Anime, Manga : Golden Kamui

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 3923
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Xanatos le Lun 09 Avr 2018, 20:43

Golden Kamui

Image

Episode 1

Bons points:

- L'adaptation animée n'édulcore aucunement la violence et la brutalité des scènes d'action du manga original.

- Le Character design est fidèle au trait du mangaka.

- Le doublage Japonais est assez bon, Sugimoto et Ashirpa ayant des voix correspondant bien à leurs personnalités.

- Le rythme narratif est équilibré, il est dynamique, sans être trop frénétique ou trop mou.

Mauvais points:

- L'animation traditionnelle qui est hélas décevante, elle est très moyenne. C'est bien dommage, surtout pour une série comme celle ci qui regorge d'action

- Les dessins du character occasionnellement moyens.

- Le design et l'animation des ours: CATASTROPHIQUE. L'animation en images de synthèses jure beaucoup trop avec l'animation traditionnelle et les mouvements des ours sont trop mécaniques et pas naturels. Autant ils sont absolument terrifiants et glacent le sang dans le manga, autant ils font sourire dans l'animé tant ils sont risibles !

Ce n'est pas terrible non plus pour le loup.

Bilan de ce premier épisode ? Il ne transcende pas le manga original, mais il ne le galvaude pas non plus.

J'ai globalement passé un bon moment et l'histoire demeure passionnante. Je pense que je regarderai les épisodes suivants.

Je ne saurai néanmoins trop vous recommander le manga original de Satoru Noda qui est un pur joyau à la fois épique, hilarant, sombre, dramatique et captivant de bout en bout. C'est l'un des meilleurs manga actuellement disponibles sur le marché français. :D
Dernière édition par Xanatos le Ven 13 Avr 2018, 10:12, édité 1 fois.
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9082
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Zêta Amrith le Mer 11 Avr 2018, 20:56

Golden Kamui 01
C'aurait vraiment pu, d'autant que le fond est noble.
On aura beau suivre méticuleusement le patron de couture, c'est bien le doigté de la couturière qui fait in fine la qualité de la robe. D'habileté il n'est nulle question ici, puisque malgré cette colonne vertébrale fantastique dont peut se prévaloir l'anime, tout le reste est au mieux chancelant. Que l'animation soit de troisième main n'a jamais constitué un point rédhibitoire et l'affolante 3D pourrait même quémander la mansuétude des bienveillants ; encore faut-il que cette incurie soit contrebalancée par une stylisation, une touche ou une mise en scène inspirée. Mais cet épisode n'est pas réalisé. Les angles sont plan-plan, le choix des couleurs en inadéquation avec le caractère sauvage de l'équipée, la bouille des personnages très générique, inexpressive. L'adaptation d'un tel matériau, peu avare de promesses, méritait un peu mieux que cette absence manifeste de ferveur.

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 314
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Avis sur les derniers animes vus

Messagede Deluxe le Jeu 12 Avr 2018, 05:16

Golden Kamuy - épisode 1
Il y a un côté western spaghetti dans cette histoire qui la rend immédiatement sympathique, mais la réalisation plate et des fautes de goût critiques dans la mise en scène (*tousse*CGI*tousse*) empêchent à cette série d'avoir le souffle qu'elle mérite. Très dommage car le sujet est véritablement prometteur.

J'ai également des réserves sur le personnage principal, qui dévoile d'emblée qu'il recherche l'or pour des raisons altruistes. Ç’aurait été bien plus intéressant qu'il ne soit attiré que par l'appât du gain (dans un premier temps), ça aurait fait meilleur contraste avec la noblesse et l'innocence de la petite. Là on voit venir les bons sentiments d'un peu trop loin.

Avatar de l’utilisateur
Xanatos
Rédac : De la cambriole
 
Messages: 3923
Inscription: Mar 10 Avr 2007, 07:31
Localisation: Val d'Europe

Re: Anime, Manga : Golden Kamuy

Messagede Xanatos le Jeu 12 Avr 2018, 13:40

Houuuuuulà... Bons sentiments et Golden Kamui, ça fait deux.

Je connais très bien le manga original et il est très loin d'être pétri de bons sentiments mielleux, tous les personnages sont ambigus et un peu tordus (certains plus que d'autres quand même ! :lol: ), et, même si il y a beaucoup d'humour burlesque, l'ambiance est tout de même assez sombre.

Un des atouts maîtres du manga est son suspense, une vraie tension s'en dégage lors de certains passages clés.

Et Sugimoto est un très bon héros: c'est certes un homme fidèle à ses principes et ses convictions, mais il sait également faire preuve d'humour de temps en temps et ses accès de rage (notamment ceux ayant bâti sa réputation d'immortel) lors de ses combats les plus intenses sont très impressionnants.

Même Ashirpa qui est une fille forte et ayant la tête sur les épaules, peut parfois être capricieuse, râleuse, voire un petit peu déjantée occasionnellement !

Après, oui, la série animée aurait vraiment mérité d'être plus léchée techniquement. Mais bon, nous n'avons vu que le premier épisode. On verra si les épisodes suivants seront du même niveau, inférieurs ou supérieurs au niveau de la mise en scène et de l'animation.
Edgar, Edgar, prince de la Cambriole...

Avatar de l’utilisateur
question
Pilote de Bebop
 
Messages: 193
Inscription: Mar 28 Avr 2015, 10:33

Re: Anime, Manga : Golden Kamuy

Messagede question le Ven 13 Avr 2018, 09:16

AYant lu le manga, je suis en pleine douche droide face aux premiers épisodes.

On s'emmerde de fou dans cette épisode. c'est monotone si ce que je dis a du sens.

Le manga par contre, est probablement le truc que j'ai toujours rêvée voir. Mélange d'histoires, de chasse aux trésor, de documentaires, de comédies et de fight tendu, il arrive à tout manier sans jamais rater le coche, c'est fou.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18690
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Ialda le Ven 13 Avr 2018, 10:36

C'est quelque chose que je peux comprendre... j'aime beaucoup le style "Jack London no kimyô na boken" du manga, ses interludes culinaires, et les passages partant dans des directions complètement différentes comme la pêche à la baleine ou le château des meurtres de miss Mudgett; une adaptation TV en seulement douze épisodes partait déjà avec un handicap, mais l'autre grosse déception, c'est peut-être de se dire que Geno est loin d'un Manglobe 2.0.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18690
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Ialda le Mar 17 Avr 2018, 12:36

Que ce second épisode était laid :cry:

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 9082
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Zêta Amrith le Mar 17 Avr 2018, 13:34

Image
The next shock wave of animated television.

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 314
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Deluxe le Jeu 19 Avr 2018, 06:46

Épisode 2 : si on met de côté le fait que le directeur de l'animation a pris ses RTT et que le chara-design varie d'un plan à l'autre c'est du solide. Les nombreux interludes Chasse Pêche Nature et Traditions s'intègrent de manière parfois assez peu fluide à l'action mais on sent que l'auteur a fait ses recherches et a envie de les partager, c'est ludique et ça donne de l'épaisseur à la série.

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 314
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Deluxe le Dim 20 Mai 2018, 19:54

Épisode 6 : qui eût cru que les mecs les plus badass de l'histoire du Japon étaient tous réunis au même endroit à Hokkaido pendant l'hiver 1905 ?

A mi-chemin de cette première saison on peut dire que cette série fait un quasi-sans faute, même si les personnages passent autant de temps à traquer leurs cibles qu'à discuter du meilleur moyen de cuisiner le gibier local. Cela dit c'est cet équilibre entre drame, action (sanglante), humour et interludes culinaires qui font la qualité du produit. Cet anime propose un peu de tout et répond à pratiquement tous les besoins du spectateur, tout en ayant son propre style. Ce n'est pas étonnant que le manga soit un immense succès, même si l'adaptation ne semble pas suivre le même chemin vu l'indifférence générale.

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 314
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Deluxe le Lun 25 Juin 2018, 22:21

Épisode 12 : La série se termine donc dans l'indifférence générale mais c'est pas grave puisqu'il s'agissait en réalité d'un split-cour et la deuxième partie arrivera en Octobre.

Ce qui est plutôt rassurant car les deux derniers épisodes, celui dans la maison hantée et celui sur les courses hippiques, étaient de loin les plus OSEF de la série et il aurait été assez dégueulasse que l'anime se termine là-dessus. Parce que sinon c'est franchement réussi, les personnages sont attachants et le rythme est bien géré entre passages tendus, scènes d'humour pipi-caca et brusques sursauts de violence sanglante. En revanche j'espère vraiment que la suite va avancer dans l'intrigue de manière substantielle, parce que franchement les adaptations de manga qui traînent en longueur pour rien ça me casse les pieds, c'est aussi pour ça que j'ai complètement arrêté les mangas eux-mêmes en fait.

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 314
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Deluxe le Ven 12 Oct 2018, 00:46

Épisode 13 : L'aventure reprend.
On voit tout de suite que Geno Studio a pris la bonne décision en repoussant la diffusion de cette deuxième partie, les visuels sont plus consistants et détaillés que la majorité des épisodes précédents. Au niveau de l'histoire il y a également une nette amélioration par rapport à la fin un peu hors-sujet de la première partie ; que ce soit le passage avec le taxidermiste cinglé ou le reste de l'épisode bourré de révélations et de complots, on sent pas les vingt minutes passer.

Du très bon en perspective.

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18690
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Ialda le Ven 12 Oct 2018, 01:23

Quand ça parle bouffe dès la première minute tu sais que tu es bien devant Golden Kamuy.

C'est chouette de débuter la saison par l'histoire d'Edogai, pour se mettre en bouche c'est idéal. Par contre du coup les épisodes de Jojo des prochaines semaines vont me sembler fades :(

Avatar de l’utilisateur
Sora334
Ryo versus Massue
 
Messages: 700
Inscription: Mar 29 Nov 2011, 17:38

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Sora334 le Mer 07 Nov 2018, 00:35

Tome 1 :

Alors mon avis est vachement partagé. D'un côté j'adore le coté historique rempli d'information sur la culture Ainou. On apprend des recettes de cuisine, des techniques de chasse et repère historique. Et même si j'ai adoré tout le début avec l'ours, la suite me laisse pantois. Il y a un gros problème de rythme et de de narration dans l'action en fin de volume. Alors quand on annonce le nombre de 24 tatouage à retrouver, j'ai soufflé un grand coup par peur de l'ennui et la redondance qui pouvait s'installer pour la quête principale et ses rebondissements qui ne m'interessent en rien. Le trait a un petit coté Arakawa je trouve. Comment ça évolue par la suite ?
Sur l'eau calme vogant sans rêve,
dans l'éclat du jour qui s'achève,
qu'est notre vie sinon un rêve ?

L. Caroll.

https://myanimelist.net/animelist/sora334?status=7

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10467
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Gemini le Mer 07 Nov 2018, 17:18

Sora334 a écrit:Comment ça évolue par la suite ?
Scatologie, zoophilie, taxidermie, et une scène bara avec des muscles et des poils dans le tome 12 :lol:

Avatar de l’utilisateur
Sora334
Ryo versus Massue
 
Messages: 700
Inscription: Mar 29 Nov 2011, 17:38

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Sora334 le Mer 07 Nov 2018, 17:22

Ça me plait ça (les muscles et les poils)

Mais y'a toujours le focus cuisine et vie des Ainous ?
Sur l'eau calme vogant sans rêve,
dans l'éclat du jour qui s'achève,
qu'est notre vie sinon un rêve ?

L. Caroll.

https://myanimelist.net/animelist/sora334?status=7

Avatar de l’utilisateur
Gemini
Rédac : Sailor Star
 
Messages: 10467
Inscription: Lun 23 Avr 2007, 17:49
Localisation: Ponyville, North Dakota

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Gemini le Mer 07 Nov 2018, 18:14

Sora334 a écrit:Mais y'a toujours le focus cuisine et vie des Ainous ?

Cela peut parfois casser le rythme, mais oui, c'est toujours présent.

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 314
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Anime, Manga : Golden Kamui

Messagede Deluxe le Mar 22 Jan 2019, 14:15

Golden Kamui (2018) :

Avec plus de cinq millions de volumes vendus rien qu’au Japon et des nominations dans toutes les distinctions nationales et internationales parmi lesquelles le Grand Prix Tezuka 2018 qu’il a remporté, le manga Golden Kamui de Satoru Noda est ce que l’on appelle dans le jargon un succès. Et en général ce genre de succès ne reste pas longtemps sans avoir son adaptation anime ; ce qui arrange bien les mecs comme moi qui ne lisent pas de mangas car tourner les pages franchement c’est trop fatigant, alors qu’appuyer sur le bouton lecture de MPC-HC ça passe encore à peu près, c’est un effort tolérable.

En 1904 et 1905 eut lieu la Guerre Russo-Japonaise qui comme son nom l’indique opposa la Russie et le Japon pour le contrôle de la Corée et d’une partie de la Chine. A cette époque le Japon est encore une puissance émergente et se sent menacé par les Empires européens qui se développent en Asie. Cette guerre contre la Russie, qui débouchera sur la victoire inattendue des Japonais, eut d’importantes conséquences ; elle plaça le Japon sur l’échiquier géopolitique et donna un avant-goût de la boucherie que sera la Première Guerre Mondiale une décennie plus tard.

Parmi les soldats qui ont combattu, Saichi Sugimoto s’est illustré par sa férocité au combat ce qui lui a valu le surnom d’"Immortel". Une fois rentré au pays, il se retrouve à orpailler comme un clochard dans les ruisseaux d’Hokkaido, la grande île au nord du Japon où beaucoup de soldats comme lui se sont échoués après la fin du conflit. Il entend alors une rumeur au sujet d’une importante quantité d’or cachée quelque part dans la région, et dont la localisation serait cachée sous forme de code tatoué sur la peau des détenus évadés de la prison d’Abashiri. Sugimoto se met alors en quête du magot, et fait rapidement la connaissance de Asirpa, une gamine du coin. Elle aussi recherche le butin car l’or en question a été volé à son peuple autochtone de la région d’Hokkaïdo, les Aïnus…

Sugimoto et Asirpa vont ainsi s’engager dans une chasse au trésor à travers Hokkaïdo qui les mènera à affronter la vie sauvage et les environnements difficiles de la région, mais aussi diverses factions de militaires sécessionnistes et autres révolutionnaires déchus qui cherchent eux aussi à s’emparer du pactole pour motifs politiques. Mais surtout il va s’agir de découvrir les us et coutumes du peuple Aïnu, qui vit en harmonie avec la nature que le modernisme naissant du Japon met en péril.

La grande caractéristique de Golden Kamui en tant qu’histoire, c’est sa richesse. Cette série est autant une palpitante chasse au trésor remplie d’action et de combats qu’un documentaire sur la faune et la flore des localités septentrionales de l’archipel nippon au début du XXe siècle. On débute la série avec ce scénario à base de code à déchiffrer en collectant les tatouages des prisonniers évadés, mais la suite nous emmène sur des terrains très variés tels que la chasse au loup, la collecte des herbes, la pêche à la baleine, la taxidermie, le tiercé, les débuts de l’aviation, les armes à feu anciennes, j’en passe et des meilleures. Un vrai fourre-tout narratif qui plutôt que de rendre une écriture éparpillée, montre une volonté d’exhaustivité dans le traitement de son contexte. Le plus spécial étant bien évidemment ce qui concerne la culture Aïnu, ses coutumes, ses croyances, qui ont manifestement bénéficié d’un travail approfondi. L’auteur du manga s’est attaché les services d’un universitaire spécialiste de la langue Aïnu pour écrire son récit, et l’anime a été tout aussi rigoureux, ce qui est assez difficile étant donné que la langue Aïnu a pratiquement disparu et que seuls quelques historiens en détiennent encore la connaissance. Ainsi l’actrice qui double Asirpa s’est basée sur des enregistrements pour apprendre à prononcer les mots en Aïnu et les intégrer de manière fluide aux dialogues en japonais, par exemple.

Cette richesse constitue donc la grande qualité de Golden Kamui, mais c’est également son principal défaut. Beaucoup de personnages, beaucoup de factions, beaucoup d’intrigues, au bout d’un moment cela devient franchement touffu surtout quand la série n’hésite jamais à laisser son fil directeur de côté pour un énième aparté cuisine de survie en milieu hostile ou une séquence Rendez-Vous en Terre Inconnue à la rencontre des ethnies lointaines. Vers la fin on est pratiquement sur un nouveau personnage introduit par épisode, en plus des personnages principaux, et on ne sait jamais si les nouveaux venus vont disparaître deux épisodes plus loin ou s’ils sont là pour rester ce qui oblige le spectateur à rester attentif au moindre détail. Le manga original est prépublié dans le Jump et on ne s'étonne pas de reconnaître certaines caractéristiques de ces mangas hebdomadaires à long terme qui accumulent les nouveaux personnages pour conserver l’attention du lecteur là où une vraie bonne histoire sait tirer sa substance d’un noyau restreint mais essentiel de protagonistes.

Concernant la réalisation on retrouve ici le studio Geno, qui pour rappel a été créé il y a trois ans par Kôji Yamamoto – ancien producteur de la case Noitamina, afin de reprendre le travail du défunt studio Manglobe sur le film Genocidal Organ, d’où sa raison sociale. Il est plutôt ambitieux pour un studio aussi jeune de produire une adaptation telle que Golden Kamui, qui réclame un certain travail de recherche et qui est attendue au tournant par les fans d’un manga qui cartonne. Globalement c’est une réussite, le chara-design a une vraie patte et la palette de couleurs grisâtres rend bien l’époque du récit. En revanche l’anime a eu son lot de problèmes de production, avec cette affaire d’animaux en CG qui ont failli tuer la série dès les premiers épisodes, et une direction de l’animation inégale. Heureusement l’anime a bénéficié d’une saison d’écart entre la première et la seconde partie ce qui a permis au studio de rectifier le tir et de proposer une seconde moitié plus solide techniquement.

Malgré tout cela, faut-il conseiller Golden Kamui ? Oui, complètement, absolument. Cet anime a le potentiel de plaire à tous les types de spectateurs. Pour ma part c’est principalement l’époque (début du XXe siècle) qui me fascine, ainsi que cette histoire de chasse au trésor qui rappelle les bons vieux films de western façon TGTBTU. Si vous recherchez une série bien foutue avec de l’action, de l’humour, des combats, de l’aventure, du drame, de la romance, des trahisons, de l’Histoire, de la culture, de la découverte, de la cuisine, de la violence, de l’intrigue, des secrets, des révélations, de la chasse, de la pêche, de la nature et des traditions, c’est ici que ça se passe.



Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités