cutie Honey est bien plus hardcore (ainsi que fun et délirante).

Princess Tutu avait déjà des passages très sombres qui faisaient écho à la cruauté des contes de fée, mais Madoka est encore plus "sadique" si je puis dire.

Déjà je trouve novateur que Kyubey la mascotte de service soit une ordure de la pire espèce: il est menteur, manipulateur, perfide et n'éprouve pas la moindre empathie envers son prochain.

On est loin de la plupart des séries du genre ou la mascotte sert à la fois de guide à l'héroïne et d'élément comique pour dérider le public.

Et le fait qu'il soit inexpressif le rend d'autant plus inquiétant car on ignore ce qu'il manigance et le bougre cache bien son jeu.
En tout cas pour sa seiyuu, il a du être facile à doubler vu qu'il n'ouvre jamais la bouche! :lol:
Il déclare aux jeunes filles qu'il rencontre qu'il peut exaucer n'importe quel de leur souhait à condition qu'elles concluent un pacte avec lui et deviennent des Puella Magica pour traquer et exterminer les sorcières qui menacent l'humanité. En revanche, il se garde bien de dire à ses futures contractantes les conséquences funestes qui découlent d'une telle décision.

Dans Puella Madoka Magica, on voit bien que les auteurs ont voulu montrer à leur manière, l'envers du décor des aventures de Magical Girls.
Dans cette série, être une Puella Magica c'est plus une malédiction qu'autre chose.

Dans le troisième épisode, Mami avait confié à Madoka que lorsqu'on devient une Puella Magica, la "mission" est tellement prenante qu'elle est contrainte de vivre isolée des autres, de ne se lier à personne ce qui représente un lourd fardeau...
Madoka tente de la réconforter et lui dit au contraire qu'elle souhaite vraiment être son amie. Cette déclaration touche Mami et la sort un peu de son désespoir, et elle est persuadée que grâce à Madoka et Sayaka, elle ne sera plus jamais seule... cruelle ironie du destin, peu après, elle se fait décapiter par sa proie, une sorcière.

Ce coup de théâtre m'a surpris tant je ne m'attendais pas à ce qu'elle périsse si tôt, Mami ayant été l'un des personnages les plus présents dans les illustrations promotionnelles de la série.

Quant au traitement de Sayaka la meilleure amie de Madoka, elle s'apparente à une longue et éprouvante descente en enfer.
Elle a d'abord conclu un pacte avec Kyubey afin qu'il puisse guérir la main du garçon qu'elle aime afin que ce dernier puisse à nouveau se consacrer à sa passion: jouer du violon.

Au début, elle se réjouit car lors de sa première intervention, elle a pu sauver des innocents (dont Madoka!) et elle se voit comme une super héroïne qui vient en aide aux gens dans le besoin.
La malheureuse ne tardera cependant pas à déchanter et on la voit petit à petit se morfondre, dépérir et déprimer, réalisant un peu tard qu'être une Puella Magica l'empêchera à tout jamais d'accéder au bonheur.
Hitomi l'une des filles qu'elle a sauvé lui vole son petit copain, elle découvre que son âme est emprisonnée dans son pendentif et si celui ci s'éloigne trop d'elle, son corps devient inanimé.

La scène ou complètement désespérée, elle hurle à Madoka qu'elle n'est même plus une être vivante, mais une vulgaire zombie est déchirante à souhait. :cry:

De plus, elle finit par être persuadée que tous les hommes sont des raclures considérant les femmes exclusivement comme de vulgaires objets sexuels, notamment après avoir entendu d'ignobles individus insulter leurs petites amies. Elle se persuade que ces gens là ne méritent pas d'être sauvés.

Mais le rebondissement le plus horrible, c'est lorsque Madoka découvre plus tard que les Sorcières étaient à la base des Puella Magica qui ont sombré dans le désespoir et se sont métamorphosées en ces monstres... ce qui arrivera à la pauvre Sayaka.

J'ai également apprécié le personnage de Kyôko Sakura, même si au début, elle me paraissait franchement antipathique en raison de son tempérament hautain et condescendant et aussi à cause du fait qu'elle laisse vagabonder les familiers des sorcières et qu'elle ne lève pas le petit doigt pour les neutraliser alors qu'ils tuent de pauvres gens.
Toutefois, plus loin dans le récit, elle démontre qu'elle est plus nuancée qu'il n'y paraît et veut sincèrement aider Madoka et rendre à Sayaka son état normal.

Homura est également un personnage bien campé. Elle est froide et distante avec les autres, et pourtant elle donne l'impression de connaître Madoka depuis fort longtemps. L'épisode dévoilant son passé est certainement l'un des meilleurs de la série, et on comprend suite à celui ci pourquoi elle est devenue ainsi. C'est à mon humble avis le personnage le plus touchant de l'oeuvre avec Sayaka.

Madoka a la sensibilité à fleur de peau et est très émotive, mais quand on voit tous les malheurs qui lui tombent dessus ainsi que sur ses proches, ça ne donne vraiment pas envie de lui casser du sucre sur le dos. C'est surtout son sentiment d'impuissance face aux dangers et aux malheurs frappant ses amies qui la désespère.

Parmi les éléments novateurs de Puella Madoka Magica, il n'est pas banal que Madoka le personnage principal ne devienne une magical girl que vers la fin de la série.

Le dénouement quant à lui est franchement étonnant et bizarre: Madoka devient une sorte de déesse qui prend tout sur elle afin que de nombreuses filles et femmes ne deviennent pas des Puella Magicas pour leur épargner la souffrance et le chagrin. Ce que j'ai trouvé assez contestable, c'est que parmi ces Puella Magicas, il y ait des personnes ayant réellement existé comme Cléopâtre : cela sous entend que les grandes femmes ayant marqué l'histoire de l'humanité et de la civilisation sont en fait toutes de pauvres victimes manipulées et qui ont été trop naïves et crédules.
Un point de vue très contestable à mon humble avis.

Quant à Madoka, on peut cependant admirer l'abnégation dont elle a fait preuve, même si la pauvre ne pourra plus jamais parler à sa famille et ses ami(e)s.

Le dénouement est cependant assez amer puisque seule Homura se souvient encore de Madoka.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé cette série que je trouve très bonne, les seuls éléments m'ayant désappointé étant le character design qui n'est pas à mon goût (rattrapé heureusement par le scénario et la qualité de la mise en scène) ainsi qu'une fin mitigée.

Espérons toutefois qu'elle ne donnera pas lieu à une ribambelle de séries de magical girls toutes plus violentes, timbrées et torturées les unes que les autres, à la longue cela pourrait finir par devenir gavant et lassant.

J'aimerai bien revoir la série, en espérant qu'elle sortira en DVD en France dans pas trop longtemps. Heureusement, il reste la solution de l'import.
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
hebiko
Apprenti Kirin
 
Messages: 1066
Inscription: Ven 06 Jan 2012, 20:18

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede hebiko le Mar 23 Oct 2012, 16:07

Je suis d'accord avec toi sur beaucoup de points mais honnêtement tu ne l'avais pas vu venir ce qui allait arriver avec Sayaka? Pour moi ce personnage en rajoute trop question "tristesse" et c'est un des éléments a fait baisser mon estime de la série.
Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19260
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mar 23 Oct 2012, 16:26

Kyubey n'est absolument pas perfide, pas plus que manipulateur ou menteur (ou alors juste par omission), son système de valeur est juste radicalement différent du notre. Homura le dit dans l'épisode 7, il n'a pas conscience de créer des drames, il propose juste un marché qu'il considère comme comme juste : un miracle contre une vie de combat et une mort au service de l'univers. Homura ajoute même que ce qu'offrent les incubateurs est quelque chose qui est hors de porté des humains, quelque chose qui peut être impossible à obtenir/déclencher même en y consacrant sa vie.
Et fondamentalement il ne cache rien puisqu'il explique tout à Madoka à la fin. Il fallait juste demander les termes du contrat avant de signer.

Xanatos a écrit:En tout cas l'opening est trompeur: en voyant le générique de début, on pourrait croire qu'il s'agit d'un animé humoristique, kawaii et charmant...
MONUMENTALE ERREUR!
La série étant l'exact opposé de ce générique qui démontre une fois de plus qu'il ne faut pas se fier aux apparences.

Par curiosité, tu savais ou non pour le changement radical de ton passé l'épisode 3 ainsi que pour les révélations qui pleuvent par la suite. Parce que ça a de quoi changer la perception de l'œuvre en amont.

Xanatos a écrit:Dans Puella Madoka Magica, on voit bien que les auteurs ont voulu montrer à leur manière, l'envers du décor des aventures de Magical Girls.Dans cette série, être une Puella Magica c'est plus une malédiction qu'autre chose.

Je ne pense pas. Chercher du méta-commentaire dans Madoka Magica est une erreur, erreur que j'ai moi même fait. Les créateurs n'ont rien à dire sur les magicals girls, c'est assez évident quand on met à la suite les phrases qui en parlent, au final tout ça manque de sens. J'irais même jusqu'à dire qu'en tant que série de magical girl, MadoMagi est un échec. Mais ce n'est pas vraiment ce qu'elle essaye d'être.

Xanatos a écrit:cela sous entend que les grandes femmes ayant marqué l'histoire de l'humanité et de la civilisation sont en fait toutes de pauvres victimes manipulées et qui ont été trop naïves et crédules.

Non, ça sous-entend que sans les incubateurs et leurs miracles elles n'auraient jamais pu marquer l'histoire de l'humanité. Histoire qui, toujours selon la logique interne de la série, n'existerait alors pas. Ouais, c'est pas plus glorieux comme sous-texte.
Passer un contrat avec Kyubey n'est pas forcément signe de naïveté ou de crédulité, c'est surtout la preuve d'un désespoir tel qu'on a besoin d'un miracle à tout prix (comme Mami ou Homura par exemple).
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4022
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Xanatos le Mar 23 Oct 2012, 16:55

Tetho a écrit:Par curiosité, tu savais ou non pour le changement radical de ton passé l'épisode 3 ainsi que pour les révélations qui pleuvent par la suite. Parce que ça a de quoi changer la perception de l'œuvre en amont.


Non, je ne savais rien de tout cela.
Avant d'entamer le visionnage de la série, tout ce que je savais à son sujet, c'est que c'est une oeuvre de Magical Girl atypique et qu'elle a été bien accueillie auprès de plusieurs membres du forum de Mata, c'est tout.
J'ai fui tous les spoilers avant de voir la série, et j'ai ainsi pu être surpris par certains rebondissements de l'intrigue.


hebiko a écrit:Je suis d'accord avec toi sur beaucoup de points mais honnêtement tu ne l'avais pas vu venir ce qui allait arriver avec Sayaka? Pour moi ce personnage en rajoute trop question "tristesse" et c'est un des éléments a fait baisser mon estime de la série.


Vu ce qui s'est passé avec Mami auparavant, je me doutais un peu que Sayaka aurait de gros ennuis, mais j'ai tout de même trouvé l'histoire captivante et je ne trouve personnellement pas qu'elle en rajoute trop sur la tristesse de la série.
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4022
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Xanatos le Mar 23 Oct 2012, 17:13

Tiens au fait, à propos de la séance de cinéma ou vous avez pu voir les long métrages de Puella Magi Madoka Magica, j'ai lu des commentaires de personnes ayant décrit ce qui s'est passé et elles sont déclaré que si elles ont apprécié les films, elles ont détesté le comportement de nombreux fans qui se sont montrés excessivement bruyants dans la salle de cinoche et qui éclataient de rire lors des moments dramatiques et tragiques! :shock:

Beurk, j'ai horreur des spectateurs agissant ainsi, le moyen idéal pour vous gâcher le plaisir à suivre un film.
Ces zozos ont du pas mal pourrir l'ambiance, si cela s'est vraiment passé ainsi, je vous plains! :?
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19260
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mar 23 Oct 2012, 17:21

J'ai pas grand chose contre les gens qui réagissent au cinéma tant que ça se fait avec une certaine modération, je tend même à trouver les séances actuelle et leur silence religieux comme trop calme. Après tout rien de plus agréable qu'une salle qui sursaute ensemble dans un moment d'effrois, et un de mes meilleurs moment de ciné c'était pendant le documentaire This is it avec toute la salle qui fredonnait les chansons de Mickael Jackson ensemble. Donc les réactions de ce genre ne me gênent pas tant que ça.
Par contre la salve d'applaudissement quand Mami se fait mamier ou Kuybey qui se fait percer, j'ai pas trop compris. Avec mon pote on se disait qu'on avait vraiment une autre perception de l'œuvre que ce public.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 4022
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Xanatos le Mar 23 Oct 2012, 17:33

Tetho a écrit:J'ai pas grand chose contre les gens qui réagissent au cinéma tant que ça se fait avec une certaine modération, je tend même à trouver les séances actuelle et leur silence religieux comme trop calme. Après tout rien de plus agréable qu'une salle qui sursaute ensemble dans un moment d'effrois, et un de mes meilleurs moment de ciné c'était pendant le documentaire This is it avec toute la salle qui fredonnait les chansons de Mickael Jackson ensemble. Donc les réactions de ce genre ne me gênent pas tant que ça.


Oui, ce genre de réactions là, ça va. Je garde par exemple de bons souvenirs de la séance ou je suis allé voir Titanic, même si la salle était bondée, les gens dans le public étaient très sympas et il y avait une ambiance conviviale franchement très agréable.
Je garde également de bons souvenirs de la projo du premier volet de Men In Black, quelques spectateurs balançaient des blagues après certains gags du film ce qui était encore plus marrant.

J'ai en revanche horreur des personnes qui éclatent de rire dans des moments graves et sérieux d'un film dramatique ou bien des gens qui parlent bruyamment lors d'une conversation clé entre deux protagonistes du film rien de pire pour vous gâcher la séance.

Il y a eu néanmoins deux petites exceptions: quand j'ai vu l'horrible film Air Force One, tous les spectateurs avaient sifflé le film quand celui ci était sur le point de se terminer tant ils l'avaient trouvé lamentable et j'étais du même avis qu'eux (même si pour ma part, je n'ai pas sifflé ^^). L'autre exception étant l'abominable Batman Forever, à mon humble avis le pire opus cinématographique de Batman (Batman and Robin avait beau être nul, il pouvait au moins être drôle vu au second degré).

Tetho a écrit:Par contre la salve d'applaudissement quand Mami se fait mamier ou Kuybey qui se fait percer, j'ai pas trop compris. Avec mon pote on se disait qu'on avait vraiment une autre perception de l'œuvre que ce public.


Idem que toi et ton pote, j'aurai certainement pas applaudi ces passages là.
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
toutoune134
Pilote de Bebop
 
Messages: 222
Inscription: Dim 13 Fév 2011, 11:52

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede toutoune134 le Mar 23 Oct 2012, 18:24

Sinon pour ceux qui ont vu le film, vous sauriez si la musique qui passe quand
[Montrer] Spoiler
Sayaka devient une sorcière
est une nouvelle piste ou une ancienne ? Dans le dernier cas, vous auriez un nom ?

Quand aux réactions,vu les commentaires facebook du bousin je savait à peu près ce qui allait se passer, mais pas à ce point là. Paye ton manque de respect quoi, heureusement que les producteurs étaient dans l'autre salle.

Il y a même certains fauteurs de trouble qui se sont justifiés en disant qu'ils étaient venus s'amuser et pas pour le film, et ils ne comprenaient pas pourquoi les gens ralaient. Public de folie je vous dis !

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18821
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Ialda le Mar 23 Oct 2012, 18:52

Xanatos a écrit:
Tetho a écrit:Par contre la salve d'applaudissement quand Mami se fait mamier ou Kuybey qui se fait percer, j'ai pas trop compris. Avec mon pote on se disait qu'on avait vraiment une autre perception de l'œuvre que ce public.


Idem que toi et ton pote, j'aurai certainement pas applaudi ces passages là.


C'est assez proche de pas mal de commentaires que l'on peut lire sur une série telle que Total Eclipse par ex.

La combinaison de l'animation jap et du lulz m'ont fait perdre toute foi en l'humanité.

Avatar de l’utilisateur
Fisico
Ryo versus Massue
 
Messages: 903
Inscription: Ven 30 Juil 2010, 16:22
Localisation: Tokyo

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Fisico le Mar 23 Oct 2012, 19:04

toutoune134 a écrit:vous sauriez si la musique qui passe quand
[Montrer] Spoiler
Sayaka devient une sorcière
est une nouvelle piste ou une ancienne ? Dans le dernier cas, vous auriez un nom ?


C'est une nouvelle piste, comme beaucoup d'autres dans les deux films d'ailleurs, je ne crois pas qu'elle ait encore été nommée à ma connaissance.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2735
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Mar 23 Oct 2012, 20:05

Princess Tutu avait déjà des passages très sombres qui faisaient écho à la cruauté des contes de fée, mais Madoka est encore plus "sadique" si je puis dire.

Bizarrement, je trouve Princess Tutu clairement plus dérangeant que Madoka, Madoka fait de la violence gratuite, du sadisme gratuit, de l'acharnement, c'est mine de rien assez basique.
Quant j'y reflechi, je trouve même la scène dans Heartcatch Precure où

[Montrer] Spoiler
cologne meurt


Franchement plus dur que la mort de Mami. Car c'est au coeur d'un dessin animé pour gamine, dans le contexte, c'est bien pire.

Princess Tutu, c'est pareil, malgré tout ses aspect bizarre, un enfant peut le regarder et subira tout le malsain sans que ça le choc, c'est vraiment subtil. Ca m'a donné l'impression d'être un magical girl qui aurait été fait par Burton et Terry Gilliams.

Alors que Madoka ressemble plus a une oeuvre cherchant à violenter le genre.

Les créateurs n'ont rien à dire sur les magicals girls, c'est assez évident quand on met à la suite les phrases qui en parlent, au final tout ça manque de sens. J'irais même jusqu'à dire qu'en tant que série de magical girl, MadoMagi est un échec. Mais ce n'est pas vraiment ce qu'elle essaye d'être.

C'est vrai, après faut dire que Shimbo de son côté a avoué que son but était de faire un buzz et de choquer les fan de magical girl et dire "vous avez vu, c'est trop bien mon truc" et que de l'autre Urobochi a avoué ne rien y connaitre en magical girl (enfin, pas depuis l'époque Creamy/Persia/Emi).
Et qu'en plus Urobochi s'est excusé après l'épisode 3 d'avoir trompé le public (il y avait eu des interview de lui et Shimbo qui avait présenté Madoka comme une série a reanger du côté de Precure) en disant qu'il ne voulait pas cacher au public le genre qu'allait être la série mais que Shimbo l'y a obligé.

Après, pour l'originalité de Madoka, je ne la trouve pas si original. En dehors de Homura, le déroulement de la série, l'histoire et les personnages n'est pas sans rapeller Mai Hime, d'ailleurs Rhyvia avait fait à juste titre la comparaison sur l'ancien forum où nous étions.
Quant à l'esthétique c'est juste du Shimbo
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités