Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Nexus
Apprenti Kirin
 
Messages: 1036
Inscription: Lun 02 Jan 2012, 17:02

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Nexus le Lun 06 Nov 2017, 18:45

Tetho a écrit:J'ai pas trop suivi l'affaire mais la question c'est si tout le film est dans cette "qualité" ou si c'est trois plans de 5,2 sec façon Gurren-Lagann chez @Anime.


Il n'est pas question d'un problème de master foireux reçu des jap (excuse de ATA UK pour Lagann) ici, mais d'authoring foireux de la part de l'éditeur Australien.
Madman a reçu le même master des Japonais que tous les autres éditeurs dans le monde, (master que Toho a volontairement un peu modifié par rapport a la version Jap par ailleurs, "bande de sale Gaijins" mais c'est pas le sujet).

Du coup le problème est présent tout au long du film, au niveau des artéfacts de compression c'est plus ou moins violent selon la scène, le comparo plus haut semble être le pire du film (je ne peux pas confirmer je n'ai pas encore mon exemplaire).
par contre le problème de Gamma/luminosité la c'est pareil tout le temps durant tout le film, d'autres exemples ici : http://screenshotcomparison.com/compari ... /picture:0

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19435
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Tetho le Lun 06 Nov 2017, 19:24

Nexus a écrit: (master que Toho a volontairement un peu modifié par rapport a la version Jap par ailleurs, "bande de sale Gaijins" mais c'est pas le sujet).

Donne les détails, ça m'intéresse.
Mais je sens que cette histoire ça va se terminer avec le collector japonais d'ici un an quand Mandarake l'aura bien décoté faute d'en avoir trop.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Nexus
Apprenti Kirin
 
Messages: 1036
Inscription: Lun 02 Jan 2012, 17:02

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Nexus le Lun 06 Nov 2017, 19:41

Il semblerait que Toho donne a l’international un master avec des couleurs très légèrement différentes par rapport a la version Japonaise,
Toutes les versions sorties à ce jour dans le monde, donc : Hong Kong, Taiwan, USA, Uk (Pour l'UK ont ne le remarque même pas vu le massacre de Madman) ont une teinte plus "verdâtre" que la version Japonaise.

Taiwan VS Jp : http://screenshotcomparison.com/compari ... ?id=119648
Hong Kong VS Jp : http://screenshotcomparison.com/compari ... /picture
US VS JP : http://screenshotcomparison.com/comparison/122358
Pas besoin de mettre la version UK ça ne servirait a rien.

Inutile de dire que ce serait EXTRÊMEMENT étonnant que tous ces éditeurs aient tous eu le même problème de couleurs.
C'est clairement Toho qui est derrière.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19435
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Tetho le Lun 06 Nov 2017, 20:20

(le second lien ne fonctionne pas, la bonne URL est celle là)

OK, je vois. Ça va sérieusement se finir avec la version japonaise malgré ses sous-titres de fansoupe.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Sch@dows
Emperor of Schumiland
 
Messages: 12865
Inscription: Mer 11 Avr 2007, 12:12

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Sch@dows le Jeu 13 Déc 2018, 16:43

Prochain film de Makoto Shinkai : Tenki no Ko: Weathering With Youprévu pour le 19 juillet 2019 au japon.

Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19435
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Tetho le Jeu 13 Déc 2018, 17:28

Le key visual a de la gueule, j'aime son ampleur et la sensation d'émerveillement face au monde qu'il s'en dégage. Toujours Tanaka aux persos mais un nouvel ancien Ghibli à la direction de l'animation, Tamura Atsushi.
Le résumé lui ne sort pas des clous :

Ce nouveau film nous invitera à suivre Hotaka Morisaki, un lycéen qui a quitté son île natale pour rejoindre Tokyo, et qui pour subvenir à ses besoins travaille à mi-temps pour un petit magazine où il est rédacteur. Sa vie bascule quand il rencontre Hina Amano, adolescente qui vit avec son petit frère dans une certaine pauvreté, ce qui ne les empêche pas de garder une joie de vivre. Mais Hina a également un secret: elle a le pouvoir, par ses prières, de stopper la pluie et d'éclaircir le ciel.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 467
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Deluxe le Jeu 13 Déc 2018, 20:08

Il y avait déjà un (très léger) aspect social dans le précédent film avec cette différence de vue entre le Japon rural et la vie Tokyoïte.
S'il pousse un peu plus le sujet dans celui-là ça pourrait être intéressant au-delà du tire-larmes, mais on ne s'attend pas à du Zola non plus.

Avatar de l’utilisateur
Nexus
Apprenti Kirin
 
Messages: 1036
Inscription: Lun 02 Jan 2012, 17:02

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Nexus le Mar 09 Avr 2019, 21:44

1er trailer pour le prochain coucher de soleil de Shinkai.


Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10009
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Aer le Jeu 11 Avr 2019, 18:01

Il aurait du, passé ces deux trois premières OVA, s'en tenir à publier des cartes postales.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9545
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Zêta Amrith le Jeu 11 Avr 2019, 18:52

Pleureuse-chan rencontre Trosensible-kun, pourtant les cerisiers moqueurs et la pluie battante rendent leur amour impossible. Alors ils regardent le ciel inaccessible par la vitre du métro, en écoutant le very best-of d'André Rieu.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19435
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Tetho le Jeu 11 Avr 2019, 21:19

La première qualité de Kimi no Na ha. c'était justement de ne pas ressembler à du Shinkai pur jus, mais chassez le naturel, il revient au galop.


Et vu que ça ne mérite sans doute pas son sujet dédié, il faut noter que pendant ce temps le réalisateur de SAO s'allie avec la charadesigner de Keion pour produire à son tour une fanfic de Shinkai. Mais il y apporte du sien, hein, il y a une touche de Boku dake ga inai machi dedans.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Sch@dows
Emperor of Schumiland
 
Messages: 12865
Inscription: Mer 11 Avr 2007, 12:12

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Sch@dows le Mar 23 Avr 2019, 16:51

Wow ca fait peu toute cette négativité >__<

J'ai toujours peur à l'annonce d'un de ses longs métrages parce que je n'ai vraiment pas aimé "La Tour au-delà des nuages" et "Voyage vers Agartha", contrairement à ses courts et moyens métrages, mais suite à "Your Name" je reste un peu plus optimiste (même si ça peut n'être qu'un coup de chance >__<).
Du coup j'attends avec impatience et méfiance ce prochain film.

Maintenant, Shinkai qui fait du Shinkai ... Je me rappel que lors d'une dédicace en marge de Garden of Words, quand il m'a demandé ceux que j'avais pensé du film et qu'en plus de mon avis j'avais mentionné le fait que l'on y retrouvait un peu tous les clins d'oeil des ses oeuvres (train, pluie/flaque d'eau, coucher de soleil, histoire d'amour impossible etc.), il m'avait répondu que c'était impossible de plaire à tout le monde, en particulier avec ceux qui souhaite du changement mais qui se plaignent ensuite qu'il ne retrouve pas ce qui caractérisait déjà ses précédentes oeuvres.
C'est quelque part un aveux de faiblesse de ne pouvoir faire que la même chose sans se planter (et ce qui le dissocie le plus des grands comme Miyazaki, Hosoda, etc.), mais je dois reconnaître que je fais parti de cette tranche de personne qui vont voir un Shinkai pour ce qu'il sait faire de mieux.
Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19435
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Tetho le Mar 23 Avr 2019, 17:58

Le truc c'est que Kimi no Na ha. fonctionne le mieux quand Shinkai ne fait pas du Shinkai justement. La meilleure partie du film est la comédie où Taki et Mitsuha échangent leurs corps et le moment le plus lourd du film est cette conclusion avec Taki qui déprime dans le train sous la neige parce qu'il ne sait pas ce qu'il va faire de sa vie (soit Shinkai Makoto -the animation-). Si tu veux mon avis c'était même ce qu'il a fait de mieux depuis Kumo no Mukô, voir Hoshi no Koe. Ça montre donc que, contrairement à ce que Hoshi wo Ou Kodomo avait laissé croire, quand il sort de sa zone de confort il peut s'épanouir et faire des choses vraiment bien.
Le voir revenir à ses tics aussi vite me déçoit pas mal. Ensuite c'est que la bande-annonce et faut voir le film, ça se trouve le film sera aussi frais que Kimi no Na ha. en son temps, mais ça n'incite pas à la confiance je trouve.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19435
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Tetho le Mer 29 Mai 2019, 16:20




Kimi no Reiwa.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Milo
Ryo versus Massue
 
Messages: 963
Inscription: Sam 15 Déc 2012, 14:42
Localisation: Tau'ri

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Milo le Jeu 30 Mai 2019, 00:05

Ça manque de gros plans sur l'immeuble Docomo.
Mais où va le monde ma bonne dame ? :evil:
"J'adore trop les doubleurs japonnais de la nouvelle saison de ce manga. Faut que je voye s'il est licencié !" ಠ_ಠ

The Smash Brothers, à peine 4h18 20 min, facile 8)

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19435
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Tetho le Lun 04 Nov 2019, 19:51

https://twitter.com/TMA_Tama_eigyo/stat ... 5101116417

C'est quand même moins drôle que 君の縄。.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9545
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Zêta Amrith le Lun 04 Nov 2019, 21:20

"Ha dans cette version ça baise, c’est mieux."
Y. Tomino

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 10009
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Aer le Mar 05 Nov 2019, 14:42

Tout ce qui manquait à Shinkai pour devenir un maitre tel Tomino.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19435
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede Tetho le Ven 10 Jan 2020, 01:37

Tenki no Ko

Image


Par où commencer ? Évacuons directement l'évidence même, le film est magnifique. L'hyper-réalisme des décors de Shinkai se mêle à une volonté incroyable de rendre la ville telle qu'elle est, dans ses moindres détails. Les immeubles sont les bons à la bonne place, les enseignes sont les bonnes à la bonne place, on voir même les dégâts sur les murs e autres traces d’usure du temps. Pour moi, qui n'ait passé que 3 mois en cumulé à Tôkyô dans ma vie ça me donnait déjà envie d'y retourner, alors je n'ose imaginer l'effet sur ceux qui y vivent ou y ont vécu.
À la veille des JO de Tôkyô Shinkai offre avec ce film qui sera projeté dans le monde entier le plus beau spot publicitaire dont la capitale impériale pouvait rêver.

Ce qui nous mène au second point, cette volonté de réalisme se double d'une volonté de meubler ce Tôkyô plus réel que nature d'objets tout aussi réels. Tout ce qui est montré ou utilisé dans le film existe, des appareils Apple avec leurs forfaits Softbank aux nouilles instantanées en passant par leur utilisation de Yahoo Japan... Même le paquet de chips existe ! Et si d'un coté ça aide en effet à ancrer encore plus le film dans le réel, ça rappelle aussi que pendant une décennie Shinkai a réalisé les plus belles pub du Japon et son film fini par ressembler à une réclame géante. La scène où le héros dévore, les larmes aux yeux, un Big Mac plus beau que nature en se disant que c'est le meilleur repas qu'il a fait de sa vie est assez dérangeante tant elle semble forcée et artificielle.

Si Kimi no Na ha. était certainement le Shinkai le moins Shikai et le plus anime de sa filmo, on progresse encore d'un cran dans cette tendance avec un film qui est complètement un véritable anime. Ce qui personnellement n'est pas pour me déplaire. Shinkai met ses tics habituels au second plan, le film ne parle pas de relation à distance et les téléphones portables et les trains ne sont pas omniprésents, et offre un récit de type boy meets girl classique mais plutôt efficace au premier abord et porté par un ensemble de personnages très attachants. Comme dans Kimi no Na ha. c'est la partie comédie feel good qui est la plus réussie, les personnages sont écrits pour ce genre de récit et ça fonctionne bien. La scène au love hotel, qui déborde de chaleur pour les persos, doit être la plus réussie du film. Puis plus on avance et plus les incohérences internes et les problèmes de logique du film s'accumulent, au point que j'ai eu de plus en plus mal à me sentir impliqué, trop occupé à chercher comment tel ou tel élément est censé faire sens.

J'ai vraiment eu l'impression que Shinkai passe le film à pourchasser le spectre du succès de Kimi no Na ha., ou plutôt ce qu'il pense que le public a aimé dans ce film au succès imprévisible. Si les histoires ne sont pas les mêmes, les articulations du récits sont très similaires, Shinkai multiplie les séquences-montages sur fond de RADWIMP, le ton est similaire, et puis il y a ce moment en référence à son précédent qui m'a littéralement sorti du film tant il est artificiel. Je suis sûr que Shinkai voulait faire plaisir aux fans, ça a plutôt bien réagit dans la salle où j'étais, mais moi j'étais consterné par un tel manque de conscience de soi.
J'aimerais saluer la fin,
[Montrer] Spoiler
contre-pied exacte à celle de Kimi no Na ha., le héros sacrifie la ville pour sauver la fille. Et Shinkai ne sort pas de tour de magie de sa manche, on fini avec Tôkyô noyé sous 30l de flotte, pas de miracle pour la sauver.
Mais j'ai un peu de mal à voir où il veut aller avec en fait :?


En bref un film plaisant au début qui fini en queue de poisson. À trop courir derrière le succès insensé de son film précédant et l'argent des sponsors, Shinkai se noie dans son récit dont les problèmes d'écritures finissent par avoir raison de la sympathie qu'il peut dégager. On se demandait comment il allait gérer la pression du succès, visiblement pas si bien que ça.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
MimS
Pitit LEGO
 
Messages: 351
Inscription: Lun 12 Mai 2008, 09:42
Localisation: Région parisienne

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede MimS le Dim 19 Jan 2020, 21:21

Enfin vu le film. L'impression que Shinkai fait toujours la même chose.
Après la qualité varie d'un travail à l'autre. Ici en l'occurrence j'ai trouvé que le film traînait en longueur, que le principe même du film était incohérent, que la bande-son était un peu beaucoup naze quand même (pour un film qui se veut avoir une audience internationale d'ailleurs, en représentant le Japon aux Oscars, j'suis étonné de certains choix).
Alors, c'est pas un mauvais film non plus (évidemment, il est sublime) et j'ai malgré tout passé un moment sympa, n'empêche, je serai jamais fan du monsieur (même si je le respecte).

Avatar de l’utilisateur
ChaosLink
Pilote de Bebop
 
Messages: 244
Inscription: Ven 23 Déc 2011, 19:13

Re: Makoto Shinkai: Portable, coucher de soleil et amour transit

Messagede ChaosLink le Mar 28 Jan 2020, 02:26

Les Enfants du Temps :

Vu le film ce soir et... bof. Le film est magnifique, vraiment. Les décors pètent leur mère et le chara-design des personnages comme l'animation sont très, très bons (sauf pour une scène de QUALITAY avec les flics) Mais je sais pas, je trouve ce film bien moins réussis que Your Name.
J'ai trouvé l'histoire assez confuse dans son déroulement, avec plein de trucs chelous qui viennent au milieu et qui ont pas vraiment d'aboutissement. Il y a aussi beaucoup plus de scène vraiment anime et les personnages ont des fois des réactions plus proches d'anime classique que de personnes réelles, comme ça s'est un peu plus vu dans ses films précédents. Ça a du bon pour la comédie, mais ça fait un développement bizarre pour certains personnages secondaires.

Et mes deux plus gros points noirs sont les suivants :
[Montrer] Spoiler
Déjà, incompréhension total du retour des personnages de Your Name. Alors ouais, ça fait plaisir, mais les mettre autant en avant pour rien, je comprends pas l'intérêt. Alors qu'effectivement, il y aurait pu avoir un truc sympa à mettre en relation ces deux histoires en y réfléchissant bien. Mais non, il en fait rien, et ça fruste d'autant plus que je me fais la réflexion uniquement parce qu'ils sont présents...
La seconde, c'est que j'ai vraiment du mal avec la morale/le message du film : sauvons la planète en tuant nos gosses ou sacrifions-la pour les laisser vivre ? J'ai un peu l'impression que c'est le message que le film essaye de transmettre, mais j'en suis pas vraiment sûr. Ce film ne me fait au final un peu la même impression que Zootopia : celle qu'il voulait avoir un message particulier mais que celui-ci s'est trop perdu en contresens et dans la narration que les auteurs voulaient raconté. Et qu'il est donc ni logique ni vraiment compréhensible. Faudra que j'y réfléchisse un peu plus, mais c'était vraiment pas ça durant la séance.


Donc ouais, si vous n'êtes pas fan de Shinkai, pas grand chose à tirer de ce film. Regardez Your Name si c'est pas encore fait, ça sera bien plus intéressant.
"Alcohol is humanity's friend. Can I abandon a friend ?" ~ Yang Wen-Li

"l'AEUG est le plus grand club de partouze gay de l'otakusphère mondiale" ~ Mellorine

Précédente


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités