Goblin Slayer

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Sch@dows
Emperor of Schumiland
 
Messages: 12441
Inscription: Mer 11 Avr 2007, 12:12

Re: Goblin Slayer

Messagede Sch@dows le Mer 10 Oct 2018, 01:35

J'avais compris la phrase de guwange comme repercusion psychologique sur les personnages.

Maintenant, vous vous prenez tous la tête pour pas grand chose.
Si j'ai bien aimé la façon assez "cru" dont était montrée la situation, ce n'est pas comme si on avait eu plus explicite ailleurs.
De même, GS est un manga sympathique, mais faut pas non plus chercher le chef d'oeuvre, sur quelque niveau que ce soit. Que ce soit au scénar qui est assez convenu, ou à la réal, qui risque de ne jamais être meilleur qu'à ce premier épisode, où déjà GS est à plusieurs reprise en 3D (mieux intégré que la plupart des immondice du genre cela dit).

C'est divertissant (pour certains dont je fais parti) et c'est suffisant.
Image

guwange
Apprenti Kirin
 
Messages: 1383
Inscription: Lun 23 Mar 2009, 15:42

Re: Goblin Slayer

Messagede guwange le Mer 10 Oct 2018, 01:45

Je laissais juste le bénéfice du doute. :mrgreen:
Mais bon, le simple fait de mettre un design de gamine en face de cela, ça atténue l'impact que c'est censé véhiculer.
Allez même sans aller sur du Kawajiri, je n'ose imaginer l'impact du premier épisode de Elfen lied sur la twittosphère de nos jours.
Hmmm, j'ai un doute, ça passerait sûrement bien de nos jours vu que voir une gonzesse badass, c'est dans l'air du temps et activerait la fibre Girl power. :mrgreen:

edit: Shadows, on essaie juste de polémiquer un petit peu, rien de mieux pour nourrir le topic. :wink:
Bon, je m'en vais regarder le deuxième épisode de la course de relais universitaire made by IG PROD...

Avatar de l’utilisateur
Aer
Modo : Fan de Bakunyû
 
Messages: 9536
Inscription: Mar 29 Juin 2010, 23:01
Localisation:

Re: Goblin Slayer

Messagede Aer le Mer 10 Oct 2018, 02:57

Y'a eu Brynhild in the darkness qui est il faut bien le dire Elfen Lied 2.0 et bon ca a rien fait de particulier. A par le coup des fondues savoyardes peut etre.
Goblin Slayer, niveau manga pour moi, sort assez rapidement des poncifs jrpg pour proposer des aventures sympathiques et un groupe amusant. Son cote grimdark est surtout la au début histoire de dire. C'est dire si c'est important.
When you dont afraid any sunshine, come on baby !

行けよ饒舌の 影よ来て導け

dagoba11
Pilote de Bebop
 
Messages: 123
Inscription: Lun 20 Oct 2014, 09:39

Re: Goblin Slayer

Messagede dagoba11 le Mer 10 Oct 2018, 07:17

c'est pas de la violence gratuite.

y a deux buts selon moi. le premier, que chasser du monstre c'est pas un pique nique en forêt (sans mauvais jeux de mot) et c'est ce que découvre la prétresse et nous par la même occasion qui sommes habitué à ce que la plupart des oeuvres jap soient aseptisés et qui avont oublié qu'on chassé pas les monstre juste pour leur apparence mais aussi et surtout à cause de leur action.
le deuxième, il est là pour expliquer le personnage de GS et sa fixette sur les gobelin en re-définissant ce qu'est réellement cette créature. le gars a un trauma et c'est un peu sa façon de la combattre. de plus, si personne ne le fait qui le fera? les débutant? oui pour des petits groupe mais pour les nids?

donc au final, une fois que tu as posé la situation, c'est logique que ça deviennent moins trash, bon le sang continuera à pleuvoir mais y a beaucoup moins d'interêt à représenté les scènes de viol

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1107
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Goblin Slayer

Messagede Rhyvia le Mer 10 Oct 2018, 16:03

c'est pas de la violence gratuite.

y a deux buts selon moi. le premier, que chasser du monstre c'est pas un pique nique en forêt (sans mauvais jeux de mot) et c'est ce que découvre la prétresse et nous par la même occasion qui sommes habitué à ce que la plupart des oeuvres jap soient aseptisés et qui avont oublié qu'on chassé pas les monstre juste pour leur apparence mais aussi et surtout à cause de leur action.
le deuxième, il est là pour expliquer le personnage de GS et sa fixette sur les gobelin en re-définissant ce qu'est réellement cette créature. le gars a un trauma et c'est un peu sa façon de la combattre. de plus, si personne ne le fait qui le fera? les débutant? oui pour des petits groupe mais pour les nids?


Si on part dans ce principe là, ton récit est écrit à l'envers. S'il faut que les goblins soient bêtes et méchants pour que ton héros puisse avoir une justification pour les buter, ça veut dire qu'une règle fondamentale tu mondes dans lequel les personnages vivent est là pour justifier le gimmick central de ton histoire. C'est le problème de vouloir à tout prix rendre de la fiction logique. Dès que c'est la prêtresse pure et innocente qui survit au massacre, y'a quelque chose de factice dans la formule (et rapproche finalement pas mal tout ça dans la fantasy tel qu'elle est représentée dans le milieu du dôjin finalement).

Comme le disait Amrith, c'est littéralement de l'écriture de MMORPG et même un jeu comme FF XIV a déjà exploré cette idée du groupe d'aventurier débutant qui vont chercher la gloire facile pour aboutir sur une suite d’événement tragiques de plus en plus sordides. Ca marche pour plein de raison, de base parce que c'était un tutoriel pour dire "tout se passe pas toujours bien dans les donjons", mais aussi parce que le genre lui-même n'est pas spécialement fonctionnel d'un point de vue narratif et n'a pas besoin de chercher à ce que tout soit cohérent.du coup il reste que la rupture de ton avec l'univers habituellement lisse de FF et ça marche pleinement, pour tout un tas de raison.

La convention de la bestiole de niveau 1 sans danger est bien une convention de jeu vidéo, le fait que le monde entier soit hostile est celle qui prévaut n'importe où ailleurs, même dans les light novel. Il y a souvent l'idée que l'univers y est très hostile, ce qui varie c'est surtout la puissance du personnage principal en comparaison et la tonalité. Mais avec Grimgar, avec Re-Zero, avec Made in Abyss, avec tous le trucs que j'ai pas lu en LN qui font pareil, c'est plus si novateur. Surtout si c'est pour nous jouer le coup de personnages avec un lourd passé tragique par la suite, le poncif parmi les poncifs.

dagoba11
Pilote de Bebop
 
Messages: 123
Inscription: Lun 20 Oct 2014, 09:39

Re: Goblin Slayer

Messagede dagoba11 le Jeu 11 Oct 2018, 10:43

tu pourrais très bien remplacer les gobelin par des pillards, ça serait la même chose. au passage qui est le pire monstre entre un gobelin et un pillard? ils font la même chose sauf qu'il y en a qui est un monstre et qui donc ne fait que suivre sa nature et de l'autre côté un homme soit disant espèce évollué.

mais oui, y a besoin d'une justification pour tuer. si tes gobelin, ils vivent dans leur coin, sans rien demander à personne, ne commentent aucune mauvaise action pourquoi tu voudrais les tuer? (enfin en dehors d'une extension de territoire). si tu les tues juste parce qu'ils sont différents ça poserait problème non? ton héros ne serait plus un héros mais un vilain, qui juge sur l'apparence, que ça race, l'homme est la seule qui mérite de vire...

le héros à subit un traumatisme, il a vu sa famille ses amis... se faire tuer, violer... ça l'a profondément marqué et je trouve pas étonnant qu'il est prit comme résolution de devenir fort quand il sera plus grand et de prendre sa revenche et donc de tous les buter. c'est ultra classique comme développement (par exemple dans kingdom c'est exactement la même chose qui lance vraiment notre héros mais c'est aussi présent dans des films...)

que la prêtresse survivent, ça peut être étonnant sur le papier mais au final, c'est juste de la logique. elle est là pour soigner et non se battre donc logiquement elle sera le perso le moins exposé aux dangers. tu avais la même orga lors de de la seconde guerre mondiale, le medecin était à l'arrière du groupe là où il y a le moins de danger.
alors oui ils ont forcé le truc pour rendre ça plus dramatique mais comme dans tout oeuvre de fiction.

après ça reste dans la fantasy, de la fiction, je vois pas ce qui gène dans le fait qu'il est put s'inspirer de différent univers tel que les RPG papier ou vidéo, d'univers déjà existant... parfois c'est volontaire parfois non et parfois l'auteur se repose juste sur son vécu. tout auteur fonctionnera comme ça. un perso inspiré d'un de tes potes, de ton chef, d'un gars que tu peux pas blairer, un lieu inspiré de ton enfance...

"tout se passe pas toujours bien dans les donjons" là je suis pas d'accord. pourquoi se limiter à la vision RPG?
Tout se passe pas toujours comme prévu à partir du moment où ton plan repose sur des prévision. peu importe que ça soit militaire, sauvetage, rpg... à partir du moment où il y a des plannification, ça peut virer au fiasco car tu te base sur des prévision.
genre la seconde guerre mondial, ce qui était prévu c'est qu'en cas de guerre avec l'allemagne les allemands s'empallerait sur la ligne maginot, on connait la suite.
c'est l'expérience qui fait que tu vas être plus ou moins préparé dans le cas ou le plan dévie de sa trajectoire

quand à la hiérarchisation des monstres, genre c'est les JV qui ont a tout inventé? alors que non ça ne fait que reprendre ce qui existait dans la littérature. la fantasy c'est pas un genre récent. alors oui le gobelin est en bas de l'échelle quand il est tout seul mais même là, il est pas sans danger vu que réservé aux débutants qui sont donc eux même faibles. d'ailleurs s'il le monstre est sans danger, le groupe aurait dû revenir au complet non?
des gobelion en groupe il peut devenir problèmatique, c'est pas une invention de l'auteur, tu as pas mal d'exemple dont notamment un des plus connu le seigneur des anneaux ou les faibles gobelin ont réussi à conquérir la moria.

même les guildes ne sont pas l'invention de la littérature ou JV mais sont issu de la réalité. après oui, la guilde des aventurier est certainement une adaptation littéraire nécessaire pour éradiquer les monstres et rendre le monde plus sûr et oui souvent dans la fantaisie, le monde est hostile ce qui est normal. si tout roule, il y aurait plus d'aventure.
dans les oeuvre de tolkien, dans les chronique de narnia de Lewis on peut pas dire que le monde soit très acceuillant non plus.

Et me semble pas que l'auteur de Gobelin Slayer revendique que son récit est novateur. de plus, qu'est ce qui est novateur de nos jour? depuis le temps, tout est déjà plus ou moins vu, ce n'est que des réinterprétation. on prend des ingrédient déjà existant un coup de mixeur et bim une nouvelle oeuvre.
genre Puella Magi Madoka Magica: tu prends la côté moe/mignon/girly bien cliché du genre magical girl, tu prends le la mascotte de bokurano (Koemushi) tu réadapte le chara design afin de le rendre plus mignon, tu prends le classique "tu te transforme en ce que tu combat" puis tu tourne tout ça à la sauce seinen et on crie au génie.

pourquoi souvent le héros est un débutant comme dans grimgar? tout simplement car il y a une grosse marge de progression, on grandit avec le héros, on s'attache plus facilement, on s'identifie plus à lui... c'est pas réservé à ce genre est c'est très courant en manga: major, capeta, beck, dragon ball...


gobelin slayer, sera pas l'anime du siècle mais restera un bon divertissement. il apporte juste un peu de fraicheur dans l'animation japonaise justement parce que tout n'est pas tout rose et qu'on montre le côté dangereux/voir mortel d'être un aventurier tout comme pouvait le faire grimgar ce qui est en général mis de côté.

pareil pour le LN, y a pas une énorme ambition. c'est de la littérature jeunesse donc bon si tu veux de la maturité, faut juste changer de cible.


"Voir le perso qui arrive dans une ville et à qui on explique de but en blanc dès la première scène qu'il est telle classe, tel rang, tel nombre d'EXP et comment choisir sa quête ou guilde sur un tableau, c'est pas un récit ça. C'est pas de la fantasy, ni une création d'univers. C'est une notice illustrée. Rien de plus que le manuel électronique d'un rip-off de RPG Square Enix."

j'ai lu que le début du manga et du LN et pas encore vu l'anime

dans le manga il est question de la prétresse qui choisit sa classe, pour toi c'est forcement issu d'un JV RPG?
c'est pourtant un fonctionnement des plus logique si tu veux qu'un groupe une organisation fonctionne correctement. on séppare les gens suivant leur compétence/talent. tu as la même chose dans les entreprises exemple une entreprise du BTP: monteur chantier, chef de chantier, technicien étude, ingénieur d'étude, acheteur, magasinier, chef de projet, secrétaire, comptable, responsable de la boîte... l'armée c'est la même chose avec les différent corps d'état pourquoi ça devrait être différent dans une guilde? et pourquoi ce n'est qu'une pure invention de JV? l'aventuirer dans ta guilde c'est l'équivalent du monteur chantier.

bref, la gonzesse rejoint la guilde, elle veut devenir prétresse tout comme toi tu postulerait la première fois pour devenir technicien d'étude. on lui file donc le rang débutant. tout ce qu'il y a de plus logique tout comme tu es aussi qualifié de technicien d'étude débutant c'est même en général marqué dans la convention collective. tu acquiets de l'expérience, bim tu deviens technicien confirmé, bah c'est exactement la même chose pour elle

le tableau de guilde, vu que les guilde ont existé dans la vrai vie, je serais pas étonné que ça ait existé.
au final c'est l'équivalent de pôle emploi, monster, indeed...

il est vrai qu'on aurait put sauter ce passage si on part du principe que tout ceux qui liront le LN/manga verront l'anime ont une base correct fantaisie mais du coup tu exclues tout ceux qui n'y connaisse rien. dans ce cas, autant prendre une prétresse confirmé pour ton récit, du moins pas la débutant totale.

un unviers, ça se crée pas en 30s. au final, la guilde ce n'est qu'un élément de celui-ci, c'est même un détail. en gros c'est ton employeur. dans le cas d'un maçon est-ce que l'entreprise (les murs) constitue son univers? non! il y passe quelques minutes par jour. son univers c'est le terrain et sa vie en dehors du travail.
bref, ton premier épisode c'est une introduction.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8898
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Goblin Slayer

Messagede Zêta Amrith le Jeu 11 Oct 2018, 12:38

Dagoba11 a écrit:Ce qui était prévu c'est qu'en cas de guerre avec l'allemagne les allemands s'empallerait sur la ligne maginot.

Pas de rapport avec le sujet, mais c’est faux. Elle était là pour offrir le temps de positionner les blindés aux endroits tactiques, et servirait éventuellement à nous rallier la Belgique en poussant les allemands à contourner la ligne. L’exécution fut un fiasco en raison d’une chaîne de commandement désordonnée et d’une conception archaïque de l’usage des chars, mais Maginot n’était pas non plus l'absurdité totale que l'on dit sans nuances - sans doute pour exempter des politiques déjà tentés de renoncer.

Excuse-moi de tilter sur ce point auxiliaire, mais je n'ai pas l'intention de discuter du reste en fait. On a déjà Chèvre Crackée pour ce qui est de comparer les essieux et les poires, et puis ton analogie entre les guildes et les groupes de BTP, à faire semblant de la considérer, n'apporte rien du tout au scénario ou à l'atmosphère. Un aventurier s'aventure, il n'attend pas derrière le guichet qu'un NPC lui dise ce qu'il est et qu'on lui soumette une liste de missions prédéterminées. L'art du récit, qui n'intéresse pas le neotaku, consiste à montrer, non à expliquer par le biais du règlement intérieur - même pas rédigé par l'auteur qui plus est. Ce sont les bornes narratives d'un jeu. Ca ne présage pas de la qualité d'ensemble du manga, mais l'introduction représente bien cette nouvelle fantasy-notice japonaise en kit, sans visées doctrinales, spirituelles ou esthétiques. Et donc, je serais presque favorable à ce que chaque épisode ait son lot de saletés hargneuses, sans quoi je pressens qu'il n'y aura pas grand-chose à en retenir.
Image

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1107
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Goblin Slayer

Messagede Rhyvia le Jeu 11 Oct 2018, 17:35

Meh, tu brodes un peu.

Les monstres de bas niveau qui ne représente pas trop de danger c'est une convention de système de jeu pour ne pas bloquer les joueurs. Même si ton bouquin de règles de te dit "une armée de gobelins peut envahir la Moria" tu vas jamais mettre des joueurs débutant et de bas niveau face à une armée de gobelins, parce que ça n'a aucun intérêt. Tu viens toi-même dire que depuis un des récits fondateurs du genre les règles ne de sont que si elle n'empêche pas un événement plus intéressant de se produire. La "puissance" de ta bestiole est une valeur absolument arbitraire qui va juste déterminer le ton du récit, rien de plus. Tu prends la même histoire, mais les gobelins sont des créature nuisible, bêtes et mesquines sans être particulièrement dangereuses et tu fais la même base sur un récit d'humour noir avec un groupe d'aventuriers pleins d'ambitions qui se retrouve à dératiser des caves humides pour éviter qu'ils prolifèrent trop.

Le choix de mettre de la violence et des passés tragiques à tes personnages et une convention bien plus ancré dans la japanime que "tout est rose bonbon" dans une industrie qui a presque toujours été critiquées pour abuser de violence et de l'érotisme. Plus qu'autre chose, c'est plutôt une série qui suit une tendance assez marquée. Si t'as envie de regarder ça, tu fais ce que tu veux, je vois juste pas l'intérêt d'impliquer le reste de la production là-dedans. C'est pas comme si la police de l'animation allait venir vérifier que tu regardes ta série de la saison pour les bonnes raisons.

Avatar de l’utilisateur
Sch@dows
Emperor of Schumiland
 
Messages: 12441
Inscription: Mer 11 Avr 2007, 12:12

Re: Goblin Slayer

Messagede Sch@dows le Jeu 11 Oct 2018, 20:09

Rhyvia a écrit:La "puissance" de ta bestiole est une valeur absolument arbitraire qui va juste déterminer le ton du récit, rien de plus.
Oui et non. Sans parler de "puissance", la "dangerosité" d'un animal (ou monstre dans ce cas là) reste quantifiable dans une certaines mesure.
Aller chasser le lapin ou aller chasser le tigre ne représente pas le même risque pour le chasseur, et on va éviter d'envoyer un novice dans une chasse représentant autant de risque.

Maintenant, c'était juste histoire de débattre de ce point que je trouvais "logique". Sur le fond du débat, à savoir si ça fait vraiment jeu vidéo ... difficile de le nier.
Je ne sais plus qui parlait d'une réalité historique à propos des "guildes", mais à ma connaissance (ce qui ne veut dire dire ;p) les guildes d'aventuriers n'ont jamais existées en tant que telle. Des guildes de mercenaires, oui (mais comme on s'en doute au nom leur principales usage était pour recruter des soldats).

Personnellement, m'étant tapé pas mal de manga de type "isekai" ces derniers temps, s'il y a bien un truc qui m'a saoulé, c'est de me taper à chaque fois le coup de l'échelle de rang dans la guilde, et son fonctionnement. Vu et revu, d'autant plus débile que c'est censé être du bon sens pour les personnages vivant dans ce monde, tout comme c'est censé l'être pour les protagonistes qui sont souvent des otakus.

Mais bon, puisque les auteurs se sentent obliger d'expliquer en détails au lecteur ...


Rhyvia a écrit:Tu prends la même histoire, mais les gobelins sont des créature nuisible, bêtes et mesquines sans être particulièrement dangereuses et tu fais la même base sur un récit d'humour noir avec un groupe d'aventuriers pleins d'ambitions qui se retrouve à dératiser des caves humides pour éviter qu'ils prolifèrent trop.
Ca existe (ou presque) et ca s'appel "Exterminator" (Kujonin).
Image

Avatar de l’utilisateur
Rhyvia
Apprenti Kirin
 
Messages: 1107
Inscription: Sam 19 Fév 2011, 17:41

Re: Goblin Slayer

Messagede Rhyvia le Ven 12 Oct 2018, 15:23

Aller chasser le lapin ou aller chasser le tigre ne représente pas le même risque pour le chasseur, et on va éviter d'envoyer un novice dans une chasse représentant autant de risque.


La lapin de Sacré Graal est plus dangereux qu'un tigre. Pareil pour Les oiseaux de Hitchcock. Dans des effets diamétralement opposé en plus. Tout est arbitraire dans un récit fictif, la logique à moins d'importance que le sens et l'effet produit.

Avatar de l’utilisateur
Sch@dows
Emperor of Schumiland
 
Messages: 12441
Inscription: Mer 11 Avr 2007, 12:12

Re: Goblin Slayer

Messagede Sch@dows le Ven 12 Oct 2018, 16:56

Certes mais le sens est le même, et un monstre (même fictif) doit certainement pouvoir être considéré comme plus ou moins dangereux qu'un autre avec une certaine marge d'erreur (avec un niveau plus élevé encore si celui-ci agit en groupe). Le lapin du Sacré Graal n'est pas vraiment un lapin, et les oiseaux d'Hitchcock, même s'ils représentent un danger supérieur à la normal de part leur nombre (et leur comportement fictif), n'affronte pas des aventuriers non plus.

Maintenant, ça reste du divertissement (aussi bien ou aussi mal soit écrite l'histoire). Il reste normal que "la logique" ou plus exactement "le réalisme" passe au second plan, même si l'on s'en sert pour fabriquer un monde que l'on souhaite être cohérent.

Le point qui, dans certains mangas, me décroche de l'aspect heroic fantasy est quand les personnes par de Level, d'Exp ou peuvent carrément ouvrir un menu de statut (voir pire), tout en s'efforçant de faire croire que le monde n'est pas un jeu vidéo.
Image

Avatar de l’utilisateur
Sch@dows
Emperor of Schumiland
 
Messages: 12441
Inscription: Mer 11 Avr 2007, 12:12

Re: Goblin Slayer

Messagede Sch@dows le Sam 13 Oct 2018, 19:43

Bon ben l'épisode 2 me calme déjà pas mal.

Si certains en doutait, on est bien dans un anime de 2018 (BIO avec de vrai morceaux de "vache laitières" ), qui ne perdrait pas une seconde pour virer au glaireux même quand ça n'est pas nécessaire.
La 3D est bien présente que dans le premier épisode, et bien moins intégré (il faut dire qu'une caverne mal éclairée aidait bien).
Les changements fait au récit ne sont pas nombreux, et si le fait que l'on ne voit pas le groupe d'aventuriers se faire démonté avant l'arrivée de GS ne me dérange pas en soit (ça aurait néanmoins continuer de montré que les goblins sont sous-estimés et que GS est sans pitié), c'est surtout la façon qu'il a de balancé son histoire qui manque clairement d'impact. Au lieu de réagir à une question anodine et de s"emporter sur sa propre histoire au point que les gens finissent par se demander s'il parle encore du sujet ou s'il est saint d'esprit, là on a le droit à un monologue dans sa tête, tout calme, sans émotions. Certains trouverons surement que ça leur convient, mais perso j'ai un peu l'impression qu'il balance ça comme ça, sans que ça n'apporte rien.

Bon, On devrait néanmoins (je l'espère) attaquer les choses sérieuse a partir du prochain épisode si le rythme de 2 chapitres par épisode est conservé.
Image

Avatar de l’utilisateur
Ialda
Modo : bodacious kunoichi otaku
 
Messages: 18500
Inscription: Sam 31 Mar 2007, 13:25
Localisation: Firelink Shrine

Re: Goblin Slayer

Messagede Ialda le Sam 13 Oct 2018, 20:00

Il a pris cher le chara-design de la sorcière de Dragon Crown, atroce :cry:

"Anime de 2018" : en plein dans le mille.

Avatar de l’utilisateur
Sch@dows
Emperor of Schumiland
 
Messages: 12441
Inscription: Mer 11 Avr 2007, 12:12

Re: Goblin Slayer

Messagede Sch@dows le Sam 13 Oct 2018, 23:14

Ah c'est vrai qu'il y a elle aussi >__<
Image

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8898
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Goblin Slayer

Messagede Zêta Amrith le Dim 14 Oct 2018, 00:41

GS02. En fait c'est juste un harem anime. Tout le monde fantasme sur le Goblin Slayer, la prêtresse moe, la guichetière PNJ, la vache laitière, bientôt l'elfe... mais le mec reste caché sous son armure cathare tel Kenichi-kun le justicier revenu de tout en anon sur 2chan. Un concentré de représentations adolescentes qui aurait pu donner quelque chose si la réalisation n'était pas si raplapla et dénuée de tension ; mention spéciale à la séquence durant laquelle le Goblin Slayer "évoque" son passé, aussi percutante et émouvante qu'un pneu de solex perdu dans un terrain vague. C'était pourtant le seul point de l'histoire à mériter une attention particulière de l'équipe, mais cette attention est allée aux boobs.
Image

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2701
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Goblin Slayer

Messagede Ramior le Dim 14 Oct 2018, 01:26

Zêta Amrith a écrit: cathare


Pas sûr tu comprend le sens de ce mot. :?

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8898
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Goblin Slayer

Messagede Zêta Amrith le Dim 14 Oct 2018, 02:18

Ramior a écrit:Pas sûr tu comprend le sens de ce mot :?

Pas sûr que tu comprennes le sens de ce mot. Cathare dans sa définition extra-historique peut signifier maniaque de la pureté, comme spartiate peut désigner un comportement d'une grande rigidité.
Image

Avatar de l’utilisateur
question
Pilote de Bebop
 
Messages: 188
Inscription: Mar 28 Avr 2015, 10:33

Re: Goblin Slayer

Messagede question le Dim 14 Oct 2018, 14:58

je préfère "I’m A Spider, So What?" qui est certes un isekai qui vous emmène dans un JV (oui, certes), mais qui donne bien plus la sensation d'être réellement face à un environnement hostile.

en tout le manga, le VN ajoutant des histoires annexes dont le synopsis semble aller direct dans les stéréotypes assumé.

Avatar de l’utilisateur
Sch@dows
Emperor of Schumiland
 
Messages: 12441
Inscription: Mer 11 Avr 2007, 12:12

Re: Goblin Slayer

Messagede Sch@dows le Dim 14 Oct 2018, 15:59

Oui, il ya aussi les isekai de type "accumulation de skills" comme "I'm a spider", "I reincarnated as a slime" et "Re:Monster" qui font parler d'eux ces dernières années.
Mais c'est quand même un genre un peu différent (souvent parce que c'est vu depuis le point de vue d'un monstre et avec des humains plus faibles).

J'aime bien ces 3 mangas et/ou LN, mais ce n'est pas vraiment pour cette (absence de ?) sensation de danger.

Après, t'as les isekai qui joue a fond la carte du jeux video en plongeant les protagonistes dans un univers tiré d'un d'entre eux. Là au moins, ça s'assume. Après je ne dis pas que les histoire qui présentent leur univers comme un jeu sont forcément mauvaises (j'adore Legend et bien d'autres par exemple), mais difficile d'accroché à l'étiquette heroic fantasy.
Image

Avatar de l’utilisateur
Ramior
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2701
Inscription: Mer 13 Juin 2012, 14:07

Re: Goblin Slayer

Messagede Ramior le Dim 14 Oct 2018, 19:22

Image

Précédente


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités