[auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
hebiko
Apprenti Kirin
 
Messages: 1066
Inscription: Ven 06 Jan 2012, 20:18

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede hebiko le Mar 04 Fév 2014, 12:40

4 euros 50 pour un volume numérique... se font pas ch*** quand même!
Je finirais surement par craquer pour Midnight également je pense.

Quand à Black Jack, qu'ils finissent l'édition Deluxe par pitié >.<
Image

Avatar de l’utilisateur
shun
Rédac : d'Andromède
 
Messages: 3582
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:49

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede shun le Mer 05 Fév 2014, 00:11

Midnight est le meilleurs tezuka sorti chez Kate.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar de l’utilisateur
hebiko
Apprenti Kirin
 
Messages: 1066
Inscription: Ven 06 Jan 2012, 20:18

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede hebiko le Mer 05 Fév 2014, 01:54

Genre mieux que le légendaire Black Jack? je n'en suis qu'à la moitié de BJ mais pour l'instant, c'est dans le très haut panier de Tezuka.
Image

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9081
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Zêta Amrith le Mer 05 Fév 2014, 02:07

C'est une sorte de prolongement de Black Jack, mais avec un personnage moins fort.
Ledit Black Jack y apparaît d'ailleurs dans plusieurs chapitres.

Avatar de l’utilisateur
Ileca
Sous perv'
 
Messages: 1764
Inscription: Mer 18 Avr 2007, 23:30

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Ileca le Mer 05 Fév 2014, 02:09

Il y a un truc que je reproche à la traduction française de Black Jack, c'est l'accent imbitable de Pinoko, contre-naturel et surtout imprononçable avec des J placés n'importe où.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9081
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Zêta Amrith le Mer 05 Fév 2014, 02:16

Oui, la traduction Glénat la faisait zozoter, ce qui rendait la lecture plus simple.
Mais globalement, le lettrage très spécial des premiers titres Asuka n'était pas le plus commode.

Avatar de l’utilisateur
Ileca
Sous perv'
 
Messages: 1764
Inscription: Mer 18 Avr 2007, 23:30

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Ileca le Mer 05 Fév 2014, 02:30

Ce n'est pas le zézaiement (inexistant si on se fie aux OAV) auquel je fais des reproches vu qu'il fait transparaître au mieux l'immaturité du personnage tout en rajoutant un charme mignon, j'en veux au choix du traducteur.
Je prends deux de ses phrases au pif, promis-juré, que voici : "Zje suis là en casjette", pire : "Zj'ai eu sje beau diplôme d'j'étudjes pal co'espondansje".
C'est imprononçable. Tu ne peux pas le rendre à l'oreille et au final, tu t'énerves à le décrypter car on bute sur chaque syllabe. "D'jétudjes", vraiment ?

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9652
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Aer le Mer 05 Fév 2014, 02:35

Les dgitudgies enfin.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9081
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Zêta Amrith le Mer 05 Fév 2014, 02:48

Oui, je disais que le choix du zozotement (Glénat) fut plus opportun que celui de Asuka (avec des J partout). L'adaptation des titres de Tezuka par R. Massé est de toutes façons très controversée.

Avatar de l’utilisateur
Ileca
Sous perv'
 
Messages: 1764
Inscription: Mer 18 Avr 2007, 23:30

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Ileca le Mer 05 Fév 2014, 10:58

Ha, j'ai zappé lorsque tu as commencé à parler de zozotement que tu parlais d'une traduction entièrement différente. My bad ! Faut dire que je trouve que ça casse complètement le personnage de Pinoko qui est au demeurant un des plus mignons de TEZUKA. Avec Melmo, bien sûr.

Avatar de l’utilisateur
Natth
Apprenti Kirin
 
Messages: 1496
Inscription: Mer 24 Mar 2010, 21:56

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Natth le Mer 12 Fév 2014, 23:55

hebiko a écrit:Quand à Black Jack, qu'ils finissent l'édition Deluxe par pitié >.<

Il est probable que tu aies déjà vu cette annonce, mais au cas où... Black Jack Deluxe 10 devrait sortir le 26 mars prochain, neuf mois après le volume 9.

J'ai continué à lire Midnight et j'ai acheté les trois volumes suivants. Je crois que je me laisserai tenter par Nanairo Inko, mais pas tout de suite (trop de choses à lire, trop d'achats...). Par contre, j'hésite pour Ludwig B ou Vampires. Même si le résumé du premier est très intéressant, est-ce que l'absence de véritable fin n'est pas trop décevante ? De plus, j'ai déjà vu le meilleur et le pire dans la réappropriation du mythe du vampire. La série de Tezuka est certainement bien au-dessus du manhwa Twilight, mais je vais me renseigner un peu plus à son sujet avant de me décider.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9081
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Zêta Amrith le Jeu 13 Fév 2014, 00:34

- L'absence de fin pour Ludwig est rageante, tout simplement. Ca cut sec, après d'ailleurs une longue digression sur un personnage de rival fictif, créé pour le manga. C'était un excellent cru.
- Vampires, contrairement à ce que son titre laisse imaginer, n'est pas un récit centré sur les vampires. Ici, "vampires" est utilisé en tant que terme générique regroupant toutes sortes de créatures occultes. Tout comme Ludwig mais pour d'autres raisons, c'est un titre inachevé - son magazine de prépublication a mis la clef sous la porte. Il est, de surcroît, assez moyen et pas très bien mené. C'est avant tout une pièce de 'culture', puisque c'est le manga qui engendre l'un des shifts centraux dans la carrière de Tezuka : le basculement vers des histoires plus sombres, dans lesquelles le 'Mal' est perçu comme séduisant, fort et charismatique, avec des mises en page plus évocatrices. Cette évolution est souvent analysée à travers le cas particulier du personnage de Rock, qui tient une place fondamentale dans Vampires.

Mais si le but est de lire un bon scénar' avec début-milieu-fin et des personnages bien utilisés, passe.
Vampires c'est juste un truc de fans.

Avatar de l’utilisateur
hebiko
Apprenti Kirin
 
Messages: 1066
Inscription: Ven 06 Jan 2012, 20:18

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede hebiko le Jeu 13 Fév 2014, 01:09

C'est surtout un manga où Tezuka joue son propre rôle, j'ai beaucoup apprécié cette idée. :)
Si tu as envie de vraies vampire by Tezuka il reste Don Dracula, divertissant et très orienté humour par contre.
Image

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9081
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Zêta Amrith le Jeu 13 Fév 2014, 02:03

Il l'a même joué dans l'adaptation mi-live mi-animée qui en a été tirée en 1968.

Avatar de l’utilisateur
Ileca
Sous perv'
 
Messages: 1764
Inscription: Mer 18 Avr 2007, 23:30

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Ileca le Jeu 13 Fév 2014, 02:49

Clair, Vampires est le plus mauvais TEZUKA que j'ai pu lire. Le titre est mensonger car si "Lycanthrope" eut été plus pertinent, la figure célèbre du vampire est tout de suite plus vendeuse. Or, ne pouvant décemment pas appeler vampire une famille qui se transforme en loup, TEZUKA substitue vampire à ce qu'au Japon on appelerait yôkai, faisant de la partie le tout. La symbolique du vampire n'intervient d'ailleurs jamais.
Ensuite, Vampires étant un tournant dans l'oeuvre de TEZUKA vers des histoires sombres, il en a tous les défauts. Les expérimentations graphiques au service des constantes pitreries dissipent irrémédiablement le sérieux auquel l'oeuvre prétend. TEZUKA jouant son propre rôle est symptomatique de cette direction mi-figue mi-raisin, l'auto-dérision suivant de près chacune de ses apparitions. Il devient plus un tare du récit qu'une bénédiction. Si après une dizaine de pages intervient un évènement dramatique, Tezuka (minuscule=personnage) joue son rôle à fond : il se déforme, il se travestit, il fait le clown comme jamais. Impossible de s'immerger complètement dans cette histoire sans s'en faire sortir par un gag visuel alors que Dark Rock est un personnage impitoyable, qui commet des actes dénués de toute morale, le manga évoquant un thème cher à TEZUKA, un thème poignant : la discrimination et son joug, la haine qui en résulte.

Et vive le bunko (japon=format éco ; france=format plus cher qu'une édition normale) qui perd ses pages. A l'instant où je l'ai pris en main, je savais que je risquais la calvitie à tout moment. Quant à la version Deluxe, "intégrale" est indiqué en gros sur le coffret mais elle ne reprend que les deux premiers volumes, les notes et les pages couleur manquent. Ils peuvent toujours s'en sortir en disant qu'il s'agit effectivement d'une intégrale étant donné que le tome 3 est en fait Vampires II, prépublié plus tard chez un nouvel éditeur avant sa fermeture mais le II n'en fait pas pour autant un nouveau manga, juste un nouvel arc qui débute, Azuka nous prenant pour des bananes avec son "intégrale de la première partie" à l'image de la couverture du tome 1 qui loin de présenter un lycanthrope comme ceux que j'ai pu voir sur les couvertures japonaises alimente la confusion en en présentant un dans une posture qui a tout du vampire, idem pour le coffret et sa gargouille "vampirique". Bien sûr, ils diront que cela flirte avec l'arnaque sans en être mais en avoir l'odeur ne suffit-il pas à en être une ?

Après, s'arrêter au tome 2 pourrait être, paradoxalement, savoir faire preuve de sagesse bien que personne (et certainement pas moi) ne doit posséder la volonté de s'arrêter de son propre chef quand il est possible de continuer. La première partie possède après tout une conclusion et si la seconde entame un jeu en miroir avec les Uéko, ne pas y toucher évite de voir un dyptique avec un panneau brisé.


Pour en revenir vite fait à Black Jack dont je viens de relire le tome 3, je suppose que la version Deluxe est basée sur la version Akita Bunkoban, arrangée et éditée par TEZUKA lui-même. J'aimerais donc qu'on m'explique la raison de cet arrangement. Je suis un partisan forcené d'une lecture/visionnage chronologique mais lorsqu'un auteur arrange lui-même l'ordre, je ferme ma gueule car sa parole prévaut sur la mienne. Or, pourquoi cet arrangement qui nous empêche de voir l'évolution naturelle de Black Jack et qui place le chapitre 13 "Pinoko Loves You" en position 38 dans ce fameux tome 3 Deluxe, faisant passer Pinoko de un an à dix jours à deux ans (dans le chapitre 40 Deluxe "Strange Relations") ? Le chapitre "Pinoko Loves You" fait suite à sa naissance dans le chapitre précédent "The Teratogenous Cystoma", il est normal qu'elle ait dix jours et qu'on la voit tomber amoureuse de Black Jack, ce qui explique son obstination à se faire passer pour sa femme. En lisant ce chapitre en plein tome 3 alors que tout est établi, on tombe dans une situation absurde que rien ne justifie, même pas TEZUKA.

Avatar de l’utilisateur
Natth
Apprenti Kirin
 
Messages: 1496
Inscription: Mer 24 Mar 2010, 21:56

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Natth le Jeu 13 Fév 2014, 03:08

En fait, les différentes descriptions sont plutôt encourageantes :D
Ou plutôt, elles étaient encourageantes avant que je ne tente de poster mon message et que le forum ne me montre l'intervention d'Ileca. Douche froide XD. Mais rien ne remettant en doute Ludwig B, je pense que je tenterai au moins celui-là.

Je ne cherche pas à lire une histoire de vampires, même si je n'ai rien contre. L'absence d'une intrigue classique peut être déstabilisant, mais je ne pense pas que ce soit un problème. Si les personnages sont bien construits, ils peuvent porter l'histoire tout seuls. Bref, je vais finir Midnight avant d'attaquer une autre série.

Au passage, j'avais noté la présence d'un personnage récurrent dans "Le cratère", sous différents noms. Vu son apparence, je me suis demandée s'il ne s'agissait pas du Rock d'Alabaster (et d'autres titres). Mais j'ai l'impression que je me suis trompée. En tout cas, j'ai trouvé intelligent le choix de placer le même type de personnage autour d'histoires aux thèmes variés. Une sorte d'être humain universel en quelque sorte.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9081
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Zêta Amrith le Jeu 13 Fév 2014, 03:48

Clairement, la réorganisation de Tezuka n'a pour seul objectif que de mieux répartir les époques afin que les meilleurs épisodes figurent dans les premiers tomes. Le reste, y compris la chronologie, il s'en fout pas mal. Même si, en-dehors du cas Pinoko et du trait, le reste demeure à peu près cohérent.

Le héros des nouvelles de Le Cratère est un seul et même "acteur", nommé Ryuichi dans les carnets de Tezuka, mais revenant sans cesse sous d'autres identités. Sa ressemblance avec (check) Yamanobe, un personnage du chapitre "Mirai" de Phénix, a convaincu certains fans d'un lien. Ryuichi pourrait être les diverses réincarnations de Yamanobe, mais ça fait partie des nombreux dédales du Star System.

veggie 11
Pitit LEGO
 
Messages: 272
Inscription: Ven 28 Mai 2010, 17:57
Localisation: Alpes suisses

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede veggie 11 le Jeu 13 Fév 2014, 09:46

Je voudrai juste revenir rapidement sur la traduction des dialogues de Pinoko (effectivement très laborieux à lire) mais surtout sur la traduction globale des mangas de Tezuka : bon pour Le Cratère et ceux sortis chez Asuka je ne me prononcerai pas trop, car dans l'ensemble je n'ai pas constaté de grosses fautes ou de contre-sens. En revanche sur des titres plus historiques, je serai déjà moins positive (informations manquantes, personnage historique renommé pour une raison mystérieuse, expressions des historiens réinventés par le traducteur, accents mal employés, etc.). Je ne parle bien sûr pas des planches toujours en lecture occidentale. J'attends toujours une édition correcte d'Adolf pour me procurer ce manga et ce n'est certainement pas la dernière réédition qui va me tenter... Dommage.

Avatar de l’utilisateur
Jehros
Pilote de Bebop
 
Messages: 76
Inscription: Ven 24 Mai 2013, 21:09

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Jehros le Jeu 26 Mar 2015, 14:29



KOMA, épisode 3.
Ou comment les lubies et les fantasmes d'un seul artiste ont pu jouer un rôle dans l'évolution du manga, dans son fond et dans sa forme.


Simplement passionnant.

Avatar de l’utilisateur
Eltreum
Pitit LEGO
 
Messages: 348
Inscription: Ven 17 Jan 2014, 21:09

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Eltreum le Dim 26 Avr 2015, 14:22

Vampires en parlant de métamorphoses, c'était pas mauvais. Pour le titre, il y a Don Dracula. Et la symbolique, Tezuka explique pourquoi, se libérer des contraintes des lois et des règles en retournant à l'état d'animal mais surtout ce sont des mutants dont les proies peuvent devenir les hommes.

Rokuro Makube est un personnage très intéressant (autant son évolution dans l'ensemble de l’œuvre de Tezuka ou son rôle maléfique ici) qui a sa propre morale, il ne tue que ceux qui s'opposent à lui pour ses objectifs et hésite à se débarrasser de son seul ami devenu gênant.

Malheureusement, il n'y a pas de fin. :64: On peut néanmoins s'arrêter à la 1ère partie (en 2 volumes).
Celle-ci raconte l'histoire de humains pouvant se transformer/métamorphoser en animaux, ils veulent utiliser ce pouvoir pour faire une révolution (comme si les vrais vampires voulaient faire de même). Après dans la 2ème partie, se sera des animaux qui peuvent devenir des humains et se régalent eux du sang de ces derniers (ils peuvent prendre la place des dirigeants en devenant leurs sosies un peu comme si les vrais vampires les transformaient).

Il y a Tezuka qui a un rôle secondaire dont j'aurais préféré qu'il
[Montrer] Spoiler
reste mort quand la voiture tombe dans le ravin, c'est pas le 1er auteur venu qui irait mourir dans sa propre œuvre tué par un de ses personnages.

Il fait des gags, ce n'est pas très approprié mais ça passe car ça marque un tournant dans son œuvre (tels des hésitations).

Il existe le drama 1968 de 26 épisodes que j'aimerais voir mais pas de moyen de trouver un seul épisode en entier :(

Don Dracula est un bon manga d'humour sur les vampires justement qui se permet de faire quelques critiques de la société. Certaines histoires : la maman de Chocola, celles sur le club de SF (vive l'influence américaine), le bébé tigre et le panda, les enfants se prenant pour un groupe de héros aimant la guerre et futurs possibles otaku 2ème génération... sont à lires. Celle du train à vapeur qui a fait son temps m'a rappelé le film Kikansha Yaemon: D51 no Daibouken, en plus tragique. Encore une fois c'est un manga non terminé bien qu'ici 1 chapitre = 1 histoire ne posera pas trop de problèmes à ceux qui veulent absolument une fin.
J'ai vu l'anime mais le manga reste la préférence.
R....

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9081
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Zêta Amrith le Dim 09 Aoû 2015, 01:58

L'adaptation animée du mangasse Young Black Jack par Tezuka Productions débutera le 1er Octobre. La série-préquelle, sans doute à petit budget, réunit un nombre conséquent de "old-timers" tels que Mitsuko Kase (Gundam 0083, SaiKano) à la réalisation, Ryousuke Takahashi [!] (Armored Trooper Votoms, FLAG) au script et Minoru Nishida (Wonder Three, Phoenix) à la direction artistique. Dat roots.

Ne connaissant absolument pas le manga en question, mais dubitatif face à son esthétique quasi-yaoi, je ne saurais dire ce qu'il en est. Mais je suis quand même satisfait que Takahashi ait de nouveau le droit de faire quelque chose dans cette industrie, qui plus est en lien avec ses débuts chez Mushi.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9652
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Aer le Dim 09 Aoû 2015, 03:08



L'animation semble relativement de qualité. Rotoscopie ?
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9081
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Zêta Amrith le Dim 09 Aoû 2015, 14:05

Ce ne sera pas la première fois qu'Osamu se retourne dans sa tombe.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18841
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Tetho le Dim 09 Aoû 2015, 15:29

Autant le staff sort d'une autre époque et donne confiance, autant la démarche de faire une préquelle à Black Jack avant que ce dernier ne devienne un médecin marron me semble d'un vain... Qu'est-ce qu'il y a à raconter à part "je suis un étudiant en chirurgie génial, mais à chaque épisode le monde de la médecine moderne me dégoute de plus en plus.".
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18690
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [auteur] L'Homme au Béret (Osamu Tezuka)

Messagede Ialda le Dim 09 Aoû 2015, 15:37

Je suppose que l'intention était en partie de le présenter sous forme de biseinen.
Pourrait pas faire une adaptation de Ludwig B plutôt à la place. Ou à minima faire bosser Ryousuke Takahashi sur autre chose.

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités