Puella Magi Madoka Magica

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9682
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Sam 24 Mar 2012, 05:31

chevkraken a écrit:Sauf que la durée d'une série étant decidée avant sa diffusion dans 80% des cas...


Un anime pour enfants du début des années 80' qui stopperait sa course au bout de trois cours en obtenant les résultats escomptés, lorsque Creamy et Persia ont chacune traversé l'année ? Ce ne serait pas banal.

Les OAV si vu qu'elles sont faite uniquement si la série a été populaire.


Quand elles ne sont pas le rebricolage d'épisodes déjà prévus dans la série, entamés mais pas finalisés.

Sauf que ni Pelsia, ni Yumi (ni même Creamy) n'ont eu droit a un court métrage.


Comme je l'ai dit, le box Persia a eu droit à un pilote de magical girl anime inédit - certes pas conçu pour l'occasion mais qui faisait office d'exclusivité justifiant l'achat du coffret. Peut-être ont-ils dû inventer alors le bonus pour Emi. Mais bon encore une fois, je ne prétends pas nier la popularité d'Emi auprès des otakus de 2012. Je pense, pour en avoir entendu parler une fois, qu'il en allait différemment à l'époque, la magie de cabaret en bas nylon n'exerçant pas le même pouvoir de séduction sur les fillettes, loin de là, que la chanson ou la proximité avec la nature.

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1255
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Sam 24 Mar 2012, 11:48

C'est aussi une poivrote assez superficielle incapable de se lever seule (ce qui me parait incompatible avec une réelle gagnante). Comment demander des conseils à une alcoolo incapable de se débrouiller seule?

C'est là où je parlait du manque de cohérence du personnages, le personnages présente 2 aspect totalement incompatibles et qui dans les deux cas sont des échecs en temps que mère (vu qu'elle favorise sa carrière à sa famille).


Met un peu le nez dans ton discours que je serais pas en mesure de comprendre (hint : je lis des trucs relativement plus obscurs à longueur de journée) et regarde à quel point ça n'a pas de sens.

Tu poses tout ton message sur l'utilisation essentiel de l'effet de réel dans le magical girl, qui serait absent de Madoka, tout en reprochant à un personnage ce qu'on reprocherai à des personnes réelles. Tu juges le personnages en tant que personne, tout en essayant de souligner son incohérence profonde. La première caractéristique de l'effet de réel étant qu'il ne sert aucunement l'histoire, on effectivement l'impression que ton propos t’échappes.

Pour les autres personnages secondaire, c'est clair et net : ils marchent exactement comme des personnages tragiques. Oui, ils sont purement dramatiques mais ça ne veut pas dire qu'ils sont inefficaces de ce point de vue (c'est le duo entre Sayaka et Kyoko qui ne marche pas du tout dans ce segment de l'intrigue, notamment du à une caractérisation désastreuse des deux personnages).

Avant d'affirmer que je suis à aucun de la plaque tu peux me rappeler où que Puella Magi serait effectivement un Magical Girl traditionnel ? Tu as l'air de vouloir prendre la série hors de ce cadre et c'est exactement ce que je fais depuis le début ou ne lui accordant pas plus que le titre de récit. Je suis loin d'être la personne la plus à cheval sur les genre, c'est pas toujours si fiable, alors qu'une histoire restera toujours une histoire. Ca manque un peu de recul tout ça.

Ce que tu décris ne se retrouve pas nécessairement que dans le Magical girl, on le retrouve de manière différentes dans GaoGaiGar ou Gintama. Réfléchis-y vraiment plus de cinq secondes pour voir si, par hasard, y'aurait pas quelques points commun entre le magical girl à l'ancienne, le début de Nanoha, GaoGaiGar et Gitama et qui serait peut-être pas tout à fait dans Puella Magi (et encore, des réunions de famille tout ce qu'il y a de plus banal, y'en a dans Puella Magi).

Ce serait bien que tu sortes un peu des discours que tu rabâches sans cesse avec toujours les même exemples juste pour avoir raison à tout prix. Désolé de te décevoir, mais je suis pas ton némésis ou quoi que ce soit de ce genre. Là tu viens juste matraquer un propos qui n'a plus vraiment d'intérêt vu la manière dont tu le fais.
Et tu le fais à la mauvaise personne.

Et n'ignores pas copieusement ce que les autres peuvent dire, aussi.

Avatar de l’utilisateur
ChaosLink
Pitit LEGO
 
Messages: 266
Inscription: Ven 23 Déc 2011, 19:13

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede ChaosLink le Sam 24 Mar 2012, 15:57

chevkraken a écrit:C'est là où je parlait du manque de cohérence du personnages, le personnages présente 2 aspect totalement incompatibles et qui dans les deux cas sont des échecs en temps que mère (vu qu'elle favorise sa carrière à sa famille).

Oh yeah, sexisme lvl : over 9000 :09:

chevkraken a écrit:On ne va pas demander conseil à sa mère comme si on allait voir un conseiller professionnel ou un personne dont on admire la façon de vivre.
Elle sont comme 2 potes, pas comme une mère et une fille. La série m'a donné l'impression qu'il y avait un réel problème entre la mère et la fille qui n'agissent pas en temps quel tels.

Perso, j'ai l'impression que tu as une vision réduite de la manière dont peut se comporter une famille et que tu en fais une généralité. J'ai une relation semblable à celle de Madoka avec sa mère, mais moi avec mon père, et je ne vois vraiment pas où est le problème. Le faite d'être mère et fille n'empêche pas d'être proche, voir "2 potes" comme tu le dis. Et je ne vois pas où est le problème de demander conseil à ta mère (et on peut très bien admirer sa façon de vivre)

Sinon, connaissant trop peu le milieu de la Magical Girl, je n'interviendrais pas sur le débat. Mais je me sentais malgré tout obligé de souligner ces deux points, tellement ils témoignent d'une vision réductrice et biaisé de la réalité des choses (surtout quand tu soulignes que les personnages n'apparaissent pas comme réaliste, en te basant sur ces points)
"Alcohol is humanity's friend. Can I abandon a friend ?" ~ Yang Wen-Li

"l'AEUG est le plus grand club de partouze gay de l'otakusphère mondiale" ~ Mellorine

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10085
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Aer le Sam 24 Mar 2012, 16:55

Bah surtout que les persos secondaires dans Nanoha, voila comme on s'en tamponne. Ces copines de classe servent euh...à strictement rien. A par être la et servir de papier peint pour dire "Nanoha a des amis de classe"; Sa famille sert à...strictement rien si ce n'est pour dire "Nanoha a une famille" et "lol on fait pas la famille comme d'habitude". Tellement fort d'ailleurs que certains personnages moins principaux que les principaux disparaissent purement et simplement dans Strikers (Salut Yuuno, Salut Kurono).

Donc bon.

Mais qu'est ce qui fait un genre sinon ces codes ? Donc ces clichés ? :(
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2837
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Sam 24 Mar 2012, 18:11

Je pense, pour en avoir entendu parler une fois, qu'il en allait différemment à l'époque, la magie de cabaret en bas nylon n'exerçant pas le même pouvoir de séduction sur les fillettes, loin de là, que la chanson ou la proximité avec la nature.

Et pourtant, Demande a ceux qui ont entre 30 et 35 ans qui entre Vanessa, Emi, Creamy et Susy ils se rapellent le plus et tu verra, jamais ce ne sera Susy et Vanessa.
Sans oublier que Pelsia n'a jamais eu qu'un OAV resumé à l'époque.

Tu poses tout ton message sur l'utilisation essentiel de l'effet de réel dans le magical girl, qui serait absent de Madoka, tout en reprochant à un personnage ce qu'on reprocherai à des personnes réelles. Tu juges le personnages en tant que personne, tout en essayant de souligner son incohérence profonde. La première caractéristique de l'effet de réel étant qu'il ne sert aucunement l'histoire, on effectivement l'impression que ton propos t’échappes.

Ben non, ça ne m'échappe pas.
La mère de Madoka est une alcoolo incapable de se debrouiller seul, ce genre de défaut est generalement incompatible avec une mère a qui l'on demanderait des conseil (je connait des personne dont les parents sont alccoliques et autant te dire qu'ils leur demande pas de conseil, pareil, j'ai des amis dont les parents travaillent beaucoup et autant dire que la famille pour eux, ça n'a pas vraiment d'importance)
Et son incapacité a se lever seule est incompatible avec son statut de carrieriste independante, vu qu'elle est dependante des autres rien que pour aller au travail.
Le personnage n'est pas crédibles, les differents aspect de son caractère ne vont pas ensemble. Elle est tout sauf réaliste.
J'attend des persos secondaires que leur develloppement ne servent pas automatiquement à l'histoire. Cela les rend plus crédibles.

Par exemple dans heartcatch Precure, ça ne sert à rien pour l'intrigue principale de voir comment le grand père et la grand mère de Tsubomi se sont rencontré, ça ne sert à rien de savoir pourquoi la famille de Tsubomi a demenagé, ça ne sert à rien de voir où le père d'Erika a passé sa jeunesse ou où la soeur de Erika bosse et comment elle bosse.
Mais tout ça donne une vrai identité aux membres de la familles, ce ne sont pas juste des personnages qui servent le recit.


Ce que tu décris ne se retrouve pas nécessairement que dans le Magical girl, on le retrouve de manière différentes dans GaoGaiGar ou Gintama.

On peut le retrouver dans d'autres genre comme on retrouve les mascotte et les transformation dans d'autres genre que les magical girl (genre bleach où Ichigo a une mascotte avec lui et doit se transformer grace à un item à chaque fois qu'il passe à l'action) mais c'est un élément qu'on retrouve automatiquement dans les magical girl.
Sans ça, un anime ne peut prétendre être du magical girl.

Tu as l'air de vouloir prendre la série hors de ce cadre et c'est exactement ce que je fais depuis le début ou ne lui accordant pas plus que le titre de récit. Je suis loin d'être la personne la plus à cheval sur les genre, c'est pas toujours si fiable, alors qu'une histoire restera toujours une histoire. Ca manque un peu de recul tout ça.

Ben justement, est ce que j'ai dit que tu avais tort?
La majorité de ce que je reproche a Madoka c'est de s'attribuer le nom de magical girl et je sais que sur ça tu est plus ou moins d'accord.
Si on ne la considère pas comme du magical girl, la série passe mieux même si il reste des problème:
gestion du nombre d'épisodes mal utilisés, personnages secondaires servant exclusivement le recit, partie la plus interessante pour comprendre la relation entre Homura et Madoka resumé en un seul épisode (alors que ça aurait été plus interessant si ça avait été le corps de la série), plein de truc non expliqués et fin un peu tirée par les cheveux.
Pour moi Madoka est un anime qui a plein de bonnes idée mais qui aurait dû être fait en 26 épisode et le staff n'a pas sut adapter cette intrigue en 13 épisodes ce qui a gaché la plupart de ces idées.

Le fait que Gen Urubochi ne soit pas scénariste de série TV à la base doit jouer, il n'est pas habitué à écrire un scénario qui doit se limiter a un certain nombre d'épisodes.
Un problème similaire s'était fait sentir sur Angel Beats qui lui aussi était écrit par un scénariste de VN qui n'avait jamais bossé sur une série TV.

Oh yeah, sexisme lvl : over 9000

Non, ce serait pareil si c'était un homme, par exemple dans GTO, le sous dirlo est un exemple de personnage qui foire en temps que père en se concentrant trop sur ça carrière. C'est un mauvais père.
La mère de Madoka me rapelle un peu justement dans GTO la mère de Kanzaki(bon en dehors de son côté poivrote bonne a rien qui est plus son opposé, la mère de Murai).
Une carriériste qui considère sa fille limite sur un pied d'égalité comme une adulte.
Le problème est qu'une relation mère/fille ne demande pas que ça, il faut aussi de l'amour, des moments privilégiés, des moments où on se fait disputer...

Perso, j'ai l'impression que tu as une vision réduite de la manière dont peut se comporter une famille et que tu en fais une généralité. J'ai une relation semblable à celle de Madoka avec sa mère, mais moi avec mon père, et je ne vois vraiment pas où est le problème. Le faite d'être mère et fille n'empêche pas d'être proche, voir "2 potes" comme tu le dis. Et je ne vois pas où est le problème de demander conseil à ta mère (et on peut très bien admirer sa façon de vivre)

On, on peut demander conseil à sa mère, mais on attend pas les mêmes conseil que ceux qu'on demanderait a une personne hors de la famille.
La relation entre Madoka et sa mère manque d'amour. C'est 2 amies, mais il y a une distance, distance qu'il ne devrait pas y avoir entre une mère et sa fille.

Bah surtout que les persos secondaires dans Nanoha, voila comme on s'en tamponne. Ces copines de classe servent euh...à strictement rien. A par être la et servir de papier peint pour dire "Nanoha a des amis de classe"; Sa famille sert à...strictement rien si ce n'est pour dire "Nanoha a une famille" et "lol on fait pas la famille comme d'habitude". Tellement fort d'ailleurs que certains personnages moins principaux que les principaux disparaissent purement et simplement dans Strikers (Salut Yuuno, Salut Kurono).

Tu t'en tamponne peut être mais pas moi ni une grande partie de ceux qui aiment la série car c'est du magical girl (et pas que pour l'action).
La famille et les amis de Nanoha ne servent à rien, mais ils donnent à Nanoha un environnement familiale crédible. Nanoha est une petite fille normale.
On virerait cette famille, la série perdrait beacoup d'interet.
Strikers, a pas mal divisé les fan de Nanoha tu sais, justement car il avait viré tout ça.
Strikers c'est limite un spinoff a mes yeux. un bon spin off mais ce n'est quasiment plus du magical girl.
D'ailleurs Strikers a été la saison la moins poupulaire.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10085
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Aer le Sam 24 Mar 2012, 18:27

Surement oui, c'est bien connu que les otaku voient la famille de Nanoha comme un point central de la série.

S'il te plait.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Chadauw
Pitit LEGO
 
Messages: 314
Inscription: Dim 26 Oct 2008, 16:05
Localisation: XXXX

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Chadauw le Sam 24 Mar 2012, 18:33

chevkraken a écrit:La mère de Madoka est une alcoolo incapable de se debrouiller seul, ce genre de défaut est generalement incompatible avec une mère a qui l'on demanderait des conseil (je connait des personne dont les parents sont alccoliques et autant te dire qu'ils leur demande pas de conseil, pareil, j'ai des amis dont les parents travaillent beaucoup et autant dire que la famille pour eux, ça n'a pas vraiment d'importance)


C'est le propre du travailleur japonais que de rentrer bourré du boulot. (j’admets que c'est cliché, mais j'ai considéré ça comme une manière de montrer qu'elle est l'"homme" de la famille)

chevkraken a écrit:Et son incapacité a se lever seule est incompatible avec son statut de carrieriste independante, vu qu'elle est dependante des autres rien que pour aller au travail.


Pour moi, ce n'est qu'une petite scène comique permettant d'introduire la famille de Madoka. De manière générale, la mère de Madoka n'est jamais présenté comme une mauvaise personne. Madoka lui fait confiance et la respecte, tout comme son mari.
Je ne vais certainement pas te faire changer d'avis sur le personnage, vu que ça a l'air de te tenir à coeur (on a déjà pas l'air d'avoir les même point de vue sur la Famille), mais sache au moins que les autres ne voient pas forcément le personnage de la même manière que toi. Et les créateurs de la série aussi, surement.

chevkraken a écrit: J'attend des persos secondaires que leur develloppement ne servent pas automatiquement à l'histoire. Cela les rend plus crédibles.


La série fait le parti de se concentrer avant tout sur le drame et la tragédie. En ce sens, je suis d'accord qu'introduire des éléments de la vie quotidienne des personnages principaux peut être judicieux. Mais pour les personnages secondaire, qui ne sont pas directement directement touchés par la tragédie, ça ne ferait que désamorcer inutilement le drame et déservirait l'anime.
Ce qui ne serait pas le cas avec une série de magical girl "classique" qui n'a pas besoin de maintenir constamment la pression dramatique.

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1255
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Sam 24 Mar 2012, 20:53

Sans ça, un anime ne peut prétendre être du magical girl.

Le personnage n'est pas crédibles, les differents aspect de son caractère ne vont pas ensemble. Elle est tout sauf réaliste.
J'attend des persos secondaires que leur develloppement ne servent pas automatiquement à l'histoire. Cela les rend plus crédibles.


Ta vie doit être d'un ennui à couper le souffle D=...

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9682
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Sam 24 Mar 2012, 23:57

chevkraken a écrit:Et pourtant, demande...


... -toi pourquoi tu zappes le critère bien réel du nombre d'épisodes et de volumes reliés.

La côte en France, quand bien même ce serait vrai, on s'en fout. D'autant que les séries ne sont pas venues dans l'ordre.
Je me base sur une discussion datant d'il y a huit ans, avec une japonaise expatriée aux Etats-Unis. Dans ses souvenirs d'enfance, toutes les fillettes de sa classe adoraient Creamy et Persia, mais étaient relativement passées au-dessus des deux autres. Après un moment, on a cru pouvoir l'expliquer par la thématique de l'anime : toutes les gamines rêveraient de faire de la chanson ou de communiquer avec les animaux, mais pas de sortir des lapins blancs d'un haut-de-forme ou de faire "léviter" des objets - il n'est pas inconnu que les filles sont depuis toujours sous-représentées dans les écoles de magie. Pour la spectatrice à l'époque, l'identification ou le désir d'être comme Emi étaient moindres.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2837
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Dim 25 Mar 2012, 07:11

C'est le propre du travailleur japonais que de rentrer bourré du boulot. (j’admets que c'est cliché, mais j'ai considéré ça comme une manière de montrer qu'elle est l'"homme" de la famille)

Ouais enfin, c'est pas signe d'un bon père (ou d'une bonne mère dans ce cas). Une amie de ma soeur vie au japon et est mariée là bas et elle a parlé d'une une chose à ma soeur (chose dont elle se rend compte avec les autres femme de son quartier), les hommes japonais sont bien souvent totalement demissionnaire de leur rôle de père.

Les situation qu'on voit dans GTO avec le père vivant pour son travail au detriment de sa famille c'est une réalité.

Et le resulat face à ça c'est une rebellion des enfants donc encore moins de présence de famille.

On ne peut donc pas dire que choisir ça montre un vrai cocon famillial. C'est même le contraire.

En ce sens, je suis d'accord qu'introduire des éléments de la vie quotidienne des personnages principaux peut être judicieux.Mais pour les personnages secondaire, qui ne sont pas directement directement touchés par la tragédie, ça ne ferait que désamorcer inutilement le drame et déservirait l'anime.
Ce qui ne serait pas le cas avec une série de magical girl "classique" qui n'a pas besoin de maintenir constamment la pression dramatique.

Maintenir le drame constant casse dejà l'anime. Tout parait tellement suréel, trop rapide voir ridicule (la chute de Sayaka, Kyoko qui change de personnalité trop vite ou Madoka qui sort que Homura est sa meilleure amie alors qu'elle la connait à peine) qu'au final ben ça casse l'emotionLa série aurait justement gagné a nous montrer autre choses.alterner entre drame et événement moins dramatique aurait rendu le tout plus credible et encore plus dur.
Prend un Princess Tutu par exemple, l'anime prend son temps, met du tranche de vie, s'attarde sur des persos secondaire et le resulat est autrement plus efficace (et plus original) que Madoka.

car là, la seul impression de tentative de restituer une emotion que j'ai eu c'est que la série tentait de procurer un plaisir sadique à ceux detestant les magical girl en leur offrant des persos totalement clichés qui se retrouvait martyrisé.
Bref, juste un bon gros troll anti magical girl du staff

Un peu comme ce qu'est l'anime School days pour ceux qui déteste les comédies sentimentales et qui adule la série pour son côté trash avec de la comedie sentimentales qui tourne très mal et trash.


Et même sur des perso secondaire s'attarder sur eux peut être fait sans desamorcer la série, des séries(bon pas de magical girl) comme Last Exile, Gankutsuou, Nadesico ou les série de Leiji matsumoto ont su s'attarder sur des persos secondaire sans casser la puissance emotionnel de la série.

Après faut arreter déjà avec "une serie de magical girl classique", Madoka n'est pas un magical girl original ce n'est juste n'est juste pas du magical girl, c'est tout.

Madoka c'est du troll anti magical girl.

Accepter Madoka comme un magical girl, c'est accepter de voir le genre se faire stigmatiser à cause de la vision caricaturale et imcomplète du genre qu'il véhicule. C'est aussi accepter tout ce que les fan essaye de faire croire comme quoi cet anime est une révolution du genre qui était médiocre avant Madoka.

Surement oui, c'est bien connu que les otaku voient la famille de Nanoha comme un point central de la série.

Il n'y a pas qu'un seul genre d'Otaku
C'est sur que si c'est les Otaku qui fantasment sur le NanoFate et regarde la série pour l'action...

Pour ceux qui aiment le magical girl par contre... Tu crois pas qu'il y a une raison au fait que Strikers soit la saison la moins populaire?
Elle abandonne quasiment tout les éléments du magical girl et les persos des premières saisons. C'est un bon anime d'action, mais pas vraiment un magical girl.

Le pire c'est qu'en plus, la fin de A's laissait supposer qu'ils allaient être plus importants. le fait que Suzuka et Arisa arrivent à rentrer dans la zone protegé et découvre l'identité de leur amies n'était pas anodin et attendent des explication de leur part, surtout que Suzuka avait été présenté tout le long de la saison comme la meilleure amie d'Hayate, celle qui l'a présenté à Nanoha.
Même chose pour la famille de Nanoha qui avait eu une discussion avec Lindy (ou la copine de Chrono, j'ai oublié).

faut pas croire, on était beacoup à attendre de la saison 3 qu'elle reste dans cet univers avec nos magical girl soutenu par leur amies et familles, on était aussi nombreux à attendre un plus gros développement du Yuuno/Nanoha

Même le film, j'en ai parlé avec plusieurs amies et on a eu un ressenti mitigé notamment à cause de tout les passages avec Suzuka, Arisa et la famille de Nanoha qui passent à la trappe.


... -toi pourquoi tu zappes le critère bien réel du nombre d'épisodes et de volumes reliés.

Parce que le nombre d'épisode ne peut pas servir pour juger la popularité d'une série. Comme je l'ai dit, le nombre d'épisode d'une série est defini avant sa diffusion.
Avec ta logique, on pourrait dire que Last exile 2 ou Persona 4 ont été plus populaires que Madoka. Hors c'est tout sauf le cas.
Par contre, les OAV sortant après la série, artbook et autres produits derivés eux sont lié à la popularité

Dans ses souvenirs d'enfance, toutes les fillettes de sa classe adoraient Creamy et Persia, mais étaient relativement passées au-dessus des deux autres. Après un moment, on a cru pouvoir l'expliquer par la thématique de l'anime : toutes les gamines rêveraient de faire de la chanson ou de communiquer avec les animaux, mais pas de sortir des lapins blancs d'un haut-de-forme ou de faire "léviter" des objets - il n'est pas inconnu que les garçons sont depuis toujours sur-représentés dans les écoles de magie. Pour la spectatrice à l'époque, l'identification ou le désir d'être comme Emi étaient moindres.

Faut voir aussi l'age de la fille en question. Emi et Yumi sont arrivés après Momo, Creamy et Pelsia, si elle commençait déjà à avoir un certain age quand Momo est sortie alors quand Emi est sortie, elle commençait à être un peu vieille. ça peut jouer.
Mais j'ai aussi discuté avec pas mal de personnes étrangères (y compris jap) et c'était Creamy et Emi qui revienne.
Une des raison du choix de ces 2 là était simple, Emi et Creamy étaient belles et avaient de beau costume une fois transformée et étaient des star.Les filles voulaient leur ressembler et être à leur place.
Pelsia était bien plus passe partout et Yumi ne se transforme pas (elle rend ses dessins réels).
Certains ne connaissaient même pas le nom de Pelsia et Yumi(où leur nom traduit)


D'ailleurs, ça vaut ce que ça vaut, mais si on tape le titre en jap de la série Persia et celle d'd'Emi, Emi a plus de résultat. Même chose avec les nom occidentaux.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9682
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Dim 25 Mar 2012, 13:50

chevkraken a écrit:Comme je l'ai dit, le nombre d'épisodes d'une série est defini avant sa diffusion.


Tu prends la norme actuelle des anime otakus et tu l'appliques aux séries pour enfants du début des années 80'.
Outre le fait que cela n'explique en rien pourquoi cette série a été diminuée à trois cours.

Et le nombre de volumes reliés du manga, est-il prévu à l'avance ?

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10085
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Aer le Dim 25 Mar 2012, 14:58

Des séries qui se sont vues raccourcies, ou allongées, durant les 80's, y'en a eu plein effectivement.

Pour ceux qui aiment le magical girl par contre... Tu crois pas qu'il y a une raison au fait que Strikers soit la saison la moins populaire?


Il y a deux très bonne raison, c'est écrit avec les pieds, l'animation est pauvre (rehaussée en dvd mais ça ne fait pas tout).

Même le film, j'en ai parlé avec plusieurs amies et on a eu un ressenti mitigé notamment à cause de tout les passages avec Suzuka, Arisa et la famille de Nanoha qui passent à la trappe.


Oui et c'est normal. Ca ne fait pas partie du pivot de la série. C'est placé la pour faire illusion sur le produit, hors nous savons tous que Nanoha c'est du robot en jupette, et rien d'autre. Parce que entre sa famille qui apprend tout et qui dit "oui oui pas de soucis, emmenez notre enfant faire la guerre" et ses copines qui en ont rien à secouer dans le fond, voila quoi. Le faite que tout cela ait sauté dans le film est totalement normal, plus besoin de se cacher auprès du public.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Caziro
Ryo versus Massue
 
Messages: 995
Inscription: Lun 05 Nov 2007, 01:37

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Caziro le Dim 25 Mar 2012, 15:07

Aer a écrit:
Même le film, j'en ai parlé avec plusieurs amies et on a eu un ressenti mitigé notamment à cause de tout les passages avec Suzuka, Arisa et la famille de Nanoha qui passent à la trappe.


Oui et c'est normal. Ca ne fait pas partie du pivot de la série. C'est placé la pour faire illusion sur le produit, hors nous savons tous que Nanoha c'est du robot en jupette, et rien d'autre. Parce que entre sa famille qui apprend tout et qui dit "oui oui pas de soucis, emmenez notre enfant faire la guerre" et ses copines qui en ont rien à secouer dans le fond, voila quoi. Le faite que tout cela ait sauté dans le film est totalement normal, plus besoin de se cacher auprès du public.



Le film, en plus d'être du pur fan service, prend le parti de mettre plutôt l'accent sur Fate que sur Nanoha, ça permet de développer un peu plus le personnage et son passé. Nanoha, on a 12 épisodes pour la connaitre, comprendre sa façon d'être, sa façon d'agir et ce qui la pousse à agir de cette façon. On comprend qu'il est, du coup, plus important de mettre l'accent sur Fate, surtout qu'il fallait, de toutes façons, faire des coupes pour gagner du temps, elles se trouvent forcément du côté de Nanoha. (Couper les combats reviendraient à se mettre à dos les 2/3 du public)

Avatar de l’utilisateur
Rukawa
Vieux con de Manganimation
 
Messages: 2168
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:08
Localisation: DTC

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rukawa le Dim 25 Mar 2012, 15:53

en vrac.

Madoka est pas la seule Magical Girl dont la famille sert de papier paint.
Ahiru de puritutu n'a pas de famille, Chacha de Akazukin Chacha vit avec son prof de magie, le père de Honey Kisaragi est mort ...
Dans Minky Momo Umi, les parents adoptifs sont pas présents du tout.
Tu cites Rayearth plus haut, elles ont une famille, sauf qu'elles sont dans un monde parallèle donc du coup, leur famille on n'en entend à peine parler, à part Hikaru qui évoque qu'elle a un frère.

pour les OVA, Minky Momo, Mahou no Princess Minky Momo a eu un seul OVA, alors que Momo Umi en a eu 3, pourtant c'est bien la première série qui est la plus populaire !

La plus populaire parmi les 4 c'est Creamy, autant en France, en Italie qu'au Japon. L'argument de vouloir devenir chanteuse donnée par la jap de Amrith me paraît une bonne raison du pourquoi, même si perso, je me suis jamais posé la question pourquoi j'ai préféré Creamy dans mon cas.
sinon oui, dans les 70's, 80's et 90's, une série prévu sur 52 ep ou plus, pouvait être réduit arrêté par manque de popularité sans aucun probleme de conscience (Yamato, Ideon, Gundam 0079, Shurato, Dai no Daibouken, Glass no Kamen, Slam Dunk...).
chose bien plus rare aujourd'hui, les anime de 52 ep sont des superprodution, le reste on se dit 13 ep, et si çà marque, on produit une suite. Aversion pour le risque quand tu nous tiens. C'est triste.
en ex Inu Yasha, la seconde série, résume les 20 derniers tomes en 26 épisodes, alors que la première série, c'est moins de 200 ep pour un peu moins de 40 tomes ...
de souvenir, la dernière fois que c'était arrivé, c'était pour Porfy no Tabi, car le renewal des sekai meisaku se cassait la gueule.

Misato elle donne conseil à Shinji mais lui ne l'écoute pas !
Mais après, je suis d'accord que la mère de Madoka, elle a eu son quart d'heure de célébrité, puis après, elle ne sert plus à rien.
et puis alcoolique, elle ne l'est pas, elle fait juste des nomikai car elle a peur de se faire virer.
L'enfant au Japon ne se rebelle pas, car c'est très mal vu.

Madoka c'est du magical girl, elle se transforme. Point.

StrikerS est nul car elles n'ont pas 8 ans. Bah oui c'est con un fan de Nanoha, tu croyais quoi ?
kono dengon wa goran no sponsor no teikyou de okurishimasu
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2837
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Dim 25 Mar 2012, 21:02

tien au passage pour ça
Comme je l'ai dit, le box Persia a eu droit à un pilote de magical girl anime inédit - certes pas conçu pour l'occasion mais qui faisait office d'exclusivité justifiant l'achat du coffret.

Emi, Yumi et Creamy aussi ont eu ça ça. Mais Emi a eu une OAV en plus.

La plus populaire parmi les 4 c'est Creamy, autant en France, en Italie qu'au Japon.

Oui, ça c'est sur, mais la seconde n'est clairement pas Persia mais Emi.

Le film, en plus d'être du pur fan service, prend le parti de mettre plutôt l'accent sur Fate que sur Nanoha, ça permet de développer un peu plus le personnage et son passé. Nanoha, on a 12 épisodes pour la connaitre, comprendre sa façon d'être, sa façon d'agir et ce qui la pousse à agir de cette façon. On comprend qu'il est, du coup, plus important de mettre l'accent sur Fate, surtout qu'il fallait, de toutes façons, faire des coupes pour gagner du temps, elles se trouvent forcément du côté de Nanoha. (Couper les combats reviendraient à se mettre à dos les 2/3 du public)

D'où ma déception envers le film, j'attendais du film un vrai remake de la saison 1 qui corrigerait ses defauts (les chasse des première jewel seed pas interessantes virés) et améliorerait tout le reste pour en faire un truc aussi bon que A's.

Tu prends la norme actuelle des anime otakus et tu l'appliques aux séries pour enfants du début des années 80'.

Sauf que les série avaient déjà un format predefini à l'époque. elles pouvait être certes retreci par manque de popularité(ça arrive encore par exemple bleach et Gintama qui vont être arreté) mais ce n'est pas le cas de Emi ou Susy qui ont un nombre d'épisode correspondant à ce qu'on appelle une saison (des saison c'est 12 ou 13 épisodes. susy correspond à 2 saison, Emi à 3). Si la série avait été arreté par manque de popularité son nombre ne correspondrait pas à une saison.
Elle ont dès le départ été prévue en moins d'épisodes.
Et le nombre de volumes reliés du manga, est-il prévu à l'avance ?

Le manga adapte l'anime, la longueur de l'anime determine la longueur du manga, c'est tout.

l'animation est pauvre

C'est aussi le cas dans la première serie et A's

Oui et c'est normal. Ca ne fait pas partie du pivot de la série. C'est placé la pour faire illusion sur le produit, hors nous savons tous que Nanoha c'est du robot en jupette, et rien d'autre. Parce que entre sa famille qui apprend tout et qui dit "oui oui pas de soucis, emmenez notre enfant faire la guerre" et ses copines qui en ont rien à secouer dans le fond, voila quoi. Le faite que tout cela ait sauté dans le film est totalement normal, plus besoin de se cacher auprès du public.

Excuse moi de pas être un otaku qui bouffe de la merde et d'attendre des personnages un minimum travaillé.
Le film transforme Nanoha en un truc daubesque du robot en jupette ce que la a saison 1 n'était pas. Elle tentait de faire du vrai magical girl.

Faut arreter de faire du produit pour otaku basique. J'ai rien contre les série pour otaku, mais celle bien faites.

Ahiru de puritutu n'a pas de famille, Chacha de Akazukin Chacha vit avec son prof de magie, le père de Honey Kisaragi est mort ...
Dans Minky Momo Umi, les parents adoptifs sont pas présents du tout.
Tu cites Rayearth plus haut, elles ont une famille, sauf qu'elles sont dans un monde parallèle donc du coup, leur famille on n'en entend à peine parler, à part Hikaru qui évoque qu'elle a un frère.

Oui, mais ont a du tranche de vie avec les persos secondaires qui dans ce cas remplace la famille. On a malgré tout des persos secondaires travaillés.



pour les OVA, Minky Momo, Mahou no Princess Minky Momo a eu un seul OVA, alors que Momo Umi en a eu 3, pourtant c'est bien la première série qui est la plus populaire !

Ouais enfin dans ce cas précis tellement de temps séparent les 2 série que c'est plus trop comparable, avec sailormoon, le magical girl était devenu bien plus commercial d'où l'exploitation en OAv de la seconde momo.


L'enfant au Japon ne se rebelle pas, car c'est très mal vu.

Faux ça ça fait même des problème de délinquence au japon.

Madoka c'est du magical girl, elle se transforme. Point.

Ok, alors Saint seiya c'est du magical Boy, bleach aussi (en plus Ichigo a une mascotte.) Non, suffit pas de fille se transformant pour faire du magical girl. Le magical girl a d'autres codes.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10085
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Aer le Dim 25 Mar 2012, 21:20

C'est aussi le cas dans la première serie et A's




Excuse moi de pas être un otaku qui bouffe de la merde et d'attendre des personnages un minimum travaillé.
Le film transforme Nanoha en un truc daubesque du robot en jupette ce que la a saison 1 n'était pas. Elle tentait de faire du vrai magical girl.


Ce que la saison 1 était, la série a toujours été pour ce public, que tu le veuilles ou non. Ou alors les petites filles se levaient à 1 heure du matin pour mater leur Nanoha peut être ?

Faux ça ça fait même des problème de délinquence au japon.


C'est vrai que quand tu es un délinquant, tu es super bien vu.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2837
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Dim 25 Mar 2012, 21:42

Les 2 première saison ont aussi leur faille niveau dessin et animation, la difference entre version TV et DVD est flragrante comme sur Strkers.


Ce que la saison 1 était, la série a toujours été pour ce public, que tu le veuilles ou non. Ou alors les petites filles se levaient à 1 heure du matin pour mater leur Nanoha peut être ?

Il y a bon produit pour Otaku et sous produit pour Otaku.
Une série peut être pour Otaku et bien faite construite.
Les saison 1 et 2 faisait du bon produit pour otaku. la série pouvait faire illusion, ça respirait l'hommage au genre magical girl (Sakura particulièrement).
La saison 3 c'est à 70% un excuse pour du gros fanservice. La série a fini par tomber dans le piège du sous produit otaku.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10085
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Aer le Dim 25 Mar 2012, 21:48

Les saison 1 et 2 faisait du bon produit pour otaku. la série pouvait faire illusion, ça respirait l'hommage au genre magical girl (Sakura particulièrement).


Durant les trois premiers épisodes de la saison 1, anéfé. Au quatrième tu la vois lancer un rayon laser plus gros que l'Ideon Sword. Voila voila.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2837
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Dim 25 Mar 2012, 22:13

Tu peux parler français? anefé, ça veut dire quoi. Et en quoi le fait qu'elle tire un gros ryon laser en fait un sous produit otaku?

Precure a pas mal de bonne saison aliors qu'elle va bien plus loin que Nanoha pour ce genre de truc.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9682
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Dim 25 Mar 2012, 22:20

chevkraken a écrit:Emi, Yumi et Creamy aussi ont eu ça.


Qu'est-ce que les coffrets de Creamy et Yumi proposaient d'inédit en-dehors du clip dont on bénéficié les quatre anime ?

Le manga adapte l'anime, la longueur de l'anime determine la longueur du manga, c'est tout.


Selon cet argument, pour justifier un manga trois fois plus court, il eut fallu que l'anime de Emi fasse 16 épisodes.
(Bruit de la valise qui s'ouvre dans les escaliers).

Emi (n'a pas été raccourcie car) elle a un nombre d'épisodes correspondant à ce qu'on appelle une saison (des saisons c'est 12 ou 13 épisodes). Si la série avait été arreté par manque de popularité son nombre ne correspondrait pas à une saison.


Aucun rapport.
En cas de problème, le network demandera justement si possible à ce que la série se termine en fin de cours, et non pas en plein milieu, afin de ne pas avoir à trouver/produire un programme de remplacement dans la panique.

Il devient ardu de prendre tes posts au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1255
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Lun 26 Mar 2012, 00:34

(ça arrive encore par exemple bleach et Gintama qui vont être arreté)


Gintama ?
Tu veux dire, la série qui est au sommet de sa gloire ? Depuis plusieurs année ?

Voici un bon exemple de mauvais exemple.

Le film transforme Nanoha en un truc daubesque du robot en jupette ce que la a saison 1 n'était pas.


D=...
C'est ça qu'il manque à ta vie.
Les jeunes filles qui lancent des lasers, C'EST la vie.

Très objectivement Puella Magi manquait simplement de rayons lasers.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2837
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Lun 26 Mar 2012, 03:40

On sent que tu ne suis plus les audiences au japon, Gintama ne fait plus que 2,4 % d'audience, ce qui est moins que Naruto Shippuden ou Belzeebub (qui lui aussi va être arreté).

Elle est loin l'époque où Gintama battait des record d'audience.

Qu'est-ce que les coffrets de Creamy et Yumi proposaient d'inédit en-dehors du clip dont on bénéficié les quatre anime ?

J'ai relu, j'avais pas pigé ce que tu disais. En tout cas, il y a une différence entre un pilote de 3 minutes fait avant la sortie de la série et qui a été un prototype non gardé et un épisode special de 15 minute tout neuf.

Selon cet argument, pour justifier un manga trois fois plus court, il eut fallu que l'anime de Emi fasse 16 épisodes.
(Bruit de la valise qui s'ouvre dans les escaliers).

Ca depend peut être de comment bosse l'auteur, de la longueur de chaque chapitre.
Et puis si ils ont prit un dessinateur de merde pour la version manga de Emi, normal que le manga se foire. Les manga adapté d'anime, c'est très rarement bon, c'est souvent une bonne daube commercial.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Rukawa
Vieux con de Manganimation
 
Messages: 2168
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:08
Localisation: DTC

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rukawa le Lun 26 Mar 2012, 05:31

euh Bleach, c'est pas la baisse d'audience la cause que l'anime elle va s'arrêter, c'est surtout que çà a rattrapé le manga et à moins de placer une série de 100 épisodes en filler comme cela a été le cas de Naruto Shippuden, bah ya pas moyen que çà continue.

Saint Seiya c'est pas du magical boy c'est yoroi hero, ils ont une armure.

c'est le yankee qui se rebelle contre la société, nuance, pas l'enfant contre les parents.
kono dengon wa goran no sponsor no teikyou de okurishimasu
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Soren
Pilote de Bebop
 
Messages: 210
Inscription: Mer 10 Mar 2010, 23:03

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Soren le Lun 26 Mar 2012, 08:47

Faut se réveiller, Gintama s'arrête parce que le manga n'a plus que 20 chapitres d'avance. On parle d'un animé qui a déjà été arrêté pour la même raison.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2837
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Lun 26 Mar 2012, 15:20

Bleach, c'est pas la baisse d'audience la cause que l'anime elle va s'arrêter, c'est surtout que çà a rattrapé le manga et à moins de placer une série de 100 épisodes en filler comme cela a été le cas de Naruto Shippuden, bah ya pas moyen que çà continue.


Faut se réveiller, Gintama s'arrête parce que le manga n'a plus que 20 chapitres d'avance. On parle d'un animé qui a déjà été arrêté pour la même raison.

C'est beau de se voiler la face.

Bleach tourne entre 1,5% et 2% d'audience, ce n'est plus le quart de ce que c'était à la periode soul society. l'anime a déjà fait des fillers, ça les generait pas d'en refaire.

Quant à Gintama, même chose même si c'est un peu moins terrible, l'anime tourne environ à 2% d'audience et a terriblement perdu en popularité.

Faut regarder les chiffres d'audience parfois!!
Dernière édition par chevkraken le Lun 26 Mar 2012, 15:27, édité 1 fois.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités