Puella Magi Madoka Magica

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
shun
Rédac : d'Andromède
 
Messages: 3594
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:49

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede shun le Dim 01 Mai 2011, 23:44

par curiosité je me suis maté le premier épisode Puella Magi Madoka Magica.
j'avoue avoir été déçu, ce fond noir est appréciable car original, mais l'animation est décevante, les filles gnan gnan mais bon c'est le genre qui veux ça et surtout la transformation est totalement ratée :/
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar de l’utilisateur
Solveig
Petit yôkaï
 
Messages: 44
Inscription: Jeu 31 Mar 2011, 12:49
Localisation: Iffrit

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Solveig le Mar 07 Juin 2011, 08:51

Les épisodes-clé pour savoir si tu aimes ou pas : 3 et 10 :o

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Jeu 01 Sep 2011, 03:03

Bon, le prix de la théorie la plus capillotractée et difficilement crédible sur Madoka Magica revient à...


...Urobuchi Gen, son scénariste.

[Montrer] Spoiler
Les incubateurs et leur système assimilés à Al Qaida, j'ai vraiment du mal a gober ça. Parce que Ben Laden et ses compagnons c'était tout sauf " des bonnes intentions, de la gentillesse et de l'espoir". Et c'est con parce que il y a bien quelques parallèles possibles avec le 11/09 et Madoka Magica, notamment le coté "un truc incompréhensible me tombe sur la gueule sans prévenir ni que je puisse m'en sortir". Mais ça colle a tous les terrorismes en fait et à pas mal d'œuvres antérieurs (Evangelion, sect Aoum toussa).
Et dans le fond les incubateurs savent qu'ils font du mal aux jeunes filles qu'ils convainquent de devenir Puella Magi...

A noter aussi : la série a été un travail de commande pour Urobuchi.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9382
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Jeu 01 Sep 2011, 12:21

Le seul point commun entre Madoka et Al Qaeda, c'est qu'ils ont été engendrés par autrui, en l'occurrence Kitoh pour la première et la CIA pour le second. Urobuchi montre à nouveau qu'il n'a pas grand-chose dans le citron.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Lun 17 Oct 2011, 21:51

J'ai revu la série hier, je voulais la marathoner mais pour diverses raisons j'ai pas pu, mais j'ai tout vu dans la journée quand même.


[Montrer] Spoiler
L'expérience a été assez différentes de quand je l'ai suivi chaque semaine il y a 9 mois. Les cliffhangers n'avaient plus aucune tension, à la fois parce que je savais ce qui allait se passer mais aussi parce que la suite arrivait 2 mins plus tard, après le générique de fin et la bande annonce de l'épisode suivant. Du coup la série perd pas mal en efficacité pure et les premiers épisodes en devenait presque chiants. Par contre l'aspect "de plus en plus sombre, de plus en plus désespéré" est renforcé, notamment par le fait que je savais déjà pour les révélations de l'épisode 10. Du coup c'est un peu ce coté mécanique implacable dans laquelle s'est enfermée Homura et l'impossibilité qu'elle a de s'en libérer qui passe au centre de la série une fois cette dernière vraiment lancée (ep 4/5) qui passe en avant, et c'est pas plus mal.

Coté des persos Sayaka et Kyôko perdent beaucoup en crédibilité, on les voit en l'espace d'une heure changer du tout au tout après de grands discours sur leurs certitudes. Madoka m'a semblé plus cohérente dans sa décente vers un immobilisme à la Shinji puis dans sa décision finale par contre. Homura gagne bien sûr pas mal quand on sait pourquoi elle agit. Quand à Mami, le personnage n'est rien d'autre qu'un plot device à la Daigoji Gai.


Image

[Montrer] Spoiler
Un autre truc qui est exacerbé c'est le flou total dans lequel la série nage vis à vis de ses règles internes et la facilité qu'elle a de les réinterpréter selon ses besoins et la fin me semble toujours aussi confuse quand elle parle de recréation d'un nouvel univers. Les (nombreuses) incohérences internes aussi deviennent plus visible (Homura qui utilise des attaques magique pour chassez Kyubey, Mami qui est au courant pour la Nuit de Walpurgis lors de boucle qui a tout débuté...).
Je reste quand même un grand fan de la fin, ou plutôt de la solution apportée par Madoka, dans son concept vu que l'exécution est assez discutable. La scène où Homura retrouve ensuit la famille de Madoka m'a foutu un cafard monstre. Je crois que j'aurais aimé un épilogue similaire à celui du film de Rahxephon, même si dans un sens ça aurait pas mal diminué le sacrifice de Madoka.


Coté modifications pour les BD, y en a à la pelle. L'appellation "director's cut" pour l'épisode 12 signifie "on a viré la texture étoilée quand Homura et Madoka sont à pwal dans l'espace", Y A Y.
Plus intéressant, Magia n'est plus l'ending des épisodes 1&2, à la place on a un truc tout meugnon en pseudo-trompe l'œil mais qui se doute encore que Madoka n'est pas une série kawaii choupi tout plein ? Intégrer ça dès la diffusion TV aurait été plus intéressant. Et dommage que son habillage soit composé que d'une bête illustration d'Ume. L'ep 9 a connu une modification similaire avec du Kyoko x Sayaka, qui cette fois m'a semblé un peu déplacé, Magia aurait été bien plus efficace vu la fin de l'épisode. Les scènes au gymnase qui avaient été annoncés coupées m'ont pas semblé réintégrées.
Ensuite y a plein de modifications mineurs, surtout les décors, mais rien d'aussi terrible que la chambre de Mami (qui au final passe plutôt bien, Madoka rentrant dans la pièce en faisant remarquer que c'est une chambre très jolie).

Image
(meilleur fanart Madoka x Nanoha existant)

J'espérais sortir de ce visionage avec un avis solide sur la série, dans un sens je suis encore plus perdu sur ce que je dois en penser. Je sais que j'apprécie vraiment mais il y a trop de défauts et de maladresses pour que ça viennent du fond du cœur.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aphex
Vieux con
 
Messages: 1529
Inscription: Jeu 27 Sep 2007, 16:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Aphex le Lun 17 Oct 2011, 23:34

Cleanup Princess !

Avatar de l’utilisateur
Caziro
Ryo versus Massue
 
Messages: 995
Inscription: Lun 05 Nov 2007, 01:37

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Caziro le Mar 18 Oct 2011, 02:02



Les femmes ont oublié leurs rêves et leurs devoirs, elles préfèrent fantasmer sur les bishônens de UtaPri.

Avatar de l’utilisateur
MimS
Pitit LEGO
 
Messages: 347
Inscription: Lun 12 Mai 2008, 09:42
Localisation: Région parisienne

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede MimS le Dim 04 Mar 2012, 18:20

Déterrage de topic mode

SPOIL INSIDE

Bon, finalement, cet animé a eu une hype connaissant une longévité suffisamment grande pour que j'y cède et regarde.
Bon la hype c'est pour Shinbo, j'aurais du m'en douter x).

J'ai traversé le thread, lu quand même plus qu'en diagonal mais y'a un élément que je crois personne n'a relevé mais qui m'a soulé tout du long de la série, d'autant plus que j'ai fait un sprint, on peut pas dire que j'ai pris le temps d'apprécier le tout (mais je pense pas que y'ait grand chose à assimiler tfaçon) :
Les poses perso semi-profil/dos, cou penché en arrière clairement inspirées de Bakemono. Autant sur Hitagi, ça en jète, autant là ça fait juste super laid avec le chara-design de l'animé (qui est pas toujours au top d'ailleurs)

Sinon sur l'ensemble, c'est quand même un superbe divertissement, j'ai bien accroché et oui c'est le 1er MG que je finis, à vrai dire c'est même le 1er où je dépasse le 1er épisode mais rien à voir avec le côté "dark". Ce que je vais dire va peut-être relevé d'une méconnaissance du genre mais le côté un ep => une transformation dans le genre MG m'a toujours rebuté, ça me fait complètement sortir, à ce jour y'avait que Mawaru Penguindrum (que j'ai pas encore fini d'ailleurs) pour lequel j'avais réussi à faire l'impasse mais c'est aussi parce-que sa réalisation est maîtrisée de A à Z, alors du coup que Madoka ne se transforme quasiment jamais... quel bonheur *_*
Le scenar de Madoka Magica dans son ensemble est téléphoné, 0 surprise mise à part l'identité de Homura qui est au final juste elle-même (je veux dire pas un autre perso connu qui aurait pris cette identité dans l'espace temps de Madoka, bref je me perds). Quand même mention spéciale pour la mort de Mami, bien cruelle, c'était classe et, ça, je m'y attendais pas et au début, je la pensais même de mèche avec Jyubey. En parlant de cette peluche vivant : le coup de l'entropie :
Ils ont fumé quoi sérieux ? : x Qu'est-ce qu'ils sont venus nous foutre des théories pareilles dans un anime aussi peu sérieux dans la forme? (ok c'est sombre mais du MG avec un chara pareil ça ne peut pas être "sérieux)

J'ai pas trop compris le rôle de Kyôko dans l'histoire, j'suis persuadé que le récit aurait gagné à se passer d'elle et à plus opposer la décision de Sayaka de devenir Puella Magi à celle de Madoka de rester spectatrice. D'ailleurs, même si, on le sait dès le départ, Madoka est destinée à se sacrifier, j'aurais aimé que dans cette ultime boucle, ça se passe autrement, avec un éventuel happy end quand même, je m'en moque mais je sais pas... J'aurais trouvé ça plus intéressant pis ça nous aurait évité un autre coup de fumette après l'entropie où on nous montre que Cléopatre et Jeanne D'arc étaient elles-même des PM... Doucement sur le pilon Shinbo :lol:
Juste retour sur Kyoko : Pis le pathos sur son père, putain, j'avais plutôt envie de rire, c'était incohérent en plus sachant qu'elle clamait haut et fort avoir fait un souhait pour sa propre gueule... Bref. Perso un peu inutile, heureusement il passait bien en combat quand même!

Bref, en fait, c'est typiquement le genre d'animé où faut un peu mettre son cerveau de côté et ne pas considérer tous les délires pseudo-réfléchis de ouf pour pouvoir apprécier. Enfin personnellement, j'ai réussi à apprécier l'ensemble, ça reste le seul MG que j'ai terminé quand terminer le 1er ep de Nanoha a été la plus grande de mes souffrances (et pourtant, quand je vois des scènes d'autres eps, dieu que ça a l'air classe).
Je la conseillerai en tant que série sympatoche à voir. Mais non pas de 5eme impact Zêta, destresse :P

Avatar de l’utilisateur
Caziro
Ryo versus Massue
 
Messages: 995
Inscription: Lun 05 Nov 2007, 01:37

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Caziro le Dim 04 Mar 2012, 19:27

5ème impact ? On n'en était pas au huitième avec Haruhi, Lucky Star, K-On! et Bakemonogatari ?

Tiens, par curiosité
[Montrer] Spoiler
Pour l'entropie, j'attends toujours qu'on me démontre de A à Z en quoi c'est incohérent. Pas que j'en ai réellement quelque chose à faire, ça reste une justification comme une autre et à mon sens, trop de monde y attache trop d'importance pour ce qui ne reste au fond qu'un détail. (pareil pour Jeanne d'Arc et compagnie... j'ai toujours trouvé ce genre d'insertions fun, pas de quoi crier au scandale, enfin bon... ça doit être le côté "cherchons des erreurs à ce méchant divertissement qui divertit trop bien, sinon on n'arrivera pas à se faire une image d'élitiste")


Dommage quand même que le public soit tellement peu ouvert à certains genres qu'il faut attendre que ceux-ci soient à la limite de la prostitution pour daigner les intéresser.

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Dim 04 Mar 2012, 19:44

[Montrer] Spoiler
Pour l'entropie, j'attends toujours qu'on me démontre de A à Z en quoi c'est incohérent.


La question avait déjà été abordée sur un blog de manière assez scientifique et il en était en gros ressortit :

[Montrer] Spoiler
Que le principe du voyage temporel et de l'entropie sont relativement contradictoires.


Plus simplement, c'est un poil artificiel comme plot device. C'est pour donner une allure rationnellement froide à la série, mais c'est assez inutile. Par moment, ça fait un peu too much (comme la comparaison assez facile entre le Puella Magi et les vaches à l’abattoir).
C'est un des points de l'intrigue qui la rend plus que borderline. On avait déjà très largement compris la "subversion" espérée, la série va finalement s'enfoncer dans une logique d'accumulation plutôt que de monté en puissance.

Dommage quand même que le public soit tellement peu ouvert à certains genres qu'il faut attendre que ceux-ci soient à la limite de la prostitution pour daigner les intéresser.


Si le genre en question est supposé être les magical girl, Puella Magi n'a pas accompli grand chose. C'est un peu comme Code Geass pour le mecha : tout ceux qui ont vu et aimé Puella Magi n'ont jamais vu de Magical girl avant mais ils savent déjà qu'ils détestent ça.
Sauf Puella Magi parce que c'est trop d4rk, évidemment.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Dim 04 Mar 2012, 20:12

C'est un peu plus complexe
[Montrer] Spoiler
C'est la possibilité d'un voyage dans le temps et le second principe de la thermodynamique, qui veut que l'évolution des niveaux d'entropie n'aille qu'en augmentant avec le temps, qui sont contradictoires puisque le voyage dans le temps correspond à revenir vers un univers avec un état de désordre moins poussé.

Donc si la magie d'une magical girl insignifiante peut violer le second principe de la thermodynamique à une telle échelle, alors les incubateurs font leur boulot très très mal. Ils leur suffiraient qu'une seul fillette souhaite l'existence d'une machine qui inverse l'évolution de l'entropie, ou bien annule simplement les lois de la thermodynamique. C'est encore plus vrai dans le "nouveau monde" à la fin où Kyubey dit que c'est encore plus difficile de récupérer de l'énergie.


Ensuite mon problème est de faire appel à un principe physique concret pour justifier un concept clef dans une série qui parle de réaliser n'importe quel vœu. Imagine que dans Code Geass on nous assène 10 mins de dialogues pour tenter de justifier de manière crédible par des principes concrets le fonctionnement du Code et de tous les Geass. Ben c'est la même chose. Utiliser une vague notion d'équilibre cosmique façon Gurren-Lagann aurait été bien plus efficace car pas questionable.
Pour les filles à travers l'histoire, Amrith parle plus haut du problème que ça sous-entend et qu'Urobuchi n'a sûrement pas vu, trop occupé à parler d'Al-Queida en interview : sans les incubateurs les femmes sont incapables d'accomplir quoi que ce soit de significatif au regard de l'histoire.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
MimS
Pitit LEGO
 
Messages: 347
Inscription: Lun 12 Mai 2008, 09:42
Localisation: Région parisienne

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede MimS le Dim 04 Mar 2012, 20:38

Caziro, pour moi, c'est juste une question de ton. Rien à voir avec l'incohérence éventuelle et le 2nd principe de la thermo, principe de niveau 1ere année prépa scientifique donc pas connu de tous. C'est juste que mêler MG et tout cqui va avec avec du blabla scientifique de ce niveau n'a pas de sens selon moi.
Quant à Jeanne D'arc et Cléopâtre, c'est à vrai dire l'inverse : l'animé se la joue beaucoup trop serious business pour spermettre ce genre d'idées funs. On serait dans Yakitate! Japan, jdis pas mais là... Juste non.


Sinan je comprends pas vraiment pas vos histoires de prostitution, de gens qui pensent que Madoka est un super MG sans rien connaître du reste... Surtout que comme tu le dis toi-même Rhyvia, le MG dans Madoka est plus un prétexte qu'autre chose, il n'est pas vraiment lié au pros de l'histoire et c'est probablement ce qui permet à l'anime d'être plus accessible que le reste des prods MG (paradoxalement, mon best, fan de MG, aime moyennement Madoka)

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Dim 04 Mar 2012, 20:55

MimS a écrit:Caziro, pour moi, c'est juste une question de ton. Rien à voir avec l'incohérence éventuelle et le 2nd principe de la thermo, principe de niveau 1ere année prépa scientifique donc pas connu de tous. C'est juste que mêler MG et tout cqui va avec avec du blabla scientifique de ce niveau n'a pas de sens selon moi.

En gros t'as pas compris ce que disait Kyubey donc tu rejettes en bloc.


MimS a écrit:Surtout que comme tu le dis toi-même Rhyvia, le MG dans Madoka est plus un prétexte qu'autre chose, il n'est pas vraiment lié au pros de l'histoire et c'est probablement ce qui permet à l'anime d'être plus accessible que le reste des prods MG

N'importe quel Ojamajo Doremi ou Minky Momo est un million de fois plus accessible qu'un Madoka Magica, t'accroches au premier épisode ou jamais mais t'as pas à tenir un tiers de la série avant de savoir si t'aimes ou pas, avant de comprendre ce que la série a vraiment à proposer. Ce sont en plus des séries qui ne trichent pas, ne manipulent pas les spectateurs et leurs sentiments et qui donc quand elles jouent la carte du pathos sont bien plus efficace (et c'est un type qui a placé 2 scènes de MadoMagi dans son top 3 des meilleurs scènes de 2011 qui le dit).
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
MimS
Pitit LEGO
 
Messages: 347
Inscription: Lun 12 Mai 2008, 09:42
Localisation: Région parisienne

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede MimS le Dim 04 Mar 2012, 21:13

Mais je vois même pas en quoi on peut comparer Magical Doremi à cet anime sérieux, ça a juste rien à voir, pour moi on parle même pas du même genre d'animé. Magical Doremi c'est tout ce qui fait que j'ai toujours dit ne jamais pouvoir matter du MG, je trouve ça à gerber et c'est pas faute d'en avoir mangé pour le coup, ma soeur m'a fait subir ça étant plus petits :lol:

Et, non, je te rassure, j'ai très bien compris ce que disait Kyubey. Mais, sérieusement, la science osef pour le coup (j'en fais suffisamment en cours comme ça >_>), ça avait juste pas sa place dans l'histoire, c'est juste inapproprié imho. (ou alors tu dis que Caziro pense que c'est ce qui se passe me concernant et là c'est ta phrase que j'avais pas saisie mais j'en doute)

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9382
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Dim 04 Mar 2012, 21:19

MimS a écrit:INSERT QUOTE...


Va checker Fancy Lala (Studio Pierrot 1998).
Tu reviendras éditer tes posts plus tard.

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Dim 04 Mar 2012, 21:46

C'est juste que mêler MG et tout cqui va avec avec du blabla scientifique de ce niveau n'a pas de sens selon moi.


Ca a bien un but, ça sert l'ambiance. On peut pas entièrement mesurée une série à la pseudo cohérence réaliste (Puella Magi ne tient pas vraiment de ce point de vue, de toute façon, et encore moins la réalisation de Shimbo) et dans ce cas précis, pourquoi pas.
C'est juste que cette ambiance était déjà là juste avec Kyubei et son rationalisme exacerbé.

C'était un des points sur lesquels je basais la comparaison avec Hoshi no Samidare que j'ai jamais écrite, et Mizukami réussit sans problème le passage du merveilleux à la lol-science. Au final, y'a pas grand chose à franchir de l'un à l'autre, Nanoha l'avait déjà fait aussi.

N'importe quel Ojamajo Doremi ou Minky Momo est un million de fois plus accessible qu'un Madoka Magica


Ca c'est paradoxalement drôle.
Sur le papier c'est effectivement plus accessible, mais dans le fait presque tout le monde fuit ses séries. Parce que ce sont des séries pour gamins, c'est presque "trop" accessible. Du coup, beaucoup préféreront des séries plus "hardcore" (sauf pour les séries de robots géants). Parce que c'est "gamin".
On retrouve la même chose avec certaines adaptations, qui ne sont jamais assez "hardcore" aux yeux es fans.

Au final, ce sont ces séries accessibles qui sont regardées par des petits groupes de fanboys qu'on regarde comme des grands gamins.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Dim 04 Mar 2012, 22:03

Oula attention, il pourrait se rendre compte du vrai potentiel du genre magical girl...


MimS > c'est le "de ce niveau" qui m'a induit en erreur. Mais je pense que ton erreur d'appréciation est de considérer la série comme peu sérieuse alors qu'elle est à 120% premier degré et damn serious. C'est un drame, l'esthétique moe d'Aoki Ume est un gros leurre, et Homura en est l'héroïne impuissante. Le coup de l'entropie, des Puella Magi dans l'histoire de l'humanité c'est pas des blagues, Urobuchi a écrit ça en y croyant (ou du moins en espérant que les spectateurs y croient).

Et je maintiens que les Fancy Lala, Majo to Takkyubin & autres sont incroyablement plus accessible. Je ne parles pas de tes gouts, dont fondamentalement je n'ai rien à battre, mais du fait que ce sont des animes qui n'essayent pas de tricher ou d'apparaitre pour ce qu'elles ne sont pas. T'as pas a attendre la fin ou a essayer d'interpréter, elle sont ce qu'elles paraissent.
Essayes aussi Princess Tutu après Lala d'ailleurs, la série a une composante sombre, complexe et méta (tendance Utena) qui pourrait te plaire. (même si ça se transforme, ça danse et y a des fleurs de partout)

Ha et Kyôko sert avant tout à précipiter toute une série de révélations en créant des conflits, sans elle on aurait jamais su pour les soul gems.


Rhyvia a écrit:Sur le papier c'est effectivement plus accessible, mais dans le fait presque tout le monde fuit ses séries. Parce que ce sont des séries pour gamins, c'est presque "trop" accessible. Du coup, beaucoup préféreront des séries plus "hardcore" (sauf pour les séries de robots géants). Parce que c'est "gamin".

Ouais mais va faire comprendre à un Thaliste que Princess Tutu ça a ouatmil fois plus de fond que Nanoha ou Mirai Nikki. Ou bien que l'ep 12 de Doremi Naisho c'est en 25 minutes du tout ce que Jun Madea essaye d'être et qu'il ne sera jamais avec ses impostures appelées Kanon ou CLANNAD.
C'est pour les gamines, ça ne peut pas être doté d'un vrai fond. Alors que c'est justement parce que ça s'adresse à ce public que ça a de vraies choses à dire.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
MimS
Pitit LEGO
 
Messages: 347
Inscription: Lun 12 Mai 2008, 09:42
Localisation: Région parisienne

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede MimS le Dim 04 Mar 2012, 22:34

Princess Tutu a toujours fait partie des mes "animés à avoir" car ce que j'en ai lu jusqu'à maintenant a toujours été "l'anime dont le seul défaut est le titre" ^^
Question de motivation ensuite mais maintenant que je me suis engagé sur la voie pour de bon, je vais définitivement franchir le pas, ainsi qu'avec Fancy Lala et alors peut-être que j'éditerai mes posts, qui sait. ;)
A vrai dire, je demande que ça moi, c'est quand même une grande part de la japanime le genre MG...

Pour revenir à Puella Magi directement :
Donc en gros, Kyoko c'est ce qui fait qu'on a 12 épisodes et pas plus, c'est marrant comme justification mais c'est solide (et dommage car ça confirme mon sentiment que, sans elle, on aurait pu avoir plus de développement de l'univers et/ou de Sayaka/Madoka)
Quant au 1er degré de la série, il m'a alors complètement laissé de marbre. En fait, c'est surtout que les boucles temporelles ne concernent que Homura et son égoïsme et que parallèlement à ça, il y a des enjeux type sauver l'univers. Il y en avait, à mon sens, pas besoin, se contenter de Homura et son microcosme aurait été plus pertinent.

Enfin au final, j'sais pas pourquoi je dis tout ça, on est d'accord pour dire que la pilule d'Urobuchi passe pas, c'est c'qui compte /o/

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Dim 04 Mar 2012, 23:00

MimS a écrit:Donc en gros, Kyoko c'est ce qui fait qu'on a 12 épisodes et pas plus, c'est marrant comme justification mais c'est solide (et dommage car ça confirme mon sentiment que, sans elle, on aurait pu avoir plus de développement de l'univers et/ou de Sayaka/Madoka)

Non. Kyoko est juste un plot device, comme presque tous les personnages de la série en fait, y compris Madoka elle-même. N'importe quelle raison aurait été la bonne, dans ce cas ça été Sayaka.
Si tu regardes bien l'ep 10 tu verras que la causalité de la série est détraquée,
[Montrer] Spoiler
selon la boucle temporelle et sans raison Kyôko est avec ou contre les héroïnes, Sayaka est Puella Magi ou non, Mami sait pour la nuit de Walpurgis ou non (et ce dès la première boucle, donc avant qu'Homura puisse le lui dire pour l'avoir déjà vu)... Impossible de construire un arbre des causes (j'ai tenté, pas la peine d'essayer), Urobuchi nous montre ce qu'il veut comme ça l'arrange. Ça se trouve la raison est que Madoka a voulu sauver un chat, ou bien qu'Homura a eu son accident.
Ça se trouve il n'y a pas de raison précise et tout ça est juste absurde comme la vie et c'est à nous de lui donner un sens...
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Moog
Pitit LEGO
 
Messages: 285
Inscription: Mar 26 Jan 2010, 19:08

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Moog le Lun 05 Mar 2012, 03:05

Impossible de construire un arbre des causes


Battement d'aile de papillon, tornade, tout ça... Suffit que Homura fasse un truc insignifiant de différent et c'est déjà une cause pour tout chambouler.
Efforçons-­nous d'être des stylistes excellents plutôt que des collectionneurs de termes rares.

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1194
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Rhyvia le Lun 05 Mar 2012, 09:27

C'est super joli tout ça, mais une histoire c'est fabriqué de toute pièce. Y'a pas de chaos ou de hasard, y'a que de l'arbitraire. Essayer même de faire sembler d'avancer l'effet de réel dans Puella Magi pour expliquer quoi que ce soit est d'autant plus absurde que Shimbo passe son temps à détruire l'effet de réel avec l'insertion de trucs bizarres dans ses gros plans.
Dernière édition par Rhyvia le Mar 20 Mar 2012, 17:20, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2733
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Mar 20 Mar 2012, 16:45

Perso, certain le savent ici, mais je ne considère pas Madoka comme un vrai magical girl. A la limite, le titre tiens plus d'une sortie de "parodie" du genre.

L'anime se contente de sortir tout les personnages les plus cliché du genre et se contente de tout faire tourner mal sans aucune subtilité.

Même un vrai magical girl pourtant pas des plus réputé pour son scénar comme Hertcatch Precure fait preuve de plus de subtilité.

J'ai personnement trouvé tout le passage concernant cologne dans Heartcatch mille fois plus touchant et subtile que n'importe quel passage de Madoka.

Même chose pour le traitement de la famille des heroines des 2 série.

Sinon, selon moi, les magical girl le plus accessible à tout les publics c'est ceux de Clamp. Card captor Sakura et Magic Knight Rayearth(surtout le second qui parfois tiens plus d'Escaflowne que d'un magical girl)
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19235
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mar 20 Mar 2012, 17:14

Madoka Magica est un anime de magical girl, à 100%. Il utilise ses poncifs, ses codes, ses clichés. Et si il essaye de les subvertir, il ne les parodie pas, on est pas dans Dai Mahô Tôge ou Nurse-witch Komugi-chan.
Dire que Madoka Magica n'est pas de la magical girl c'est comme dire qu'Evangelion n'est pas un robot anime, ça n'a pas de sens.

Quand aux personnages de la série ce sont presque tous des plot devices, pas de vrais personnages auquel on s'attache, le moteur de la série est ailleurs.


Et tu sais aussi bien que moi qu'Heartcatch était une série exceptionnelle a tous les niveaux ou pas loin. (et puis Urggg Cologne quoi....)
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2733
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Mar 20 Mar 2012, 18:18

Madoka Magica est un anime de magical girl, à 100%. Il utilise ses poncifs, ses codes, ses clichés

Comme 80% des parodies. bienvenue a Zombieland et Shawn of the Dead utilise plein de code et pontifs et cliché des films de Zombies, ça n'en reste pas moins des parodies du genre.
la façon dont il les subvertit tiens presque de la parodie, c'est mal fait, mal amené, pas logique, pas travaillé.
L'anime a en plus clairement une volonté de critiquer le genre magical girl (impression renforcé à la fois par les déclaration de Shimbou et par la réaction des fans de la série)
L'idée en soit est pas mauvais mais la critique du genre ne va pas assez loin, incomplète et tourne à la parodie (ou au troll sur le genre si on prefère ce terme)
Car bon, les codes et cliché qu'il utilise, on a l'impression qu'ils sont utilisé sans les connaitre tant ils y sont simplifié à l’extrême.
Un peu comme si le staff n'avait jamais maté un seul magical girl et avait decidé "tiens, on va faire un vrai bon magical girl et que leur souce pour savoir ce qu'était un magical girl était un groupe de hater du genre qui leur avaient sorti tout les pontif et point faible du genre en oubliant tout leur points fort"

Madoka au final m'a fait l'impression d'une série abregé de magical girl mais en pas comique en plus (quoique certain plot hole sont tellements ridicules que ça en devient limite comique)

Evangelion n'est pas un robot anime

Evangelion est un anime de robot, en dehors de sa fin bidon, ça l'est même à 200%, il n'y a rien d'original dans Evangelion, mais la série est bien construite, l'univers et les persos se tiennent, ça respecte les classique.

Et pourtant, on peut pas dire que j'aime davantage Evangelion que Madoka.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Fenriyl
Ryo versus Massue
 
Messages: 603
Inscription: Ven 30 Juil 2010, 00:16

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Fenriyl le Mar 20 Mar 2012, 18:32

chevkraken a écrit:en dehors de sa fin bidon

Shoot yourself D:
~ The cruel yet gentle embrace of time will wash everything away... ~
~ Someday, at the promised place... We'll meet again... ~

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron