Puella Magi Madoka Magica

Modérateurs : Aer, Equipe forum MATA-WEB Animanga : Discussions sur les animés et mangas

Retourner vers Animanga

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18633
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Sam 01 Sep 2018, 16:03

C'est pas un jeu "random" comme les jeux sur PSP ou Vita, mais le mobage dont la particularité pour attirer les fans était de proposer des transformations animées par Shaft :



spoil fin de la série :
[Montrer] Spoiler


Entre ça, FGO ou l'adaptation des jeux PSP de Nanoha en films ça commence à se voir que chez Aniplex on manque d'idées pour exploiter les vaches à lait.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Deluxe
Pitit LEGO
 
Messages: 269
Inscription: Jeu 21 Sep 2017, 08:49

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Deluxe le Sam 01 Sep 2018, 16:39

Tetho a écrit:Entre ça, FGO ou l'adaptation des jeux PSP de Nanoha en films ça commence à se voir que chez Aniplex on manque d'idées pour exploiter les vaches à lait.


Ça montre également que la relève que devaient constituer Re:Creators et DarliFra ne s'est pas imposée comme ils l'espéraient. Tant mieux d'ailleurs, le public commence à comprendre l'arnaque.

Concernant Madoka de toute façon sans Urobuchi cela n'aura aucun intérêt et Aniplex le sait très bien.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18633
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Sam 01 Sep 2018, 17:02

Je n'ai pas vu Re:Creators mais t'es sûr que Darling in the FranXX devait être le nouveau phénomène à la mode ? Un peu comme un Gurren-Lagann ou un Kill la Kill ça me semble manquer de la même déclinabilité que peut avoir un Fate ou un Madokca Magica. A la fin de la série l'histoire est terminée et raconter ce qui s'est passé sur une autre plantation ne me semble pas très pertinent. A la limite une paire de films-remontage à la Gurren-Lagann ou une OVA bonus "l'histoire qu'on a oublié de vous raconter", mais guère plus. Compare ça à Sword Art Online où même si l'auteur des romans meurt demain d'une rupture d'anévrisme on peut toujours inventer d'autres histoires avec d'autres personnages dans les quarante-douze MMO de son univers.


Et puis entre Fate, Persona, Monogatari ou Naruto, je ne me fais pas trop de soucis pour Aniplex. Et tant qu'ils produisent des Banana Fish, Sangatsu no Lion ou les séries de Yuasa à coté avec le fric engrangé, ça me convient.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2650
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Sam 01 Sep 2018, 18:06

Dans le cas de Fate, ça ne me convient pas car Typemoon à une époque ça avait du potentiel et voir le studio tourner sur une seule licence qui tourne en rond ça me fait mal.

Et le problème aussi c'est que plein de studio supervisé par Aniplex font toujours la même chose(Shaft et Ufotable) car c'est ce qui se vend.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Fisico
Ryo versus Massue
 
Messages: 900
Inscription: Ven 30 Juil 2010, 16:22
Localisation: Tokyo

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Fisico le Sam 01 Sep 2018, 19:44

Tetho a écrit:Entre ça, FGO ou l'adaptation des jeux PSP de Nanoha en films ça commence à se voir que chez Aniplex on manque d'idées pour exploiter les vaches à lait.


Ça montre simplement qu'ils vont là où se trouve l'argent, on parle (pour FGO et Magia) d'adaptations de jeux qui génèrent des milliards de yens par an, les années passant cette tendance de passer du paradigme animé adapté en mobage à mobage adapté en animé ne va faire que s'accentuer (coucou Granblue, Cinderella Girls).

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18633
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Sam 01 Sep 2018, 20:27

Je crois que ça trahis une tendance plus générale de manque d'idée pour les projets d'animation afin de maintenir ces franchises juteuses actives. Si on met de coté le monstre Fate dont le moindre spin-off mineur finira en animation parce show must go on, ces adaptations de spin-off d'anime originaux en anime est assez récente. Dans les années 90 et 2000 on adaptait pas ce genre de produit en animation, Evangelion : Kôtetsu no Girlfriend ou Utena : Itsuka Kakumeisareru Monogatari sont restés des jeux vidéos (et heureusement). Même à l'époque Gundam, la méta-franchise japonaise par excellence, créait y est passé, depuis le début de la décennie TOUS les projet d'animation qui prennent place dans l'Universal Century sont soit des adaptations de romans (Unicorn, NT et Hathaway) ou de mangas (Thunderbolt et The Origin). Dans les années 90 Sunrise créait des histoires originales pour ce genre de projets (0080, 0083 et Dai-08 MS Shôtai).
Je ne saurais complètement expliquer la chose, d'autant qu'entre une adaptation fanserv des arcs les plus populaires d'un jeu mobile comme FGO et d'une série de romans comme Unicorn c'est pas complètement la même chose. Mais d'un coté comme de l'autre je ne peux m'empêcher d'y voir une façon de réduire les risque, on teste le marché avant d'adapter ce qui fonctionne.

Les adaptations de jeux vidéo à succès en anime n'ont rien de nouveau, et c'est même logique que des succès comme Granblue finissent adaptés. Mais le fait que les spin-off d'anime originaux, autrefois condamnés à rester des mangas, romans ou jeux-vidéo, deviennent à leur tour des anime, ça c'est une tendance qui est récente et qui prend dangereusement de l'ampleur. Et si ça a du sens commercialement, en terme de créativité c'est des choix assez pauvres et regrettables. Des franchises créées pour l'animation finissent asservies à leurs sous-produits.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2281
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Darkge999 le Mer 05 Sep 2018, 14:02

Au-delà du débat sur le manque d'idées et l'opportunisme d'Aniplex, le jeu qui sera adapter, il est intéressant scénaristiquement ou non?

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18633
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mer 05 Sep 2018, 20:57

Peut-être, j'en ai aucune idée je n'ai pas touché au jeu. C'était pas l'envie qui m'en manquait puis un bon samaritain a mis ebn ligne toutes les transformations animées sur youtube et du coup je n'ai plus eu de raison d'y jouer :lol:

Mais à mes yeux le problème est ailleurs, le titre de la série, Mahô Shôjo Madoka Magica Gaiden, annonce la couleur, ça sera un gaiden, un truc complètement déconnecté de l'histoire de la série et du film malgré la présente de Madoka, Homura et des autres. Ça se trouve ça sera bien, oui, même si je n'y crois pas trop, mais ce dont Madomagi a besoin c'est pas d'un gaiden fanserv avec 50 puella magi. Ce qu'il lui faut c'est une vrai seconde série qui fasse suite au film, rebondisse sur sa fin pour donner à la franchise une conclusion propre et tirer le film vers le haut en justifiant son existence à postériori plutôt que de le laisser là comme fin un peu mal branlée qui trahis le fait que l'équipe ne savait pas vraiment quoi raconter après la série et s'est contenté de reproduire la structure narrative de la série pour donner aux fans ce qu'ils voulaient.
12 épisodes construits autour du sauvetage d'Homura par les 4 autres héroïnes et il y a moyen de tirer vers le haut la franchise dans son ensemble. Là ça sera juste un anime fanserv de plus pour maintenir la franchise active et pouvoir continuer à l'exploiter.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2281
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Darkge999 le Jeu 06 Sep 2018, 14:27

C'est vrai qu'une suite au troisième film ne serait pas de trop. Après, je ne dit pas non à des spin-off de qualités, mais ce serait dommage de passer à coté d'une conclusion moins pessimiste que celle actuellement.

Si cette adaptation amène la production d'un quatrième film ou série conclusive, tant mieux, sinon il faudra ce contenter des "miettes" qu'on nous offrent...

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18633
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Jeu 06 Sep 2018, 16:29

C'est même pas tant le fait que la fin soit si noire et pessimiste, même si Madomagi est une franchise fondamentalement plutôt optimiste si une telle fin a du sens dans le cadre de ce qui est raconté ça me convient très bien.

Mais là le truc c'est que le film a changé la perspective du récit. Si on pouvait voir en la série le récit de Kaname Madoka qui sort du cocon dans lequel on essaye de la maintenir pour s'aventurer dans le monde et accomplir ce qu'elle a a y faire, depuis le film c'est devenu indéniablement l'histoire d'Akemi Homura. La série TV est son origin story et le film est sa chute. C'est Homura qui a tout déclenché avec son vœu, c'est Homura qui a laissé la situation dégénérer en multipliant les voyages dans le temps, c'est elle qui, insatisfaite de la résolution de cette situation qu'elle n'a jamais su gérer, décide de changer la donne. Madoka se voit presque réduite au rang de McGuffin au sein de sa propre série.
Et comme dit plus haut, Madomagi est une franchise fondamentalement positive. Je vois mal Madoka, une fois son lien avec la Loi du Cercle reformé, laisser Homura telle qu'elle est. Ça va fondamentalement à l'encontre de tout ce qu'est le personnage et même d'une partie de son vœux. A chaque fois que je vois le film il me laisse une sensation d'inachevé pour cette raison. J'apprécie la fin nuancée qui montre que malgré tout tous les efforts d'Homura ont été vains et qu'au moment même de sa victoire sa future défaite est déjà présente, mais pour moi il manque clairement le chapitre final à cette histoire.

Et c'est facile à expliquer, il est évident que le film n'a pas été créé suite à une volonté d'Urobuchi et Shimbô de créer une suite à leur série, mais bien parce que Iwakami et Aniplex sont venus les voir et leur ont dit "bon les cocos faut que vous nous produisez un film capable de dépasser le milliard et demi de yen de recettes en salles.". Et que du coup, faute d'une vraie idée pour continuer le récit ils ont bricolé ce film en copiant la structure narrative de la série et en essayant d'y caser des retournement de situations choc pour plaire à leur public (vu que c'était ce qui avait plus dans la série). C'est pas forcément un mauvais film pour autant, mais c'est pas non plus à la hauteur de ce qu'avait pu être la série.

Et au lieu d'essayer d'ajuster le tir et pousser la franchise vers le haut, Aniplex préfère la facilité et adapter le jeu mobile, dont l'histoire et les persos sont déjà conçus, parce qu'ils sont moins intéressés par ce qu'ils produisent que le fait de maintenir cette franchise vieillissante active à moindre cout.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2650
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Jeu 06 Sep 2018, 20:49

Tetho a écrit: Ce qu'il lui faut c'est une vrai seconde série qui fasse suite au film, rebondisse sur sa fin pour donner à la franchise une conclusion propre et tirer le film vers le haut en justifiant son existence à postériori plutôt que de le laisser là comme fin un peu mal branlée qui trahis le fait que l'équipe ne savait pas vraiment quoi raconter après la série et s'est contenté de reproduire la structure narrative de la série pour donner aux fans ce qu'ils voulaient.

En même temps vu que la prod a demander à Urubochi qui voulait une fin positive à la série de changer son script, faut pas chercher pourquoi c'est mal branlé, on a pas laissé l'auteur faire ce qu'il voulait.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18633
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Jeu 06 Sep 2018, 21:51

Pas tout à fait.
Urobuchi planned a scenario where Homura ascended with Madoka, but was asked by director Shinbo Akiyuki and producer Iwakami Atsuhiro to come up with an ending that would allow for the continuation of the franchise. A comment by Shinbo that Homura and Madoka could end up as enemies inspired the current ending.
Contrary to earlier misinformation and rumors, Urobuchi was not forced by Shinbo to write a different ending, nor that the ending was a last minute change in the script - the discussion and brainstorming for the ending occurred in the early stages of the movie, before Urobuchi had even written the script. That the ending of the movie differed from the first ending Urobuchi suggested is a regular process in early production stages. It is also untrue that Urobuchi disagreed or disliked the ending of the movie - quite the contrary, in fact.


Et plus en détails

What kind of story did you think up at first?
Urobuchi: From the start, the idea was “Homura becomes a witch, and the story takes place inside her barrier”. But at the time, I wanted to end the story with Madoka taking Homura away with her. So, I thought the story would end this time for real (laughs). But both Iwakami-san and Shinbou-san were like, “No, we want the story to keep going after this” and wouldn’t give me the OK. So then when I was getting really worried, Shinbou-san was like “Might as well just make Madoka and Homura into enemies”. And that suggestion was basically the breakthrough. I really agreed that Homura might be plausible as Madoka’s equal opposite.

So the plot came together based on the concept of Madoka and Homura becoming enemies.
Urobuchi: That’s right. Once I knew the direction I was working for, everything came together, so I wrote the screenplay after that. I wrote the first draft, and then came the revisions, and it ended up as it is now.



Le drame c'est de lui avoir demandé de changer une fin qui semble avoir été une conclusion propre par une fin ouverte qui ne sera sans doute jamais continuée.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2281
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Darkge999 le Ven 07 Sep 2018, 13:28

C'est vrai qu'on est passer d'une série/diptyque où l'on assistait au "sacrifice" de Madoka pour arranger le "bordel" causé par les Incubateurs (même si initialement, leur but ne part d'un mauvais acte), à une trilogie contant la transformation d'Homura du statu de timide collégienne à celui de Diable par amour... Selon qu'on regarde ou pas le troisième film, le "cœur" de la série change... C'est un point assez fascinant, je trouve... Un nouvel opus rebattant encore les cartes, serait intéressant si cela modifie encore tout cela, pas seulement pour assister à la chute
d'Homura...

Et serait curieux de savoir si ce trailer diffuser il y a quelques temps désormais, accouchera de quelque chose:

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2650
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Sam 08 Sep 2018, 12:12

Bon après, avant même la sortie du film, j'ai toujours trouvé que la série aurait été plus interessante en faisant de Homura le perso principal et en la suivant tout le long de ses voyage jusqu'à l'arc final(sur une série de 26 episodes) même si ça aurait inévitablement diminué la choc value du titre(ce qui en soit n'est pas un mal car le titre se repose bien trop dessus)
Si le choix que madoka fait à la fin de la série est interessant, je le trouve mal amené à cause justement de vouloir faire de la choc value et du drama, sans oublier, le fait qu'il y a trop de persos pour une série de 13 episodes qui fait qu'on la voit juste ête indecise tout le long de la série et non réellement rechercher un moyen de tout arranger.
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2281
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Darkge999 le Lun 10 Sep 2018, 13:58

Je ne trouve pas que suivre uniquement Homura aurait une bonne idée, cela aurait gâcher le mystère l'entourant durant la série/diptyque, comme la découverte de son objectif vers la fin... Suivre Madoka est un meilleur choix, on assiste à sa découverte du monde des Puella Magi et au "sacrifice" auquel elle se soumet pour tenter de le réorienter. Surtout qu'elle est la raison de l’obsession de Homura...

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2650
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Mar 11 Sep 2018, 14:56

ça aurait foncièrement changé le point de vue et l'esprit de la série, c'est sur, mais ça aurait permis d'avoir des personnage bien plus travaillé et une vrai évolution des persos au cours de la série.

Là où pour garder le mystère de l'identité d'Homura et de la vérité derrière Kyubey, la série suit une logique douteuse où personne ne communique et fonctionne uniquement sur des twist constant.

Perso, j'aurais volonté sacrifié le mystère et l'aspect choc pour avoir des persos mieux construit et un univers plus approfondi.

Suivre Madoka est un meilleur choix, on assiste à sa découverte du monde des Puella Magi et au "sacrifice" auquel elle se soumet pour tenter de le réorienter.

Sauf que comme Madoka n'est que spectatrice, on decouvre à peine cet univers(on ne sait même pas pourquoi la sorcière affronté à la fin est si puissante) et tout les personnages secondaires n'ont quasi aucun develloppement et des relation peu crédible tant c'est rushé. Même Madoka, son choix final semble venir de nulle part et non d'une vrai reflexion face à la situation tant elle parait paumé dans la série et que son choix parait en décalage avec son caractère.

On decouvre à peine l'univers
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Darkge999
Spirit of Nausicaä
 
Messages: 2281
Inscription: Lun 11 Mar 2013, 16:00

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Darkge999 le Mer 12 Sep 2018, 09:27

chevkraken a écrit:ça aurait foncièrement changé le point de vue et l'esprit de la série, c'est sur, mais ça aurait permis d'avoir des personnage bien plus travaillé et une vrai évolution des persos au cours de la série.

Là où pour garder le mystère de l'identité d'Homura et de la vérité derrière Kyubey, la série suit une logique douteuse où personne ne communique et fonctionne uniquement sur des twist constant.

Perso, j'aurais volonté sacrifié le mystère et l'aspect choc pour avoir des persos mieux construit et un univers plus approfondi.

Peut-être, ce ne sont des suppositions... Dur d'imaginer ce qu'aurait put être la série si elle avait été réaliser autrement... Et es-ce qu'elle aurait eux le même impact? Donner la même envie de la suivre? C'est l'ensemble des choix qui ont été fait dans sa narration, ou delà du décalage mignon de son esthétique avec ce qu'elle raconte, qui font ce qu'elle est...

Quand à ce qui entoure Homura et Kyubey, même en communiquant, ce qui les entourent seraient rester secret s'ils refusaient de le dire...
chevkraken a écrit:
Suivre Madoka est un meilleur choix, on assiste à sa découverte du monde des Puella Magi et au "sacrifice" auquel elle se soumet pour tenter de le réorienter.

Sauf que comme Madoka n'est que spectatrice, on decouvre à peine cet univers(on ne sait même pas pourquoi la sorcière affronté à la fin est si puissante) et tout les personnages secondaires n'ont quasi aucun develloppement et des relation peu crédible tant c'est rushé. Même Madoka, son choix final semble venir de nulle part et non d'une vrai reflexion face à la situation tant elle parait paumé dans la série et que son choix parait en décalage avec son caractère.

On decouvre à peine l'univers

Madoka est une fille "creuse", une personne ne sachant pas quoi faire de sa vie, prête à s'embarquer dans la première cause lui tombant dans les bras pour ce trouver un but. Sa découverte du monde des Puella Magi, l'emballant au début à travers ce que lui montrait Mami, n'est que déception au fur-et-a-mesure que le récit avance, jusqu'à prise d'une "inspiration", elle fasse son souhait...
Il n'y a pas de logique à chercher dessus, c'est une gamine avec un bon fond (on le vois à travers les flashback de Homura), peut-être un peu naïve, cherchant quoi faire de sa vie, qui a une idée subite qui lui semble bonne pour tenter de renverser une situation qui la choque...

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8956
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Mer 12 Sep 2018, 15:09

Madoka est la seule qui conserve, avec son autre copine aux cheveux bleus, quelque lointaine proximité de caractère avec les figures fondatrices du genre magical girl. Elle aurait pu être mieux écrite mais se devait d’être l’héroïne, sans quoi la série n’avait plus aucune démarche métatextuelle à présenter. Et au-delà du propos, il n’aurait juste pas été possible de concevoir une exécution décente avec une Homura en protagoniste ; elle est l’archétype fatigué de la fille secrète et taciturne qui sait déjà tout sur tout avant même le début de l’histoire, et par conséquent ne pouvait pas être le médium de découverte d’une série articulée autour d’un dévoilement progressif de ses enjeux – il en va de même pour son inintéressant avatar dans Revue Starlight. Homura serait tout au plus un protagoniste fonctionnel dans le cadre d’un anime d’action, pas dans ce type de productions où l'actant sait forcément de quoi il en retourne.
Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18633
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mer 12 Sep 2018, 16:23

La série ne fonctionne aussi bien que parce qu'elle est courte et qu'on suit Madoka et pas Homura. Il y a fondamentalement deux mécanismes narratifs atypiques derrières la série. Le premier est que la quasi-totalité des révélation est anticipable un ou deux épisode à l'avance (on a tous grillé que Kyubey était pas net, le nom "Soul Gem" te donne la solution à un mystère avant même qu'il ne se pose, la nature de voyageuse du temps d'Homura est claire dès la moitié de la série...), mais à chaque fois la vérité de la chose est pire que tout ce que l'on pouvait imagine. Et plus on progresse, plus l'ampleur de la chose devient folle. Pour maintenir l'effet sur 24 épisodes il aurait fallut à la série une fois et demi à deux fois plus de twists pour garder l'efficacité narrative qui a fait son succès. Et vu que sur le fin elle en était à bricoler des révélations à l'aide du second principe de la thermodynamique et impliquer Anne Franck dans ses histoires d'incubateurs, il valait vraiment mieux pour elle qu'elle s'arrête là.

L'autre chose sur la quelle Madomagi se construit c'est l'opposition entre ses deux héroïnes. Homura est l'héroïne active mais dont tous les efforts, aussi vaillants soient-ils, sont impuissants à changer la conclusion d'une situation quelle a elle-même créé et empirée. De son coté Madoka est l'héroïne passive qui se contente de suivre les autres et ne doit faire que deux ou trois actions significatives du long de la série, mais donc chacune de ces actions change profondément la situation. C'est une dynamique qui est d'autant plus visible dans l'épisode 10 où Madoka commence comme étant l'héroïne active et Homura celle qui est impuissante et à chaque fois que cette dernière remonte le temps la dynamique s'inverse petit à petit jusqu'à atteindre ce point où Homura est devenu suffisamment forte pour contraindre elle-même Madoka à l'impuissance.

A tout ça s'ajoute ce qu'explique Amrith juste au dessus qui est le B-A-BA de l'écriture de ce genre de série. Si tu débute une série à mystère avec un personnage qui sait tout depuis le début mais n'explique rien ça devient très vite insupportable.

Par contre je suis convaincu que construire un film-remontage autour d'Homura, en débutant à sa sortie de l'hôpital à l'épisode 10 et en remontant chronologiquement jusqu'à la conclusion de la série (point bonus : s'arrêter au tout début de l'épisode 12 quand Madoka dit "Homura, je sais désormais quel est mon vœux !"). Avec environ 30-40 minutes de plans inédits ça aurait pu donner le récit d'une descente aux enfers vraiment efficace et dramatique et ça aurait été autrement plus intéressant que le diptyque "on colle les épisodes à la suite des autres six par six" que Shaft nous a offert.


Zêta Amrith a écrit:sans quoi la série n’avait plus aucune démarche métatextuelle à présenter

Je ne pense pas que la série ait la moindre démarche métatextuelle à présenter. Elle aimerait en avoir, ou du moins aime faire croire qu'elle a une dimension métatextuelle, mais dans les faits toutes les phrases séduisantes à coup de "Les magical girls bla bla bla" (d'autant plus évidentes en VO où le terme mahô shôjo est utilisé et pas puella magi) n'ont en réalité rien à dire si on s'attarde un instant dessus. Les magical girls ne sont qu'un motif dans ce qui est en réalité une targédie construite à partir de diverses inspirations. Ça aurait pu être une série de robots, elle se serait appelée Bokurano, ça aurait pu être une série de carte à jouer, elle se serait appelée Wixoss ou n'importe quoi d'autre.
La série se place bien dans une certaine tendance au sein du genre, elle est l'aboutissement de la généralisation de la transformation des magical girls de petites magiciennes en combattantes magiques débutée avec Pretty Cure et Nanoha en 2004, le moment où le genre est devenu tellement nihiliste que tout ce qui passe derrière, les séries dans la tendance des magical girls site/of the end/ore/whatever de chez Akata, n'a plus rien à raconter (la figure d'Homura, contrainte d'utiliser des armes à feu conventionnelles au milieu de ses camarades avec leurs armes magiques est je trouve assez convaincante en terme de désenchantement du genre). Mais je ne pense pas qu'elle essaye vraiment ne serait-ce que d'avoir le moindre commentaire ou de vraies références à l'héritage du genre. Ses inspirations et ses modèles sont ailleurs.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
VpV
Pitit LEGO
 
Messages: 250
Inscription: Sam 26 Jan 2013, 21:54

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede VpV le Mer 12 Sep 2018, 17:31

RahXephon Pluralitas Concentio avait réussi à raconter RahXephon de manière différente, avec un résultat convaincant. La démarche avait été de faire tomber tous les masques d'emblée et de se concentrer sur les événements et les péripéties plutôt que sur les mystères. Du coup, l'histoire se retrouvait racontée chronologiquement vu que plus aucune zone d'ombre ne subsistait sur des événements passés. Bref, avec quelques ajustements de scénario, ça marchait toujours, voire mieux. L'avantage aussi, c'était que le film restait accessible et satisfaisant, tant pour le novice que pour l'initié. Par contre, le film se prenait un peu les pieds dans le tapis sur la fin, mais pour des raisons annexes.

Tout ça pour dire qu'une telle méthode pourrait être transposable pour un retelling de Madoka, à condition que les événements et les péripéties s'y prêtent (en quantité et en qualité). En d'autres termes, est-ce que l'histoire de Madoka peut survivre à ses artifices narratifs ? Je n'ai plus trop de souvenirs de la série, mais l'idée de Tetho pourrait peut-être fonctionner.

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18633
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mer 12 Sep 2018, 18:01

Le truc du film de RahXephon c'est d'avoir compris ce qui fonctionnait vraiment dans la série, son histoire d'amour, et de se consacrer entièrement à cette dernière. Tout le reste devient secondaire, du coup une partie des mystères de Mu dégagent, le fait qu'à la fin les deux tiers des persos finissaient par être de la même famille disparait et même la partie robotique, assez défaillante dans la série, devient secondaire. Et c'était plutôt pertinent, même si l'aspect film-remontage se fait vraiment sentir par moments t'as quand même l'impression de voir un film qui se consacre pleinement à une histoire.
Personnellement je dois reconnaitre que la scène de conclusion ajoutée à elle seule me fait préférer le film à la série TV.

Pour Madomagi c'est plus dure de jarter comme ça des pans entier du récit vu que tout est lié. On peut quand même imaginer minimiser l'importance de la partie autour de Sayaka, le moment chiant ventre mou de la série. Et si on se consacre entièrement à Homura et Madoka on doit pouvoir éviter les backstory de Mami et Kyôko.
C'est un pur fantasme de fan, mais en rajoutant 20-25 minutes de boucles temporelles à l'épisode 10 pour montrer comment Homura a fini par apprendre la vérité puis 10-15 à la série pour lier les scènes remontées on doit pouvoir arriver à un truc qui se tient. Par contre on n'en fait qu'un film, pas deux histoire d'exploiter la série autant que possible.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8956
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Mer 12 Sep 2018, 18:48

Tetho a écrit:Je ne pense pas que la série ait la moindre démarche métatextuelle à présenter.

En effet j'ai pris un mauvais mot, il s’agirait plus ici d’une comparaison effectuée machinalement par le spectateur lui-même que d’une authentique "démarche", laquelle n’apparaît jamais véritablement chez Urobuchi. Ce dernier devait surtout être concentré sur l’idée de faire du Kitoh mainstream.

Et je ne pense pas que PMMM pourrait fonctionner sans ses "artifices". Elle est conçue comme une spirale nihiliste avec les effets mortifères que ça implique, en lui ôtant ça elle ne se résumerait plus qu'au trope rebattu du loop, repris sans talent par vingt anime de seconde zone cette dernière décennie. La force de PMMM réside dans sa désillusion neo-gothique et son ethos de la fatalité.
Image

Avatar de l’utilisateur
chevkraken
Stakhanoviste du troll
 
Messages: 2650
Inscription: Mer 08 Fév 2012, 18:29

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede chevkraken le Ven 14 Sep 2018, 14:45

Vous n'avez pas compris, je n'aurais pas voulu qu'on suivent une Homura sachant déjà tout (en effet, ça aurait été ininteresssant et chiant au possible)

J'aurais voulu qu'on débute avec la première Homura et la première Madoka, que le premier tiers voir la moitié de la série soit cette première timeline, qu'on passe le second tiers(ou 3ème quart) sur l'équivalent de l'épisodes 10, dans differents essai d'Homura de changer les chose(tout en en profitant pour approfondir et mieux écrire Mami, Sayaka et Kyoko ert de nous montrer Homura se renseignant davantage sur les sorcière pour trouver une faille, ce qui nous aurait permit de mieux connaitre l'univers) et on aurait terminé avec l'arc final qui correspondrait à l'arc final du point de vue d'Homura.

en lui ôtant ça elle ne se résumerait plus qu'au trope rebattu du loop, repris sans talent par vingt anime de seconde zone cette dernière décennie.

Ouais, enfin lors de la diffusion de la série, en dehors d'Higurashi/Umineko(qui dans le cas d'Higurashi l'a très bien géré), le trope de la boucle temporelle était pas super exploité.

Là, dans l'état, Madoka ne repose que sur ses twists(comme Tetho l'a dit, très prévisibles dès qu'on a compris ce que veut la série), son ambiance visuel et sonore et l'aspect choc. Bref c'est juste du grand spectacle creux. La loop, bien geré ça peut vraiment être bon (higurashi, stein gate)

Perso, j'aurais sans problème sacrifié tout l'aspect grand spectable/twist/choc pour présenter la même histoire de façon plus interessante et complète
l'anti-fan vous attend. Ne vous laissez pas aveugler par l'amour que vous portez à vôtre œuvre fétiche, il ne vous le pardonnera pas.

Mais attention, ça ne l'empêche pas d'être un fanboy de Vanellope von schweetz!!!

Avatar de l’utilisateur
Zêta Amrith
Kwisatz Haderach
 
Messages: 8956
Inscription: Dim 08 Avr 2007, 23:14

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Zêta Amrith le Ven 14 Sep 2018, 20:55

chevkraken a écrit:Ce qui nous aurait permit de mieux connaitre l'univers.

"L'univers" de PMMM c'est la société japonaise.
Magical girls et sorcières ne sont que MacGuffins au service de l'axiome de sa supposée déliquescence.

Il y a déjà bien trop de pseudo-explications qui affaiblissent le pouvoir symbolique de la série au lieu de le réhausser, à commencer par ce concept d'entropie qui ne sert à rien. Poursuivre plus loin c'était détruire l'ensemble des qualités abstraites de l'anime.
Image

Avatar de l’utilisateur
Tetho
Rédac : Crest of "Z's"
 
Messages: 18633
Inscription: Ven 06 Avr 2007, 17:44

Re: Puella Magi Madoka Magica

Messagede Tetho le Mar 25 Sep 2018, 13:26




Les transformations d'Hitagi et Nadeko dans l'opé spé Madogatari de Magia Records.
Achieve your mission with all your might.
Despair not till your last breath.

Make your death count.

PrécédenteSuivante


Retourner vers Animanga

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 6 invités