[auteur] Go Nagai

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3015
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Ramior le Mar 17 Avr 2018, 20:19

Logique.

Merci pour la confirmation.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2547
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Darkge999 le Mar 24 Avr 2018, 14:58

Utamaro:
Image
L'histoire d'une relation entre le maître de L'ukiyo-e (浮世絵, terme japonais signifiant « image du monde flottant » un mouvement artistique japonais de l'époque d'Edo (1603-1868)) et une belle geisha. Pour être plus précis elle est le sujet de son premier portrait. Cette relation devient de plus en plus risquée car cette Gaisha est convaincue d’être victime d’une malédiction liée à cette peinture...

Derrière cette oeuvre de commande (l'auteur en explique l'origine lors d'une postface), ce cache une adaptation libre du Portrait de Dorian Gray transposer dans le Japon de l'époque Edo. Outre le changement de lieu et d'époque, Go Nagai y utilise des personnages historiques comme protagonistes pour raconter son histoire où le fantastique de l'oeuvre originale à été remplacer par la folie suggérée de la principale antagoniste, ne gardant d'un aspect lointain de la célèbre histoire d'Oscar Wilde. Un titre mélangeant réalité historique et fiction sur le thème de la beauté intérieur et de l'apparence avec tout les extrêmes dont sait faire sien Go Nagai, passant d'une beauté étincelante à une laideur grotesque selon les planches.
Un style différent de ce qui avait été proposer majoritairement jusqu'à présent sur l'auteur, faisant penser à son adaptation de la Divine Comédie, pas de robot géant, de démon, de satyre débridée ou de critique sociétal, seulement une histoire sur l'âme humaine traitée de manière plus ou moins réaliste.

Pour l'édition française, un lexique à été ajouter a la fin, expliquant de nombreuses références historiques et culturelles parsemant le titre.

Johnny B.
Ryo versus Massue
 
Messages: 836
Inscription: Jeu 21 Fév 2013, 17:18

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Johnny B. le Dim 13 Mai 2018, 21:09

Je viens de voir l'épisode 6 de Cutie Honey Universe...
[Montrer] Spoiler
Le meilleur pour le moment, qui revisite l'attaque de l'école de Honey, avec tout le monde qui meurt ou presque, puisque Natsuko est épargnée au détriment de Naoko (la costaude au visage de Boss), qui se sacrifie pour ses amies, même si Natsuko avait voulu se faire passer pour Honey auprès de Panther Claw, comme dans le manga.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9545
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Zêta Amrith le Lun 28 Mai 2018, 13:33

Cutie Honey Universe 08
Je m'ennuie un peu plus chaque semaine. On pouvait penser que la série allait rebondir vers quelque chose de neuf après l'Episode 06 mais en fait non, l'anime tourne encore autour de ce supposé """plan""" de Jill qui n'apporte aucune valeur distincte à cette version. C'est d'une platitude, sur le fond et la forme, qui n'appelle pas plus de commentaire, et le flower power n'est même plus là pour bigarrer l'ensemble.

Johnny B.
Ryo versus Massue
 
Messages: 836
Inscription: Jeu 21 Fév 2013, 17:18

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Johnny B. le Mar 29 Mai 2018, 10:51

Moi, je trouve la 2e partie plus mouvementée,
[Montrer] Spoiler
l'épisode 08 avec ses sous-entendus yuri était très sympa. Par contre, le prochain risque d'être autant, sinon plus dramatique que l'épisode 14 de la série de 1973...

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18944
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Ialda le Mer 30 Mai 2018, 16:12

De quel côté on se penche - le matos inédit comme celui repris tel quel de l'anime ou du manga de 73 -, il n'y a pas de quoi se relever la nuit. Et du coup c'est vrai qu'on se fait chier, et qu'on se demande à quoi sert cette série.

Avatar de l’utilisateur
Jetblack
Comête rouge
 
Messages: 7663
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 16:33
Localisation: Life on Mars

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Jetblack le Mer 30 Mai 2018, 16:24

Ialda a écrit:De quel côté on se penche - le matos inédit comme celui repris tel quel de l'anime ou du manga de 73 -, il n'y a pas de quoi se relever la nuit. Et du coup c'est vrai qu'on se fait chier, et qu'on se demande à quoi sert cette série.


A faire chier Toei ?
Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture populaire : Cinémas, Animations, Mangas, Comics, Jeux-vidéo ...

Blog :
http://carnetdepopculture.blogspot.fr

Forum (dans la joie et la bonne humeur)
http://carnetdepopculture.forumactif.org

Johnny B.
Ryo versus Massue
 
Messages: 836
Inscription: Jeu 21 Fév 2013, 17:18

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Johnny B. le Dim 03 Juin 2018, 17:16

Bon, eh bien...
[Montrer] Spoiler
La pauvre Natsuko n'aura eu qu'un sursis de 3 épisodes... Mais comme je m'y attendais, cet épisode était vraiment réussi, avec quelques références subtiles aux comics américains, comme The Dark Knight (le plan sadique de Jill m'a fait penser à celui du Joker, plan qui coûtera la vie à Rachel et fera d'Harvey Dent Double-Face) ou Spiderman, la fin de Natsuko étant très proche de celle de Gwen Stacey (en plus gore).


Vivement la suite !

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2547
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Darkge999 le Jeu 20 Sep 2018, 10:50

Strange Days - The Apocalypse of Devilman:
Image
L’histoire se concentre sur les membres du groupe de rock amateur The Flyers, qui, face à la guerre entre les Démons et les Devilmen, doivent choisir leur camp, quitte à se séparer et boulverser leurs amitiés.

Il s'agit d'un spin-off de Amon - The Dark Side of the Devilman, qui est lui-même comme son titre l'indique, un dérivé de Devilman. Une histoire secondaire n'ajoutant rien à la mythologie, racontant seulement ce qui ce passe ailleurs dans le monde pendant l'histoire principale. Une "tragédie" supplémentaire reprenant les recettes de l'original le temps d'un one-shot, n'offrant aucune nouvelle révélation, mais permettant de ce replonger avec délice dans son univers en attendant une éventuelle édition de ses autres itérations.
Bien que non indispensable, c'est un titre assez agréable à lire, un gros bonus lorsqu'on a aimé Devilman et Amon, offrant un bon moment de lecture. Éventuellement une porte d'entrée dans l'univers de Devilman, mais cela reste une side-story, de qualité certes.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2547
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Darkge999 le Mar 25 Sep 2018, 10:21

Devilman VS Getter Robot:
Image
Les démons et l’Empire des dinosaures unissent leurs forces pour détruire leur ennemi commun, les humains. Les démons fusionnent avec les robots de l’Empire des dinosaures et Akira et les pilotes Getter doivent faire équipe pour les vaincre, avec Miki et Michiru co-pilotant le prototype Getter Robot Getter Queen. Afin de vaincre Sirene, Devilman et Getter Robot doivent fusionner, devenant Getter Devil.

Première oeuvre avec Getter Robot à venir chez nous en manga depuis fort longtemps, il s'agit comme son titre l'indique, d'un crossover avec Devilman. Le scénario n'est qu'un prétexte pour réunir les deux séries, il n'y a rien à y attendre, sauf des excuses pour montrer des filles nues et des combats bourrins. C'est seulement un bonus pour les connaisseurs de l'univers de Go Nagai, rien de plus, rien de moins. Certainement pas ce qu'il y avait de plus intéressant dans son oeuvre, son seul intérêt est de permettre à la licence Getter Robot de rappeler son existence à nous...
Après, c'est pas désagréable à lire, mais loin d'être vraiment indispensable...

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3015
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Ramior le Ven 08 Fév 2019, 20:17

Un autre crossover pour une création de Go Nagai et là encore la rencontre est très atypique:

Image


https://news.tfw2005.com/2019/02/08/off ... 019-382337

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1234
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Rhyvia le Ven 08 Fév 2019, 20:49

Mais... Y'aura le Cybuster aussi ou pas ?

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19435
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Tetho le Ven 08 Fév 2019, 20:58

Transformers n'est jamais apparu dans SRT. Probablement en partie parce que Takara-Tomy d'un coté et que ça doit être un beau bordel niveau droits entre le Japon et les US of A de l'autre.


>marvelously illustrated official crossover comic of epic proportion
>unified story
>a team of 6 prolific Japanese Artists.

>104 pages


OK.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3015
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Ramior le Dim 24 Fév 2019, 16:14

Petite preview du futur rencontre:

Image

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3015
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Ramior le Dim 10 Mar 2019, 19:42

Coverture du crossover par Go Nagai:

Image


J'ai pas envie d'être méchant, mais j'ai l'impressions qu'il ne s'est pas fouler le père Nagai.

Au moins Optimus à le Touch. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3015
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Ramior le Dim 17 Mar 2019, 15:26

Désolé pour le triple post.

Je suis en train de faire quelque mangas Mazinger et c'est moi où 90% d'entre eux sont juste des remakes du manga d'origine ?

J'veux dire, c'est quasiment toujours les mêmes personnages, toujours les mêmes méchants et pire quasiment les mêmes situations !

Comment ça marche chez Dynamic ? Papa Nagai propose un speech et laisse un petit nouveau l'improviser à sa sauce ?

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2547
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Darkge999 le Dim 17 Mar 2019, 18:21

Plus ou moins... Dynamic, c'est l'équivalent d'une usine à mangaka: il y a une recette établi que tous doivent suivre avec plus ou moins de talents et d'innovations...

Avatar de l’utilisateur
Ramior
VIP : ***
 
Messages: 3015
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Ramior le Lun 18 Mar 2019, 00:44

Comme je m'en douter, merci.

Sinon je me suis lu le Manga Mazinger Zero et il y un truc que je comprend pas.

La série et toujours en cour ? Parce que en parallèle il y également un manga sur Great Mazinger.

Au début je penser que la partie Mazinger Z était fini, mais le derniers chapitre date de fevrier 2019 et est un chapitre de transition.

Me serais je tromper et c’était juste la date de l'upload ou la série continue bien et la partie Great c'est fait en parallèle?

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2547
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Darkge999 le Lun 18 Mar 2019, 15:59

Il me semble que le manga est fini et que son histoire se poursuit dans son itération de Great Mazinger, mais après, tout est possible...

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2547
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede Darkge999 le Mer 04 Sep 2019, 11:10

Getter Robot:
Image Image
Un bon gros classique scénarisé par Go Nagai et dessiné par Ken Ishikawa (je laisse l'implication exacte de chacun des deux auteurs aux experts qui s’entre-tueront sur le sujet...). Après un cross-over en manga avec Devilman, une série d'OAV vendu avec d'autres, et des participations aux films de la "mazin familly", le manga originel arrive enfin chez nous (on avait déjà eu sa suite Go, mais pas la fin... :( ).

Ceux qui n'aiment pas le rétro (et encore moins les mechas), risquent de ne pas aimer: c'est clairement un manga ancrer dans son époque graphiquement et scénaristiquement. Par contre, cela reste incroyablement "fun" à lire, les pages se tournant toute seule, avec pleins de bonnes idées comme la modularité du Getter Robot. Et puis, comment dire non à un robot géant combattant des descendants de dinosaures dans des gerbes d'huile oxydés, et pilotés par ce que qu'on peut considérer comme des cas sociaux?... Je grossis le trait, mais c'est pas tellement loin de ça...
Par contre, ce qui gâche un peu le plaisir, c'est l'ajout de planches plus "récentes" dedans, aux dessins bien plus aboutit, qui rompent l'uniformité... Autant cela passe pour le prologue, autant pour les inserts, cela ressort trop...

Côté édition, c'est du lourd. Outre le poids assez conséquent des trois volumes (je suis assez content de les avoirs commander sur le site d'Isan Manga plutôt que de les avoir acheter à la Japan Expo pour ne pas avoir eut à les porter...), on as trois gros volumes au format A4 avec couverture dure et un papier blanc bien épais. Même si c'est assez pénible à manipuler, c'est un vrai régal pour les yeux tant la bonne impression met en valeur le dessin, offrant un bel écrin à cette oeuvre.

Si Isan Manga édite la suite, ils peuvent déja me compter parmi les acheteurs (je compte sur vous pour provoquer l'effondrement de mes bibliothèques :mrgreen: ).

Avatar de l’utilisateur
asakura
Soul of Chogokin
 
Messages: 1512
Inscription: Jeu 12 Avr 2007, 10:32

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede asakura le Dim 24 Nov 2019, 20:04

Petit retour suite à la lecture des 6 tomes de Mazinger Z que je me suis fait en parallèle du visionnage de Grendizer/Goldorak. (J'en suis à l'épisode 37)

Et bien cette lecture a été une agréable surprise. Contrairement à Goldorak qui propose son robot du jour, j'ai particulièrement aimé le fait que le manga développe bien plus chaque affrontement. Nous sommes là sur une histoire feuilletonnante qui se tient d'un bloc. Chaque partie est développée sur un nombre conséquent de chapitres qui permet de poser une vrai ambiance et de vrais enjeux. Les robots ont tous des caractéristiques bien spécifiques avec lesquels il faudra compter pour remporter la victoire.
J'ai aussi beaucoup aimé que le premier tome soit entièrement consacré à la découverte de Mazinger Z que Koji ne parvient pas à maîtriser. Il n'y a aucun ennemi de présenté alors que c'est Koji lui-même, un simple lycéen aux manettes d'un robot, qui ravage sa propre ville et est ainsi pris pour cible par la défense en place.
Bien que cette destruction massive soit rapidement balayée malgré une enquête de police.

J'ai également été assez étonné de l'ambiance sombre du récit. Notamment avec cette armée aux ordres du Baron Ashura composée d'hommes trépanés dont les cadavres sont manipulés par des casques robotisés.
La série poursuit sa progression en douceur mais avec une belle vitesse de croisière avec un premier ennemi qu'est le Baron Ashura puis un second avec le Commandant Brocken pour embrayer sur une bataille gigantesque et apocalyptique avant que...

Bé avant d'être interrompu dans sa lancée quoi... J'ai vraiment aimé cette série mais son gros défaut est de manière évidente les derniers chapitres du tome 5 puis du tome 6. Alors que nous étions quasiment à la conclusion du récit nous basculons sur une succession de chapitres s’intercalant dans la série TV. Des chapitres sans intérêt qui eux en l’occurrence offre leur lot de robot du jour vite arrivé vite expédié. D'autant qu'ils ne sont aucunement raccord avec l'évolution du scénario du manga. Le tome 6 se termine enfin sur une bataille final contre le Dr Hell mais là encore cette histoire suit la trame de la série TV et ne poursuit pas ce qui avait été exposé dans le manga.
Il faudra finalement attendre le chapitre épilogue de ce tome 6 pour pouvoir lire le final du manga mais bien trop tard. Toute tension et tout enjeu est depuis bien longtemps retombé avec tous ces chapitres inutiles...
C'est vraiment dommage que cet épilogue n'est pas simplement été inséré à la suite pour faire un tome 6 qui aurait compilé ces histoires en forme de bonus.

Soit. Le manga est malgré tout agréable à lire même s'il vaut mieux enquiller sur l'épilogue avant de s'infliger les chapitres hors continuités.

Avatar de l’utilisateur
asakura
Soul of Chogokin
 
Messages: 1512
Inscription: Jeu 12 Avr 2007, 10:32

Re: [auteur] Go Nagai

Messagede asakura le Ven 01 Mai 2020, 16:22

J'ai terminé il y a quelques temps déjà mon visionnage de Goldorak/Grendizer.
Voilà enfin mon cours avis avant que mes souvenirs ne soient trop flou.

Synopsis (Animeka) :
"Là-haut, là-haut, très loin dans l'espace, une grande guerre éclata..." sur la planète Euphor : Vega réussit à détruire cette planète... Son Prince, le prince Actarus parvint à s'échapper en volant à l'ennemi un robot : Goldorak ! Actarus atterrit alors sur notre Planète Bleue. Il est recueilli et adopté par le Professeur Procyon. Malheureusement, Vega a poursuivi Actarus et menace maintenant la Terre! Aidé de ses amis Alcor (ex-pilote de Mazinger) et de Venusia, notre prince de l'espace défendra notre planète bleue qui ressemble tant à Euphor... "Actarus à bord de Goldorak, voici la légende que l'on va vous raconter !"
-----------------------------------------------------------------


La série Goldorak est très agréable. Le premier tiers de la série est clairement une grosse introduction.
Alors qu'elle laissait penser que nous assisterions ad vitam à des épisodes proposant son Golgoth du jour le programme fini par basculer sur du feuilletonnant offrant une montée des enjeux et de sa dramaturgie.
Pourtant dès le départ Goldorak parvient à nous saisir en offrant des récits dont les antagonistes font l'objet d'un manichéisme tout relatif. Les opposants sont tour à tour manipulés, contraints ou trompés. Ils offrent régulièrement des épisodes émouvants avec certains finals déchirants tel que cet épisode 12 où la jeune sœur de l'ennemi ne comprend pas que le corps de son frère est manipulé et veut se venger du Prince d'Euphor.

En ce qui concerne les protagonistes l'accent est allègrement mis sur Actarus dans un premier temps qui a systématiquement le beau rôle. Au point que cela est terriblement frustrant de voir Alcor réduit au rang de subalterne désespérément inutile. Sans parler des autres personnages qui ne sont que spectateurs de l'action.
Puis passe un cap avec l'épisode 37. On autorise enfin Alcor à réellement participer au combat, on l'équipe et on le considère comme un compagnon au détour d'un très bel échange entre Alcor et Actarus qui souligne que le personnage est enfin considéré.
Dès lors la série bifurque et prend une nouvelle voix. La patrouille des Aigles nait et s'agrandit progressivement. S'en suivent des combats qui ne reposent plus sur le Super Robot mais sur le travail d'équipe et l'entraide face à des ennemis de plus en plus fourbes.
Les ennemis à ce titre sont tous caractérisés mais complémentaires et principalement Minos/Minas et Horos. L'un chef de guerre et l'autre tacticien. Si la mésentente est évidente dans un premier temps les deux allieront leurs talents pour mettre sur pieds des plans de plus en plus cruels et horrifiants. le point de non retour étant atteint avec cette alliance conclus afin d'échafauder un plan en grande pompe afin de se débarrasser d'un rival nuisible.


Ainsi malgré une grosse introduction qui s'étale sur un nombre conséquent d'épisodes, la série parvient à se montrer captivante de par ses thèmes et ses personnages forts bien caractérisés. Le tout accompagné par des belles compositions et un design ancien, agréable mais irrégulier.
Toutefois Goldorak n'est pas non plus dénué de reproches. Si les ennemies sont réussis, la relation Actarus et Alcor est fortement tumultueuse. A l'extrême même. S'il est évident que les deux hommes s'apprécient et s'estiment ils sont incapable d'échanger plus de deux mots sans se taper dessus. Probable allégorie de l'homme fort qui devient pénible sur la durée.
Le personnage de Vénusia est aussi assez malmené. Incapable de faire le lien entre Actarus et Le Prince d'Euphor dans un premier temps
[Montrer] Spoiler
elle fini par apprendre la vérité et rejoindre le front à bord de son propre engin. Mais le personnage est totalement éclipsé par l'apparition de Phénicia. Elle ne participera plus que très ponctuellement aux affrontements, sa position de love interest d'Actarus disparait. Elle ne sera plus respectée à tel point qu'Actarus s'autorisera dans le final à quitter la Terre sans même lui dire au revoir ou se présenter devant elle.

Vraiment déçu par le traitement réservé à Vénusia qui aurait mérité bien plus d'égard.
D'autres éléments scénaristiques sont également assez mal gérés. La blessure que portera Actarus, présentée comme mortelle sur le terme n'a absolument aucun intérêt dans le récit si ce n'est lui faire pousser quelques gémissements au cours de combats. La capacité de Phénicia évoquée au détour d'un épisode ne sera plus jamais évoqué dans le reste de la série.


Là dessus j'ai malgré tout pris beaucoup de plaisir à suivre Goldorak, ses qualités surpassent évidemment les défauts qui peuvent être relevés ici et là. Certains épisodes sont déchirants et d'autres offrent de grands moments d'émotions jubilatoires tel que le 42 "Péril en la demeure" qui est une véritable pépite.


---------------------------------------------------------------------------------------------
Enfin juste un mot sur la VF tant appréciée.
Impossible de nier que le casting est absolument impeccable et ce malgré quelques changements de voix.
L'adaptation est agréable, réfléchie et constante notamment en ce qui concerne le nom des méchas et des attaques.
Toutefois je suis contraint d'ajouter qu'en ce qui concerne la traduction en elle-même, elle est parfois très hasardeuse. Voir même à côté de la plaque. Je pense particulièrement à l'épisode 37 "Une étoile est morte" dont les explications sont complètement incompréhensibles. Il m'aura fallu activer les sous-titres afin de saisir les réels tenant et aboutissant de cet épisode.
La VF est certes de très bonne tenue surtout comparativement à ce qui sera fait les décennies suivantes mais qui reste malgré tout imparfaite (très certainement en raison d'une traduction de script anglais comme cela se faisait).

Précédente


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités