[Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18736
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Ialda le Lun 01 Juil 2013, 18:55

Tu as raison, il y a un basculemement avec la seconde saison (second ending, Kokorobosoi na). La série a toujours un feeling de série enfants assez prononcé, mais c'est là qu'on commence à avoir ces épisodes à l'humour complètement déjanté, limite hystérique qui sont un peu la marque de fabrique de UY anime - le très bon épisode 22. Supeesu omiai taisakusen, où doit faire face à plusieurs prétendants sélectionnés par ses parents pour un mariage arrangé, est un bon exemple de ce basculement.

Inico a écrit:Quand aux films, je n'ai encore vu que les deux premiers. Est-il utile de préciser que le second m'a hypnotisé ? Je préfère encore le voir avant de donner un avis, car même si je connaissais déjà la légende qui sert de trame de fond, il y a pleins de trucs que j'ai vu ou cru voir (l'école qui change d'apparence j'ai l'impression, les refs à Frankestein ou d'autres films) ou d'autres que j'ai dû rater. A revoir, pour mon seul plaisir.


A noter que le second film a connu un prototype dans la série TV avec l'épisode 21. Mezamereba akumu où figurait déjà un personnage de démon du sommeil.... Beautiful Dreamer n'est pas complètement original en regard du reste de UY version animé - mais ceux qui n'ont vu la série TV ont néanmoins parfois tendance à le classer à part.

Les deux films incarnent en fait les deux pôles qui structurent cette adaptation de UY : le premier film avec l'humour déjanté/SF à la Takahashi, le second avec le surréalisme à la Oshii.

Et pourtant, j'apprécie malgré tout cette période initiale. J'y retrouve une fraicheur et une décontraction rare aujourd'hui (Bien que Lamu se fasse piquer son haut par Ataru et que sa poitrine soit clairement visible sans avoir besoin de faire un arrêt ou de grossir l'image par 200, je n'ai pas ressenti de vulgarité ou quelque chose de pervers).


La production animée a évoluée durant les années 90 : un peu moins humour gaulois, plus puritain, mais aussi plus pervers.



Ps ; en parlant de références, juste un exemple avec Nausicaa

Dans le 161
Image
http://www.animeblog.nl/17/that-obnoxious-nausicaa/

Dans le 162
Image
tout l'épisode 162 contient une parodie du Godwarrior et des sept jours de feu.

Et des références telles que celle-là, il y en a juste des milliers dans la série TV - à tel point que je suis persuadé qu'il est impossible de les référencer toutes.

veggie 11
Pitit LEGO
 
Messages: 272
Inscription: Ven 28 Mai 2010, 17:57
Localisation: Alpes suisses

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede veggie 11 le Lun 01 Juil 2013, 19:58

Je viens de terminer les volumes 6 à 9 de Maison Ikkoku après les avoir lu assez sommairement il y a 3 ans de ça. C'est le titre de Rumiko Takahashi que je préfère et c'est aussi l'un des seuls qui ne m'ait pas lassé même sur la fin. Néanmoins, je trouve que certains passages auraient pu être évité voire raccourci, parce qu'au bout d'un moment la romance entre Kyoko et Godai tourne vraiment en rond : entre les incessantes rumeurs, l'arrivée (inutile) de Nikaido et surtout l'apparition de cette lycéenne que je n'aime pas qui a décidé de mettre le grapin sur son prof stagiaire, j'ai fini par me demander quand ça allait enfin se terminer tout ça. Encore heureux que dans ces derniers volumes Mitaka est mis en avant d'une très belle manière grâce à sa jolie fiancée. Bref, Maison Ikkoku n'est pas sans défauts mais au moins le titre se termine (bien). Malheureusement je n'ai pas encore trouvé le volume 10 devenu très rare, je crains de devoir me rabattre sur une édition étrangère.

J'ai dû lâcher Inu Yasha au volume 20 tellement les ficelles scénariques se répétaient constamment (un volume je te serre tel méchant, un autre le retour de X, un autre l'apparition de Y puis retour du méchant S), Ranma 1/2 je lis à petites doses parce qu'au bout d'un moment voir Ranma envahi par les fiancées sorties de nulle-part et les adversaires/rivaux également tombés dans la source magique (à croire que ce coin perdu attire tout le monde) devient pesant, j'ai pas accroché à l'humour d'Urusei Yatsura et Mermaid Forest, qui partait bien, n'est même pas achevé... Quant à Rinne, les couvertures ne m'attirent pas du tout.

En fait à part Maison Ikkoku, les premiers chapitres de Mermaid Forest et ses one-shot Le Chien de mon patron et la Tragédie de P, l'auteur ne m'attire plus beaucoup et pourtant j'aime beaucoup son design rétro mais agréable même si beaucoup de ses personnages ont tendance à se ressembler.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18736
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Ialda le Lun 01 Juil 2013, 21:37

De toute façon Maison Ikkoku est le chef-d'oeuvre de Takahashi. Non seulement c'est l'une des rares parmi ses séries longues à proposer une intrigue qui tienne la route, c'est aussi l'une de ses rares séries qui arrive à être émouvante et universelle - via cette histoire de jeune homme qui quitte sa famille, devient indépendant, tombe amoureux, trouve sa place dans la société, etc.

Particulièrement aimé Mermaid Forest aussi (manga et OAV (mon coeur de midinette adore cette chanson) - jamais vu la série). Toujours intéressant de voir Takahashi s'attaquer à un registre plus horrifique/gore. Inuyasha aurait pu m'intéressé s'il avait pris la même direction...

inico a écrit:Mais je pense que c'est surtout vrai à petites doses, et que si j'enchainais 10 épisodes dans la soirée, je serais vite saturé.
D'où une certaine limitation, et du coup j'hésite à zapper pour aller vers les différents épisodes que j'ai pu voir citer comme étant les plus intéressants. Pas le genre de truc que j'aime, mais 50 épisodes, c'est long. Je verrai.


J'ai oublié de te répondre sur ça :oops:

Tomobiki-cho propose une sélection des meilleures épisodes saison par saison, et en général celle-ci est relativement solide :

Tomobiki-cho a écrit:Episodes 22 - 43
Mason's 10 favorite episodes:
(28) Lum's Educational Therapy for Little Boys
(36) Rei Returns! Crisis in the Classroom
(38) Steal Darling! The Copy Operation!
(39) Pitter Patter, Summer Date
(42) Drunken Boogie
(27) What a Dracula!
(34) Yearning for the Sad Monster
(30) The Beautiful Maiden Comes with the Rain
(22) The Great Space Marriage Plan
(31) Give Me Back My Horn!
Honourable mentions:
(40) So Long, Bye-Bye, Summer Days
(35) Darling's Had It This Time!
(29) From Speechless with Love
(43) Fear of Meow

Episodes 44 - 54
Mason's 5 favorite episodes:
(44) After You've Gone
(50) The Mendo Older Brother & Younger Sister!
(51) Cat on the Stairway
(46) Lunch is a Battlefield!
(48) Princess Kurama's New Challenge
Honourable mentions:
(52) Can the Raccoon Return the Favor?
(53) Desperate Sub-Space Part-Time Job

Episodes 55 - 77
Mason's 10 favorite episodes:
(61) The Mendo Family's Masquerade War
(70) Dramatic Appearance! Mizunokoji Ton-chan!
(63) Ryuunosuke Arrives! I Love the Sea!
(72) Lum-chan the Ruthless Rebel
(76) Firefighter Mommy Visits!
(57) Is a Husband & Wife Quarrel Survival of the Fittest?
(65) Ran-chan's Great Date Plan
(75) And Then There Were None
(66) Happy Birthday My Darling
(56) Risking One's Life in Class
Honourable mentions:
(55) Children in Vain, Musashi, Signs of the Times
(64) Goodbye Season
(69) Bottled Letter Seashore Mystery!
(60) Love, Love, Catchball!

Episodes 78 - 106
Mason's 10 favorite episodes:
(106) A Fight to the Death! Ataru vs. The Mendo Brigade!
(81) Ah, Mother of My Memory
(86) Hysterical! The Nasty Brat Shutaro!
(105) Scramble! To the Rescue of Lum!
(79) The Mendo Family's Summer Christmas
(101) Operation; Peek in the Woman's Bath
(96) Shine! The Blessed Bra!!
(97) Duel! Benten vs. the Three Daughters
(89) Lum and Ataru, A Night Alone
(88) The Wrathful Lum-chan!
Honourable mentions:
(92) Strange! The Wonder Medicine of Selflessness
(98) Plenty of Lum-chans!
(80) Panic at the Ghost Inn
(102) Sakura, Sad Years of Youth
(82) Plenty of Sun, Plenty of Sickness
(85) Revenge of the Planetary Instructor CAO-2

Episodes 107 - 127
Mason's 10 favorite episodes:
(113) Great Horrors! Oyuki is Finally Angered!
(119) Ghostbusting! Exorcising the Beautiful Sakura!
(121) Here Again! The Hunter of Love, Princess Kurama
(110) The Indelible Magic Lipstick
(118) Great Achievement! The Film of Lum-chan's Youth
(125) Pool Spooks! Burning with Forbidden Love
(107) Dimensional Switch, Where's Darling?
(116) Love and War! Battle of Glove vs. Pants!!
(122) The Fox's Unrequited Love
(127) Where is Love's Home? Kuriko and Chojuro
Honourable mentions:
(111) Deadly Combat! The Mendo Family's Flower Display Death Match
(114) Ten-chan's Wonderful Love Story
(115) Haunted House Special! Quest for Mendo Estate Treasure!
(117) Lum-chan's Becoming a Cow?
(124) The Stairs! Footsteps in the Girls Dorm!!

Episodes 128 - 149
Mason's 10 favorite episodes:
(132) Hell Encounter! Armored Girl; Beauty or Beast? Part 1
(133) Love of the Armored Girl! Maidenly Feelings Reeling Part 2
(137) Lum's Courageous Duel! An Ironic Victory
(129) Attack your Seniors! Revenge of the Infamous Three Daughters
(131) Don't Die! Ryoko Special Straw Doll
(145) Return of the Three Daughters! The Great Scheme to Seduce Darling!
(144) To Dreamland! Darling Battle Royal Abduction
(136) The Birth of Ten-chan's Son? I Didn't Know a Thing
(142) Snow Panic? The Mendo Family Cherry Blossom Display Banquet!
(130) Blaze, Secret Powers! Stick to the Straight and Narrow Path
Honourable mentions:
(148) Spring Blossom! Frozen by Oyuki's Cold
(135) What Do I Care for Talking Flowers!
(147) Ryunosuke's Father's Self Sacrificing Devotion! His Wife is Within Images!


Le reste de la série ne mérite pas vraiment le visionnage.

Pareil pour les OAV - à l'exception de Inaba the Dream Maker (même si déjà on s'est orienté vers le style et le chara-design de Final Chapter, que j'aime beaucoup moins)
Image

Du côté des films, le consensus règne à propos de Itsudatte My Darling, à éviter.
Pas fan de Final Chapter, qui pèche de par son trop grand attachement aux chapitres du manga dont il est tiré.

The Shôgaibutsu Suiei Taikai, l'OAV de 2008, fait regretter de ne pas voir une série TV modernisée de UY à la télé. Et puis Dokite quoi.

Johnny B.
Ryo versus Massue
 
Messages: 813
Inscription: Jeu 21 Fév 2013, 17:18

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Johnny B. le Lun 01 Juil 2013, 22:24

veggie 11 a écrit:Malheureusement je n'ai pas encore trouvé le volume 10 devenu très rare, je crains de devoir me rabattre sur une édition étrangère.


Effectivement, il n'est même plus disponible sur fnac.com ! Dire que j'ai acheté l'intégralité de la série il y a quelques mois...

Avatar de l’utilisateur
inico
Pitit LEGO
 
Messages: 411
Inscription: Sam 01 Sep 2012, 15:52
Localisation: Par là

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede inico le Lun 01 Juil 2013, 22:39

Veggie 11 :
Je viens de lire La Tragédie de P et je te confirme qu'il n'a pas d'intérêt particulier, à part pour un inconditionnel de Takashi. Perso, j'ai eu du mal à venir au bout des histoires.
J'ai cru un moment leur trouver un certain charme désuet, mais au final même pas. C'est à peine drôle et trop conventionnel pour être digne de la réputation que peut avoir Rumiko Takahashi. Bien que je maîtrise très mal son œuvre, ça me désolerait que quelqu'un puisse se fonder une opinion sur la base de ces nouvelles.

Ialda :
Merci pour cette liste qui complètera la bien plus courte que je m'étais faite de mon côté.
Vu la longueur, je pense qu'il y a déjà matière à voir (c'est pas comme un top 10 trop réducteur) pour se faire une bonne idée de la série sur sa longueur.
C'est que j'ai pas envie d'être privé si tôt des Darlings de Lamu ^^.
Dernière édition par inico le Lun 01 Juil 2013, 22:40, édité 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
inico
Pitit LEGO
 
Messages: 411
Inscription: Sam 01 Sep 2012, 15:52
Localisation: Par là

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede inico le Lun 01 Juil 2013, 22:40

doublon
Image

Avatar de l’utilisateur
a-yin
Pilote de Bebop
 
Messages: 175
Inscription: Jeu 22 Déc 2011, 23:36

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede a-yin le Lun 01 Juil 2013, 23:30

Je suis également une grande fan de Mermaid Saga :) . Je me demande à quel point le titre a floppé en France pour que jamais les autres volumes ne sortent. Pour cette "série" ou plutôt série d'histoires courtes ayant les mêmes protagonistes, l'absence de fin ne me dérange pas. J'aime bien passer un peu de temps avec le duo, les quitter, les revoir, sans trop de progression dans leur quête vers l'humanité perdue. Et vu l'immortalité du héros depuis l'époque Sengoku (?) il y a beaucoup d'histoires possibles à raconter. Ce côté noir sied particulièrement bien à Takahashi malgré sa carrière fondée sur la comédie. Je me demande si elle voudra y retourner un jour sur cette "série". Pour moi, ça s'apparente à du Mushishi, qu'il y ait ou non une fin ne me fait ni chaud ni froid.

Concernant les histoires courtes, je ne suis pas d'accord. Il y a indéniablement un charme, que ce soit graphique ou dans la narration. Mais j'ai lu ça il y a beaucoup trop longtemps, donc je ne saurais m'étendre. Je trouve que Takahashi est particulièrement douée pour narrer un quotidien. Pour moi, c'est sur un ton assez proche de Maison Ikkoku, sans l'histoire d'amour et ses quiproquo hyper lourdingues (oui je trouve aussi que ça traîne beaucoup trop en longueur, et que certains personnages ne servent effectivement pas à grand chose...). Il y a effectivement un petit quelque chose de conventionnel, mais un peu comme dans le monde d'Adachi. J'aimerais beaucoup relire Le chien de mon patron, mais je l'ai prêté >_< .

Quant à Inu Yasha, je n'arrête pas de penser à ce manga comme un gros gâchis :( . Il y a un tas d'ingrédients intéressans: de l'action, de l'aventure, l'univers basé sur le Japon de Sengoku, le bestiaire issu du folklore japonais, mais dieu que c'est lassant, et ce avant le volume 10! J'aimerais les reprendre en bibliothèque un jour. En revanche, pour avoir feuilleté la fin en allemand (c'est un pur hasard, boutique d'occasion), je peux affirmer qu'il y a une fin cette fois. Pas à la Ranma 1/2. D'ailleurs, pour ce dernier, je suis une des rares à ne pas regretter cette absence de fin... Ranma 1/2, c'est juste tordant sur les 15 premiers volumes, beaucoup moins inspiré ensuite. Mais ça reste un de mes chouchous, pas à cause du dessin animé, mais surtout à cause de cette prédominance de kungfu clairement inspiré, dans les années 90, par le voisin hongkongais et ses productions cinéma d'action :).
Simple fan (autoproclamée) de Akimi Yoshida

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18736
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Ialda le Lun 01 Juil 2013, 23:40

Je suis également une grande fan de Mermaid Saga . Je me demande à quel point le titre a floppé en France pour que jamais les autres volumes ne sortent. Pour cette "série" ou plutôt série d'histoires courtes ayant les mêmes protagonistes, l'absence de fin ne me dérange pas. J'aime bien passer un peu de temps avec le duo, les quitter, les revoir, sans trop de progression dans leur quête vers l'humanité perdue. Et vu l'immortalité du héros depuis l'époque Sengoku (?) il y a beaucoup d'histoires possibles à raconter. Ce côté noir sied particulièrement bien à Takahashi malgré sa carrière fondée sur la comédie. Je me demande si elle voudra y retourner un jour sur cette "série".


La série a connu une histoire compliquée en France : prépublication dans Kameha, puis il a fallu attendre des années le volume relié. Parallèlement les OAV sont arrivée via AK vidéo, mais plus ou moins dans l'indifférence générale. Cette arrivée dispersée d'une saga déjà éclatée et non linéaire à la base n'a pas aidé.

Pour moi, ça s'apparente à du Mushishi, qu'il y ait ou non une fin ne me fait ni chaud ni froid.


Pas vu ça comme ça mais en effet :)
J'étais resté sur la mouvance des OAV surnaturelles de la fin des années 80 et en particulier, le parallèle Mermaid Scar/Vampire Miyu :)

Quant à Inu Yasha, je n'arrête pas de penser à ce manga comme un gros gâchis . Il y a un tas d'ingrédients intéressans: de l'action, de l'aventure, l'univers basé sur le Japon de Sengoku, le bestiaire issu du folklore japonais, mais dieu que c'est lassant, et ce avant le volume 10! J'aimerais les reprendre en bibliothèque un jour. En revanche, pour avoir feuilleté la fin en allemand (c'est un pur hasard, boutique d'occasion), je peux affirmer qu'il y a une fin cette fois. Pas à la Ranma 1/2. D'ailleurs, pour ce dernier, je suis une des rares à ne pas regretter cette absence de fin... Ranma 1/2, c'est juste tordant sur les 15 premiers volumes, beaucoup moins inspiré ensuite. Mais ça reste un de mes chouchous, pas à cause du dessin animé, mais surtout à cause de cette prédominance de kungfu clairement inspiré, dans les années 90, par le voisin hongkongais et ses productions cinéma d'action


Si tu prends chacune de ses grandes saga romantico-humoristiques (UY, Ranma, Inuyasha, Rinne), chacune est un peu moins réussie, un peu moins drôle, un peu moins surprenante que la précédente. A contrario, les Mermaid ont montré qu'elle pouvait produire quelque chose d'intéressant en variant la forme. Et je suis assez d'accord au sujet des histoires courtes.
Le gros problème de Takahashi, c'est de s'être enferrée dans le format du serial romantico-comique et de ne pas avoir su s'en détacher.

Avatar de l’utilisateur
a-yin
Pilote de Bebop
 
Messages: 175
Inscription: Jeu 22 Déc 2011, 23:36

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede a-yin le Mar 02 Juil 2013, 11:11

Vu que tu parles d'e série chaque fois moins réussie que la précédente, je n'ai toujours pas réussi à lire un volume entier de Urusei Yatsura :cry: (herbv m'en veut sûrement encore :lol: ). Mais Ranma 1/2 sur les 15 premiers volumes quoi... Et puis les personnages cultes ^^ et ... le kungfu.

Inu Yasha est vraiment un immense gâchis, je ressens la même frustration ou plus grande que pour Fushigi Yûgi et son univers chinois à vrai dire. Clairement la série que j'aurais aimé faire, mais non. C'est trop délayé, trop répétitif. Et pas comme dans Ranma 1/2 où il est clair qu'il n'y a pas d'intrigue propre, et où les délires sont toujours les mêmes. Non, dans Inu Yasha, on est dans une série d'action aventure qui n'avance pas ou presque. Quant à Rinne, je n'ai lu que 3 volumes et je n'ai pu aller plus loin, je me suis clairement demandée où était passée l'inspiration de Takahashi. Et puis ses dessins anguleux quoi :( même là, le charme est rompu. Encore une fois, sur le papier, ça me plaisait beaucoup ces histoires de bouddhisme...

Quant à Mermaid Saga, la comparaison avec un Princess Vampire Miyu est beaucoup plus juste que la mienne avec Mushishi. J'ai pris ce que j'avais sous la main à ce moment, mais je pense aussi à une autre série, Le cortège des cent démons, dans laquelle il est presque clair qu'il n'y aura pas de fin ni d'évolution véritable (mais dieu ce que ça reste exquis...). C'est dans cette optique que donc, l'absence de fin ne me dérange pas. Mermaid Saga, c'est mon grand chouchou de ce qu'a fait Takahashi. A la fois noir, inspiré et graphiquement très très beau. :34: et puis le duo, même s'il garde un poil le même schéma de la fille au caractère pas toujours facile, est bien plus mature :) ça fait du bien!

Le gros problème de Takahashi, c'est de s'être enferrée dans le format du serial romantico-comique et de ne pas avoir su s'en détacher.

Je n'aurais pas dit mieux (comme toujours avec toi...). Le schéma est en plus toujours similaire ^^; avec des personnages tsundere au possible.
Simple fan (autoproclamée) de Akimi Yoshida

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18940
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Tetho le Mar 02 Juil 2013, 12:11

J'aime bien la saga des sirènes, surtout l'OVA avec le gamin, horrifique à souhait. Mais la lecture du manga révèle vite une chose : en à peine trois volumes ça tourne déjà en rond. Takahashi a du mal a se renouveler et les histoires se ressembles. Et je pense qu'elle en était consciente, ce qui explique les 9 histoires en 10 ans, surtout qu'à coté elle avait Maison Ikkoku puis, surtout, Ranma qui imprimaient de l'argent. Donc malgré la présence d'un fil conducteur le tout ne va nul part et on fini en restant un peu sur sa faim.
Pour moi c'est une œuvre très frustrante, c'est sympathique mais ça aurait pu être tellement plus.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18736
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Ialda le Mar 02 Juil 2013, 12:36

D'accord avec A-yin, les gros avantages de la série qui lui permettaient de trancher sont sa relative brièveté (relativement aux autres séries de Takahashi), l'intrigue qui peut passer d'une époque moyen-ageuse à moderne d'une histoire et réciproquement à l'autre (même si le mécanisme a été repris dans Inuyasha), et le ton plus sérieux, gore et horrifique.

C'est vrai que ça aurait pu être tellement plus... mais on peut penser exactement la même chose de chacune de ses séries, j'ai l'impression :)

a-yin a écrit:Vu que tu parles d'e série chaque fois moins réussie que la précédente, je n'ai toujours pas réussi à lire un volume entier de Urusei Yatsura (herbv m'en veut sûrement encore ). Mais Ranma 1/2 sur les 15 premiers volumes quoi... Et puis les personnages cultes ^^ et ... le kungfu.

Inu Yasha est vraiment un immense gâchis, je ressens la même frustration ou plus grande que pour Fushigi Yûgi et son univers chinois à vrai dire. Clairement la série que j'aurais aimé faire, mais non. C'est trop délayé, trop répétitif. Et pas comme dans Ranma 1/2 où il est clair qu'il n'y a pas d'intrigue propre, et où les délires sont toujours les mêmes. Non, dans Inu Yasha, on est dans une série d'action aventure qui n'avance pas ou presque. Quant à Rinne, je n'ai lu que 3 volumes et je n'ai pu aller plus loin, je me suis clairement demandée où était passée l'inspiration de Takahashi. Et puis ses dessins anguleux quoi même là, le charme est rompu. Encore une fois, sur le papier, ça me plaisait beaucoup ces histoires de bouddhisme...

Quant à Mermaid Saga, la comparaison avec un Princess Vampire Miyu est beaucoup plus juste que la mienne avec Mushishi. J'ai pris ce que j'avais sous la main à ce moment, mais je pense aussi à une autre série, Le cortège des cent démons, dans laquelle il est presque clair qu'il n'y aura pas de fin ni d'évolution véritable (mais dieu ce que ça reste exquis...). C'est dans cette optique que donc, l'absence de fin ne me dérange pas. Mermaid Saga, c'est mon grand chouchou de ce qu'a fait Takahashi. A la fois noir, inspiré et graphiquement très très beau. et puis le duo, même s'il garde un poil le même schéma de la fille au caractère pas toujours facile, est bien plus mature ça fait du bien!


On sera deux alors, je trouve le manga de UY... assez difficile à lire/relire. La série TV est extrêmement proche du manga, mais il y a un petit quelque chose en plus qui la rends plus digeste, plus intéressante et supérieure à la version papier, que ce soit l'apport de Oshii à la réalisation, l'animation, al qualité des dessins qui va en s'améliorant, ou les décors de Shichiro Kobayashi sur Beautiful Dreamer par ex (certains de ses dessins se sont retrouvés dans la série à la même époque)

(j'espère que Hervb ne lira jamais ces lignes)

Il faut aller voir du côté de Karin, Youmi Henjou Yawa et Hoshin pour avoir un univers chinois convainquant ;)

Je n'aurais pas dit mieux (comme toujours avec toi...). Le schéma est en plus toujours similaire ^^; avec des personnages tsundere au possible.


Ça m'a toujours étonné de voir jusqu'où les contributeurs wikipedia sont prêt ça aller pour trouver la citation permettant de considérer le personnage de Lum comme une tsundere, alors qu'elle est juste normalement jalouse.
Ex :

Comiket organizer Koichi Ichikawa has described Lum Invader of Urusei Yatsura as being both the source of moe and the first tsundere; (Galbraith, Patrick W. (2009). The Otaku Encyclopedia)

Dans les discussions : This is wrong. Lum is not a tsundere neither the first one. In an interview I made to Izumi Matsumoto (Kimagure Orange Road author), he and the Shonen Jump editor told me that Madoka Ayukawa was the first Tsundere in manga.

Pas signé, pas vérifié, et il nous faudrais l'avis de Matto l'autorité en matière de KOR, mais c'est une théorie à laquelle je suis déjà un peu plus prêt à souscrire.

Avatar de l’utilisateur
a-yin
Pilote de Bebop
 
Messages: 175
Inscription: Jeu 22 Déc 2011, 23:36

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede a-yin le Mar 02 Juil 2013, 12:45

Ialda a écrit:Il faut aller voir du côté de Karin, Youmi Henjou Yawa et Hoshin pour avoir un univers chinois convainquant ;)

Ne nous lançons pas dedans je te prie :) (il y a aussi Natsuki Sumeragi) !!! J'ai quand même réussi à lire tout Youmi Henjou Yawa et ça devient dur à comprendre passé la moitié du volume 3!!! Certains titres de Ichiko Ima se passent aussi dans une fantasy à la chinoise et c'est... mon dieu. Je ne dirais rien.

Je ne sais pas pour Urusei Yatsura, peut-être l'âge du manga? Les dessins? Mais j'ai beau recommencé, j'ai du mal, beaucoup de mal... Je n'ai jamais regardé l'anime, j'étais, je pense, trop jeune lorsque ça passait à la télé. Du coup, je n'ai jamais eu aucune nostalgie sur ce titre.

Je ne me prononce pas plus pour le tsundere ... je laisse ça aux spécialistes ^^;
Simple fan (autoproclamée) de Akimi Yoshida

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Merlin le Mar 02 Juil 2013, 12:46

Mais où est Herbv? :(

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18940
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Tetho le Mar 02 Juil 2013, 12:53

Ialda a écrit:C'est vrai que ça aurait pu être tellement plus... mais on peut penser exactement la même chose de chacune de ses séries, j'ai l'impression :)

Pas forcément d'accord. Maison Ikkoku est presque parfait comme il est, on est tous d'accord donc on y touche pas. Quand à Ranma le coté cool de la série c'est sa capacité à improviser avec n'importe quoi des combats d'art martiaux (d'ailleurs on a une traduction potable de Musabetsu Kakutô Ryû en français ?), paf patinage artistique, paf GRS, et toujours avec des trouvailles incroyables. Ouais ça fini par tourner en rond et le dernier arc puis la fin sont incroyablement décevant, mais je ne sais pas si la série aurait été plus intéressante si, par exemple, Takahashi s'était attardée sur l'ambiguïté sexuelle de son personnage principal. Je crois que ce coté comédie bordélique colle bien au manga, toujours à improviser ce qu'il se passe et c'est pas grave tant que c'est fun. Ranma aurait pu être plus, mais je ne sais pas si il aurait alors été meilleur.


Ialda a écrit:On sera deux alors, je trouve le manga de UY... assez difficile à lire/relire.

Je plussoie. J'avais acheté quatre ou cinq volumes VF d'un coup, je me suis forcé à finir le premier et n'ai pas touché à la suite. J'ai trouvé ça très très poussif dans les gags.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18736
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Ialda le Mar 02 Juil 2013, 13:24

Tetho a écrit:Pas forcément d'accord. Maison Ikkoku est presque parfait comme il est, on est tous d'accord donc on y touche pas.


Au temps pour moi; toutes ses séries sauf Maison Ikkoku, nous sommes d'accord :)

D'accord et pas d'accord avec toi avec toi au sujet de l'ambiguité sexuelle du personnage, mettre plus l'accent dessus aurait pu faire dériver la série vers quelque chose de plus sérieux, un vrai propos aux limites du débat social, ce qui n'est pas dans le style de Takahashi.
D'un autre côté, on pouvait déjà considérer Ranma comme relativement transgressif je pense, du moins dans le cas de la série TV et dans le contexte de sa diffusion à la télé française au début des 90s.

('l'école de combat à tort et à travers/aux milles patates/sans chichis' ? :lol: c'était quoi déjà la trad dans l'édition Glénat du manga... ?)

Avatar de l’utilisateur
Oyashiro
Ryo versus Massue
 
Messages: 779
Inscription: Lun 17 Jan 2011, 12:49

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Oyashiro le Mar 02 Juil 2013, 13:59

Très relativement transgressif alors, parce qu'au final, Ranma restera très attaché a sa nature d'homme (excepté pour se faire offrir des friandises a la rigueur) du début a la fin (enfin je n'ai pas lu les 3 derniers tomes, mais ça m'étonnerai qu'il change d'un coup a la fin), les personnages sont tous (sauf oubli de ma part) heterosexuel, jusqu’à poussé le truc que même si les filles connaissent le vrai sexe de ranma, elles ne tenteront rien avec lui si il est sous sa forme de fille.
ça reste à mon sens, assez consensuel de ce côté là.

Après je pense également que ça n'aurai pas été en faveur de ranma d'avoir voulu s'aventurer dans des terrains plus sérieux, et rester la grande farce assumé et decomplexé qu'il est depuis le début. Je trouve d'ailleurs que c'est une faute de beaucoup de comédie de vouloir s'aventurer dans des histoires plus sérieuses plutôt que d'assumer leur statut de comédie jusqu'au bout.
DIE THE DEATH ! SENTENCE TO DEATH ! GREAT EQUALIZER IS THE DEATH !
Dlanor A. Knox

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18736
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Ialda le Mar 02 Juil 2013, 14:10

Très relativement transgressif alors


Pour rappel on parle d'un époque séparée d'à peine quelques années avec celle où la presse écrivait des articles sur le bikini de Lum ou le sang dans Ken.
D'où le relativement.

parce qu'au final, Ranma restera très attaché a sa nature d'homme (excepté pour se faire offrir des friandises a la rigueur) du début a la fin (enfin je n'ai pas lu les 3 derniers tomes, mais ça m'étonnerai qu'il change d'un coup a la fin), les personnages sont tous (sauf oubli de ma part) heterosexuel


Le fait que Ranma reste attaché à cette image de virilité tranche d'autant plus singulièrement avec les moments où il n'hésite pas à utiliser son... potentiel de séduction dirons-nous, pour obtenir ce qu'il veut.

Après d'accord, c'est peut-être l'anime qui en joue parfois le plus :lol:

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18940
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Tetho le Mar 02 Juil 2013, 14:33

Je trouve l'attachement de Ranma à sa virilité assez relatif. Il y a plus d'un chapitre où il passe la plupart du temps en nana sans que ça le gène. Et dans l'anime c'était pire car il fallait bien laisser Hayashibaba parler.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Oyashiro
Ryo versus Massue
 
Messages: 779
Inscription: Lun 17 Jan 2011, 12:49

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Oyashiro le Mar 02 Juil 2013, 14:57

ça se sent surtout dans les passages où on le voit risquer de perdre définitivement la possibilité de redevenir un garçon.
Les seuls cas où je le vois vraiment ne pas s’embarrasser de son statut de fille c'est pour profiter de son potentiel de séduction pour obtenir des trucs, où si on le défie dans une compétition typiquement féminine (donc par esprit de compétition ou de fierté).

Après je différencie bien le fait qu'il est très attaché a sa virilité, et le fait qu'il s'habitue a son corps de fille, mais dès qu'il a eu la moindre piste sur le sujet, il a toujours cherché par tous les moyens possible de redevenir un homme définitivement.

J'ai moyennement souvenir de l'anime après, qui de plus était dans une VF assez approximative et censuré un peu partout.
DIE THE DEATH ! SENTENCE TO DEATH ! GREAT EQUALIZER IS THE DEATH !
Dlanor A. Knox

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18736
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Ialda le Mar 02 Juil 2013, 20:55

Si vous ne savez pas quoi faire une après-midi, une recherche google ranma + LBGT/Queer theory/gender renvoit une certaine quantité de littérature ^^

[Montrer] Spoiler
Image
Image
Manga: An Anthology of Global and Cultural Perspectives, Toni Johnson-Woods

Il essaie un peu trop.
On dirait ce quoi ressemblerait un article qui se voudrait universitaire, écrit par un fanfiqueur.


Tetho a écrit:Et dans l'anime c'était pire car il fallait bien laisser Hayashibaba parler


Mais elle incarne si bien les fiery redheads :)

Oyashiro a écrit:Les seuls cas où je le vois vraiment ne pas s’embarrasser de son statut de fille c'est pour profiter de son potentiel de séduction pour obtenir des trucs, où si on le défie dans une compétition typiquement féminine (donc par esprit de compétition ou de fierté).

Après je différencie bien le fait qu'il est très attaché a sa virilité, et le fait qu'il s'habitue a son corps de fille, mais dès qu'il a eu la moindre piste sur le sujet, il a toujours cherché par tous les moyens possible de redevenir un homme définitivement.


Complètement d'accord avec toi là : c'est son esprit de compét' et son honneur de mâââle qui le poussent à accepter des défis où, ironiquement, il aura parfois à utiliser sa forme féminine pour s'en sortir la tête haute.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10488
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Gemini le Mar 02 Juil 2013, 21:34

Il y a une progression "logique" chez Ranma dans son acceptation de sa double identité. Au début, il est dans le déni, il se ballade torse-nu après l'entrainement quel que soit son sexe du moment, et il faut toute la persuasion des filles Tendô pour l'obliger à revêtir une tenue plus décente en attendant son bain ; et cela se limite finalement à sa fameuse salopette (avec un essayage musclé dans l'anime). Ensuite, il lui arrive progressivement de se servir de sa forme féminine comme d'une arme, pour tromper un adversaire - notamment lors de son combat contre Mousse - ou pour manipuler Kunô (l'épisode du sabre qui réalise les souhaits). Bien entendu, l'auteur le force régulièrement à s'habiller en fille, pour résoudre une situation compliquée ou parce qu'il n'a tout simplement pas le choix dans ce contexte.
Le seul moment où il semble prendre cette apparence de son plein gré, c'est quand toute la bande va à la mer ; comme il finira de toute façon transformé s'il décide de se baigner, il prend sa seconde apparence avant de venir et prépare le maillot de bain adéquate.

La première évolution notable se produit lors de son combat contre Happosai, lorsque celui-ci utilise une technique le rendant ultra-sensible à la chaleur, ce qui le bloque dans sa forme féminine. Désespéré, Ranma imagine un plan redoutable : déconcentrer son maitre au moyen de photos de lui en lingerie. Et les personnages de noter que c'est la première fois qu'il met des sous-vêtements féminins ; auparavant, lorsqu'il mettait par exemple un sailorfuku, il gardait son caleçon.

Seconde évolution, l'apparition de sa mère. Comme il ne peut pas lui révéler que son père et lui sont revenus de ce voyage qui "devait faire de lui un homme" (puisqu'ils ont peur d'une réaction extrême si elle découvre que son fils se transforme en fille), il essaye de conserver son apparence féminine en sa présence, allant jusqu'à se créer ce personnage de Ranko. Évidemment, il ne doit rien faire qui pourrait trahir son identité, donc quand sa mère lui propose ainsi qu'à Akane d'aller faire les magasins, il ne peut se permettre de refuser ; ce qui fait bien rire Akane. Et nous le voyons d'ailleurs essayer des soutien-gorges avec une certaine curiosité, même si de toute façon il se doit d'en acheter unt pour qu'elle ne se doute de rien.

Je dirais que c'est à partir du moment où nous avons dépassé la trentaine de tomes que Ranma a réellement intégré cet aspect de sa personne. Il va notamment accepter de poser pour Nabiki (qui s'empressera de revendre les photos à Kunô) pour rembourser des billets pour un concert brûlés par accident. Nous le voyons aussi se livrer à un étrange numéro de drague avec aux côtés du double de sa forme féminine pour prouver à quel point elles sont sexy et désirables...
Mais le coup de grâce sera
[Montrer] Spoiler
quand sa mère découvre le pot-au-rose, et louera la virilité de son fils même quand il arbore les traits de Ranko. A partir de là, j'ai l'impression qu'il assume plus facilement ses transformations, car il sait qu'il restera un homme quoi qu'il arrive.


Notons aussi un passage durant lequel il a perdu la mémoire alors qu'il se trouve en fille, et à son réveil est persuadé d'en être une.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18736
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Ialda le Mar 02 Juil 2013, 21:56

Excellent post, merci :)

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10488
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Gemini le Mar 02 Juil 2013, 22:06

Et en bonus, des images du manga par ordre chronologique ; vous pourrez noter l'évolution.

Sa fameuse salopette :
[Montrer] Spoiler
Image


Ranma contre Mousse dans un duel d'arts martiaux et de magie :
[Montrer] Spoiler
Image


Ranma mettant au point un plan foireux pour tromper sa mère :
[Montrer] Spoiler
Image


Ranma faisant du shopping avec sa mère :
[Montrer] Spoiler
Image


Ranma posant pour Nabiki :
[Montrer] Spoiler
Image


"Ranko" à la plage et venant d'y croiser sa mère :
[Montrer] Spoiler
Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18940
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Tetho le Mer 03 Juil 2013, 09:39

Le meilleur ça reste le costume communiste chinois qu'elle porte de manière récurrente. Tout le charme du totalitarisme du voisin au service du kaouaille :

Image
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Merlin
Modo : Enchanteur de pacotille
 
Messages: 19634
Inscription: Mar 13 Mar 2007, 22:27
Localisation: Mon lit

Re: [Anime/Manga] Rumiko Takahashi (UY, Ranma...)

Messagede Merlin le Mer 03 Juil 2013, 09:44

Tetho a écrit:Tout le charme du totalitarisme du voisin au service du kaouaille

Question de point de vue parce que je trouve leur uniforme hideux.^^"

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité