Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

C'est qui le plus fort ?

Grendizer/Goldorak
6
4%
Mazinkaizer
2
1%
Le God Gundam
2
1%
Ideon
7
5%
Le GunBuster
23
16%
Le Genesic GaoGaiGar
6
4%
Le Strike Freedom Gundam
12
8%
Le Tengen-Toppa Gurren-Lagann
39
27%
Daimos
0
Aucun vote
Le Shin Getter Robo
6
4%
Le Neo-Granzon
0
Aucun vote
L'Evangelion Unité 01
23
16%
Zeorymer
0
Aucun vote
Bonta-kun
16
11%
Trombe !
1
1%
 
Nombre total de votes : 143

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2932
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Ramior le Sam 10 Aoû 2019, 19:59


Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9887
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Aer le Sam 10 Aoû 2019, 20:05

En même temps, certains problèmes viennent peut être du fait que la série a été annulée et devait contenir le double d'épisode ?
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9395
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Zêta Amrith le Dim 11 Aoû 2019, 10:35

Mouaif, une critique vidéo décontextualisée qui n'offre pas d'éléments de réponse.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10580
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Gemini le Dim 11 Aoû 2019, 20:32

Aer >> J'ignorais que la série avait été tronquée, mais cela ne m'étonne pas ; à un moment donné, la série abandonne ses résumés en début d'épisode, voire s'en sert pour détailler des événements auxquels nous n'avons pas assisté. Ceci dit, je vois mal ce que l'histoire aurait pu raconter de plus, hormis donner une origine au Galient et créer une meilleure cohérence entre la fin et le reste de la série. Là, cela donne surtout l'impression que Marder aurait pu lancer son plan final à n'importe quel moment, et n'avait pas de raisons de le faire à cet instant précis. Je pense qu'il aurait effectivement été intéressant de rajouter cinq ou six épisodes, mais pas le double.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9395
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Zêta Amrith le Lun 12 Aoû 2019, 08:42

La seconde partie (annulée) devait être beaucoup plus orientée "espace et combats de vaisseaux". On n'a jamais su ce qu'elle aurait contenu mais d'aucuns se sont prêtés au rêve d'y trouver la planète d'origine du Galient ou ceux qui l'ont construit.
On sait en revanche que ces épisodes disparus devaient révéler qu'Hilmuka est la fille de Marder.

Tel qu'on connaît le réalisateur, il aurait sûrement poursuivi dans la veine moins kid-friendly des derniers épisodes en mettant l'ONU galactique au même niveau de nuisance que les armées de Marder.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10580
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Gemini le Lun 12 Aoû 2019, 11:43

Zêta Amrith a écrit:Tel qu'on connaît le réalisateur, il aurait sûrement poursuivi dans la veine moins kid-friendly des derniers épisodes en mettant l'ONU galactique au même niveau de nuisance que les armées de Marder.

C'est crédible :lol: Ils n'ont clairement pas envie de que les habitants des planètes sous leur juridiction se rebellent et arrêtent de se contenter de consommer.

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10580
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Gemini le Dim 18 Aoû 2019, 12:43

Sengoku Majin Gô Shôgun : Toki no Etranger : Elle est sans famille, elle s'appelle Rémy, et elle se ballade avec tous ses amis.

J'ai récemment commencé la série d'animation Sengoku Majin Gô Shôgun. Mais en toute honnêteté, j'ai dû mal à y accrocher. J'ai beau lire qu'il s'agit plus d'une parodie du genre super robotto, un titre humoristique, il se présente comme un formula show classique, dont l'originalité tient surtout aux réflexions cassantes que se lancent les trois personnages principaux. Cela ne va pas très loin, et le début - j'en suis à l'épisode 6 - manque d'une introduction convaincante, ou même d'une présentation en bonne et due forme des protagonistes. Difficile d'accrocher quand l'enjeu se limite à empêcher des criminels de mettre la main sur la technologie des héros. Je ne désespère pas que la série évolue dans une direction plus attrayante, donc pour l'instant, je continue ; mais ce n'est pas facile.

Dans le même temps, j'ai décidé de regarder le long-métrage de la licence, focalisé sur son héroïne Rémy Shimada. Il se passe certes après les événements de la série - plus exactement 40 ans plus tard - mais son style même laisse supposer que ce qu'il raconte n'est pas nécessairement canon.

Un énorme reproche pour commencer. Comme il se déroule (notamment) plusieurs décennies après l'anime, les personnages ont plus de 70 ans. Malheureusement, si cela ne pose apparemment aucun problème de montrer des hommes septuagénaires, le studio se refuse de manière obsessionnelle à en faire de même pour Rémy. Comme si celle-ci devait rester figée dans l'image de beauté qui lui est associée, et qu'il fallait préserver les spectateurs de la vue de sa vieillesse. Apparemment, les femmes de 70 ans les dégoutent, surtout si elles étaient aussi magnifiques que Rémy.
Jeux d'ombre, masque, absence de photos récentes, hallucinations collectives, tout est fait pour cacher ces rides que nous ne saurions voir. Je m'attendais à ce que cela soit seulement un moyen de retarder la révélation du visage de l'héroïne après toutes ces années, à la toute fin du métrage, mais non, le réalisateur assume jusqu'au bout. D'où une très forte déception de ma part, qui m'empêche de pleinement savourer une conclusion que devrait pourtant être satisfaisante.

Ce défaut mis-à-part - et qui ne gênera probablement pas la majorité des spectateurs, car je crois que les créateurs de ce film ont malheureusement eu raison de procéder ainsi compte-tenu de leur public cible - il s'agit d'une production très solide.
Déjà, car il faut bien avouer que le pari était osé de produire une suite à une série de robot géant, mais sans l'ombre d'un robot géant (sinon sous forme de figurines et de maquettes). L'idée est simple : montrer que les personnes aux commandes des robots en question étaient avant tout des individus compétents, entrainés, et dotés d'une volonté à toute épreuve. Leur vie ne se résume pas au pilotage, ni avant, ni après les événements de Gô Shôgun. Suivre les péripéties de héros aussi charismatiques qu'expérimentés, soudés par des liens indéfectibles, fonctionne à merveille sans qu'il soit nécessaire de rajouter des monstres de métal. Et comme le montre la superbe séquence de course poursuite du début, l'âge semble ne pas avoir de prise sur leurs talents, en tout cas pas ceux de Rémy. Même si celle-ci nous arrive après Mine Fujiko, il s'agissait sans doute d'une héroïne d'une espèce rare dans les années 1980, ce qui la rend d'autant plus précieuse.

Le long-métrage fonctionne sur un montage parallèle dont les tenants et aboutissants se comprennent de suite, mais dans des univers complètement différents, ce qui lui donne un côté hybride pas désagréable. L'animation est très soignée, ainsi que la réalisation ; laquelle convoque Kanashimi no Belladonna afin de nous montrer une scène de viol, laquelle aurait toutefois pu être évitée même si imaginaire.
Quant à savoir s'il peut se prendre indépendamment de la série, je pense que oui. Du moment que le spectateur accepte comme vrai les deux éléments de base de cette production, à savoir que les personnages ont sauvé le monde 40 ans auparavant, et que comme de bien entendu, cela crée des amitiés inébranlables. Mais cela signifie que, exception faite de Rémy, nous n'en apprendrons pas plus sur eux, hormis quelques bribes ; la plupart sont orphelins, un vient du Bronx, un autre a commencé une formation d'espion dès son plus jeune âge, un autre était très riche et possède apparemment une formation médicale, et ainsi de suite.

Sengoku Majin Gô Shôgun : Toki no Etranger est un anime de robots géants sans robots géants, faisant suite à une série dont il n'est pas nécessaire de connaitre les enjeux, et qui se laisse parfaitement regarder même pris séparément du reste de la licence. Hormis la sacralisation hors-de-propos de l'héroïne, il m'apparait comme une œuvre parfaitement recommandable.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9395
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Zêta Amrith le Lun 25 Nov 2019, 20:05

Obsolete, série en 3D diffusée sur Youtube à partir du 03 décembre.
Animation low-cost de PS3 mais design "réaliste" intéressant.

Le story composer est Gen Urobuchi, dans une veine real robot.
Plaisir de voir Ryousuke Takahashi aux crédits, dans le rôle toutefois secondaire de planning producer.


Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19261
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Tetho le Lun 25 Nov 2019, 20:16

Il y a pas mal d'éléments qui font envie, à commencer par le cadre militaire contemporain. Je serais moins généreux avec le mechadesign, les centres de gravité sont trop hauts pour leur masse. Et on cherche Yoshida Akihiko dans les personnages dont l'animation semble aussi vivante que celle de leurs machines.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9887
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Aer le Lun 25 Nov 2019, 21:05

Y'a un petit coté Front Mission je trouve. Même si les roues pourraient donner des mouvements un peu à la Votoms.

Tetho > Probablement parce que les jambes sont fines, ça perturbe un peu comparé au coté bulky du haut. Ceci dit, si c'est creux, c'est pas forcément très lourd.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9395
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Zêta Amrith le Lun 25 Nov 2019, 21:22

C'est de la technologie d'origine alien et les petits hommes verts se foutent du centre de gravité :idea:

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 19261
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Tetho le Lun 25 Nov 2019, 21:31

Aer > plus ton centre de gravité est élevé, moins tu es stable. D'autant plus si tu es bipède et que donc ta surface de sustentation est faible. Ça passe quand t'es un ado de 15 ans qui pilote un Goundame en apesanteur, mais quand t'affronte des tanks modernes qui peuvent t'envoyer plusieurs tonnes de poussée dans le coffre, c'est plus tendu.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Sora334
Ryo versus Massue
 
Messages: 722
Inscription: Mar 29 Nov 2011, 17:38

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Sora334 le Ven 29 Nov 2019, 22:30

Il suffit d'activer l'ATfield de la crédulité
Sur l'eau calme vogant sans rêve,
dans l'éclat du jour qui s'achève,
qu'est notre vie sinon un rêve ?

L. Caroll.

https://myanimelist.net/animelist/sora334?status=7

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9395
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Ils sont beaux, ils sont grands, ce sont les robots géants !

Messagede Zêta Amrith le Mar 03 Déc 2019, 13:28

Bon, les épisodes ne font que douze minutes chacun et seront au nombre de six seulement.
De l'ONA pur jus quoi :|

Quant au premier opus, peu de choses à en dire. C'est plaisant à regarder pour un mechaphile, mais ça ne raconte rien de spécial en l'état. J'ai mis le temps pour comprendre pourquoi le rendu 3D de cet anime ne ressemblait pas aux autres ; ça tient à l'absence quasi-complète de gestion des ombres ou d'éclairage dynamique, qui engendre une esthétique rappelant plus l'animation en papier découpé des années 70 que les CG luisants de Satelight ou A-1. Du coup c'est rustique mais moins laid qu'escompté.

Précédente


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités