Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Sora334
Ryo versus Massue
 
Messages: 700
Inscription: Mar 29 Nov 2011, 17:38

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Sora334 le Mar 08 Mai 2018, 18:55

Les enfants loups au cinéma à Rennes

https://www.facebook.com/events/1371770442966590/?ti=as

De quoi se remettre dans le bain avant Mirai
Sur l'eau calme vogant sans rêve,
dans l'éclat du jour qui s'achève,
qu'est notre vie sinon un rêve ?

L. Caroll.

https://myanimelist.net/animelist/sora334?status=7

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9652
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Aer le Dim 27 Mai 2018, 23:01

Mirai no Mirai.

Hosoda qui fait un film sur la famille et mais laul.

Avis très positif par ici sur le film, que j'ai pu voir à Paris durant la quinzaine des réalisateurs (vu que tout ce qui est un poil intéressant en France se retrouve à Paris à un moment ou un autre, mais pas l'inverse).
Très positif pour deux raisons principales : la première c'est que malgré le thème familial usuel chez les japonais Hosoda, l'angle est cette fois un peu moins vu, du coup ça amène de la fraicheur. Avoir un gamin comme pivot central permet aussi de développer nombre de scènes bucollico-étranges qui permettent de rythmer le film.
La seconde, lié à mon expérience sur Ame et Yuki, c'est que cette fois le superflat ne m'a pas gêné, et pour cause, il a tendance à vraiment disparaitre. Il y avait déjà un certain festival de trognes dans le sus-cité, surtout quand ils étaient en loup, mais la c'est juste tout le temps, le cartoony est total et ça donne évidemment une constance, une matière aux personnages qui semblait absente de ces précédents films.

Après j'ai été assez vite happé par le sujet donc ça reste une bonne expérience. Du coup je passe l'éponge assez facilement sur le liant final qui fait très artificiel, ou le fait qu'il n'y ait pas vraiment de scénario (ce qui a semblé déranger beaucoup de monde après la séance). Point regrettable aussi, même si l'animation reste bonne, voir même très bonne quand elle est employée, ça fait quand même très très limited animation, avec énormément de plans fixes ou de mouvements de caméra pour donner un semblant d'action, ce qui jure un peu par moments avec l'ambition affichée.
Puis évidemment y'a de la 3D partout, tout le temps.

Bon film que je recommande chaudement, remplis de miel et de sucre sans qu'il y en ait trop. Mais à voir sans le son qui sature, vos oreilles vous remercieront.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 3923
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Xanatos le Mar 05 Juin 2018, 13:40

Miraï ma petite soeur sortira officiellement en France le mercredi 26 décembre au cinéma.
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18842
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Tetho le Mar 05 Juin 2018, 14:55

Il y en a qui veulent retenter le coup de poker de Your Nem.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9652
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Aer le Mar 05 Juin 2018, 15:05

Image
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9085
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Zêta Amrith le Dim 17 Juin 2018, 10:57

Mirai : parti d'un a priori très négatif - la posture auto-caricaturale "je fais le même truc à chaque fois" de Hosoda commence à me pomper l'air - je n'ai pu qu'être agréablement surpris. Le film, qui aurait pu s'enliser dans cette mièvrerie insupportable consubstancielle au slice-of-life japonais, reste plutôt contenu grâce à des notes d'humour pas drôlatiques mais posées au bon moment, et aux mimiques extrêmement parlantes du gamin, personnage qui offre en outre un point de vue assez neuf sur... sur pas grand-chose ça il faut bien dire. Car c'est là le principal paradoxe de ce Mirai, il brode formidablement bien autour de son vide. Il excelle à donner l'apparence du quelque chose au rien, ce qui soit dit en passant atteste du grand savoir-faire de son réalisateur. Parfois au prix de sa cohésion, un défaut récurrent du monsieur ; certains effets faciles - l'anthropomorphisation du chien était-elle nécessaire ? - ne semblent là que pour pseudo-dynamiser un film lové dans sa mignonnerie mignonnette et qui, de par la nature même de son protagoniste, va rester souvent confiné à deux pièces. L'animation de chez Chizu n'est pas vraiment la plus impressionnante répertoriée ces derniers mois mais les personnages ont pris de la rondeur et une bonhommie qui les rendent plus accessibles au public, ce qui plaira à coup sûr aux enfants qui se seront aventurés dans la salle. Rien à redire, c'est de très bonne facture, même si l'on aurait aimé que la fausse stop-motion en fin de métrage intervienne plus tôt pour créer une unité esthétique à l'intérieur des représentations mentales de Kun, plutôt que d'apparaître gratuitement au dernier moment juste pour viser la corde sensible des jurys internationaux.

Bref, Hosoda continue de faire du Hosoda bien mais pas top. Le talent est évident, même lorsque mis au service d'enjeux anecdotiques qui n'appelleront pas de second visionnage. Accroché à son stalactite, il lui suffit encore d'émettre une petite lueur intermittente pour se distinguer parmi la pénombre qui règne dans la gorge cavernicole de l'animation ciné nipponne contemporaine.

Avatar de l’utilisateur
Sch@dows
Emperor of Schumiland
 
Messages: 12622
Inscription: Mer 11 Avr 2007, 12:12

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Sch@dows le Lun 12 Nov 2018, 23:28

Du coup ayant raté ce topic (forcément quand tu recherche "Miraï" avec un tréma ce topic peine a sortir dans les résultats), je reposte mon avis ici.

Grosse déception pour ma part.

Vu pendant l'avant première à l'UGC des Halles (Salle 10), l'écran était crade, ce qui est gênant sur les applats de couleur claire. En plus, la venue du réalisateur était pour le moins inutile, puisque aucune interaction avec le public, que ce soit pour les 3 questions posées par l'animateur, ou une éventuelle session de dédicace avant/après.

Quant au film lui même ... disons que ce n'est pas ma tasse de thé. J'adore tout les longs métrages qu'Hosoda à fait jusqu'à présent hormis "Summer Wars", et je dirais que celui-ci m'a probablement toucher de la même façon. Peut être que les fans de l'un aimeront l'autre, je ne sais pas.
Je comprends les qualités du film, et plusieurs passages m'ont bien fait sourire, mais il ne m'a happé qu'à de très rares moment.
Dernière édition par Sch@dows le Jeu 03 Jan 2019, 12:35, édité 1 fois.
Image

guwange
Apprenti Kirin
 
Messages: 1441
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede guwange le Mer 02 Jan 2019, 21:51

Vu Mirai aujourd'hui.
Je me retrouve dans certains passages des critiques de Zeta et Schadows, du coup je vais vous paraphraser. :mrgreen:

C'était bien, sympathique mais pas top. C'est sûrement l'un des Hosoda que j'ai le moins apprécié.
Et comme le dit Amrith, Hosoda a le talent de rendre le visionnage agréable sur un film qui a peu de choses à raconter. Du coup, un seul visionnage me suffit et je ne passerai pas par la case "achat du blu-ray".
Pardonnez-moi si je ne développe pas +, mais je n'ai pas été emporté contrairement au garçon et la bête, où là j'étais + d'humeur à défendre mon bifteck et à vous raconter à quel point Hosoda avait fait tous les bons choix pour en faire une totale réussite.

Hosoda est clairement le réalisateur le + talentueux de cette génération des 45-50 ans ( il a 51 ans ) et j'aimerai vraiment qu'il l'exploite dans un film à l'ancienne , pas slice of life.

En sortant du cinéma, j'ai pensé au chateau de cagliostro qui sort au ciné ce mois-là, je me suis dit qu'il ne fallait que je rate l'occasion de le voir au ciné même si je dois faire 100 km pour aller le voir. Car ce genre de film d'animation pop-corn réalisé aux petits oignons,c'est quoi le dernier film ?
Redline ?

Le garçon et la bête, c'était un mix de slice of life mélangé avec du pop-corn, j'espère que Hosoda reviendra au moins à ce genre-là. Mais du 100% pop-corn par Hosoda, je demande à voir car ça remonte à très longtemps. ( cf : son film de One Piece )

Précédente


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 4 invités