Animé : Umineko no naku koro ni

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19194
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Tetho le Dim 31 Jan 2010, 14:59

Gemini a écrit:J'crois pas, non. J'ai une sainte horreur des animes conçus de telles manières qu'ils ne se suffisent pas à eux-mêmes, et qu'il faille regarder du côté d'autres médias pour avoir les réponses aux questions posées. Ces tentatives purement commerciales sont des abjections.

Dit le mec qui surkiffe la saga ./Hack, media-mix tentaculaire par excellence.
Et pour umineko le SN se suffit à lui même (et encore il est pas fini), c'est l'anime qui est mal adapté.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10562
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Gemini le Dim 31 Jan 2010, 15:05

Tetho a écrit:Dit le mec qui surkiffe la saga ./Hack, media-mix tentaculaire par excellence.
Sauf que chaque œuvre peut être prise indépendamment du reste, hormis .hack//Roots, qui n'est que l'entame d'une saga se poursuivant en jeu vidéo, et que je n'ai pas vu. Mais je m'attendais à une évocation de ce projet, dont je n'ai jamais eu besoin de voir autre chose que les animes pour saisir et apprécier ;)

Avatar de l’utilisateur
Chadauw
Pitit LEGO
 
Messages: 314
Inscription: Dim 26 Oct 2008, 16:05
Localisation: XXXX

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Chadauw le Lun 01 Fév 2010, 02:15

Gemini a écrit:
Chadauw a écrit:Bref, lisez le Sound Novel.
J'crois pas, non. J'ai une sainte horreur des animes conçus de telles manières qu'ils ne se suffisent pas à eux-mêmes, et qu'il faille regarder du côté d'autres médias pour avoir les réponses aux questions posées. Ces tentatives purement commerciales sont des abjections.


Quand je disais "lisez le sound novel", je voulais simplement dire que l'histoire est beaucoup mieux amenée dans ceux-cis. Au même point que la fin de l'anime dans le SN, il n'y a pas non plus de solution à toutes les questions.

En même temps on était prévenu depuis le début que seule la première partie d'Umineko serait adapté et pas Umineko Chiru (qui n'est même pas terminé en Sound Novel). Une seconde saison est possible, même si elle n'a pas encore été annoncée.

Je ne vois pas vraiment ce qu'il y a d'abject.

Donc bon, attends de voir si une seconde saison arrive avant de dire que l'anime est incomplet.

Mais ça prendra du temps.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18781
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Ialda le Lun 01 Fév 2010, 02:26

Tiens, j'avais commencé le VN il y a quelques temps (détail rigolo, le boitier DVD à la place du jewel case de mon Umineko Kai : c'est pour faire style que c'est un vrai jeu ou bien ?); je ne sais pas si c'est parce que j'ai perdu l'habitude, mais qu'est-ce que c'est bavard... j'ai lâcher l'affaire à la fin de la scène de l'aéroport de l'épisode 1. Je verrai si j'ai envie de reprendre ultérieurement.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10562
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Gemini le Lun 01 Fév 2010, 10:57

Chadauw a écrit:En même temps on était prévenu depuis le début que seule la première partie d'Umineko serait adapté et pas Umineko Chiru
Tu étais prévenu. Tandis que je ne savais même pas de quoi parlait cet anime avant de m'y lancer :o

Avatar de l’utilisateur
Chadauw
Pitit LEGO
 
Messages: 314
Inscription: Dim 26 Oct 2008, 16:05
Localisation: XXXX

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Chadauw le Lun 01 Fév 2010, 15:23

Ialda a écrit:Tiens, j'avais commencé le VN il y a quelques temps (détail rigolo, le boitier DVD à la place du jewel case de mon Umineko Kai : c'est pour faire style que c'est un vrai jeu ou bien ?)


Je crois que c'est pour que les nouveux joueurs se dirigent en priorité vers ce jeu ci, qui contient toute la première partie de l'histoire. Tous les autres épisodes (même ceux ultérieurs), sont dans des jewel case.

Ialda a écrit:je ne sais pas si c'est parce que j'ai perdu l'habitude, mais qu'est-ce que c'est bavard... j'ai lâcher l'affaire à la fin de la scène de l'aéroport de l'épisode 1. Je verrai si j'ai envie de reprendre ultérieurement.


La première partie du premier jeu est particulièrement bavarde (ça prends du temps d'introduire tous les personnages, et le fait que Ryukishi ai l'habitude de faire de longues descriptions n'arrange rien), mais heureusement, je ne suis pas trop du genre à ne pas supporter un rythme lent.

Enfin, c'est vrai que Ryukishi n'a réussi à me convaincre avec Umineko que vers la fin de l'épisode 1. J'avais passé une bonne partie de l'épisode en étant un peu incertain d'avoir le successeur d'Higurashi, et le fait que ce soit mon premier vrai Visual Novel et les dessins n'étaient pas pour arranger les choses. Au final, l'épisode 1 s'apprécie plus à la seconde lecture, je pense.

Mais ça vaut la peine de continuer. Selon moi.

(N'empêche, la scène de l'aéroport... T'as vite décroché)

Gemini a écrit:Tu étais prévenu. Tandis que je ne savais même pas de quoi parlait cet anime avant de m'y lancer :o


Dommage pour toi. Mais je ne pense pas qu'on puisse imputer ça à l'anime, on ne peut pas adapter ce qui n'existe pas déjà, surtout dans une œuvre comme celle-ci.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18781
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Ialda le Mer 18 Oct 2017, 02:07

Sept ans plus tard, le fin mot derrière Umineko donc grâce aux trads du manga et c'était juste impeccable et au-delà de tout ce que je pouvais espérer. Et rétrospectivement, j'ai pu réaliser à quel point l'anime était une mauvaise adaptation. En tout cas ça ma donné envie de redonner sa chance au VN et ses 60h de jeu, et ça il fallait le faire.

Et donc l'une des morales qu'on peut retenir du jeu, c'est qu'il est plus facile de tuer quelqu'un que de communiquer; je crois que c'est le cliché le plus nippo-popfictionnel que je connaisse.
[Montrer] Spoiler
Ceci est un troll.

Avatar de l’utilisateur
Mister C.
Ryo versus Massue
 
Messages: 691
Inscription: Lun 24 Sep 2007, 19:49
Localisation: Eure et Loir

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Mister C. le Mer 18 Oct 2017, 03:30

Comme on le dit, il ne vaut mieux tard que jamais. :wink:

Pour ma part, je ne considère pas l'anime comme une mauvaise adaptation : concrètement, l'ambiance y était, le travail des seiyuus étaient de très bons à impeccables (Beato <3) et les musiques bonnes. L'opening était sympa.

Alors oui, ça ne suit pas à la lettre le VN, oui il y a des incohérences. Mais OSEF, je pense. Ca permet de découvrir plus tard le VN, qui certes, est meilleur mais je ne préfère pas cracher sur l'anime et je le prends pour ce qu'il est.
Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19194
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Tetho le Mer 18 Oct 2017, 03:44

Franchement, cinématographiquement parlant, ça c'était au delà de médiocrissime.

Image


J'aime bien Kon Chiaki mais là sur ce coup elle n'a vraiment pas fait d'efforts pour adapter un élément qui fonctionnait uniquement parce que le visual novel est un média textuel et en transposer l'idée, l'essence, vers un média audio-visuel.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18781
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Ialda le Mer 18 Oct 2017, 03:59

Il aurait fallu un Chiaki Kon(aka)... ou bien éviter de claquer toute la thune dans les comédiennes :mrgreen:

Mister C. a écrit:Comme on le dit, il ne vaut mieux tard que jamais.


I've come a long long way; But I still miss her in a round about way~ ceci dit rien que pour avoir fait l'économie de l'hypothétique attente d'une suite animée, ce n'était pas forcément le mauvais choix. Avec le recul procuré par l'expérience, je trouve peut-être dommage que voir que finalement c'est Higurashi qu'on aura retenu plutôt que sa "suite". La partie mystère de Higurashi m'a plus convaincu (je continue de détester l'abus de narrateur incertain dans Umineko, surtout dans les premiers chapitres), mais globalement Umineko m'a paru plus riche - en thèmes, en personnages -, arrive mieux à communiquer son message, et la fin est incomparablement "meilleure" - les bonnes histoires tragiques (sans être forcées), c'est devenu rare.

Il y a tellement de scènes qui auraient mérité une adaptation animée - et de qualité - dans les derniers arcs que bon, forcément... toujours la même histoire. Et il aurait fallu rien de moins qu'une trilogie cinématographique pour rendre justice à l'épisode 8 :mrgreen:

L'opening, rien que pour les premières notes, oh oui. Mais ce n'était pas une version retravaillée d'un des OP des premiers épisodes PC ?
Je l'ai pas mal revu ces derniers jours. Il est d'autant plus fantastique in fine tout est dedans - dans les images, dans les paroles.

Je retourne lire les posts de Goats Reading Seacats - si tu as d'autres ressources de ce type à partager, je suis volontiers preneur~ :D

Mister C. a écrit:le travail des seiyuus étaient de très bons à impeccables (Beato <3)


Vérité : les meilleures seiyuus (féminins) sont celles qui sont capables de jouer contralto de manière aussi convaincante :D

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1188
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Rhyvia le Mer 18 Oct 2017, 04:19

Et donc l'une des morales qu'on peut retenir du jeu, c'est qu'il est plus facile de tuer quelqu'un que de communiquer; je crois que c'est le cliché le plus nippo-popfictionnel que je connaisse.


Je saisi pas où est le troll exactement du coup je vais prendre l’appât même si la version papier est déjà très explicite :

[Montrer] Spoiler
Théoriquement, aucun des meurtres présentés dans la première partie n'ont réellement eu lieu, ils ont juste été écrit comme des nouvelles policières que Battler était supposée résoudre.


Par contre, je te conseille plutôt d'attendre si tu veux vraiment faire le jeu. Le manga se lit bien, mais le jeu à des longueurs qui demandent pas mal de motivation. Mais les voix et les musiques ajoutent pas mal.

J'aime bien Kon Chiaki mais là sur ce coup elle n'a vraiment pas fait d'efforts pour adapter un élément qui fonctionnait uniquement parce que le visual novel est un média textuel et en transposer l'idée, l'essence, vers un média audio-visuel.


En même temps, qu'est-ce qu'il y avait réellement à faire dans l'adaptation d'une histoire pensé pour être textuelle en animation, d'une intrigue centrée autour d'un mystère qui n'avait pas encore été révélé et d'immenses monologues sans queue ni tête en 26 épisodes ?

Je retourne lire les posts de Goats Reading Seacats - si tu as d'autres ressources de ce type à partager, je suis volontiers preneur~ :D


Y'a une vidéo de 4 heures sur You Tube d'un type qui refuse catégoriquement la résolution officielle et qui veut prouver au monde entier que la sienne est mieux. J'ai jamais osé la regarder, mais si ça te tente tu m'en donneras des nouvelles.

Avatar de l’utilisateur
Mister C.
Ryo versus Massue
 
Messages: 691
Inscription: Lun 24 Sep 2007, 19:49
Localisation: Eure et Loir

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Mister C. le Mer 18 Oct 2017, 04:43

Ialda a écrit:L'opening, rien que pour les premières notes, oh oui. Mais ce n'était pas une version retravaillée d'un des OP des premiers épisodes PC ?
Je l'ai pas mal revu ces derniers jours. Il est d'autant plus fantastique in fine tout est dedans - dans les images, dans les paroles.


Non, pas à ma connaissance...Du moins pas la musique.^^
Image

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9856
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Aer le Mer 18 Oct 2017, 09:10

De mémoire c'est la même artiste sur les musiques des générique.

Sinon Umineko c'est cool, mais pas si cool. Le manga m'a paru correcte pour ce que j'en ai feuilleté mais de toute façon la seconde partie me fait grave chier. Je préfère les mystères mystérieux et les énigmes insolubles plutôt que ces explications à chaque fois sorties du chapeau de merlin.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18781
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Ialda le Mer 18 Oct 2017, 11:20

Rhyvia a écrit:Je saisi pas où est le troll exactement du coup je vais prendre l’appât même si la version papier est déjà très explicite :

[Montrer] Spoiler
Théoriquement, aucun des meurtres présentés dans la première partie n'ont réellement eu lieu, ils ont juste été écrit comme des nouvelles policières que Battler était supposée résoudre.


Par contre, je te conseille plutôt d'attendre si tu veux vraiment faire le jeu. Le manga se lit bien, mais le jeu à des longueurs qui demandent pas mal de motivation. Mais les voix et les musiques ajoutent pas mal.


Petit le troll, car façon très réductrice de présenter les motifs du/de la coupable.

[Montrer] Spoiler
J'étais resté sur chapitre 1-2 : un échantillon parmi l'ensemble bien plus vaste des "préparatifs magiques"
de Béatrice, et chapitre 3-4 : Toya; sans doute ses premiers travaux quand il se faisait encore la main ? :mrgreen: J'ai un doute sur les derniers : est-ce que les 6-7 ont été écrits par Toya ou Featherine ? Qu'en est-il du 8 ?

Pour la Béatrice du monde réel, j'imagine que le fait qu'elle n'ai in fine tué directement personne (je crois) n'a pas vraiment d'importance sur sa décision, je crois. Je parle de troll parce que j'ai grossi un détail qui est loin d'être le seul déterminant dans le processus qui a créé Béatrice pour faire une comparaison foireuse. Après j'avoue que j'ai sans doute encore un peu de mal à bien faire la part des choses les Béatrices de ces différentes fanfics et la Béatrice réelle; je pense toutefois que la conclusion finale était celle que la vraie Béatrice avait souhaité depuis longtemps, et que ni le fait qu'elle ai tué ou non ni ses "préparatifs magiques" pendant lesquels elle a imaginé une quantité invraisemblable de déroulements possibles et donc assisté maintes fois à la mort de sa famille ne comptent réellement.


D'où l'intérêt de ne pas trop repousser le VN je crois, mais Mangagamer ne veut pas vendre Chiru sur Steam :mrgreen:

Y'a une vidéo de 4 heures sur You Tube d'un type qui refuse catégoriquement la résolution officielle et qui veut prouver au monde entier que la sienne est mieux. J'ai jamais osé la regarder, mais si ça te tente tu m'en donneras des nouvelles.


Il y a des primes partout, des alt de Béatrice et on apprends que ??? est un démon/la vraie Béatrice/La soeur sur mari du beau-frère de Ange ?

Ça a l'air drôle. Alleeez, partageuh !

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1188
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Rhyvia le Mer 18 Oct 2017, 17:06

Il y a des primes partout, des alt de Béatrice et on apprends que ??? est un démon/la vraie Béatrice/La soeur sur mari du beau-frère de Ange ?


Ce serait beau, mais non.

Ca reste un truc plutôt sérieux centré sur un autre coupable. Ca marchait avec le jeu parce que tout n'était pas clairement énoncé à quelques détails près (comme l'incident de Rokkenjima). Du coup, certains ont interprété ça comme une dernière pirouette. Par contre j'ai clairement sous-estimé la durée du machin, on approche plus les 9 heures qu'autre chose. Une autre époque, où des gens s'envoyaient des "You're one of the goat" au visage dans des coins obscures de l'internet.

C'est sûrement une des raisons pour laquelle le manga est beaucoup plus explicite sur pas mal de points. J'avais beaucoup aimé la manière dont le jeu avait traité sa résolution personnellement, c'était d'une finesse absolument incomparable avec tout le reste de ce que Ryukishi avait écrit. Je pensais qu'on aurait le droit au même bullshit absolu que la résolution de Higurashi et je me suis retrouvé con devant le décence remarquable de l'épisode 7.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18781
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Ialda le Mer 18 Oct 2017, 19:38

Rhyvia a écrit:Ca reste un truc plutôt sérieux centré sur un autre coupable. Ca marchait avec le jeu parce que tout n'était pas clairement énoncé à quelques détails près (comme l'incident de Rokkenjima). Du coup, certains ont interprété ça comme une dernière pirouette. Par contre j'ai clairement sous-estimé la durée du machin, on approche plus les 9 heures qu'autre chose. Une autre époque, où des gens s'envoyaient des "You're one of the goat" au visage dans des coins obscures de l'internet.

C'est sûrement une des raisons pour laquelle le manga est beaucoup plus explicite sur pas mal de points. J'avais beaucoup aimé la manière dont le jeu avait traité sa résolution personnellement, c'était d'une finesse absolument incomparable avec tout le reste de ce que Ryukishi avait écrit. Je pensais qu'on aurait le droit au même bullshit absolu que la résolution de Higurashi et je me suis retrouvé con devant le décence remarquable de l'épisode 7.


C'est fascinant de marcher dans les décombres du champs de bataille qu'a pu être un fandom des années après les faits. Très belle manière de rendre hommage à une série, en tout cas. Il y en avait certains qui avaient résolu le problème des rôles dès le chapitre 2 ? :lol:

Je ne sais pas si la série est si fine que ça; et je me suis laissé dire que Ryukishi aurait réalisé aussi tôt que le chapitre 3 des compromis pour ne pas trop perdre son public. Ce que je lui reconnait malgré tout, c'est de respecter globalement sa ligne, une certaine classe dans le maniement de plusieurs niveaux de métaphores, et de ne pas s'être compromis en happy end qui aurait trahi le reste dans la dernière ligne droite.

Aer a écrit:Sinon Umineko c'est cool, mais pas si cool. Le manga m'a paru correcte pour ce que j'en ai feuilleté mais de toute façon la seconde partie me fait grave chier. Je préfère les mystères mystérieux et les énigmes insolubles plutôt que ces explications à chaque fois sorties du chapeau de merlin.


T'as pas d'amour :o

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9856
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Aer le Jeu 19 Oct 2017, 00:33

Il y en avait certains qui avaient résolu le problème des rôles dès le chapitre 2 ? :lol:


Dans les grandes lignes, oui.

J'ai de l'amour, et j'adore Umineko, mais au fond c'était aussi palpitant que pénible à lire Chiru. Tellement de trucs bien noyés sous des couches de caca histoire de faire durer le truc alors qu'il n'y en avait clairement plus besoin, introduction de personnages à l'intérêt plus que douteux, sur place durant un épisode ou deux, et ouais, clairement l'ambiance magie ça m'a gavé, suite de scènes plus nazes les unes que les autres remplies de bullshit pas imaginatif. Je préférais largement le mystère ~~.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1188
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Rhyvia le Jeu 19 Oct 2017, 02:37

C'est fin dans l'idée où on parle de Ryukishi, ce type qui écrit des histoire où des gamins se battent sur le toit de l'école à cause d'une prétendue invasion extra-terrestres. Il y a toujours des moments d'une justesse absurde dans ses intrigues, globalement tout ce qui touche aux histoire de familles dysfonctionnelle (Satoko et Maria, en particulier), mais c'est en peu plus qu'un vague moment de grâce :

(Episode 7)
[Montrer] Spoiler
Là, il laisse le coupable emprunter une fausse identité pour raconter l'histoire de sa vie sous forme d'une pièce de théâtre juste pour éviter d'avoir humilier son personnage en déballant absolument toute sa vie privée. Même quand Bernkastel dit montrer sa vraie apparence plus tard, c'est fait de manière symbolique.


C'est clair que les débats avait une certaine ambiance, mais je comprends aussi que Ryukishi a voulu mettre un point final à son histoire. Suffit de regarder juste dix minute de vidéo que j'ai envoyé juste au-dessus pour se rendre compte que malgré le travail recherche assez remarquable du type, il est passé à côté de ce que l'histoire qu'il prétend comprendre mieux que tout le monde voulait raconter.

J'ai de l'amour, et j'adore Umineko, mais au fond c'était aussi palpitant que pénible à lire Chiru. Tellement de trucs bien noyés sous des couches de caca histoire de faire durer le truc alors qu'il n'y en avait clairement plus besoin, introduction de personnages à l'intérêt plus que douteux, sur place durant un épisode ou deux, et ouais, clairement l'ambiance magie ça m'a gavé, suite de scènes plus nazes les unes que les autres remplies de bullshit pas imaginatif. Je préférais largement le mystère ~~.


J'imagine que tu parles du meta-world et tout ces histoires plutôt que de vraiment la magie comme les deux deniers épisodes tentent de le définir. Je suis tellement partagé là-dessus. D'un côté, les batailles d'argument-lasers est un des concept les plus stupidement divertissant que j'ai jamais vu. Les réquisitoires surnaturels qui se terminent en pugilat de sorcières et démons dans les tenues rococo plus aberrantes les unes que les autres (toutes ces jeunes filles en justaucorps à froufrous) font parties de ces scènes que ne peut regretter de ne pas voir animé, même si ça devient de moins en moins intéressant au fur et à mesure que l'intrigue avance. Certains moments sont très réussis dans leur étrangeté aussi.

Mais tous les discours sur la magie fait partie des points que je trouve assez inattaquable. Autant Rukishi est un écrivain de second zone, autant je trouve qu'il a vraiment du sens en tant que conteur et narrateur. Tout ce qu'il développe sur que veut vraiment dire magie dans Umineko est certainement le sujet majeur du titre. Certainement même plus que de chercher le renouveau mystery novel et l'énigme la plus sophistiquée jamais écrite.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9856
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Aer le Jeu 19 Oct 2017, 09:51

Tu dis ça uniquement parce que ça deal avec la narration - et toute la dose de post-modernisme qu'il a pu injecter - et que c'est ton dada, mais je t'assure que pour le quidam c'est aussi passionnant que de regarder une flaque d'eau.
Je cherche encore l'intérêt, et pas que narratif, de personnages comme la détective ou la juge machin truc (et note que j'évite soigneusement le sujet des personnages "doubles" de ceux déjà existants).

Maintenant je crois qu'il faut que je spécifie en effet. Sortit du premier épisode, tous m’ont saoulé à un moment ou un autre. Et c'est pas parce que c'est un renouveau ou une intrigue je sais pas quoi, on m'avait vendu Dix Petits Nègres à la sauce nippon et c'est ce que ça donnait. La suite faut toujours qu'il rajoute du n'imp histoire de rigoler. J'étais prêt à accepter une certaine dose de ces couches de narration, mais la ça va trop loin. Je me souviens encore avec des tremblements de ces bastons ou Béatrice et je sais plus qui font apparaitre des tours sur l'ile pour se pilonner la tronche.

Après je dis ça mais ça commence à remonter et j'ai des souvenirs plus que nébuleux (à par le premier vu que lui je l'ai refais quelques fois). Je me souviens de détails inutiles et y'a de grandes lignes que j'ai complètement oublié
[Montrer] Spoiler
je sais même plus qui fout la bombe sur l'ile. Si c'est révélé laul
. J'avais complètement décroché durant les derniers épisodes en tout cas, je sais plus si c'est le 7 ou le 8 mais j'ai mis plus d'un an à me replonger dedans.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2733
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede chevkraken le Sam 21 Oct 2017, 00:22

Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas depassé le premier arc de la version animée (alors qu'Higurashi je me refait la série régulièrement et je l'adore), pourtant j'adore le style de Chiaki Kon.

Je me rapelle qu'Umineko me donnait trop l'impression d'être une pale copie des 10 petit nègres mélangé à du Cluedo et du surrnaturel introduit réellement trop tôt(dans Higurashi, on ne sait jamais si Oyashiro existe dans les premier arc) et la présence de Beatrice pour moi gachait le mystere car trop de chose pouvait se résoudre avec un simple "ta gueule c'est magique".
Bref, j'ai trouvé qu'Umineko était pas du tout original comparé à Higurashi et reposait sur un mystere totalement artificiel.
J'ai aussi detesté qu'on se tape les Tea Party, c'est con, mais encore plus que la série, le plaisir que j'ai eu sur Higurashi avait été de me faire mes petites théories à la fin de chaque arc, de reflechir et décortiquer ce que j'avais vu.
Alors voir les perso le faire à ma place, ça me gachait le plaisir, j'avais l'impression d'être pris par la main, ce que je deteste dans une série jouant sur le mystère (voir une série en général, c'est une des chose qui m'a deplut dans la version TV d'UBW où le staff nous impose leur vision de l'ideal de Shirou au lieu de nous laisser nous faire notre avis comme le fait le jeu)

resultat, je n'ai jamais cherché a faire le jeu, et que le recit repose pas sur du ta gueule c'est magique, j'ai déjà du mal avec les VN ayant des choix alors les VN sans choix, non merci(j'essayerait peut être le manga si vous me dites que le mystere est bon )
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1188
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Rhyvia le Sam 21 Oct 2017, 01:13

Non surtout ne te force si t'apprécies pas, personne ne t'en voudra.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2733
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede chevkraken le Sam 21 Oct 2017, 01:40

ben, je sais pas, vous avez tendance à dire que l'anime est une mauvaise adaptation, peut être que les defauts qui m'ont rebuté (cette impression d'un sous "Les 10 petit nègres" gaché où l'écriture guidé et la présence de magie nous gache le mystère) sont dû à cette adaptation.

Je sais me remettre en cause et tester des trucs qui m'attirait pas à la base et j'ai découvert plein de truc cool que j'aurait même pas tenté en suivant les avis ici(Transformer Prime grace à Ramior, Star Butterfly grace à Xanatos, le 32X grace à Zeta) et c'est aussi grace aux critiques de Tetho, Aer et Zeta sur la prelogie Starwars que je l'ai revu et que mon avis positif ur celle ci est partie en fumée (sauf un peu pour l'épisode 3) et c'est grace à la communauté de Mataweb que j'ai donné une seconde chance à Smile Precure que j'avais droppé au premier ep tant il était bof.

Donc si vous pensez que ces defauts viennent de l'adaptation et non de l'univers, je pense ressayer (j'ai adoré Higurashi donc je n'ai jamais vraiment compris pourquoi j'arrivais pas à accrocher à Umineko)
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9856
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Aer le Sam 21 Oct 2017, 09:07

Que serait la vie sans notre try harder de l'extrême.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18781
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede Ialda le Sam 21 Oct 2017, 16:30

Image

chevkraken a écrit:ben, je sais pas, vous avez tendance à dire que l'anime est une mauvaise adaptation, peut être que les defauts qui m'ont rebuté (cette impression d'un sous "Les 10 petit nègres" gaché où l'écriture guidé et la présence de magie nous gache le mystère) sont dû à cette adaptation.


Il n'y a pas de magie, juste un auteur qui conspire avec ses personnages pour être malhonnête au possible :lol:

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2733
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Animé : Umineko no naku koro ni

Messagede chevkraken le Sam 21 Oct 2017, 16:51

ok, car la mise en scène semblait ne pas laisser de doute sur le fait que Beatrice était une sorcière avec des pouvoirs magique, et ça laissait donc la porte ouverte à des tonnes de retournement de situation sortant de nulle part et j'avais vraiment peur que la suite face des truc comme ça. Si en effet il n'y a pas de pouvoirs magique évidents(sous entendu c'est pas pareil) et que l'auteur joue juste avec son public pour le mindfucker, ben c'est plus interessant.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Précédente


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités