Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18690
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Ialda le Mar 25 Juin 2013, 13:04

Pas sûr de bien comprendre en quoi faire sobre et dans une certaine retenue serait une absence de style. Au contraire même, j'y ai trouvé certaines des meilleures scènes que j'ai vu dans un Hosoda : tu parles de la scène course à travers la neige, je citerai bien l'éllipse sur les années qui passent en jouant sur la succession des pièces de classes. Ou encore, puisque tu parles d'émotion, Hana perdue dans la montagne à la recherche de son fils à la fin.

J'ai pris Ame to Yuki sous l'angle du film familial, intimiste et proposant une succession de tranches de vie avec en fil rouge le caractère exceptionnel de la petite famille. D'une certaine manière complémentaire à Summer wars : même thème (la famille), sauf qu'au lieu de le développer sur un cast étendu de personnages, il le développe sur un cast plus petit mais sur du très long terme (plus de dix ans). Dans les deux cas j'avais trouvé l'exercice convainquant : pas évident de rendre crédible une certaine ampleur dans un cadre étriqué de une heure et demie, deux heures de film.

Mon seul grand regret in fine, c'est le personnage du loup enfermé qui finalement est peu signifiant (mis à part comme inspiration pour Ame).

Bref, un bon moment... mais vite oublié. C'est rageant.


Ah là... malgré tout pas mon Hosoda préféré.
Il y a Omatsuri Danshaku to himitsu no shima, faut pas déconner.

KARAFACTORY
Apprenti Kirin
 
Messages: 1386
Inscription: Dim 01 Juil 2007, 23:45
Localisation: 3ème planète en partant du Soleil.

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede KARAFACTORY le Mar 25 Juin 2013, 13:27

Pas sûr de bien comprendre en quoi faire sobre et dans une certaine retenue serait une absence de style.

Disons que je suis pas contre le cinéma académique. Il y à même de très bons cinéastes académiques. Mais là, je trouve que c'est trop académique. C'est très plan/plan, je pose ma caméra pour un angle lisible sans prise de risque, je laisse filer la scène, et hop, je passe à aut' chose. Alors je dis pas que tout le film est comme ça, la scène dans la neige, la révélation finale de la fille avec les rideaux, etc... ça passe super bien, y'à de l'idée de mise en place, de choix de mise en scène, avec des compositions de cadres intéressants, et là, l'émotion passe niquel. Même les scènes de caméra subjective où la gamine parle à sa mère, c'est simple mais ça marche super bien, c'est tendre, etc....
Mais par contre, "l'adieu" final par exemple... Enfin y'à rien... Y'à une petite émotion mais bof quoi, c'est l'une des scènes les plus importantes du film. C'est expédié... Sans parler du fait que le gamin est pas franchement sympathique, donc j'ai du mal à avoir de l'empathie sur cette scène. De même, y'à des moments, c'est trop subtil. Mamoru ne fait pas du suggéré je trouve, il fait du "moi je le sais, et pas vous"... Après comme dit dans mon article, c'est peut-être de la pudeur, le fait d'éviter le pathos, mais pour moi, C'EST une histoire qui appelait du pahos ! La scène finale, on doit chialer, merde ! Et là.... 10 plans, merci, au revoir... Allez merde, "envoile toi" le film, allez... pousse, quoi !..... et.... non.... non..... ça vient pas.

J'ai pris Ame to Yuki sous l'angle du film familial,[...] pas évident de rendre crédible une certaine ampleur dans un cadre étriqué de une heure et demie, deux heures de film.


Bin Miyazaki le réussit parfaitement dans Totoro et dans Kiki (non, pas Ponyo... surtout pas Ponyo. Le film qui commence au générique de fin... génial...). Puis déjà la forme joue bcp aussi. OK, les décors sont jolis mais y'en à pas un seul où j'ai fais "woooaahhh" (je sais c'est pas le but dans la grandeur, mais là je parle technique pure), mais les personnages sans ombres... sur de la série TV je veux bien. Mais là... Enfin heureusement que l’animation ultra fluide compense pour bcp, mais quand même...

Omatsuri Danshaku to himitsu no shima

Pas vu. Pas fan de One Piece aussi. Mais il à bonne réputation, c'est vrai. Un jour, si j'ai l'occasion.
Mon site rempli de dessins fait avec des mains pleines de doigts : http://karafactory.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18690
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Ialda le Mar 25 Juin 2013, 13:39

Pas certain que le fait que Ame soit sympathique ou non soit un réel problème; pour moi, le focus de l'émotion dans cette scène, c'est Hana.

KARAFACTORY a écrit:Bin Miyazaki le réussit parfaitement dans Totoro et dans Kiki (non, pas Ponyo... surtout pas Ponyo. Le film qui commence au générique de fin... génial...). Puis déjà la forme joue bcp aussi. OK, les décors sont jolis mais y'en à pas un seul où j'ai fais "woooaahhh" (je sais c'est pas le but dans la grandeur, mais là je parle technique pure), mais les personnages sans ombres... sur de la série TV je veux bien. Mais là... Enfin heureusement que l’animation ultra fluide compense pour bcp, mais quand même...


Totoro est le film d'un été. Kiki est encore plus éliptique, pas comparable en terme de nombre de persos à Summer Wars, ce n'est pas ce que je disais.

KARAFACTORY a écrit:Pas vu. Pas fan de One Piece aussi. Mais il à bonne réputation, c'est vrai. Un jour, si j'ai l'occasion.


Si tu fais exprès de rater tous les animes de qualité, aussi ;p genre il faut donner sa chance à Freezing, et derrière tu droppes les séries au bout de deux épisodes :twisted:
Plus sérieusement, absolument pas besoin d'être fan de One Piece pour apprécier le film; c'est même sans doute le long métrage inspiré de la saga qui peut le mieux se voir indépendamment de la saga. Autant un film commercial qu'un film d'auteur (dans la mesure où Hosoda avait quelque chose de personnel à y exprimer).

guwange
Apprenti Kirin
 
Messages: 1441
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede guwange le Mar 25 Juin 2013, 13:41

De Hosoda, c'est les " enfants loups " que j'ai préféré pour le moment .
Le One Piece film 6, j'ai bien aimé mais je suis sûr que c'est à cause de la VF que je ne l'ai pas mesuré à sa juste valeur . Je le regarderai sûrement en vostfr car dans One Piece, les émotions et le nekketsu passent mieux en langue jap, on est mieux emporté dans l'histoire en VO quoi . Surtout, le final de One Piece film 6 où c'est censé véhiculer de l'émotion, je suis sûr que la VF a un peu plombé mon implication .


Pour les enfants loups, il y a une émission radio de Télérama à écouter car je trouve que là, la critique passe mieux que dans la version papier . A l'oral, ils arrivent mieux à rendre hommage au film .
Clairement, ça vaut le coup d'écouter la critique .

Cela se passe à partir de 12 minutes :


http://www.telerama.fr/cinema/oeil-pour ... ,85771.php

KARAFACTORY
Apprenti Kirin
 
Messages: 1386
Inscription: Dim 01 Juil 2007, 23:45
Localisation: 3ème planète en partant du Soleil.

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede KARAFACTORY le Mar 25 Juin 2013, 13:53

IALDA :
Totoro est le film d'un été. Kiki est encore plus éliptique, pas comparable en terme de nombre de persos à Summer Wars, ce n'est pas ce que je disais.

Mais c'est pas le propos non plus. Je te parle de mise en scène, d'espace scénique, de rythme de montage, d'éléments formels mettant en valeur une histoire. On peut arguer comme les fans de la Nouvelle Vague que le fond l'emporte toujours sur la forme.. .mais sans un minimum de forme, bin le fond il y reste... au fond.

Si tu fais exprès de rater tous les animes de qualité, aussi ;p genre il faut donner sa chance à Freezing, et derrière tu droppes les séries au bout de deux épisodes

Même une série fanserv comme Ikki Tousen, où encore Freezing donc, y'à des éléments qui font qu'on accroche et qu'on laisse sa chance, même si le début est pas top : le charisme des personnages, la technique, la mise en scène, etc... Dans par exemple Senran Kagura, y'avait rien qui me bottait au bout de 3 épisodes : ni le fan serv, ni le scénar, ni les perso, ni la technique, etc... Et Titan, je le materais en entier surement à l'occaion, mais les géants débiles, j'y arrive pas pour le moment ^___^;

Plus sérieusement, absolument pas besoin d'être fan de One Piece pour apprécier le film

Ca je veux bien te croire. J'ai même apprécié Strong World, pour te dire ^0^
Mais c'est juste que l'univers de One Piece ne m'inspire pas plus que ça. Mais si je tombe sur ce film, ce sera avec plaisir bien entendu.
Mon site rempli de dessins fait avec des mains pleines de doigts : http://karafactory.deviantart.com

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18690
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Ialda le Mar 25 Juin 2013, 14:23

(quel art dans l'esquive; et j'admire tes facultés de prescience)

KARAFACTORY a écrit:IALDA :
Mais c'est pas le propos non plus. Je te parle de mise en scène, d'espace scénique, de rythme de montage, d'éléments formels mettant en valeur une histoire. On peut arguer comme les fans de la Nouvelle Vague que le fond l'emporte toujours sur la forme.. .mais sans un minimum de forme, bin le fond il y reste... au fond.


Certes; et je suis tout à fait prêt à admettre que le film est loin d'être idéal (je lui avais trouvé quelques longueurs... que j'étais malgré tout prêt à pardonner du fait des ambitions du film - retracer l'enfance des enfants loups de la naissance au seuil de l'adolescence) mais même, je reste sur cette impression que tu as un peu la dent dure.
Reste que je préfère mille fois lire une critique comme la tienne qu'une plus consensuelle qui préfère souffler dans le sens du vent :)

Ca je veux bien te croire. J'ai même apprécié Strong World, pour te dire ^0^
Mais c'est juste que l'univers de One Piece ne m'inspire pas plus que ça. Mais si je tombe sur ce film, ce sera avec plaisir bien entendu.


Mais L'Aventure c'est de la romance virile :(

guwange > merci pour le lien :)

KARAFACTORY
Apprenti Kirin
 
Messages: 1386
Inscription: Dim 01 Juil 2007, 23:45
Localisation: 3ème planète en partant du Soleil.

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede KARAFACTORY le Mar 25 Juin 2013, 14:43

(quel art dans l'esquive)

Je préfère dire que je m'exprime parfois mal et que je précise ma pensée au fur et à mesure.
Et ça m'empêche pas non plus de reconnaitre que j'ai tord quand j'estime que c'est le cas ^^
C'est aussi pour ça que je re-vérifie bien mes articles avant de les envoyer, pour éviter les quiproquos sur mes réelles intentions (et même parfois, y'à encore des erreurs de ma part.)

Certes; et je suis tout à fait prêt à admettre que le film est loin d'être idéal (je lui avais trouvé quelques longueurs... que j'étais malgré tout prêt à pardonner du fait des ambitions du film - retracer l'enfance des enfants loups de la naissance au seuil de l'adolescence) mais même, je reste sur cette impression que tu as un peu la dent dure.

Oui, je l'admets. En même temps, le niveau d'exigence entre un réalisateur lambda et un Mamoru Hosada n'est pas le même. Mais je l'admets.

Reste que je préfère mille fois lire une critique comme la tienne qu'une plus consensuelle qui préfère souffler dans le sens du vent

Merci m'sieur ^^

Mais L'Aventure c'est de la romance virile

Non mais c'est l'univers que j'accroche pas. 'ttention, c'est perso ! J'ai lu les 10 premiers tomes, c'est bien foutu, rythmé, y'à un réel univers, etc.... Mais bon, pas mon trip tout bêtement. C'est pour ça que voir un film tiré de lafranchise de temps en temps, je dis pourquoi pas ?
Mon site rempli de dessins fait avec des mains pleines de doigts : http://karafactory.deviantart.com

guwange
Apprenti Kirin
 
Messages: 1441
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede guwange le Mer 26 Juin 2013, 12:25

Y a-t-il des japanophones histoire de traduire une phrase qui va faire un peu de buzz .

Hosoda a apparemment vu Kaze Tachinu en avant-première et il en a fait un tweet .

https://twitter.com/hosodamamoru/status ... 5979303938

Avec Googletrad, j'obtiens une trad plutôt bizarre, incompréhensible .

Par contre dans un site, quelqu'un qui comprend le jap l'a traduite comme cela .

「風立ちぬ」試写を観せていただきました。こんなにいい映画はいままでになく、そしてこれからもない、というくらい、いい映画でした。

Trad :

Hosoda : I went to a preview screening of Kaze Tachinu. I don't think I have ever or will ever see a movie as good as this.



Est-ce une bonne traduction ?

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18835
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Tetho le Mer 26 Juin 2013, 12:59

Oui, à une subtilité près : ii c'est bon au sens "agréable, plaisant" plus qu'une idée de qualité intrinsèque.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

guwange
Apprenti Kirin
 
Messages: 1441
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede guwange le Mer 26 Juin 2013, 13:44

Ah oui, merci pour la nuance . :)
Il y avait 2 autres tweet que je n'ai pas reporté car je ne connaissais pas le gars en question .
Bon, je viens de faire un tour sur sa fiche animenews et c'est assurément un gars que tu connais, ayant travaillé sur des animes gainax mais aussi le prochain Kill la Bill et les derniers films Evangelion .
Son nom : Shinji Higuchi .

Je n'ai pas trop saisi de quoi il parle ( googletrad approximatif ) mais il s'est apparemment concentré sur le jeu du perso principal doublé par Anno .

2 tweets .

https://twitter.com/higuchishinji/statu ... 1290972160

https://twitter.com/higuchishinji/statu ... 7797641216

guwange
Apprenti Kirin
 
Messages: 1441
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede guwange le Ven 11 Oct 2013, 20:49

Vu que le topic " vos derniers animes vus " a tourné la page à propos du débat sur le CG , je reviens ici à propos des Enfants Loups .
Que ce soit sur Summer Wars ou les Enfants Loups, c'est Digital Frontier qui s'est occupé de tout ce qui est CG .

Par exemple ici :

http://www.awn.com/news/films/digital-f ... f-children

Mais surtout ici où ça parle des scènes de foules en CG, ce qui n'est pas ma tasse de thé :

http://www.awn.com/news/films/digital-f ... page/2%2C1


Sinon, en ce qui concerne les autres effets CG comme le monde d' Oz dans Summer Wars etc..., Digital Frontier s'en sort bien .

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2672
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede chevkraken le Mer 04 Déc 2013, 04:48

bon, j'ai vu les enfants loup avec ma mère suite à vos recommandations (et aussi car j'avais acheté les 2 premiers tomes du manga et que j'avais bien aimé) et je suis mitigé.

Déjà, le chara design et les dessins des persos, excusez moi, mais il est foireux, Sadamoto n'était juste pas en forme, c'est pas possible. Ce n'est plus épuré à ce niveau là, c'est bien trop simplifié. C'est fade et l'absence totale d'ombre sur les perso n'aident pas. Le design de la version manga est très largement supérieur.

Après, les décors, il y a des chose vraiment superbes, mais ça choque enormement avec les persos qui font rajouté, un manque de cohérence parfois.

Pour la mise en scène rien à redire, Mamoru Hosada est vraiment doué. Par contre l'histoire est loin d'être parfaite.
[Montrer] Spoiler
La première moitié très bien rythmé et faisant un quasi sans faute.
La seule faute c'est une chose qui a été remarqué il y a quelques pages. Qu'est ce qui a poussé l'homme loup à se changer en loup juste en étant sur le pas de sa porte.
Il se passe beaucoup de choses, on s'attarde sur tout les détails de la vie des persos... bref, on ne s'ennuie jamais c'est touchant et interessant.
Mais la seconde moitié, c'est le contraire, déjà, c'est ultra prévisible dès que Ame tombe dans la rivière, on sait comment ça va finir.
Et après ce n'est qu'une succession d’ellipse, on ne voit que des moment clé de ces années de vie des persos. Ils n'y a quasiment plus d'interactions entre eux. Le spectateur n'est plus impliqué dans la vie des perso et se sent exclu, il a même du mal à les comprendre.
En fait, il se passe très peu de choses dans la seconde moitié du film et pourtant tout va trop vite, tout arrive trop vite.
J'ai eu l'impression de voir une de ces adaptation de roman ou de manga où l'oeuvre adapté est trop dense pour le format et où l'on fait des coupes partout, donnant l'impression de voir un resumé et de rater des éléments.

Je ne me suis pas interessé à comment a évolué Yuki car passé le moment où elle blesse Shohei, ben le film ne s'attarde plus sur elle, c'est la fin de son histoire (j'aurais aimé voir son amitié avec Shohei évoluer, pas simplement avoir juste une dernière scène entre eux 2 ans plus tard)
C'est encore pire pour Ame, tout les passages montrant son évolution sont contemplatif et on aurait aimé savoir un peu plus ce qu'il pense pour s'y attacher.
Là, on a juste eu l'impression qu'il a eu le déclic "la vie humaine, c'est naze, les humains, même ma famille, je m'en fout. j'attend qu'une chose, c'est de me barrer vivre en loup" Pourquoi a t'il fini par penser ça, comment a t'il progressé vers ça? Ce sont des choses qu'on aurait aimé voir (au moins Yuki, on s'attarde sur ce qui lui fait choisir la vie des humains)

Et au passage, Ame se barre à 11 ans c'est éventuellement compréhensible (c'est sa nature loup), mais Yuki qui veut aussi se barrer à 12 ans, pourquoi?
C'est pas un peu jeune pour eux de devenir des adultes? A 12 ans généralement, on est pas adulte et contrairement a ce que le film semble montrer, le rôle d'Hana en temps que mère ne devrait pas être fini, je trouve donc le message bidon et la fin precipité.


Bref, un film que je retiendrait pour sa mise en scène, sa première moitié et pour le perso d'Hana et son rôle de mère. Le reste est baclé et prévisible.

Film bien sans plus pour moi, loin de l'excellent "Summer wars", mais meilleur que "La traversée du temps"
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18835
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Tetho le Mer 04 Déc 2013, 09:15

T'étais vraiment éveillé pendant le film ?
[Montrer] Spoiler
Bien sûr que ce qui arrive à Ame après avoir manqué de se noyer est prévisible, la narration de Yuki le dit "après ce jour là mon frère n'a plus été le même".
Et son évolution est claire, une fois au lycée il se retrouve persécuté et fini par sécher avec la bénédiction de sa mère. Là il va finir par s'épanouir dans la nature en trouver quelque chose qui lui plait sous la tutelle du Maître, chose qui finira par devenir une responsabilité à la mort de ce dernier.
Pour Yuki, on voit bien Shôei qui passe à la maison lui laisser les poly, puis fini par lui montrer avec fierté sa blessure (en sachant que c'est elle qui lui a fait, ne l'oublions pas). On voit comment on est passé de cette relation fuyante à une vraie amitié justement.

Les interactions sont, au contraire, on ne peut plus présentes dans la seconde partie. Ame et Yuki entre eux, alors qu'ils commencent chacun à faire leurs choix de vie, Ame et Yuki avec leur mère, Ame et le Maître, Yuki et Shôei... Justement l'arbre s'étend par rapport à la première partie où tout était centré sur Hana (Hana et ses enfants, Hana et ses voisins...).

Et Yuki quitte la maison familiale à 12 ans pour aller au pensionnat pour le collège, comme dit par l'agent immobilier plus tôt dans le film.


chevkraken a écrit:Déjà, le chara design et les dessins des persos, excusez moi, mais il est foireux, Sadamoto n'était juste pas en forme, c'est pas possible. Ce n'est plus épuré à ce niveau là, c'est bien trop simplifié. C'est fade et l'absence totale d'ombre sur les perso n'aident pas.

L'esthétique Superflat est un des élément qui contribue le plus à l'identité des films d'Hosoda, et ce depuis Bokura no War Game. Et je trouve le Superflat d'Ookami Kodomo bien moins poussé que celui de Tokikake où la présence d'Ishihama (Shin Sekai Yori) a fait des merveilles pour donner une vraie cohérence en tant que style à la chose.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2672
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede chevkraken le Mer 04 Déc 2013, 18:22

bien sur que j'ai vu ce que tu dis. le problème, déjà c'est que tu viens de parler de l'intégralité de la seconde heure de film, c'est peu, très peu. et en plus la narration y est foireuse
[Montrer] Spoiler
Yuki et Shohei, ça reste un passage lié à la blessure, ce passage.Une fois le probleme de la blessure résolu, c'est fini. Il ne lui en veut pas, ok, bon, on va direct quand ils vont quitter la ville. Il aurait été interessant de voir des scène de vie quotidienne où leur amitié est develloppé.
Pour Ame, toute la mise en scène fait qu'on reste loin d'Ame. Je sais que c'est Yuki la narratrice, mais on est juste jamais proche d'Ame. En dehors de la scène où il est tombé dans la rivière, tout ce qui concerne Yuki est montré d'un point de vue trop lointain, où le specteur ne comprend pas plus ame que ses proches.
Le moment où il se fait maltraité, ça dure quelques seconde, sans voix ni même les visage de montré. C'est plus une anecdote qu'autre chose.
Il ne parle jamais, n'explique jamais ses choix, on ne sait rien de ses pensée. On ne sait pas pourquoi la chute dans la rivière l'as autant changé.
Par exemple avec le maitre, je sais, c'est des animaux, mais merde, on a juste une scène où ils se ballade dans les montages ensembles. Une petite narration d'Ame pour mieux le comprendre lors de se passage, ça aurait été cool.
Quant à la dispute, elle a lieu, mais n'aboutie à rien, Hana ne s'explique avec aucun des 2 enfants sur les raisons de la dispute.
Hana est juste à l'écart de ses 2 enfants qui ont même n'ont plus rien en commun.
C'est juste un exemple flagrant d'absence de relations entre les persos. Ame, Hana et Yuki paraissent être des étrangers.

La mise en scène est juste totalement elliptique, les relation entre les personnage sont tout sauf approfondis dans la seconde moitié. les chose sont montré d'un point de vue lointain avec une absence totale d'explication ou de moment où l'on s'attarde vraiment sur le ressenti des personnage et ce qu'ils ressentent. Il faut faire ses deduction soit même sur les liens entre les persos sur les 2,3 scène éparse montrés.

Je rejoins KARAfactory, l'anime ne nous donne pas envie d'aimer Ame, de le comprendre et d'avoir de l'empathie pour lui. L'anime ne nous donne pas envie de nous mettre à la place d'un loup, il ne nous met pas à sa place. Il n'y a aucun attachement envers ce perso.
On a l'impression que le réalisateur a decidé que pour bien montrer que le personnage se désintéresse de l'humanité, qu'il faut aussi qu'il se désintéresse du public.

et pour ça


[Montrer] Spoiler
Et Yuki quitte la maison familiale à 12 ans pour aller au pensionnat pour le collège, comme dit par l'agent immobilier plus tôt dans le film.

Ouais, enfin pourquoi Hana a l'impression d'avoir fini d'elever sa fille, c'est pas car on est en pensionnat que le travail des parents est fini.
Et on nous fait limite croire que c'est une adulte, même Yuki et Shohei se considère comme presque des adultes. Et Yuki qui a hâte de partir
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Merlin le Mer 04 Déc 2013, 19:35

Yuki a 12 ans... Ce n'est plus une enfant, c'est une fille, une ado... Ses liens avec sa mère ne sont pas coupés mais ont évolué.

Après s'il te faut du dialogue pour mettre des mots sur les sentiments des personnages c'est sûr que t'es mal barré.
Apprend à décrypter les expressions et les évènements et comprends que si les personnages sont juste, c'est justement parce qu'ils ne déballent pas leurs états d'âmes à tout bout de champ comme les séries américaines.

Pour le coté "précipité" que tu trouve en gros pour toi il aurait fallu mettre 2h de plus au film... ça fait un peu beaucoup.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9078
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Zêta Amrith le Mer 04 Déc 2013, 22:24

Ceci dit c'est, pour la troisième fois consécutive chez Hosoda, un film pas mal surnoté.
Et autant le traitement de Yuki me semble crédible, autant celui de Ame... bon ben, ça passe si on le considère comme un loup quoi. De toutes façons le film ne repose que sur Hana, le bien-fondé du reste n'a que peu d'importance.

guwange
Apprenti Kirin
 
Messages: 1441
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede guwange le Mer 04 Déc 2013, 23:03

Ame, je le considère + comme un loup, voilà pourquoi j'avais trouvé son comportement assez juste.
Pas besoin de blabla, tout est dans le ressenti comme lors de sa relation avec son mentor loup.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18690
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Ialda le Mer 04 Déc 2013, 23:39

chevkraken a écrit:
[Montrer] Spoiler
La première moitié très bien rythmé et faisant un quasi sans faute.
La seule faute c'est une chose qui a été remarqué il y a quelques pages. Qu'est ce qui a poussé l'homme loup à se changer en loup juste en étant sur le pas de sa porte.
Il se passe beaucoup de choses, on s'attarde sur tout les détails de la vie des persos... bref, on ne s'ennuie jamais c'est touchant et interessant.
Mais la seconde moitié, c'est le contraire, déjà, c'est ultra prévisible dès que Ame tombe dans la rivière, on sait comment ça va finir.
Et après ce n'est qu'une succession d’ellipse, on ne voit que des moment clé de ces années de vie des persos. Ils n'y a quasiment plus d'interactions entre eux. Le spectateur n'est plus impliqué dans la vie des perso et se sent exclu, il a même du mal à les comprendre.
En fait, il se passe très peu de choses dans la seconde moitié du film et pourtant tout va trop vite, tout arrive trop vite.
J'ai eu l'impression de voir une de ces adaptation de roman ou de manga où l'oeuvre adapté est trop dense pour le format et où l'on fait des coupes partout, donnant l'impression de voir un resumé et de rater des éléments.


Bien aimé justement ce sentiment d'accélération dans la "seconde" partie, qui est celui du quotidien, du temps qui passe - par contraste avec une première partie qui était forcément par nature plus suspendue dans le temps.
Et pour faire passer l'idée, rien que le travelling sur les salles de classes fait partie des très idées de narration via la mise en scène qu'on retrouve chez Hosoda (comme d'hab : se référer au post de Rukawa, seconde place dans ce topic).
Avec Kyousougiga en ce moment à la télé, le "show, don't tell" me semble particulièrement bien enseigné aux réa Toei.

chevkraken a écrit:
[Montrer] Spoiler
Je ne me suis pas interessé à comment a évolué Yuki car passé le moment où elle blesse Shohei, ben le film ne s'attarde plus sur elle, c'est la fin de son histoire (j'aurais aimé voir son amitié avec Shohei évoluer, pas simplement avoir juste une dernière scène entre eux 2 ans plus tard)
C'est encore pire pour Ame, tout les passages montrant son évolution sont contemplatif et on aurait aimé savoir un peu plus ce qu'il pense pour s'y attacher.
Là, on a juste eu l'impression qu'il a eu le déclic "la vie humaine, c'est naze, les humains, même ma famille, je m'en fout. j'attend qu'une chose, c'est de me barrer vivre en loup" Pourquoi a t'il fini par penser ça, comment a t'il progressé vers ça? Ce sont des choses qu'on aurait aimé voir (au moins Yuki, on s'attarde sur ce qui lui fait choisir la vie des humains)


C'est un peu idiot mais j'ai justement bien aimé cet évolution inversée des deux louveteaux, l'un qui fait une croix sur sa nature sauvage tandis que l'autre l'affirme. On grossit un peu le trait pour montrer comment un enfant peu changer entre l'enfance et l'adolescence, mais ça m'a presque donné envie d'imaginer les éventuelles réunions de familles, dix ans après le film, avec un petit monde peut-être plus apaisé ?

Mais ça reste quand même le film de Hosoda que j'aime le moins.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2672
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede chevkraken le Jeu 05 Déc 2013, 01:52

Merlin a écrit:Yuki a 12 ans... Ce n'est plus une enfant, c'est une fille, une ado... Ses liens avec sa mère ne sont pas coupés mais ont évolué.

Ouais, enfin pour qu'elle dise clairement qu'elle a hâte de quitter la ville c''est qu'il y a clairement une rupture. Rupture qu'on a pas vu.


Merlin a écrit:Après s'il te faut du dialogue pour mettre des mots sur les sentiments des personnages c'est sûr que t'es mal barré.
Apprend à décrypter les expressions et les évènements et comprends que si les personnages sont juste, c'est justement parce qu'ils ne déballent pas leurs états d'âmes à tout bout de champ comme les séries américaines.

Une mise en scène contemplative, c'est bien pour mettre en place une ambiance ou quand on est face à une oeuvre faite pour durer. Sur un film de 2 heures, ça aboutit souvent sur quelque chose de difficilement compréhensible et souvent d'imparfait. Il faut connaitre un minimum les personnages pour décrypter les evenements et emotions

Les perso m'ont plus donné l'impression d'être des étrangers que d'être juste. La mise en scène de la seconde moitié exclue le spectateur.
D'ailleurs, l'auteur de la version manga s'est rendu compte que parfois la mise en scène était difficilement compréhensible, elle rajoute des dialogue, flashback ou les perso repensent à ceux qu'ils aiment et des pensées de personnages à de nombreux moment muet dans le film.

Merlin a écrit:Pour le coté "précipité" que tu trouve en gros pour toi il aurait fallu mettre 2h de plus au film... ça fait un peu beaucoup.

Il aurait peu être fallut revoir totalement le rythme de la seconde moitié, comme je l'ai dit, c'est précipité et pourtant, il ne se passe pas grand chose. C'est trop contemplatif, plein de scène auraient put être plus courte. après, 30 minutes de plus n'aurait pas fait de mal au film.

Ialda a écrit:Avec Kyousougiga en ce moment à la télé, le "show, don't tell" me semble particulièrement bien enseigné aux réa Toei.

Trop parfois même, on a vu ce que ça peut donner avec Yamauchi qund on lui laisse carte blanche. On est souvent dans l'excès de "show, don't tell"

Zêta Amrith a écrit:Et autant le traitement de Yuki me semble crédible, autant celui de Ame... bon ben, ça passe si on le considère comme un loup quoi. De toutes façons le film ne repose que sur Hana, le bien-fondé du reste n'a que peu d'importance.

C'est rare, mais c'est exactement ce que je ressent
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Merlin le Jeu 05 Déc 2013, 18:54

T'aimerais pas Adachi vu ce que tu dis.

Et ne compare pas le manga et le film. Tu n'installe pas une ambiance de la même façon ni même ne fait appréhender les scènes de la même manière aux lecteurs et spectateurs dans un dessin et une vidéo.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2672
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede chevkraken le Jeu 05 Déc 2013, 19:04

Ouais, on aborde de façon différente entre manga et anime et franchement dans ce cas, je préfère comment fait le manga.

Il y avait clairement d'autre façon de nous présenter les personnages et leur évolution que celle qu'a choisi Hosada pour la seconde moitié de son film

Pour Adachi, je peut pas vraiment dire, mon expérience de ce qu'a fait Adachi, c'est les 2 premiers episode de Touch que j'ai trouvé sympa. Mais comme je n'aime ni le chara design, ni les série de sport, je suis pas des plus motivé pour continuer.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Merlin le Jeu 05 Déc 2013, 20:07

Un passionné des histoires sentimentales passer à coté des oeuvres d'Adachi? Je suis déçu. :p

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2672
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede chevkraken le Jeu 05 Déc 2013, 20:38

Après Touch est dans mes 4 prochaines série retro(ou assimilé) à regarder après Vanessa, sous le signe des mousquetaire et le secret du sable bleu. Donc ça va venir, à la fin de l'année prochaine, je pourrai en parler de Adachi
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18690
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Ialda le Jeu 05 Déc 2013, 21:04

chevkraken a écrit:Après Touch est dans mes 4 prochaines série retro(ou assimilé) à regarder après Vanessa, sous le signe des mousquetaire et le secret du sable bleu. Donc ça va venir, à la fin de l'année prochaine, je pourrai en parler de Adachi


Je suis prêt à signer d'office pour le topic où tu nous expliquera en détail pourquoi Adachi c'est très surfait :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9651
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Mamoru Hosoda (Tokikake, Summer Wars...)

Messagede Aer le Jeu 05 Déc 2013, 22:41

Franchement Adachi ça mérite 4/20 quoi, c'est un peu toujours les mêmes histoires et le trait évolue pas....
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités